L'Eglise selon la vision du fondateur - Shora Kuetu




2 Samuel 7 : 1

Lorsque le roi habita dans sa maison, et que l'Éternel lui eut donné du repos, après l'avoir délivré de tous les ennemis qui l'entouraient, il dit à Nathan le prophète: Vois donc! j'habite dans une maison de cèdre, et l'arche de Dieu habite au milieu d'une tente. Nathan répondit au roi: Va, fais tout ce que tu as dans le cœur, car l'Éternel est avec toi. La nuit suivante, la parole de l'Éternel fut adressée à Nathan: Va dire à mon serviteur David: Ainsi parle l'Éternel: Est-ce toi qui me bâtirais une maison pour que j'en fasse ma demeure? Mais je n'ai point habité dans une maison depuis le jour où j'ai fait monter les enfants d'Israël hors d'Égypte jusqu'à ce jour; j'ai voyagé sous une tente et dans un tabernacle. Partout où j'ai marché avec tous les enfants d'Israël, ai-je dit un mot à quelqu'une des tribus d'Israël à qui j'avais ordonné de paître mon peuple d'Israël, ai-je dit: Pourquoi ne me bâtissez-vous pas une maison de cèdre? Maintenant tu diras à mon serviteur David: Ainsi parle l'Éternel des armées: Je t'ai pris au pâturage, derrière les brebis, pour que tu fusses chef sur mon peuple, sur Israël; j'ai été avec toi partout où tu as marché, j'ai exterminé tous tes ennemis devant toi, et j'ai rendu ton nom grand comme le nom des grands qui sont sur la terre; j'ai donné une demeure à mon peuple, à Israël, et je l'ai planté pour qu'il y soit fixé et ne soit plus agité, pour que les méchants ne l'oppriment plus comme auparavant et comme à l'époque où j'avais établi des juges sur mon peuple d'Israël. Je t'ai accordé du repos en te délivrant de tous tes ennemis. Et l'Éternel t'annonce qu'il te créera une maison. Quand tes jours seront accomplis et que tu seras couché avec tes pères, j'élèverai ta postérité après toi, celui qui sera sorti de tes entrailles, et j'affermirai son règne. Ce sera lui qui bâtira une maison à mon nom, et j'affermirai pour toujours le trône de son Royaume. Je serai pour lui un père, et il sera pour moi un fils. S'il fait le mal, je le châtierai avec la verge des hommes et avec les coups des enfants des hommes; mais ma grâce ne se retirera point de lui, comme je l'ai retirée de Saül, que j'ai rejeté devant toi. Ta maison et ton règne seront pour toujours assurés, ton trône sera pour toujours affermi. Nathan rapporta à David toutes ces paroles et toute cette vision.
Du verset 1 au verset 3, il est dit que David va parler au prophète Nathan.
Bien sûr, nous allons parler de l’Eglise selon la vision de son fondateur.
Et David, roi d’Israël, l’homme selon le cœur de Dieu. Un roi qui aimait l’adoration, comme vous le savez. Il était à la fois prophète et roi. L’ancêtre du Messie, prend la décision de bâtir une maison pour le Seigneur. Pourquoi ? Parce qu’il a regardé sa propre maison, qui était une maison construite avec du marbre, du cèdre… et il dit que l’arche de l’Eternel habitait dans une tente. Et il va prendre la décision de bâtir cette maison et au lieu de consulter le Seigneur, il va en parler à Nathan le prophète.
Combien de personnes, de chrétiens, de frères et sœurs, qui, quand ils ont à cœur une pensée pour l’œuvre du Seigneur, ne vont-ils pas voir les hommes de Dieu, les femmes de Dieu, au lieu de se référer d’abord au Seigneur ?
Et qu’est-ce que, Nathan en tant que prophète de l’Eternel va répondre à David ? Il n’a pas eu le réflexe de dire d’abord de consulter Dieu. Et lui dira « Va et fait tout ce que tu as dans le cœur car l’Eternel est avec toi ».
Voilà ce que Nathan lui dit. Ce n’est pas parce que le Seigneur marche avec quelqu’un qu’il faut que la personne fasse maintenant tout ce qu’elle a dans son cœur, toutes les pensées qu’elle a dans son cœur.
Et tout de suite après, on nous dit que le Seigneur, la nuit suivante, va parler à Nathan pour aller parler à David justement et Dieu lui dit quoi ?
« Est-ce toi qui me bâtirais une maison pour que j'en fasse ma demeure? ».

On comprend que la pensée du Seigneur, dès la base, dès le commencement, n’était pas du tout celle de construire un quelconque bâtiment, ou un lieu dans lequel Dieu habiterait. Un lieu qui deviendrait l’épicentre d’une quelconque religion. Comme c’était le cas pour le temple de Jérusalem malheureusement. Donc on comprend que la décision de construire une maison pour Dieu ne venait pas de lui. Elle venait de l’homme.
Pourquoi ? Parce que David était certainement influencé ; bien qu’étant un homme de Dieu mais il était néanmoins un homme ; il était certainement influencé par les diverses cultures qui étaient autour de lui, des pays tels que les philistins, qui avaient aussi beaucoup, beaucoup de temples, les cananéens, qui avaient des temples d’idoles construits sur des montagnes, des hauts lieux. Certainement, David avait eu cette influence-là, donc il a voulu faire comme les autres nations.
Et le Seigneur lui dit « Mais moi j’ai toujours été de lieu en lieu ».
Ça c’était la pensée du Seigneur. C’est-à-dire, une maison qui bouge. Et pas un lieu fixe où des gens viendraient tout le temps pour chercher Dieu. Ça c’est la pensée du Seigneur. La tente d’assignation c’était le Seigneur qui l’avait révélée à Moïse. Pourquoi ? Parce que le Seigneur se référait au tabernacle céleste. On va prendre juste un passage dans :
Exode 25 : 8 Ils me feront un sanctuaire, et j'habiterai au milieu d'eux. Vous ferez le tabernacle et tous ses ustensiles d'après le modèle que je vais te montrer.
On apprend ici que le tabernacle avait un modèle. Le tabernacle de Moïse avait un modèle.
Dieu disait qu’il fallait que ce tabernacle soit la copie exacte du modèle que Moïse avait vu. Moïse n’avait pas vu le temple de Salomon, ça c’était la vision de l’homme. Il faut vraiment le savoir, l’intégrer. C’est important de le savoir.
Par contre le tabernacle de Moïse venait de Dieu. Le sanctuaire de Dieu.
Et puis qu’est-ce que Moïse avait vu concrètement ?
Hébreux 9 : 11 Mais Christ est venu comme souverain sacrificateur des biens à venir; il a traversé le tabernacle plus grand et plus parfait, qui n'est pas construit de main d'homme, c'est-à-dire, qui n'est pas de cette création.
Hébreux 9 : 24 Car Christ n'est pas entré dans un sanctuaire fait de main d'homme, en imitation du véritable, mais il est entré dans le ciel même, afin de comparaître maintenant pour nous devant la face de Dieu.
Vous voyez dans Exode 25, on nous parle de sanctuaire et tabernacle, c’est la même chose. Et là on retrouve ces mêmes termes.
On nous dit que Christ a traversé le tabernacle qui est plus grand et plus parfait qui n’est pas construit de main d’homme, qui n’est pas de cette création.
Donc c’est ce tabernacle là que Moïse avait vu sur le mont de Sinaï.
Et au verset 24, on nous dit que Christ n'est pas entré dans un sanctuaire fait de main d'homme, en imitation du véritable, mais il est entré dans le ciel même, afin de comparaître maintenant pour nous devant la face de Dieu.
On comprend que le tabernacle en question c’est le ciel même. Donc Moïse sur le mont Sinaï a été transporté au ciel et qu’est-ce qu’il a vu précisément ?
Apocalypse 21 : 1 à 3 Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre; car le premier ciel et la première terre avaient disparu, et la mer n'était plus. Et je vis descendre du ciel, d'auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une épouse qui s'est parée pour son époux. Et j'entendis du trône une forte voix qui disait: Voici le tabernacle de Dieu avec les hommes! Il habitera avec eux, et ils seront son peuple, et Dieu lui-même sera avec eux.
On comprend que quand Dieu amène Moïse sur le mont Sinaï, il lui a tout simplement montré la nouvelle Jérusalem. Tout simplement. Et on comprend également que la nouvelle Jérusalem est construite en trois parties : le Parvis, le Lieu Saint et le Lieu Très Saint. Ce qui est tout à fait logique puisque les gens qui sont sauvés in extremis, qui donnent leur vie au Seigneur, comme le malfaiteur à la Croix, ils ne vont pas aller dans le Lieu Très Saint, parce qu’ils n’ont pas travaillé pour le Seigneur.
Donc il y a trois parties au ciel. Et c’est ce que Moïse a vu. Donc Dieu demande à Moïse de construire le ciel en miniature, que Dieu a appelé le tabernacle. Et ce tabernacle était portatif. Parce que Dieu bouge.
Maintenant, David arrive avec ses pensées humaines et il désire, il a souhaité construire une maison physique pour Dieu. Parce qu’il a comparé sa propre maison et il a voulu que le Seigneur ait une maison grandiose et Dieu lui fait dire par Nathan, le prophète, qu’à cause du sang qu’il avait versé… 
2 Samuel 7 : 12 à 13 Quand tes jours seront accomplis et que tu seras couché avec tes pères, j'élèverai ta postérité après toi, celui qui sera sorti de tes entrailles, et j'affermirai son règne. Ce sera lui qui bâtira une maison à mon nom, et j'affermirai pour toujours le trône de son Royaume.
