Yehoshua, le Rocher des âges - Shora Kuetu




Matthieu 16 : 13 à 18

Jésus, étant arrivé dans le territoire de Césarée de Philippe, demanda à ses disciples: Qui dit-on que je suis, moi, le Fils de l'homme? Ils répondirent: Les uns disent que tu es Jean Baptiste; les autres, Élie; les autres, Jérémie, ou l'un des prophètes. Et vous, leur dit-il, qui dites-vous que je suis? Simon Pierre répondit: Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant. Jésus, reprenant la parole, lui dit: Tu es heureux, Simon, fils de Jonas; car ce ne sont pas la chair et le sang qui t'ont révélé cela, mais c'est mon Père qui est dans les cieux. Et moi, je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle.
Le verset 18 c’est le verset qui nous intéresse ce soir.
Le Seigneur pose bien sûr la question aux apôtres : qu’est-ce que les gens disent de lui, qu’est-ce que les gens pensent de lui. Et chacun va répondre et puis Pierre reçoit la révélation du Père en disant que « Tu es le Christ, le Fils de Dieu vivant ». Voilà comme le Seigneur va révéler pour la première fois son plan concernant l’ekklesia, son assemblée. Et il dira au verset 18 « Et moi je te dis aussi que tu es Pierre et que sur cette pierre je bâtirai mon Eglise et les portes de l’enfer ne prévaudront point contre elle ».

Donc ici nous avons à deux reprises le mot pierre qui revient donc le premier mot pierre bien sûr c’est petros en grec, petros c’est un petit caillou et le deuxième c’est petra. Voilà c’est ce qui nous intéresse ce soir petra. Petra signifie un grand Rocher. Et on apprend que c’est sur ce Petra que l’Eglise sera bâtie et que l’enfer ne pourra détruire.
Alors l’église qui a pour fondement le Roc, le Rocher, ne peut en aucun cas être détruite, renversée, brisée, cassée parce que le Seigneur en est le fondement. Donc d’emblée nous, en tant qu’église, nous comprenons, nous réalisons que Yehoshua notre Seigneur est le fondement par excellence,  le Roc, le fondement, sur qui nous devons être bâtis, sur qui nous devons construire. Donc toutes les personnes qui suivent cet enseignement, qui veulent avoir des ministères solides, qui veulent avoir une vie chrétienne solide, des couples solides, réussir dans leur ministère, dans leur vie de couple, dans leur vision, toutes ces personnes doivent avoir pour fondement, bien sûr ça vous le savez Petra, Yehoshua. Donc on comprend par là que si Petra, Yehoshua est notre fondement quoi que l’enfer décide nous ne serons jamais ébranlés. Quoi que les démons fassent, nous ne serons jamais, jamais, renversés en aucun cas.
Et ce qu’il faut comprendre ici, vous devez comprendre que le mot utilisé pour parler de l’enfer c’est Hadès, ça on le sait, Hadès est chez les Grecs le dieu du monde souterrain. Les Grecs avaient tellement peur de Hadès qu’ils utilisaient un euphémisme pour ne pas avoir à prononcer ce nom-là, tellement que ce démon les faisait et les fait trembler jusqu’à ce jour, et l’euphémisme qu’ils utilisaient signifiait littéralement porte close. Donc cela veut dire que le dieu Hadès ou encore l’enfer ou encore le séjour des morts est un démon tellement puissant… bien sur Yehoshua est plus puissant que lui, tellement puissant que quand il enferme les gens, personne ne peut, quand il enferme les gens dans ce monde, personne ne peut en sortir. Yehoshua, heureusement, en est sorti et il a sorti également toutes les personnes qui croient en lui.
Voilà comment le Seigneur va présenter les choses en nous faisant comprendre que l’enfer quel que soit sa puissance ne peut en aucun cas détruire toutes les personnes qui prennent Yehoshua comme leur fondement, comme leur socle, comme leur base.
Nous sommes dans Luc chapitre 6 : 46 à 49 Pourquoi m'appelez-vous Seigneur, Seigneur! Et ne faites-vous pas ce que je dis? Je vous montrerai à qui est semblable tout homme qui vient à moi, entend mes paroles, et les met en pratique. Il est semblable à un homme qui, bâtissant une maison, a creusé, creusé profondément, et a posé le fondement sur le Roc. Une inondation est venue, et le torrent s'est jeté contre cette maison, sans pouvoir l'ébranler, parce qu'elle était bien bâtie. Mais celui qui entend, et ne met pas en pratique, est semblable à un homme qui a bâti une maison sur la terre, sans fondement. Le torrent s'est jeté contre elle: aussitôt elle est tombée, et la ruine de cette maison a été grande.
Donc qu’est-ce qu’on apprend ici ? On apprend bien sur cette histoire, c’est une histoire qui concerne deux bâtisseurs, deux bâtisseurs. Le premier va creuser et creuser profondément et il va poser la fondation sur le Roc. Et la Parole nous apprend qu’il y a eu bien sûr de l’inondation, il y a eu un torrent, il y a eu la pluie tout ça, et toutes ces choses n’ont pas pu détruire, ébranler cette maison. Elle est restée inébranlable parce qu’elle était bâtie sur le Roc, sur le Rocher. Le Rocher qui était et qui est toujours invisible bien sûr parce que quand vous regardez les maisons vous ne voyez pas leur fondation, pourtant elles sont bel et bien là. Donc le Roc, le Rocher, la Roche ici était cachée pourtant la résistance de cette maison était due à sa présence. Quels que soient les attaques de l’ennemi cette maison a résisté et elle a traversé toutes sortes d’époques, de périodes, d’épreuves et elle est restée et elle reste inébranlable.
Et le deuxième bâtisseur, lui, par contre n’avait pas une bonne vision. Il a bâti comme un bâtisseur mais il a omis de creuser, de creuser profondément pour trouver le Roc parce que pour trouver la fondation ici il fallait creuser, creuser. Donc Dieu veut des creuseurs, des gens, des hommes et des femmes qui creusent c’est-à-dire qui vont dans l’intimité parce que quand on creuse on va dans la profondeur, Dieu veut la profondeur. Et c’est l’intimité, le fait de creuser ici c’est vraiment l’intimité c’est à dire le Roc on ne peut pas l’avoir comme fondement si on n’a pas une profonde, une bonne intimité avec le Père. Parce que quand on creuse on est seul, on va rencontrer toutes sortes de pierres, de couches, de rocs, toutes sortes de pierres, de caillasses mais on va continuer, persévérer à creuser, à creuser… Et si on a du mal à creuser on peut prendre carrément un marteau-piqueur, on va creuser, on va creuser parce qu’on est à la recherche du Roc, d’une pierre de taille, une pierre solide pour pouvoir bâtir sa maison dessus. Et le deuxième bâtisseur n’a pas eu cette vision de creuser, de creuser pour pouvoir poser la fondation sur le Roc. Et on apprend que cette maison n’a pas tenu face à l’adversité. L’inondation est venue, il y a eu des torrents qui se sont jetés contre cette maison et elle n’a pas résisté parce qu’elle était bâtie sur du sable. Donc cette personne, ce deuxième bâtisseur, était très superficielle, elle est restée sur la surface, elle n’a pas été en profondeur pour bâtir une maison qui allait résister.
Alors ici nous avons deux types d’églises bien sur : la première c’est l’Eglise de Yehoshua qui a pour fondement le Roc et la deuxième c’est la religion, la religion, tout ce qui vient de l’homme, tout ce qui manque de profondeur. Et elle ne résiste pas bien évidemment. Donc ces deux maisons peuvent représenter aussi deux types de situations, elles peuvent représenter aussi des ministères, des couples, des familles… toutes sortes de choses que les hommes essayent de bâtir : couples, études, maisons… Je ne sais pas ce que vous avez à cœur de faire mais en tout cas il vous faut la fondation et la bonne fondation.
