La croix - Shora Kuetu


LA DÉLIVRANCE
Une des conséquences de la croix
Shora Kuetu

1 Corinthiens 1 : 18

Bonjour frères et sœurs. Nous bénissons Dieu pour l’opportunité qu’il nous donne encore ce jour de partager la Parole. Et avant de rentrer dans l’enseignement de ce jour je vous invite à la prière.
Seigneur, notre Dieu, nous bénissons ton nom pour l’opportunité que tu nous donnes. Père, merci pour ta Parole. Il est écrit que nous connaîtrons la vérité et la vérité nous affranchira. Seigneur, nous voulons être affranchis dans la vérité, nous voulons la proclamer haut et fort quelles que soient les épreuves, quels que soient les dires, quels que soient les combats.
Seigneur, ouvre notre entendement, ouvre nos cœurs, Seigneur, pour que nous puissions recevoir ta Parole pleinement et que cette Parole puisse nous affranchir, mon Dieu, de tout ce qui n’est pas de toi Seigneur au nom puissant de Jésus-Christ de Nazareth, notre Seigneur et Sauveur, ton Fils unique celui qui a donné sa vie à la croix pour nous. Seigneur, en ton nom nous t’avons prié, Jésus. Amen !
Nous vous saluons dans le nom de Jésus et aujourd’hui nous allons partager sur la croix. Le thème de ce jour en fait, c’est la délivrance qui est une des conséquences de la croix.
Nous allons prendre un passage de base que nous allons développer 1 Corinthiens chapitre 1 verset 18 à 25 Car la prédication de la croix est une folie pour ceux qui périssent; mais pour nous qui sommes sauvés, elle est une puissance de Dieu. Aussi est-il écrit: Je détruirai la sagesse des sages, Et j'anéantirai l'intelligence des intelligents. Où est le sage? Où est le scribe? Où est le disputeur de ce siècle? Dieu n'a-t-il pas convaincu de folie la sagesse du monde? Car puisque le monde, avec sa sagesse, n'a point connu Dieu dans la sagesse de Dieu, il a plu à Dieu de sauver les croyants par la folie de la prédication. Les Juifs demandent des miracles et les Grecs cherchent la sagesse: nous, nous prêchons Christ crucifié; scandale pour les Juifs et folie pour les païens, mais puissance de Dieu et sagesse de Dieu pour ceux qui sont appelés, tant Juifs que Grecs. Car la folie de Dieu est plus sage que les hommes, et la faiblesse de Dieu est plus forte que les hommes.
La croix !

Pourquoi est-ce que la croix est-elle une folie, la prédication de la croix est-elle une folie pour les Grecs et un scandale pour les juifs ? Ce n’est pas compliqué, frères et sœurs. Vous savez il faut se mettre un peu dans le contexte historique. A l’époque où, justement, cette épître a été écrite les juifs étaient sous la domination romaine et ils étaient écrasés par l’occupant, par César, et en même temps ils espéraient une délivrance totale en la personne du Messie. Donc par la venue du Messie, le Messie qui est le Roi des rois, le Roi des juifs, qui était censé venir pour délivrer les juifs de l’occupation romaine. Alors, bien évidemment, quand Jésus est venu au monde, qui est le Messie des juifs, le Messie de l’humanité, le Sauveur du monde, quand il est venu ce Messie tant attendu, il n’est pas venu comme les juifs l’attendaient, comme les juifs l’espéraient. C’est-à-dire il est venu comme un simple homme, il est né, d’après les Ecritures, dans une étable donc il n’est pas né dans un grand hôtel, dans un hôtel à quatre étoiles ou cinq étoiles, il est né dans une étable, il a vécu comme un simple homme, comme un homme ordinaire. Et ça c’était déjà un choc pour les juifs qui eux attendaient, bien évidemment, une grande délivrance par rapport à l’occupation romaine, par rapport à l’occupant romain. Et l’apothéose de cette folie de Dieu c’était que ce Messie qui était censé délivrer les juifs des Romains va finir par mourir sur un poteau qui est la croix. Alors vous savez la croix était un instrument de supplice que les Romains et les Grecs avaient emprunté chez les Phéniciens et c’était l’instrument de supplice le plus cruel, le plus vil que les hommes ont inventé. Alors comment c’est possible, pour les juifs qui attendaient le Messie, comment c’est possible que le Messie qui est censé nous libérer, les libérer de l’occupation romaine puisse mourir sur la croix, sur le poteau de la croix comme un malfaiteur ? Et vous vous rappelez que lorsque Christ a été crucifié, il y avait deux malfaiteurs crucifiés en même temps que lui, l’un à sa gauche et l’autre à sa droite. Et c’était une folie pour les juifs. « Comment c’est possible que notre Sauveur puisse mourir ? Et en quoi la mort de ce Sauveur peut-elle nous délivrer ? ». Voilà la pensée des juifs de l’époque.
Et vous savez aussi que quand vous regardez, par exemple, un film, l’acteur principal, le héros du film ne doit pas mourir. Et si l’acteur principal meurt cela revient à dire que le film s’arrête. Alors pour les juifs la mort de ce Messie signifie également le désespoir par rapport à leur espérance en la personne du Messie, le désespoir par rapport à leur délivrance.
Alors bien évidemment quand Jésus, vous vous rappelez, quand Jésus va annoncer à ses propres disciples, dans le livre de Matthieu chapitre 16 à partir du verset 13, lorsqu’il va leur poser une des grandes questions qu’il a eu à poser à ses disciples, à savoir qui il était aux yeux des hommes, beaucoup vont dire qu’il était un des prophètes, d’autres disaient qu’il était Jérémie ou Jean-Baptiste qui était revenu à la vie. Et Jésus va dire aux disciples, il va leur poser une question « Et vous, qui dites-vous que je suis ? ». Alors Pierre dira « Tu es le Christ, le Fils de Dieu ». Jésus va commencer à dire ouvertement à ses disciples sa vision, qu’il fallait que le Fils de l’homme meure, qu’il souffre comme un malfaiteur. Et vous verrez que dans Matthieu 16 la Bible nous dit que Pierre, qui était un des apôtres de Jésus, va le prendre de côté et va commencer à le reprendre en disant au Seigneur « A Dieu ne plaise, Jésus, tu ne mourras jamais ». Et Jésus-Christ a commencé à reprendre Pierre, bien évidemment, parce que Pierre malgré le fait qu’il avait reconnu que Jésus était le Fils de Dieu, le Messie tant attendu, mais Pierre n’a pas voulu reconnaître, comprendre la vision du Messie, c’est-à-dire la mort, la mort du Messie en vue de la délivrance des hommes.
