Jésus, la sagesse infiniment variée de Dieu - Shora Kuetu





1 Rois 10 : 1 à 13
La reine de Séba apprit la renommée que possédait Salomon, à la gloire de l'Éternel, et elle vint pour l'éprouver par des énigmes. Elle arriva à Jérusalem avec une suite fort nombreuse, et avec des chameaux portant des aromates, de l'or en très grande quantité, et des pierres précieuses. Elle se rendit auprès de Salomon, et elle lui dit tout ce qu'elle avait dans le cœur. Salomon répondit à toutes ses questions, et il n'y eut rien que le roi ne sût lui expliquer. La reine de Séba vit toute la sagesse de Salomon, et la maison qu'il avait bâtie, et les mets de sa table, et la demeure de ses serviteurs, et les fonctions et les vêtements de ceux qui le servaient, et ses échansons, et ses holocaustes qu'il offrait dans la maison de l'Éternel. Hors d'elle-même, elle dit au roi: C'était donc vrai ce que j'ai appris dans mon pays au sujet de ta position et de ta sagesse! Je ne le croyais pas, avant d'être venue et d'avoir vu de mes yeux. Et voici, on ne m'en a pas dit la moitié. Tu as plus de sagesse et de prospérité que la renommée ne me l'a fait connaître. Heureux tes gens, heureux tes serviteurs qui sont continuellement devant toi, qui entendent ta sagesse! Béni soit l'Éternel, ton Dieu, qui t'a accordé la faveur de te placer sur le trône d'Israël! C'est parce que l'Éternel aime à toujours Israël, qu'il t'a établi roi pour que tu fasses droit et justice. Elle donna au roi cent vingt talents d'or, une très grande quantité d'aromates, et des pierres précieuses. Il ne vint plus autant d'aromates que la reine de Séba en donna au roi Salomon. Les navires de Hiram, qui apportèrent de l'or d'Ophir, amenèrent aussi d'Ophir une grande quantité de bois de santal et des pierres précieuses. Le roi fit avec le bois de santal des balustrades pour la maison de l'Éternel et pour la maison du roi, et des harpes et des luths pour les chantres. Il ne vint plus de ce bois de santal, et on n'en a plus vu jusqu'à ce jour. Le roi Salomon donna à la reine de Séba tout ce qu'elle désira, ce qu'elle demanda, et lui fit en outre des présents dignes d'un roi tel que Salomon. Puis elle s'en retourna et alla dans son pays, elle et ses serviteurs.

Vous savez, mes amis, que nous n’avons pas d’autres messages que le message sur Christ. On n’a pas d’autres messages que Christ donc Yehoshua notre Seigneur et notre Dieu. Alors tout dans les Ecritures, toutes les choses qui sont écrites, toutes les histoires qui sont relatées dans les Ecritures, mes amis, ont un seul objectif, un seul but, c’est de glorifier, la glorification du nom de notre Dieu, Yehoshua notre Seigneur et notre Maître.
On a vu, mes amis, dans Apocalypse chapitre 19 au verset 10 que l’ange qui avait été envoyé à Jean lui dira, quand Jean a voulu l’adorer, l’ange va lui dire « Ne m’adore pas mais adore Dieu car le témoignage de Yehoshua est l’esprit de la prophétie ». Donc ça veut dire que la prophétie biblique a pour but de témoigner de Christ. D'ailleurs, il l’a dit dans Actes chapitre 1 verset 8 aux apôtres en disant que « Vous allez recevoir la puissance de l'Esprit de Dieu et vous serez mes témoins ».
Donc l’histoire de Salomon, l'histoire de la reine de Séba, donc cette rencontre entre ces deux personnes nous parle de la personne de Christ.
La reine de Séba était une grande reine, une grande personnalité déjà à cette époque. Vous devez savoir qu’à cette époque les femmes étaient beaucoup méprisées, beaucoup rejetées mais bizarrement cette femme régnait. Donc si la Bible nous parle de la reine de Séba, une femme qui régnait, qui gouvernait ça veut dire que cette femme était vraiment influente parce que c'était une époque où l’homme dominait. Et voilà qu’au milieu de ces hommes va émerger une femme qui régnait à Séba, en Ethiopie, précisément en Afrique. La Bible nous apprend qu’elle était africaine et, mes amis, elle avait de l'or, elle avait des aromates, elle avait des serviteurs, des servantes… Elle était extrêmement riche. Elle avait des chevaux, des chameaux, elle avait tout ce dont une personne humaine pouvait désirer mais il lui manquait une chose, il lui manquait la sagesse.
Frères, laissez-moi vous dire, ce soir, Bill Gates a tout. Il ne faut pas être impressionné. Mais au fond de leur cœur, Bill Gates, les grands de ce monde, ici en France, c’est Lagarde, c'est cette femme française qui est riche, Bettencourt, Bouygues Télécom, Bouygues construction… Tous ces gens ils ont de l'argent comme la reine de Séba. On peut y voir aussi, par rapport, à la reine de Séba les dirigeants politiques, on peut y voir également la chancelière allemande, Merkel, on peut y voir le président Sarkozy, l'ex-président Sarkozy, on peut y voir le président Hollande, tous ces gens qui règnent. On peut y voir également Ban Ki Moon, le secrétaire général de l'ONU… Tout ce monde-là, ils sont représentés par la reine de Séba. Ils règnent, ces hommes et ces femmes, ils dominent, ils ont de l’argent. Mais, mes amis, laissez-moi vous dire que la renommée qu’ils ont n’est pas la même que la renommée de la sagesse infiniment variée de Dieu. Jésus-Christ de Nazareth, le Dieu le plus beau, le Dieu le plus puissant, le Dieu le plus terrible.