Dieu nous parle d’un descendant, d’un fils de David, qui allait construire une maison et il associe cette maison au règne Éternel. Vous ne pouvez pas dissocier l’Eglise de Dieu, la maison véritable, du règne de Dieu. Vous ne pouvez pas dissocier l’Eglise du Seigneur de la vision du Royaume, du message du Royaume.
Et je peux vous assurer que l’ennemi a tellement réussi son œuvre, qu’il a enlevé de nos mentalités, de nos cœurs, la vision du Royaume. Et il nous a imposé la vision des dénominations, des petits empires, des petits royaumes ici et là.
Et on nous parle ici d’un trône, d’un Royaume et d’une maison et d’un fils qui allait le bâtir. Et on nous parle de la grâce également. Donc vous ne pouvez pas dissocier l’Eglise de la grâce. Dieu dit « Ma grâce ne se retirera pas de lui ».
Vous voyez qu’il faut vraiment se rappeler de ce que Dieu nous dit. Vous ne pouvez pas dissocier l’Eglise du Royaume, ces deux choses, l’Eglise et le Royaume sont intrinsèquement liés. Vous ne pouvez pas les dissocier, ce n’est pas possible. Et le Royaume de Dieu n’a rien à voir avec des bâtiments, avec des races, des frontières. Vous ne pouvez pas dissocier l’Eglise du Seigneur, la maison du Seigneur, avec la grâce.
Et on n’a pas dit que quelqu’un d’autre allait venir pour bâtir cette maison-là. C’est le fils de David. Donc le fils de David ne pouvait être qu’un roi. Puisque les rois donnent naissance aux rois.
« Et ta maison et ton règne seront pour toujours affermis ».
On sait que le royaume de Juda a cessé d’exister surtout à l’époque d’Antiochus Epiphane. Et puis par la suite en l’an 70 après. Jésus-Christ, il n’y avait plus de royaume, comme le prophète Osée l’avait dit que les enfants d’Israël allaient rester sans roi, sans sacrificateur.
Mais ici Dieu ne ment pas. Dieu a dit que le règne de ce fils allait être un règne éternel. On sait que c’est une parole prophétique, qui a eu un premier accomplissement en la personne de Salomon, le fils de David, mais en fait le prophète avait entrevu le Royaume du Messie, le ministère du Messie. Et on dit que c’est lui qui allait bâtir cette maison. Il faut toujours se dire que l’Eglise est une maison, l’Eglise est la maison de Dieu.
Et ce passage est riche en informations concernant l’Eglise du Seigneur. La vision de l’Eglise.
On va prendre Esaïe 66 : 1 Ainsi parle l'Éternel: Le ciel est mon trône, Et la terre mon marchepied. Quelle maison pourriez-vous me bâtir, Et quel lieu me donneriez-vous pour demeure?
Le temple de Salomon était déjà là, construit des années avant Esaïe.
Mais Dieu parle par Esaïe en disant « Le ciel est mon trône justement et la terre est mon marchepied donc quelle maison allez-vous me bâtir ? ».
Déjà là, si on veut avoir une bonne vision de l’Eglise, il faut sortir de la vision des bâtiments, mêmes de la vision des maisons. Parce qu’on peut dénoncer les bâtiments et mettre l’accent sur les églises de maison au point de croire que ceux qui prient dans les maisons sont dans la volonté parfaite du Seigneur. Ce n’est pas ça le message. Ce n’est pas ça le message. Il faut vraiment qu’on sorte pour avoir une bonne vision de l’Eglise. C’est comme si vous rasez toutes les constructions humaines de la terre et vous vous retrouvez sans bâtiments, sans aucun édifice construit par la main d’homme. Pour avoir une bonne vision de l’Eglise. Ça nous ramène tout simplement à la création d’Adam et Eve. Tout simplement.
L’Eglise !
Nous sommes dans Genèse 2 : 18 à 25 L'Éternel Dieu dit: Il n'est pas bon que l'homme soit seul; je lui ferai une aide semblable à lui. L'Éternel Dieu forma de la terre tous les animaux des champs et tous les oiseaux du ciel, et il les fit venir vers l'homme, pour voir comment il les appellerait, et afin que tout être vivant portât le nom que lui donnerait l'homme. Et l'homme donna des noms à tout le bétail, aux oiseaux du ciel et à tous les animaux des champs; mais, pour l'homme, il ne trouva point d'aide semblable à lui. Alors l'Éternel Dieu fit tomber un profond sommeil sur l'homme, qui s'endormit; il prit une de ses côtes, et referma la chair à sa place. L'Éternel Dieu forma une femme de la côte qu'il avait prise de l'homme, et il l'amena vers l'homme. Et l'homme dit: Voici cette fois celle qui est os de mes os et chair de ma chair! on l'appellera femme, parce qu'elle a été prise de l'homme. C'est pourquoi l'homme quittera son père et sa mère, et s'attachera à sa femme, et ils deviendront une seule chair. L'homme et sa femme étaient tous deux nus, et ils n'en avaient point honte.
Comme vous le savez, nous avons ici le premier type de l’Eglise. C’est bien sûr Eve et Adam. Nous avons ici les premières habitations humaines que Dieu avait façonnées, crées.
En fait, le Seigneur avait cette vision de l’Eglise depuis l’éternité. Il va maintenant créer un type d’Eglise, un type de Christ donc Adam et Eve, donc des copies. Il n’y avait aucun bâtiment, aucune maison, l’homme n’avait aucune maison. La maison de l’homme c’était la nature. Et en fait, dans la nouvelle Jérusalem nous allons revenir à cette vision-là.
On nous dit ici, au verset 22, que l’Eternel Dieu forma l’homme.
En fait le verbe « former » ici c’est plus « bâtir ». Dieu va bâtir comme un vrai constructeur, un architecte. Donc Dieu va bâtir Eve comme s’il était en train de construire une maison. Et on retrouve ce mot « bâtir », ce verbe « bâtir » dans Psaume 127, [bana].
Psaume 127 : 1 Cantique des degrés. De Salomon. Si l'Éternel ne bâtit la maison, Ceux qui la bâtissent travaillent en vain; Si l'Éternel ne garde la ville, Celui qui la garde veille en vain.
Et on retrouve ce verbe également dans Genèse 4 : 17 Caïn connut sa femme; elle conçut, et enfanta Hénoc. Il bâtit ensuite une ville, et il donna à cette ville le nom de son fils Hénoc.
On parle de Caïn qui va bâtir une ville.
Donc c’est le même verbe qui va être utilisé, donc ce verbe-là [bana] c’est vraiment construire comme un architecte, avec une vision claire.
Donc David voulait bâtir une maison au Seigneur et Dieu lui dit « Non, ce ne sera pas toi, ce sera ton fils Yehoshua. »
Parce que le Seigneur est le vrai bâtisseur, le vrai constructeur, le vrai architecte. Et là, on nous dit que Dieu va bâtir Eve, le corps d’Adam. Et ce n’est pas étonnant parce qu’Eve n’est rien d’autre que la côte d’Adam, donc le corps d’Adam. De même que Christ est la tête et nous sommes son Corps.
Donc Dieu ne fait que répéter les choses. Il n’y a rien de nouveau sur la terre. Et rappelez-vous bien qu’ici, cette première Eglise n’était pas dans un bâtiment. Cette première Eglise était établie avec sa tête donc Adam. Adam, et Eve à côté, était le premier gouverneur de la terre, le premier souverain de la terre. Dieu régnait dans les cieux, Adam et Eve régnaient sur la terre.
Donc cette première Eglise était établie dans une vision royale avec une autorité gouvernementale. Avec une mission de gouverner. C’est pour cela que le Seigneur leur a dit dans Genèse 1 : 28 Soyez féconds, multipliez, remplissez la terre, et l'assujettissez; et dominez sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, et sur tout animal qui se meut sur la terre.
C’est ça la vision de l’Eglise. Et c’est pour cela que dans le règne de mille ans, nous allons régner avec le Seigneur, comme le Seigneur l’a dit.
Donc je vous disais que vous ne pouvez pas dissocier l’Eglise de Yehoshua de la royauté, de la gouvernance, de l’autorité gouvernementale. Je ne parle pas de la politique de ce monde.
Vous avez vu ? Jean est venu, il a dit aux frères et sœurs de l’époque, aux juifs « Repentez-vous parce que car le Royaume des cieux arrive ». « Repentez-vous car le Roi qui doit régner arrive ». « Celui qui doit bâtir une maison pour régner arrive. »
Et Jésus est venu, le même message, dans Matthieu 4 : 17 Repentez-vous car le Royaume des cieux arrive
Et dans Luc 17 : 20 les pharisiens lui posent la question : « Quand viendra-t-il ce Royaume ? ». Il dit « Mais le Royaume de Dieu ne vient pas de manière à frapper le regard, il est déjà là, le Royaume de Dieu ».