Et la Parole nous dit que « Maudit soit celui qui se confie dans l’homme et qui prend la chair pour appui ». Donc on peut prendre cette parole dans Jérémie chapitre 17 : 5 Ainsi a dit Yahwé: Maudit est l'homme qui se confie en l'homme et qui de la chair fait son bras, Et dont le cœur se retire de Yahwé, il sera comme un homme dénué de secours dans la plaine stérile. Il ne verra point venir le bien mais il habitera au désert dans les lieux secs, dans une terre salée et inhabitable.
Cette parole concerne le deuxième bâtisseur dont il est question dans Luc chapitre 6 qui a bâti sa maison sur du sable. Alors le sable ici nous parle bien sûr de l’Homme, l’Homme, la poussière, l’Homme vient de la poussière, l’Homme vient de la terre. Cet homme, ce bâtisseur, le deuxième va bâtir sa maison en s’appuyant sur l’Homme mais si l’Homme te porte aujourd’hui, demain il va t’abandonner. N’est-ce pas ? D’ailleurs dans ma vie de tous les jours, dans le ministère j’ai pu expérimenter cela même si aujourd’hui il y en a qui veulent revenir soi-disant pour la réconciliation alors qu’il ne peut pas y avoir la réconciliation sans la réparation. Il faut réparer d’abord avant de prétendre se réconcilier d’abord avec le Seigneur parce que nous on n’a pas de problème. Donc il faut creuser. S’appuyer sur l’Homme, frères, ne sert à rien comme je vous l’ai dit. Et le deuxième bâtisseur s’était appuyé sur l’Homme, le sable. Vous savez quand le torrent s’agitait contre cette maison il n’y avait pas de profondeur, pas de fondement, pas de racines et cette maison s’est écroulée.
Et le (premier) bâtisseur on le voit dans Jérémie 17 : 7 Béni soit l’homme qui se confie en Yahwé dont Yahwé est la confiance. Il sera comme un arbre planté près des eaux, qui étend ses racines le long d’une eau courante qui lorsque vient la chaleur ne la craint point mais dont la feuille est verte. Il n’est point en peine dans l’année de sècheresse et ne cesse de porter du fruit.
Ça c’est magnifique ! Vous voyez ces deux versets concernent ces deux bâtisseurs. Heureux l’homme qui prend Yahwé pour appui, il est comme un arbre planté près des eaux paisibles. Et on nous dit que cet arbre-là a les racines profondément ancrées dans le sol.
Donc ça veut dire que le deuxième bâtisseur avait pour appui l’Homme. Pendant des années je me suis appuyé sur les Hommes et bien évidemment, on a été, j’ai été profondément déçu et depuis que j’ai pris la décision de suivre, de n’obéir qu’au Seigneur et bien mes amis je vois les fruits. Et ces fruits sont bons et beaucoup des gens veulent bien sûr les consommer parce qu’ils sont bons.
Donc quand la Parole dit qu’on reconnaît un arbre à ses fruits et bien cet arbre dont il est question a pour fondement, a pour racine bien sûr Yehoshua.
Et la Parole nous dit également dans Romains chapitre 11 que nous avons été greffés sur l’olivier franc et ce n’est pas nous qui portons l’olivier mais c’est la racine qui nous porte. Donc Yehoshua est vraiment la racine de l’arbre que nous sommes nous en tant que corps de Christ, nous en tant que membres du corps de Christ. Et Yehoshua est également le Petra c’est-à-dire le Roc qui porte l’Eglise donc ce n’est pas l’Eglise qui porte Yehoshua mais c’est Yehoshua qui porte l’ekklesia.
Nous sommes dans 1 Pierre, notre grand frère Pierre nous parle de cette pierre. 1 Pierre chapitre 2 : 4 En vous approchant de lui; qui est la pierre vivante rejetée des hommes, mais choisie de Dieu, et précieuse; 5 Vous aussi, comme des pierres vivantes, vous êtes édifiés, pour être une maison spirituelle, une sacrificature sainte, afin d'offrir des sacrifices spirituels agréables à Dieu, par Jésus-Christ.
On peut relire encore ?
En vous approchant de lui; qui est la pierre vivante rejetée des hommes, mais choisie de Dieu, et précieuse; 5 Vous aussi, comme des pierres vivantes, vous êtes édifiés, pour être une maison spirituelle, une sacrificature sainte, afin d'offrir des sacrifices spirituels agréables à Dieu, par Jésus-Christ.
Et Pierre présente justement ce Roc donc Yehoshua comme étant la pierre vive, la pierre vivante. Donc on comprend que toute maison qui est bâtie sur cette pierre reçoit la vie. C’est pour cela si une église locale n’a plus de vie en elle dites-vous bien que Christ n’en est plus le fondement c’est aussi simple que cela, c’est aussi simple que ça. Si vous êtes dans une assemblée locale ou il n’y a plus la vie de Dieu… Vous me direz « Frère, mais c’est quoi la vie de Dieu ? » et bien Dieu respire la sainteté, Dieu respire la joie, Dieu respire l’amour, la paix, Dieu respire la sanctification, la sanctification, et si il y a ces fruits forcément il y aura des guérisons, il y aura des délivrances… on verra cela tout à l’heure par rapport au Roc qui donne du miel, du lait… on le verra.
Donc d’abord nous avons une information capitale, on apprend que le Roc qui est Yehoshua, la pierre qui est Yehoshua, qui est le fondement de l’Eglise véritable est une pierre vivante. Donc mes amis si vous êtes entre les briques qu’on appelle temple que ce soit une maison ou un bâtiment, un temple et bien, mes amis, ce n’est pas ça l’ekklesia. On apprend que les membres de l’ekklesia ont la vie parce que leur fondement qui est la pierre, Yehoshua, est une pierre vivante, une pierre qui vivifie. Donc si on prend un cadavre et qu’on le met sur cette pierre, ce cadavre va recevoir la vie. Donc il est anti biblique, anti scripturaire qu’une personne se réclame de Christ tout en étant morte parce que le fondement de l’Eglise est une pierre vivante.
Et deuxièmement on apprend que c’est une pierre rejetée donc naturellement les gens qui aiment le Seigneur, qui le craignent sont rejetés par le monde naturellement et par les religieux. Donc c’est aussi simple que ça.
Et qu’est-ce qu’on apprend au verset 6 ? C'est pourquoi il est dit dans l'Écriture: Voici, je pose en Sion une pierre angulaire, choisie, précieuse; et qui croira en elle, ne sera point confus. Vous en recevrez donc de l'honneur, vous qui croyez; mais pour les incrédules, la pierre que ceux qui bâtissaient ont rejetée, est devenue la principale pierre de l’angle, et une pierre d'achoppement et une pierre de chute lesquels heurtent contre la parole, et sont rebelles, a quoi aussi ils ont été destinés.
Et ça c’est terrible frères et sœurs.
On apprend que Dieu a choisi cette pierre, elle est précieuse et elle est la pierre de l’angle que les bâtisseurs avaient rejeté. Donc qu’est-ce qu’on peut comprendre ici ? D’après l’histoire, d’après la tradition juive, à l’époque du retour de l’exil à Babylone lorsque les juifs étaient revenus de l’exil babylonien la captivité babylonienne, mes amis, sous Néhémie et Esdras ils avaient entamé la reconstruction du temple, ils avaient entamé la reconstruction du temple et la pierre angulaire, la pierre de l’angle qui était pratiquement semblable aux autres pierres avait été négligée. Ils avaient commencé à reconstruire le temple tout en négligeant la pierre de l’angle qui étaient là à côté d’autres pierres mais comme elle était aussi banale, aussi simple que les autres pierres elle n’a pas été prise en compte et à un moment donné pendant la construction ils se sont aperçus que la pierre de l’angle n’était pas à sa place et ils ont cherché, cherché jusqu’à ce que ils l’ont retrouvé et ils l’ont mis à sa place. Et cette histoire va être utilisée, en fait, cet oubli était comme un acte prophétique qui annonçait justement le rejet de la pierre angulaire, Yehoshua par les bâtisseurs c’est-à-dire les scribes, les pharisiens et la plupart des chefs des juifs.