Je ne peux pas parler d'autre chose que de lui, je ne peux pas prêcher autre chose que Jésus, je ne peux pas élever quelqu’un d’autre que Jésus, je ne peux pas écrire un livre sans l’élever lui.
Frères, la Bible nous enseigne, mes amis, qu’il n’y a rien de nouveau sur terre, ce qui existe a déjà existé. Si la reine de Séba qui était riche, qui était puissante, qui régnait sur un empire, un grand royaume, le royaume d’Ethiopie, a quitté l’Ethiopie… Vous savez qu’à l’époque il n’y avait pas d'avion, il n’y avait pas d’autoroute, pas de train pour pouvoir faire un voyage rapidement. Cette femme a fait plusieurs mois, plusieurs semaines… Mais c’est terrible ! Benito imagine toi une femme, une reine qui a tout, qui a de l’argent, de l’or, des serviteurs en grand nombre, des scribes, des sages autour d’elle, des astrologues, des faux prophètes autour d’elle mais elle entend parler, elle a entendu parler qu’à Jérusalem il y avait un homme.
Vous savez quand Jésus dit à la femme samaritaine dans Jean chapitre 4 « Le salut vient des juifs » mais c’est cette histoire aussi mes amis. Ça veut dire quoi ? Quand Jésus disait à la femme samaritaine que le salut venait des juifs, il voulait dire littéralement ceci : que le salut c’est le Messie, Yehoshua, Yahvé est salut. Il voulait dire simplement que Yehoshua sortira de Jacob, sortira de Juda, Juda dont la capitale est Jérusalem. Donc Yehoshua sortira de Jérusalem.
La reine de Séba était riche, elle régnait mais elle n’était pas encore venue à Jérusalem. Et là, elle entend parler de Salomon et de son royaume pourtant elle, elle avait son royaume et elle avait aussi sa sagesse, elle avait aussi sa richesse mais elle entend parler de quelqu’un dont la sagesse surpassait tous les sages de son époque. La reine de Séba se dit « Non, non, non, non, non ! Même s’il n’y a pas d’autoroute, même s’il n’y a pas d’avion supersonique, même s’il n’y a pas de TGV, moi la reine de Séba je vais laisser mon royaume ». Frères, vous voulez rencontrer Jésus ? Laissez vos royaumes !
Ce message, comme d’habitude, je ne l’ai pas préparé. Je cherchais quoi prêcher ce soir. Jésus-Christ ! C’est magnifique ! Écoutez, mes frères, l’illumination de Dieu.
La reine de Séba quitte son royaume pour aller dans un autre royaume et la Bible nous apprend « Elle arriva à Jérusalem avec une suite fort nombreuse… ». Il y a des gens que Dieu va toucher, une seule personne, mais derrière il y a une foule.
« Et avec des chameaux, portant des aromates, de l’or en très grande quantité et des pierres précieuses ».
Mes amis, écoutez bien, elle vient avec des offrandes. Vous savez pourquoi ? La reine Séba ne connaissait pas la Torah mais laissez-moi vous dire (que) la foi vient de ce que l’on entend. Elle a entendu parler de Salomon, l’image de Jésus-Christ de Nazareth. Et cette foi qu’elle a eue grâce à la parole qu’elle a entendue, cette foi lui a fait comprendre les réalités bibliques.
Nous allons voir cela dans Deutéronome 16 : 16 Trois fois par année, tous les mâles d'entre vous se présenteront devant l'Éternel, ton Dieu, dans le lieu qu'il choisira: à la fête des pains sans levain, à la fête des semaines, et à la fête des tabernacles. On ne paraîtra point devant l'Éternel les mains vides.
On ne paraîtra pas devant l’Eternel les mains vides.
La reine de Séba ne pouvait pas se rendre devant le roi des rois les mains vides, c’est pour cela qu’elle a amené des offrandes. Mes amis, je ne vous parle pas de l’argent monnaie que vous avez, ce n’est pas ça le message, vous connaissez mon message, il n’y a pas de problème. La reine de Séba se dit « Je vais me rendre devant le roi le plus sage mais je ne peux pas y aller les mains vides ». Elle a pris ses chameaux, elle a pris son or en grande quantité, elle a pris l’or africain.
Mes amis, d’abord les aromates. Pourquoi les aromates ? Vous savez que Dieu avait demandé des aromates non ? Vous connaissez cette histoire, mes amis.
Nous sommes dans Exode chapitre 30 : 34 à 38 L'Éternel dit à Moïse: Prends des aromates, du stacté, de l'ongle odorant, du galbanum, et de l'encens pur, en parties égales. Tu feras avec cela un parfum composé selon l'art du parfumeur; il sera salé, pur et saint. Tu le réduiras en poudre, et tu le mettras devant le témoignage, dans la tente d'assignation, où je me rencontrerai avec toi. Ce sera pour vous une chose très sainte. Vous ne ferez point pour vous de parfum semblable, dans les mêmes proportions; vous le regarderez comme saint, et réservé pour l'Éternel. Quiconque en fera de semblable, pour le sentir, sera retranché de son peuple.
Exode 30 : 7 à 9 Aaron y fera brûler du parfum odoriférant; il en fera brûler chaque matin, lorsqu'il préparera les lampes; il en fera brûler aussi entre les deux soirs, lorsqu'il arrangera les lampes. C'est ainsi que l'on brûlera à perpétuité du parfum devant l'Éternel parmi vos descendants. Vous n'offrirez sur l'autel ni parfum étranger, ni holocauste, ni offrande, et vous n'y répandrez aucune libation.
