Le bouclier de la Foi - Shora Kuetu

Ephésiens 6 : 10 à 17
Au reste, mes frères, fortifiez-vous en Notre Seigneur, et en la puissance de sa force. 11 Soyez revêtus de toutes les armes de Dieu, afin que vous puissiez résister aux embûches du Démon. 12 Car nous n'avons point à combattre contre le sang et la chair, mais contre les principautés, contre les puissances, contre les Seigneurs du monde, gouverneurs des ténèbres de ce siècle, contre les malices spirituelles qui sont dans les lieux célestes. 13 C'est pourquoi prenez toutes les armes de Dieu, afin que vous puissiez résister au mauvais jour, et après avoir tout surmonté, demeurer fermes. 14 Soyez donc fermes, ayant vos reins ceints de la vérité, et étant revêtus de la cuirasse de la justice. 15 Et ayant les pieds chaussés de la préparation de l'Evangile de paix; 16 Prenant sur tout le bouclier de la foi, par lequel vous puissiez éteindre tous les dards enflammés du malin. 17 Prenez aussi le casque du salut, et l'épée de l'Esprit, qui est la parole de Dieu. (Version MARTIN).
Au reste, mes frères, fortifiez-vous dans le Seigneur et dans la puissance de sa force; 11 revêtez-vous de l'armure complète de Dieu, afin que vous puissiez tenir ferme contre les artifices du diable: 12 car notre lutte n'est pas contre le sang et la chair, mais contre les principautés, contre les autorités, contre les dominateurs de ces ténèbres, contre la puissance spirituelle de méchanceté qui est dans les lieux célestes. 13 C'est pourquoi prenez l'armure complète de Dieu, afin que, au mauvais jour, vous puissiez résister, et, après avoir tout surmonté, tenir ferme. 14 Tenez donc ferme, ayant ceint vos reins de la vérité, et ayant revêtu la cuirasse de la justice, 15 et ayant chaussé vos pieds de la préparation de l'évangile de paix; 16 par-dessus tout, prenant le bouclier de la foi par lequel vous pourrez éteindre tous les dards enflammés du méchant. 17 Prenez aussi le casque du salut, et l'épée de l'Esprit, qui est la parole de Dieu. (Version DARBY).

Hier on a parlé un peu de la résistance quand l’apôtre Paul nous dit au verset 13 « C’est pourquoi prenez toutes les armes de Dieu afin de pouvoir résister dans le mauvais jour ». Pour pouvoir résister il faut prendre TOUTES les armes du Seigneur. Il ne faut pas prendre quelques-unes seulement et laisser d’autres. TOUTES. Et Darby dit l’armure complète. Pour pouvoir résister.
Vous devez savoir que les choses physiques nous enseignent énormément sur les réalités spirituelles. On a vu hier que le verbe résister, antistemie signifie opposition, s’opposer à. Ce sont les mêmes principes pratiqués dans les gouvernements de ce monde. Les partis politiques, par exemple, ils ont copié la Parole, il faut le comprendre.
Donc Satan, le diable, l’adversaire de Dieu, l’opposant de Dieu s’oppose au Seigneur.
Et regardez comme ça se passe notamment en France, nous avons plusieurs partis politiques notamment deux partis principaux, la droite et la gauche et si la droite est au pouvoir comme c’est le cas actuellement, la gauche est dans l’opposition et cette opposition a un seul objectif c’est l’accession au pouvoir. C’est tout. Dieu, c’est pareil. Présentement sur terre, visiblement c’est Satan qui gouverne.
1 Jean 5  : 19 Nous savons que nous sommes de Dieu et que le monde entier (cosmos) est au pouvoir du Malin.
2 Corinthiens 4 : 3  Si notre évangile est encore voilé il est voilé pour ceux qui périssent, pour les incrédules dont le dieu de ce siècle a aveuglé les pensées… afin qu’ils ne voient pas resplendir le glorieux évangile de Christ qui est l’image de Dieu.
Paul nous dit que Satan est le dieu de ce siècle.
Et le Seigneur nous dit dans Jean 14 : 30 Je ne parlerai plus guère avec vous car le prince du monde vient et il n’a rien en moi. Le Seigneur l’appelle le prince de ce monde. C’est fort. Jésus, le Dieu créateur reconnait que Satan est le prince de la terre. Paul reconnait, par l’Esprit, que Satan est le dieu de ce siècle.
Paul dit dans Ephésiens 2 : 1 que le monde est comme un train, un train dans lequel nous étions, nous, croyants en Christ, ceux qui craignent le Seigneur véritablement.
Ephésiens 2 :  1 Vous étiez morts par vos offenses et par vos péchés dans lesquels vous marchiez autrefois selon le train de ce monde, selon le prince de la puissance de l’air, de l’esprit qui agit maintenant dans les fils de la rébellion.
L’apôtre Paul nous dit que le monde est comme un train qui va en enfer et dans lequel se trouve l’humanité. Lors de la nouvelle naissance, le Seigneur nous sort de ce train, il nous fait entrer dans l’opposition parce que présentement c’est le gouvernement luciférien qui est en place et ce gouvernement connaitra son paroxysme avec l’ascension au pouvoir de la Bête. Le gouvernement mondial. Les chrétiens sont sortis de ce gouvernement dans lequel on était tous et ils entrent dans l’opposition.
Et notre message ce n’est pas le bien de ce monde. Hier, il y en a qui se sont peut être trompés, il y en a pas mal qui se trompent encore. Notre message ce n’est pas les choses de ce monde parce que les choses de ce monde sont dans ce train. Nous sommes dans l’opposition, il ne faut jamais l’oublier.
Notre opposition consiste dans la proclamation d’un autre gouvernement qui sera établi pendant mille ans sur terre et ensuite pendant l’éternité.
L’apôtre Paul nous dit « Résistez ». Littéralement « soyez des opposants ». Antistemie. Anti : Contre !
On a vu hier que Moïse en tant que croyant, prédicateur, réformateur, libérateur a subi l’opposition de la part de Jannès et Jambrès, les magiciens du pharaon. 2 Timothée 3 : 5. Paul va dire qu’ils se sont opposés au message de Moïse, à la mission de Moïse. Et le verbe utilisé c’est antistemie, c’est la même chose que dans Ephésiens 6. Donc Moïse a eu une confrontation directe avec les puissances occultes. Mais il était armé, il avait toutes les armes du Seigneur c’est pourquoi il n’est pas mort en Egypte. Paul va dire « qu’Alexandre le forgeron s’est opposé fortement à nos paroles ». Le même verbe. Luc parle, dans Actes 13, d’Elymas le magicien qui s’était opposé à Paul.
Donc vous voyez le combat spirituel, la guerre spirituelle ? Cette guerre-là elle est à la fois spirituelle et physique. L’ennemi s’est servi sous Moïse de ses deux serviteurs Jannès et Jambrès pour attaquer Moïse. Mais il fallait que Moïse soit équipé. L’ennemi s’est servi d’Elymas, le magicien pour attaquer Paul. Et pleins d’autres personnes, Simon le magicien contre Philippe.