Ce qui a fait la différence entre les premiers chrétiens et nous autres là, les Paul et les Jacques tout ça, c’est qu’ils étaient dans une mentalité du Royaume. Ils ont vécu le Royaume. Ils n’étaient pas limités par les maisons et les bâtiments, ils étaient dans le Royaume de Dieu en permanence. Ils avaient intégré cette notion. Et nous, on l’a tellement perdu que nous voulons à tout prix, soit des bâtiments, soit des maisons à tout prix ; et nous cherchons la vraie Eglise. « Mais elle est où ? ». « Il y en a une là-bas ». Non, ce n’est pas le langage de Dieu. Il faut qu’on sorte de cette mentalité-là. Parce que l’Eglise véritable vous ne pouvez pas la voir avec les yeux physiques. L’Eglise véritable ne peut pas être bâtie par un homme, nous ne bâtissons pas les Eglises. L’Eglise a déjà été bâtie.
Je ne sais pas si je me fais comprendre ?
Donc quand il y a des rassemblements physiques de l’Eglise, dans un lieu géographique, c’est tout simplement Dieu qui attire les gens mais c’est pas nous qui bâtissons quoi que ce soit. Parce que ce sont des gens qui sont déjà intégrés, qui ont déjà intégré le Corps, l’Ekklesia, tout simplement.
Il faut toujours se rappeler cette vision d’Adam et Eve. Ils n’étaient pas dans une dénomination, ils n’avaient pas une couverture humaine, c’était Dieu qui était leur couverture. Ils étaient dans une relation directe avec le Père. Et les animaux leur étaient soumis. Le serpent était dans le jardin d’Éden avant la chute et il leur était soumis. Adam et Eve était le premier couple royal de la terre. Adam, roi, Eve, reine. C’est ce qu’il faut comprendre. Adam contrôlait les éléments naturels : le vent, le feu, les animaux. Il contrôlait tout. Eve également.
Et c’est après la chute que Dieu va se servir du tabernacle comme un type de l’Eglise véritable mais un type vrai parce qu’il y avait trois parties. Et aussi un tabernacle portatif, de lieux en lieux. Et David avec une pensée charnelle vient et il a voulu matérialiser la maison de Dieu. De sorte qu’elle ne bouge plus et on sait ce qui s’est passé par la suite.
Maintenant, on a vu ici que si Dieu ne bâtit une maison ceux qui la bâtissent, travaillent en vain. Ça veut dire quoi ?
Ça veut dire que les apôtres d’aujourd’hui, les pasteurs d’aujourd’hui, qui essayent de bâtir des églises, ils travaillent en vain. C’est ça la pensée de l’auteur ici.
Quelle est la maison que Dieu bâtit ?
Ce n’est pas une maison physique. Dieu ne bâtit pas de maison physique. Donc dans Psaume 127 on ne parle pas d’une maison physique. Je veux dire, des maisons avec des briques. On parle de l’Eglise, on parle de l’homme. L’homme, la première habitation physique de Dieu. Donc nous ne bâtissons rien du tout.
Donc vous avez vu, on nous dit que Dieu prend une côte. Une = [e’had]. Ça veut dire que Dieu ne voit pas deux personnes mais Dieu voit une seule entité.
Ce n’est pas étonnant si le Seigneur disait « Moi et le Père nous somme un » dans Jean 10 et également dans la prière sacerdotale de Jean 17 il disait « Qu’ils soient un comme toi et moi sommes un ».
Ça veut dire que l’Eglise véritable, frères… Imaginez que nous sommes le Corps de Yehoshua, donc ça veut dire quoi concrètement ? Ça veut dire que Christ est assis sur son trône et il règne. Ça veut dire que nous régnions également. Vous vous rendez compte ?
Comme Adam régnait, l’Eglise véritable, l’Ekklesia véritable, qui n’est pas connue des hommes, règne depuis sa fondation. C’est pour cela cette Eglise-là, cette Ekklesia-là, on ne peut pas la quantifier. On ne peut pas la localiser. On ne peut pas, avec les statistiques la définir. Ce n’est pas possible. C’est nous qui luttons charnellement pour garder nos bâtiments d’église, nos églises, nos dénominations. Et beaucoup meurent parce qu’ils essayent de s’approprier une œuvre qui n’est pas la leur.
Et on sait également que la prière la plus connue chez les juifs « le shmah ». « Shemaʿ Yisrā'ēl adonai elohénou adonai eḥāḏ » (« écoute Israël, l'Eternel nos dieux, l'Eternel est un »). C’est bizarre non?
C’est vraiment le Père, le Fils et le Saint Esprit mais il y a une seule personne. C’est un mélange bizarre. Et c’est ça l’Eglise. Christ et nous, nous sommes véritablement une seule entité.
Alors imaginez maintenant que l’Eglise véritable est une seule entité avec Yehoshua. Qui peut la détruire ? C’est pour cela qu’il disait que personne ne peut la détruire. Personne ! Parce qu’on ne peut pas détruire le Corps de Dieu. Dieu on ne peut pas le détruire.
Donc dans Zacharie 3 : 9 Car voici, pour ce qui est de la pierre que j'ai placée devant Josué, il y a sept yeux sur cette seule pierre; voici, je graverai moi-même ce qui doit y être gravé, dit l'Éternel des armées; et j'enlèverai l'iniquité de ce pays, en un jour.
On apprend qu’une pierre avait 7 yeux donc bien sûr, la pierre angulaire. On ne peut pas bâtir une maison sans poser une bonne fondation. On nous parle d’une pierre, donc le fondement de cette maison, qui a 7 yeux donc l’Ekklesia véritable.
Et nous sommes dans Zacharie 6 : 12 à 13 Tu lui diras: Ainsi parle l'Éternel des armées: Voici, un homme, dont le nom est germe, germera dans son lieu, et bâtira le temple de l'Éternel. Il bâtira le temple de l'Éternel; il portera les insignes de la majesté; il s'assiéra et dominera sur son trône, il sera sacrificateur sur son trône, et une parfaite union régnera entre l'un et l'autre.
On nous parle du trône non ? Comme je vous le disais, il y a toujours le trône quelque part, le Royaume. Et qu’est-ce qu’on apprend par rapport à l’Eglise véritable, donc l’Eglise selon la vision de son fondateur ? On apprend que quelqu’un dont le nom est germe. Donc germe on sait ce que c’est, c’est la résurrection bien sûr.
Donc on apprend que la pierre angulaire a 7 yeux, porte un nom « germe ». Ce n’est pas étonnant si dans 1 Corinthiens 15 Paul dit que « Notre foi et notre prédication sont basées sur la résurrection ».
On nous dit qu’il y a la majesté et on nous dit qu’il y a également le trône. Et on nous dit que c’est lui, le germe justement, qui bâtira le temple de l’Eternel. Il s’assiéra et dominera sur son trône. Et on nous dit également qu’il sera sacrificateur. Il y à la sacrificature. Donc vous ne pouvez pas dissocier l’Eglise véritable de l’adoration.
Mais pas que l’adoration parce que les sacrificateurs, ils avaient plusieurs fonctions. Quand ils allaient dans le temple, d’abord ils adoraient Dieu. Ils adoraient le Seigneur et aussi ils intercédaient. Donc l’intercession. Parce qu’un sacrificateur n’est rien d’autre qu’un avocat. C’est ça la fonction du sacrificateur. C’est un avocat qui va plaider auprès de Dieu pour les autres. Qui va présenter les problèmes du peuple à Dieu, contrairement au prophète…
Donc vous voyez dans la vision du fondateur de l’Eglise, nous avons :
-        la pierre angulaire, Yehoshua qui a 7 yeux,  
-        la résurrection,
-        la majesté,
-        le Royaume,
-        le trône,
-        l’adoration,
-        et l’intercession.
Et ensuite par rapport aux yeux, on sait ce que c’est… la Parole nous dit clairement dans Apocalypse 5 que les 7 yeux sont les 7 esprits de Dieu.
Apocalypse 4 : 5 Du trône sortent des éclairs, des voix et des tonnerres. Devant le trône brûlent sept lampes ardentes, qui sont les sept esprits de Dieu.
On apprend que les 7 yeux sont les 7 esprits de Dieu ou encore les 7 lampes ardentes. Donc on a la confirmation dans le chapitre 5 verset 6 Et je vis, au milieu du trône et des quatre êtres vivants et au milieu des vieillards, un agneau qui était là comme immolé. Il avait sept cornes et sept yeux, qui sont les sept esprits de Dieu envoyés par toute la terre.
Les 7 yeux de la pierre, de Zacharie, représentent les 7 esprits de Dieu ou encore les 7 lampes ardentes qui sont devant le trône, qui correspondent, comme on l’a vu hier avec le tabernacle, aux 7 lampes du chandelier. Il y avait 7 conduits et 7 lampes. Donc le chandelier, bien sûr, c’est l’Eglise (Apocalypse 1 : 20).
Mais les lampes sont les 7 esprits de Dieu. Les 7 yeux de l’Agneau, de la pierre angulaire. Donc vous voyez Christ est vraiment la tête du Corps de l’Eglise ?
Mais quelle tête ?
Les 7 yeux. Parce que les yeux sont au niveau de la tête donc quand on dit que Christ est la tête du Corps de l’Eglise ça veut dire que, l’Eglise est le chandelier, bien sûr, et la tête, Christ, n’est rien d’autre que les 7 lampes, les yeux de l’Eglise, les 7 esprits de l’Eglise.
Ce n’est pas étonnant que Paul dans Romains 8 : 14 nous dit que « Tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu sont fils de Dieu ». Il n’a pas dit que ceux qui fréquentent les assemblées locales sont fils de Dieu, mais tous ceux qui sont conduits par l’Esprit de Dieu.