Donc les aromates, ici, cette offrande que la reine de Séba a apporté au roi Salomon c’était pour l’adoration. La reine de Séba malgré sa richesse, malgré son autorité a compris que le Dieu le plus sage ; parce que Salomon est l’image de Jésus-Christ parce que c’est le roi le plus sage. Quand Dieu va le visiter, (…) en fait, Dieu pose la question à Salomon, il lui dit « Demande-moi tout ce que tu veux et je te le donnerai ». Et Salomon a demandé la sagesse donc Salomon a compris que s’il demandait Christ, il allait avoir tout parce que dans la sagesse qui est Christ il y a tout, et il a demandé Christ.
Et l’apôtre Paul nous dit dans 1 Corinthiens 2 : 6, on va le lire rapidement avant de développer les aromates. Il y a pleins de versets que le Saint Esprit me donne. « Cependant, c'est une sagesse que nous prêchons parmi les parfaits… ». C’est une sagesse que nous prêchons. Donc c’est une sagesse qu’on doit prêcher. « … sagesse qui n'est pas de ce siècle, ni des chefs de ce siècle, qui vont être anéantis. Nous prêchons la sagesse de Dieu, mystérieuse et cachée, que Dieu, avant les siècles, avait destinée pour notre gloire, sagesse qu'aucun des chefs de ce siècle n'a connue, car, s'ils l'eussent connue, ils n'auraient pas crucifié le Seigneur de gloire ».
Paul parle aux corinthiens qui étaient des Grecs, les Grecs selon 1 Corinthiens 1 cherchaient la sagesse, la philosophie et l’apôtre Paul leur dit que « Parmi vos philosophes, il n’y en a pas un seul qui soit comparable, qui arrive à la hauteur de la sagesse mystérieuse, cachée que nous prêchons » sagesse qu’il appelle le Seigneur de gloire, Yehoshua.
Et dans Ephésiens 3 : 10 il dit quelque chose de fort là. C’est pourquoi les dominations et les autorités dans les lieux célestes connaissent aujourd’hui par l’église la sagesse infiniment variée de Dieu.
La sagesse infiniment variée, c’est une sagesse qui se varie éternellement. C’est-à-dire qu’elle a plusieurs facettes. C’est-à-dire, aujourd’hui, elle peut opérer des miracles, aujourd’hui, elle peut guérir les boiteux, demain ce sont les aveugles. Aujourd’hui, quand il va prêcher, il va prêcher comme Eli, demain il va prêcher comme Jérémie, après demain, il va prêcher comme Ezéchiel. C’est pour cela quand il pose la question aux apôtres « Qui suis-je aux dires des hommes ? ». Ils ont répondu « Les hommes disent que tu es comme Jean Baptiste, tu es comme Jérémie, tu es comme Eli ou comme l’un des prophètes » parce que quand Jésus prêchait il y avait plusieurs onctions qui se manifestaient donc une sagesse qu’on ne peut pas cerner, qu’on ne peut pas définir. Voilà pourquoi Paul dit « la sagesse infiniment… » c’est-à-dire qui n’est pas finie « …infiniment variée » donc une sagesse qui a plusieurs variations. Donc si cette sagesse habite en quelqu’un, la personne ne peut pas être cernée, la personne devient mystérieuse. C’est pour cela qu’on ne peut pas la cacher cette sagesse dans la religion, quand c’est la monotonie Dieu n’est plus là. Quand une église rentre dans la monotonie, Jésus n’est plus dedans parce qu’il est la sagesse infiniment variée de Dieu et donc Satan ne peut pas là cerner cette sagesse. Mes amis, et c’est Salomon qui étaient une préfiguration de cette sagesse-là.
Donc la reine de Séba a entendu parler de cette sagesse, que cette sagesse était variée. Alors elle s’est dit « Mais ce n’est pas possible ! ». Elle prend une foule nombreuse avec elle, elle prend également une quantité énorme d’or, l’or africain, l’or véritable, l’or pur et elle prend ses chameaux et les aromates. Les aromates c’est pour l’adoration, on l’a vu. C’est pour faire le parfum, fabriquer du parfum avec. Le parfum c’est l’adoration. Donc la reine de Séba a compris que cette sagesse-là, Jésus-Christ, doit être adorée. Quand Jésus-Christ a été crucifié et mis dans la tombe, les femmes, Marie de Magdala, Marie mère de José, se sont préparées, elles ont acheté des aromates pour embaumer son corps. Vous voyez ? Donc on retrouve toujours les aromates en relation avec Dieu, avec le Seigneur. Et là, la reine de Séba a compris qu’il fallait à tout prix adorer cette sagesse-là donc elle amène le parfum. Ce n’est pas du Yves Saint-Laurent, ce n’est pas du Jean-Paul Gaultier mais c’est le parfum pur.
Et elle amène aussi l’or. Pourquoi l’or ? Quand Jésus-Christ est né les mages lui ont donné de l’or, de la myrrhe et de l’encens. On retrouve l’encens qui vient des aromates. Vous voyez ? C’est les mêmes choses que l’on retrouve frères et sœurs. L’adoration ! Pourquoi l’or ? Parce que Jésus a dit dans Agée chapitre 2 : 8 L’or est à moi et l’argent m’appartient. Les métaux. L’or, l’or ! Vous voyez pourquoi, mes amis, quand on arrive au ciel on voit l’or partout ? L’or c’est la royauté. La reine de Séba a réalisé que Salomon, Yehoshua, est le Roi des rois c’est pour cela qu’elle lui a donné l’or. Il est dit « Il faut rendre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu ».