Et Pierre nous apprend que cette pierre est devenue une pierre de scandale. Dans Mathieu 15 les apôtres, après le discours de Yehoshua vont le voir pour lui dire « Sais-tu que les pharisiens sont scandalisés des propos, de ce discours ? ». Elle est devenue cette pierre également une pierre d’achoppement. Et on apprend que celui sur qui elle tombe il est écrasé, si elle tombe sur quelqu’un cette personne est écrasée, blessée donc c’est une pierre incontournable, ce Roc, pour toutes les personnes qui veulent bâtir.
Et justement, qui est réellement cette pierre ? On sait que c’est Yehoshua. Et nous allons encore avoir d’autres lectures, nous allons avoir d’autres passages bibliques qui nous montrent que Yehoshua est bel et bien cette pierre angulaire.
Pendant des années, mes amis, nous nous sommes appuyés sur les hommes qu’on appelle prophètes, apôtres, docteurs… tout ça. On courait après eux pour aller les chercher et venir chez nous pour nous apporter la Parole. Je ne dis pas que ce n’est pas biblique si ces hommes craignent Dieu. Mais, il est temps que nous repartions, que nous retournions à la personne qui nous a sauvés, qui nous a appelés au Royaume de Dieu.
Nous sommes dans Esaïe 44 : 8 Ne soyez point effrayés et ne soyez point troublés. Ne te l'ai-je pas fait entendre et annoncé dès longtemps? Et vous êtes mes témoins. Y a-t-il un autre Dieu que moi? Il n'y a pas d'autre Rocher; je n'en connais point.
Alors qu’est-ce qu’on apprend ici ? Au huitième siècle avant l’incarnation de Yehoshua, Esaïe le prophète va parler de la part du Seigneur et Dieu dira par sa bouche aux enfants d’Israël qu’il n’y a pas d’autres rochers et Dieu dit qu’il n’en connaît pas d’autres. Et nous savons que la vérité sort de la bouche de notre Dieu, Yehoshua, Yahwé, le Dieu d’Israël, le Dieu Tout-Puissant. Dieu dit qu’il ne connaît pas d’autres rochers et il dit qu’il est lui le Rocher.
Ne te l'ai-je pas fait entendre et annoncé dès longtemps? Et vous êtes mes témoins.
Dieu dit que les enfants d’Israël étaient ses témoins à cette époque c’est-à-dire que c’était eux qui devaient annoncer au monde entier que le seul véritable Rocher c’était Yahwé tout simplement puisque le mot Eternel ici c’est Yahwé ou encore le tétragramme donc YHWH. Et Dieu dit que c’est lui le seul véritable Rocher il n’en connaît pas d’autres, il ne connaît pas d’autres rochers.
Alors allons voir dans Genèse 49 : 24 Mais son arc est demeuré ferme, et ses bras et ses mains ont été renforcés par les mains du Puissant de Jacob, du lieu où réside le Berger, le Rocher d'Israël.
Jacob est le premier à avoir parlé de Dieu comme étant le Roc, le Rocher, avant sa mort. Et il annonce aux douze tribus, aux chefs, aux princes des douze tribus d’Israël que le seul véritable Pasteur et Rocher n’était rien d’autre que Yahwé. Il a montré à ses enfants le chemin. Il leur a dit c’est lui Yahwé le véritable Roc, Rocher, Petra, le véritable fondement.
Et on prend un autre passage, nous sommes dans Nombres chapitre 20 : 8 Prends la verge, et convoque l'assemblée, toi et Aaron, ton frère, et parlez au Rocher en leur présence…
Dieu dit aux enfants d’Israël pendant leur pèlerinage, pendant leur traversée, pendant la traversée du désert de Sinaï les enfants d’Israël à un moment donné ils n’avaient plus rien à boire, ils avaient soif. Ils vont murmurer contre Moïse, contre Aaron, Dieu va s’adresser à son serviteur Moïse en lui disant « Va demander aux enfants d’Israël, va voir ton frère Aaron et allez tous les deux parler au Rocher ».
Tu peux vous répéter ça s’il te plait. Parler au Rocher c’est bien écrit ?
Prends la verge, et convoque l'assemblée, toi et Aaron, ton frère, et parlez au Rocher en leur présence…
« Donc convoque les enfants d’Israël devant le Rocher et parlez au Rocher, parlez aux Rocher ».
Mes amis, écoutez bien ici c’est quand même terrible, c’est prophétique, ça veut dire que le Rocher dont il est question, le Roc de l’Eglise on peut lui parler c’est un Rocher qui a des oreilles. Vous savez humainement parlant si quelqu’un vous voit en train de parler à une pierre on ne peut que vous enfermer dans un asile psychiatrique. N’est-ce pas ? Mais là le problème c’est qu’ici Dieu va parler à Moïse en disant « Allez parler au Rocher ». Mais écoutez Moïse aurait pu dire à Dieu « Mais Dieu tu veux que je sois considéré comme un fou ? Les hébreux me demandent à boire et toi tu me dis d’aller parler à une pierre ??? ».
Nous sommes au verset 11 Et Moïse leva la main, et frappa le Rocher avec sa verge, par deux fois; alors des eaux sortirent en abondance, et l'assemblée but, et leur bétail aussi.
Qu’est-ce que Moïse a fait là ? Moïse a frappé le Rocher, il a frappé le Rocher et on nous dit que de l’eau était sortie et les enfants d’Israël ont bu. Et quand Yehoshua était sur la croix on a enfoncé une lance dans son flanc droit et on nous dit que de l’eau et du sang étaient sortis. Pourquoi ? Pour abreuver les gens qui voulaient avoir la vie parce que dans Jean 6 Yehoshua a dit que son sang était un vrai breuvage. Donc sur la croix le monde qui avait soif a parlé au Roc, a parlé au Roc. C’était la violence, un langage violent. Et la croix, Yehoshua sur la croix à donné du sang et de l’eau.
Et qu’est-ce que Paul nous apprend dans 1 Corinthiens chapitre 10 ?
Dieu se présente comme le Roc et Yehoshua est ce Rocher, cette pierre donc il y a pas trois dieux, deux dieux, il y a un seul Dieu. Les Ecritures sont formelles. C’est clair ! A la fois Père et Fils. Chemin, vérité, vie… Yehoshua notre maître.
Nous sommes dans la Parole 1 Corinthiens chapitre 10 : 1 Frères, je ne veux pas que vous ignoriez que nos pères ont tous été sous la nuée, et qu'ils ont tous passé au travers de la mer; 2 Et qu'ils ont tous été baptisés en Moïse dans la nuée et dans la mer; 3 Et qu'ils ont tous mangé de la même nourriture spirituelle; 4 Et qu'ils ont tous bu du même breuvage spirituel; car ils buvaient de l'eau du Rocher spirituel qui les suivait; et ce Rocher était Christ.
Voilà Paul confirme ici que le Roc dont il est question ici c’est Christ avant son incarnation.
Qui d’autre que Dieu lui-même peut-il voyager dans le temps comme ça ? Qui d’autre que Dieu lui-même peut suivre les hommes, l’histoire, le cours de l’histoire des hommes si ce n’est que Dieu lui-même ? Voilà pourquoi il se présente dans Apocalypse chapitre 1 qu’il est celui qui est, qui était et qui vient. Les trois temps le passé, le présent et le futur.
« Nos pères… », Paul disait, « … ont bu à un Rocher et ce Rocher qui produisait de l’eau n’est rien d’autre que Yehoshua le Messie ».
