Le règne des ténèbres - Shora Kuetu

DANS LA FAMILLE
Shora Kuetu
https://www.youtube.com/watch?v=h9usY0WezDg
Marc 15 : 33

La sixième heure étant venue, il y eut des ténèbres sur toute la terre, jusqu'à la neuvième heure.
Nous allons parler un peu du règne des ténèbres.
Le Seigneur ici, se trouve sur la croix, il était en train de mourir et on nous apprend que pendant trois heures il y a eu les ténèbres partout. Même la face de la terre qui est exposée au soleil, ce jour-là pendant trois heures il y avait les ténèbres. Et c’est ce que nous sommes en train de vivre en ce moment.
J’ai commencé hier, pour ceux qui ont suivi Tv2vie lors de la réunion du réveil, à donner cet enseignement mais le Seigneur nous a conduits autrement et j’ai vraiment eu à cœur de vous partager cela surtout à cause de la présence de tous ces jeunes qui sont là.
Ces ténèbres on les retrouve dans toutes les Ecritures.
Esaïe 8 : 23  Mais les ténèbres ne régneront pas toujours Sur la terre où il y a maintenant des angoisses: Si les temps passés ont couvert d'opprobre Le pays de Zabulon et le pays de Nephthali, Les temps à venir couvriront de gloire La contrée voisine de la mer, au-delà du Jourdain, le territoire des Gentils.
Esaïe 9 : 1 à 3 Le peuple qui marchait dans les ténèbres Voit une grande lumière; Sur ceux qui habitaient le pays de l'ombre de la mort Une lumière resplendit. Tu rends le peuple nombreux, Tu lui accordes de grandes joies; Il se réjouit devant toi, comme on se réjouit à la moisson, Comme on pousse des cris d'allégresse au partage du butin. Car le joug qui pesait sur lui, Le bâton qui frappait son dos, La verge de celui qui l'opprimait, Tu les brises, comme à la journée de Madian.
Le règne des ténèbres !

Qui sont ceux qui ont constaté qu’il y a des problèmes dans le monde en ce moment ? À votre avis quels sont ces problèmes ?
« On banalise tout ».
Comme quoi précisément ?
« Le péché devient normal ».
Quoi comme péché ?
« Le mariage des homosexuels ».
C’est légalisé ici en Belgique ?
« Oui ».
« La guerre. La drogue. La violence ».
Est ce qu’il y a de la violence aussi dans les écoles ?
« Oui ».
« L’amour du plus grand nombre se refroidit ».
Quoi d’autre ? De quel amour parle-t-on ici ?
« Dans les familles. Entre amis ».
« Le mensonge ».
« Les faux pasteurs, les faux prophètes ».
Est-ce qu’il y a beaucoup de faux pasteurs aujourd’hui ?
« Oui ».
« Les coutumes et les traditions ».
« La haine et la jalousie ».
Même dans les églises ?
« Oui ».
Surtout ça parce que j’ai vu que tout le monde a parlé, tout le monde a crié.
« Le divorce ».
« La méchanceté ».
Quel âge as-tu ?
Est-ce qu’il y a de la méchanceté aussi dans ton école ?
« Beaucoup ».
« Divorce et remariage ».
Même chez les chrétiens ?
« Oui ».
Même chez les pasteurs ?
« Oui ».
Vous en connaissez ?
« Oui ».
« La jalousie ».
« Le manque de pardon. La haine ».
« L’idolâtrie ».
« L’amour de l’argent ».
« L’infidélité ».
(…)
Pour votre information, plus de 80% des jeunes, des enfants d’origine étrangère vivant en Europe sont atteints par la sorcellerie. Vous devez le savoir. La plupart des musiciens, tous les musiciens profanes que vous connaissez sont des satanistes. Et il y a ce qu’on appelle l’initiation luciférienne c’est-à-dire beaucoup de jeunes sont initiés à la sorcellerie à leur insu rien qu’en écoutant cette musique. Manson par exemple. Parmi les chanteurs, les musiciens américains vous avez également Rihanna, vous avez Beyoncé, Madonna, Michael Jackson. Ce n’est plus caché.