Donc les aromates c’est l’adoration, (ça) revient à Dieu. L’or revient à Dieu. Les chameaux… Pourquoi les chameaux à votre avis frères et sœurs ? L’animal du désert, l’animal par excellence du désert. Parce que le chameau à des poches pour contenir de l’eau donc l’eau de la Parole. La reine de Séba a compris que les chameaux qui contiennent de l’eau, l’eau, la sagesse infiniment variée de Dieu, à l’eau. Voilà pourquoi il a proposé, Jésus-Christ, à la femme samaritaine de lui donner de l’eau-de-vie « Celui qui boira de l’eau que je lui donnerai n’aura plus soif ». L’action prophétique que la reine de Séba a posée tout ça c’est parce qu’elle a entendu parler de la renommée, la renommée, la renommée… Jésus a de la renommée !
Nous sommes dans Luc chapitre 4.
C’est magnifique quand le Saint Esprit nous enseigne n’est-ce pas ? La Parole devient vie, la Parole prend vie. Jésus-Christ.
Luc chapitre 4 verset 14 Jésus, revêtu de la puissance de l'Esprit, retourna en Galilée, et sa renommée se répandit dans tout le pays d'alentour.
Ça veut dire que Salomon avait une renommée internationale, une renommée qui a dépassé les frontières, une renommée qui n’était pas sectaire, qui n’était pas ethnique, une renommée internationale au point où la reine de Séba, tel un gros poisson, a été pêchée. Elle a fait des kilomètres, elle a fait des kilomètres ! On pose la question : « La reine, où allez-vous ? ». « Je veux voir la sagesse, je veux écouter la sagesse ». « Mais tu as autour de toi, ma reine, tu as autour de toi des sages, des astrologues, des scribes ». « Non, mais écoutez, j’ai entendu parler de quelqu’un. Laissez-moi aller à Jérusalem ».
Jésus-Christ a dit quoi dans Matthieu chapitre 5 ? Jérusalem est la ville du grand roi.
La reine de Séba arrive et on nous dit « Elle se rendit auprès de Salomon et elle lui dit tout ce qu’elle avait dans le cœur ».
Intervenant : La repentance !
La repentance, bien sûr, tu as tout compris. Qui peut se retrouver devant Jésus-Christ sans lui dire tout ce qu’il a sur le cœur ? C’est une relation de cœur à cœur. La reine de Séba cherchait quelqu’un à qui parler. Tu peux rencontrer Shora mais tu ne pourras pas tout lui dire mais si tu rencontres Jésus, indépendamment de ta volonté, tu vas commencer à tout déballer : « Seigneur, j’étais hypocrite ». « Seigneur, je suis hypocrite ». « Seigneur, je suis homosexuel ». « Je suis lesbienne ». « Seigneur, je suis voleur ». « Je suis ceci cela »…. Mais personne ne t’a rien dit, rien que sa présence, dans sa présence tu commences à tout dire. Écoute la pensée que Dieu me donne, ce soir, pour confirmer cela. Quand Zachée, dans Luc 19, a rencontré Jésus, Zachée, l’homme riche, il était de petite taille, il entend parler de Jésus et il va à l’endroit où Jésus passait. Il y avait la foule, il ne pouvait pas voir Jésus à cause de la foule mais il va grimper sur un sycomore, un arbre et là Jésus arrive devant l’arbre en question, il s’arrête, il lève les yeux au ciel, dans l’arbre et il reçoit une parole de connaissance avec précision, le nom de cet homme « Zachée, descend aujourd’hui je mangerai chez toi ». Jésus arrive chez Zachée, il rentre chez Zachée. Est-ce que Jésus-Christ a dit à Zachée « Tu es voleur » ? Est-ce qu’il a dit « Tu as volé les pauvres » ? Est-ce qu’il lui a dit « Tu dois rendre » ? Non ! Sa présence seulement a fait que Zachée a commencé à dire « Si j’ai volé je vais rendre au quadruple ». Une repentance sincère. Savez-vous pourquoi beaucoup de gens ne sont pas convertis dans nos églises ? C’est parce que Jésus n’y est pas, parce que la sagesse infiniment variée n’y est pas ! Voilà pourquoi les cœurs ne sont pas ouverts. Les cœurs ne sont pas ouverts et les gens gardent leurs secrets. Mais là où Dieu agit, quand le réveil arrive les gens se lèvent prennent le micro « Je suis voleur », « Je suis sorcier »… C’est ça le réveil. La reine de Séba dit à Salomon tout ce qu’elle avait sur le cœur, toutes ses souffrances pourtant elle était reine, elle était riche. Elle souffrait !
Alors le verset 3 nous dit « Salomon répondit à toutes ses questions  et il n’y eut rien que le roi ne sache lui expliquer ».
Vous savez cette reine certainement elle devait être jolie, elle était très riche, elle était puissante mais elle avait des souffrances dans son cœur, elle ne pouvait parler à personne autour d’elle et elle entend parler de la sagesse infiniment variée de Dieu, elle prend le risque, mes amis, d’aller de l’Éthiopie jusqu’à Jérusalem. Elle a traversé un grand désert, elle a bravé toutes sortes de dangers parce qu’elle voulait voir la sagesse de Dieu. Et elle lui dit tout ce qu’elle avait sur le cœur, toutes les questions qui pesaient, qui lui pesaient.
Il y a des riches qui ont des questions qui restent sans réponse. Qui sommes-nous ? D’où venons-nous ? Et où allons-nous ? Et qu’est-ce qui va se passer après la mort ? Toutes ces questions Bill Gates se les pose, toutes ces questions le président Hollande dans sa chambre, dans les toilettes, il se les pose. Mais il n’y a pas de réponse. C’est comme le roi Nebucadnetsar, quand il a fait un songe, il appelle les satrapes, les magiciens il dit « J’ai perdu mon songe. Retrouvez-le et expliquez-le moi ». Il était troublé comme beaucoup de riches sont troublés, ils ne comprennent pas pourquoi il y a des choses qui leur arrivent, des maris de nuit qui les attaquent. Ils se réveillent en sursaut comme ça en pleine nuit, ils ne comprennent pas malgré leur richesse, les démons les attaquent quand même. Ils vont chez les francs-maçons, il n’y a pas la solution, ils vont chez les rosicruciens, il n’y a pas la solution, ils vont chez les marabouts, il n’y a pas la solution. Ils ont des questions qui restent sans réponse. C’est pour ça qu’ils prennent des antidépresseurs, c’est pour ça qu’ils ont des psychiatres, des psychologues, des conseillers. Mais ils oublient le conseiller véritable.