Donc ils avaient, les juifs de l’époque, ils avaient du mal à croire, à comprendre que par la mort de ce Messie ils allaient être justement délivrés.
Voilà pourquoi Paul dans 1 Corinthiens chapitre 1er à partir du verset 18 il dira justement que « La prédication de la croix est une folie pour ceux qui périssent ».
« Mais c’est une folie. En quoi la mort de ce Messie peut-elle nous libérer ? ». C’était une folie, une chose incroyable, inacceptable, impensable que la mort du Messie puisse les libérer de l’occupation romaine. Voilà pourquoi il dira que « Les juifs demandent des miracles ». Effectivement, les juifs demandaient des miracles. « Et les Grecs cherchent la sagesse ». Bien évidemment, les Grecs avaient beaucoup de philosophes à l’époque, les stoïciens tout ça, qui étaient les partisans de ce grand philosophe grec. Et c’était un scandale. La Bible dit que les juifs étaient scandalisés quand les apôtres prêchaient que Jésus était mort à la croix pour pouvoir les libérer, libérer les juifs de l’occupation mystique, satanique et romaine bien évidemment. Alors c’était un scandale, dire à un juif que le Messie, le Roi des rois était mort sur un poteau, était crucifié, sacrifié comme le plus cruel des malfaiteurs, c’était un scandale. « Comment c’est possible ? Mais arrêtez !!! ». Et beaucoup d’apôtres, malheureusement, ont connu le martyr à cause de cette prédication de la croix.
Alors la croix, pourquoi la croix ?
On va aller rapidement dans les Ecritures, parce que je ne veux pas tellement dire l’Ancienne Alliance parce que l’Ancienne Alliance c’est plus l’alliance mosaïque. Je veux plutôt parler des Ecritures de Genèse à Malachie. Et quand nous voyons dans le livre de Genèse chapitre 8 verset 20 pour la toute première fois de l’histoire du monde on va nous parler des autels. La première personne de l’histoire du monde à avoir bâti un autel où étaient sacrifiés les animaux c’était Noé. En fait, en gros les autels étaient tout simplement des préfigurations de la croix parce que la croix c’est le plus grand autel où le plus grand sacrifice a été fait. Et tous les animaux qui étaient sacrifiés dans l’Ancienne Alliance sur les autels étaient des préfigurations de la croix. Et ces animaux étaient l’image, bien sûr, du sacrifice de Christ en vue de la délivrance de l’humanité.
Alors, frères et sœurs, maintenant pourquoi est-ce que Jésus est-il mort sur cette croix ? Et bien il est mort sur cette croix pour justement apporter la vie, apporter la délivrance.
Nous allons prendre un passage dans le livre de Luc au chapitre 1er à partir du verset 67 jusqu’au verset 75 Zacharie, son père, fut rempli du Saint Esprit, et il prophétisa, en ces mots: Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, de ce qu'il a visité et racheté son peuple, Et nous a suscité un puissant Sauveur…
Bien sûr, c’est Jésus Christ.
…dans la maison de David, son serviteur, comme il l'avait annoncé par la bouche de ses saints prophètes des temps anciens, - Un Sauveur qui nous délivre…
Ça c’est un des versets qui nous importe ici.
…Un Sauveur qui nous délivre de nos ennemis et de la main de tous ceux qui nous haïssent!
La délivrance !
C'est ainsi qu'il manifeste sa miséricorde envers nos pères, Et se souvient de sa sainte alliance, Selon le serment par lequel il avait juré à Abraham, notre père, de nous permettre, après que nous serions délivrés de la main de nos ennemis, de le servir sans crainte, en marchant devant lui dans la sainteté et dans la justice tous les jours de notre vie.
Vous voyez ici (…) Zacharie a prophétisé que le Sauveur qui était Jésus-Christ de Nazareth a été suscité par le Dieu d’Abraham pour pouvoir délivrer son peuple de ses ennemis. La délivrance ! Et nous parlons de la délivrance comme étant la conséquence de la croix, de la mort expiatoire de Jésus-Christ de Nazareth à la croix.
La délivrance !
Et vous savez quand on parle de la délivrance aujourd’hui pour beaucoup de chrétiens tout de suite ils voient les démons, le fait de chasser les démons. C’est vrai, chasser les démons c’est aussi la délivrance. Mais vous savez la délivrance est un grand mot dans lequel nous trouvons plein de choses. Dieu délivre de beaucoup de choses, ce n’est pas seulement des démons. Donc je veux parler de la délivrance aujourd’hui en long et en large pour la bonne compréhension de tous les chrétiens, de tous les hommes de Dieu qui sont en train de me suivre actuellement.
La délivrance ! Pourquoi la délivrance ? Nous allons voir cela tout de suite. Jésus est mort à la croix, frères et sœurs, pour nous délivrer. Nous délivrer de quoi ? Nous délivrer de qui ? Nous allons voir d’abord que Jésus est mort à la croix justement pour nous délivrer de l’ignorance. D’abord, de l’ignorance.
Nous prenons un passage dans le livre d’Osée chapitre 4 : 6 Mon peuple est détruit, parce qu'il lui manque la connaissance…
Mon peuple est détruit parce qu’il lui manque la connaissance.
Donc la connaissance c’est quelque chose et celui qui est ignorant ; un ignorant c’est quelqu’un qui est facilement manipulable, quelqu’un qui peut être manipulé facilement par des gens, par des hommes, par des systèmes, par des gourous et ainsi de suite. Alors Jésus est mort à la croix pour nous délivrer de l’ignorance. L’ignorance c’est un fléau, je dirais, c’est un fléau qui frappe, de plus en plus, beaucoup de chrétiens parce que Dieu dit « Mon peuple est détruit parce qu’il manque la connaissance ». Dieu n’a jamais dit que son peuple était détruit parce qu’il y avait le diable, ni parce qu’il y avait des démons, ni parce qu’il y avait des hommes. Mon peuple est détruit parce qu’il lui manque la connaissance. Dans d’autres versions il est dit « Mon peuple périt parce qu’il lui manque la révélation ». La révélation. Parce que quand il n'y a pas de révélation, nous dit la Parole, le peuple sera sans frein. Donc la révélation nous donne la connaissance.
Regardez, par exemple, si vous lisez dans Esaïe chapitre 6 à partir du verset 1er la Bible dit quoi? La Bible dit, ça c’est le prophète Esaïe qui prophétise, il dit « L'année de la mort du roi Ozias, je vis le Seigneur assis sur un trône très élevé, et les pans de sa robe remplissaient le temple. Des séraphins se tenaient au-dessus de lui; ils avaient chacun six ailes; deux dont ils se couvraient la face, deux dont ils se couvraient les pieds, et deux dont ils se servaient pour voler. Ils criaient l'un à l'autre, et disaient: Saint, saint, saint est l'Éternel des armées! Toute la terre est pleine de sa gloire! ».
