Le Royaume de Dieu - Shora Kuetu


LE ROYAUME DE DIEU
Shora Kuetu


Romains 1 : 1
Paul, serviteur de Jésus Christ, appelé à être apôtre, mis à part pour annoncer l'Évangile de Dieu, qui avait été promis auparavant de la part de Dieu par ses prophètes dans les saintes Écritures, et qui concerne son Fils (né de la postérité de David, selon la chair, et déclaré Fils de Dieu avec puissance, selon l'Esprit de sainteté, par sa résurrection d'entre les morts), Jésus Christ notre Seigneur, par qui nous avons reçu la grâce et l'apostolat, pour amener en son nom à l'obéissance de la foi tous les païens, parmi lesquels vous êtes aussi, vous qui avez été appelés par Jésus Christ.
Nous allons parler du Royaume, de notre Royaume.
La Parole de Dieu nous parle de cinq royaumes selon Daniel, Daniel chapitre 2 et Daniel chapitre 7 également.
Le roi Nebucadnetsar fait un songe, à une vision pendant la nuit, quand il s’est réveillé, il a oublié mais l’Esprit de Dieu était en train de l’interpeller, le pousser à retrouver ce songe et son explication. Il va convoquer les mages, il va convoquer les satrapes, il va convoquer les magiciens, les chaldéens, les astrologues qui travaillaient avec lui, qui travaillaient pour lui pour qu’ils retrouvent son songe, qu’ils lui disent son songe et également lui fournissent son explication, une explication claire. Alors, bien évidemment, personne ne pouvait le faire et Daniel va être utilisé par le Seigneur. Dieu pendant la nuit va révéler ce secret à son serviteur Daniel. Daniel dira qu’il y avait une grande statue et il va la décrire. Et il nous dit que cette statue qui représentait Babylone, les mèdes et les perses, la Grèce et également Rome donc les quatre premiers empires, il nous dit que cette statue avait été frappée au niveau des pieds par une pierre qui s’était détachée sans le secours d’aucune main et que cette pierre était devenue une grande montagne et elle avait rempli toute la terre. Donc, bien sûr, il s’agit ici du cinquième Royaume, le Royaume de pierre, le Royaume du Messie.

Alors, mes amis, on nous a tellement parlé d’églises que très peu de chrétiens ont eu accès aux enseignements relatifs au Royaume. Le Royaume divin, le Royaume de Dieu.
L’apôtre Paul écrit cette lettre aux Romains. Je vous disais la dernière fois que Paul n’était pas à la base de la naissance de cette église, ce n’est pas lui qui l’a bâtie, c’était des prosélytes et des juifs qui étaient à Jérusalem dans Actes 2 lors de la Pentecôte qui en rentrant à Rome ont communiqué ce feu du réveil à des Romains, à des personnes qui étaient là et c’est comme ça que cette église est née. Et l’apôtre Paul va apprendre qu’à Rome, il y avait des chrétiens qui étaient zélés parce qu’il dit que leur foi était renommée dans le monde entier. Et il va leur écrire cette lettre. D’emblée, il présente le message qu’il prêchait. Il leur apprend, il leur fait comprendre que l’Évangile concerne le Fils de Dieu, déclaré Fils de Dieu avec puissance. Et ce Fils de Dieu est issu de David. Or David, comme vous le savez, est le plus grand roi juif ; bien que Salomon était le roi le plus sage, mais David était le roi le plus puissant, c’était un guerrier, l’homme selon le cœur du Seigneur. Alors pourquoi Paul va-t-il leur parler tout de suite de Jésus comme étant fils de David ? Tout simplement parce que Paul voulait d’emblée que les Romains connaissent, comprennent que le Seigneur qu’ils adoraient est le Roi des rois et qu’il est au-dessus des empereurs romains.
Si vous voulez comprendre un peu la puissance que Rome avait, la puissance militaire, économique, politique, il faut regarder un peu à la nation la plus puissante actuellement de notre génération ce sont les États-Unis. Dieu me fait grâce d’aller souvent dans cette nation pour répandre la Parole, je vous assure quand vous arrivez à la frontière américaine vous réalisez à quel point c’est Babylone. Vous sentez les forteresses spirituelles. Vous pouvez arriver avec votre passeport français, ils vous regardent de haut, ce n’est pas un problème. Pour eux, c’est le seul peuple au monde. Vous leur posez la question où se trouve Lyon, par exemple, ils vous diront « C’est en Alabama ». Tout est grand. Tout ! Alors le président, comme vous le savez, le plus puissant de la terre c’est Obama. Alors imaginez, maintenant, à l’époque de Paul, les Romains étaient comme les Américains. Il ne fallait surtout pas toucher à un citoyen romain comme c’est le cas aujourd’hui, vous touchez à un citoyen américain vous allez avoir des problèmes. Je me rappelle quand je me suis fait arrêter au Gabon par le président Omar Bongo, quand on m’a amené au B2 c’est-à-dire un camp militaire. On ne sort pas de ce camp militaire en bonne santé, en bon état. Et quand ces gendarmes, ces policiers, ces militaires, surtout l’officier qui était chargé de m’interroger a vu mon passeport français, le monsieur a tremblé, il a eu peur. Il a dit « Mais on nous a dit que tu étais ivoirien». Alors imaginez maintenant un américain. Alors les Romains c’était pareil. Paul quand il a été arrêté, rappelez-vous, Paul, il a brandi sa nationalité romaine quand on l’arrêté dans Actes 21. Paul dit « Etes-vous autorisés à frapper un citoyen romain ? ». Et le tribun qui l’avait arrêté dira « Oula, j’ai eu beaucoup de mal, j’ai payé cher pour acquérir cette nationalité, cette citoyenneté ». Donc les Romains étaient craints dans le monde entier. Ils avaient la plus belle ville, la plus puissante armée et les Césars étaient comme des dieux. Les gens allumaient de l’encens en leur honneur, les gens sacrifiaient en leur honneur. Il n’y avait pas d’autres dieux que César.
Alors imaginez qu’il y a eu, à cette époque, un groupe de gens, des chrétiens qui annonçaient un autre Royaume et un autre Roi. Alors vous comprenez pourquoi les chrétiens étaient persécutés comme ça. Des gens comme Étienne, pourquoi tous ces gens étaient morts, lapidés, crucifiés, comme Pierre, tête en bas selon la tradition. Parce qu’ils annonçaient, non une dénomination, non un pasteur, un prédicateur, un prophète, un apôtre, ils annonçaient un Royaume. Ils annonçaient le cinquième Royaume et ils parlaient de la personne de Christ. Et voilà pourquoi les Césars se sentaient menacés.
Lisez les Évangiles, vous verrez que l’accusation principale qui a amené, qui a poussé les gens à crucifier le Seigneur c’est parce qu’il se présentait comme le Roi des rois. Tout simplement !