On l’appellera Conseiller, Père éternel, Admirable.
Laissez-moi danser parce que j’aime Jésus. J’aime la Parole de Dieu, la Parole révélée, la Parole qui nous illumine.
Elle ouvre son cœur « Oh ! Regarde comment je souffre, Salomon, le roi Salomon, je suis reine mais je souffre. J’ai des problèmes de santé et il n’y a aucun médecin qui peut me soigner ». Elle ouvre son cœur « J’ai des maris de nuit, femmes de nuit ». Elle ouvre son cœur, elle parle, elle parle, elle parle.
Et le verset 3 « Salomon répondit… ». On n’a pas dit que Salomon répondit à quelques-unes de ses questions. « Salomon répondit à toutes ses questions ».
A l’âge de 12 ans dans le temple Jésus posait de grandes questions aux grands monsieur, aux grands théologiens, il répondait à leurs questions, ils étaient étonnés de sa sagesse. Qui d’autre que Jésus peut répondre à toutes nos questions ?
La reine de Séba a dû poser des questions « Explique-moi, le monde il est né comment ? ». Et Salomon, Jésus-Christ de Nazareth, lui dit « Il est écrit au commencement… », berechit bara, « … au commencement Dieu créa les cieux et la terre ». Il lui a expliqué tout. Tout ! « Mais explique-moi… » parce qu’on nous dit qu’elle lui a parlé en énigmes, elle lui a posé des énigmes c’est-à-dire des situations compliquées que les hommes ne peuvent résoudre. Et la plus grande énigme que les hommes ont du mal à expliquer c’est laquelle ? C’est la mort ! Qu’est-ce qui se passe après la mort ? Vous voyez les questions que la reine de Séba a dû poser à Salomon ? « Mais roi Salomon toi qui es la grande sagesse explique moi maintenant, je suis reine, je suis riche, je suis belle, j’ai un grand royaume mais il y a une énigme qui me tourmente c’est la mort. Mais qu’est-ce qui se passe ? Qui peut vaincre la mort ? Qu’est-ce qui peut se passer après la mort ? Est-ce que la vie s’arrête-t-elle après la mort ? ». Le roi Salomon, Yehoshua, notre Seigneur et Sauveur, la regarde et il lui dit « Dans Jean 11 : 25… ». On peut le lire ce passage-là, c’est magnifique comme passage. « Jésus lui dit: Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même il serait mort ». Donc la plus grande énigme de tous les temps c’est la mort. Parce qu’elle est allée à Jérusalem avec toutes ces énigmes et Salomon lui dit « Je suis la résurrection et la vie celui qui croit en moi vivra même s’il meurt ». La reine de Séba était vraiment dépassée, mes amis. Non, la Parole est vraiment puissante, j’aime la Parole. (…). Les apôtres posaient souvent la question au Seigneur quand il parlait en paraboles « Explique-nous cette parabole. Explique-nous cette parabole » dans les coulisses. Et bien ceux qui ont besoin d’explications par rapport à la vie, par rapport aux problèmes auxquels ils sont soumis, il faudrait qu’ils aillent dans la présence de Yehoshua. Salomon lui explique tout !
Et le verset 4 nous dit « La reine de Séba vit toute la sagesse de Salomon, et la maison qu'il avait bâtie… ».
Ça c’est l’Eglise. Quand on voit le roi, on voit sa maison parce qu’il y avait une prophétie qui était sortie sur Salomon dans 2 Samuel 7. Nathan a donné une prophétie à David « Ton fils bâtira une maison pour l’Eternel et son trône sera éternel ».
« La reine de Séba vit toute la sagesse de Salomon, et la maison qu'il avait bâtie et les mets de sa table ».
Les mets de sa table.
Jésus-Christ a dit qu’il allait manger avec nous non ?
Voici je me tiens à la porte et je frappe si quelqu’un ouvre la porte j’entrerai chez lui et je souperais avec lui.
Ah oui, mes amis, le roi à des mets succulents.
Esaïe 25 : 5 L'Éternel des armées prépare à tous les peuples, sur cette montagne, un festin de mets succulents, un festin de vins vieux, de mets succulents, pleins de moelle, de vins vieux, clarifiés.
Voilà comment la Parole prend vie. Nous allons manger des mets succulents, mes amis. On ne va pas s’ennuyer au ciel. J’aime la Parole, J’aime Jésus de Nazareth.
On dit que c’est l’Eternel qui prépare les mets succulents, ce n’est même pas un ange, c’est Dieu lui-même. Voilà pourquoi quand Jésus Christ est ressuscité, il est allé voir Pierre qui était reparti à la pêche. Et quand ils sont sortis de la pêche, ils arrivent au rivage, ils vont trouver une braise qui était là, des poissons dessus avec du pain… il aime préparer notre Jésus. Les mets de sa table... Voilà pourquoi il y avait la table des pains de proposition, la table du Seigneur. Paul dit dans 1 Corinthiens 10 Vous ne pouvez pas participer à la table du Seigneur et à la table des démons. Notre Dieu à une table. Oh j’aime la Parole !
