Le Saint Esprit et son ministère - Shora Kuetu



Est-ce que vous aimez le Saint Esprit ? Qui sont ceux qui veulent avoir un ministère puissant ? Y en a qui diront « Non, moi le ministère ne m’intéresse pas ». Non, mes amis, nous avons reçu le ministère de la réconciliation. La Bible dit que « Ton Dieu ordonne que tu sois puissant ». Lui il est le Tout-puissant. Maintenant nous sommes puissants parce qu’il l’a ordonné. L’Epouse de l’Agneau doit être puissante, puissante dans l’humilité, dans la sanctification, dans la crainte de Dieu. Vous voyez ?
Et nous voulons parler de l’Esprit de Dieu.
Le secret du ministère qu’il nous a confié c’est le Saint Esprit. Oh oui ! Quand il est attristé je peux faire tout, je peux faire de la gymnastique, il n’y aura rien.
Vous remarquerez qu’on ne prépare pas les enseignements à l’avance. Vrai ou faux ? Pourquoi ? Parce qu’on n’est pas théologiens, parce qu’on n’est pas sophistes. Mais c’est l’Esprit. Quand il vient, il te touche… Remarquez bien, quand on a des réunions, des fois on vous laisse poser des questions parce qu’il n’est pas encore en action. Vous comprenez ? Ceux qui me connaissent savent déjà. Mais à un moment donné quand il te connecte. C’est fini !
Regardez. Si je demande au Saint Esprit de me réveiller juste avant l’enseignement, si je lui demande de me réveiller à trois heures du matin pour la prière, à trois heures pile, je suis debout. Je n’ai même pas besoin de demander, c’est quand j’enregistre dans ma tête. Par exemple, ce matin nous avons été, avec quelques frères au Mans pour un programme. D’habitude, je prie la nuit et je dors et je me réveille vers onze heures, midi, dix heures. Mais ce matin comme je devais me réveiller, on devait partir à huit heures du matin, il fallait que je me lève tôt. Il m’a réveillé à six heures moins. J’ai prié la nuit, j’ai prié un peu, je me suis couché et puis tac. Je ne sais pas comment vous expliquer. Vous savez ? Toi et l’Esprit vous devenez un. Avant quand il me réveillait comme ça, j’avais du mal. J’enregistrais « Bon Saint Esprit je veux me réveiller à trois heures, quatre heures parce que je suis fatigué. Réveille-moi à cette heure-là pour pouvoir prier ». Trois heures pile, tu n’as plus sommeil. Tu regardes ta montre, il est trois heures. « Bon Saint Esprit je suis encore fatigué je veux me coucher encore s’il te plait dans une heure ». Mes amis, tu vois un ange qui vient et qui t’attrape à la main. « Debout ! ». Parce qu’il faut prier. C’est l’expérience, l’amitié, la collaboration de l’Esprit de Dieu. Avec l’Esprit de Dieu c’est quelque chose de merveilleux.
Nous allons parler de lui. On va essayer de parler de lui.

Je rencontre des théologiens, des grands érudits ici et là, des gens qui maîtrisent l’exégèse de la Parole, des livres bibliques. Dans les confrontations des fois je dis « Saint Esprit si tu me laisses ici c’est gâté, c’est cuit. Là ils vont me laver ». Mais, mes amis, plus on te pose des questions compliquées plus l’Esprit s’excite en toi et je vous assure il te parle à l’oreille, il t’amène là, il t’amène là, il te donne le verset, il t’amène là, il t’amène là. Quand t’as fini la personne est complètement K.O. Et puis tu te dis mais « Waouh ! ». Donc ça te pousse à le chercher encore. Je comprends cette parole du Seigneur « Quand l’Esprit viendra il vous enseignera toutes choses ». Mais par contre, il t’exige une vie de sainteté. C’est quelque chose.
Tu peux tout m’enlever mais si tu m’enlèves le Saint Esprit tu me tues. Ça sert à quoi ?
Je parlais avec une sœur un jour. On était dans notre salon, on parlait de la Parole. L’Esprit est venu, une ampoule a explosé tellement qu’il y avait l’Esprit. Je lui ai dit « T’inquiète pas ». Vous voyez ? L’Esprit de Dieu. On discutait, un jour encore, avec la même personne pour lui faire comprendre la Parole. Le Seigneur est rentré, il s’est assis juste à côté. Je lui dis « Tu vois ? Regarde ». Parce que ce n’est pas nouveau, il le fait de temps à autre, quand je suis vraiment fatigué des fois. Je lui dis « Tu vois le fauteuil là ?? »… Tu sais quand quelqu’un s’assoit.
Le Saint Esprit !
La collaboration avec le Saint Esprit est tellement merveilleuse qu’on peut te prendre pour un fou.
Alors des fois ta chair ne veut pas prier mais l’Esprit qui est sur toi, malgré toi, tu es en langue. Tu te rends compte que trois heures après tu es toujours en langue. Tu te dis « Mais ce n’est pas possible ». Des fois j’ouvre la Bible… Des fois tu ouvres la Bible, tu crois que tu vas lire seulement 1, 2, 3 versets, je saute, je crie parce que tu as l’impression que la Parole devient, elle s’exprime. Mais tu te dis « Mais ce n’est pas possible ».
Des fois tu es là en train de faire à manger comme j’aime aussi faire à manger et là il te parle à l’oreille. Il te dit « Tu vois le verset, tel verset ? ». Tu dis « Oui Saint Esprit ». Il t’enseigne ! Il dit « Voilà la signification ». La plupart des ministères c’est comme ça qu’il donne.
Les quatre esprits de Christ.
Il te donne. Tout devient clair. Il t’amène dans Genèse. Et je comprends la Bible. Je vais les noter, ça sert à quoi ? Tout est dedans. Le dépôt !
Le Saint Esprit !
Alors on va parler de la personne du Saint Esprit.
Ta vie chrétienne dépend de la collaboration avec le Saint Esprit. Ton ministère, ton couple.
Il y a eu des hommes de Dieu, des femmes de Dieu qui était tellement sensibles à l'Esprit comme John Wesley, Charles Finney et Simon Kimbangu en Afrique, Ida Osa, Kakou Séverin. Des femmes comme Aimée (Saint Paul). Malheureusement, elle a mal fini. Ils avaient une telle intimité avec le Saint Esprit. Une telle intimité qu’ils ont remporté de grandes victoires.
L’obéissance totale à l’Esprit aura des conséquences positives sur ton ministère, sur ta vie, dans ton ministère.