C’est pour cela les jeunes, écoutez bien, tout ce que vous avez mentionné, tous ces traits de caractère : la jalousie, la haine, le manque de pardon, la guéguerre entre les gens : qui est le chef, qui va diriger quoi, qui va faire quoi ? La langue également, le fait de se mettre dans un petit coin pour se casser les uns les autres dans les églises… c’est l’œuvre aussi de la sorcellerie. C’est le règne des ténèbres pour votre information. Nous sommes vraiment arrivés à la fin des temps et très peu de gens vont partir lors de l’enlèvement de l’Eglise.
Vous avez remarqué que depuis quelque temps je suis caché ? Ceux qui me connaissent un peu depuis quelque temps je suis difficilement joignable. Ce n’est pas parce que je ne veux plus des frères mais Dieu me dit de plus en plus de me cacher parce que nos églises, toutes les assemblées sont envahies par les puissances occultes.
J’étais à Kinshasa, à Brazzaville il n’y a pas longtemps, il y a moins de trois semaines, c’est impressionnant de voir l’œuvre des satanistes, l’œuvre de Satan, des démons, des sorciers dans les églises, dans les familles.
Vous avez de plus en plus de gens qui se disent chrétiens qui frappent leurs femmes, qui trompent leur femme. Des couples chrétiens qui s’éclatent et ce sont des gens qui peuvent venir ouvrir leur Bible, méditer, lire, donner l’impression qu’ils sont chrétiens. Voilà le temps dans lequel nous sommes. Vous avez des pasteurs, j’étais à Brazzaville, j’ai vu des pasteurs, à Kinshasa mais c’est impressionnant frère et sœurs. J’ai fait une émission sur la RTNC2, la chaîne nationale, après cette émission là, BIBLIA, des pasteurs de Brazza et de Kinshasa ont appelé cette femme journaliste pour la menacer. Il y a un des pasteurs qui a rompu son contrat avec cette chaîne de télé tout simplement parce qu’on a dénoncé leurs pratiques.
Nous sommes à la fin des temps et je vous dis que beaucoup de gens ne vont pas partir. Beaucoup de chrétiens, beaucoup d’églises, de bâtiments d’églises vont rester remplis. Parce que les vrais chrétiens ils sont de plus en plus rares. Et c’est le règne des ténèbres.
Vous savez comme on l’a lu le passage de Marc 15 La sixième heure étant venue, il y eut des ténèbres sur toute la terre, jusqu'à la neuvième heure.
Pourquoi particulièrement la sixième heure ? Voilà la question à laquelle il faut répondre parce qu’il n’y a pas de hasard dans les Ecritures. Rappelez-vous bien que Dieu est l’architecte par excellence donc les mots, les chiffres, les nombres n’ont pas été mis là au hasard. A chaque fois que vous lisez un passage, il y a un message que vous pouvez tirer de là. Nous savons tous que les nombres dans les Ecritures sont très symboliques. Par exemple, le nombre dix c’est le nombre de l’épreuve. Le nombre quatre c’est un nombre universel : les quatre points cardinaux par exemple. Le nombre trois nous parle de la résurrection… Et le nombre six c’est le nombre de l’Homme, c’est le chiffre de l’Homme. L’Homme a été créé au sixième jour. Il a été créé le sixième jour. Donc Dieu c’est le shabbat, le septième chiffre, le nombre sept, c’est le repos. Et l’homme c’est le sixième jour, c’est là que le Seigneur l’a créé.
(…).
Le Seigneur délivre beaucoup de sorciers en ce moment même en Afrique, beaucoup de sorciers lors des missions ici et là.
La sixième heure arrive et les ténèbres ont envahi la terre. Pourquoi le chiffre six ? Comme on l’a vu c’est le chiffre de l’Homme.