Et nous sommes dans Deutéronome chapitre 32.
Donc c’est un Rocher qui donne, qui alimente les gens vous savez telle une racine qui va profondément dans le sol chercher, puiser de l’eau, puiser de l’eau pour alimenter l’arbre et bien Yehoshua est notre Roc, notre Rocher qui va bien sûr produire de l’eau pour nous désaltérer.
Eh bien nous sommes dans Deutéronome chapitre 32 : 1 Cieux, prêtez l'oreille, et je parlerai; et que la terre écoute les paroles de ma bouche. 2 Ma doctrine distillera comme la pluie; ma parole dégouttera comme la rosée; comme la pluie menue sur l’herbe naissante et comme la grosse pluie sur l'herbe avancée. 3 Car j’invoquerai le nom de l'Éternel. Attribuez la grandeur à notre Dieu! 4 L'œuvre du Rocher est parfaite…
(…) L’œuvre du Rocher est parfaite. Voilà ici Moïse est en train de parler de l’œuvre de la croix. Moïse a prophétisé que l’œuvre de la croix est une œuvre parfaite et ça c’est l’œuvre du Rocher donc c’est un Rocher qui fait de l’œuvre, qui fait une œuvre. Et il le dit l’auteur de l’épitre aux Hébreux dans Hébreux chapitre 10 : 14 il est dit que « par une seule offrande il a amené à la perfection tous ceux qui sont sanctifiés ». Donc vous voyez bien que l’œuvre du Rocher est une œuvre parfaite.
On continue.
…car toutes ses voies sont jugement. Le Dieu fort est vérité.
Donc Moïse nous apprend que ce Rocher là est le Dieu fort est vérité.
… et sans iniquité. Il est juste et droit.
Donc l’Agneau de Dieu est sans défaut.
Ils se sont corrompus envers lui, leur tâche n'est pas une [tache] de ses enfants ; c'est une génération perverse et revêche. Est-ce ainsi que tu récompenses l'Eternel, peuple fou, et qui n'es pas sage ? N’est-il pas ton père, qui t'a acquis ?
On apprend ici que ce Roc, ce Rocher est le Père des hébreux c’est pour cela Esaïe 9 nous dit qu’on l’appellera Père éternel. Moïse présente ici le Roc, le Rocher comme le Père.
Mais pourquoi vous ne voulez pas admettre que Yehoshua est le Père des âges ? Ce n’est pas Shora qui le dit frères ! Il faut la révélation, l’éclairage, l’illumination, la Parole est la révélation, il faut l’illumination. Il est Dieu, il est capable d’être plusieurs choses en même temps : il est le chemin, il est la vérité… C’est pas Shora qui le dit ici.
On va répéter encore. Moïse nous dit que « l’œuvre du Rocher est parfaite ». Donc on voit que le Rocher fait une œuvre parfaite. Et qui peut me dire que l’œuvre de la croix n’est pas parfaite ?
On continue.
…car toutes ses voies sont la justice même.
Toutes ses voies sont la justice même. (…)Yehoshua n’a-t-il pas dit quand il était sur terre « Qui de vous peut me convaincre de péché ? ».
C'est un Dieu fidèle et sans iniquité…
Mais Moïse présente ce Roc comme étant le Dieu fidèle et sans iniquité. Mais mes amis, ce n’est pas Shora qui le dit !
Il est juste et droit.
Ce n’est pas Shora qui le dit !
Ils ont agi à son égard d'une manière honteuse et perverse, ses enfants dégénérés, race fausse et tortueuse. 6 Est-ce ainsi que vous récompensez l'Éternel, peuple insensé et sans sagesse? N'est-il pas ton père, qui t'a formé, qui t'a fait et t'a affermi?
Mais ça c’est terrible ça !
Mes amis, est-ce que vous vous rendez compte ce que Moïse est en train de déclarer ? Il déclare que le Roc, le Rocher est le Père de la nation israélite.
Souviens-toi des jours d'autrefois; considère les années, d'âge en âge; interroge ton père, et il te l'apprendra, tes vieillards, et ils te le diront. 8 Quand le Très-Haut donnait leur lot aux nations, quand il séparait les enfants des hommes, il fixa les limites des peuples selon le nombre des enfants d'Israël; 9 Car la portion de l'Éternel, c'est son peuple; Jacob est le lot de son héritage. 10 Il le trouva dans un pays désert, dans une solitude, où il n'y avait que hurlements de désolation; il l'entoura, il prit soin de lui; il le garda comme la prunelle de son oeil; 11 Comme l'aigle qui réchauffe son nid et couve ses petits; qui étend ses ailes, les prend, et les porte sur ses plumes. 12 L'Éternel seul l'a conduit, et il n'y a point eu avec lui de dieu étranger.
C’est le seul Dieu qui s’est présenté à eux comme leur Rocher et il n’y a pas eu d’autres dieux étrangers… pas la Trinité, pas d’autres dieux, je ne sais pas quoi là, le seul véritable Yahwé.
Frères et sœurs et la Parole nous dit Moïse est en train de présenter ce Roc comme un Père qui aime ses enfants et qui va déployer ses ailes protectrices pour les protéger contre les éventuelles attaques de l’ennemi, contre les dangers qui les menaçaient.
Et qu’est-ce qu’on apprend ?
Il l'a fait passer à cheval sur les lieux élevés de la terre; et Israël a mangé les produits des champs; et il lui a fait sucer le miel de la Roche et l'huile des plus durs Rochers, 14 Le beurre des vaches et le lait des brebis, avec la graisse des agneaux, des béliers nés à Bassan et des boucs, avec la fine fleur du froment…
Frères, qu’est-ce que ce Rocher produit ? On nous dit qu’Israël a sucé la pierre donc comme cette pierre faisait suinter, le lait suintait, le miel suintait, il fallait utiliser sa langue pour sucer le Roc. Donc c’est un Roc que tu peux sucer comme une sucette parce que l’huile coule dessus, le lait coule dessus… le lait pourquoi ? Le lait c’est pour affermir notre intérieur, pour affermir nos os ! 1 Pierre 2 nous dit « Désirez le spirituel afin que vous croissiez par lui ». Donc le lait est indispensable à la croissance, au développement des os, à l’affermissement des os, le lait. Voilà pourquoi on donne du lait aux enfants, aux nouveaux nés. Et c’est ce Roc qui donne ce lait, ce n’est pas un pasteur. Et on apprend que ce Roc donne aussi du miel. Le miel, mes amis, c’est comme une espèce d’antidote, un antidote contre le poison. C’est-à-dire le péché est considéré dans la Bible comme un poison et le seul aliment capable de te soigner du poison qui est le péché c’est le miel. Voilà pourquoi beaucoup de pasteurs en Afrique ils se promènent avec leur bouteille de miel parce qu’il y a beaucoup d’empoisonnements. Le miel, la douceur. Ça veut dire que quel que soit le poison que tu as mangé, que tu as bu si tu as le miel, si Christ est ton Rocher, Yehoshua, et bien tout poison est détruit au nom de Yehoshua. Voilà pourquoi tous les venins qu’on a eu mes amis, tous ces paroles de critique, de condamnation n’ont pas pu nous atteindre. Paul quand il a été mordu par la vipère, Paul ne pouvait pas mourir parce qu'il suçait le miel du Roc.
On va aller doucement il faut qu’il y ait l’enseignement, il faut que l’enseignement nous pénètre. Voilà pourquoi nos ennemis qui sont connectés ce soir, regardez bien, écoutez bien nous allons continuer à témoigner de la gloire de Dieu et vous serez toujours là pour nous observer parce que nous vivons Psaumes 23.
Les barbares ont changé de langage parce que Paul qui a été mordu le venin était dans ses veines mais le venin de la vipère a rencontré le miel.