Je vous ai donné un témoignage la dernière fois en Allemagne, il y a un mois bientôt, quelqu’un vient me donner une enveloppe. J’avais besoin d’argent (qu’on ne demande pas). Quelqu’un vient il te donne une enveloppe. Le Saint Esprit il me dit « Cet argent, ce qu’il y a dedans ce n’est pas pour toi ». « Mais quand même Saint Esprit, tu sais que j’ai besoin d’argent ». Là il y avait des frères avec moi, personne n’entendait, c’était à l’intérieur. Je dis « Non, j’ai besoin d’argent Saint Esprit ». Il dit « Ce n’est pas pour toi. Si tu veux que j’agisse aujourd’hui tu dois donner cette enveloppe à tel frère ». Je dis « Ahhh ! Ce sont mes pensées ». J’ouvre l’enveloppe, je vois un gros billet de 200 € et un autre de 100. « Je vais pouvoir gâter la famille ». Il me dit « Non ». Il dit « Pour te prouver que ce n’est pas pour toi quelqu’un devait venir et il serait venu avec une autre enveloppe de 300€ ». Il me dit « Voilà ça c’est pour toi les deux billets là tu les donnes à tel frère ». « Ok ! ». Il me dit avant la prédication, je monte sur l’estrade, il me dit « Si tu prêches, si tu commences la prédication sans donner cette enveloppe à tel frère aucune onction ne va t’accompagner ». Mes amis, il y avait au moins cinq cent personnes, les gens étaient là, des gens malades, des gens qui avaient des problèmes terribles, des possédés. Tu voyais les démons comme ça. Je suis allé voir le frère avant la prédication. On m’attendait déjà pour prêcher. Je lui pose la question « Est-ce que tu as besoin d’argent ? As-tu des problèmes de finances ? ». Il me dit « Oui, oui ». Je lui dis « Ok parce que le Seigneur, il m’embête là. Tiens ! ». Et j’entends à l’oreille, il me dit « Ce que j’aime avec toi c’est ton obéissance ». Mes amis, quand on m’a donné le micro, le Saint Esprit c’est comme si il n’attendait que ça. La salle était retournée. Notre frère Joël, il enlève ses chaussures. Vous savez, il criait au sol, plaqué au sol, il criait comme un enfant. Il arrache ses chaussures, ses chaussettes, il enlève tout. Ses pieds brûlaient. Le zèle de l’Évangile ! Il y avait tellement la gloire. Je voulais prêcher, il me dit « Tu ne prêches pas aujourd’hui, laisse-moi faire, toi, contemple simplement l’œuvre ». J’étais là, on regardait maintenant, mes amis, l’action de l’Esprit de Dieu. Il allait chercher les malades, les possédés. C’était quelque chose ! On était là et deux heures après il me dit « Maintenant, tu peux te retirer ». Comme à Bruxelles, il y a quelques mois. Il dit « Laisse ! ». J’étais là, je contemplais simplement son action. Les gens confessaient leurs péchés. Une femme vient « Moi je suis adultère, je trompe mon mari ».
Saint Esprit bravo !
Deux heures après, quand il a fini. Il m’a dit « Maintenant, tu peux te retirer. C’est fini, retire toi ». On part dans le bureau, deux frères viennent me rejoindre. Il y en a un, il dit « Je ne supporte pas, il y a la gloire ici ». On entend du mur une voix qui sort. Pour la première fois depuis que je sers le Seigneur, 24 ans, j’entends du mur une voix en allemand. « Jésus-Christ est la solution ». Un des frères sort « Qui a parlé ? Qui a parlé ? ». Personne n’a parlé, personne n’était sur l’estrade parce que tout le monde était en train d’écumer. Y en a dont les démons sortaient. Les autres recevaient des délivrances. D’autres parlaient en langue, prophétie… On était là « Ce n’est pas possible on vient d’entendre Dieu en allemand, frères, Dieu en allemand. Avec l’accent allemand ».
Nous pouvons vraiment acclamer Dieu.
Genèse chapitre 1 :1 Au commencement, Dieu créa les cieux et la terre. La terre était informe et vide: il y avait des ténèbres à la surface de l'abîme, et l'esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux.
Regardez ici, mes amis, c’est la toute première fois où la Bible nous parle du Saint Esprit et on nous dit qu’il était en train de se mouvoir. C’est quand même très intéressant parce que tout au long des Ecritures nous allons le voir cet Esprit en train de se mouvoir c’est-à-dire de travailler, de bouger. Le Saint Esprit ne reste pas statique. Le Saint Esprit ne reste pas sans rien faire. À chaque fois qu’une église perd le mouvement, perd l’action, perd le mouvement de Dieu elle devient religion. On nous dit que le Saint Esprit était en train de se mouvoir au-dessus des eaux. C’est comme s’il était en train de couver quelque chose, c’est comme si il était excité et qu’il attendait que la Parole soit libérée, parce qu’il ne peut pas travailler là où la Parole n’est pas libérée. Il était là comme en excitation en train d’attendre que la Parole qu’est Yehoshua, soit envoyée parce qu’il travaille avec la Parole, parce qu’il a la mission de révéler la Parole, d’inspirer la Parole aux Hommes. Et il était là en train de se mouvoir parce qu’il attendait que le Père parle. Et ça c’est merveilleux. Il attendait. Parce qu’il savait que le Père allait te créer. Il savait que la Parole qui allait venir… en fait, il attendait que la Parole soit libérée pour qu’il la saisisse et cette Parole allait te façonner, me façonner. C’est-à-dire que la toute première fois ou la Bible a parlé du Saint Esprit elle a parlé de lui en terme de se mouvoir parce qu’il attendait que tu sois façonné afin de pouvoir t’habiter et de te faire mouvoir avec. Vous savez c’est merveilleux.
I/ Première maison de l’Esprit : L’Homme
Et là Dieu va parler effectivement. Dieu va envoyer la Parole. Dieu dit, la Parole. Il a parlé. Il a parlé. « Que la lumière soit ». « Que la lumière soit ». Il a parlé, il a parlé.
Et dites-vous bien que derrière cette Parole qui était libérée, il y avait le Saint Esprit. La Parole ne peut rien faire d’elle-même sans la puissance qui l’accompagne.
Donc le Père c’est la source. Le Père parle, la Parole sort, le Fils, et l’Esprit l’applique, l’actualise.
Donc quand le Père disait « Que les cieux soient », cette parole qui a été libérée l’Esprit l’a saisie et il y a eu la création à chaque fois.
Alors maintenant notre Papa chéri qui est assis, ce soir, sur son trône, qui nous regarde ce soir avec beaucoup d’amour et beaucoup d’attention va maintenant, mes amis, quand il créait le monde, quand il a créé les étoiles tout ça il était assis sur son trône. Mais maintenant il a décidé de créer une maison, une habitation du Saint Esprit, l’Homme. Au sixième jour, il n’était plus assis sur son trône, il va le quitter. Pourquoi ? Parce qu’il fallait qu’il prenne l’argile que tu es et que je suis. Alors imaginez maintenant les anges au ciel qui regardaient Papa qui a quitté son ciel et qui se salissait les mains avec de la boue, de l’argile. Pourquoi ? Parce qu’il était en train de fabriquer une maison pour le Saint Esprit. Alors imaginez la scène au ciel, l’étonnement des anges.