Combien de chrétiens sont brisés, détruits par les démons parce qu’ils n’ont pas compris les réalités du combat spirituel ? Paul dit il faut résister. Il faut entrer dans la résistance ! On a vu hier 1Timothée 5  : 9 Paul dit « Résistez lui avec une foi ferme sachant que les mêmes souffrances sont imposées à vos frères dans le monde ».
Toute notre vie chrétienne est remplie d’opposition. Si tu ne le savais pas maintenant tu le sais. C’est pourquoi depuis ta conversion tu as autant de combats ! Parce que tu veux véritablement craindre Dieu, tout le monde se dresse contre toi, tu ne comprends pas. Je parle de ceux et celles qui ne pèchent pas volontairement, consciemment.
Regardez le message que Dieu m’a confié, vous avez vu l’opposition ici et là ? « Sorcier, anti christ, magicien, gourou, faux prophète… ». Des gens qui ne m’ont pas forcement déjà approché. Voilà ce que ça suscite comme opposition dans les nations. Tout ça c’est pour te décourager, pour que tu fuies.
Et on a vu dans Hébreux 12 : 3 que Jésus a subi une opposition toute sa vie. L’auteur de l’épitre aux Hébreux dira que « Vous n’avez pas résisté contre le péché jusqu’au sang »
Hébreux 12 : 3 Considérez en effet celui qui a enduré de la part des pécheurs une telle opposition contre sa personne afin que vous ne vous fatiguiez pas l’âme découragée. Vous n’avez pas encore résisté jusqu’au sang en combattant contre le pêché.
C’est pour cela que lorsque vous recevez une prophétie aussitôt vous avez l’impression que le ciel vous tombe sur la tête. L’ennemi se sert d’abord de démons, puis des sorciers, des satanistes : Elymas, Bar-Jésus, Simon le magicien, Jannès et Jambrès. Il se sert des hommes. Il se sert aussi des chrétiens charnels pour s’opposer. Donc il faut une résistance.
Vous voyez comme sous la première et la deuxième guerre mondiale, il y avait beaucoup de résistants. Donc il faut s’organiser pour résister parce que cette génération est corrompue. Regardez le nombre de pasteurs, le nombre de chrétiens qui sont dans l’adultère, l’impudicité, la cupidité. Il y a une corruption incroyable. Notre génération a dépassé de loin Sodome et Gomorrhe.
Ceux qui veulent se maintenir dans la vérité subissent des assauts, des hordes de l’ennemi chaque jour, chaque minute qui passe, chaque mois, chaque année. Alors là il faut de la résistance parce qu’on a vu également qu’au sein de nos assemblées l’ennemi envoie des ministères, hommes ou femmes pour nous séduire par l’argent, par les dons, par les cadeaux, par des propositions charnelles pour aller avec des personnes sexuellement.
Paul parlait de la première arme, il nous dit qu’il faut avoir au niveau des reins la vérité pour ceinture. Selon les hébreux, les reins représentent la semence. He 7 : 5. On nous dit qu’Abraham avait en son sein la tribu de Lévi, les lévites. C’est la partie la plus profonde. C’est l’endroit qui représente la puissance de la procréation. C’est ton cœur, c’est ta vie. Et c’est là qu’il doit y avoir la vérité. Non pas la vérité intellectuelle mais la vie. Le Seigneur dit qu’il sonde les reins et les cœurs dans Jérémie 17.
« Prenez par-dessus tout cela le bouclier de la foi ». Le Seigneur met l’accent sur cette arme-là. Il dit « Prenez par-dessus tout cela ». Pourquoi l’accent est-il mis sur cette arme la ? Le rôle de cette arme est d’éteindre tous les traits enflammés de l’ennemi.
Que représentent les traits enflammés de l’ennemi ?
Darby nous parle de dards. La Bible dit qu’un chrétien qui n’a pas cette arme va être touché par les traits enflammés avec du feu. Les traits enflammés sont des fléchettes enflammées. Il existe pleins de démons avec des dards. Regardez bien les scorpions, c’est dans leur queue que se trouve le venin. Donc les traits enflammés du malin représentent le venin. Donc le venin est un peu comme le feu. Ce sont des dards, des fléchettes ou encore les crocs du serpent, de la vipère. Remplis de venin.
Le terme que va utiliser Paul au verset 12 « lutte » nous parle de la lutte gréco-romaine. Une lutte de corps à corps. Les soldats à l’époque ils n’avaient pas les armes que nous avons actuellement avec des balles. Donc les armes dont il est question ici ce sont les armes qu’on utilisait de manière à combattre ses ennemis de manière proche, corps à corps.
Le bouclier de la foi c’est l’arme suprême !
Vous comprendrez pourquoi Jésus a dit dans Luc 18  : 8 (…) Mais, quand le Fils de l`homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ?
Sans la foi tu ne peux être sauvé. On peut te présenter la vérité c’est-à-dire l’épée de l’Esprit, mais si tu n’as pas la foi tu ne peux recevoir l’épée. C’est cette arme que Satan combat matin, midi et soir.
Chaque enfant de Dieu a un périmètre de sécurité qui lui est assigné, un périmètre qui le protège. Le périmètre est proportionnel à l’appel reçu, à l’onction reçue, à l’autorité dans le Royaume. L’ennemi, pour te détruire, il va tout faire pour pénétrer le périmètre. S’il n’y arrive pas, il va se déguiser, il va envoyer ses émissaires qui se déguisent en enfants de Dieu. Un homme rempli de l’Esprit peut épouser une femme belle, chrétienne, chantant merveilleusement alors que c’est une sataniste et elle va détruire son ministère, son témoignage par sa semence qui est polluée. Et une fois que l’homme reçoit la semence de sa femme ou inversement, cette semence-là te détruit de l’intérieur. Ta vie de prière devient lourde, tu n’arrives plus à prier et à méditer. C’est fini !
S’il n’arrive pas à pénétrer ton périmètre il va envoyer des démons qui vont avoir peur de t’approcher physiquement, mais de loin ils vont se servir de dards, de traits enflammés. Comme lorsque les soldats romains combattaient les ennemis. Vous savez à l’époque les villes étaient fortifiées. Il y avait des sentinelles sur les tours comme Habacuq. « J’étais à mon poste sur une tour et je veillais ». Les sentinelles c’était comme ça à l’époque chez les orientaux. Alors les ennemis quand ils arrivaient pour détruire une ville ils l’assiégeaient c’est-à-dire qu’ils campaient tout autour de la ville fortifiée parce qu’ils n’avaient pas accès à la ville à cause des forteresses. Et ils assiégeaient cette ville pendant des années comme ça a été le cas sous Nebucadnetsar au VIème siècle avant Jésus Christ. Le roi Nebucadnetsar, le roi des chaldéens a assiégé Jérusalem pendant 3 ans. Personne n’entrait ni ne sortait. Aucune marchandise n’entrait ni ne sortait et le peuple était tellement affamé que les femmes consommaient leurs enfants comme Jérémie 4 verset 10 nous le dit. Et quand l’ennemi attaquait de l’extérieur, les soldats se mettaient tout autour de la muraille et avec des flèches, ils tiraient. Des dards, des fléchettes au bout desquelles il y avait du poison. Mais les soldats romains, les soldats de l’époque ils avaient des boucliers et les flèches ricochaient. Les boucliers protégeaient tout le corps. Ils pouvaient se cacher derrière le bouclier et quand ils se cachaient derrière le bouclier on ne les voyait plus. Il y avait des soldats qui s’organisaient pour pouvoir mettre des boucliers tout autour d’eux et au milieu il y avait également des soldats qui fermaient le cercle. Du coup les flèches ricochaient et ils étaient protégés. Paul se sert de cette image.