Moi ma sucette c’est ça, ma sucette c’est le Roc. Les gens disent « mais il ne meurt pas ». Je ne vais pas mourir aujourd’hui, non, Dieu m’a dit « faut faire mon œuvre ».
David a dit dans Psaume 118 « Je ne mourrais pas ». Parce que ses ennemis voulaient qu’il meure. Il dit « Non, non je ne mourrai pas ». Nous réfutons vos prophéties, nous brisons vos prophéties, nous cassons vos visions, nous dénonçons vos œuvres au nom de Yehoshua. Ils vont creuser des tombes, ils vont rentrer eux-mêmes. Ils vont mettre des choses en place pour nous tuer, pour nous exécuter, c’est comme Aman, ils vont eux-mêmes être exécutés dessus.
Nous mangeons le miel chaque matin, chaque midi, chaque soir, chaque minuit, chaque trois heures du matin, chaque six heures du matin… nous mangeons du miel.
Et ce miel là tue les lions. Du fort est sorti le doux. ça c’est Samson. Il a tué le lion pour manger le miel. On dit à Samson « Qu’est-ce que tu manges ? » « du miel » « ça vient d’où ? » « de la carcasse d’un lion ».
Il faut laisser le Seigneur bénir son peuple. Voilà pourquoi les sorciers doivent ouvrir grandement leurs oreilles. Nous les chrétiens nous suçons du miel. Voilà pourquoi vous n’arrivez pas à nous tuer. Nous avons un fondement le Roc qui est caché et qui nous alimente avec le lait pour nos os, qui nous alimente avec du miel contre le poison, le péché, contre vos traits enflammés. Et ce Roc produit aussi de l’eau, l’eau pour nous désaltérer, l’eau pour nous nettoyer, l’eau pour nous permettre de nager. L’eau c’est l’Esprit de feu, l’Esprit de gloire, l’Esprit de sainteté, l’Esprit de victoire, l’Esprit de percée spirituelle.
Oh oui Seigneur mon Dieu merci pour ta Parole. Jésus de Nazareth. Ta Parole est puissante, mon Dieu, magnifique.
On a vu ce Roc produit au moins quatre aliments : le lait pour les os, le miel contre le poison, le péché, l’eau pour nous désaltérer, pour nous nettoyer. Le quatrième aliment c’est l’huile. Pourquoi l’huile ? On sait ce que c’est l’huile, mes amis. L’huile c’est pour nous rendre puissants. Ton Dieu ordonne que tu sois puissant ! Psaume 68. Ton Dieu ordonne que tu sois puissant ! C’est un ordre ! L’huile. Yehoshua a dit « Vous recevrez une puissance celle du Saint Esprit survenant sur vous et vous serez mes témoins ».
Comment voulez-vous être témoin de quelqu’un si vous n’avez jamais vu la personne ?
C’est pour cela il y des gens qui vous appellent, qui vous envoient des SMS « Venez prier chez nous ». Fuyez-les ! Ce sont des recruteurs, ils sont là en train de vous recruter. Un vrai homme de Dieu, un vrai dirigeant n’appelle pas les gens pour venir prier chez lui. Dites-moi où Jésus appelait les gens pour aller prier chez lui ? Les gens apprenaient que Yehoshua était quelque part, ils prenaient leur barque, ils allaient le chercher ! Ceux qui vous envoient des SMS pour que vous alliez prier chez eux ce sont des recruteurs, ce sont des charlatans, ce sont des voleurs, des voleurs d’âmes qui veulent vous accaparer. Ne répondez pas à leur SMS au nom de Yehoshua. Laissez le Seigneur vous attirer non dans un bâtiment, non dans une maison mais vous attirer dans son Royaume parce que vous voulez manger le miel. Chrétiens, écoutez la Parole de Dieu !
Je suis sûr qu’il y en a qui disent « Mais non mais ce monsieur est dur » mais la Parole est dure, frères, c’est comme ça. Qui peut l’entendre ?
L’Huile, l’huile manque. « Qu’en tout temps… », Ecclésiaste nous dit, « … qu’en tout temps tes vêtements soient blancs et que l’huile ne manque point sur ta tête ».
La différence aujourd’hui c’est l’huile. Tout le monde se réclame de Christ, tout le monde se réclame pasteur, tout le monde se dit apôtre, tout le monde se dit prophète… la différence c’est au niveau de l’huile. L’huile mes amis attire. Les malades ont besoin de l’huile. Le Seigneur a dit quoi dans Jacques 5 ? Si quelqu’un est malade qu’il appelle les anciens de l’église et que les anciens de l’église prient pour lui en l’oignant d’huile au nom du Seigneur Jésus-Christ et le Seigneur va la guérir. L’huile est associée à la guérison.
Donc c’est un Rocher qui produit l’huile, qui produit la vie, qui produit la puissance, qui produit la guérison, la délivrance.
Notre Évangile ce n’est pas un Évangile qui dissuade les gens charnellement, ce n’est pas du bla-bla que nous vous annonçons, nous vous annonçons le Roc, nous vous parlons du Roc, nous vous prêchons sur le Roc et le Roc quand on parle de lui et si on est de lui, si on lui appartient automatiquement on manifeste le lait, on donne de l’eau aux gens, on donne du lait, on donne de l’huile, on donne du miel.
Voilà pourquoi il fallait que les enfants d’Israël parlent au Roc. Vous parlez à qui ? À qui parlez-vous ? Vous parlez à qui de vos problèmes là ? À qui ? À Shora ? Je vais vous décevoir ! Parce que moi-même je vais parler au Roc. « Oh non mais je suis à plein temps il faut que les gens m’aident ». Ne parle plus de tes problèmes aux hommes va voir le Roc. Moïse, les enfants d’Israël sont allés le voir non ? « Moïse, donne nous à boire ». Moïse a dit quoi ? « Dieu m’a dit tous ensemble nous devons aller parler au Roc ». Et les enfants d’Israël voyaient Moïse parler au Roc et ils ont vu le Roc produire de l’eau. Une fois qu’ils ont vu ça, s’ils étaient spirituels la prochaine fois ils n’allaient plus voir Moïse parce qu’il y a le Roc maintenant. Voilà pourquoi nous vous disons ce n’est pas nous qu’il faut suivre, il faut écouter le Roc, il faut vous positionner sur le Roc, bâtissez-vous sur le Roc. « Oh ! Shora est notre visionnaire ». Non, non, non Yehoshua c’est lui votre visionnaire. « Oh Shora est notre apôtre ». Non, c’est Jésus votre apôtre. « Oh Shora est notre prophète ». Non, c’est Jésus votre prophète, votre pasteur, votre ancien, votre Dieu. Et c’est lui que nous présentons frères et sœurs à chaque fois au nom de Yehoshua.
Mes amis, le Roc vous voulez qu'on continue sur le Roc mes amis ?
Verset 31 Car leur rocher n’est pas comme notre Rocher…
Donc il y a aussi d’autres rochers, des faux rochers.
Leur rocher n’est pas comme notre Rocher.
Et notre Rocher comment il s’appelle ici dans les Ecritures ? Yahwé, le tétragramme. La lettre Yod, la lettre Hé, la lettre Wav et la lettre Hé, YHWH, le Dieu tout-puissant et on apprend que c’est Jésus-Christ ce Roc. Mais frères et sœurs que voulez-vous encore ? Jésus-Christ est réellement le Dieu véritable.
…et nos ennemis [eux-mêmes] en seront juges.
Nos ennemis, c’est pas nous, eux-mêmes diront « Dieu est avec eux ». Eux-mêmes diront « Non, il faut arrêter de le combattre, on l’a combattu pendant des années il ne fait que monter, monter, monter nous nous faisons que disparaître, disparaître alors arrêtons. Arrêtons !».