Et dans Genèse 2 : 7 on nous dit justement que « l’Eternel Dieu forma l’Homme de la poussière de la terre ».Donc il était là comme il l’a dit dans Jérémie 18 Je suis le potier. Donc il a pris la boue mélangée avec de l’eau certainement, l’eau qui était là, mélangée et puis façonnée, membre par membre, avec beaucoup de soin, avec beaucoup d’attention parce que cet homme allait être habité par son excellence le Saint Esprit. Et sachez que l’Esprit est en train de se mouvoir. C’est comme un enfant qui attendait quelque chose de précieux, un don, un cadeau. Et là il a façonné l’homme de la poussière de la terre et on dit « Il souffla dans ses narines ». Naphack. C’est-à-dire alluma. « Il souffla dans ses narines un souffle de vie ». Et on nous dit que l’Homme devint… Ça veut dire que quand il a fini de créer l’Homme, l’Homme était une âme inerte, morte. C’est comme si nous avons connu la mort et la résurrection par le Saint Esprit. Vous vous rendez compte ? Donc nous avons d’abord connu la mort. Pour qu’il y ait la résurrection, il faut passer par la mort. Donc maintenant le souffle de vie est venu apporter la vie éternelle dans ce corps de mort. Et là, mes amis, en fait, l’Homme était allumé comme une allumette. Dites-moi maintenant si vous avez le feu en vous, est-ce que vous allez vous asseoir comme un religieux ? « Ah non je suis timide. J’ai peur des autres. Je ne sais point parler ». Vous voyez à chaque fois que Dieu a appelé des timides qui n’étaient pas encore allumés c’est comme ça qu’ils parlaient mais une fois qu’ils ont été allumés par le Saint Esprit leur langage a été changé. Et là dans Genèse 2 on nous parle du Saint Esprit comme étant le feu. Ça c’est la première image que nous allons avoir de l’Esprit de Dieu.  Alors imaginez l’Esprit en tant que feu avec de l’eau, au-dessus de l’eau. Ça c’est quelque chose de terrible. Donc Adam était une boule de feu. Voilà la gloire qui couvrait l’homme et la femme, qui habillait l’homme et la femme. Le feu ! Quelqu’un qui se trouve dans le feu, quelqu’un qui est embrasé par le feu n’a pas besoin qu’on lui dise prie. Dites-moi quel est ce démon qui va habiter un corps enflammé ? Dites-moi quelle est cette maladie qui va habiter un corps enflammé ? On n’a pas connu. Le Saint Esprit ? Non ! Adam est devenu une âme vivante. La Bible dit que Dieu souffla. Vous savez en hébreux souffla ici, souffler ici c’est comme si Dieu a fait du bouche-à-bouche. Donc le Père s’est allongé sur Adam. C’est comme quand Élisée et Eli se sont allongés sur les fils de la sunamite, la femme de Sarepta. Eli c’est le père, c’est l’image du Père.
Imaginez les anges qui étaient là, qui regardaient « Mais qu’est-ce qui arrive à notre créateur ? Pourquoi va-t-il mettre nez contre nez, son nez sur le nez de la boue, de l’argile ? ».
Et Dieu souffle.
Et prenez l’image quand un enfant vient au monde. La première chose que l’enfant fait c’est le cri. Pourquoi ? Parce que ses poumons se remplissent d’air. Il n’y a pas de hasard. Les choses matérielles nous enseignent les réalités spirituelles. Et bien c’est la même chose que Dieu a fait avec Adam. Adam était là, ses poumons n’étaient pas encore remplis d’air spirituel. Vous comprenez ? Donc il ne pouvait pas s’exprimer parce qu’il était mort, il était inerte. Maintenant, il fallait que ses poumons se remplissent de l’Esprit de feu. Et là quand Adam va se lever, mes amis, il a commencé à commander aux animaux. Et tout le monde lui obéissait. « Lion, ici ». Les dinosaures que Dieu a créé, oui frères, ils étaient tous devant Adam.
Le feu, la Parole du feu, l’Esprit de Dieu.
Satan, il existait déjà, il était devant Adam, il ne pouvait même pas rivaliser. Il enviait le Saint Esprit qui était en l’Homme.
L’Homme commandait à la lune, la lune obéissait parce qu’il y avait l’Esprit de Dieu. Dieu a fait de l’Homme le premier gouverneur de la terre. Voilà pourquoi Satan l’enviait. Parce que quand Dieu dit « Tu vas dominer ». Dominer là, c’est gouverner. Les oiseaux… Gouverner les animaux. Tout le monde obéissait. Les démons, tout le monde obéissait à Adam. Il parlait avec les animaux, ils discutaient parce qu’il y avait le Saint Esprit.
Alors Satan voulait simplement que l’Homme perde le Saint Esprit. C’est tout ce qui l’intéressait. Parce qu’il savait que sans le Saint Esprit l’Homme était fini. Qu’est-ce qu’une boue ? La boue ?
Tu as été créé comme une maison qui doit héberger le Saint Esprit.
Et là l’Homme chute dans Genèse 3.
Et Romains 3 : 23 nous dit « Tous ont pêché et sont privés de la gloire de Dieu ». Littéralement du feu, de l’Esprit de feu.
Et Adam se retrouve nu. L’Homme fuit Dieu. Quand Dieu va lui parler l’Homme va fuir. Pourquoi Adam va-t-il se cacher quand Dieu lui a parlé ? Mes amis, si vous voulez comprendre pourquoi… Tant qu’Adam était rempli de l’Esprit, il n’avait pas peur de Dieu. Pourquoi ? Parce que le même Esprit qui habitait son corps, c’est le même Esprit qui lui parlait. Dieu est esprit. Prenez Exode 19, vous allez voir que quand Dieu va parler aux juifs sur le mont de Sinaï, mes amis, on nous dit qu’il y a eu des tremblements de terre. Dieu n’était pas en colère, attention ! Il y a eu des éclairs. On joue trop avec le Dieu de la Bible. Dieu quand il parle… Les enfants d’Israël ont dit à Moïse « S’il te plait toi parles lui mais qu’il ne nous parle plus de peur que nous nous mourions ». Il y avait des éclairs, des tremblements de terre, du feu, de la fumée. Eh bien, c’est ce qu’Adam a vu après la chute dans le jardin d’Éden alors il s’est caché parce que l’Esprit n’était plus là.
Et dans Genèse 6 : 3 on nous dit « Alors l'Éternel dit: Mon esprit ne restera pas à toujours dans l'Homme, car l'Homme n'est que chair, et ses jours seront de cent vingt ans ».