Vous ne trouverez dans aucun livre de la Bible un seul apôtre, je ne dis pas deux ou trois, ou un seul verset ou vous voyez un apôtre prêcher sur une église locale. Vous ne verrez aucun apôtre dire à un chrétien, à un païen « Viens prier là où je prie ». Ça n’existe pas ! Cette manière de prêcher est complètement catholique, religieuse. Et c’est pour cela que beaucoup de chrétiens ne connaissent pas le Royaume de Dieu. C’est pour cela que beaucoup de pasteurs, même des apôtres, ne connaissent pas le Royaume, la réalité du Royaume.
Paul leur dit en gros « Oui, vous avez César, oui vous avez toute cette organisation militaire, votre économie est la plus puissante mais n’oubliez pas qu’il y a un autre Royaume ». C’est pour cela qu’il leur disait dans Romains 12 Ne vous conformez pas au siècle présent. Malheureusement, beaucoup d’entre eux se sont conformés au siècle présent et ils ont donné naissance à l’église catholique romaine.
Le Royaume de Dieu ! J’aimerais vous parler du Royaume de Dieu.
Frères, c’est important que chaque chrétien connaisse les réalités du Royaume de Dieu, les principes du Royaume de Dieu, les valeurs morales de ce Royaume.
Jésus a dit à Nicodème dans Jean 3 Si tu n’es pas né d’eau et d’esprit tu ne peux accéder au Royaume.
Il n’a pas parlé d’une église. Il n’a pas dit « Si tu n’es pas né d’eau, tu ne rentres pas dans une église ». Il a présenté le Royaume.
Nicodème, un grand docteur considéré par les juifs ne connaissait pas le Royaume de Dieu ! Comment quelqu’un qui avait de longues études rabbiniques, qui avait, mes amis, une maîtrise de l’hébreu, de l’araméen, de plusieurs autres langues, qui enseignait la Torah dans la synagogue, dans les synagogues de l’époque, qui était estimé de tous les juifs, comment ce docteur de la loi ait pu passer à côté du Royaume de Dieu ?
Quand vous voyez des chrétiens qui se jugent en fonction de leur origine tribale, ethnique vous pouvez rapidement comprendre qu’ils ne sont pas, qu’ils ne comprennent pas le Royaume. Ils n’ont rien compris du Royaume. Quand vous avez des chrétiens qui vont refuser que leur fille ou leur fils épouse des femmes ou des hommes qui ne sont pas de la même tribu qu’eux, ethnique, bien que se réclamant de Christ vous pouvez déjà comprendre qu’ils n’ont pas compris le Royaume. Je ne sais pas comment ça se passe ici, chez vous, mais en tout cas dans beaucoup de pays africains que j’ai fait, il y a ce problème-là, le tribalisme. Est-ce que c’est le cas ici aussi ? Alors je crois que, ce soir, Dieu va nous aider.
Mes amis, ceux qui partiront à l’enlèvement ce sont les membres du Royaume. Les membres du Royaume, ce sont ceux-là qui partiront. Croyez-moi. Et les temps sont difficiles.
On va prendre un passage.
Oh ! Seigneur aide nous !
Matthieu 21 : 33 à 44  Écoutez une autre parabole. Il y avait un homme, maître de maison, qui planta une vigne. Il l'entoura d'une haie, y creusa un pressoir, et bâtit une tour; puis il l'afferma à des vignerons, et quitta le pays. Lorsque le temps de la récolte fut arrivé, il envoya ses serviteurs vers les vignerons, pour recevoir le produit de sa vigne. Les vignerons, s'étant saisis de ses serviteurs, battirent l'un, tuèrent l'autre, et lapidèrent le troisième. Il envoya encore d'autres serviteurs, en plus grand nombre que les premiers; et les vignerons les traitèrent de la même manière. Enfin, il envoya vers eux son fils, en disant: Ils auront du respect pour mon fils. Mais, quand les vignerons virent le fils, ils dirent entre eux: Voici l'héritier; venez, tuons-le, et emparons-nous de son héritage. Et ils se saisirent de lui, le jetèrent hors de la vigne, et le tuèrent. Maintenant, lorsque le maître de la vigne viendra, que fera-t-il à ces vignerons? Ils lui répondirent: Il fera périr misérablement ces misérables, et il affermera la vigne à d'autres vignerons, qui lui en donneront le produit au temps de la récolte. Jésus leur dit: N'avez-vous jamais lu dans les Écritures: La pierre qu'ont rejetée ceux qui bâtissaient est devenue la principale de l'angle; C'est du Seigneur que cela est venu, Et c'est un prodige à nos yeux? C'est pourquoi, je vous le dis, le Royaume de Dieu vous sera enlevé, et sera donné à une nation qui en rendra les fruits. Celui qui tombera sur cette pierre s'y brisera, et celui sur qui elle tombera sera écrasé.
Cette parabole nous parle des réalités du Royaume. Suivez très bien s’il vous plaît. J’aimerais vraiment nous partager ces réalités-là parce que ça va vous aider.
Vous n’avez pas remarqué que toutes les paraboles pratiquement ont attrait avec le Royaume ? La plupart, si ce n’est toutes. En fait, ces paraboles n’ont pas forcément une relation directe avec l’Eglise où les églises locales c’est toujours le Royaume. « Le Royaume des cieux est semblable ». « Le Royaume de Dieu est semblable ». Parce que Jésus est venu présenter le cinquième Royaume. Il a voulu nous amener dans son Royaume et non dans les bâtiments d’églises. Il a voulu que nous ayons une relation personnelle avec le Pasteur des pasteurs et non avec nos bishops qui deviennent des thérapeutes. Quelqu’un m’entend-il ce soir ?
Qu’est-ce qu’il enseigne ici ? Il parle de sa vigne. En fait, c’est une typologie, la vigne c’est Israël et Dieu la confie aux hébreux. Il a confié la terre de Canaan aux hébreux. Il avait promis à Abraham dans Genèse 15 en lui disant que « Tes descendants seront étrangers sur une terre qui ne sera pas à eux. Pendant quatre siècles, ils seront oppressés et ensuite je vais les libérer de là pour les amener sur cette terre que foulent tes pieds ». Voilà la vigne de l’Eternel, Israël. Dieu l’a confiée à des vignerons, les rois, les juifs. Et au temps de la récolte, il envoie ses ouvriers c’est-à-dire les prophètes, matin et soir, pour dire aux hébreux « Maintenant, revenez à Dieu parce que vous vous êtes écartés de sa Parole, de la Torah. Revenez au Seigneur ». Ils ont lapidé quelques-uns, ils en ont tué d’autres. Et Dieu dit « J’enverrai mon propre Fils, l’héritier ». (…).Le Seigneur envoie son Fils et les pharisiens, les chefs juifs, ont dit « Voilà, voici l’héritier tuons le afin que l’héritage soit à nous ».