Et beaucoup de chrétiens ne veulent pas forcément marcher avec les hommes et les femmes qui sont conduits par l’Esprit. Parce qu’ils peuvent changer d’orientation à tout moment. Les programmes. Et ça ne plaît pas parce que l’homme veut avoir un lieu fixe. L’homme veut une béquille. L’homme veut la stabilité sur le plan humain. Mais Dieu ce n’est pas comme ça qu’il fonctionne. Le tabernacle c’est de lieu en lieu. Mais l’homme a voulu avoir un lieu fixe. Le bâtiment physique. Ça, ça vient de l’homme. C’est pour cela que beaucoup sont morts. Parce qu’ils ne veulent pas bouger avec Dieu. Ils veulent la sécurité et ils meurent.
Et on a vu que l’huile passait par les conduits pour alimenter les lampes donc on ne peut pas dissocier l’Esprit de Dieu du feu. On ne peut pas dissocier l’Esprit de Dieu du chandelier qui devait éclairer le tabernacle en face.
Et ça c’est magnifique de voir à quel point le Seigneur a bien fait les choses. Mais l’homme a cherché beaucoup de complications. Beaucoup de complications.
Et il est dit ici que c’est le germe, dans Zacharie 6 « Il bâtira le temple de l’Eternel, il portera les insignes de la majesté, il s’assiéra et dominera sur son trône, il sera sacrificateur sur son trône et une parfaite union régnera entre l’un et l’autre ».
Et un homme dont le nom signifie germe, germera et bâtira le temple de l’Eternel.
C’est fort, c’est fort !
« Oh non, je veux bâtir une église pour le Seigneur ». On ne bâtit plus d’église, c’est fini ça. Non, ça c’est typiquement humain. C’est pour cela que beaucoup d’hommes ont pris en otage les églises locales parce qu’ils pensent que ce sont eux qui les ont bâties et que c’est leur propriété.
Germe, c’est le rejeton. Et nous sommes dans Matthieu 16 : 18 à 19 Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle. Je te donnerai les clefs du royaume des cieux: ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux.
Vous vous rendez compte ici ? « Et moi je te dis que tu es Pierre « Petros : petit caillou » et que sur ce roc « Petra : un grand rocher » je bâtirai mon Eglise (Ekklesia) ».
Et au verset 19, au lieu de s’arrêter là, il continu et il dit « Et le dieu Hadès, le dieu Hadès, le séjour des morts » ou encore l’enfer ou encore Orcus, le dieu Orcus « ne pourra rien contre elle ». Et il ne s’arrête pas là. Il dit ensuite « Je te donnerai, je te donnerai les clés du Royaume ». On nous parle de la clé de David donc c’est le Royaume. Je te donnerai les clés du Royaume.
C’est terrible ici !
Jésus arrive et il va dans le même sens que les prophètes qu’il avait lui-même envoyé et qui ont parlé de l’Ekklesia. Il dit « Je te donnerai les clés du Royaume, tout ce que tu vas délier sur la terre, dans les cieux sera délié. Tout ce que tu vas lier sur la terre la haut sera lié ».
C’est l’autorité tout simplement. Ça n’a rien à voir avec lier des démons parce que on ne les lie pas, on les chasse. Le Seigneur associe, l’autorité royale, gouvernementale à l’Eglise. C’est terrible.
De la même manière qu’Adam quand il était sur terre avant sa chute, avec Eve, quand il ordonnait les choses, le ciel appliquait. Quand il donnait des noms aux animaux, c’était ça l’autorité de délier et de lier. Il faut se rappeler de l’histoire d’Adam. Adam reçoit cette prérogative de la part du Seigneur de donner des noms aux animaux. Ça veut dire que quand on parle des noms des animaux… En fait, Dieu qui a donné cette autorité à Adam, cette prérogative, il lui a en même temps donné l’autorité pour donner des caractères aux animaux. Ça vient d’Adam. C’est fort. Ce ne sont pas seulement des noms comme ça parce que derrière chaque nom il y a un caractère. Bah oui. Donc c’est fort l’autorité qu’Adam avait.
Dieu façonne des animaux, c’est comme s’il les laissait comme ça, sans caractères et il dit a Adam « Maintenant, toi, donnes leur un caractère, façonne leur caractère ». C’est ça le rôle de l’Eglise. Et Adam vient et donne des noms.
Quand le Seigneur a dit à Pierre « Tu ne seras plus appelé Simon mais Céphas ». Il a changé le caractère de cet homme. Donc donner un nom à quelqu’un c’est changer son caractère, sa personnalité. Vous voyez le rôle de l’Eglise, l’autorité gouvernementale, qu’Adam et Eve avaient avant leur chute ? C’est terrible.
Vous savez que je n’avais même pas vu les choses comme ça, je suis enseigné, ce soir, en même temps que vous comme d’habitude.
Seigneur, c’est magnifique.
Parce que quelqu’un me disait « Mais qu’est-ce qu’il me raconte le frère, qu’est-ce qu’il me raconte là? ». Et Dieu me dit « Et bah tiens Pierre, j’ai changé son caractère ».
Jacob, voleur. Et Dieu dit « Israël, le prince ».
C’est merveilleux frères… Vous savez quand Dieu me parle dans mon cœur comme ça en même temps que vous, après j’entends les questions que les gens se posent et là il te donne… c’est magnifique.
Et donc vous voyez Adam avait cette autorité gouvernementale. Il a donné des caractères aux animaux. Le caractère du lion vient d’Adam. Quelle grâce que le Père lui a donné, lui a accordé. Il lui a fait participer à la création. « Qui est l’homme.. », quelqu’un dira-t-il dans Psaumes 8 « pour que tu te souviennes de lui ? Tu l’a fait de peu inférieur à Dieu ».
Et l’Eglise ? L’Ekklesia de Yehoshua a ce mandat pour de changer des caractères. Vous vous rendez compte ?
Et quand Dieu dit « Tout ce que tu vas délier sur la terre », c’est changer les caractères.
Mais nous nous sommes là nous sommes fuyants. « Oh non ils sont compliqués. Je ne veux plus travailler avec eux ! ». Mais tu n’as rien compris mon ami. Et tu te dis apôtre, prophète, docteur, évangéliste ?? Attends mais rends ton ministère et va faire autre chose ! Tu veux avoir des gens parfaits. Mais….Non ! On verra cela frères.
Dieu nous envoie au milieu des loups. Il dit « Il faut changer les loups en brebis ». C’est ça l’Ekklesia. Et nous nous sommes là « Seigneur, fais-moi voir ta gloire, donnes moi l’onction ». Pour faire quoi avec ? Pour trouver de meilleurs pasteurs, de meilleures brebis ? C’est faux frères.
Nous devons revoir notre christianisme, revoir notre mentalité changer de mentalité la repentance, metanoia.
Vous voyez ?
Oh Seigneur aide nous !
« Oh non c’est compliqué, je m’en vais, je me retire ». Mais tu n’as rien compris. Je, je toujours je. Dieu t’a dit quoi mon ami ?
« Mes enfants pour lesquels j’éprouve de nouveau les douleurs de l’enfantement jusqu’à ce que Christ soit formé en vous ». Galates 4 : 19
Voilà l’Ekklesia. Seigneur aide nous !
Pourquoi ? Parce que nous avons à faire à des animaux comme Adam. La même chose se répète. C’est ce que l’Esprit vient de me dire à l’oreille.
Il mérite vraiment des acclamations.
Il vient de me dire Actes 10 une nappe descend du ciel et Pierre entend une voix « Lèves-toi et… ». Cette nappe était remplie d’animaux, de serpents, de lézards. Et Dieu lui dit « Pierre, lève-toi, tue et mange ».
Vous vous rendez compte frères ?
Dieu ne fait que répéter le livre de Genèse.
C’est magnifique mes amis. C’est magnifique mes amis. Cette Parole prend vie comme ça quand l’Esprit vient et qu’il nous enseigne. Mais moi je suis émerveillé.
Et Pierre dit « Non, non, non je ne peux pas ». Et Dieu lui dit « Non, non, non ne déclare pas impur ce que Dieu a déclaré pur. Va et tue. Change leur caractère avec l’autorité que je t’ai donnée. Parce que je te fais participer à ma gloire ».
Et Pierre arrive chez Corneille, il ouvre simplement la bouche et Corneille change de nature.
Vous vous rendez compte frère la puissance de l’Ekklesia ?
Incroyable.
Saint-Esprit sans toi, j’arrête le ministère.
C’est pour cela que quand on arrive quelque part, qu’on prêche la Parole, parfois les démons se manifestent, on a des serpents qui se manifestent, qui sont délivrés. Il y a des lions, des canards, des coqs. Et puis on se dit mais par le ministère de ce frère ma vie a été changée.
« Allez et purifiez les lépreux ». Il a dit. Purifiez. Il n’a pas dit « Moi je vais purifier les lépreux ». Il a dit « Allez et purifier les lépreux… Guérissez, moi j’ai déjà tout accompli. Allez et guérissez les malades ».
Ça c’est le mandat gouvernemental.
« Allez et amenez mon Royaume ».
Et c’est pour cela que les apôtres ont prêché l’Évangile du Royaume. Vous vous rendez compte ? Ils ont prêché le Royaume. Paul a prêché le Royaume. Ils arrivaient dans des villes comme ça et des villes entières étaient bouleversées parce que l’Eglise arrivait, l’Ekklesia venait.  C’est incroyable frères.