Et ça c’est une décision terrible que Dieu va prendre. Horrible ! Lorsqu’Adam a chuté, pour votre information, le Saint Esprit n’était pas encore enlevé, arraché. L’Esprit n’avait pas quitté l’Homme. L’Homme avait perdu la gloire.
Vous devez savoir que l’Esprit vient en nous, l’Esprit vient sur nous et l’Esprit marche avec nous. L’Esprit vient en nous et quand il vient en nous, il produit la nature de Dieu. Quand il vient sur nous, il produit l’onction pour le ministère. Et quand il marche avec nous, alors là c’est la collaboration. Et comme Paul pouvait dire que nous marchons avec Dieu, nous travaillons avec Dieu, pas seulement pour Dieu mais avec Dieu.
Donc quand Adam va chuter il va perdre, d’abord, l’enveloppe extérieure c’est à dire la gloire qui l’habillait, l’onction, l’autorité. Mais l’Esprit était toujours dans l’Homme. Et c’est dans Genèse 6 que Dieu va prendre une décision grave il dira « Désormais mon esprit ne va plus rester » c’est-à-dire littéralement contester dans l’Homme. Et Dieu va enlever son Esprit de l’Homme.
Rappelez-vous bien que nous avons été créés vous et moi pour être une habitation du Saint Esprit.
En plus, Dieu dit parce que l’Esprit est enlevé, l’Homme ne va plus dépasser 120 ans. Ça veut dire que là où il n’y a pas l’Esprit c’est la mort.
Et là, par la suite, parce que l’Esprit est enlevé dans Genèse 6, Dieu va susciter Noé. Et Noé va avertir le peuple. Bien évidemment, ils ne vont pas écouter et il va détruire le monde antédiluvien c’est-à-dire le monde d’avant le déluge. Dieu détruit toute cette race parce que l’Esprit n’étant plus dans l’Homme alors ce dernier n’avait plus de raison d’exister. Dieu va tout raser. Et c’était une décision horrible pour le Seigneur parce qu’on nous dit que son cœur était attristé, dans Genèse 6, blessé. Alors le Saint Esprit étant ôté, l’Homme ne pouvait être que détruit. Rappelez-vous bien que lorsque le Saint Esprit va quitter le temple de Jérusalem, on va le voir, le Seigneur a aussitôt détruit cet édifice. Voilà pourquoi lorsque quelqu’un perd le Saint Esprit, automatiquement, Dieu le détruit. C’est ce qu’on appelle l’esprit d’égarement. On attribue l’œuvre de Dieu à Satan, là tu peux être sûr et certain que la personne va être détruite automatiquement.
Alors là, Dieu détruit ce monde, Dieu détruit ces Hommes.
Il va par la suite commencer à se manifester sur les montagnes alors qu’à la base c’était dans l’Homme qu’il habitait. L’Homme est le premier tabernacle que Dieu a créé. L’Homme est la première maison physique que Dieu a commencé à occuper. Et là, le Seigneur va commencer à se manifester dans la nature, dans les montagnes comme le mont de Sinaï avec Moïse. Mais il cherchait à revenir dans l’Homme. Il cherchait de nouveau l’Homme. Alors l’Homme avait peur, peur de ce Dieu. Comment faire pour que ce Dieu tellement saint habite de nouveau l’Homme ?
Mes amis, je vais vous dire, on n’a pas vécu de véritables manifestations de la gloire de Dieu. Certains ne l’ont pas véritablement vécu donc ils ne peuvent pas véritablement comprendre qui est le Saint Esprit. Je vais vous donner quelques exemples. Il y a quelques années, il y a 24 ans de cela, une femme, elle était sataniste… Vous vous rendrez compte à quel point l’Esprit est saint… Elle a osé prendre la Sainte cène alors qu’elle était sorcière. Dieu l’a foudroyée, elle est morte.
L’Esprit est tellement saint !
Et quand Dieu s’est manifesté à l’époque de Moïse, le peuple avait peur du Saint Esprit alors qu’il n’était pas forcément en colère. Mais vous devez savoir que la sainteté de Dieu est telle que si tu n’es pas sanctifié et que tu t’approches comme ça là où Dieu se manifeste véritablement tu peux mourir. Ananias et Saphira !
Alors on nous a tellement prêché un petit Dieu.
Et là, l’Homme avait peur du Saint Esprit.
Mais Dieu s’est dit « Comment vais-je faire pour que ce dernier, que l’Homme que j’ai créé pour qu’il dépende de mon Esprit puisse accepter sa présence parce qu’elle lui est indispensable ? ».
II/ Deuxième maison de l’Esprit : Le Tabernacle
Alors Dieu va demander à Moïse de lui construire provisoirement un tabernacle.
Exode 25 : 9 Vous ferez le tabernacle et tous ses ustensiles d'après le modèle que je vais te montrer.
Nous allons voir ici la deuxième maison, la première maison c’était l’Homme.
Dieu va construire maintenant, faire construire une deuxième maison pour habiter, pour que son Esprit l’habite, pour que l’onction, pour que la gloire de Dieu puisse avoir de nouveau une habitation.
Il dit à Moïse au verset 8 à 9 Ils me feront un sanctuaire, et j'habiterai au milieu d'eux. Vous ferez le tabernacle et tous ses ustensiles d'après le modèle que je vais te montrer.
Vous ferez le tabernacle d’après le modèle…
Quel modèle ? C’est le modèle de Christ qui est le tabernacle parfait.
Quand Dieu a créé Adam pour qu’il soit le premier tabernacle humain, il s’est référé au véritable tabernacle qui est Christ. Voilà pourquoi Christ est le dernier Adam d’après 1 Corinthiens 15. Donc le Père a regardé son Fils Jésus qui est le véritable tabernacle, en qui habite corporellement toute la plénitude de la divinité et donc il a copié. Adam était une copie.
Alors là, Adam perd la gloire.
Dieu demande à Moïse, maintenant « Ecoute, je vais te montrer le modèle parfait du tabernacle qui est Christ mais derrière Christ il y a le corps, son corps qui est l’Eglise et qui est aussi un tabernacle ». Et Dieu montre à Moïse, il lui dit « Tu me feras, vous me ferez tous un tabernacle mais d'après le modèle que tu verras ». Donc Moïse a vu en esprit l’Eglise, le Corps de Christ. Et Dieu lui dira « Voici le modèle. Le Parvis, le Lieu Saint, et le Lieu Très Saint ».
Ils vont construire le tabernacle.
Le Saint Esprit était de nouveau content parce qu’il allait avoir une habitation.
Mes amis, il cherche une habitation. Il cherche des personnes qui veulent bien lui laisser la place pour qu’il opère.