Car leur vigne est du plant de Sodome, et du terroir de Gomorrhe, [et] leurs grappes sont des grappes de fiel, ils ont des raisins amers. 33 Leur vin est un venin de dragon, et du fiel cruel d'aspic. 34 Cela n'est-il pas serré chez moi, [et] scellé dans mes trésors ? 35 La vengeance m'appartient, et la rétribution, au temps que leur pied glissera ; car le jour de leur calamité est près, et les choses qui leur doivent arriver se hâtent.
Donc Sodome et Gomorrhe ont pour fondement un faux roc, un dieu étranger en gros c’est le diable, le diable parce que leur rocher à eux ce n’est pas notre Rocher donc leur rocher c’est qui ? C’est Satan. Ils ont pour dieu leur ventre c’est le diable, frères et sœurs. Le diable est aussi un roc pour ses enfants mais un roc qui quand il voit le vrai Roc il se sauve avec ses enfants sur le dos et il les lâche même. Chacun pour soi.
Oh que Dieu soit béni. Yehoshua est vraiment notre Rocher.
Donc on voit que Jacob en a parlé, Moïse en a parlé.
Nous sommes dans Samuel frères et sœurs.
Que Dieu nous nourrisse de sa Parole véritable au nom de Yehoshua.
2 Samuel 22 : 33 Le [Dieu] Fort, qui est ma force, est la vraie force, et il a aplani ma voie, [qui était une voie] d'intégrité. Il a rendu mes pieds égaux à ceux des biches, et m'a fait tenir debout sur mes lieux élevés. 35 C'est lui qui dresse mes mains au combat, de sorte qu'un arc d'airain a été rompu avec mes bras. 36 Tu m'as aussi donné le bouclier de ton salut, et ta bonté m'a fait devenir plus grand. 37 Tu as élargi le chemin sous mes pas, et mes talons n'ont point glissé.
Je vais lire dans cette version.
2 Samuel 22 : 32 … Et qui est un Rocher, sinon notre Dieu? 33 Le Dieu qui est ma forteresse assurée, et qui enseigne à l'homme intègre sa voie; 34 Qui rend mes pieds semblables à ceux des biches, et m'affermit sur mes hauteurs.
Qui est ? La question est posée ici. Qui est un Rocher, sinon notre Dieu? Donc on voit bien que ce Rocher qui est Yehoshua est Dieu.
Ici mes amis c’est David le troisième homme à en parler. On a vu que le premier c’est Jacob, le deuxième Moïse et on voit le troisième homme qui en parle ici c’est David le roi d’Israël. Il dit, il pose la question aux gens « qui est le Rocher si ce n’est que notre Dieu ? ». Donc Jésus-Christ qui est le Rocher de l’Eglise, le Petra de l’Eglise, la pierre angulaire est bien bel et bien le Dieu de David.
Trésor : C’est tellement clair ! Je ne sais pas comment on peut encore douter de la divinité de Jésus.
C’est tellement évident ici. Ça c’est David qui présente Jésus le Dieu tout-puissant comme étant son Rocher. Il est présenté ici dans 2 Samuel 22 comme étant la forteresse. Donc une personne qui a Christ comme Roc, comme Rocher est dans sa forteresse. Donc une forteresse que Satan ne peut pas franchir. Encore moins les démons, les sorciers, les magiciens, les ennemis… personne ne peut franchir cette forteresse qui est Christ, qui vous protège.
Nous sommes dans Néhémie 8 : 10.
O Seigneur Jésus Christ soit glorifié ce soir encore, toi le Dieu tout puissant, toi le Dieu d’Abraham, le Dieu d’Isaac, le Dieu d’Israël.
Et [Néhémie] leur dit : Allez, mangez de ce qui est gras et buvez de ce qui est doux, et envoyez des portions à ceux qui n'ont rien de préparé, car ce jour est saint, [consacré] à notre Seigneur. Et ne vous affligez pas, car la joie de l'Éternel est votre force.
Alors le mot force ici signifie littéralement rocher donc roc donc on présente ici le Roc Yehoshua comme étant un Roc qui donne la joie, qui produit la joie et il est présenté aussi comme la force. La joie de l’Eternel est votre force. En fait le mot force ici c’est roc, signifie aussi roc donc c’est un Roc qui donne la force.
Pourquoi beaucoup d’églises n’ont pas de force spirituelle, de force dans la prière, dans la prédication, de force pour gagner les âmes, pour évangéliser, pour amener les gens non dans leurs bâtiments, dans leur maison mais dans le Royaume de Dieu ? C’est parce que Christ n’est plus leur Roc ou n’a jamais été leur Roc parce que quand on mange le lait, le miel, quand on mange l’huile et on boit de l’eau que ce Roc produit on reçoit la force spirituelle, nécessaire pour faire l’œuvre du Seigneur.
Psaumes 27 : 1 L'Eternel est ma lumière et ma délivrance ; de qui aurai-je peur ? L’Eternel est la force de ma vie ; de qui aurai-je frayeur ?
L’Éternel est la force de ma vie. Le mot force donc c’est le roc. L’Eternel est ma lumière. Et qui se présente comme étant la lumière du monde ? Nous savons qu’il n’y a qu’une seule lumière il y en a pas deux. Dès le début il est présenté comme la lumière, frères et sœurs.
Dieu est magnifique, Dieu est glorieux, Dieu est tout-puissant.
Esaïe chapitre 26 : 4 Confiez-vous en l'Eternel à perpétuité ; car le Rocher des siècles est en l'Eternel Dieu. Car il abaissera ceux qui habitent aux lieux haut élevés, il renversera la ville de haute retraite, il la renversera jusqu'en terre, il la réduira jusqu'à la poussière.
Ici il est dit « Confiez-vous en Yahwé, à perpétuité; car Yahwé, Yahwé est le Rocher des siècles! »
Ça veut dire que des siècles et des siècles il a toujours été le Rocher, il ne l’est pas devenu. C’est pour cela qu’il a dit à Pierre « Et moi je te dis que tu es Pierre et que sur ce Rocher je bâtirai mon Eglise » c’est-à-dire « Je bâtirai cette église sur moi-même, moi-même je vais la porter ».
Mais une Eglise que Jésus-Christ porte ne va pas aller mendier ici et là, un homme que Jésus porte ne va pas courir après les âmes pour aller prier chez lui ! Donc les recruteurs sont mal barrés, ce soir ils vont être démasqués au nom de Jésus Christ de Nazareth. Tout homme qui vous appelle, qui vous envoie des SMS pour aller prier chez lui il n’a pas Christ comme Roc c’est-à-dire son roc c’est l’argent, la cupidité, c’est la gloire personnelle voilà pourquoi il veut vous embaucher. Parce que ceux qui ont Christ comme Roc amènent les gens à Yehoshua, ne recrutent pas.
Le Rocher des siècles ! C’est pour cela que Paul dit que ce Rocher suivait les enfants d’Israël. On va voir comment il a suivi les gens pendant les âges. Déjà à l’époque des enfants d’Israël, à l’époque de Moïse il les a suivis dans le désert. Plus de mille ans après, plus de mille après, je dis bien plus de mille ans après on voit encore ce Roc, ce Rocher.
Nous sommes dans Zacharie.
Le Rocher des âges ! Et on le voit dans tous les âges, on le voir dans tous les âges frères et sœurs.