Seigneur, aide nous à saisir les choses, à sortir un peu de notre torpeur spirituelle, de nos mentalités complètement pourries.
Nous voulons voir la gloire de Dieu mais en en même temps nous sommes fuyants, nous sommes fainéants, nous sommes lâches parce que nous abandonnons facilement nous sommes là « Oh j’en peux plus, je n’arrive plus c’est difficile ». Mais mon ami, tu n’as rien compris.
Nous sommes des gens qui doivent perfectionner. C’est pour le perfectionnement des saints que Dieu a établi ces ministères, frères.
L’Ekklesia !
Parce que les psychologues, les psychiatres ne peuvent pas changer les caractères, les âmes et Dieu mandate l’Ekklesia pour changer. Ça c’est la vision de l’Eglise, frères.
Dieu est magnifique. Il y a beaucoup d’anges qui dansent ce soir-là. Dieu tu es bon.
Vous savez, juste une parenthèse, quand on goûte à l’Esprit de Dieu, quand on vit cette vie de l’Esprit, on ne se prend plus la tête. On ne peut plus être mis, accepté d’être mis dans une boîte. C’est plus possible. Plus possible
Vous vous rendez compte ? Les premiers chrétiens vivaient des temps pareils. Quand les apôtres partageaient, la gloire venait. Les gens étaient là, dans la présence de Dieu. Ils prenaient leur guitare, leurs harpes, ils adoraient le Seigneur, ils louaient… des prophéties, des paroles de connaissance. Des heures et des heures dans l’adoration et la présence du Seigneur. L’Esprit était le vrai enseignant. Ils ne préparaient pas d’enseignement. Ils venaient comme ça et l’Esprit les saisissait et ça coulait.
Vous savez là, tout à l’heure, le Seigneur me disait « Je vous montre un des aspects de l’Eglise ». Ç’est à dire la gloire de Dieu, la présence de Dieu, l’adoration par des chants nouveaux. Il y a beaucoup d’anges qui montaient tout à l’heure. Et là, ils avaient des harpes et ils chantaient ce chant. Un chant nouveau. Et c’est comme ça quand il y a le réveil, les différents réveils de l’Eglise. Des chants nouveaux étaient accordés. Les anges chantaient, les gens recevaient des chants nouveaux et de plus en plus Dieu m’en donne. Et c’est pour cela qu’il ne faut pas passer à côté de ce réveil. On y est. On y est mes amis.
Lors des réunions de réveil, frères, un conseil, ne restez pas à la maison si vous avez la possibilité. Ce n’est pas de l’idolâtrie. C’est le temps où il faut venir se souder, prier, prier pour que le feu prenne, prenne, prenne, prenne et se répande. Mais si on rentre dans la chair, on va dire que c’est pour les autres et on va passer a cote de la raison pour laquelle le Seigneur nous a donné ce message. À chaque fois que le Seigneur visitait les gens, ceux qui attendaient la visitation, passaient à côté. Et c’est des gens qui venaient de loin qui prenaient.
Comment saisir le réveil de Dieu pour ne pas passer à côté ? C’est pour cela que là il faut plus écouter Dieu que les hommes, qui peuvent avoir des doutes. Frères, on est dans un temps vous savez...tout ce qui se passe ce n’est pas la chair.
L’Eglise.
On a vu la sacrificature et c’est le fondement de l’Eglise, frères. L’adoration, la présence de Dieu, la shekina, la gloire de Dieu.
Et le Seigneur dit à Pierre « Je bâtirai », petros, un petit caillou, le matériau. On a compris ici le matériau ce sont des pierres vivantes.
Pierre l’a dit dans 1 Pierre 2 : 5 « Et vous-même, comme des pierres vivantes, édifiez-vous pour former une maison spirituelle ». Une maison spirituelle.
Et on voit que l’Eglise est composée des hommes. Ce ne sont pas des briques, même pas des maisons. Donc sortons aussi de la vision des maisons. Parce que les religieux sont restés là. Et Dieu voit l’Ekklesia dans la nature, frère. C’est pour cela que notre Maître était dans la nature, était dans les rues. On l’a chassé des maisons. On l’a chassé du temple et le Seigneur était dehors.
Vous voyez l’Eglise est dans une vision gouvernementale. Donc vous ne pouvez pas amener le Royaume de Dieu dans une maison, dans un bâtiment, ce n’est pas possible.

Le roc, la pierre dont on a parlé dans Zacharie qui a 7 yeux, Yehoshua. 7 yeux, les 7 esprits de Dieu. Les 7 cornes.
Donc on voit que le fondement de l’Eglise, Yehoshua, c’est l’Agneau. Il a 7 cornes, 7 c’est la perfection et les cornes, c’est la puissance.
Vous vous rendez compte la puissance que l’Eglise a ? C’est inimaginable frères. Vous voyez que, on ne peut pas prêcher, on ne peut pas enseigner, sans que Dieu nous visite. Ce n’est pas possible. Et là, dans ce feu-là, les démons ne résistent pas. Ce n’est pas possible. Les maladies partent.
Et les 7 yeux de l’Agneau, les 7 cornes et les 7 esprits de Dieu.
Les 7 cornes : la toute-puissance. C’est El Shaddaï qui s’est révélé à Abraham.
Les 7 yeux : c’est l’omniscience.
L’omnipotence : les cornes. L’omniscience : les yeux. Et l’omniprésence ça c’est les 7 esprits de Dieu, envoyés par toute la terre. Et c’est le fondement de l’Eglise. Ça veut dire qu’il n’y a pas une maison que vous pouvez construire physiquement pour l’Eglise. Ça n’existe pas. Ce n’est pas dans la pensée de Dieu. Il n’y a pas même une maison que vous pouvez décorer pour dire que c’est le lieu de l’assemblée locale en permanence. Tout ça c’est l’homme.
Quand le Seigneur est venu bâtir l’Eglise, l’Eglise était de nouveau comme Adam et Eve. Les gens se déplaçaient. Ils pouvaient se retrouver dans un endroit mais en fait c’était eux de nouveau la maison. Et c’est ce que le Seigneur est venu faire. Il nous a ramené à la genèse. C’est ça l’œuvre de la Croix. Bereschit, il nous a ramené au commencement. Dieu habitait l’homme. Et Yehoshua avec l’œuvre de la Croix, il nous ramène à cela.
Et Satan est venu, la persécution et les gens se sont enfuis dans les maisons. Et ces maisons sont devenues des mausolées, des lieux de pèlerinage. Ils sont restés figés. Et Dieu bouge.
Je ne sais pas si je me fais comprendre ?
Seigneur, aide nous.
Et si tu t’absentes un dimanche de ce lieu de prière, c’est la foudre qui te tombe sur la tête. « Tu étais où, tu étais où ? ». Parce qu’on n’a rien compris de l’Eglise. On a rien compris.
Et le Seigneur dit « Je bâtirai » donc c’est le fondement, c’est Yehoshua, la Parole. « Là où deux ou trois sont assemblées en mon nom » et ce nom est la Parole de Dieu. Donc l’Eglise de Yehoshua est une assemblée de personnes qui se réunissent au nom de Yehoshua et cette assemblée est déjà réunie.
« Je bâtirai » donc on l’a vu. « Si Dieu ne bâtit une maison, ceux qui la bâtissent, bâtissent en vain ». C’est Jésus qui a bâti. Et ici c’est au futur « Je bâtirai ». Mais il a déjà bâti cette Eglise-là.
Sur la Croix il a dit « Tout est accompli ».
L’Esprit est venu pour actualiser cette Parole. Donc l’Eglise est déjà bâtie. « Mon Eglise ». Il n’y en a qu’une. « Mon Ekklesia ».
En fait, le Seigneur va utiliser un terme grec, comme vous le savez, qui n’était pas un terme chrétien. Mais un terme grec pour parler un peu de… vous savez le Seigneur utilise aussi le langage humain pour exprimer sa pensée. Donc c’est un terme qui parlait de l’Ekklesia, des assemblées de grecs, comme vous le savez, qui se réunissaient sur l’agora (le marché), un lieu de rencontre.
Ek c’est « hors de » et klesis « appel ». Donc ce sont des gens qui ont entendu Dieu.
Ne passez pas votre temps avec des gens qui n’ont pas entendu Dieu. Il y a beaucoup de gens qui vont dans nos bâtiments d’église, dans nos maisons d’église, mais ils n’ont pas entendu Dieu. Ils viennent parce qu’ils ont entendu l’homme. Et c’est pour cela que ces églises ne manifestent pas la gloire de Dieu, le feu.
Il faut que ce soit des gens qui ont entendu. « Comment les gens croiront ils, s’il n’y a pas de prédicateurs ? Et comment y aura-t-il des prédicateurs, s’ils ne sont pas envoyés ? ».
Donc, il faut que les gens entendent Dieu.
Et donc cette Ekklesia là, est déjà bâtie. Et cette Ekklesia se réunissait sur l’agora ou encore dans les poleis (polis), cité.
On comprend que l’Eglise de Dieu est une cité. L’Eglise de Dieu est une nation. Pierre l’a dit « Et vous-même, vous êtes une race élue, une nation sainte ». Donc l’Eglise est une nation.
L’Eglise est une cité. Regardez ce que l’auteur nous dit.