L’ennemi qui n’arrive pas à t’atteindre physiquement parce que tu es très bien protégé, il va envoyer des démons et l’un des démons spécialisés dans les dards c’est la convoitise.
2 Samuel 11 : 1 L`année suivante, au temps où les rois se mettaient en campagne, David envoya Joab, avec ses serviteurs et tout Israël, pour détruire les fils d`Ammon et pour assiéger Rabba. Mais David resta à Jérusalem. 2 Un soir, David se leva de sa couche; et, comme il se promenait sur le toit de la maison royale, il aperçut de là une femme qui se baignait, et qui était très belle de figure. 3 David fit demander qui était cette femme, et on lui dit: N`est-ce pas Bath Schéba, fille d`Éliam, femme d`Urie, le Héthien? 4 Et David envoya des gens pour la chercher. Elle vint vers lui, et il coucha avec elle. Après s`être purifiée de sa souillure, elle retourna dans sa maison. 5 Cette femme devint enceinte, et elle fit dire à David: Je suis enceinte.
On connait la suite, il a fait tuer son mari pour pouvoir l’épouser. Vous vous rendez compte ? David, l’homme selon le cœur de Dieu, l’homme qui a reçu trois onctions. La Bible dit que l’année ou les rois étaient en guerre, David est resté.
Nous sommes en guerre. Pendant la guerre spirituelle, si toi t’es dans la distraction, tu seras touché. 
David se promenait sur le toit de la maison royale. Et là, il a vu... Quelle vision !!! Une femme ! Le démon de convoitise qui cherchait David depuis longtemps. Car Satan savait que par David, Jésus devait venir. Il ne le savait pas totalement mais il avait quelques soupçons. Donc il s’est dit que pour le détruire il fallait le pousser à l’adultère et au meurtre parce qu’il savait que Dieu était contre l’adultère et le meurtre. Il a reçu une flèche au niveau de la pensée. Une pensée qui sort de nulle part a atteint David. Un dard. Et David pendant la guerre, David n’était pas armé. Pas de bouclier, David a été touché. La convoitise est entrée.
La convoitise, regardez comment ça fonctionne.
Jacques 1 : 13 Que personne, lorsqu`il est tenté, ne dise: C`est Dieu qui me tente. Car Dieu ne peut être tenté par le mal, et il ne tente lui-même personne. 14 Mais chacun est tenté quand il est attiré et amorcé par sa propre convoitise. 15 Puis la convoitise, lorsqu`elle a conçu, enfante le péché; et le péché, étant consommé, produit la mort.
Le venin qui a été envoyé c’est la convoitise. C’est un démon. Et quand ce feu te touche parce que tu n’as pas le bouclier de la foi, c’est au niveau du cœur, de la pensée. Tu vas sentir physiquement, un feu étranger dans ton corps. Oui tu vas le sentir. Tu sens que ton corps n’est plus comme avant. Il y a quelque chose qui est en train d’agir dans ta vie. Tu sens qu’il y a eu une pénétration bizarre. Le dard t’a touché. Le venin est entré. Tu commences à convoiter. Ça peut être une femme comme David. Ça peut être une voiture. Ça peut être une maison… ça peut être n’importe quoi.
La dernière fois j’étais à Tunis, je marchais avec les frères et j’ai vu une belle femme et j’ai dit « Ah ! Elle est belle celle-là ». Quand je suis revenu la nuit, j’ai eu un songe, Dieu m’a dit « Non ». Je me suis repenti, j’étais à genoux, j’ai dit « Seigneur, pardon ».
Nous sommes en guerre. Donc vous voyez comment ça marche ?
1/ La convoitise
Le dard te touche et premièrement, il y a la convoitise. Parce que tu n’as pas de bouclier.
David avait plusieurs femmes et David a été atteint.
Donc il y a la convoitise d’abord, à la base c’est un démon donc c’est un feu étranger qui est entré.
2/ La conception
Deuxièmement, on nous dit « La convoitise lorsqu’elle a conçu ».
Vous ne voyez pas que c’est le même principe que les femmes ? Que les femelles ? La convoitise c’est comme l’acte sexuel. Le Seigneur dit dans Matthieu 5 Celui qui convoite une femme a déjà commis un adultère dans son cœur.
La Parole est claire. Ça veut dire que si tel est ton cas, mon ami si tu meurs comme ça ce n’est pas le ciel qui t’attend. Et si ton pasteur ne t’a jamais prêché ainsi alors je te donne un conseil va le voir pour lui demander de véritables enseignements et si il ne te les donne pas, pars de là. Va ou le Seigneur t’amènera parce que le Seigneur est en train de revenir.
« Oh ! Non, personne ne me voit ». Tu es touché par le dard. Tu es touché par le feu étranger.
Apres il y a la conception. Là, tu es enceinte spirituellement parlant mais personne ne le voit. Ni toi. Il y a quelque chose qui germe en toi. Une gestation qui se met en place, qui s’appelle le pêché.
3/ L’enfantement
Ça peut durer 10 ans. 10 ans, tu prêches la Parole, 10 ans tu chantes, 10 ans tu vas dans une assemblée… alors que tu es déjà bombardé par des dards. Tu as conçu. Et il y a une lutte en toi. Tu dis « Ah ! Seigneur, je ne veux pas … ». Il y a une lutte qui est là.
Dans le cas de David, il a convoité, il a été touché par ce démon et deuxièmement il a conçu, le péché était déjà en lui, c’est-à-dire l’adultère.
Troisièmement, il fallait enfanter, c’est-à-dire qu’il demande à ce que cette femme lui soit amenée. Il écrit un courrier qu’il donne à Urie, le mari de cette femme et il l’envoie au front. Il lui dit « Donne ce courrier au chef de l’armée ». Et ce courrier disait d’amener Urie au front pour qu’il soit abattu.
Chez les hébreux il y avait une loi qui disait que lorsqu’un homme allait en guerre il devait laisser une lettre de divorce à sa femme. Donc juridiquement, les femmes dont les maris étaient en guerre étaient comme divorcées et pouvaient se remarier. C’est pourquoi dans Deutéronome 24 le Seigneur ordonnait que lorsqu’un homme est nouvellement marié, il fallait qu’il soit exempté de l’armée pendant 1 an.
David est entré dans le feu du pêché. Le feu du péché a amené David à manipuler la Parole de Dieu. La manipulation. Vous vous rendez compte ? Il y a eu la convoitise, il y a eu la manipulation, il y a eu l’esprit de meurtre. Le meurtre est rentré dans la vie de David.