Et là, quand ils vont construire le tabernacle. Exode 40 : 1 à 5 L'Éternel parla à Moïse, et dit: Le premier jour du premier mois, tu dresseras le tabernacle, la tente d'assignation. Tu y placeras l'arche du témoignage, et tu couvriras l'arche avec le voile. Tu apporteras la table, et tu la disposeras en ordre. Tu apporteras le chandelier, et tu en arrangeras les lampes. Tu placeras l'autel d'or pour le parfum devant l'arche du témoignage, et tu mettras le rideau à l'entrée du tabernacle.
Quelle est la symbolique, ou la représentation, l’arche représentait quoi ? La gloire de Dieu. Le Saint Esprit.
Regardez, le tabernacle va être dressé et Dieu demande à ce que l’arche soit, premièrement, mise dans le tabernacle, à l’intérieur. C’est-à-dire le tabernacle était construit pour contenir l’arche, la gloire de Dieu.
Tu n’as pas été créé pour contenir le péché. Voilà pourquoi il faut refuser la compromission. Qu’on te traite de tous les noms ce n’est pas grave mais il ne faut pas te compromettre.
Quand on voit la gloire de Dieu, comment elle se manifeste de plus en plus, on ne peut être qu’attaché à la sanctification.
Alors là, la première des choses c’est l’arche.
La deuxième c’est quoi ? La table de l’alliance c’est-à-dire la Parole, le cœur. La Parole est le cœur. La table de l’alliance c’est la Parole, c’est aussi l’image du cœur. Dans le tabernacle.
La troisième des choses c’est l’autel. L’autel c’est l’adoration.
(Ne soyez pas choqués. Lorsque le Saint Esprit est quelque part, il peut y avoir des manifestations qui peuvent vous choquer mais c’est la Parole. On doit se dire est ce biblique ou pas ? Ceux qui sont nouvellement arrivés ne soyez pas choqués nous sommes en train de vivre ce réveil-là. Tout peut arriver).
Regardez quand le tabernacle, la maison de Dieu, la deuxième maison va être construite la première chose qui devait être mise à l’intérieur c’était l’arche, la gloire, le Saint Esprit, la personne de Yehoshua. La deuxième des choses c’est la table de l’alliance. Dieu travaille le cœur. Et la troisième, c’était l’autel. L’autel c’est l’image de la Croix. La Croix c’est la base de l’Évangile, de la foi que nous professons. L’adoration. L’intimité. Dieu voulait retrouver la relation, la communion avec l’Homme. L’Homme devait être en communion avec le Créateur.
Donc c’est terrible.
Et regardez maintenant le verset 19 si vous lisez du verset 19 au verset 33 vous verrez qu’il est dit à chaque fois qu’ils ont construit le tabernacle et ses ustensiles d’après le modèle ou selon l’ordre que Dieu avait donné à Moïse. Ils se sont conformés à la Parole. Ils n’ont pas bâti le tabernacle selon les dogmes humains, les traditions humaines, mais selon la Parole de Dieu. Il fallait que les choses soit respectées, l’ordre de Dieu quel que soit le prix à payer, quels que soient les dires des Hommes, il faut rester dans la Parole.
Et là, on nous dit au verset 34 Alors la nuée couvrit la tente d'assignation, et la gloire de l'Éternel remplit le tabernacle.
Regardez ici le verbe couvrir en hébreu se dit kacah. Ça signifie aussi habiller. C’est-à-dire c’est l’habillement qu’Adam avait perdu lors de la chute.
Tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu.
C’est-à-dire la gloire ici c’est la nuée. La nuée c’est le vêtement de l’Homme. Ce n’est pas Jean-Paul Gaultier, ce ne sont pas les marques. C’est la nuée.
Voilà pourquoi la Bible dit « Voici il vient sur les nuées ». Il vient avec les nuées. Qui sont ces nuées ? Et dans Hébreux 12 on nous dit que nous sommes environnés d’une grande nuée de témoins. Mes amis, on compare les témoins de la foi, les héros de la foi, Abraham tout ce monde comme de la nuée. C’est la shekina. Ils ont vécu la gloire. S’ils ont goûté à la gloire nous nous allons goûter à la gloire. Voilà pourquoi ton ministère va être… Mes amis, plus on va dire c’est la sorcellerie, plus Dieu va s’exciter en toi. Laissez-moi goûter à ce fleuve.
Dites-vous bien, le tabernacle ici qui a été recouvert par la nuée était l’ombre et l’Eglise, le Corps de Christ est la réalité. Si sous l’ombre, il y a eu la gloire… Mais Paul dit dans 2 Corinthiens 3 que cette gloire était passagère. Maintenant si ton ombre, l’ombre de l’Eglise qui est le tabernacle était onctionné, il y avait la gloire à tel point que les sacrificateurs ne pouvaient pas entrer dans le tabernacle pour faire l’œuvre, maintenant la réalité c’est comment ? La réalité qui est l’Eglise, l’Epouse. Voilà pourquoi il dit qu’il reviendra chercher une Eglise glorieuse. Donc si la première Eglise a vécu la gloire à tel point que l’ombre de Pierre était imbibée de l’onction de Dieu. Or nous sommes arrivés à la fin et Dieu veut sauver le plus possible d’âmes. Les cieux s’ouvrent de nouveau. La gloire était telle que les sacrificateurs ne pouvaient pas faire le service.
Vous savez ? Là où il y a le Saint Esprit l’Homme n’agit plus, l’Homme ne travaille plus. Les délivrances deviennent faciles, on n’a pas besoin de crier pour que les gens apportent l’argent. Les gens vendront leurs propriétés comme dans Actes 5 et apporteront l’argent. Est-ce que tu peux t’imaginer ? Ça ce n’était que l’ombre, ce n’était pas la réalité des choses, c’était un avant-gout.
La deuxième maison !
La nuée, la gloire.
Le Saint Esprit était de nouveau dans la joie parce qu’il avait trouvé une maison mais une maison provisoire. Et Papa lui avait promis, lui a promis une véritable maison comme le premier Adam. Mais cette fois-ci en plus cette maison va être son Epouse, l’Epouse de Yehoshua, la tête ! Si la tête est onctionnée ?
La Bible nous dit dans Psaumes 133 que l’onction commence par la tête et descend sur la barbe d’Aaron. Or Aaron c’est Christ, le souverain sacrificateur selon l’ordre de Melchisédech. Si sa barbe est onctionnée, cette onction coule sur le corps. Et qui est le corps ici ?
III/ Troisième maison de l’Esprit : Le Temple de Salomon
David, l’homme selon le cœur de Dieu est saisi par le Saint Esprit, il était jeune, il devait avoir au moins 8 ans, il est oint du Saint Esprit dans la forêt. David saisit sa harpe, chante, les démons qui étaient dans Saül étaient calmés. Ce n’était que l’ombre. Et David reçoit la pensée de construire un bâtiment pour que le Saint Esprit vienne habiter, parce que le tabernacle était portatif et David voulait une maison fixe. Et Dieu dit à David par Nathan dans 2 Samuel 7 « Ce n’est pas toi qui bâtiras une maison pour l’Eternel des armées, pour le Saint Esprit car tu as versé beaucoup de sang. Ce sera ton fils, Salomon le roi le plus sage de la terre ». Pourquoi ? Parce que Salomon représentait la sagesse infiniment variée de Dieu qui devait bâtir la véritable maison.