Alors qu’est-ce que Esaïe va dire ? Esaïe va crier fort en disant « Malheur à moi car je suis un homme dont les lèvres sont impures et j’habite au milieu d’un peuple dont les lèvres sont impures et mes yeux ont vu le roi, l’Eternel des armées ».
Vous voyez ? Esaïe était un grand prophète, dans Esaïe 1er il a prophétisé, dans Esaïe 2 il a prophétisé, dans Esaïe 3 il a prophétisé,  dans Esaïe 4 il a prophétisé, dans Esaïe 5 il a prophétisé. Mais arrivé dans le chapitre 6 la Bible dit que le roi Ozias était mort, il a fallu que le roi Ozias meure pour que la révélation soit communiquée à Esaïe, la révélation sur Dieu, pour qu’Esaïe puisse avoir une autre connaissance, une nouvelle connaissance sur la personne de l’Eternel des armées. Donc le roi Ozias constituait un voile qui empêchait Esaïe d’accéder à la connaissance sur l’Eternel, à la nouvelle connaissance sur l’Eternel des armées. Alors à la mort du roi Ozias Esaïe a vu et Esaïe a pu s’apercevoir que ses lèvres étaient impures et qu’il habitait également au milieu d’un peuple dont les lèvres étaient impures alors que c’est avec ses propres lèvres que le prophète Esaïe prophétisait.
Donc l’ignorance est un fléau, l’ignorance est un mal qui ronge comme de la gangrène qui peut détruire beaucoup de vies, qui peut détruire beaucoup de ministères, beaucoup d’enfants de Dieu. Parce que le peuple de l’Eternel est détruit, Dieu le dit, à cause de ce manque de révélation sur la Parole de Dieu d’abord et sur la personne de l’Eternel, sur la personne de notre Dieu.
Voilà pourquoi Jésus est mort à la croix pour nous libérer d’abord de l’ignorance.
Nous prenons un passage dans le livre de Matthieu chapitre 27 : 50 à 53 Jésus poussa de nouveau un grand cri, et rendit l'esprit.
Ça c’est le Seigneur qui était sur la croix, il a poussé un grand cri, il va rendre son âme à son Père.
Et voici, le voile du temple se déchira en deux, depuis le haut jusqu'en bas, la terre trembla, les rochers se fendirent, les sépulcres s'ouvrirent, et plusieurs corps des saints qui étaient morts ressuscitèrent. Étant sortis des sépulcres, après la résurrection de Jésus, ils entrèrent dans la ville sainte, et apparurent à un grand nombre de personnes.
Voilà ici qu’est-ce qu’il va se passer ? Jésus était sur la croix, il était en train, frères et sœurs, de rendre l’âme mais il a poussé d’abord un grand cri, un cri de souffrance, un cri de douleur et un cri en même temps de victoire. Il va pousser un grande cri, la Bible nous dit, et qu’est-ce qui va se passer ? Le voile du temple va être déchiré en deux de haut en bas. Alors frères et sœurs ce voile c’est quoi ? Ce voile représente justement cette barrière qui nous empêche d’accéder à la révélation, qui nous empêche d’accéder à la connaissance de l’Eternel. Le voile du temple.
Vous savez si vous méditez dans Exode chapitre 25 lorsque Dieu a demandé à Moïse de construire le tabernacle, le Seigneur lui a demandé de mettre un voile. En fait, ce voile empêchait les hommes d’accéder au Lieu Très Saint ou au Saint des saints où il y avait l’arche, où il y avait la présence, la shekina de l’Eternel. Or vous savez que l’homme a été créé dans la gloire de l’Eternel, l’homme a été créé pour vivre dans la gloire de l’Eternel. Et sans la gloire de l’Eternel l’homme va vivre dans le péché, l’homme va mourir. Il est dit dans la Parole de Dieu que « Tous ont péché et sont privés de la gloire de l’Eternel » et nous avons besoin de la gloire de l’Eternel. L’homme étant pécheur ne pouvait pas s’approcher de façon inopinée, avec impunité de la présence, de la gloire de l’Eternel et Dieu a dû protéger l’homme et protéger sa sainteté, sa gloire en mettant ce voile. Ce voile qui empêchait les gens de voir ce qui se passait au-delà, dans le Saint des saints. Jésus en mourant sur la croix il a, justement, déchiré ce voile pour nous donner l’accès au Lieu Très Saint.
Lisons le passage de 2 Corinthiens chapitres 3 à partir du verset 6 pour la bonne compréhension des choses. La Bible dit « Il nous a rendu capables, Dieu, d’être ministres d’une nouvelle alliance non de la lettre mais de l’Esprit. Car la lettre tue mais l’Esprit vivifie. Or, si le ministère de la mort, gravé avec des lettres sur des pierres, a été glorieux, au point que les fils d'Israël ne pouvaient fixer les regards sur le visage de Moïse, à cause de la gloire de son visage, bien que cette gloire fût passagère, combien le ministère de l'esprit ne sera-t-il pas plus glorieux! Si le ministère de la condamnation a été glorieux, le ministère de la justice est de beaucoup supérieur en gloire. Et, sous ce rapport, ce qui a été glorieux ne l'a point été, à cause de cette gloire qui lui est supérieure. En effet, si ce qui était passager a été glorieux, ce qui est permanent est bien plus glorieux. Ayant donc cette espérance, nous usons d'une grande liberté, et nous ne faisons pas comme Moïse, qui mettait un voile…
Vous voyez ce voile ?
…qui mettait un voile sur son visage, pour que les fils d'Israël ne fixassent pas les regards sur la fin de ce qui était passager. Mais ils sont devenus durs d'entendement. Car jusqu'à ce jour le même voile demeure quand, ils font la lecture de l'Ancien Testament, et il ne se lève pas, parce que c'est en Christ qu'il disparaît. Jusqu'à ce jour, quand on lit Moïse, un voile est jeté sur leurs cœurs; mais lorsque les cœurs se convertissent au Seigneur, le voile est ôté.
Voilà le voile de l’ignorance. Ce voile symbolise beaucoup de choses. Ce voile qui nous empêchait d’accéder à la connaissance, chrétiens, c’était le voile de la loi. Moïse, son visage brillait de la gloire de l’Eternel et les enfants d’Israël ne pouvaient pas fixer leur regard, leurs yeux sur le visage de Moïse. Moïse était obligé de mettre un voile. Le voile !