Et c’est exactement ce que font beaucoup de pasteurs aussi. Dieu leur a confié son héritage, les chrétiens, l’onction, le ministère et qu’est-ce qui se passe ? Ils se sont accaparé des gens. S’il y a un séminaire d’enseignement quelque part, il y en a, ils sont obligés de demander la permission à leur bishop. Tu n’es plus libre. « Si mon pasteur me voit. Ah la, la ». Et quand Dieu envoie ces ministères, ces prophètes, comme au Cameroun, comme dans d’autres pays, ceux qui gèrent l’héritage du Seigneur ne veulent pas de ces ministères. Les juifs ont commis cette erreur et beaucoup de pasteurs commettent aussi cette erreur-là au lieu de voir le Royaume de Dieu !
Et la Bible dit, le Seigneur dit « C’est pourquoi le Royaume vous sera ôté et il sera donné à une nation ». C’est écrit non ? Relisons ce passage à haute voix verset 43 C'est pourquoi, je vous le dis, le Royaume de Dieu vous sera enlevé, et sera donné à une nation qui en rendra les fruits.
C'est pourquoi le Royaume de Dieu vous sera enlevé, et sera donné à une nation qui saura, correctement, le travailler, le gérer.
Quelle est cette nation là justement ? Dans 1 Pierre 2 : 9. Ça veut dire que le Royaume de Dieu a été ôté d’Israël et confié à une nation. Vous, au contraire, vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple acquis, afin que vous annonciez les vertus de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière.
Vous au contraire vous êtes un peuple élu, un sacerdoce royal, une nation sainte.
Vous voyez on nous parle d’un sacerdoce royal. Et c’est un terme fort. Ça veut dire que Dieu dit lui-même que l’Eglise est une nation. Est-ce que tu as compris que l’Eglise est une nation plutôt qu’un bâtiment ? Donc si l’Eglise est une nation, donc l’Eglise est membre du Royaume de Dieu. Dans toute nation digne de ce nom il y a des règles, il y a des lois, il y a un gouvernement. Il n’y a pas le désordre, il y a de l’ordre, il y a des principes. Donc Jésus nous enseigne qu’il a confié le Royaume à son Epouse. Quelle responsabilité que nous avons, qu’est la nôtre !
Au lieu que des pasteurs nous enseignent que l’Eglise est une nation, que l’Eglise a reçu le mandat de gérer le Royaume, de produire des fruits dignes de ce Royaume, on va plus nous parler du mariage, des bâtiments, des villas, des voitures… tout ça, visa tout ce que tu veux. C’est incroyable, frères. Incroyable ! Jusqu’à quand les chrétiens vont-ils comprendre, vont réaliser qu’ils sont une nation, une nation qui traverse des époques, des périodes.
Le Royaume de Dieu, nous dit la Parole, c’est un Royaume de pierre. Un Royaume de pierre. La stabilité. Ce n’est pas un Royaume qui est instable. Ce matériau est souvent utilisé dans la Bible pour nous parler de la fermeté, de la stabilité. Les membres du Royaume de Dieu ne sont pas dans l’instabilité, ce ne sont pas des chrétiens yo-yo. « Aujourd’hui, je prie, je jeûne. Demain, c’est le monde, je mélange. Aujourd’hui, c’est tout feu, tout flamme. Après le lendemain, je tombe un peu ». Ce n’est pas ça le Royaume de Dieu. Il y a la stabilité, il y a la constance.
Il y a des années, je croyais que l’Eglise était un bâtiment comme la plupart. Mais au jour d’aujourd’hui, frères, je ne veux même plus qu’un pasteur vienne me contrôler ou une organisation religieuse. Non ! Le Royaume de Dieu c’est un Royaume de pierre.
Il est dit qu’une pierre se détache de la montagne, c’est à dire du ciel, la montagne de Sion, sans le secours d’aucune main. Dieu n’a pas besoin qu’on l’aide. Voilà, la réalité du Royaume. Et la pierre va frapper la statue au niveau des pieds. Or la statue de Nebucadnetsar, au niveau des pieds c’est la Rome impériale. Le quatrième empire. On nous dit que cette pierre, qui est Christ, à la puissance de détruire les Royaumes de ce monde. Mais cette pierre, mes amis, nous a transformés, a transformé les chrétiens en des pierres vivantes. Pierre dans 1 Pierre 4 : 5 dit « Et vous-même comme des pierres vivantes édifiez-vous ». C’est-à-dire bâtissez-vous les uns les autres. Le Royaume consiste dans le fait de bâtir les chrétiens, de bâtir des disciples et non de bâtir des adeptes.
Comment peut-on savoir qu’on devient adepte d’un pasteur ? Eh bien, si le dimanche tu t’absentes de l’assemblée et que le pasteur t’appelle pour te dire « Tu étais où ? » ça veut dire, tout simplement, que tu n’as pas répondu à l’appel et au lieu de te demander « Comment vas-tu ? » mais souvent c’est « Tu étais où ? Je ne t’ai pas vu dimanche ». « Mais pasteur, je suis toujours dans le Royaume de Dieu ». Quelqu’un m’entend-il ce soir ?
Et vous-même comme des pierres, des pierres vivantes…
Ah ! Dieu est bon !
Regardez le contraste : nous sommes des pierres vivantes et Babylone c’est des briques. Les briques sont des fabrications humaines, elles n’ont aucune vie en elle, regardez bien, elles sont figées. Mais les pierres précieuses sont façonnées par la nature pendant des milliers et des milliers d’années par la force des eaux, la pression de la chaleur. C’est Dieu, lui-même, dans la nature qui façonne les pierres précieuses diamant, émeraude… Et le Seigneur se sert de cette image pour parler de ses enfants. C’est lui-même qui nous taille, ce ne sont pas les hommes. (…)
Et la Parole dit « Edifiez-vous en tant que pierres vivantes ». Ça veut dire que tel que tu es, en tant que pierre vivante tu peux aussi bâtir un apôtre. Tu peux aussi imposer les mains à un bishop. Ça veut dire que si j’ai un problème, je peux venir te voir, ma sœur, pour dire « Ecoute, j’ai un problème prie pour moi parce que tu as le don de guérison. Bâtis-moi ! ». C’est ça le Royaume de Dieu. Quelqu’un m’entend-il ce soir ? Seul Dieu n’a pas besoin de l’imposition des mains, seul Jésus, c’est lui la source intarissable. Mais nous autres là, frères, nous nous bâtissons les uns les autres. C’est ça le principe de la communion fraternelle. Tu me donnes et je te donne.
Édifiez-vous pour former une grande cathédrale avec des briques… Non ! Une maison spirituelle ! Afin de d’offrir des victimes charnelles avec des enveloppes… Des victimes spirituelles !
Quelqu’un m’entend-il ce soir ? Ça passe ou ça casse. De toute façon je ne suis pas là pour que tu m’aimes. (…)
Le Royaume de Dieu, un Royaume de pierres. La pierre vivante.
Il est dit que si cette pierre angulaire tombe sur toi, elle t’écrase. Et bientôt, elle va tomber sur beaucoup de gens parce qu’elle est en train de revenir, frères. Vaut mieux être de la même nature que la pierre, c’est à dire la pierre vivante.