Et quand Dieu envoie Nathan le prophète pour l’amener à la repentance. Nathan va utiliser un langage parabolique. Il dit « Dans une ville il y avait quelqu’un qui était très riche, avec beaucoup de troupeaux et ensuite un de ses amis est venu lui rendre visite et ce riche au lieu de tuer un de ses bétail il va prendre le seul animal que possédait le pauvre de sa ville et l’a offert à son invité ».
Et David s’emporte « Ah ! Il mérite la mort ». Et Nathan lui dit « C’est toi ce riche ». Il se met à pleurer.
Et la Bible nous dit que « Le péché étant consommé produit la mort ».
4/ La mort
C’est ce que Satan veut dans cette guerre. Il veut simplement te tuer. Le ministère également. Au niveau de la famille, au niveau de ton couple, au niveau de ton témoignage. C’est tout ce qu’il veut.
Urie a été tué en guerre. David récupère son épouse mais l’enfant qu’elle avait enfanté était décédé. Bien que David a jeuné pendant 7 jours. L’enfant est quand même mort.
Vous voyez les conséquences ? C’est ce que Satan voulait.
Ensuite Absalom, le propre fils de David se met en rébellion contre son père, il va avoir des rapports intimes avec dix concubines de son père aux yeux de tout Israël. Et on nous dit également qu’un autre fils de David va violer sa sœur Tamar. David quitte Jérusalem.
Vous voyez les conséquences ?
Et je vous assure si on était à cette époque et que Dieu nous avait ouvert les yeux on aurait vu combien les démons étaient en fête.
Quand on parle de David on dit que c’était un homme juste sauf pour le cas de Bath Schéba donc il y a une tache dans son témoignage parce que David avait oublié qu’ils étaient en guerre.
C’est le jour où tu vas oublier que tu es en guerre contre Lucifer, contre les démons, les sorciers, tu baisseras la garde et tu vas te retrouver dans des saletés, dans des histoires inexplicables, incroyables et tu vas être tellement brisé que quand tu vas te lever et dire « Mais comment ai-je pu faire telle ou telle chose » ?
Les traits enflammés il y en a plusieurs. Pour chaque pêché il y a un trait enflammé.
Le Seigneur dit dans Luc 10 : 19 Voici, je vous ai donné le pouvoir de marcher sur les serpents et les scorpions, et sur toute la puissance de l`ennemi; et rien ne pourra vous nuire.
Les scorpions ça a quoi ? Des dards. Donc Si tu marches sur un scorpion et que tu n’es pas équipé ? Il va te piquer. Et là tu es contaminé mon ami.
Frères, depuis 26 ans, j’ai vu, je vois des pasteurs chuter, des prédicateurs, de grands musiciens, des jeunes qui avaient le feu, chuter. A un moment donné dans leur vie ils vont commencer à négliger les choses, on était devenu potes avec le Seigneur et l’ennemi a fléché.
La Bible dit que les apôtres étaient en chemin avec le Seigneur quand une pensée leur est venue pour savoir qui était le plus grand parmi eux. Ça vient d’où ? Dard. Et regardez le désordre que la pensée a engendré au sein de l’Eglise de Jésus. Là, il n’y avait pas de bouclier c’était Jésus qui était leur bouclier. Et encore ils ne voulaient pas tellement l’écouter. Quand il leur disait qu’il allait mourir eux ils se battaient pour savoir qui était le plus grand, le plus fort.
Vous avez des pensées comme ça qui viennent de nulle part. Vous êtes en train de prier et d’un seul coup une pensée qui vient de nulle part comme ça, vous ne comprenez pas. Dard ! Si tu la gardes, cette pensée va te piquer. Tu pries et une pensée qui te ramène 20 ans en arrière qui te parle de ton ex. Qui a déjà vécu cela ? Tous pratiquement.
Laissez-moi exposer par l’Esprit les œuvres des ténèbres.
Y en a qui luttent avec les pensées impures. C’est un combat quotidien. « Qu’est ce qui m’arrive ? Je ne comprends rien. Quand j’étais dans le monde je n’avais pas de pensées impures ». C’est normal. Tu te dis « Je veux prier » et une pensée te vient « va sur internet ». Et voilà tu passes 2h, 3h  et tu te dis « Ce n’est pas possible, je voulais méditer ». Mais entretemps le dard t’as piqué et tu as vu des saletés, des choses bizarres sur le net et après tu pries « Le sang de Jésus, le sang de Jésus ». Satan dit « Celui-là laisse tomber, je l’ai ».
Frères, c’est un vrai combat. C’est une guerre.
L’apôtre Paul dit « Prenez par-dessus toutes les armes que vous avez le bouclier de la foi ». C’est la seule arme que Dieu nous a donné pour éteindre les dards. Quand la vipère veut te mordre, tu as le bouclier… Regardez les abeilles, elles ont aussi des dards, il y a le venin qui est là. Et si tu te laisses piquer c’est fini. Le venin c’est comme un feu dans ton corps. C’est pourquoi on dit que ce sont des dards enflammés. Et ce feu provoque un zèle amer, un zèle bizarre. Tu te dis « Mais ce n’est pas moi, ce n’est pas possible ». Il y a comme un amour pour les choses du monde, pour la femme d’autrui, pour l’argent…
Ce n’est pas le feu du réveil. C’est un réveil démoniaque. Ça te travaille. Et là tu convoites, tu conçois, tu enfantes et après c’est la mort. C’est fini. Satan passe à autre chose.
Il t’envoie des pensées de colère, d’orgueil, de médisance, pour aimer les choses du monde… tu passes devant un magasin et tu te dis « Ouh là, ça me plait, c’est pas mal ça ». La pensée te vient comme ça et si tu l’acceptes, tu vas concevoir.
Une femme qui a conçu, quand l’enfant est là, il est là. Pour le sortir, il faut une délivrance.
Et la quand tu as le pensée dans le cœur, tu as convoité. Une pensée qui vient, tu l’acceptes au lieu de la chasser. Tu l’acceptes, tu conçois. Et quand tu as conçu, ce feu en toi provoque des péchés. Le dard te dit « Appelle tel frère pour avoir telle chose ». Satan commence à te manipuler. « Il faut, il faut, il faut, il faut, il faut…. ». « Prends le téléphone appelle telle sœur. Il faut que tu parles avec parce qu’elle est gentille avec toi ». Et là le frère qui a l’appel, qui craint Dieu qui commence à appeler la sœur tard. Tu te mets en action. « Ah ! Oui, j’ai vu de belles chaussures ». Tu convoites. Toi pasteur, tu convoites. Le dard t’a piqué et là le démon, il attend maintenant que tu meurs. Et là tu prends le téléphone « Ma sœur, j’ai vu des chaussures, est ce que tu peux me dépanner ? ». Tu t’en rends même plus compte.
C’est la guerre.