Et je disais que Christ est mort à la croix pour nous libérer de ce voile justement. Le voile de l’ignorance qui nous empêche de voir la gloire de l’Eternel, qui nous empêche d’accéder aux choses célestes, qui nous empêche de vivre dans la présence même de l’Eternel, qui nous empêche de rentrer pleinement dans nos ministères. Le voile de l’ignorance. Et ce voile de l’ignorance c’est la religion. La religion c’est l’homme qui l’a créée pour nous empêcher de voir la gloire de Dieu. La religion c’est un ensemble de dogmes, un ensemble de traditions bien élaborées en vue d’aller vers Dieu, d’atteindre Dieu, d’accéder au ciel, en vue de satisfaire les exigences de la sainteté de Dieu, en vue de se faire accepter par Dieu… la religion nous fatigue ! Et c’est ce que les hommes ont créé, la religion. Et la religion met un voile, la religion met des barrières, la religion impose l’ignorance. Par exemple, le fait que la religion ait créé le cléricalisme, cette séparation entre le peuple et ceux qui prêchent la Parole, ceux qui enseignent la Parole de Dieu, c’est un voile.
L’ignorance !
L’ignorance, au jour d’aujourd’hui, détruit beaucoup de ministères, beaucoup de chrétiens.
Mon peuple périt parce qu’il lui manque la connaissance.
Alors que le voile a été déchiré, le voile de la religion, le voile qui nous empêchait d’accéder au trône de l’Eternel, le voile qui nous empêchait de voir la gloire de l’Eternel et ce voile-là, malheureusement, les hommes, au jour d’aujourd’hui, l’ont remis à sa place, ils l’ont recousu et ça empêche le peuple de voir la gloire de l’Eternel.
Vous savez, à l’époque de la loi de Moïse seul le souverain sacrificateur avait le droit d’entrer dans le Saint des Saints pour travailler une fois par an, pendant la fête de l’expiation ou la fête de Yom Kippour, pour faire des sacrifices, une seule fois chaque année. Alors beaucoup de gens voulaient certainement accéder à ce lieu, au Saint des Saints mais malheureusement la loi leur interdisait.
Alors Jésus brise, justement, ce voile pour que chaque chrétien accède de façon libre au ministère que Dieu lui a confié, pour que chaque chrétien accède à la présence de l’Eternel mais malheureusement les hommes avec leur sagesse humaine ont recousu ce voile, avec la religion.
Alors ce voile, frères et sœurs, représente, malheureusement, beaucoup d’écoles théologiques que les hommes ont mises en place, où on fait croire aux chrétiens qui sont appelés pourtant par Dieu pour prêcher la Parole, que s’ils ne sont pas passés par telle école, ils ne sont pas serviteurs de l’Eternel. Voilà le voile qu’on a remis en place. Si tu ne passes pas par telle école, tu n’as pas un diplôme en théologie et bien tu n’es pas accepté comme étant un envoyé de l’Eternel. Il y a même beaucoup de ces pasteurs, beaucoup de théologiens qui vont minimiser les hommes et les femmes que Dieu suscite parce qu’ils ne sont pas passés par leur école. Et ils se demandent par quelle école ils sont passés, qui les a établis, de la même manière que les pharisiens combattaient les disciples en leur demandant d’où leur venait leur autorité. Et bien malheureusement, beaucoup de chrétiens, beaucoup de pasteurs, beaucoup de leaders sans le savoir, ils ont mis en place le pharisaïsme, le légalisme ou le voile tout simplement qu’ils ont recousu pour empêcher les vrais hommes de Dieu, les vrais enfants de Dieu d’avancer dans leur ministère, de répondre à l’appel du Seigneur.
L’ignorance !
Alors maintenant on la voit aussi cette ignorance dans beaucoup d’églises. Parlons, par exemple, des églises dites africaines, les églises même à Paris en France. Comment pouvez-vous comprendre, chrétiens, que les enfants de Dieu, qui ont été affranchis à la croix par Jésus, acceptent de porter la Bible de leurs pasteurs ? Voilà l’ignorance ! Comment pouvez-vous comprendre que des pasteurs puissent enseigner à leurs fidèles que c’est eux qui sont les points de contact entre le ciel et les chrétiens ? Comment pouvez-vous comprendre cela ? Comment pouvez-vous comprendre que des chrétiens qui ont été affranchis à la croix, affranchis par le Seigneur Jésus-Christ de Nazareth, par sa mort expiatoire puissent devenir des esclaves des hommes ? En portant leur Bible, ça c’est pour les africains par exemple, en essuyant leurs chaussures… On a remis en place l’esclavage dans l’église.
Mon peuple périt parce qu’il lui manque la connaissance.
Et ça c’est un mal qui ronge beaucoup de ministères, beaucoup d’églises.
Alors la Parole est claire, le Seigneur est mort à la croix pour nous rendre libres, pour nous libérer de ce joug, le joug que les hommes essayent de mettre sur nous.
Alors, frères et sœurs, beaucoup de chrétiens, on leur fait croire, on leur donne des enseignements, qu’ils ne peuvent pas prier eux-mêmes par exemple. Avant de voir leurs prières exaucées, il faut d’abord qu’ils passent par leurs pasteurs pour avoir l’imposition des mains.
Comment pouvez-vous comprendre que des chrétiens convertis depuis des années puissent courir toujours après les prophètes, les apôtres pour avoir leur prophétie ? Ils ne comprennent même pas qu’eux aussi ils peuvent prophétiser, ils ne comprennent même pas qu’eux aussi ils peuvent parler en langues, ils ne comprennent même pas qu’eux aussi ils peuvent chasser les démons… Mais des chrétiens convertis depuis des années, ils sont toujours en train de courir après les ministères de prophètes, après les ministères de délivrance… ils sont toujours en train de courir après leurs pasteurs pour avoir la prière par rapport à leur mariage, pour avoir un mari, pour avoir une femme, parce qu’ils ne comprennent pas que le sacerdoce Lévitique, le sacerdoce aaronique a été brisé, a été accompli en Jésus-Christ de Nazareth par Jésus à la croix.
Prenons l’exemple de la dîme. Des chrétiens à qui on a mis la corde autour du cou par leur leader, par leurs pasteurs qui leur disent que s’ils ne donnent pas leurs dîmes ils ne vont pas être bénis alors que la dîme était une pratique de la loi, certainement pour ceux qui nous connaissent, qui ont suivi nos enseignements là-dessus.
Mon peuple périt parce qu’il lui manque la connaissance.