Et Pierre dit « Approchez-vous de lui pierre précieuse rejetée par les hommes ».
Cette pierre-là, le Royaume de Dieu, est rejetée par les grands bishops, rejetée par les gens de ce monde et toute personne qui s’approche de la pierre angulaire sera rejetée. Voilà le Royaume de Dieu, frères. (…)
Où est le Royaume de Dieu ? Tu passes ici : église pentecôtiste du dernier jour. Tu vas ici : église baptiste. Les chrétiens ne savent plus. « Je cherche mon Royaume. En fait, mon Royaume s’appelle baptiste. Dans cette ville, il n’y a aucune église baptiste, oh la, la je ne peux pas prier ». Ministère de la réconciliation. Tac pancarte, logo : une colombe au-dessus d’une croix avec des rayons du soleil. « Ah, ici, il y a la puissance ». Il y en a qui sont trop dans les méthodes. Les méthodistes ! Quand il y a des fêtes, les mamans sont habillées avec des uniformes. On dit « Là-bas, Dieu est là-bas ».
Le Royaume de Dieu ! Dans quel royaume es-tu ?
Quelqu’un m’a dit « Ouai, mais tu sais le foulard que je mets, parce que quand je prie la Parole dit que quand la femme prie il faut qu’elle soit couverte ». J’ai dit à la personne « Et si tu es sous la douche maintenant et que l’onction vient sur toi, tu fais comment ? Parce que ma bible dit priez sans cesse ».
Je sais qu’il y en a qui sont venus, ils sont comme des pharisiens, ils sont en train de… Je sais. Et je les aime.
Dieu est bon !
Le Royaume ! Moi j’aime le Royaume.
Ne me mettez pas dans une organisation religieuse. « Oh frère Shora, il faut collaborer avec untel ». J’ai dit « Frère, je collabore avec le Saint Esprit déjà. Je collabore avec toutes les pierres vivantes qui prêchent Royaume ».
Un chrétien qui est dans le Royaume est comme du vent. Essayez un peu d’attraper le vent. Essayez, faites l’expérience. Si on arrive à te cerner tu n’es pas dans le Royaume.
Celui qui est né de nouveau est comme du vent, tu ne sais ni d’où il vient, ni où il va.
Si on commence à te cerner, le Royaume ce n’est pas ça. Si chaque dimanche tu sais comment ça commence la réunion, comment ça finit ce n’est pas le Royaume.
Qui sont ceux et celles qui veulent vivre le Royaume de Dieu ?
Nous sommes un sacerdoce royal, littéralement nous sommes des rois. Tu es roi. Dis à ton voisin tu es roi. Qui ne savait pas qu’il est roi ? Apocalypse 1 nous dit que Jésus a fait de nous des rois. Regardez-moi, le nombre de rois dans ce bâtiment qu’on appelle église, comment ces rois sont dirigés, contrôlés. Un roi règne, un roi a le bâton de commandement, un roi gouverne. Le péché ne peut plus te gouverner. Le mensonge ne peut pas te gouverner. Les hommes ne peuvent plus être tes maîtres. Il y a un seul Seigneur, un seul maître, une seule foi, une seule Parole. Voilà le Royaume de Dieu. L’Eglise a reçu le Royaume. Vous vous rendez compte frères ? Ça veut dire quoi ? Ça veut dire que Jésus a transformé les hommes que nous sommes en des rois. Et lui-même il est le Roi des rois. Maintenant, en tant que roi, frère, tu vis sur terre, si Jésus t’a laissé sur terre bien que tu sois converti, c’est parce qu’il veut que tu manifestes le Royaume sur terre. C’est-à-dire il veut que quand les gens te voient qu’ils voient l’excellence du Royaume. C’est-à-dire la mentalité du Royaume. Là où, il y a le mensonge, tu opposes la vérité au mensonge. Là où il y a l’impudicité, tu amènes la sanctification. Oh mon Dieu, que Dieu nous aide ! On a mal compris le Royaume de Dieu mes amis.
Regardez combien de chrétiens sont sanctifiés dans les bâtiments d’églises ? Bien couverts mais quand ils sont dehors… Parce qu’on nous a trop prêché sur les églises dénominationnelles. Mais celui qui a le Royaume qu’il dorme, qu’il veille, qu’il soit à l’école, qu’il soit au travail, qu’il soit dans la rue, qu’il soit avec ses enfants, qu’il soit avec les pasteurs, il vivra comme un roi, il parlera comme un roi, il s’habillera comme un roi. Chrétienne, tous tes seins dehors ??? Et tu dis que tu es reine, tu es roi ?
Seigneur, aide nous. Dis à ton voisin que Dieu nous aide. Il nous a déjà aidés.
Le Royaume de Dieu !
Le Seigneur dit dans Matthieu 12 Si c’est par le doigt de Dieu que je chasse les démons le Royaume de Dieu est venu jusqu’à vous.
Ça veut dire que là où il y a le Royaume de Dieu les démons sont chassés parce que le Royaume démoniaque ne supporte pas le Royaume de Dieu. Je vous assure, frères, un vrai chrétien quand il arrive dans une maison où il y a la sorcellerie, une maison hantée tous les démons laissent place. Tu n’as pas besoin de prier. Rien que ta présence fait que les démons cèdent parce que la Bible dit que l’Ange de l’Eternel campe autour de ceux qui le craignent pour les arracher au mal. Tu n’as pas besoin de te réveiller à minuit pour combattre. Combattre quoi encore frères? Sorcellerie ! Quand un enfant de Dieu qui vit le Royaume marche dehors, les sirènes des eaux qui sont dans les rues, les démons tout ça ils sont en train de s’écarter parce qu’il y a l’armée d’anges qui t’entourent. Toi, tu ne le vois pas. Élisée avec son serviteur, le serviteur d’Élisée a vu l’armée des Syriens, il a eu peur. Élisée, alors qu’ils étaient seulement à deux physiquement, Élisée était dans le Royaume de Dieu. Elisée dit « Non, ceux qui sont avec nous sont plus nombreux qu’eux ». Il dit « Eternel Dieu ouvre ses yeux qu’il voie ». Ses yeux étaient ouverts, ah il était dans la joie. Le Royaume de Dieu, tu ne le vois pas mais tu sais. Je ne le vois pas mais je crois.
Tu peux faire des réunions pour m’avoir, tu vas venir mais tu vas être foudroyé. Réunion de sorciers ? « On va faire des réunions pour pouvoir battre le frère Shora ». Va faire des réunions ! Tant que la mission pour laquelle Dieu m’a appelé n’est pas finie, je suis immortel ! Tant que la mission pour laquelle Dieu t’a appelé n’est pas achevée, tu es immortel. C’est-à-dire même quand un poisson t’avale, comme Jonas, le poisson va commettre une grave erreur. Il y a des gens qu’il ne faut jamais avaler parce que, frères, quand vous les avalez, vous finirez par les vomir parce que Dieu les a appelés pour son œuvre.