Et les Ecritures nous parlent de sept dispensations. Ce qu’on appelle dispensations ce sont des temps, des âges, les temps. Dieu, dans la Bible, on l’appelle le Dieu des temps et des circonstances. Il y a sept temps. Un des sept temps c’est le temps de la loi par exemple lors de la promulgation de la loi, lorsque Dieu a donné la loi à Moïse. Et un autre temps c’est le temps de la grâce quand Christ est venu. Et nous sommes actuellement vous et moi dans le sixième temps. Ce qu’on appelle le sixième âge, la sixième dispensation. Et le septième temps qui est le dernier c’est le shabbat, c’est le repos, c’est l’éternité, c’est le retour, c’est le millénium, c’est le Royaume de Dieu, c’est l’éternité avec le Seigneur, l’Eglise et Israël. Et c’est ce que nous attendons.
Ça veut dire que présentement vous et moi nous sommes dans le sixième âge. C’est-à-dire nous sommes dans un temps de ténèbres où les ténèbres règnent sur la terre. C’est pour cela qu’on nous dit qu’à la sixième heure les ténèbres sont venues. Pourquoi ? Parce que justement Dieu, Jésus de Nazareth était sur la croix et il portait sur lui toutes les misères, toutes les souffrances de la terre.
Donc avant que la lumière ne vienne c’est les ténèbres d’abord qui règnent. Jésus est notre lumière, Jésus est le soleil levant. Voilà pourquoi avant qu’il ne revienne, mes amis, c’est d’abord les ténèbres qui vont de plus en plus régner et ces ténèbres-là comme on l’a vu dans Esaïe 8 où il est question du règnes des ténèbres. Esaïe dit que les ténèbres ne régneront pas toujours. On nous dit que le peuple qui habitait la région de l’ombre de la mort a vu une grande lumière.
Donc actuellement dans les nations c’est le règne des ténèbres et ces ténèbres se traduisent par les divorces, par de la violence dans les foyers : des hommes deviennent de plus en plus méchants, trompant leurs femmes, battant leurs femmes. Ils ne sont même plus responsables, capables, même pas avoir de la compassion pour leurs enfants pour ceux qui ont des enfants. Moi je vois mal en tant que père de faire souffrir ma femme afin que mes enfants souffrent. Mais beaucoup de chrétiens, je parle des chrétiens d’abord, c’est comme s’ils n’ont plus de moralité, ils n’ont plus de cœur, ils n’ont plus de cerveau. Parce que c’est les ténèbres. Vous voyez frères et sœurs ? C’est les ténèbres !
Donc ces ténèbres se traduisent également par les diverses maladies qui frappent les hommes. Je n’ai jamais vu autant de malades, autant de maladies que maintenant. Des cancers qui frappent tout le monde pratiquement, même en Afrique où il fut un temps où il y avait très peu de cas d’AVC en Afrique, très peu de cas de cancers en Afrique et de plus en plus on trouve des personnes cancéreuses, des cas d’AVC, des diabètes bizarres qui rongent les gens, petit à petit ça les tue. Plus de 80% des chrétiens qui fréquentent nos assemblées sont malades et beaucoup le cachent : sida, cancer, problème de reins. Ça c’est le règne des ténèbres. Les ténèbres !
Il y a une femme qui de temps à autre venait à l’assemblée chez nous à Paris, de temps à autre, on lui donnait des conseils pour qu’elle se sanctifie, bon elle n’était pas vraiment à l’écoute. Et les ténèbres l’ont envahie : elle a accouché et puis trois jours après l’accouchement elle a eu des problèmes de respiration, elle décède au bout de un mois laissant un bébé. Et nous avons tous vu comment on l’a enlevée, comment on l’a volée.
Les ténèbres !