Satan envoie une pensée comme ça, un dard te pique. Cette piqure provoque en nous, dans le cœur des chrétiens les soucis de la vie, les inquiétudes … ça tue la foi. Il n’y a plus la foi donc il faut des méthodes pour pouvoir s’en sortir et la tu entres dans les artifices du diable.
Paul dit il faut résister aux artifices de Satan.
Et là tu entres dans ces artifices. Et là tu entres dans des moyens « Tiens, je vais appeler telle sœur, tel frère… ». Tac pour les papiers. Il faut diminuer l’âge, il faut changer le nom, il faut mentir. « Il faut, il faut, il faut, il faut… »
C’est un feu.
Si vous voyez une telle personne elle est déjà possédée. Qu’elle soit prédicateur, elle est possédée cette personne-là. Et c’est pour cela qu’on doit prier les uns pour les autres. Ne dites pas « Parce que moi j’ai la connaissance, ça va pour moi, tout va bien ». Mon ami, tu as besoin d’une délivrance. Priez les uns pour les autres. Confiez vos péchés les uns aux autres.
Frères, on n’a pas dit que nous les apôtres, nous les prédicateurs on n’a pas besoin de vos prières. NON. « Là je suis peut être affecté, Gilbert tu as une grâce pour ça on va se voir dans les coulisses, aide moi ».
L’objectif c’est la mort. La mort spirituelle, la mort physique et la seconde mort. La Parole est claire, il y a la convoitise des yeux, la convoitise de la chair, l’orgueil de la vie. Ce sont des dards que l’ennemi envoie.
Il se sert des faiblesses que nous avions dans le monde. Il se sert de liens familiaux ancestraux. Quelles sont les faiblesses de tes parents ? Ton père était-il polygame ? Dis-toi que tel que tu es actuellement tu risques d’être polygame. Même si tu es prédicateur, fais attention.
« Ah ! Non, moi ça va bien, je suis un grand chrétien. Je jeûne ». Même si tu fais 7 jours de jeûne à sec, 14 jours. Satan il aime ça d’ailleurs, il dit « Celui-là il faut que je l’éteigne ».
Seigneur, aide nous !
Eve a été visée. Eve passait tous les jours devant l’arbre de la connaissance du bien et du mal pour aller juste à côté, à l’arbre de vie, Jésus. Mais un jour Satan l’a ciblée, Satan l’a observée. « Celle-là elle est fière, on va l’avoir ». Tac flèche, les traits enflammés. Il y a eu un feu en elle. Un feu pour devenir Dieu. Avant qu’Eve ne consomme physiquement le fruit elle l’avait déjà consommé spirituellement.
Quand vous voyez un pasteur, un chrétien tomber dans un pêché, dites-vous que spirituellement il était déjà tombé il y a 6 ans, 10 ans, 20 ans. Ah ! Oui, frères, ce n’est pas des attaques d’aujourd’hui. Satan planifie ses attaques sur plusieurs années.
Eve était atteinte, elle avait déjà conçu. Conçu quoi ? La divinité adamique. Etre dieu. Et maintenant Satan est venu « Regarde le fruit là, comme il est beau. Tu as vu comment il est bon et beau en même temps ? ». Et elle « Ah oui je l’avais pas vu sous cet aspect-là ». « Il est bon à manger. Il est précieux pour ouvrir l’intelligence ». Quelle intelligence ? Dieu ne lui avait-il pas donné l’intelligence ? Si. C’est une intelligence diabolique, la sorcellerie, l’initiation luciférienne qui lui a été imposée. Il était agréable à la vue. La convoitise.
Mais Satan a caché dans la beauté apparente de ce fruit l’homosexualité, le lesbianisme, la mort, le sida, le cancer, l’enfer, le lac de feu, le racisme, le tribalisme, l’orgueil… il avait caché tout ça, il avait couvert tout ça, il l’a masqué, il l’a appâtée. Comme pour attraper un poisson vous mettez l’appât sur l’hameçon.
Et là, Eve a vu « Oh ! Que c’est beau ». Et quand Eve elle a mangé, elle a conçu. Les dards. Plus de bouclier. La foi !
La foi c’est croire ce que Dieu dit. Eve avait perdu le bouclier. La mort est entrée. Adam et Eve sont morts, Abel a été tué par son frère. Eve a mangé. Elle a convoité le fruit. Vous voyez comment elle a décrit le fruit ? « Beau, précieux, agréable à la vue ». Eve a conçu la mort, elle a enfanté la mort effectivement. Abel a été tué par son frère. La mort est entrée dans leur vie. Et Eve, Adam est mort physiquement 930 ans après la prophétie que Dieu lui a donnée. « Si tu manges ce fruit, tu mourras ». Près de mille ans. « Oh ! Non je ne vais pas mourir, je ne vais pas mourir, je ne vais pas mourir… ». La mort était là, à côté. La mort attendait. 930 ans après la mort lui dit « Maintenant, tu es à moi ».
Ce principe de l’arbre de la connaissance du bien et du mal n’a pas changé. La convoitise. Satan fonctionne de la même manière. Il te propose un fruit, mais il te cache les conséquences : la disqualification du Seigneur, le rejet par le Seigneur, la mort éternelle. Il te cache les conséquences sur les vies des frères et sœurs, sur ton couple, sur ta femme, sur ton mari, sur tes enfants, les enfants de tes enfants…
Il ne te dira pas qu’en tuant un homme tu vas tuer des générations et des générations. Si ton ancêtre avait été tué, tu ne serais pas là. C’est comme ça que Satan opère. S’il tue quelqu’un, il tue plusieurs personnes qui ne sont pas encore nées mais il les tue dans l’œuf.
Le combat est réel.
Quand un pasteur tombe dites-vous qu’il y a plusieurs âmes qui sont détruites. Des âmes qui ne sont pas encore sauvées par ce ministère mais qui devaient l’être et qui sont détruites. Son jugement sera terrible et surtout s’il persiste dans le mal. Quand un chrétien tombe, des milliers d’âmes détruites.
Ça veut dire qu’avant de chuter là, tu dois d’abord réfléchir. Quand tu sens un feu. Réfléchis. Enferme-toi s’il le faut. Il y a tellement de choses qui nous entourent, des artifices de l’ennemi qu’il utilise pour nous détruire: vêtements, maisons, voitures, l’argent… Tout ça ce sont des artifices.
Regardez le jour où tu vas mourir. On va t’enterrer dans un petit cercueil comme ça, une petite boite, on met du sable, fini. Les enfants qui pleurent « Maman, maman », « Papa, papa ». Quand on va te couvrir, ils vont te tourner le dos. « Ah chéri ! ». Il tourne le dos. Quelque mois après un autre chéri vient.
Maintenant celui qui est décédé-là, il a à faire au Dieu dont les yeux voient une fourmi noire sous une grosse pierre noire aussi grosse que l’univers et pendant une nuit ténébreuse. Ce Dieu a vu toutes nos actions secrètes.
Un couple vient pour offrir une voiture à Kacou Severin, une Mercedes dernier cri.  J’ai vu ce couple. Il monte dedans, il rentrait de la croisade d’évangélisation, accident, il est mort sous le coup. Parce qu’il voulait ce véhicule.