Le peuple de l’Eternel au lieu de servir Dieu, beaucoup parmi le peuple, beaucoup de chrétiens servent les hommes et ces hommes, malheureusement, et ces femmes deviennent des dieux, deviennent des dictateurs avec un autoritarisme qui est mis en place pour écraser le peuple, pour dépouiller le peuple financièrement. Il y en a, bien évidemment, qui vont encore plus loin, qui vont coucher avec des jeunes filles qui sont dans leur église, qui vont les draguer, qui vont les menacer, qui vont les engrosser… bien sûr tout ça, bien évidemment, au nom de la Parole de Dieu ! Vous voyez ce qui se passe ? Des pasteurs qui se font ouvrir la porte de leur voiture, eux, qui sont censés libérer le peuple en apportant la Parole, la vérité qui est censée libérer les gens, malheureusement, ils font en sorte que ce peuple devienne leur objet, leur gagne-pain et le peuple, beaucoup de chrétiens dans ces églises ne savent même pas dans quel ministère Dieu les a appelés !
Dites-moi, vous qui me suivez actuellement, depuis combien de temps êtes-vous converti? Trois ans, quatre ans ? Savez-vous dans quel ministère Dieu vous a appelé ? Ou est-ce que vous êtes de ceux-là qui vont toujours dans les églises pour assister au spectacle, au one man show ? Vous devez savoir dans quel ministère Dieu vous a appelé. Etes-vous de ceux-là qui courent toujours après l’imposition des mains de vos pasteurs, après les prophéties ?
L’église est prise en otage ! C’est ça le problème de l’église aujourd’hui. L’église de Jésus-Christ a besoin d’être libérée de l’ignorance parce qu’il y a beaucoup de charlatans, il y a beaucoup de gourous qui ont pris la place des bergers véritables et qui commencent à manipuler le peuple avec des enseignements erronés et ils maintiennent le peuple dans l’ignorance. Et ça c’est grave.  J’ai eu à partager une fois l’enseignement sur la dîme avec un pasteur et ce pasteur m’a dit « Mais mon frère ce que tu me dis là c’est la vérité mais il faut laisser le peuple dans l’ignorance parce que nous, comment allons-nous manger ? ». Vous voyez à quel point beaucoup de pasteurs ont réduit les chrétiens à l’état d’esclaves ? Au lieu que ces chrétiens rentrent dans leur ministère ils sont là assis 10 ans, 15 ans dans la même église en train d’acclamer leurs pasteurs et ils ne savent même pas dans quel ministère Dieu les a appelés.
Chrétiens, vous qui me suivez, vous devez sortir de l’ignorance. La conséquence de la croix, une des conséquences de la croix c’est la délivrance par rapport à l’ignorance. Le voile du temple a été déchiré. Et vous savez ce temple, malheureusement, est reconstruit par les hommes aujourd’hui, le temple de la loi. Au lieu de construire la vie des gens, les chrétiens qui sont le véritable temple du Saint Esprit, beaucoup d’hommes ont reconstruit le temple de Salomon, les bâtiments, de grandes bâtisses qu’ils appellent église dans lesquelles il y a des hommes et des femmes qui se disent chrétiens, chrétiennes, convertis depuis des années et qui ne savent même pas ce à quoi Dieu les a appelés. Vous voyez dans quel état l’église se trouve actuellement ? Et nous avons mis en place des gourous, nous avons mis en place des hommes et des femmes qui n’ont pas la révélation, qui sont eux-mêmes voilés. La Parole est claire « Un aveugle qui conduit un aveugle, les deux tomberont dans un trou ! ». Nous avons des leaders, aujourd’hui, qui ne pensent qu’à leur ventre, qui n’ont même pas la révélation de la Parole de Dieu pour dire au peuple la vérité, qui ne pensent qu’à leur ventre et l’église est prise en otage par ce système babylonien. Alors, chrétiens, vous qui me suivez, que les écailles de vos yeux tombent. L’ignorance ! Vous êtes appelés à servir Dieu d’abord et non à servir les hommes. Beaucoup parmi les chrétiens ne savent même pas qu’ils sont aussi des hommes et des femmes de Dieu. Bien évidemment, pour beaucoup d’africains aussi un homme de Dieu c’est quelqu’un qui a fait des études théologiques, quelqu’un qui va prêcher tout le temps, tout le temps, tout le temps, qui voyage… ça c’est un homme de Dieu et eux c’est le peuple. Alors que la Parole de Dieu nous présente les chrétiens comme étant l’Epouse ou la Femme de l’Agneau. Donc si vous êtes chrétiens vous devez savoir que vous êtes la Femme de l’Agneau, l’Epouse de l’Agneau donc femme de Dieu, homme de Dieu parce qu’il nous a créés à son image.
L’ignorance !
Vous savez l’ignorance c’est quoi ? Je vais prendre un exemple pour vous faire comprendre un peu ce que c’est l’ignorance. Alors l’ignorance c’est comme un homme qui s’est perdu dans une grande forêt et qui se retrouve au milieu d’un grand jardin dans cette forêt, un grand jardin rempli d’arbres fruitiers, toutes sortes de fruits : des mangues, des abricots, des pommes… et cet homme qui s’est perdu dans cette forêt n’a pas mangé depuis, on va dire, une semaine. Il se retrouve en plein milieu de cette forêt remplie de fruits mais, malheureusement pour lui, on ne lui avait pas dit quand il était enfant qu’il pouvait manger la pomme, que la pomme était un fruit comestible. On ne lui avait pas dit que la banane était un fruit comestible… Alors il se retrouve au milieu de tous ces fruits mais il n’a pas la connaissance, ne sachant pas que ce sont des fruits très bons, comestibles, il va avoir peur de les manger de peur qu’il ne meure et puis il va mourir en plein milieu de ces fruits. Et puis les gens qui vont le retrouver mort ils vont se dire « Mais cet homme est mort au milieu de toute cette abondance. Mais quelle ignorance ! ». Vous voyez l’ignorance ?
Beaucoup de chrétiens ne connaissent pas qui ils sont dans le Royaume de Dieu.
Lorsque vous courez après les hommes pour avoir une bénédiction, lorsque vous courez après vos pasteurs pour avoir l’imposition des mains vous êtes idolâtres ! Ça veut dire que vous ne savez pas que vous aussi vous pouvez prier pour vos pasteurs. Ça veut dire que vous ne savez pas que vous aussi vous pouvez chasser les démons.