Regardez dans les familles chrétiennes, regardez, vous êtes témoins de ce qui se passe, regardez dans vos familles comment vos parents se comportent, comment votre père se comporte avec votre mère, comment votre mère se comporte avec votre père, comment vous vous comportez vis-à-vis de vos parents et inversement vos parents à vis-à-vis de vous… est-ce qu’il y a le dialogue ? Est ce qu’il y a l’unité entre l’homme et la femme ? Parlons d’abord du premier cercle, le cercle familial. Les ténèbres commencent par là. Satan, s’il veut détruire un pays, il commence d’abord par détruire la souche familiale. Donc dans un foyer où les parents n’ont pas de dialogue, où les parents n’ont pas de relations avec leurs enfants, où les hommes ne sont plus dignes de ce nom, capables de donner à leurs enfants une bonne éducation par leur vie… et que se passe frères et sœurs ? Ces enfants qui grandissent dans cette atmosphère, qui sont nés dedans, qui y ont grandi, arrivés à douze ans même pas, vous allez voir ils vont être têtus, rebelles à leurs parents. Comme la Parole le dit les enfants seront rebelles à leurs parents. Et vous allez voir des enfants qui commandent leurs parents. Vous allez voir des parents qui sont sur les ordinateurs, les enfants sont sur les jeux vidéo sans se rendre compte avec certains jeux vidéo les enfants sont initiés à la sorcellerie. Ça commence comme ça, dans le cercle familial d’abord avant de sortir dans la famille élargie, il y a d’abord la famille restreinte. C’est là que Satan commence. Je ne vous parle pas des écoles d’abord, on va en parler, parce que d’abord le premier cercle c’est la famille, les ténèbres c’est là qu’elles cherchent à dominer, à briser. Parce que tout ce qui plaît à Dieu, Satan le déteste. Dieu est le Dieu de la famille. On l’appelle le Père des esprits des prophètes, on l’appelle le Père céleste parce qu’il aime la famille.
Regardez comment la plupart des africains élèvent leurs enfants. Moi je le vois. Même certains dirigeants à Paris, je leur dis, même ici et là. Vous allez voir des enfants de un an, deux ans, trois ans à vingt-trois heures ils ne sont toujours pas au lit, à minuit ils ne sont toujours pas au lit. Mais vous vous rendez compte frères et sœurs ? Un enfant a besoin de sommeil, d’une éducation. Je prends l’exemple sur moi d’abord parce que je ne peux pas enseigner des choses que je en vis pas. Mes enfants dès l’âge de six mois, vingt heures trente, au lit ! Vous voyez frères et sœurs ? C’est important parce que les ténèbres…
Ecoutez bien frères et sœurs, il y a des choses que nous négligeons « Ah mais c’est pas grave. Ah mais vous comprenez tout ça ». La Bible dit « Instruits l’enfant selon la voie qu’il doit suivre et quand il sera vieux il ne s’en détournera point ».
Vous voyez les ténèbres ?
Quand l’homme et la femme ont des problèmes et qu’ils font tout pour faire croire aux gens que tout va bien, je vous assure vos enfants à l’école on va les initier à la sorcellerie. C’est important que vous le sachiez.
Ça vous intéresse ?
Les parents dont les enfants se couchent tard levez les mains un peu. N’ayez pas honte.
Qu’est-ce qui se passe avec ces enfants qui n’ont pas le sommeil correctement ? C’est un problème de discipline.
La Bible dit c’est le règne de ténèbres.
Je vous dis qu’il y a beaucoup de couples chrétiens qui sont brisés. Il y a des choses que je ne peux pas vous dire ici. Un jour mon téléphone sonne, une sœur m’appelle en pleurant, elle dit comment elle venait de coucher avec un des pasteurs, avec son pasteur. Je ne vais pas vous dire les noms ici mais c’est grave. Vous allez tomber par terre. Vous voyez ? Les ténèbres dans la famille. Le pasteur était tout le temps avec la sœur alors qu’il est marié, tout le temps à gauche à droite. Qu’est-ce qui se passe ? Ça couche ensemble une fois, deux fois, trois fois. Le ministère est fini, tout est cassé, brisé. Dieu a retiré sa main.