Et nous nous sommes une ville, nous sommes une nation, nous sommes un peuple acquis, un peuple acquis n’est pas n’importe qui, frères ! Quelqu’un a payé de son sang, le sang de Dieu a coulé pour que tu sois racheté, frère. Voilà la réalité du Royaume de Dieu.
Qu’un pasteur dise « Oui, si tu ne payes pas la dîme, tu seras maudit ». Faut lui dire « Tu n'as rien compris mon pasteur. Ecoute, ma bible me dit qu’il y a un seul pasteur véritable. Je suis la brebis du Pasteur par excellence et son nom est Yehoshua. Mon ami, attend, attend, tu n’as rien compris encore ».
Je veux que tu sortes de la réalité de l’église dénominationnelle, que tu rentres dans le Royaume, que tu perçoives le Royaume. Le Royaume de Dieu n’est pas limité par le temps ni dans le temps, ni par l’espace ni dans l’espace. Ça veut dire que le Royaume est tellement large. Notre Papa règne sur les étoiles. Notre Papa règne sur l’armée céleste.
Mes amis, vous n’avez rien compris encore. Vous ne savez pas qui vous êtes véritablement, l’identité du chrétien. Mon ami, tu ne sais pas. On t’a trop écrasé, écrabouillé. Même si on ne te laisse pas le micro pour prêcher, ce n’est pas un problème nous sommes dans le Royaume, frères, il y a des âmes dehors. Le Royaume de Dieu n’est pas limité, mon ami. Laissez ces hommes avec leurs bâtiments. Allez dehors et vivez le Royaume maintenant. Parlez le Royaume, mangez le Royaume, vivez le Royaume. Vous êtes des pierres vivantes.
« Oh non, tu seras maudit, je vais te maudire. Moi je suis ton papa dans la foi ». Eh, oh ! Il est dit clairement qu’il y a un seul Père. Moi, le fils du Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob tu vas me maudire ? Moi, qui suis déjà béni, ressuscité et assis dans les lieux célestes, dans le Royaume du Père ?
La Bible dit dans Colossiens 1 : 12 Rendez grâce au Père qui nous a rendus capable d’avoir part à l’héritage des saints dans la lumière.
Mon ami, tu es héritier de Dieu, cohéritier avec Christ. Tu n’es pas n’importe qui. Tu es membre du Royaume et tu es roi. Tu as été transporté ; le jour de ta conversion, il y a eu un transport du royaume des ténèbres au Royaume de lumière où tu as la rédemption et la rémission de tes fautes. Tu n’as pas besoin de venir me voir pour m’exposer tous tes problèmes. Non ! Laisse-moi tranquille. Viens me voir pour m’encourager simplement. Arrêtez un peu, toujours les petits problèmes, problèmes de loyer. Non frères ! Nooon ! Oui, il y a des gens qui ont des grâces particulières, c’est vrai et quand il y a des cas de maladies incurables on peut prier. Mais il faut comprendre qui vous êtes. Je suis votre frère, je ne suis pas plus grand que vous, je ne suis pas plus puissant que vous. Notre grand frère à nous tous c’est lui le plus fort, le plus grand. Il se trouve qu’il est ton Papa ! Jésus de Nazareth est notre Créateur. Il faut que tu réalises qui tu es. Il t’a confié le Royaume. Quand Dieu m’envoie dans les pays maintenant il y a des villes qui sont secouées, non pas parce que je suis grand mais parce que quand le Royaume arrive quelque part… Je suis allé en repos, en vacances pendant un mois à Montréal avec ma famille pour nous reposer, les pasteurs tremblaient. « L’anti Christ est sur place ». Je suis en repos. Dormez !
Le Royaume !
On va te traiter de tous les noms, non parce que tu es vilain mais parce qu’il y a le Royaume en toi. Tu dois savoir qui tu es. Tu fais peur aux gens. Et je vous assure avec ce message vous allez  de plus en plus faire peur aux religieux.
Vous vous rendez compte que Papa nous a confié le Royaume ? Papa nous a confié le Royaume. Ça veut dire que la force que nous avons c’est la force de la pierre, la force de frappe. Cette pierre brise toutes sortes de métaux l’or, l’airain… ça brise tout. Vous vous rendez compte la force de la pierre ? C’est la force que tu as. Quand tu te lèves simplement et que tu dis « Père ». My god ! Si tu voyais les démons comment ils fuyaient. Vous avez des enfants, non ? À trois heures du matin votre enfant crie « Mamaaaan ». Je vous assure vous aller vous lever, même si vous étiez en train de rêver, vous allez vous lever et traverser les murs parce que l’enfant a crié « maman » « papa ». Imaginez maintenant notre Papa céleste !
Il est dit dans Romains 10 : 13 Car quiconque invoquera le nom du Seigneur sera sauvé.
Sauvé là, délivré, affranchi.
Il reconnaît la voix de ses fils et ses filles. Quand on le crie « Père ». Il est dit que nous avons reçu l’Esprit qui nous fait crier « Abba ! Père ». Ce n’est pas un esprit de timidité que nous avons reçu, ce n’est pas un esprit de peur. Mes amis, son Esprit nous remplit de force et quand nous invoquons son nom le ciel est bouleversé, secoué.
Étienne était lapidé, il se met à genoux, il dit « Seigneur, Jésus ». Christ était debout, on nous dit qu’il était debout.
Quand tu invoques le nom de Yehoshua, étant membre du Royaume parce qu’il y a une attaque quelconque, tu n’as pas besoin de trop parler. Le Royaume c’est l’assurance, le Royaume c’est la fermeté, le Royaume c’est la conviction.
L’officier romain dont le serviteur était malade, il appelle le Seigneur pour qu’il aille chez lui. Par la suite, il envoie quelqu’un d’autre pendant que le Seigneur se rendait chez lui. « Je ne suis pas digne… », disait-il, « …que tu entres sous mon toit. Dis seulement un mot parce que moi qui suis soldat, je suis soumis à des supérieurs et j’ai aussi des soldats sous mes ordres. Et si je dis à l’un va, il va à l’autre vient, il vient ».
Le Royaume c’est ça, c’est la Parole. Il n’y a pas besoin de trop parler. Quelqu’un vient te voir pour la délivrance, tu n’as pas besoin forcément de crier, que ça bouge. Non ! Tu peux dire « Lève-toi c’est fini, c’est réglé. Pars au nom de Yehoshua ».
Le Royaume !
Naaman va voir Elisée. Elisée n’a pas fait la prière bizarre là. Il faut d’abord une chorale pour que l’onction descende, je ne sais pas quoi. Elisée dit à Guéhazi « Va lui dire qu’il aille se baigner sept fois au Jourdain. Ça sera réglé ». Naaman dit « Non, mais je croyais quand même qu’il allait sortir faire une prière prophétique et prendre quand même mon offrande du prophète !». Élisée n’était même pas sorti. Quel enseignement pour nous ! Alors qu’Élisée c’était sous la loi.