Jésus a dit dans Marc chapitre 16 à partir du verset 15 Allez par tout le monde et prêchez la bonne nouvelle à toute la création. Celui qui croira et qui sera baptisé sera sauvé. Et voici les signes qui accompagneront ceux qui auront cru : ils chasseront les démons… Il n’a pas dit « Voici les signes qui accompagneront les apôtres ». Il a dit « Voici les signes qui accompagneront ceux qui auront cru ». Si tu es chrétien, est-ce que tu as cru en Dieu ? Alors si tu as cru en Dieu, en Jésus sache que les miracles t’accompagnent. Tu n’as pas besoin de courir après un ministère de délivrance parce que toi aussi tu peux chasser les démons de ton fils. Si ton fils est possédé, ta fille est possédée, avant d’appeler ton pasteur tu peux le chasser au nom puissant de Jésus-Christ de Nazareth. Tu chasses les démons chez toi, tu n’as pas besoin de prendre ton téléphone pour appeler ton pasteur. Voilà pourquoi en ayant remis tous vos dons à vos pasteurs et bien eux ils se sentent maintenant incontournables, indispensables et ils sont devenus des dieux et voilà pourquoi ils vous dépouillent financièrement.
A Paris, il y a des gens ; et même dans le monde entier, nous parlons de Paris parce que nous sommes à Paris ; des pasteurs qui sont acclamés comme étant de bons pasteurs qui vont organiser des écoles bibliques faisant payer aux chrétiens plus de 500 euros une formation biblique ! 500 euros ! Laissez-moi vous poser la question pasteurs, vous qui me suivez, et les chrétiens qui n’ont pas d’argent comment ils vont faire pour accéder à la connaissance ? Les chrétiens qui sont au chômage, les chrétiens qui n’ont jamais travaillé, qui ont des problèmes pour travailler comment ils vont faire pour accéder à la connaissance ? Oui, bien évidemment, vous me direz que vous donnez des fascicules ou des documents aux gens qui vous coûtent cher. Bien sûr, vous me direz que vous donnez des polycopiés à vos élèves… Laissez-moi vous dire pasteurs, vous qui me suivez, vous devez vous repentir de la part de l’Eternel parce que quand moi je lis ma Bible, quand je lis la Bible dans Matthieu chapitre 10 à partir du verset 8 Jésus dit aux apôtres « Allez et prêchez le Royaume de Dieu, guérissez les malades, ressuscitez les morts, purifiez les lépreux, annoncez la bonne nouvelle. Vous avez reçu gratuitement donnez gratuitement ». Alors où est la gratuité de l’Evangile que nous avons reçu ? Vous devez vous repentir ! Vous me direz, bien évidemment, « Bah oui les orateurs il faut les payer, il faut payer leur transport ». Bah oui mais si Dieu vous demande de mettre en place une école biblique, vous devez compter sur lui parce que c’est lui qui donne la semence au semeur et du pain pour sa nourriture. Il ne faut pas prendre les brebis du Seigneur sur lesquelles Dieu vous a établi comme étant des vaches à lait qu’il faut traire à chaque fois ! Vous êtes tombés dans le piège dans lequel le diable voulait faire tomber Jésus. Quand il l’a tenté, il lui a dit « Si tu es le Fils de Dieu transforme ces pierres en pains ». Ces pierres c’étaient des chrétiens qui constituent la maison de l’Eternel, la maison spirituelle selon 1 Pierre chapitre 2 versets 4 à 5. Mais vous, vous êtes tombés dans ce piège. Vous avez transformé ces pierres en vaches à lait, en pains ! Et vous devez vous repentir. Nous devons tous nous repentir.
L’ignorance !
Et beaucoup de chrétiens vont s’endetter pour payer ces enseignements, pour payer ces cours chèrement. Frères et sœurs, la Parole est claire : vous avez reçu la Parole de Dieu gratuitement vous devez donner gratuitement. Maintenant si Dieu touche au cœur, il touche les cœurs de vos fidèles pour semer financièrement dans vos ministères, gloire à Dieu mais vous ne devez pas leur imposer une participation financière pour une formation biblique. Ce n’est pas biblique ! Ce n’est pas biblique ! Je suis désolé, vous pouvez dire tout ce que vous voulez, je ne suis pas meilleur que vous mais vous devez dire la vérité au peuple du Seigneur pour qu’il soit libéré de l’ignorance.
L’ignorance tue !
L’enseignement que vous avez reçu du Saint Esprit vous l’avez payé pasteurs ? Le Saint Esprit qui vous a enseigné parce que l’apôtre Jean dans 1 Jean chapitre 2 à partir du verset 26 il nous dit que l’onction nous enseigne toutes choses. Alors l’onction, le Saint Esprit, l’enseignement que le Saint Esprit vous a prodigué est-ce que vous l’avez payé ? Vous me direz « Mais oui mais moi j’ai payé mes enseignements, mes cours théologiques ». Bah oui mais la théologie ne sauve personne. Lorsque vous êtes né de nouveau l’enseignement par rapport à la sainteté de Dieu que le Saint Esprit vous a prodigué est-ce que vous l’avez payé ?
Le temps est venu où les boutiques, les entreprises personnelles, les entreprises familiales doivent fermer au nom de Jésus-Christ de Nazareth. Il est temps que le peuple connaisse la vérité. Il est temps que le peuple de l’Eternel accède à la vérité. Il est temps que le peuple de l’Eternel revienne à la source. Il est temps que l’église de Jésus-Christ de Nazareth soit libérée de l’ignorance.
Ce message était un message prophétique pour l’église du Seigneur. C’est un message qui concerne à la fois les pasteurs et les chrétiens. Nous devons, je ne dis pas seulement vous, moi le premier et vous, nous devons tous nous repentir parce que nous avons dépouillé financièrement le peuple de l’Eternel. Parce que si je dis vous, vous allez dire « Mais lui il se prend pour le meilleur ». Je ne suis pas le meilleur, loin de là, j’ai mes défauts. Mais vous devez, frères, vous repentir de la cupidité.
Chrétiens, vous qui me suivez, vous ne devez jamais payer des cours bibliques, vous ne devez jamais payer les formations bibliques.
En France, il y a des ministères qui débarquent d’ici et là, qui font des campagnes d’évangélisation, des séminaires pour couple sur  la délivrance, sur la relation d’aide. La relation d’aide encore une autre invention de l’homme qui n’est rien d’autre que de la psychologie chrétienne qui remplace la puissance de la croix, la puissance de la résurrection. Comme si Dieu n’était plus capable de délivrer les gens en une seconde. Alors il faut faire de la psychologie pour faire du bien aux démons, pour faire du bien aux malades, pour excuser le péché des gens au lieu de les amener à crucifier leur chair à la croix. Des séminaires qui coûtent 180 euros, 200 euros et pour le couple, bien évidemment, on fait un petit prix, bien évidemment. Tout ça c’est l’invention des hommes.