Si Satan a eu Abraham au point où Abraham va mentir. Si Satan a eu David au point où il est allé avec Bath Schéba. Nous autres ? Vous allez dire « Nous sommes en Christ, nous sommes forts »… Pierre était devenu hypocrite. Dans Galates, Paul l’a repris.
Satan a dit à Paul « Ecoute, tu ne vas pas voyager » et Paul n’a pas voyagé. « Une ou deux fois nous voulions venir vous voir, moi-même Paul mais à deux reprises Satan m’en a empêché ».
Il y a des chrétiens qui se lèvent « Démon, sort ». Tu veux chasser les démons ? Mais elle est comment ta vie ? Ce n’est pas un jeu. Un démon de chassé c’est un combat supplémentaire. Et si tu es en Christ et tu ne veux pas les chasser tu auras des problèmes. Donc tu n’as pas le choix. La sanctification t’est imposée.
Ah oui, frères, nous autres là nous sommes des « wanted ». On n’a pas le choix que de demeurer. Il faut demeurer.
Une femme qui vient à l’assemblée. Voilà un frère qui était zélé. Celui-là c’était un évangéliste qui se prépare. La sœur arrive « Oh, qu’est-ce qu’elle est belle ». Voilà le dard qui a frappé le frère. « Frère, attention ». « Noooon, le vieux il est dur, il parle beaucoup, il se croit mieux que les autres… ».
Combien sont tombés et nous on est toujours là ? Non parce que nous sommes forts mais grâce à Jésus.
Ce que l’ennemi veut c’est quoi ? C’est que tu aies une connexion physique et là tu vas recevoir la semence. Maintenant va prêcher, va prier. Fini ! On a eu des frères comme ça, des sœurs comme ça. Fini !
Vous avez compris comment les dards fonctionnent ? Les traits enflammés. Ça part dans tous les sens.
J’étais au bureau la dernière fois, y a une famille qui est venue me voir. J’étais avec une équipe notamment avec une sœur qui a beaucoup de visions et elle vient me voir et elle dit « J’ai mal, j’ai reçu une flèche ». Elle dit « J’ai vu une fléchette, un dard avec du feu qui m’a touché, c’est telle personne qui me l’a balancé ». C’était une sataniste effectivement. Elle marchait dans le couloir et elle a vu cette fléchette l’atteindre.
Dans les assemblées c’est comme ça que ça se passe. Pendant que le prédicateur enseigne les satanistes qui sont là envoient des flèches. Ça peut venir de tous les sens. Du bas d’en haut. D’ici et là. C’est grave !
Maintenant si vous n’avez pas le bouclier ?
« Oh non, j’ai l’épée ». C’est bien. « J’ai le zèle ». « Je prie, je jeûne ». C’est bien. Tu peux prier, tu peux jeuner. Tu peux prier toute une nuit mais la foi c’est autre chose.
Je vous donne un exemple. Quelqu’un prie 6h par jour et jeûne pendant plusieurs mois ,40 jours,  6 jours, 7 jours… mais un autre frère qui prie 2h, 3h, 30 minutes par jour mais qui a une foi incroyable, ce frère sera plus agréable au Seigneur, aura plus d’impact dans le Royaume de Dieu et causera beaucoup de dégâts dans le royaume de l’ennemi.
La foi. Le bouclier de la foi. La foi est un bouclier.
Que-est ce que la foi ?
La Bible nous dit dans Hébreux 11 : 1 Or la foi c’est l’assurance des choses que l’on espère, la démonstration de celle qu’on ne voit pas.
La Bible nous parle de nos ainés. Ceux et celles qui nous ont précédés. Et la Bible dit que ces personnes possédaient quelque chose que beaucoup ont perdu.
Hébreux 11 : 2 Pour l`avoir possédée, les anciens ont obtenu un témoignage favorable
Notre génération a perdu la foi.
Regardez un peu notre génération. Nous avons tellement de moyens de déplacement : avions, trains, voiture, bateau, vélos, motos. Nous avons tellement de moyens sophistiqués de communication : internet, téléphonie, fax. Nous avons acquis une telle connaissance en matière scientifique, technologique. Mais en même temps nous avons fait une telle régression au niveau de la foi.
Comment des hommes qui n’avaient ni télé, ni internet, ni de moyens de déplacement comme c’est le cas actuellement… Pour aller d’un point à un autre les apôtres pouvaient faire un mois en bateau, deux mois. Des distances que nous parcourons actuellement en une heure, eux c’était des mois… Comment ces hommes qui n’avaient pas tous ces moyens que nous possédons actuellement ont pu avoir un tel impact aussi bien dans le royaume des démons, dans le royaume satanique que dans les royaumes de ce monde ?
Au point où deux hommes, Paul et Silas, on dira d’eux dans Actes 17 :  6 Ceux qui ont bouleversé le monde entier sont aussi venus ici.
Notre Evangile est trop terre à terre. C’est pourquoi je dis souvent « Seigneur, je n’en peux plus ». J’aurai tellement voulu vivre à l’époque des apôtres.
Un jour Dieu m’a amené en esprit au 18ème siècle, il m’a montré Jonathan Edwards. Je ne le connaissais pas. J’étais là avec le Seigneur et de loin je voyais un homme qui prêchait avec un tel feu de sainteté. J’ai dit au Seigneur « Mais c’est qui ce Mr ?». Et il m’a répondu « Regarde comme il m’a servi ». Une prédication, des foules se convertissaient. Des foules qui s’arrachaient les cheveux. Il avait atteint un tel degré de sainteté. Il m’a dit « C’est Jonathan Edwards, mon serviteur, il m’a bien servi ». Il m’a ramené en notre temps. Le matin quand je me suis réveillé, j’ai pris un stylo, j’ai noté son nom, j’appelle la CLC, librairie chrétienne à Paris. On me dit « Oui ce Mr a bel et bien existé ». J’ai pris deux de ses livres, les deux qui restaient.
La différence entre nous et eux c’est qu’ils avaient la foi. Les anciens. Le bouclier de la foi. Ils n’avaient pas tous ces médecins que nous avons actuellement. Dentistes, orthophonistes, cardiologues, anesthésistes… La médecine à l’époque était encore dans ses débuts. Oui, les égyptiens avaient fait beaucoup de progrès… et encore.
Où sont les hommes comme Paul ? Des pères apostoliques qui avaient le bâton pour pouvoir redresser les gens. Ou sont les pères prophétiques ?  Philippe, l’évangéliste. Un ange l’a déplacé en esprit. Dieu a-t-il changé ? Non. Dieu ne change pas.
La foi, pour l’avoir possédée, les anciens, nous dit la Parole, ont obtenu un bon témoignage. Le témoignage. Vous savez ce que c’est le témoignage ? C’est quand les gens disent « allons voir ce frère, Dieu est avec lui ». « Allons voir cette femme ». Parce qu’ils voient d’abord la sainteté.
La foi c’est quoi ?
La foi vient de ce que l’on entend. La Bible dit que les anciens la possédaient. Mais pour posséder ce bouclier, il faut avoir entendu Dieu. Combien l’ont-ils entendu ?