Les ténèbres c’est d’abord dans votre famille, dans votre foyer, c’est là que Satan va vouloir d’abord travailler. Avant de regarder dehors là-bas, c’est d’abord dans vos familles qu’il faut commencer à regarder.
C’est pour cela que Paul dit qu’un ancien qui a des enfants qui ne sont pas disciplinés ne peut plus enseigner. Si quelqu’un ne sait pas diriger sa propre maison comment peut-il diriger l’œuvre du Seigneur ? Frères, je suis catégorique avec les gens qui sont à Paris, qui sont avec moi. Un ancien dont les enfants ne sont plus disciplinés je lui dis clairement, même si vous me critiquez, ce n’est plus mon problème, je ne suis plus là. Je leur dis « Vous ne pouvez plus prêcher, arrêtez-moi ça ».
Je dis bien, six mois, mes enfants là, vingt heures trente au lit ! Un an, deux ans, pareil au lit ! Il n’y a pas besoin de frapper. Celui qui est dans la sanctification, le parent qui est dans la sanctification les enfants vont se soumettre naturellement parce qu’un enfant de deux ans, trois ans, quatre ans qui n’écoute plus quand il va avoir seize ans, c’est un rebelle. Voilà comment vous allez commencer à avoir des jeunes noirs qui sont dans les cités, qui ont des coiffures bizarres, qui marchent comme de véritables zoulous et ces jeunes gens quand ils vont se marier ils vont reproduire la même chose. Vous rigolez mais c’est la vérité.
Combien d’enfants africains que vous connaissez ici, des jeunes qui sont avocats, qui sont juges, qui font de longues études, de bonnes études, combien frères et sœurs ? Pourquoi à votre avis ? Les ténèbres, d’abord, c’est dans la maison que ça commence. Quand un homme parle mal à sa femme les enfants vont dire « C’est comme ça que l’homme doit être avec sa femme ». Et si c’est un garçon que tu as, quand il va avoir l’âge de se marier, il va parler comme ça à sa femme.
Vous faites des enfants, à trois ans, quatre ans vous laissez les enfants aller seuls à gauche, à droite, se balader dehors seuls. Très peu de chrétiens sont responsables.
Je disais à un couple souvent que j’avais au téléphone, quand je les avais parfois à minuit, à une heure du matin l’enfant était toujours debout, toujours l’enfant était éveillé. Je disais « Vous avez un problème à régler avec cet enfant ». Aujourd’hui, ce couple pastoral est cassé, le ministère ils ont tout perdu, l’enfant il n’a même pas six ans, je leur ai dit « C’est un délinquant, ça se voit déjà, c’est un vrai délinquant en devenir ».
Pourquoi ? Parce qu’il y a tellement de sentimentalisme chez les africains avec les enfants. Les enfants sont des enfants rois, ils font ce qu’ils veulent.
Dis à ton voisin les ténèbres !
Vous savez pourquoi ? Les enfants profitent. Quand ils voient que la mère et le père ne s’entendent pas, même si vous faites semblant devant les enfants que tout va bien, dans l’esprit les enfants sentent les choses. Dès le bas âge ils ont une forte capacité cognitive, de pouvoir percevoir les choses. Ils perçoivent les choses, les réactions, ils perçoivent. Et dès trois ans, quatre ans ils peuvent manipuler les parents facilement. Ils vont voir la mère pour quelque chose, la mère dit « Non, tu ne vas pas jouer. Il est tard ». L’enfant va aller voir papa et papa va dire oui. Ça casse l’autorité de la mère. Et l’enfant qui comprend ça il va se dire « Papa est beaucoup plus gentil que maman donc si je veux avoir quelque chose c’est papa ». Et ça crée des conflits dans les couples, dans les foyers. Ceux qui sont concernés levez les mains. N’ayez pas honte. Je sais que vous êtes nombreux ici.