Vous savez cette Ekklesia se réunissait sur l’agora pour voter des lois, pour élire les magistrats et pour pratiquer l’ostracisme, l’exclusion des membres qui n’étaient plus corrects. Et c’est toute l’Ekklesia qui mettait ces gens dehors. Et quand Paul dit dans 1 Corinthiens 5 « Qu’on entend généralement dire qu’il y a de l’impudicité parmi vous, une impudicité qui ne se rencontre même pas chez les païens au point où l’un de vous à la femme de son père ». Il dit « Vous et mon esprit étant unis, qu’un tel homme soit livré à Satan ». Et il dit aux corinthiens « ôtez le méchant du milieu de vous ». C’est-à-dire « Pratiquez l’ostracisme ».
Et les grecs, les corinthiens étaient des grecs, ils connaissaient ce mot-là. Ils connaissaient leur rôle. Ils savaient que l’Ekklesia avait le pouvoir d’exclure certains membres dont la moralité n’était plus bonne. Et combien de chrétiens aujourd’hui sont-ils capables de le faire dans nos rassemblements ? Quand on le fait on dit « Il n’y a pas l’amour ». Comment voulez-vous que Dieu se manifeste ? Comment voulez-vous que la gloire soit là ?
On a bâti des ekklesia mais qui n’ont rien à voir avec l’Ekklesia de Yehoshua.
Est-ce que vous savez que le mot Ekklesia n’est pas un terme spirituel ?
On retrouve ce terme-là dans Actes 19 : 32 « Les uns criaient d’une manière, les autres d’une autre car le désordre régnait dans l’assemblée. Et la plupart ne savaient pas pourquoi ils étaient réunis ».
C’était un rassemblement de grecs, de juifs, de païens dans un tribunal païen pour accuser Paul. Et on appelle ce rassemblement ekklesia ou encore église.
Donc pour beaucoup d’entre nous, quand on dit église, tout de suite c’est l’Eglise de Jésus-Christ. Alors que l’église n’est pas forcément… il y a plusieurs églises. Une seule est l’Eglise de Yehoshua, c’est celle qu’il a bâtie. Et il l’a bâtie depuis 2000 ans. Et cette Eglise-là était déjà bâtie en Dieu depuis l’éternité. Mais la plupart de ces églises qu’on appelle église, même si ça porte des noms chrétiens, des noms bibliques, Dieu n’est pas dedans parce qu’il ne se reconnaît pas dans ça.
L’Eglise de Yehoshua !
Actes 19 : 32 Les uns criaient d'une manière, les autres d'une autre, car le désordre régnait dans l'assemblée, et la plupart ne savaient pas pourquoi ils s'étaient réunis.
Ici, nous avons la définition de la plupart de nos églises.
Vous voyez tout est dans la Bible frères.
On va le relire encore.
Actes 19 : 32 Les uns criaient d'une manière, les autres d'une autre, car le désordre régnait dans l'assemblée, et la plupart ne savaient pas pourquoi ils s'étaient réunis.
Vous ne voyez pas que dans la plupart des églises, aujourd’hui, vous avez des gens qui sont là mais on se dit  « Mais ils glandent. Ils ne savent pas pourquoi ils sont là ». Pendant que certains chantent d’autres mâchouillent leur chewing-gum, d’autres pioncent, parlent… On se dit « Ils s’ennuient ». Le désordre règne. Les uns crient  « argent » d’autres « maisons » d’autres « mariage ».
Il n’y a pas un seul langage.
Et on appelle ce rassemblement, l’église, la cacophonie. Et c’est exactement ce qui se passe dans nos églises aujourd’hui.
Et donc l’Eglise de Yehoshua est celle qui se réunit autour de son nom « Car là où deux ou trois sont réunis en mon nom… ».
Donc déjà dans la mentalité de beaucoup de chrétiens quand on leur dit qu’on se réunit dans une maison nous sommes 3 ou 4, ils vous disent « Ce n’est pas l’Eglise ».
Vous voyez comment l’ennemi a réussi à nous détruire, à nous tromper, nous mentir ? Il faut absolument une foule de gens, il faut absolument un pasteur, des diacres… c’est incroyable.
On est reconnu diacre dans le Corps de Christ. On est reconnu pasteur, apôtre dans le Corps de Christ. C’est ce qu’il faut comprendre. On a tellement mal compris l’Eglise que c’est pour cela qu’il y a tout ce désordre. Moi, j’ai vomi tout cela je n’en peux plus.
« Là où deux ou trois sont réunis en mon nom », « en mon nom je suis là ».
Apocalypse 19 :12 nous dit que « Son nom est la Parole de Dieu ».
Donc l’Ekklesia se réunit, l’Ekklesia physique, les frères et sœurs qui se retrouvent physiquement, se retrouvent entre eux, deux ou trois, quelque part dans une maison, dans une rue, peu importe l’endroit, autour de la Parole.
« Frères sœurs, qu’est-ce qui vous motive ? Pourquoi venez-vous ici ? ». « Nous sommes là parce que la Parole nous a touché ». « Ok, qu’est-ce que la Parole dit ? ».
Et dans toute situation, l’Eglise véritable se dit : Qu’est-ce que la Bible dit ?
Parce que l’Ekklesia se réunie autour de la Parole. Ce n’est pas autour de la philosophie humaine, autour des traditions humaines, mais autour de la Parole. Qu’est-ce que Dieu dit ? Pour telle situation, pour telle situation, qu’est-ce que Dieu dit ?
Et c’est incroyable de voir à quel point on se réunit autour d’autres noms. Les dénominations.
Le jour où j’ai réalisé que l’Eglise ne m’appartenait pas, j’étais dans l’avion quand le Seigneur a commencé à me parler. J’avais déjà compris dans ma tête mais il fallait que ça descende dans mon cœur. C’était, mes amis, quelques semaines avant que l’autonomie ne soit donnée officiellement aux frères et sœurs. Je n’allais pas dans des assemblées que nous avions en implantées ici et là mais je suis parti en mission, quelque part dans l’avion, c’était en revenant de Strasbourg. Dans l’avion j’étais avec mon épouse et Dieu commençait à me parler de l’Ekklesia. J’ai réalisé que l’Ekklesia a déjà été bâtie.
En fait, dans l’esprit si Dieu vous ouvre les yeux vous verrez que quand une personne se convertit, Dieu la prend il l’a met, comme une pierre dans l’édifice qui est déjà là, existant. C’est tout. Et cette Ekklésia-là a pour pasteur Yehoshua. Elle est déjà parfaite en Christ parce que Dieu seul la connaît. Et cette Ekklesia on ne peut pas la réformer. Ce sont les églises visibles qui doivent être réformées, qui doivent comprendre le message du temps pour être réformées au niveau du cœur. Cette Ekklesia est déjà parfaite en Christ. Elle est assise là-haut en Christ.
Et j’ai réalisé que cette Ekklesia-là, personne ne peut la détruire parce que Dieu la contrôle et Dieu l’a rempli tout le temps. Et j’ai compris pourquoi beaucoup de pasteurs mouraient avant l’âge. Pourquoi beaucoup ont des problèmes de cœur. Car ils veulent tellement contrôler les frères et sœurs, tellement être là constamment... Et quand ils quittent une église locale, ils vont tout de suite commencer une église à côté car ils n’ont pas compris ce que c’est l’Ekklesia. Ils font comme David. Parce qu’ils pensent que Dieu est avec eux, donc il faut absolument qu’ils bâtissent une maison. Alors que la maison a déjà été bâtie.
C’est pour cela que les apôtres quand ils allaient quelque part, ils y prêchaient la Parole, les gens se convertissaient. Ces frères et sœurs étaient des disciples, des chrétiens et les apôtres les laissaient avec Jésus et partaient ailleurs. Et s’il y avait des besoins, ils leur donnaient quelques conseils mais ces gens étaient déjà membres de l’Ekklesia de Yehoshua. Ces frères et sœurs pouvaient être ici et là mais ils étaient en relation avec le Seigneur, la tête.
Et dans l’avion quand je revenais le Seigneur me faisait comprendre que « Cette Ekklesia est déjà parfaite en moi.  Elle est remplie de moi, elle est invisible. Moi seul connais la vraie Eglise que vous ne pouvez pas quantifier, que vous ne pouvez localiser avec des statistiques que vous faites ».
C’était comme une bombe dans ma tête. Mon épouse était à coté, elle n’a pas compris ce qui se passait dans mon cœur. J’étais bouleversé.
Cette Ekklesia-là, vous savez quand les gens cherchent « Il y a une église parfaite, qui vit le message ici et là » .Les gens n’ont rien compris, vous serez toujours déçus.
Vous avez vu l’église de Corinthe, il y avait l’impudicité. Ils avaient tous les dons, ces frères et sœurs, ils avaient l’onction mais il y avait une impudicité telle qui ne se rencontre même pas chez les païens. Dans cette église, vous avez vu les autres ekklesia de l’église primitive ? Bien qu’il y avait la gloire de Dieu, vous avez vu les défauts qu’il y avait là-dedans ? Et vous voulez voir cette perfection avec vos yeux physiques ? Vous serez toujours déçu. Parce que vous n’avez pas compris qu’est-ce que l’Ekklesia véritable.
Et c’est incroyable.
« Par une seule offrande il a amené pour toujours à la perfection, à la sanctification, ceux qui sont sanctifiés ».
Elle est déjà parfaite en Christ. Dieu attend simplement que la totalité des païens soit intégrés dans ce Corps, pour qu’il y ait l’enlèvement. Et il connaît à quel moment le dernier païen va intégrer l’Ekklesia.