Dites-moi, quand l’apôtre Paul dans Actes 19 a enseigné pendant trois ans à l’école de Tyranus, est-ce que Paul a fait payer aux gens ses enseignements bibliques ? Alors pourquoi vous faites payer aux gens ? Vous me direz « Bah oui mais nous on paye notre transport ». Bah oui mais vous devez compter sur le Seigneur qui vous a appelé. Si Dieu vous a appelé, vous devez compter sur lui, c’est lui qui va vous donner l’argent pour financer vos ministères. Mais vous ne devez plus dépouiller le peuple. Le rideau a été déchiré. Le rideau du temple a été déchiré pour que le peuple accède à la révélation, à la connaissance de la vérité parce que Jésus a dit dans Jean chapitre 8 au verset 32 à 36 il dit « Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous affranchira ». Et la vérité se trouve dans la présence de Dieu, dans sa Parole. Et si vous accédez à la vérité, la vérité c’est quoi ? La vérité c’est : la Parole seulement qui libère, ce n’est pas les hommes. La vérité c’est que les chrétiens n’ont pas forcément besoin des pasteurs pour accéder à la connaissance de Dieu, n’ont pas forcément besoin que les pasteurs prient pour eux. Les chrétiens peuvent chez eux prier leur Dieu pour que Dieu les exauce. Ça c’est la vérité et cette vérité va libérer les chrétiens de l’ignorance qui les amène dans l’idolâtrie en dépendant des hommes sur le plan spirituel. Et ça, cette dépendance, Dieu n’en veut pas, Dieu n’en veut pas.
L’église de France, l’église en Europe, l’église dans les nations, l’église de Jésus-Christ doit revenir à l’Evangile pur, au message de la croix. La croix c’est la délivrance, la croix c’est la libération de l’ignorance parce que Jésus est venu mourir à la croix pour que toi, mon frère, qui me suit en ce moment, soit délivré de l’ignorance. Tu n’as pas besoin de payer 500 euros pour suivre une formation biblique. Tu n’as pas besoin de payer, mon frère, 300 euros pour être délivré. Tu n’as pas besoin de payer pour une cure d’âme. Alors la cure d’âme ça c’est une autre histoire qui n’existe même pas dans la Bible. Vous n’avez pas besoin de vous mettre à genoux devant les hommes parce que la Bible dit que tout genou doit fléchir devant le seul nom de Jésus-Christ de Nazareth.
Vous devez sortir de l’ignorance parce que Dieu va frapper. J’interpelle les pasteurs de Paris, de France d’abord et tous les pasteurs, tous les leaders qui sont en train de suivre ce message, Dieu nous interpelle, Dieu veut que l’on revienne à la source, à la Parole véritable, à l’Evangile de la croix qui est censée délivrer le peuple de l’ignorance. La croix ! C’est ça l’Evangile qu’il faut prêcher. C’est ça l’Evangile.
Le pasteur, aujourd’hui, est devenu un homme incontournable. Le pasteur est devenu un professionnel qui fait tout, qui s’occupe de tout : de bénir les mariages, d’enterrer les morts… c’est lui qui prêche du 1er janvier au 31 décembre et pour d’autres si ce n’est pas lui c’est sa femme. Et encore je voudrais interpeller beaucoup de leaders, beaucoup de pasteurs à Paris, en France vous qui gérez les églises comme des entreprises familiales, vous qui vous organisez pour que vos femmes aussi deviennent pasteur, vous consacrez vos femmes pasteur, trouvez-moi dans vos bibles où avez-vous vu la femme de l’apôtre Pierre gérer l’église avec Pierre ? Où avez-vous vu la femme de Jacques gérer l’église avec Jacques ? Vous me parlerez d’Aquilas et Priscille bien évidemment mais la Bible nous présente l’Eglise comme étant un organisme qui est censé être dirigé par une équipe et non par une équipe d’anciens qui travaillent comme des gourous, qui sont coupés du peuple et qui dirigent comme un clan, une caste mise à part, privilégiée, qui domine, qui écrase, qui étouffe les ministères.
L’église est malade. En gros, l’église est malade, l’église est dans l’ignorance. Des chrétiens qui tombent de plus en plus dans l’idolâtrie. De plus en plus de chrétiens qui servent de plus en plus les hommes.
Au jour d’aujourd’hui, ne parlons même pas de la musique soi-disant chrétienne. C’est devenu du commerce, une musique complètement mondaine. On enlève simplement les paroles mondaines et on met les versets bibliques mais le fond musical c’est de la musique mondaine. Et ne parlons pas de ces concerts chrétiens payants. Vous les chantres, vous qui avez reçu des talents pourquoi est-ce que vous organisez des concerts payants ? Et ceux qui n’ont pas l’argent ne peuvent-ils pas venir adorer Dieu ? Est-ce que l’adoration devient quelque chose de payant aussi ? Les dons que vous avez reçus de l’Eternel c’est pour faire payer aux gens ? Vous me direz « Oui mais comment on va faire pour louer les locaux ? ». Qui vous a dit que vous devez louer des locaux pour faire des concerts ? Bien évidemment, Dieu peut vous le demander. Mais les dons que vous avez reçus vous pouvez faire des concerts dehors pour gagner les âmes, ce n’est pas seulement dans les locaux. Vous me direz « Mais oui mais à Paris, en France, en Europe l’hiver comment on va faire ? ». Oui mais, chrétiens, vous vous rendez compte à quel point l’église est malade ? À quel point nous sommes dans l’ignorance ? Nous faisons payer aux gens pour avoir des enseignements bibliques, nous faisons payer aux gens, aux chrétiens pour pouvoir venir adorer Dieu, chanter, louer Dieu. Trouvez-moi dans vos bibles quand est ce que Asaph, quand est-ce que Koré, les enfants de Koré, quand est-ce que David et les autres musiciens de la Bible ont fait payer aux gens pour pouvoir adorer Dieu ? Vous devez vous repentir. L’ignorance aveugle, l’ignorance tue ! Il faut revenir à ce livre, il faut revenir à la source, il faut revenir à la simplicité de l’Évangile.
L’ignorance !
Au jour d’aujourd’hui quand on va sur les sites Internet soi-disant chrétiens on ne trouve même plus l’Évangile pur, on voit plus de photographies de pasteurs assis en costume comme de grandes stars, des vedettes et qui proposent la délivrance au peuple : « Venez recevoir votre miracle, venez recevoir votre guérison ». Dites-moi quand est-ce que l’apôtre Pierre, l’apôtre Paul, tous ces apôtres ont organisé des croisades de miracles pour inviter les gens à venir recevoir leur miracle ou leur prophétie ? Nous sommes des dispensateurs de la Parole de Dieu, ne l’oublions pas, et un dispensateur ne se met pas au-devant, il se met derrière celui qui l’a appelé.