…Et la demeure de ses serviteurs…
La demeure de ses serviteurs.
Jean chapitre 14 : 1 à 2 Que votre cœur ne se trouble point. Croyez en Dieu, et croyez en moi. Il y a plusieurs demeures dans la maison de mon Père. Si cela n'était pas, je vous l'aurais dit. Je vais vous préparer une place.
Il y a des demeures. Vous voyez la typologie ici ? Vous voyez comment la Parole prend vie ? Comment Jésus est ?
Salomon était un type de Jésus-Christ de Nazareth. Donc ça c’est magnifique frère et sœurs. Et la reine de Séba a vu toutes ces choses-là. Et elle a vu, mes amis, la demeure des serviteurs de Salomon, donc nous autres, et les fonctions et les vêtements de ceux qui le servaient. Il y a plusieurs fonctions : apôtre, prophète, docteur, pasteur… tout ça ce sont des fonctions. Et les vêtements. Les vêtements !
Réjouissons-nous et soyons dans l’allégresse car les noces de l’Agneau sont venues et son épouse s’est préparée et il lui a été donnée de se revêtir d’un vêtement en fin lin qui représente les œuvres juste des saints.
Vous vous rendez compte frères et sœurs ? Les vêtements des serviteurs de Salomon. Ils étaient habillés. Voilà pourquoi Yehoshua reviendra chercher une Eglise habillée.
…et ses holocaustes qu'il offrait dans la maison de l'Éternel.
Elle en eut le souffle coupé, elle a arrêté de respirer ! C’est une expression pour dire qu’elle était dépassée, étonnée. C’est-à-dire elle a vu que ses serviteurs, à elle, étaient trop petits par rapport aux serviteurs de Jésus. Donc servir Jésus est de loin plus valorisant, de loin (plus) glorieux que servir Satan et les hommes. Vous vous rendez compte ?
…elle dit au roi: C'était donc vrai ce que j'ai appris dans mon pays au sujet de ta position et de ta sagesse!
Donc la position actuelle de Yehoshua… il est ressuscité et assis… c’est la position assise. La position assise ! C’est-à-dire qu’il n’est pas excité, il est assis, il commande étant assis. Il est tranquille. Il a tout accompli. Et, mes amis, quelle est notre position ? Il nous a ressuscités ensemble et il nous a fait asseoir dans les cieux. La position de Yehoshua.
Et sa sagesse. Yehoshua. La reine de Séba a vu Jésus, la sagesse de Salomon c’est Jésus. Elle a vu Jésus, elle a entendu Jésus.
Je ne le croyais pas, avant d'être venue et d'avoir vu de mes yeux.
Il faut voir ! Les yeux du cœur. Il faut voir !
Frères et sœurs, c’est pour cela que le Seigneur dans Jean 1 a dit à Nathanaël « Viens et tu verras ». Mais pour être témoin il faut voir, il faut entendre.
Et voici, on ne m'en a pas dit la moitié.
Mais qui peut dire la moitié de l’œuvre que le Seigneur a accompli ? Mais ce n’est pas possible ! Paul a dit « Nous connaissons en partie... ». Nous témoignons en partie. Ceux qui ont témoigné de Salomon à la reine de Séba n’avaient témoigné que d’une partie infime. Mais quand elle-même est allée là-bas, au ciel ; la Jérusalem c’est comme le ciel ; quand elle est allée au ciel elle a tout vu. C’est la pleine connaissance.
La Parole est glorieuse.
Jean 4 : 39 à 42 Plusieurs Samaritains de cette ville crurent en Jésus à cause de cette déclaration formelle de la femme: Il m'a dit tout ce que j'ai fait. Aussi, quand les Samaritains vinrent le trouver, ils le prièrent de rester auprès d'eux. Et il resta là deux jours. Un beaucoup plus grand nombre crurent à cause de sa parole; et ils disaient à la femme: Ce n'est plus à cause de ce que tu as dit que nous croyons; car nous l'avons entendu nous-mêmes, et nous savons qu'il est vraiment le Sauveur du monde.
La reine de Séba comme les samaritains, la reine de Séba et les samaritains ne s’étaient pas arrêté aux messagers, aux prédicateurs, aux témoins, ils se sont arrêtés à la personne de Jésus. C’est pour cela vous ne devez pas vous arrêter à nous, vous ne devez pas vous arrêter aux pasteurs, aux prédicateurs, aux missionnaires, vous devez maintenant vous-même chercher Jésus. C’est pour cela que nous vous disons qu’il croisse et que nous diminuons. C’est ça le message ! Et les samaritains ont dit à la femme samaritaine « Ce n’est plus à cause de toi ». Ça veut dire que « Nous n’avons plus besoin de toi, tu nous as conduit à la personne. Nous-mêmes nous l’avons écouté, nous-mêmes nous l’avons vu. Nous reconnaissons qu’il est le Sauveur du monde ». La reine de Séba dit « Ce que les messagers m’ont dit ce n’était qu’une petite partie mais moi j’ai vu, moi-même j’ai entendu ». Et elle dit « Je ne le croyais pas, avant d'être venue et d'avoir vu de mes yeux. Et voici, on ne m'en a pas dit la moitié. Tu as plus de sagesse et de prospérité que la renommée ne me l'a fait connaître.
Mais quand on va arriver au ciel, on va dire la même chose que la reine de Séba. Pourquoi ?
2 Corinthiens 12 : 1 à 4 Il faut se glorifier... Cela n'est pas bon. J'en viendrai néanmoins à des visions et à des révélations du Seigneur. Je connais un homme en Christ, qui fut, il y a quatorze ans, ravi jusqu'au troisième ciel…
La Jérusalem là-bas.