Et nous, avec notre mentalité, avec notre théologie, notre faux enseignement, nos fausses doctrines, nous avons mal compris l’Ekklesia. Alors y en a qui disent qu’il faut qu’elle soit visiblement parfaite pour qu’elle soit enlevée, donc comme elle n’est pas visiblement parfaite on ne pourra pas être enlevé. Ils passent à côté. Donc ils cherchent avec une torche où se trouve la vraie Ekklesia.
Mais les apôtres n’ont pas demandé à ce que les chrétiens cherchent l’Eglise. Ce n’est pas le message apostolique, ce n’est pas la doctrine apostolique. Ils ont demandé aux gens de continuer à être en relation avec le Seigneur, de progresser de gloire en gloire dans leur intimité avec leur Seigneur, dans leur marche avec le Seigneur « Cherchez l’Eternel pendant qu’il se trouve », on n’a pas dit « Cherchez l’Ekklesia ».
L’Ekklesia ne peut pas chercher l’Ekklesia parce que nous sommes dans l’Ekklesia déjà. Alors on cherche quelle Eglise encore ?
Seigneur, délivre-nous.
Nous sommes tellement religieux, nous avons tellement cru comprendre le message de la réforme, le retour à la Parole. Frères c’est terrible.
Vous avez vu ces 120 disciples, quand ils ont été remplis de l’Esprit dans Actes 2, comment ils ont compris qu’ils faisaient partie d’un Corps ? Vous avez vu comment l’Esprit leur donnait de s’exprimer ? De manière souveraine. C’était magnifique. L’ordre qui était là, c’était l’ordre de l’Esprit de Dieu. Vous avez vu des diacres comme Philippe comme Etienne ? C’est incroyable.
L’Ekklesia était dans la vie de tous les jours. L’Ekklesia était à l’école, au travail. L’Ekklesia était dans les rues, c’est incroyable. Quand ils se réunissaient c’étaient pour s’encourager, pour s’édifier mutuellement, mais ce n’était pas pour glorifier un homme, pour pouvoir chercher des postes. Ils étaient pasteur dans l’Ekklesia, qui était déjà bâtie. Ils étaient apôtres dans l’Ekklesia.
C’est pour ça que Paul dit dans 1 Corinthiens 12 : 28 « Et Dieu a établi premièrement, dans l’Ekklesia, (l’Ekklesia corps invisible), les apôtres, les prophètes, les docteurs ». Mais on ne parle pas des églises locales, là. « Il faut absolument dans telle église local qu’il y ait un apôtre, un prophète, un docteur… ». Ça c’est faux !
La communion des saints nous l’avons en permanence. Parce que dans cette Ekklesia, nous sommes en communion avec Paul. Ce n’est pas comme avec les catholiques. Parce que Paul, Pierre, Jacques et Jean, bien qu’étant morts physiquement mais ils sont toujours membres de cette Ekklesia. Nous sommes rattachés à eux. Donc dans cette Ekklesia, il n’y a pas de morts parce que nous sommes tous vivants. « Dieu n’est pas le Dieu des morts ».
Donc le sang qui passe par moi, passe par Paul, qui peut être à gauche, Pierre à droite, ça passe… nous sommes dans l’Ekklesia déjà frères. Vous comprenez que pour nous la mort n’existe pas frère, c’est juste un passage.
Mais le Corps de Christ, l’Ekklesia est composée de tous ceux qui sont décédés physiquement mais qui sont toujours en Christ, qui sont vivants. Car le Corps de Christ n’est pas composé seulement des vivants que nous sommes. Nous sommes en lien, en relation avec Marie, avec Marie de Magdala, avec Jacques, avec Étienne. Nous sommes unis. Nous sommes là et le sang coule par nous, nous sommes en communion en permanence sauf qu’on ne peut pas leur parler. C’est le Corps mystique de Yehoshua, il est déjà parfait ce Corps. Il n’est pas dénominationnel.
Vous voulez contrôler quelle Eglise ? Quelle Ekklesia ? Vous voulez bâtir quelle Ekklesia ? Pour qu’elle ait combien de membres ? Vous voulez aller dans quelle Ekklesia ? Car l’Ekklesia on ne peut pas y aller parce qu’on est déjà dedans. Vous voulez bénéficier de quelle onction apostolique ? Parce que « Oh non dans notre église, il n’y a pas d’apôtre ». Mais Christ est l’Apôtre par excellence, la tête.
Donc, dans l’Ekklesia spirituelle, si vous êtes en relation avec Dieu, forcément vous êtes en relation avec les apôtres : Pierre, Paul, Jacques et Jean. Donc vous bénéficiez de toutes ces grâces dans l’Ekklesia. Parce que ces apôtres étaient des types de Christ. Pierre, Paul, Jacques et Jean représentaient Christ, l’Apôtre pas excellence. Donc étant en relation avec le Seigneur, forcement vous bénéficiez de l’onction apostolique.
Oh, nous sommes religieux ! On a mal compris l’Eglise.
« Oh, j’ai trouvé une bonne église ». Non, tu n’as rien compris encore, tu es religieux.
C’est Christ la fidélité.
Donc quand vous cherchez la couverture d’un apôtre physique, vous n’avez rien compris, vous faites mal au Seigneur. Parce que c’est lui l’Apôtre par excellence, ça veut dire, qu’étant en relation avec Dieu, avec la tête, automatiquement, vous êtes couvert, vous bénéficiez de toute ces onctions-là. C’est ça qu’il faut comprendre.
Les morts en Christ ne sont pas détachées du Corps. Paul a dit « Car j’ai l’assurance que ni la mort, ni la maladie, ni la vie, aucune créatures, ni un démon ne peut nous séparer de l’amour de Christ ».
Mais l’amour de Dieu a été matérialisé par l’Eglise, est matérialisé par l’Ekklesia. C’est ça l’amour de Dieu. Dieu a donné sa vie pour que l’Ekklesia naisse. Adam était endormi pour qu’Eve sorte. C’est ça l’amour d’Adam pour Eve. L’amour de Dieu c’est la naissance de l’Eglise. Donc maintenant frères maintenant, dites-moi maintenant est-ce que la mort peut-elle te séparer du Corps de Christ ? Mais non nous sommes tous dans le même Corps. C’est ce corps-là qui va aller aux noces. Tout simplement à l’enlèvement, les saints vont retrouver leur corps physique. Mais spirituellement l’Ekklesia est déjà là.
Ça se trouve que dans l’esprit, tu te positionnais à côté de Pierre. Dans l’esprit tu te positionnes à côté de Jacques. Mais tu ne le sais pas forcément parce que tu es tellement religieux et Dieu pleure parce que il dit « Ils n’ont rien compris de l’Ekklesia ».
Je suis convaincu que c’est dans ce sens-là que Paul disait « Pourquoi ne croyez-vous pas… » dans 1 Corinthiens 15 il dit « Mais insensé »… en parlant de ces chrétiens qui doutaient de la résurrection. Il dit « Mais pourquoi ceux qui sont vivant se font-ils baptiser au nom de ceux qui sont morts ? ». Parce que pour eux, pour Paul, l’Ekklesia est déjà bâtie en Christ par le Seigneur. Les saints décédés, on ne pouvait pas pleurer parce qu’ils étaient déjà… ils sont dans le Corps.
Vous voyez ? Vous ne croyez pas en cela ? Vous allez me dire donne nous un verset biblique frère. Et Dieu me donne un passage pour vous.
Hébreux 12 : 18 à 19 Vous ne vous êtes pas approchés d'une montagne qu'on pouvait toucher et qui était embrasée par le feu, ni de la nuée, ni des ténèbres, ni de la tempête, ni du retentissement de la trompette, ni du bruit des paroles, tel que ceux qui l'entendirent demandèrent qu'il ne leur en fût adressé aucune de plus.
Donc la première Eglise, Israël, s’était approchée de la montagne de Sinaï. Vous voyez la préfiguration ? Vous voyez le type de l’Eglise ?
Hébreux 12 : 20 car ils ne supportaient pas cette déclaration: Si même une bête touche la montagne, elle sera lapidée. Et ce spectacle était si terrible que Moïse dit: Je suis épouvanté et tout tremblant! Mais vous vous êtes approchés de la montagne de Sion, de la cité du Dieu vivant, la Jérusalem céleste, des myriades qui forment le chœur des anges.
 « Le chœur des anges » ça veut dire que l’Ekklesia véritable côtoie en permanence des anges, en permanence. Nous, on reste sur les démons, sur les démons, sur les démons, combat spirituel, combat spirituel.
De l'assemblé des premiers-nés inscrits dans les cieux, du juge qui est le Dieu de tous, des esprits des justes parvenus à la perfection.
 « Justes parvenus à la perfection ». C’est-à-dire que les justes, quand ils meurent, tout de suite ils parviennent à la perfection.
« Et nous nous sommes approchés de… ».
Vous vous rendez compte frères ? Et nous autres, aussi, par le sang de Christ, nous sommes parvenu à la perfection.
… de Jésus qui est le médiateur de la nouvelle alliance, et du sang de l'aspersion qui parle mieux que celui d'Abel.
Ça c’est l’Ekklesia véritable frères. Vous vous rendez compte ?
Vous avez vu le mot ekklesia, c’est l’assemblée des citoyens athéniens grecs qui se réunissaient sur l’agora et ils se réunissaient également sur une des collines qui étaient au centre d’Athènes, Pnyx. C’est une colline. A cette époque l’ekklesia se déplaçait de l’agora à cette colline.