Paul dit « Nous ne nous prêchons pas nous-mêmes mais c’est Christ le Seigneur que nous prêchons ».
Or dans vos sites Internet, dans vos affiches pour les croisades c’est plus vous que l’on voit. Pasteurs, je vous en supplie repentez-vous. La repentance !
Voilà pourquoi nous parlons de la réforme de l’église parce que l’église est malade, l’église est dans l’ignorance et l’église a besoin d’être délivrée de l’ignorance.
La musique du monde est rentrée dans l’église, la mondanité, l’esprit babylonien, l’idolâtrie, la compromission, le sexe, l’adultère de beaucoup de pasteurs, l’impudicité, la cupidité et l’église a besoin d’être délivrée de l’ignorance.
Vous connaîtrez la vérité et la vérité vous affranchira.
Lisons un passage pour clôturer ce message. Hébreux chapitre 10 : 19 à 22 Ainsi donc, frères, puisque nous avons, au moyen du sang de Jésus, une libre entrée dans le sanctuaire par la route nouvelle et vivante qu'il a inaugurée pour nous au travers du voile, c'est-à-dire, de sa chair, et puisque nous avons un souverain sacrificateur établi sur la maison de Dieu, approchons-nous avec un cœur sincère, dans la plénitude de la foi, les cœurs purifiés d'une mauvaise conscience, et le corps lavé d'une eau pure.
L’eau pure c’est l’eau de la Parole.
Approchons-nous…
La Bible nous dit que Christ a inauguré une route nouvelle au travers du voile et ce voile du temple aussi c’était la chair humaine de Jésus-Christ de Nazareth qui a été éclaté, crucifié, flagellé pour que tu accèdes à la connaissance. Flagellé à la croix. Jésus a fait déchirer son corps à la croix. La Bible nous dit que le châtiment qui nous donnait la paix était tombé sur lui et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris. Guéris veut dire aussi délivrés. On peut être guéri de l’ignorance, délivré de la bassesse.
La route nouvelle… Approchons-nous…
Alors au lieu de vous approcher du trône de Dieu, chez vous d’abord, et bien les hommes avec leur vision babylonienne, en construisant des grandes bâtisses, de grands bâtiments qu’on appelle église, ils vous appellent à approcher devant la chair. Et c’est ça être approché de Dieu. C’est ça, c’est ce qu’on appelle s’approcher de Dieu. Voilà le problème de l’église.
L’ignorance !
Paul dit dans 1 Corinthiens 7 : 23 Vous avez été rachetés à un grand prix ne devenez donc pas esclaves des hommes.
Malheureusement, beaucoup de chrétiens sont esclaves des hommes, des pasteurs, de beaucoup de leaders.
Vous êtes dans une église, votre pasteur, quelle est sa vision ? Est-ce que sa vision c’est d’avoir la plus grande église de France ? Ça ce n’est pas la vision de Dieu même si ça vous choque. Parce que s’il veut avoir la plus grande église de France, dites-vous bien, vérifiez bien, vous verrez que vous êtes peut-être dans cette église depuis 5 ans, 7 ans et vous ne savez même pas dans quel ministère Dieu vous a appelé. Comment pouvez-vous comprendre que dans une église où il y a 2000 personnes, où il y a 3, 4 cultes, que le pasteur soit le seul à prêcher pendant les 3 cultes ? Si ce n’est pas lui c’est sa femme ou son diacre préféré. Trouvez-vous cela normal ? Et vous, vous ne savez pas que dans cette église il y a aussi beaucoup d’apôtres qui sont assis, qui doivent être localisés, formés, aidés, et envoyés. Beaucoup de prophètes, beaucoup de pasteurs, beaucoup d’évangélistes.
Les premiers chrétiens persévéraient dans la doctrine des apôtres en vue de leur ministère car c’est pour le perfectionnement des saints que Dieu a établi les cinq ministères de la Parole. Mais vous au lieu d’être perfectionnés ; parce que le mot perfectionner en grec c’est katartismos qui veut dire complément de fourniture par la connaissance biblique, au lieu d’avoir cette connaissance biblique par les cinq ministères de la Parole que Dieu a établi pour vous aider à avoir la connaissance par rapport à votre ministère, par rapport à Dieu, par rapport à l’appel que Dieu vous a adressé, on vous étouffe et on vous demande de rester là assis, de rester assis, de réchauffer votre siège jusqu’à ce que le pasteur puisse avoir la plus grande église. Et bien évidemment c’est vous qui allez assurer sa retraite. Voilà l’église dans laquelle beaucoup de chrétiens se trouvent. Ce sont des visions pyramidales.
L’ignorance !
Je ne condamne pas les pasteurs, je suis moi-même leader mais Dieu m’a dit de dénoncer. L’église est malade.
Vous voulez le réveil ? Pour que le réveil vienne dans notre pays qu’est la France, dans les nations, il faut que nous revenions à la Parole, à l’Évangile pur et véritable.
La croix c’est la délivrance par rapport à l’ignorance.
Ne servez plus les hommes. Vous devez respecter vos pasteurs, vous devez vous soumettre à vos pasteurs si eux-mêmes ils sont soumis à la Parole de Dieu. Et la soumission selon la Bible c’est une soumission bilatérale, mutuelle. Ce n’est pas une soumission qui va seulement dans un sens.
L’ignorance !
Ne vous laissez plus écraser, ne vous laissez plus manipuler, n’acceptez plus que quelqu’un vienne vous faire payer un enseignement. Donnez des offrandes de façon libre et volontaire.
Que Dieu vous bénisse au nom de Jésus-Christ de Nazareth.
Amen !


Matthieu 25:1 à 13

Alors le royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, allèrent à la rencontre de l'époux. Cinq d'entre elles étaient folles, et cinq sages. Les folles, en prenant leurs lampes, ne prirent point d'huile avec elles; mais les sages prirent, avec leurs lampes, de l'huile dans des vases. Comme l'époux tardait, toutes s'assoupirent et s'endormirent. Au milieu de la nuit, on cria: Voici l'époux, allez à sa rencontre! Alors toutes ces vierges se réveillèrent, et préparèrent leurs lampes. Les folles dirent aux sages: Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s'éteignent. Les sages répondirent: Non; il n'y en aurait pas assez pour nous et pour vous; allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous. Pendant qu'elles allaient en acheter, l'époux arriva; celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée. Plus tard, les autres vierges vinrent, et dirent: Seigneur, Seigneur, ouvre-nous. Mais il répondit: Je vous le dis en vérité, je ne vous connais pas. Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l'heure. Matthieu 25: 1 à 13