Elisée pouvait dire « Naaman ? Qu’il vienne, il saura qu’il y a un prophète ici ».
Eli, Dieu l’a nourri par des corbeaux. Si nous croyons que la Bible est vraie nous ne pouvons pas nier l’histoire d’Eli.
Je ne crois pas qu’un chrétien… D’abord je veux parler des ministères, de ceux et celles qui se disent prédicateurs, missionnaires… Je ne crois pas qu’un homme de Dieu digne de ce nom puisse prendre son téléphone, appeler une sœur et dire « J’ai un problème de sous, aide moi s’il te plait ». Dieu t’a parlé ? Tu as entendu Dieu te dire « Sers-moi » ? Je ne crois pas qu’une femme de Dieu, prophétesse, digne de ce nom qui a entendu Dieu puisse prendre son téléphone et aller pleurer devant les gens parce qu’elle est embêtée financièrement, matériellement. Non !
La foi !
Il y a eu un homme de Dieu, j’ai oublié son nom, il a construit des orphelinats. Un anglais, il a écrit un livre pour donner un témoignage. Un homme qui a vécu au 19ème siècle. Il disait que lorsqu’il avait des besoins, il allait devant Dieu et Dieu pourvoyait d’une manière miraculeuse.
Frères, je vais vous donner mon témoignage.
La foi !
En ce qui concerne mon témoignage, Dieu m’a beaucoup parlé, Dieu me parle. Et j’ai dit au Seigneur à chaque fois « Je ne veux pas te faire honte ». Vous savez que je ne demande pas d’argent au Seigneur ? Non. C’est rare. Quand je pense seulement, Dieu ouvre une porte. C’est étonnant. Tu ne me verras jamais venir te voir pour dire « Ma sœur, je veux m’acheter un portable, aide moi ». Ce n’est pas de l’orgueil, c’est la foi. Je crois que Dieu est plus réel que mon frère. Je crois que ce Dieu n’aime pas avoir honte. Il ne peut engager un militaire dans son armée et le laisser en galère. Paul dit « Qui s’est engagé dans une armée à ses propres frais » ?
On a perdu la foi ou peut être qu’on ne l’a jamais eue. On rentre dans les raisonnements parce qu’il y a des besoins qui nous entourent.
Frères, la foi c’est la folie. Voilà ma définition de la foi. La foi c’est la folie. La foi va à l’encontre des raisonnements. La foi défie la logique humaine.
Ce qui touche Dieu ce n’est pas quand nous prions des heures et des heures. Ce qui touche Dieu, regardez dans la Bible, c’est la foi.
« Comment cette personne peut-elle me faire confiance ? »
Vous savez quand on m’a amené ce jeune garçon, cet enfant de 3 ans décédé, au Gabon devant mille personnes, fallait prier pour sa résurrection. Il fallait prier pour que ton Dieu se manifeste. Je vous assure, frères, c’est quelque chose.
Quand vous avez des maux de tête, la première réaction c’est quoi ? Médicaments. Je ne dis pas qu’il ne faut pas prendre de médicaments. Mais comprenez mon langage.
Oh ! Seigneur aide nous.
La foi c’est cette capacité que Dieu nous donne qui nous atteste, qui nous montre sa grandeur. C’est-à-dire que Dieu est capable de tout te donner en un clin d’œil. S’il ne te donne rien c’est parce que ce n’est pas dans sa volonté. A moins que tu ne sois dans la compromission.
Regardez le message depuis qu’il a commencé, le 9 février prochain on va comptabiliser 13 ans depuis que le Seigneur m’a fait commencer. Vous voyez comment le ministère se répand dans le monde ? On reçoit beaucoup de mails de frères et sœurs du monde entier, de groupes de maisons qui se sont formés, qui se forment. C’est pour ça que beaucoup de gens croient qu’il y a les américains derrière. Il y a beaucoup de pasteurs qui le croient mais fort comme du verre, comme certains d’entre vous certainement, qu’il y a des gens derrière qui soutiennent parce que ce n’est pas logique.
La foi !
La foi ne peut pas te pousser à te réclamer c’est-à-dire à te recommander toi-même. Non. Un homme qui se recommande lui-même, qui va appeler ici et là pour aller prêcher n’a pas le bouclier de la foi.
« Oh ! Je viendrais prêcher chez toi dimanche prochain. Invite-moi ! ».
L’immaturité
C’est comme un médecin qui dit au malade « Ecoutez je vais venir vous soigner. Invitez moi quand même parce que je suis un grand chirurgien ».
Non. Laisse la foi te recommander ! La foi te permet de compter sur Dieu les yeux fermés. Mais attention pour manifester cette foi, il faut être sûr de ta vie, de ta marche avec le Seigneur.
Comment croire que Dieu existe ?
La Bible dit que c’est par la foi que nous croyons que Dieu existe, que c’est lui qui a créé toutes choses.  
Comment le croire ? Parce qu’intellectuellement c’est difficile. Humainement c’est difficile de croire. On ne croit pas. C’est pourquoi on a tendance à croire plus les hommes. A aller voir plus les pasteurs quand on a des problèmes. Plutôt que de fléchir d’abord les genoux.
La foi chrétienne n’est pas passive, elle est active. C’est une foi que nous expérimentons.
Frères, vous ne pouvez pas croire en Dieu si vous ne l’avez pas vu. Mais vous allez me dire « Mais Frère Shora on ne peut pas voir Dieu. C’est écrit ! ».
Physiquement, non mais spirituellement oui parce qu’on reçoit l’illumination au niveau du cœur.
Quand je me suis converti en 86, il y avait le feu mais avec un peu de mélange mais le jour où Jésus m’est apparu ma vie a changé. J’ai vu autre chose. J’ai expérimenté ce que Paul a dit. Du coup ma manière d’adorer a changé.
Pour qu’une femme tombe amoureuse d’un homme il faut qu’elle le voie, qu’elle l’entende. « J’aime bien sa voix. J’aime bien comment il s’habille. J’aime bien sa démarche ».
Là, tu as foi en la personne parce que tu l’as vue. Pour qu’une femme mariée ait foi en son mari, il faut que ce dernier soit correct. Un homme qui fait des promesses à sa femme et qui ne les réalise jamais, sa femme n’aura pas foi en lui. Jamais !
Mais si dans ta marche avec le Seigneur tu as vu qu’il est fidèle dès le départ…
Les personnes qui sont avec moi depuis des années savent les combats par lesquels nous sommes passés. Il y a eu des moments où tout le monde disait « C’est fini, il n’y a plus rien ». Je disais « Dieu agira encore ». Parce qu’il me parlait. Parce qu’il parle. La foi.
La foi te fait entrer dans le Royaume et te fait expérimenter la fidélité du Seigneur.
Le bouclier de la foi.
Satan n’aime pas la foi, il ne veut pas que tu aies confiance en Dieu. Il veut te faire douter de l’amour du Seigneur pour toi.  « Si Dieu m’aimait alors pourquoi il y a autant de souffrances ? ».