Zacharie chapitre 3 : 8 Ecoute maintenant, Jéhosuah, grand Sacrificateur, toi, et tes compagnons qui sont assis devant toi, parce que ce sont des gens qu'on tient pour des monstres, certainement voici, je m'en vais faire venir Germe, mon serviteur. 9 Car voici, [quant à] la pierre que j'ai mise devant Jéhosuah, sur [cette] pierre, qui n'est qu'une, il y a sept yeux. Voici, je m'en vais graver sa gravure, dit l'Eternel des armées…
Une pierre qui a sept yeux ! Voilà d’autres détails concernant ce Roc. Non seulement il a des oreilles parce qu’on peut lui parler mais il a des yeux, il en a sept. Sept c’est la perfection, c’est l’absolu. Sept yeux ! Les sept yeux nous parlent de l’omniscience. Il sait toutes choses. Les apôtres lui disaient dans Jean 16 Seigneur nous savons que tu sais toutes choses et rien ne peut t’être caché. Jésus de Nazareth. Et on voit l’Agneau dans Apocalypse chapitre 5 qui a sept yeux qui sont les sept esprits de Dieu envoyés par toute la terre donc les sept yeux nous parlent aussi de l’omniprésence.
Trésor : En fait la conséquence de cette révélation que Dieu donne ici, il dit après « et j'ôterai en un jour l'iniquité de ce pays ». Donc une des conséquences de cette pierre c’est d’ôter l’iniquité. C’est Incroyable. Là on nous parle de Jésus.
La pierre à sept yeux déjà pour commencer et la pierre ôte en un jour le péché. Qui d’autre peut le faire si ce n’est que Yehoshua mes amis ?
Mes amis, cette pierre était là également à l’époque de Gédéon l’Ange lui dira, l’Ange de l’Eternel, l’Ange de Yahwé lui dira « offre cet animal sur cette pierre ». Jacob a pris cette pierre comme témoin, il l’a positionné comme un monument. La pierre angulaire, Yehoshua, le Dieu tout-puissant. Il est la pierre ou le Roc, le Rocher des âges.
Voilà pourquoi il se présente comme celui qui est, qui était et qui vient donc les trois temps passé, présent et futur et on le présente comme étant le Rocher des âges, le Rocher des trois temps passé, présent et futur. Il ne bouge pas. Donc toute personne qui veut rester éternellement doit être bâtie sur le Rocher des âges qui est Yehoshua frères et sœurs.
Gloire à Dieu ! Dieu mes amis, est vraiment magnifique, il est en train de nous consoler, de nous fortifier, frères et sœurs.
Nous sommes dans Psaumes 28 : 8 L'Eternel est leur force, et il est la force des délivrances de son Oint. Délivre ton peuple, et bénis ton héritage, nourris-les, et les élève éternellement.
Donc ici le Roc est la force encore.
Psaumes 18 : 2 Il dit donc : Eternel ! qui es ma force, je t'aimerai d'une affection cordiale. 3 L'Eternel est ma Roche, et ma forteresse, et mon libérateur ; mon [Dieu] Fort est mon Rocher…
Tu te rends compte ? C’est répété à plusieurs reprises donc on dit que c’est lui le Roc, Yahwé. Et Paul dit justement que c’est lui Yahwé, Yehoshua, le Roc qui a suivi les enfants d’Israël dans le désert, le Roc des âges.
Alors pourquoi maintenant voulez-vous dissocier Jésus qui est le Roc, la pierre de l’angle, le Roc qui suivait les enfants d’Israël, pourquoi voulez-vous le dissocier de sa divinité, du fait qu’il soit pleinement et totalement Dieu ? Et comme il y a un seul Dieu et bien c’est lui le Dieu tout-puissant, El-Shaddaï, le Père éternel comme on l’a vu ce soir également frères et sœurs.
Il est dit dans Daniel chapitre 11 : 32 Le peuple qui connaitra son Dieu agira avec fermeté. Le problème de beaucoup de chrétiens c’est qu’ils ne connaissent pas Dieu voilà pourquoi ils deviennent idolâtres, voilà pourquoi ils baissent les bras, voilà pourquoi beaucoup ne veulent plus se sanctifier ou ils n’ont jamais connu la sanctification et beaucoup encore abandonnent la foi à cause des critiques, des murmures c’est parce qu’ils ne sont pas posés, bâtis sur le Roc. Celui qui est bâti sur le Roc ne va plus s’arrêter sur les dires des autres, il ne va pas vivre sa vie chrétienne par rapport aux critiques, par rapport aux propos des autres, il va vivre sa vie chrétienne par rapport à la position que Dieu lui a donnée, par rapport à l’appel qu’il a reçu, par rapport à la parole que Dieu lui a dite lorsqu’il a appelé. C’est ça la réalité frères. Vivre sa vie chrétienne par rapport à ce que Dieu te dit et non par rapport à ce que les autres disent parce que les propos des autres, les critiques des autres, leurs murmures, leurs combats, leurs propos sont comme ces torrents qui se jettent contre vous et si Christ n’est pas votre fondement vous allez vous ébranler. L’enfer finira par vous avoir mais au nom de Yehoshua chrétiens, vous serez inébranlables au nom de Yehoshua notre Seigneur et notre Sauveur.
Psaumes 31 : 3 Car tu es mon Rocher et ma forteresse ; c'est pourquoi mène-moi et me conduis, pour l'amour de ton Nom.
Mon Rocher et ma forteresse. Ce Rocher comme on l’a vu est une forteresse. Ce Rocher, ce Roc est également un refuge, un appui. Quand Moïse demande à Dieu de se révéler à lui, de lui montrer sa gloire Dieu lui dit « je te mettrai dans le creux du Rocher, dans le creux du Rocher pour être protégé de ma gloire afin de ne pas mourir ». Donc mes amis si vous voulez vivre la gloire de Dieu vous avez besoin de la retraite que Yehoshua peut vous donner, de vous protéger, d’être dans le creux de ses ailes. Et Cantique des cantiques nous dit que la Sunamite vit dans les fentes des rochers, habite dans les fentes des rochers. L’Eglise doit être cachée dans le Roc, l’Eglise que Satan ne peut détruire, les couples que Satan ne peut détruire, les ministères que Satan ne peut détruire sont cachés dans le Roc.
Et le Roc en question Daniel en parle dans Daniel chapitre 2 la pierre qui va se détacher sans le secours d’aucune main et qui devient une grande montagne, la Pierre qui va se détacher sans le secours d’aucune main et qui va frapper la statue de Nebucadnetsar. Frères, cette pierre, Yehoshua n’a pas besoin de mon secours, de ton secours ou du secours d’un quelconque pasteur ou pape, je ne sais pas quoi, il n’a pas besoin de notre aide. Et la pierre se détache sans le secours d’aucune main et va frapper les nations, elle va devenir une grande montagne selon Esaïe 2 et Michée 4 et c’est le Royaume de Dieu.
Et donc Yehoshua en tant que Roc nous parle finalement du Royaume de Dieu mes amis. Donc l’Eglise de Yehoshua est bâtie sur Yehoshua le roi tout simplement. Donc en fait l’Eglise de Jésus Christ mes amis quand Yehoshua dit à Pierre « Et moi je te dis que tu es Pierre et sur ce Roc je bâtirai mon Eglise » il voulait dire littéralement « Pierre je vais bâtir mon ekklesia sur ma royauté ». Donc c’est une Eglise royale voilà l’église que Christ va revenir chercher. Voilà pourquoi il a fait de nous des rois. Donc une Eglise royale fonctionne dans la dimension royale, une Eglise royale opère dans la sphère royale, une Eglise royale est une Eglise qui ordonne, est une Eglise qui commande, est une Eglise qui parle et les choses s’exécutent frères et sœurs. Voilà pourquoi il a dit mes amis « les royaumes de ce monde ne peuvent rien contre mon Royaume ». Il a dit à Pilate « Mon royaume n’est pas de ce monde ». Donc la pierre Yehoshua comme la pierre nous révèle en fait son aspect royal, le Roi des rois et le Seigneur des seigneurs. Et cette pierre brise les métaux comme l’or, comme le fer, comme l’airain. La pierre brise ces métaux. Donc en fait quand Yehoshua dit à Pierre qu’il va bâtir son ekklesia sur le Roc il voulait littéralement parler du Royaume donc c’est une Eglise qui marche dans le Royaume.