Vous faites des enfants, vous pères, vous n’avez pas un travail correct, vous êtes là toujours au chômage, vivant sur les allocations familiales… les enfants vont dire « C’est comme ça que le père doit être ». Toujours bien habillé, propre et n’ayant pas un boulot correct. Voilà comment les enfants à dix-huit ans n’ont pas de diplôme, rien. Ils sont entrain de glander matin, midi et soir à gauche à droite. Ce sont les ténèbres.
Et vous cherchez les sorciers mais vous êtes sorciers ! Vous avez donné une éducation sorcière à vos enfants.
Et quand vous allez dans les assemblées qu’est-ce qu’il se passe ? Vous transportez vos problèmes dans les églises. Vous commencez à voir le mal là où il n’y a pas le mal alors qu’à la maison ça ne va pas.
Moi j’ai compris, j’ai dit aux frères et sœurs « Il ne faut plus amener vos problèmes personnels, ça ne m’intéresse plus. Réglez vos conflits entre vous parce que vous avez la Bible. Moi aussi je cherche à me sauver ». On règle un problème une fois, deux fois, trois fois, on ne va pas s’éterniser sur un problème, il n’y a pas que ça dans la vie. Jésus revient si on meurt aujourd’hui on va aller où ? Avec tes problèmes au ciel ?
Ça vous intéresse ? Même si ce n’est pas le cas, je vais parler, vous me connaissez. Je ne prêche pas pour l’argent, je prêche pour aller au ciel.
Les ténèbres !
Vos enfants, douze ans, des jeunes filles s’habillent sexy, ventre a l’air. Les jeunes garçons vous les coiffez bizarrement, vous les préparez à être des délinquants. Voilà comment les jeunes filles à dix-huit ans, elles mettent des produits, elles deviennent blanches, avec des cheveux de blancs, de blondes. Vous rigolez mais il y a un problème frères et sœurs. Vous devez changer, il faut que vous changiez.
Je ne distribue pas les prophéties frères. On veut prêcher pour amener les gens au ciel parce que c’est fatiguant.
Vous faites des enfants, vous êtes toujours à la maison comme un vrai gourou.
Ne dites pas que quelqu’un m’a parlé de vous. On dit « Non, quelqu’un lui a balancé des choses, comme ça il vient casser tout le monde devant. Il est en colère ». Je ne suis pas en colère, c’est que Dieu me fait sentir les choses ici il y a l’hypocrisie. Des femmes vis-à-vis de leurs maris, des hommes vis-à-vis de leurs femmes. L’hypocrisie ! Et on vient pour que je fasse quoi ? Pour que je prophétise sur toi. Il n’y a pas de prophétie sur toi. La prophétie que tu vas recevoir aujourd’hui c’est la repentance. Repens-toi !
« La réforme, la réforme, le retour à la Parole » mais tu es un sorcier !
Moi, j’ai trois enfants, je n’aimerais pas les voir souffrir. Pourquoi vous faites souffrir vos enfants comme ça en étant des pères qui ne sont même pas des modèles ? Vous ne voyez pas que vous faites souffrir vos enfants ? Honnêtement ? Quand est-ce que vous avez pris votre enfant pour le caresser ? Quand est-ce que vous avez pris, vous pères, votre fille qui a dix-huit ans, dix-neuf ans, quand est-ce que vous l’avez invitée dans un restaurant pour manger en tant que père et fille ? Quand ? Jésus c’est quoi ? C’est le parler en langues ? C’est ça Jésus ? Mais non, Satan peut faire ça aussi. Un père digne de ce nom peut prendre ses enfants « Chéri, vient on va aller manger dans un restaurant chinois ». « Oui papa ». Tête à tête avec le père, avec la mère, parler, discuter. Voilà ! Être chrétien ce n’est pas avoir des versets dans la tête. Etre chrétien c’est vivre la Parole dans le quotidien, dans l’éducation des enfants, dans l’éducation de sa femme, de son mari. Vous êtes là, là, chrétiens je parle d’abord de la famille. Les ténèbres dans la famille.