… (si ce fut dans son corps je ne sais, si ce fut hors de son corps je ne sais, Dieu le sait). Et je sais que cet homme (si ce fut dans son corps ou sans son corps je ne sais, Dieu le sait) fut enlevé dans le paradis, et qu'il entendit des paroles merveilleuses qu'il n'est pas permis à un homme d'exprimer.
Donc les messagers que nous sommes, nous sommes limités, nous ne pouvons pas exprimer tout. Donc Dieu, en fait, se sert de nous pour donner juste un avant-goût. Mais quand on va arriver au ciel et qu’on va voir Jésus dans sa gloire on sera époustouflés pendant l’éternité. Il n’y aura pas un jour au ciel où on ne pourra pas dire « Jésus, je suis dépassé ! ». Alors maintenant pour nous donner une compréhension, une petite compréhension de ce qu’on vivra au ciel pendant l’éternité l’apôtre Paul (…) parle de la sagesse infiniment variée de Dieu. Donc les gens qui avaient témoigné de Salomon à la reine de Séba avaient vu une partie de la sagesse infiniment variée de Dieu. Quand la reine de Séba est venue, pendant tout le temps où elle est restée à Jérusalem elle a vu plusieurs facettes de la sagesse infiniment variée de Dieu, de Jésus-Christ de Nazareth. Elle était dépassée ! Donc ça veut dire que, mes amis, nos vocabulaires, nos grammaires, nos langues ne sont pas en mesure de pouvoir qualifier, définir le Dieu de la Bible, Yehoshua, Jésus-Christ de Nazareth et notre Père céleste. Mes amis, vous vous rendez compte à quel point la Parole est puissante ? À quel point la Parole est riche ?
Heureux tes gens, heureux tes serviteurs qui sont continuellement devant toi, qui entendent ta sagesse!
Alors tu comprends pourquoi Marie avait choisi la bonne part ? Elle était assise aux pieds du Seigneur pour recevoir sa Parole.
Mes amis, ce soir, Dieu vous illumine, ce soir, Dieu vous libère. Ce message-là, les démons ne vont pas le supporter, ils vont vous quitter, vos maladies vont vous quitter au nom de Yehoshua.
Donc heureux ! Tu comprends pourquoi Jésus-Christ a dit à Pierre, on va comprendre ça, heureux, pourquoi heureux ?
Nous sommes dans Matthieu chapitre 16 : 17 Jésus, reprenant la parole, lui dit: Tu es heureux, Simon, fils de Jonas; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t'ont révélé cela, mais c'est mon Père qui est dans les cieux.
Tu es heureux pourquoi ? Parce que tu as reçu la révélation sur la sagesse infiniment variée de Dieu. Le Père t’a révélé qui est Jésus et la révélation de Jésus apporte le bonheur. C’est pour cela que la reine de Séba dit « Tes gens sont heureux, ceux qui entendent ta sagesse ». Donc l’argent ne procure pas le bonheur, non ! C’est la révélation de la sagesse infiniment variée de Dieu qui est Jésus-Christ.
Voilà pourquoi, frères, le message que Dieu me donne, le message qu’il m’a donné pour que je puisse vous le transmettre, quand il m’a dit « Va et sonne le shofar, sonne la trompette, libère mon peuple » ce n’est pas un message qui doit vous amener à vous attacher aux hommes, c’est un message qui doit vous amener à être passionnés de Jésus, à le rechercher, à le chercher dans la prière, à le désirer, à prier dans votre chambre, à vous mettre à genoux pour que Jésus se révèle à vous dans votre sommeil, dans vos songes, dans vos visions, dans vos maisons. Mes amis, dans vos prières quotidiennes, dans vos mariages, dans vos affaires, qu’il se révèle à vous. Nous autres là, oubliez-nous ! Moi là oubliez-moi parce que moi-même je suis comme vous, je cherche.
Béni soit l'Éternel, ton Dieu, qui t'a accordé la faveur de te placer sur le trône d'Israël!
De te placer sur le trône d’Israël. De te placer sur le trône d’Israël. De te placer sur le trône d’Israël. Il a été placé sur le trône. Seul Dieu trône ! Seul Dieu est assis sur le trône. Dans Luc chapitre 1 Zacharie prophétise, il dit que le trône de David lui sera donné. Yehoshua assis sur son trône !
C'est parce que l'Éternel aime à toujours Israël, qu'il t'a établi roi pour que tu fasses droit et justice.
La sagesse infiniment variée de Dieu aime la droiture et la justice.
Elle donna au roi cent vingt talents d'or…
Pourquoi cent vingt ? Le chiffre douze, le gouvernement, c’est le chiffre du gouvernement. En fait, elle lui a remis son gouvernement, elle lui a remis son autorité, elle lui a remis son trône.
Cent vingt talents d’or…
L’or c’est la royauté. Et le chiffre douze chez les hébreux c’est le nombre du pouvoir, du gouvernement. Israël était bâti sur douze tribus. Et Eli a restauré l’autel avec douze pierres qui représentent les douze tribus d’Israël. Jésus-Christ a bâti l’Eglise à partir de douze pierres, douze apôtres. Et la nouvelle Jérusalem selon Apocalypse 21 est bâtie sur douze fondements. Donc c’est le fondement.
La reine de Séba lui fait comprendre par cette offrande que « L’or c’est toi, la royauté c’est toi, le fondement inébranlable c’est toi, le gouvernement c’est toi ».
Et douze correspond aussi à la lettre lamed. Lamed à la forme d’un fouet, lamed nous parle de la discipline, lamed nous parle du Rabbi, le maître qui doit enseigner. Et Salomon disait « N’éloigne pas la verge de l’enfant ». Donc c’est le maître qui doit enseigner, qui châtie, Yehoshua. Vous voyez cette offrande ? Elle est prophétique.