Tu vas commencer à te justifier, tu vas commencer à accuser Dieu, comme Adam « C’est à cause de la femme que toi, Dieu tu m’as donné que j’ai autant de problèmes ».
Tu perds tes parents et tu vas quand même prêcher la Parole. Il faut être fou. Ce n’est pas tout le monde qui peut le comprendre. Le jour de l’enterrement, c’est le jour où tu fais le séminaire, tu prêches la Parole, tu pries pour la délivrance des frères et sœurs.
La foi. Le bouclier !
Vous savez le nombre de démons qui viennent m’agresser ? Si Jésus n’était pas là je serais devenu fou. Je crois que Satan ne m’aurait pas tué tout de suite. Il m’aurait donné plusieurs maladies. Tiens, la main, elle ne marche plus. On ta enlevé la jambe gauche. Pour te tuer à petits feux !
La foi !
J’ai vu des gens qui sont venus avec de grosses sommes d’argent. « On va te financer ». Un Mr m’appelle, un pasteur français, il me dit « On m’a parlé de toi, on va te financer. Par mois tu auras au moins 30 000€ de salaire si tu rentres dans notre organisation avec toutes tes assemblées ». Il me dit « moi-même je gagne 30 000 € ».
Il m’a harcelé pendant plusieurs jours. Il me dit « Je suis avec beaucoup de pasteurs, ils sont là, on se retrouve tous à Montparnasse, il  y a un hôtel la bas, viens ! ». Il me donne l’adresse. Je lui dis « Non, ça ne m’intéresse pas ».
Parce que oui, gagner 30 000€ par mois c’est tentant. Mais pour gagner quoi ? Avoir les belles choses de ce monde et passer à côté de mon éternité et surtout de la confiance que Dieu me témoigne. Jamais de la vie !
Le bouclier tu ne vas pas me l’enlever !
Frères, quand les belles femmes viennent, les belles paroles. Il y en a qui envoient des messages terribles. « Je t’aime très fort ». Je prends le bouclier, je le brandis et je dis « J’aime Jésus plus fort encore ».
Le bouclier, il ne faut jamais s’en séparer parce qu’il arrive des moments où la foi peut chanceler, vaciller.
Et puis il y a aussi des gens qui sont autour de nous qui peuvent aussi se moquer. « T’as vu quand même, tu es un homme de Dieu, quand même, ce n’est pas normal vu l’onction que tu as, le niveau auquel… ». Quel niveau frères ? Nous sommes des poussières. « Quand même, il faut, quand même que tu roules dans je ne sais pas quoi  ».
Frères, Paul était à pied. Jésus est entré à Jérusalem sur un âne ! Un âne ! « Allez, avance, avance… ».
La foi !
Je crois au nom de Jésus que ce réveil que tu as en toi il y aura des transports en esprit.  Je crois qu’il y aura des Philippe modernes. Je crois qu’il y aura des Elisée.
Jésus m’a dit, il m’a dit, je ne sais pas à toi mais moi il m’a dit « Tu vas vivre un puissant réveil ».
Je ne l’ai pas encore vu. J’ai dit au Seigneur « Je ne vais pas sacrifier ma jeunesse pour glander sur terre. C’est donnant donnant, je refuse le pêché mais je veux aussi que ton nom soit élevé par ma vie ».
Je ne veux pas, mes amis, être un passager clandestin sur terre.
Si il y a eu les actes de Pierre, de Paul, de Jacques… frères, il faut qu’il y ait aussi nos actes. Les actes du Saint Esprit par le ministère de tel et tel. Parce que la foi était là.
Combien de femmes ne sont-elles pas venues ? « Oh ! J’ai eu un songe ». « Eh bien moi j’ai eu un songe il y a quelques années ».
La foi !!!
Si l’ennemi ta touché pendant quelque temps, ça peut arriver mais il faut se relever. Parce que e matche n’est pas finit encore. Parce que je sais en qui j’ai cru. Il a la capacité de changer ta destinée. Tu dois te relever et prendre ton bouclier et dire « Au nom de Jésus, Satan, tu ne m’auras plus ».
Même si vos amis se moquent de vous… le plus important c’est que le Père vous approuve.
Pierre dit à cet homme boiteux de naissance « Je n’ai ni argent ni or mais ce que j’ai-je te le donne ».
Ne laisse pas l’ennemi accaparer ce que Dieu t’a donné, ne laisse pas une femme t’arracher la grâce que Dieu t’a donnée. Tu dois la protéger avec le bouclier de la foi. 7 fois le juste tombe et se relève.
Maintenant tu as compris la leçon, tu as saisi le temps. Tu dois maintenant rattraper les choses et tu dois être animé d’une colère sainte pour maintenant aller de l’avant.
Nous sommes les ouvriers de la dernière seconde parce que le Seigneur est en train de revenir et la Bible dit que la manne, la veille du Shabbat devait être ramassée pour deux jours. Or le Shabbat c’est le temps de l’Eglise. Le Shabbat, le 7ème âge, c’est le Royaume. Et maintenant nous sommes dans les 7 jours. Le temps de l’Eglise. Et la manne a été versée doublement. Le Seigneur déverse une onction doublement.
Je veux parler aux guerriers qui sont ici, je veux parler aux lutteurs qui sont ici, aux lutteurs spirituels… Il faut se relever.
Tu vois là ce ne sont pas des dards qui te touchent c’est la Parole de vérité qui réveille cet enfant qui est en toi, qui a été complétement brisé. Cet enfant en toi, cette vision que Dieu t’a donnée, ce feu que Dieu a mis en toi, cet enfant qui était endormi… Maintenant tu vas te lever…
Jésus est en moi. Je proclame ton réveil, je proclame ta restauration, je proclame tes miracles….
Dieu m’a établi comme un père dans ce ministère alors je vais libérer des bénédictions pour vous.
Je libère le réveil, je libère la restauration, je libère au nom de Yéhoshoua un ministère de puissance, un ministère de guérisons…
(…)
Jésus  a dit « Je n’ai perdu aucun de ceux que tu m’as donné ».
(…)




Matthieu 25:1 à 13

Alors le royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, allèrent à la rencontre de l'époux. Cinq d'entre elles étaient folles, et cinq sages. Les folles, en prenant leurs lampes, ne prirent point d'huile avec elles; mais les sages prirent, avec leurs lampes, de l'huile dans des vases. Comme l'époux tardait, toutes s'assoupirent et s'endormirent. Au milieu de la nuit, on cria: Voici l'époux, allez à sa rencontre! Alors toutes ces vierges se réveillèrent, et préparèrent leurs lampes. Les folles dirent aux sages: Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s'éteignent. Les sages répondirent: Non; il n'y en aurait pas assez pour nous et pour vous; allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous. Pendant qu'elles allaient en acheter, l'époux arriva; celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée. Plus tard, les autres vierges vinrent, et dirent: Seigneur, Seigneur, ouvre-nous. Mais il répondit: Je vous le dis en vérité, je ne vous connais pas. Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l'heure. Matthieu 25: 1 à 13