Maintenant, toi, enfant de Dieu, tu as Jésus-Christ en tant que Roi en toi. Tu as Jésus-Christ en tant que souverain sacrificateur en toi. Tu as Jésus-Christ en tant que prophète par excellence en toi. Sous la loi aucun homme n’avait ces trois types d’onctions. David était roi et prophète mais il n’était pas sacrificateur. Donc ça veut dire que la grâce que nous avons-nous, enfants du Royaume des cieux, est plus grande que la grâce qu’Eli avait. Eli, quelle que soit son onction, n’a pas chassé un démon. Mais toi une seule parole les démons sont soumis. Tu te rends compte l’autorité que tu as, la force de la pierre ? Mais qui peut encore t’écraser, qui peut encore te manipuler aujourd’hui ? Que Dieu nous aide ! Ce n’est pas parce que tu n’as pas de titre que tu n’es pas puissant. Les titres ne confèrent aucune puissance, aucune autorité, les démons s’en foutent royalement. Ils s’en fichent des titres. Ils ont peur des rois qui ont Christ en eux. La mentalité du Royaume.
Si tu vois une femme bamiléké toi qui est bassa, si Dieu te dit « C’est ta femme ». Dans le Royaume il n’y a pas d’ethnie. Il n’y a ni juif ni grec ni homme ni femme. Et tu dis « Voici celle qui est l’os de mes os et la chair de ma chair ». « Oh ! Seigneur Dieu, donne-moi un homme s’il te plaît ». Ça fait dix ans que tu demandes un homme parce que tu demandes toujours un bamiléké. Si ça se trouve ce sera un chinois ! (…)
On se fait trop avoir n’est-ce pas ?
Chaque dimanche matin nous allions dans nos petits royaumes. Et les anges, c’est-à-dire les protocoles, nous accueillaient. « Va t’asseoir là. Surtout pas là-bas parce que là-bas c’est réservé aux grands donateurs, aux partenaires financiers ». Et puis les deux fauteuils en cuir c’est réservé au roi et à la reine qui sont servis pendant le culte par les anges en boissons parce qu’ils ont chaud et vous, vous n’avez jamais chaud. Pendant que vous avez soif, vous pouvez mourir de votre soif. Alors que les brebis sont nourries par les bergers mais c’est vous qui nourrissez maintenant les bergers. S’ils ont besoin de la laine, ils vous tuent et ils prennent la peau. S’ils ont besoin de la viande, ils vous égorgent, tac la viande. Vous êtes comme des vaches à lait dont les pis sont fatigués. On a tellement (trait)… plus de lait !
Mais gloire à Dieu parce que l’Évangile du Royaume arrive ici au nom de Yehoshua.
Si on vous pose la question, maintenant, « Quel est le nom de votre église ? ». « Mon église n’a pas de nom. Je suis membre de l’Epouse de Christ. Je suis du Royaume de Dieu ». « Mais qui est ton pasteur ? ». « Mon Pasteur c’est Jésus-Christ de Nazareth ». « Quels sont les jours où vous adorez Dieu ? ». « Il est écrit que je dois adorer tous les jours. Priez sans cesse ! ». « Quelle est votre tenue spéciale ? ». « On n’a pas de tenue spéciale, notre tenue spéciale, effectivement, c’est Jésus. Revêtez-vous de Christ ».
Je crois qu’il y a beaucoup de délivrances ici.
Quand Dieu m’a enseigné ces réalités sur le Royaume, je vous assure t’es libre.
De plus en plus quand je prends l’avion les stewards, les hôtesses, il y en a qui sont étonnés, dépassés parce que l’onction vient sur moi, Dieu donne des paroles de connaissances. Il y en a  un qui s’est converti. Je rentrais du Canada, il y a trois mois. Je devais rentrer, en fait, j’ai repoussé, j’ai avancé mon retour d’une semaine à peu près. Et je devais m’asseoir sur la rangée 15, j’ai changé, Dieu m’a poussé à changer et j’ai été sur la rangée 30, à l’issue de secours. Et en face, il y avait un steward qui était là, chef de cabine, un français, un blanc. Après le décollage l’onction vient sur moi. Le Royaume frères, c’est beau ! On parle tous les deux. Il commence à me parler. L’onction vient. Le monsieur commence à ouvrir son cœur. Il vient carrément devant moi, il quitte son siège, il n’a même pas servi. Comme il est chef, il a enlevé ses galons pour ne pas être dérangé. Il disait aux gens, à ses amis stewards « Ce monsieur est spécial ». Il ne croyait pas tellement à la puissance de Dieu. Quand il fallait parler de la science, j’étais là, on parlait. La médecine, on était là. Technologie, on était là. Les étoiles, les religions… Et à un moment donné, Dieu me dit « Maintenant, tu vas lui annoncer l’Évangile ». L’onction est venue frères, parole de connaissance, tout ce que tu veux. Le monsieur a donné sa vie à Jésus dans l’avion. Il me dit « Ma femme est malade ». « Tu l’amènes on va prier pour elle ». Une semaine après, mes amis, le monsieur amène son épouse au bureau. Prière... Elle a senti un vent sortir de son oreille droite. Je lui ai dit « C’est un démon qui est parti ». Elle devait se faire opérer dans la semaine, même, et il m’appelle pour me dire « Non, l’opération a été repoussée ».
Regardez comment nous fonctionnons. Pour prêcher il faut absolument un micro, un bâtiment et on se bat : qui prêche le mieux ? « Ah ! Non, moi, le jour où le bishop va me laisser seulement 5 minutes, je vais montrer aux chrétiens qui je suis ». Et devant les païens tu es comme eux, tu parles comme eux, tu t’habilles comme eux et tu veux démontrer aux chrétiens, aux frères et sœurs, que tu es quelqu’un ! Il y en a leur vision c’est ça « Oh ! Le jour où on va me laisser l’estrade seulement ». Voilà pourquoi ils sont hypocrites avec leurs pasteurs, ils portent leur Bible, ils font tout pour être gentils avec les pasteurs même s’ils les voient se méconduire mais ce n’est pas grave parce que c’est quand même le dieu de la salle c’est lui qui nous élève et qui nous abaisse. Frères, moi je dis tout. Il y en a qui disent « Non, il faut la sagesse parce que les chrétiens ne sont pas encore mûrs ». Si vous voulez cacher la vérité, il faut cacher les bibles. Prenez toutes les bibles et il faut prohiber tout.
J’aime le Royaume de Dieu. Est-ce que vous aimez le Royaume de Dieu ?
Paul dit dans Romains 14 : 17 Car le Royaume de Dieu ce n’est pas le manger et le boire.
Or l’Évangile qu’on vous prêche c’est l’Évangile du manger et du boire. 