Salomon bâtit la maison. Et on nous dit dans Chroniques et dans 2 Rois que la maison, une fois achevée, au bout de 7 ans ; 7 ans c’est la perfection, au bout de 7 ans, Salomon l’a bâtie en 7 ans ; et au septième mois, au mois de tishri l’arche va être amenée dans la maison. Pourquoi au septième mois ? Parce que Christ va revenir, la gloire va revenir, mes amis. Le septième mois c’est la fête des trompettes. Et là, la shekina dans 2 Chroniques 5 est entrée dans le temple. Et on nous dit également, que lorsque les musiciens, les chantres, les sacrificateurs commencèrent à sonner de la trompette, mes amis, il y a eu la gloire, la gloire est descendue et les sacrificateurs ne pouvaient pas entrer dans le temple faire le service parce que ce temple était construit, non pour l’Homme, mais pour Dieu. Il est tellement jaloux qu’il veut être seul dedans !
Voilà pourquoi tous les démons qui vous possèdent, je vous dis, ils vont vous quitter, vos malédictions tout ça… Ils vont être chassés.
La maison était remplie d’onction.
Dieu a dit « Si mon peuple sur qui est invoqué mon nom, s’humilie et prie, s’il cherche ma face et se détourne de ses mauvaises voies, je l’exaucerai ici dans cette maison ».
C’était une prévision de l’Eglise que tu es, de la maison que tu es. Mon ami, est-ce que tu es habité par le Créateur ?
Cette maison, la troisième maison. La première maison c’était Adam et Eve, la deuxième c’est le tabernacle, la troisième c’est le temple de Salomon.
Malheureusement, le péché est entré. Le péché est entré, on l’a vu hier vite fait, dans Ezéchiel 8 on nous dit que sur le mur du temple, il y avait des figures d’animaux. On nous dit que 70 anciens adoraient le dieu soleil et les femmes pleuraient Tammuz, Adonis. Dieu était chassé du temple. Il va susciter le prophète Jérémie mais bien avant que Jérémie ne soit suscité, le roi Manassé dans 2 Rois 21 va établir dans le temple des homosexuels et des lesbiennes qui pratiquaient des orgies sexuelles quand ils adoraient le dieu Astarté, cette divinité. Dans 2 Rois 23 on nous dit que le roi Josias va chasser du temple les prostituées, hommes et femmes. Le roi Manassé avait établi dans le temple, cette maison de Dieu, l’idole d’Astarté. Il avait bâti, il avait fait construire dans le temple des autels de Baal. Baal c’est l’époux, Astarté c’est la femme. Baal, le dieu de la pluie, Astarté, le dieu de la terre qui est ensemencé par Baal. C’est un couple.
Dieu était en colère. Le temple était souillé et le Saint Esprit ne pouvait pas rester longtemps là-dedans. Le Seigneur a envoyé des prophètes mais le péché a pris de l’ampleur. Et dans Ezéchiel chapitre 9 Dieu va envoyer des anges pour juger, pour frapper en Israël. Et dans Ezéchiel 10 premièrement, la gloire, le Saint Esprit, de nouveau, mes amis, c’est horrible, quitte le temple. Voilà comment Nebucadnetsar dans 2 Rois 24 est venu avec son armée détruire à la fois les murailles et le temple de Jérusalem parce que l’Esprit n’était plus là donc Babylone pouvait détruire cet édifice. Vous savez les murailles représentent les armes de l’Esprit. Tu dois protéger la maison que tu es. Et là l’Esprit n’était plus. Alors le temple étant détruit, les juifs sont amenés en captivité à Babylone pendant 70 ans.
Vous savez pourquoi ils ont été amenés en captivité pendant 70 ans ? Posez moi la question pourquoi. Si vous lisez Lévitique 26 et 2 Chroniques 36 vous verrez que Dieu dit « Si vous ne respectez pas mes sabbats, le signe de l’alliance, je vous amènerai dans un pays étranger ». Donc les 70 années de captivité babylonienne correspondent à 70 années de shabbat non observés en Israël. Ils avaient carrément rompu le signe de l’alliance avec Dieu et l’Esprit est parti. Et 70 ans après quand ils sont revenus de l’exil, ils ont reconstruit un autre temple sous Néhémie, Esdras. Mais si vous lisez le livre de Malachie dans Malachie 2 : 17 le peuple dit « Où est le Dieu de la justice ? ». Parce qu’il n’y avait plus la shekina, il n’y avait plus la gloire de Dieu. Plus rien ! Et comme vous le savez certainement, pendant 400 ans de Malachie à Mathieu, il n’y avait plus l’Esprit en Israël. Plus aucune goutte d’onction c’est-à-dire plus de prophètes. Plus rien ! Chacun faisait ce qu’il voulait. Israël était occupé d’abord, par les babyloniens, par les mèdes et les perses, par les Grecs et ensuite les Romains. Il n’y avait plus la shekina. Si l’Esprit quitte un corps ce sont les démons qui vont le remplacer. Parce que l’Esprit n’était plus en Israël, les étrangers sont venus occuper ce territoire. Plus de prophètes ! Et Dieu, mes amis, répond à la question du peuple dans Malachie 2  : 18 « Où est le Dieu de la justice ? » dans Malachie 3 Dieu dit « Voici j’enverrai mon messager ». Avant qu’un réveil ne vienne, avant que Dieu envoie un réveil, il envoie des messagers, il envoie des messagères. C’est à vous de comprendre le message, de saisir les messagers sinon vous allez les lapider et passer à côté. Il fait ce qu’il veut. Il peut susciter une femme, un homme avec un message clair avec l’onction qui va avec, pour ouvrir, pour préparer la voie, pour ouvrir la brèche. Et là Dieu dit « Avant que l’Eternel ne soit révélé de nouveau, mon messager viendra. Elie. Il va préparer mon chemin ». Parce que c’est un grand roi. Le Saint Esprit n’est pas n’importe quel esprit, frères !