Vous êtes là, là, quand c’est vos mariages, vous allez faire des emprunts, vous allez vous endetter comme pas possible parce qu’il faut faire un mariage qui va choquer tout le monde. Le frère ne travaille pas, la sœur ne travaille pas, mais ils vont se marier, ils vont louer une limousine comme pas possible, ils vont sortir le costard dernier cri. On se dit mais qu’est-ce qui se passe frères et sœurs ? L’endettement ! Et vous êtes là, vous rigolez frères et sœurs. Et vous allez dire « Dieu m’a béni » mais tu as des dettes comme pas possible, Dieu t’a béni ?
« Non, moi Dieu m’a dit de ne pas travailler parce que je suis à plein temps ». Frères, arrêtez ! Je vais vous dire une chose frères et sœurs, il faut qu’on arrête les histoires, il faut qu’on arrête. Jésus revient, il faut qu’on arrête. On est fatigués.
Je suis allé à Brazzaville, à Brazzaville quand on est arrivés, avant qu’on arrive le missionnaire qui est parti avant, il m’appelle, il me dit « Ah ! Frère ici c’est chaud ». Je dis « Quoi ? ». Il me dit « Mais une femme possédée par le diable s’est levée dans l’assemblée et elle a commencé à dire ‘cette église m’appartient. Le pasteur que vous avez envoyé ici, il était bien maintenant je l’ai corrompu. Tel monsieur c’est mon serviteur’ ». Ça c’est le diable qui disait. Et cette femme commençait à lever tout le monde, à faire lever tout le monde. Elle disait « Voilà ce sont mes serviteurs » plus de la moitié de l’église des sorciers !
Vous voyez frères et sœurs ? À chaque fois que vous apprenez qu’un pasteur est tombé dans l’adultère quelque part la famille a été négligée, les enfants ont été négligés.
Est-ce que vous savez que vous en tant que pères chrétiens vous pouvez prendre vos enfants pour aller faire du basket sur un terrain de basket ? Qu’est-ce qui vous empêche de le faire ? Pour donner une bonne image de père à votre enfant. Mais vous allez entendre des gens qui disent toujours « Ah frère Shora, moi c’est quoi mon ministère ? ». Ton ministère c’est de t’occuper de tes enfants mon frère. « Non, moi je suis prophétesse ». Mais prophétesse chez toi d’abord. Les enfants ont besoin de voir les prophètes et les prophétesses à la maison frères et sœurs.
Vous savez quoi ? À Brazza j’ai parlé avec une des filles du président, je lui ai donné le message que Dieu m’a donné. Elle dit « Oui je vais en parler à mon père mais le problème c’est que beaucoup de pasteurs mon père a vu que beaucoup sont faux ». Vous voyez frères et sœurs ? Vous voyez ?
La famille chrétienne. Les ténèbres sont partout. Partout !
« Nathan ? ». « Oui maman ». Nathan ne vient pas, il faut l’appeler au moins dix fois pour que Nathan vienne. Nathan a quel âge ? Il a à peine trois ans Nathan. « Non, je ne veux pas ». « S’il te plaît chéri, viens ». Trois ans ! Il est vingt et une heures « Nathan va au lit ». « Non, maman je veux jouer encore ». « D’accord chéri joue encore après tu vas te coucher ». C’est fini, cet enfant c’est fini. Quand il va sortir du cercle familial il va être récupéré par les jeunes de la cité à l’école. Mais c’est fini ! Et Dieu vous demandera des comptes par rapport à vos enfants frères. Croyez-moi ! Il va y avoir des surprises ce jour-là. Beaucoup aiment faire des enfants cinq, trois, quatre, six, sept pour avoir de bonnes allocations. C’est bien mais ces enfants sur lesquels vous touchez des allocations, vous aurez des comptes à rendre par rapport à eux.
Quelqu’un m’entend-il cet après-midi ? Ça peut vous choquer. Je n’avais même pas prévu de parler de ça. Comme hier, comme d’habitude. Je dis bien personne ne m’a parlé de personne. Parce que ce message tout le monde prend sa part, moi aussi je prends ma part, Dieu m’enseigne en même temps.