« Bon, cette corbeille-là, à droite, est destinée aux personnes qui n’arrivent pas à trouver du boulot, du travail. Vous allez venir faire une offrande, même si vous n’avez rien, même seulement un franc symbolique. Venez déposer à l’intérieur. Une autre, l’offrande d’action de grâces. L’offrande sacrificielle, l’offrande de taureau, du bouc… Tout ça là, venez mettre ici. La deuxième corbeille est destinée aux femmes chrétiennes stériles. Une offrande prophétique pour que vous ayez des enfants ». Les païens, ils ne sont pas en Christ, ils arrivent à avoir des enfants sans jeûner, sans prier. « La troisième corbeille c’est pour les visas ». Les païens arrivent à avoir des visas sans prier, étant dans le péché !
Vous n’avez pas vu que l’Évangile qu’on vous a prêché est trop bas ? Un évangile social qui doit répondre à vos besoins sociaux. Voilà pourquoi ces hommes deviennent des thérapeutes et il faut toujours payer pour faire la queue pour les voir. Mais très peu de chrétiens font la queue pour aller voir le Seigneur. D’ailleurs, il n’y a pas la queue pour aller voir le Maître.
L’heure est grave mes amis ! Parce qu’on nous a tellement mal enseignés, avec les fausses doctrines, on nous a tellement rendus captifs, captifs des hommes, dépendants des hommes que la réalité du Royaume n’est pas saisie, comprise. Ça fait mal au cœur du Père.
Je sortais de la radio, d’une mission sur Radio2vie un soir vers 23 heures, 22 heures 30 mon téléphone sonne, une sœur m’appelle, j’entendais des cris, elle me dit « Aide nous parce que là nous sommes en train de chasser un démon de ma sœur et il ne veut pas sortir, il nous menace de partir avec sa voix. Ça fait une heure ». En fait, c’est une sœur, avec son frère et sa mère, ils étaient en train de prier et puis sa petite sœur tombe et les démons se manifestaient et puis ils n’arrivaient pas à le chasser. J’ai dit « Ecoute, mets le téléphone, le combiné à son oreille ». Je lui ai dit « Démon, écoute, au nom de Yehoshua sors de ce corps ». Le démon dit « Shora, je te connais. Tu m’as déjà chassé d’un corps ». Je lui ai dit « Je ne discute pas avec toi, sors au nom de Jésus ». La jeune sœur s’est levée et le démon est parti. La sœur me dit (…). Je lui ai dit « Le problème c’est que vous voulez discuter avec eux, une parole de foi suffit ». Il n’y a pas de mystification à faire. Il n’y a pas de méthodologie, je ne sais pas quoi.
Vous avez vu l’apôtre Pierre faire une campagne d’évangélisation, affiche photographies pour dire aux gens « Venez Pierre va faire des miracles » ? Non ! Le Royaume de Dieu ce n’est pas ça. Le Royaume de Dieu, j’arrive quelque part, je parle avec deux ou trois personnes, Dieu se manifeste, ces deux, trois personnes vont parler et témoigner elles-mêmes, de bouche à oreille et les gens vont…
Le Royaume de Dieu ! Ce n’est pas le manger et le boire.
Comment Satan a réussi à nous tromper en nous communiquant cet Évangile qui nous traite nos problèmes sociaux ? C’est pour cela que beaucoup de chrétiens quand ils meurent, ils se croyaient chrétiens véritablement mais ils vont en enfer.
La Parole dit clairement il y en a, ils ont pour dieu leur ventre. Le ventre est un dieu.
Mais le Royaume de Dieu c’est d’abord la justice, l’intégrité. Combien sont-ils intègres ? Est-ce que tu peux confier ton argent à quelqu’un, un chrétien et qu’il te le garde pendant des mois et des mois ? L’intégrité !
C’est la justice. Où sont les justes ? Où sont-ils ? Il y en a très peu. Noé était juste en son temps. La Bible nous dit dans Romains 5  : 1 nous somme justifiés par la foi en Jésus, déclarés juste. Mais nous devons produire les fruits de la justice : la vérité, la sanctification, la crainte de Dieu. Si tu crains plus les pasteurs que Dieu, tu n’es pas dans le Royaume. Je veux dire si tu fais semblant de prier ; je connais les chrétiens. Parfois, lors des réunions telles que celle-ci, parfois je suis caché quelque part, tu vois les chrétiens ils sont là, pendant la prière mais quand tu sors seulement quand ils te voient (ils font semblant de prier). Hypocrites ! Ils ne sont pas dans le Royaume. Ils ont plus la crainte des hommes que de Dieu. La justice !
Ici à Douala, où sont les pasteurs justes, intègres ? Il y en a forcément, attention, il y en a très peu comme partout ailleurs. Où sont ces pasteurs qui peuvent te voir et te dire « Non, tu es malade ? On va prier pour toi. Tu n’as pas de transport ? Tiens ». Il y en a, il y en a partout, il y a des bons et des mauvais, attention, nous ne généralisons pas. Mais malheureusement, vous serez d’accord avec moi, qu’il y en a très peu. Et très souvent ces pasteurs-là n’ont pas des grandes églises, ils sont cachés dans de petits groupes, de vrais bergers s’occupant des âmes. Mais malheureusement, quand ça prend de l’ampleur, la vision change.
Un pasteur qui va avoir trois 4x4. Est ce qu’il a vraiment besoin de trois 4x4 ? Ne peut-il pas vendre les deux 4x4 et donner l’argent aux pauvres qui dorment dans les marchés ? Vous êtes ici là, combien d’églises ont-elles construit des orphelinats ?
Parce que le Royaume de Dieu c’est la justice, c’est la joie, c’est la paix. La paix avec Dieu, d’abord, par la mort de Christ nous avons la paix avec Dieu 2 Corinthiens 5 nous dit. La paix entre couples, dans le couple, entre les frères et sœurs, la paix avec les collègues, la paix du cœur également. Christ dit « Je vous laisse ma paix. Je vous donne ma paix non comme le monde la donne ».
Paul dit dans 1 Corinthiens 4 : 20 le Royaume ce n’est pas en parole mais la puissance. Mais la puissance c’est dounamis qui donne en français dynamite. La puissance qui brise les liens familiaux, ancestraux. La puissance du caractère !
J’aime beaucoup l’intégrité morale. Jésus veut bâtir des hommes et des femmes intègres. C’est ça la mission de l’Eglise. Faire des nations des disciples. C’est-à-dire des membres du Royaume pas des membres d’une église locale. Moi, je dis aux frères et sœurs « Je ne suis pas en train de vous demander de me suivre ». Non ! Avant de venir ici, j’ai réuni tous les pasteurs, tous les ministères qui sont avec moi, avec les églises, je leur ai dit je vous donne l’autonomie totalement, officiellement avec toutes les églises. Allez, débrouillez-vous. Ne me cherchez plus. Parce que pour moi c’est le Royaume qui m’importe.