Donc Moîse, quand il était sur le mont Sinaï, c’était l’image de l’Eglise. Il y avait la gloire de Dieu.
Vous voyez l’image de l’Eglise ? C’est ça l’Ekklesia.
Et l’auteur dit que nous sommes là, nous, pas sur terre mais là-haut. Il y a les anges, il y a le Dieu qui est juste. Et donc l’Eglise véritable manifeste la justice de Dieu parce que nous nous sommes approchés de la justice du Seigneur.
Et on nous parle du chœur des anges. Là c’est le chœur de l’adoration. Des chants nouveaux. L’Ekklesia véritable ne s’arrête pas sur les vieux chants, les cantiques que l’on connait déjà. Mais ceux qui ont reçu ces chants lors des réveils… mais parce qu’ils s’étaient approché du trône, ceux et celles qui ont reçu ces cantiques, ils ont reçu le feu du réveil. Ils ont vécu la vraie Ekklesia. Wesley, Charles Finney…
Mais nous autre, pourquoi restons-nous tout le temps sur leur chants ?
Et ensuite on nous dit ici frères « de l’assemblée des premiers-nés inscrits dans les cieux ».
Christ est notre premier-né, est le premier né. Donc parce que nous sommes son Corps, nous sommes appelés en même temps les premiers-nés. C’est ça l’Ekklesia véritable. Or seul les premiers-nés appartenaient à Dieu chez les juifs. C’est pour cela que Yehoshua dit que « Je bâtirai mon Eglise ». « Parce que c’est mon premier-né ».
Il ne fallait pas toucher aux premiers-nés, parce qu’ils étaient réservé au Seigneur. Il fallait le présenter au Seigneur. Si c’est un mâle, 8 jours après sa naissance, on le circoncisait, 33 jours après que la femme s’est purifiée de son sang, 41 jours après sa naissance, on le présentait au temple.
L’Ekklesia véritable !
Et d’après Deutéronome 21 le premier-né recevait la double portion de l’héritage de son père. C’est pour cela que nous avons reçu la double portion. Nous sommes héritiers de Dieu et cohéritiers avec Christ.
L’Ekklesia véritable !
Je vais vous dire une autre chose.
La manne, la veille du shabbat, il fallait ramasser la manne pour deux jours. Il ne fallait pas la ramasser le jour du shabbat. Donc la veille, il fallait la ramasser pour deux jours. Et nous sommes à la veille du shabbat. C’est-à-dire à la sixième dispensation. C’est-à-dire bientôt c’est le shabbat, le septième âge, le Royaume. Voilà pourquoi Dieu est en train de donner la manne doublement. Ça correspond à la prophétie de Daniel 12 « Plusieurs liront ce livre est la connaissance augmentera ».
Et le septième jour Dieu se reposa. Ça va être notre repos. « Empressez-vous de rentrer dans son repos ». Le 7eme jour.
C’est pour cela que Dieu ouvre les vannes célestes, et qu’il donne ces choses-là.
C’est pour cela qu’il a dit que le dieu Hadès, c’est-à-dire le dieu du monde souterrain est en bas, et nous, nous sommes là-haut. Comment tu veux que ce démon aille jusqu’au ciel pour détruire l’Eglise ?
Et c’est pour cela que, quand Dieu dit « La terre est mon marchepied et le ciel est mon trône » Donc l’Ekklesia, le ciel était son trône et la terre est son marchepied voilà pourquoi nous sommes là-haut et en même temps ici. Vous comprenez ?
Donc maintenant, la terre est notre marchepied, nous marchons sur les serpents et les scorpions. Maintenant, qui peut détruire l’Eglise véritable frères ? C’est pour cela ne cherchez pas à contrôler les gens. Ça ne sert à rien. Vous allez vous épuiser.
Et quand Dieu dit « Donne l’autonomie, t’a fini ta mission par rapport à telle ou telle assemblée » Les gens disent « Non, je ne peux pas, non c’est mon œuvre, non c’est ma vision ». Non, ce n’est pas ta vision mon coco. A moins que cette église-là porte ton nom alors là oui c’est clair, mais si c’est l’Ekklesia de Yehoshua, tu dois être assez humble au moment opportun, pour dire « Frères et sœurs ma mission avec vous est terminée, c’est fini, maintenant je passe à autre chose parce que Dieu m’amène à faire autre chose ». Et les gens diront « Mais sans toi comment on va faire ? L’œuvre ne va pas avancer ». Mais non c’est faux.
La tête c’est Yehoshua. Vous est déjà bâtis en Christ. Mais c'est pour ça que l'Eglise véritable doit être enseignée correctement. Les frères et sœurs doivent être enseignés correctement pour qu'ils aient une relation avec la tête. Qu'ils aient une relation avec… Faites des enseignements, vous qui dirigez, donnez des enseignements pour que les chrétiens ait une relation avec le Seigneur.
Pourquoi les pasteurs tombent-ils dans le péché facilement ? Parce qu'ils veulent porter une charge que Dieu ne leur a pas donnée. Ils sont écrasés. Vous voyez ?
Et l’ennemi envoie dans les églises locales, des belles femmes, des gens qui ont de l’argent, qui finissent par les séduire, et ça couche ensemble. Pourquoi ? Parce qu’ils n’ont pas compris qu’ils devaient se déplacer et amener les gens à comprendre qu’ils sont d’abord dans un Corps qui est déjà parfait, qui est déjà… l’Ekklesia de Yehoshua. Et c’est Hébreux 12.
Vous voyez, il y a tellement de choses terribles ici.
C’est pour cela que Paul disait dans Ephésiens 2 : 19 Ainsi donc, vous n'êtes plus des étrangers, ni des gens du dehors; mais vous êtes concitoyens des saints, gens de la maison de Dieu.
 « Vous n’êtes plus des étrangers ».
Ça veut dire quoi ? Ça veut dire qu’un chrétien véritable va dans une assemblée locale d’une ville quelconque, il n’est pas étranger. Si vraiment cette Eglise-là suit la Parole de Dieu. Vous voyez il n’est pas étranger parce qu’il va rencontrer l’Esprit qui règne.
Ephésiens 2 : 20 Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus Christ lui-même étant la pierre angulaire.
Le fondement a déjà été posé.
Paul a dit dans 1 Corinthiens 3 : 10 J’ai posé le fondement comme un sage architecte.
Le fondement a déjà été posé. Christ. Tout fondement concernant la doctrine chrétienne, ces fondements ont déjà été posés, donc nous ne posons plus de fondement.
Alléluia.
Et il dit Ephésiens 2 : 21 En lui tout l’édifice…
Donc l’édifice était déjà là. En lui ? En qui ? En Yehoshua. On n’a pas dit en Shora, en le pape.
En lui tout l’édifice…
Paul ne parle pas de l’église de Colosses. Il veut qu’ils comprennent qu’ils sont dans un édifice qu’ils sont membres d’un Corps.
En lui tout l’édifice bien coordonné…
Donc il est déjà coordonné.
… s’élève pour être un temple saint pour le Seigneur.
C’est ça l’Ekklesia. Le temple, la maison a déjà été construite bâtie. C’est fini ! Ne cherchez pas où se trouve la vraie Eglise.
« Chérie, je cherche l’Eglise ». Ça c’est religieux. « Chérie, je cherche Dieu ». Ah oui.
Alléluia !
Si tu trouves Dieu, il va te montrer l’Ekklesia.
C’est le Père qui a montré l’Ekklesia à Yehoshua. Le Père montre à Adam son épouse. Dieu l’amène à Adam.
Et on nous dit que cet édifice est déjà bien coordonné et s’est déjà élevé, est déjà un temple saint pour le Seigneur.
En lui vous êtes aussi édifiés pour être une habitation de Dieu en Esprit.
Vous vous rendez compte frères ? « Une habitation de Dieu en Esprit ».
On n’a pas dit une habitation de Dieu charnelle. Donc l’Ekklesia est déjà une habitation de Dieu. Dieu l’habite déjà. Donc quand on se retrouve dans nos bâtiment d’église et on dit que nous allons prier pour que Dieu descende. Moi je sors. Je quitte. Je vous dis. « Non nous allons nous enfermer trois jours, nous allons jeûner pour chercher la face du Seigneur ». Je sors de là. Pourquoi ? Mais il est déjà là ! Comment allez-vous chercher quelqu’un qui est déjà en vous ? Vous avez un problème.
Alléluia !





Matthieu 25:1 à 13

Alors le royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, allèrent à la rencontre de l'époux. Cinq d'entre elles étaient folles, et cinq sages. Les folles, en prenant leurs lampes, ne prirent point d'huile avec elles; mais les sages prirent, avec leurs lampes, de l'huile dans des vases. Comme l'époux tardait, toutes s'assoupirent et s'endormirent. Au milieu de la nuit, on cria: Voici l'époux, allez à sa rencontre! Alors toutes ces vierges se réveillèrent, et préparèrent leurs lampes. Les folles dirent aux sages: Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s'éteignent. Les sages répondirent: Non; il n'y en aurait pas assez pour nous et pour vous; allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous. Pendant qu'elles allaient en acheter, l'époux arriva; celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée. Plus tard, les autres vierges vinrent, et dirent: Seigneur, Seigneur, ouvre-nous. Mais il répondit: Je vous le dis en vérité, je ne vous connais pas. Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l'heure. Matthieu 25: 1 à 13