…une très grande quantité d'aromates…
L’adoration…
…et des pierres précieuses.
Pourquoi les pierres précieuses ? Parce que Jésus est la pierre angulaire et il bâtit sa maison avec les pierres précieuses que nous sommes 1 Pierre 2 : 5. Donc toutes ces offrandes étaient prophétiques.
Il ne vint plus autant d'aromates que la reine de Séba en donna au roi Salomon. Les navires de Hiram, qui apportèrent de l'or d'Ophir, amenèrent aussi d'Ophir une grande quantité de bois de santal et des pierres précieuses. Le roi fit avec le bois de santal des balustrades pour la maison de l'Éternel et pour la maison du roi, et des harpes et des luths pour les chantres.
L’adoration !
Il ne vint plus de ce bois de santal, et on n'en a plus vu jusqu'à ce jour.
Et le verset 13 qui est aussi terrible « Le roi Salomon donna à la reine de Séba tout ce qu'elle désira, ce qu'elle demanda, et lui fit en outre des présents dignes… ».
De qui ?
…d'un roi…
Quand Jésus te visite, quand il te bénit et bien il te bénit avec la bénédiction digne d’un Dieu, digne du Dieu tout-puissant.
…tel que Salomon. Puis elle s'en retourna et alla dans son pays, elle et ses serviteurs.
Vous vous rendez compte frères et sœurs ? Il lui a donné plus que ce que la reine de Séba lui avait apporté. Donc la reine de Séba a donné à Salomon, donc Yehoshua, des choses qui lui tenaient à cœur : sa royauté, sa richesse et ensuite elle a eu aussi tout ce qu’elle désirait. Dans Psaume 37 : 4 il est dit « Fais de l’Eternel tes délices et il te donnera ce que ton cœur désire ». Salomon lui a donné tout ce qu’elle avait demandé parce qu’avant elle avait donné tout à Dieu. Tout ! Sa royauté… tout ! Et elle a demandé quoi ? Certainement la vie et elle a reçu la sagesse, elle a reçu Jésus. La richesse, la plus importante, la vraie richesse. Fais de l’Eternel tes délices ! Ça veut dire quoi ? Ça veut dire donne à Dieu, donne à Jésus ta royauté, ton règne, ton royaume, ton cœur, ta vie… Et il a demandé à la femme samaritaine de lui donner de l’eau « Donne-moi de l’eau » lui disait le Seigneur et en échange la femme samaritaine a reçu de l’eau vive.
Et ça dans ce passage nous avons, mes amis, nous voyons Christ la sagesse infiniment variée de Dieu. Quand on rencontre cette sagesse-là on est transformés, on est guéris, on est fortifiés…
Et, mes amis, dans nos églises au lieu de parler de l’argent matin, midi et soir, de mettre l’accent sur les offrandes, sur l’argent, sur la dîme, les bâtiments… toutes ces choses-là, sur les pasteurs, les hommes de Dieu… mettons l’accent sur Jésus-Christ de Nazareth, la sagesse infiniment variée de Dieu. Et les chrétiens à l’instar de la reine de Séba vont donner à Dieu tout ce qu’ils ont, comme dans les Actes des apôtres les premiers chrétiens vendaient tout ce qu’ils possédaient et apportaient tout aux pieds des apôtres. Pourquoi ? Parce que les apôtres leur révélaient Christ. Et c’est ça le réveil. Nous sommes à la fin des temps, nous avons besoin de Jésus, nous avons besoin de voir Christ à l’œuvre. Les hommes doivent être derrière et que Christ soit devant.
Gloire à Dieu. Dieu est grand !
On a fini l’enseignement, ce soir, mes amis, nous osons croire que vous avez été encouragés, fortifiés, bénis. Recherchons la sagesse.
Et juste un dernier passage que nous allons lire que le Saint Esprit vient de me donner.
Colossiens 2 : 1 à 3 Je veux, en effet, que vous sachiez combien est grand le combat que je soutiens pour vous, et pour ceux qui sont à Laodicée, et pour tous ceux qui n'ont pas vu mon visage en la chair, afin qu'ils aient le cœur rempli de consolation, qu'ils soient unis dans l’amour, et enrichis d'une pleine intelligence pour connaître le mystère de Dieu, savoir Christ…
La sagesse mystérieuse !
…mystère dans lequel sont cachés tous les trésors de la sagesse et de la connaissance.
Tous les trésors !
Voilà, la Parole est claire, mes amis. Que Dieu nous garde.
Et la Bible nous dit que la crainte de Dieu est le commencement de la sagesse. Craignons Dieu, aimons Dieu, prions le Seigneur afin qu’il nous sanctifie pour son retour au nom de Yehoshua. Amen !


Matthieu 25:1 à 13

Alors le royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, allèrent à la rencontre de l'époux. Cinq d'entre elles étaient folles, et cinq sages. Les folles, en prenant leurs lampes, ne prirent point d'huile avec elles; mais les sages prirent, avec leurs lampes, de l'huile dans des vases. Comme l'époux tardait, toutes s'assoupirent et s'endormirent. Au milieu de la nuit, on cria: Voici l'époux, allez à sa rencontre! Alors toutes ces vierges se réveillèrent, et préparèrent leurs lampes. Les folles dirent aux sages: Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s'éteignent. Les sages répondirent: Non; il n'y en aurait pas assez pour nous et pour vous; allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous. Pendant qu'elles allaient en acheter, l'époux arriva; celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée. Plus tard, les autres vierges vinrent, et dirent: Seigneur, Seigneur, ouvre-nous. Mais il répondit: Je vous le dis en vérité, je ne vous connais pas. Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l'heure. Matthieu 25: 1 à 13