Tu dois réaliser, mon ami, que tu dors dans le Royaume, tu te réveilles dans le Royaume, quand tu vas au travail, tu es dans un Royaume spirituellement parlant. Tu dois comprendre que tu es toujours avec les anges qui travaillent avec toi. Donc quand tu mens c’est comme si le frère Shora était là, les frères et sœurs qui sont là sont avec toi et tu es entrain de mentir devant eux. Alors si tu ne peux le faire quand ils sont là, ne le fais pas non plus quand tu es seul parce que les anges sont là, Dieu est avec toi. C’est ça l’esprit du Royaume. Le jour où tu vas commencer à vivre les choses ainsi tu seras agréable au Seigneur. Tu vas commencer à toucher le cœur du Père.
Qui sont ceux qui n’ont pas perçu le Royaume comme ça ?
Christ nous a confié le Royaume.
Alors vous qui avez reçu le message également, le retour à la Parole en vue de l’enlèvement, ne tombez pas dans le piège de dire aux gens « Venez prier là où nous sommes ». Ce n’est pas ça le message. Prêchez le Royaume. Laissez Dieu convaincre les cœurs. Si les gens disent « Nous voulons venir là où vous êtes ». Vous leur dites « Gloire à Dieu ». S’ils disent « Non ». « Gloire à Dieu ». Nous ne sommes pas là pour dire aux gens « Suivez nous ». Non, ce n’est pas ça le Royaume. C’est pour cela qu’on n’est pas bien compris par les gens.
Vous avez vu depuis tous ces programmes, depuis la première réunion, on ne fait pas d’offrande. Ce n’est pas que nous ne croyons pas aux offrandes parce qu’on en a besoin pour faire avancer l’œuvre. Mais cette mission a été prise en charge par les frères et sœurs au niveau de l’Allemagne. Et une partie au niveau d’un couple également qui est en France. Alors pourquoi venir encore faire des offrandes ? C’est ça le Royaume ! On peut faire des enseignements sans pour autant vouloir demander de l’argent. Il y a déjà des frères qui viennent de loin qui doivent payer le transport, c’est cher, et vous voyez dans les assemblées quand les gens viennent de loin comme ça, toujours offrande sur offrande, offrande sur offrande. Il faut aller nourrir un pasteur. Mes amis, mes amis, mes amis… On sort de la religion où les gens étaient dépouillés, on arrive là, il faut encore payer un pasteur au bout de un an d’église, deux ans d’église, trois ans d’église, d’existence. Les gens qui se disent être appelés à plein temps. De toute façon tous les chrétiens sont appelés à plein temps. Je n’ai pas vu dans la Bible un chrétien qui disait au Seigneur « Seigneur, écoute, tu me demandes de prêcher la Parole alors que là je suis au travail. Attends d’abord que j’ai fini mon boulot et puis après je pourrais prêcher ». Non !  Nous sommes à plein temps. Et si Dieu t’appelle à plein temps dans le Royaume pour exercer l’œuvre, le ministère qu’il t’a confié en tant que missionnaire, ne va pas chercher à ce que les gens te nourrissent. Va voir celui qui t’a appelé. Nous sommes tous collègues. Attention, il ne faut jamais l’oublier. Là, où vous travaillez, vos boîtes là, vos entreprises est-ce que vous demandez vos salaires à vos collègues ? « Écoute, collègue, là c’est la fin du mois, il faut quand même… ». Non ! C’est auprès de votre employeur que vous allez réclamer votre salaire et s’il ne veut pas, vous faites grève. Comme actuellement à Londres. Comme chez nous là-bas en France. Champion des grèves ! Et si vous n’avez pas à manger, celui qui a la mentalité du Royaume, va aller voir le Seigneur. Et dans le Royaume de Dieu, Dieu ne nous donne pas pour amasser ici-bas. Il nous donne le pain quotidien. Donne-nous notre pain quotidien ! Ça veut dire que si tu veux avoir le pain mensuel, non ! Chaque jour tu vas devant le trône « Papa, je viens te voir ». Comme ça, il y a une dépendance vis-à-vis du Seigneur. Comme la manne, il ne fallait pas la ramasser pour deux jours sinon elle pourrissait. Dieu veut qu’on dépende de lui et non des hommes.
« Oh ! Non moi je suis prophétesse, maman prophétesse avec mes disciples ». Non, ma sœur. Arrêtez d’ouvrir des maisons de prophétesse bizarre. Vous devenez des Jézabel et vous étouffez les gens. Ce n’est pas avec un don qu’on ouvre une église. Je ne sais même pas pourquoi je dis ça mais je crois qu’il y a une femme ici qui est concernée. « Oh ! C’est mes filles spirituelles, vous ne devez pas aller voir d’autres personnes parce que c’est moi qui ait investi en vous ». Ah bon ? Dieu, ce n’est pas lui qui a investi dans les hommes ? C’est toi qui m’as créé ? Celui qui m’a créé ne m’appelle pas chez moi pour que j’amène la dîme. Toi, tu m’appelles comment ? Celui qui m’a créé ne me met pas la pression. Pourquoi tu me mets la pression ? Est-ce que vous accepterez que vos enfants se fassent manipuler par des charlatans ?
Et pour finir sans la compréhension du Royaume, celui et celle qui ne comprend pas le Royaume sera toujours manipulé.
Qui sont ceux qui sont fatigués ? Fatigués du système religieux ?
(…)
Que Dieu bénisse tout le monde par rapport à cet enseignement, soyez encouragés. C’est une délivrance hein ? Que toute la gloire soit rendue au Seigneur.

Donc ça veut dire que celui qui comprend le Royaume, un dimanche, il peut aller en week-end, en vacances avec sa femme. Tu peux aller en week-end, tu dis « Bon, chéri on vient de se marier, on va aller en week-end quelque part ». Parce que le dimanche n’est pas le jour du Seigneur. Vous pouvez vous dire « Bon ce dimanche-là, on n’a pas réunion, on peut se retrouver samedi soir, on partage et puis le dimanche on se repose ». C’est la délivrance ! (…) 
Le jour du Seigneur c’est tous les jours !

Matthieu 25:1 à 13

Alors le royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, allèrent à la rencontre de l'époux. Cinq d'entre elles étaient folles, et cinq sages. Les folles, en prenant leurs lampes, ne prirent point d'huile avec elles; mais les sages prirent, avec leurs lampes, de l'huile dans des vases. Comme l'époux tardait, toutes s'assoupirent et s'endormirent. Au milieu de la nuit, on cria: Voici l'époux, allez à sa rencontre! Alors toutes ces vierges se réveillèrent, et préparèrent leurs lampes. Les folles dirent aux sages: Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s'éteignent. Les sages répondirent: Non; il n'y en aurait pas assez pour nous et pour vous; allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous. Pendant qu'elles allaient en acheter, l'époux arriva; celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée. Plus tard, les autres vierges vinrent, et dirent: Seigneur, Seigneur, ouvre-nous. Mais il répondit: Je vous le dis en vérité, je ne vous connais pas. Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l'heure. Matthieu 25: 1 à 13