« Or si c’est par le doigt de Dieu qui je chasse les démons… », Yehoshua disait, « … sachez que le royaume de Dieu est venu jusqu’à vous ». Donc quand l’Eglise royale arrive quelque part les démons sont chassés. Si dans ton église il n’y a pas de délivrances quittez-la ! Quitte là ! Si dans vos églises il n’y a pas la délivrance, il n’y a pas de guérison, les démons ne sont pas chassés tous les jours parce que les nouveaux viennent frères il faut partir. La Parole est claire chrétiens, ouvrez les yeux. Là où il n’y a pas la délivrance les démons sont assis.
Paul a dit dans 1 Corinthiens 14 « si dans vos assemblées tout le monde prophétise et qu’un inconverti vient les secrets de son cœur seront dévoilés et il dira en tombant par terre : Dieu est réellement parmi vous ».
Voilà l’Eglise royale, une Eglise qui prophétise, une Eglise qui proclame la sainteté, une Eglise qui chasse les démons.
Bah oui frères, nous sommes des rois, Yehoshua a fait de nous des rois, nous sommes un sacerdoce royal Pierre l’a dit dans 1 Pierre 2 : 9 vous au contraire vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, un peuple acquis, une nation sainte. Donc la pierre angulaire nous parle de la nation sainte, le Royaume de Dieu. Le Royaume de Dieu ce n’est pas le mangé et le boire c’est la justice. Donc la pierre nous parle de la justice, nous parle de la paix,  la paix avec Dieu, la paix avec les enfants de Dieu qui procurent la paix pas avec les voleurs parce qu’on ne peut pas accorder nos violons soi-disant avec les voleurs ça ne marche pas, ce n’est pas biblique parce qu’il n’y a pas de rapport entre la lumière et les ténèbres nous dit la Parole de Dieu frères et sœurs. Tout le monde doit être derrière la Parole. Paul dit « ne vous mettez pas avec les infidèles sous un joug étranger ». Y a pas de rapport entre la lumière et les ténèbres donc on ne peut pas s’asseoir et prier ensemble alors qu’on n’a pas tous Christ. « Là où deux ou trois s’assemblent en mon nom ». On s’assemble parce que le nom de Christ est révélé parce qu’on est d’accord sur la Parole, si on n’est pas d’accord on ne peut pas prier ensemble. La Parole est claire ça c’est une parenthèse. Il n’y a pas de sentiment frères avec le péché, pas de compromissions avec le mal, avec le diable, avec les ténèbres. Et nous dénonçons ces pratiques des ténèbres frères et sœurs. Nous voulons une Eglise royale comme le Seigneur l’a voulu pas une église mélangée, pas une église baptiste, pentecôtiste, presbytérienne, méthodiste… je ne sais pas quoi… ce n’est pas ça, c’est l’Eglise royale qui a pour base le Royaume.
C’est pour cela qu’il est dit dans Matthieu 6 : 33 Cherchez premièrement le royaume et la justice de Dieu et le reste vous sera donné par-dessus. Or les églises bâties sur du sable aujourd’hui disent aux gens « Cherchez premièrement les voitures, les maisons, le mariage, la guérison, les délivrances et la prospérité financière » qui est une doctrine démoniaque « et le reste c’est-à-dire le Royaume vous l’aurez après ». Et bien si vous mourrez comme ça c’est l’enfer. C’est grave !
Le Royaume. Le Royaume de Dieu.
Que Dieu nous aide, que Dieu nous garde frères et sœurs.
Esaïe 51 : 1 Ecoutez-moi, vous qui suivez la justice, et qui cherchez l'Eternel ; regardez au Rocher duquel vous avez été taillés, et au creux de la citerne dont vous avez été tirés.
Il est arrivé un temps en Israël où ce peuple n’avait plus de repères. Esaïe nous dit justement dans Esaïe chapitre 1er que de la tête jusqu’à la plante des pieds tout était en mauvais état, tout était malade. Et Dieu rappelle aux enfants d’Israël le Rocher d’où ils ont été taillés c’est-à-dire Yehoshua d’abord et puis Abraham leur père, leur modèle. Vous vous rendez compte frères ? Donc nous sommes également dans une génération ou il n’y a plus de modèle, plus de référence. La plupart des dirigeants spirituels sont dans la compromission, ils veulent être dans l’œcuménisme : les voleurs, les impudiques, les adultères… tous ensemble au nom de l’amour. C’est du laxisme, c’est l’église apostate, l’église émergente, les fédérations, les dominations, tout ça là, ce mélange Dieu n’est pas dedans, il n’est pas dedans. Et qu’est-ce qu’on voit ? À cette époque le Seigneur leur rappelait leur Rocher et bien pareil aujourd’hui Dieu dans cette confusion dans laquelle nous sommes dans les nations, dans nos églises Dieu nous présente le Rocher. C’est ce Rocher-là qui taille les pierres qui sont les membres de l’ekklesia. Tous ceux qui n’ont pas été taillés par le Roc, Yehoshua, le Dieu tout-puissant ne pourront pas être membres de l’ekklesia parce que c’est lui qui nous taille, c’est lui qui nous façonne tel le potier et qui sait exactement quelle type de pierre, quelle est la dimension, les dimensions qu’il faut pour que les pierres s’emboitent les unes dans les autres. Yehoshua seul ! Si vous avez été taillés dans une école théologique vous n’êtes pas converti, si vous avez été taillés par un pasteur vous n’êtes pas converti, vous devez être taillés par le Roc. Et quand on est taillé et bien ça fait mal, il y a des parties qui doivent tomber.
Que le Seigneur soit béni.
(…)
Intervenant : J’ai juste une pensée depuis tout à l’heure par rapport à l’enseignement c’est dans Corinthien c’est que chacun prenne garde de la manière dont il bâtit.
1 Corinthiens 3 : 10 Selon la grâce de Dieu qui m'a été donnée, j'ai posé le fondement, comme un sage architecte, et un autre bâtit dessus; mais que chacun prenne garde comment il bâtit dessus.
Donc ici c’est Paul qui nous parle, qui nous enseigne, qui nous dit que chacun prenne garde à la manière dont il bâtit. Il a dit qu’il a posé le fondement comme un sage architecte donc vraiment sur le Rocher, sur le Roc et comme on nous a dit il n’y a pas deux rochers il n’y a qu’un seul Rocher.
Ce n’est ni le pape, ni un pasteur, ni une dénomination, ni une fédération… c’est Christ.
Intervenant : Tout à fait, on peut voir aujourd’hui que malheureusement beaucoup bâtissent sur un autre rocher, sur Satan carrément donc vraiment revenons à la Parole, revenons à la source, revenons au Rocher.
Ils bâtissent sur l’argent, sur le succès, sur les Hommes, sur les fédérations, les dénominations, l’œcuménisme… tout ça là ça va être balayé.
Que Dieu soit béni !

Matthieu 25:1 à 13

Alors le royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, allèrent à la rencontre de l'époux. Cinq d'entre elles étaient folles, et cinq sages. Les folles, en prenant leurs lampes, ne prirent point d'huile avec elles; mais les sages prirent, avec leurs lampes, de l'huile dans des vases. Comme l'époux tardait, toutes s'assoupirent et s'endormirent. Au milieu de la nuit, on cria: Voici l'époux, allez à sa rencontre! Alors toutes ces vierges se réveillèrent, et préparèrent leurs lampes. Les folles dirent aux sages: Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s'éteignent. Les sages répondirent: Non; il n'y en aurait pas assez pour nous et pour vous; allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous. Pendant qu'elles allaient en acheter, l'époux arriva; celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée. Plus tard, les autres vierges vinrent, et dirent: Seigneur, Seigneur, ouvre-nous. Mais il répondit: Je vous le dis en vérité, je ne vous connais pas. Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l'heure. Matthieu 25: 1 à 13