Jean est venu 400 ans après Malachie. Il est venu avec un message clair. Il a prêché dans les déserts de la Judée. Les gens quittaient leurs villes et allaient jusqu’au désert pour l’écouter. Pourquoi ? Parce qu’il y avait la sècheresse. Il n’y avait plus de messagers, plus d’onction, plus rien, plus de révélation. Le peuple était dans l’attente. Jean est venu avec des rouleaux. « Repentez-vous car le Royaume arrive ». Littéralement, la gloire vous sera de nouveau révélée. « Repentez-vous ». Il a préparé le chemin. Il répond à la question d'Isaac « Où est l’agneau ? ». Il dit « Voici l’Agneau ». Il a préparé les cœurs car le dernier tabernacle allait être reconstruit, construit, plutôt bâti. Et là quand il a achevé sa mission le Seigneur a pris le relais. Il a dit également « Préparez-vous, repentez-vous car le Royaume arrive ». Il a exercé, comme vous le savez tous en lisant les Ecritures, un ministère authentique, un ministère terrible, frères, un ministère glorieux. Il dit aux apôtres qu’il avait choisi « Ne quittez pas Jérusalem ». Les apôtres lui posent la question dans Actes 1 « Seigneur est en ce temps que tu rétabliras le royaume d’Israël ? ». Il dit « Ce n’est pas à vous de connaître les moments et les temps que le Père a fixés de sa propre autorité mais vous recevrez… ».
Qu’as-tu reçu ?
« …Vous recevrez une puissance ».
« Ton Dieu ordonne que tu sois puissant ».
Celle du Saint Esprit. On n’a pas dit la puissance du pentecôtisme, la puissance de l’islam, la puissance… Non ! La puissance. Comme dans Genèse 2  : 7. Il y a rien de nouveau sur la terre.
D’abord, Dieu a préparé Adam. Vrai ou faux ? Après il a soufflé.  Vous voyez ?
IV/ Quatrième maison de l’Esprit : L’Eglise
Il est venu le dernier Adam, il a préparé la dernière maison constituée de 120 personnes. Il y avait des femmes aussi. Personne ne leur a dit « Qu’aucune femme ne s’exprime ». Pour ceux qui comprennent mal Paul il faut retourner au commencement de l’Eglise. Comment ça s’est passé ? Il les a préparés.
Frères, la Bible dit que le jour de la Pentecôte… Tu as l’Esprit de la Pentecôte. Or la Pentecôte c’est 50ème. 50 c’est le jubilé. Le jubilé c’est le grand shabbat en Israël. Le jubilé c’est la délivrance, c’est la restauration, c’est la rédemption. Le Saint Esprit ! Tous les 50 ans en Israël, les juifs qui se vendaient à leurs frères comme esclaves retrouvaient la liberté. Voilà pourquoi celui qui a l’Esprit de la Pentecôte n’est plus esclave des coutumes, des traditions, esclave de la famille, esclave du péché. Il a attendu 50 jours après la Pâque. La Pentecôte était distancée de 50 jours de la Pâque. Mes amis, la Pâque de la rédemption. Maintenant, il fallait comme la rédemption était bien faite, la maison était préparée, maintenant il fallait que cette maison soit habitée.
Chaque jour tu dois vivre la fête de la Pentecôte, chaque jour tu dois expérimenter la Pentecôte. La Pentecôte c’est le jubilé.
Et là, mes amis, ils étaient dans la peur, dans l’angoisse, ces 120 personnes.
Regardez, on nous dit « Il y eut un vent comme celui d’un vent impétueux ».
Impétueux ! Va dans ton dictionnaire vérifie ce mot-là. Impétueux ! Ça veut dire que logiquement tu dois être impétueux. « Oh non ! Je suis timide ». « Oh non je ne suis pas capable ». « Oh non je ne suis pas… ». Le « Je ne suis pas » là, continue à dire « Je ne suis pas, je ne suis pas » alors que tu as reçu la Pentecôte. Peut-être même qu’il est éteint.
Il y eut un bruit.
« Oh ! Non, ils font trop de bruit ! ».
Mon ami, le Saint Esprit est un Esprit de bruit. On nous dit qu’il y a eu un vent d’abord. Donc l’Esprit c’est aussi le vent. Voilà pourquoi dans Jean 4 Jésus dit à Nicodème « Celui qui est né de nouveau est comme du vent tu ne sais d’où il vient ni où il va ». On ne peut pas te cerner.
On dit « Non, il est désordonné ». Non, ce n’est pas du désordre. C’est toi qui n’as pas pigé.
Dites-moi, le vent peut changer de direction à tout moment. Vrai ou faux ? Donc à tout moment, tu peux changer de programme, ce n’est pas du désordre. Prenez un vent, enfermez le dans une boîte. Ce n’est pas possible. Nous sommes des êtres bizarres. Nous sommes comparés à des vents. La naissance nouvelle c’est le vent, tu deviens un vent.
Dites-moi ce vent impétueux… Regardez bien les tourbillons, regardez les cyclones tout ça dans les îles. Maintenant, mes amis, Dieu vous prend, il vous transforme en vent. Maintenant, il vous lâche dans la religion, il vous lâche là où il y a des cadavres, là où il y a les ossements desséchés.
Voilà pourquoi on disait de Pierre, Paul, Jacques et Jean, surtout de Paul et Silas dans Actes 17 : 6 « Ces hommes qui ont bouleversé le monde… ».Tu as bouleversé quel monde ? Tu as bouleversé quel pays ? Tu as bouleversé quelle ville, frère ? Tu as fait quoi déjà ? Quoi ? Quoi ? Quoi ?
Ces hommes qui ont bouleversé le monde sont arrivés jusqu’ici aussi et Jason les a reçus.
Frères, partout où ils passaient il y avait des dégâts.
Le vent !
Et il fait de toi une boule de feu en même temps. En même temps tu deviens de l’eau. Regardez, vent, eau, feu. Le mélange de trois choses. L’eau. Qui peut arrêter des vagues ? Le tsunami en 2004, frères. Personne ! Aucune digue ne peut empêcher les vagues du fleuve de l’Esprit de traverser les nations.
Voilà pourquoi ils feront des complots contre toi. Ils vont se réunir en petits groupes contre toi. Mais ne crains rien. Son Excellence le Saint Esprit !
Ils ne comprennent pas, ils te mettent des barrières mais à chaque fois tu les enjambe. Ils ne comprennent pas, ce qu’ils ne savent pas parce que tu es devenu un guerrier, tu es devenu une guerrière.
Voilà pourquoi il est dit « Avec Dieu… » littéralement avec le Saint Esprit « …nous ferons des exploits ».
(Elle avait perdu la joie). La joie du Seigneur est notre force.
Il y eut un bruit comme celui d’un vent impétueux.
Mon ami, si le Saint Esprit était discret, il ne serait pas descendu comme un vent impétueux. Il ne veut pas que tes voisins restent indifférents. Il y a eu le bruit, il y a eu le vent, il y a eu une langue de feu. Le feu de Genèse 2.
Il souffla. Naphack. Il alluma.
Et la Bible dit de façon naturelle, instantanée, tous ces 120 personnes, hommes et femmes se sont mises à parler d’autres langues selon que l’Esprit, et non selon les hommes, selon que l’Esprit leur donnait de s’exprimer.
Dieu est tellement merveilleux qu’il a choisi le jour de la Pentecôte. Pourquoi ? Parce que les juifs de monde entier étaient là, à Jérusalem. Et il a choisi exprès ce jour-là pour que les nations voient la naissance de sa dernière maison. C’est comme si une femme qui accouche et on invite les nations pour qu’elles assistent à l’accouchement.
Mes amis, de nouveau le Saint Esprit était à l’œuvre. L’Esprit de sainteté, l’Esprit de feu, l’Esprit de gloire.
Regardez Pierre qui était timide. Regardez Marie qui était timide. Regardez ces hommes qui se sont levés.
Le Seigneur avait dit « Je ne vous laisserai pas orphelins ».
« Il vous est avantageux que je parte parce que si je pars je vous l’enverrai. Je vais négocier avec Papa. Comme dans Genèse 6 il avait retiré son Esprit, je pars avec mon propre sang, je vais rentrer dans le Saint des saints au ciel, devant le trône, je vais citer le nom de chacun de vous ».
Il est allé avec la liste des noms de tous ses enfants.
« Papa, j’étais sur terre pendant 33 ans et demi conformément à ta volonté et j’ai accompli parfaitement l’œuvre que tu m’as confiée. Maintenant, je veux que tu reviennes sur ta décision de Genèse 6 selon laquelle le Saint Esprit n’allait plus habiter l’Homme. Or il se trouve que le sang que tu voulais avoir pour leur rédemption est là. Le voici Papa ! ».
Le Père prend le sang. Tous les anges étaient silencieux.
De nouveau le Saint Esprit était dans la joie parce que dans Genèse 1 on l’a vu en train de se mouvoir. Et il était attristé du fait qu’il n’était plus dans l’Homme. Et de nouveau il était dans la joie au ciel. « Je pars, je pars, je pars ». Quand Papa a dit « Ok ».
Vous comprenez pourquoi dans Actes 2 il y a eu ce bruit ? En descendant du ciel l’Esprit était dans la joie, il était excité.
Étienne rempli d’onction, de l’Esprit de Dieu, Etienne a confronté le sanhédrin. Pierre, un pauvre pêcheur, un gars qui avait renié Jésus, il avait renié le Seigneur ; son ombre, Pierre était tellement imbibé de l’Esprit de Dieu, que l’ombre de Pierre seulement… il y avait tellement de malades, Pierre ne pouvait pas imposer les mains sur chacun. Il a dit « Alignez moi tous ces malades ». Pierre passe. On dit « Qui passe ? ». L’ex-pêcheur. L’ombre qui touchait les malades, les cancéreux, les lépreux chacun se levait. L’ombre seulement, l’ombre seulement.
Dans Hébreux 13  : 8 il est écrit noir sur blanc que Jésus-Christ est le même hier, aujourd’hui et éternellement.
L’onction qui t’accompagnera, les gens ne vont pas la comprendre. On va dire c’est l’esprit d’Antéchrist, on va dire c’est Jézabel. Frères, c’est la jalousie.
Si tu n’as pas l’onction. Viens ! Viens ! On va prier pour toi. Si Papa le veut, il va te la donner.
Frère, je vais te dire une chose. Le Saint Esprit dans ce temps de la fin est de nouveau excité.
Quelque part dans Joël 2 il y a une prophétie. Dans les derniers jours, dit Dieu, je répandrai mon Esprit sur toute chair.
C’est un Esprit qui peut être répandu. Comme de l’eau !
Je répandrai de mon Esprit dans les derniers jours.
Frères, les derniers jours ont commencé avec la naissance de l’Eglise.
Et je vais te dire il y a deux jours. Il y a deux jours. Cela fait deux jours. Deux mille ans. Deux jours. Dis-toi que le Saint Esprit continue à être répandu. Là c’est l’onction, là c’est le réveil, là c’est la gloire. Ce qu’on a vécu hier, frères, c’était des bribes, des bribes, des bribes de visitation, d’onction, de la gloire.
Dieu me dit « Mon serviteur, je fais le nettoyage. Je qualifie et je disqualifie. Je prépare autour de toi un reste qui vivra ce réveil. Je prépare autour de toi des hommes et des femmes qui vont recevoir un manteau. Des hommes et des femmes qui vont recevoir le manteau d’Eli et d’Elisée. Des hommes et des femmes d’onction terrible ».
Ouvrez vos yeux. Ouvre tes yeux femme. Ouvre tes yeux jeune fille.
« Mon peuple, il est temps. Il est temps que mes guerriers se lèvent. Il est temps que mes guerrières se lèvent.
De nouveau, je répands mon Esprit sur toi. Mon peuple, de nouveau je répands l’onction sur toi. Mon peuple, de nouveau je répands des rouleaux prophétiques sur toi.
Ce que j’ai fait avec Kacou Severin, je vais le faire dix fois plus.
Cette génération. Ecoute, peuple de Dieu, l’heure est là.
N’attribue pas cette œuvre à l’esprit démoniaque car je te demanderai des comptes. Toi !
Vous allez vous répandre dans toute l’Europe, à Nice, à Marseille, à Lyon, à Bordeaux, à Paris, à Saint-Étienne, à Orléans. Vous allez vous répandre.
La gloire, désormais, vous accompagnera.
D’ici la fin du mois d’août un puissant vent va secouer vos ministères. Un puissant vent d’onction va secouer vos familles. Une puissance glorieuse.
Je vous ai promis ce réveil. Je vous l’ai longtemps promis. Les prémices sont là.
De nouveau, je répand mon Esprit » dit le Seigneur.
« De nouveau. De nouveau. De nouveau.
Jeunes gens allez et répandez ce message.
Jeunes gens, je compte sur vous. Jeunes gens je compte sur toi. Jeunesse !
Voici de nouveau le parler en langues ».
(…)

Matthieu 25:1 à 13

Alors le royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, allèrent à la rencontre de l'époux. Cinq d'entre elles étaient folles, et cinq sages. Les folles, en prenant leurs lampes, ne prirent point d'huile avec elles; mais les sages prirent, avec leurs lampes, de l'huile dans des vases. Comme l'époux tardait, toutes s'assoupirent et s'endormirent. Au milieu de la nuit, on cria: Voici l'époux, allez à sa rencontre! Alors toutes ces vierges se réveillèrent, et préparèrent leurs lampes. Les folles dirent aux sages: Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s'éteignent. Les sages répondirent: Non; il n'y en aurait pas assez pour nous et pour vous; allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous. Pendant qu'elles allaient en acheter, l'époux arriva; celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée. Plus tard, les autres vierges vinrent, et dirent: Seigneur, Seigneur, ouvre-nous. Mais il répondit: Je vous le dis en vérité, je ne vous connais pas. Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l'heure. Matthieu 25: 1 à 13