Les ténèbres ! Les ténèbres règnent dans les familles chrétiennes. Les ténèbres sont là.
Il y a des maisons quand vous rentrez comme ça, des chrétiens, vous ne pouvez même pas prier vous sentez que Satan est là-dedans. Vous sentez les tensions, vous sentez que Dieu n’est pas là. Il y a des maisons quand vous rentrez ; moi je sillonne un peu ici et là ; vous voyez la saleté elle est palpable, même physique. Vous voyez que les cafards sont partout comme ça, vous vous rendez compte qu’ici il y a des démons. Je vous dis la vérité. Vous rentrez dans la cuisine, saleté comme pas possible, vous sentez qu’ici les ténèbres règnent. La salle de bain, n’en parlons même pas. Qui a déjà constaté ça ? Frères, je suis en train de mentir là quand même ?
Est-ce que vous allez encore m’aimer ? Bien sûr vous allez m’aimer encore.
A Kinshasa ils ont dit « Il ne faut plus qu’il revienne ce monsieur, il nous fatigue ». Des pasteurs ont appelé un pasteur que je connais à Paris, des pasteurs de Kinshasa, ils ont des églises de huit mille personnes, ils ont dit « Ce monsieur il ne faut plus qu’il vienne, il nous dérange, il faut le corriger ». Corriger comment ?
Dis à ton voisin : aujourd’hui ça va parler !
Vous êtes là, les hommes d’origine africaine, je vais taper sur tout le monde, vous mettez du produit pour éclaircir la peau, ça c’est la sorcellerie. Vous ne sentez pas qu’il y a une odeur nauséabonde quand vous marchez devant les gens ? Ça sent le pourri ! Vous vous maquillez, vous coupez les cils tout ça, les hommes. Un jour j’ai vu un de nos anciens à Paris qui commençait à changer de tête ! Il était tout noir, il devenait tout blanc. Je lui ai dit « Toi tu as un problème, viens me voir, tu as un problème ». Frères, je ne veux pas de problèmes mes amis. Il me dit « Non, c’est le lait de beauté ». J’ai dit « Quel lait de beauté ? Toi là tu utilises du mekako », le mekako c’est le savon éclaircissant. « Tu dois te repentir au nom de Jésus ». Dis à ton voisin il faut aimer ta peau. On n’est jamais contents ! Quand on est blanc on veut bronzer, quand on est noir on veut devenir blanc c’est-à-dire que vous dites au Seigneur « Tu n’es pas correct, tu nous as créé salement ». Aujourd’hui on va se repentir.
Les jeunes filles vous vous mettez des décolletés profonds, quand vous vous baissez tout le monde doit tourner la tête, ceux qui craignent Dieu. Vous ne trouvez pas qu’il y a quelque chose qui ne va pas frères et sœurs ? Dis à ton voisin on est fatigués.
J’imagine ceux qui travaillent dans les préfectures ici. Les gens quand ils débarquent comme ça, ils sont tout noirs, on les prend en photo, on met ça sur leur carte d’identité, ils reviennent un an après ils deviennent tout blancs. Mais vous vous rendez compte ? Il y a quelque chose qui ne va pas frères et ce sont des chrétiens. Dis à ton voisin ce sont des chrétiens.
Les ténèbres !
Qui a constaté que ça ne va pas dans nos familles ? Avant de parler des églises d’abord dans nos familles d’abord.
Dans beaucoup de familles chrétiennes si l’homme et la femme restent sans dispute pendant une semaine le huitième jour les enfants vont entendre la nuit crier. Donc au moins une fois sur sept il y a des tensions dans la famille. Les pauvres enfants !
Je suis fatigué de l’hypocrisie que je vois chez les chrétiens. Même chez nous à Paris, j’ai vu ça énormément, ça me fatigue.
Tu es comme ça, le téléphone sonne, la femme d’un pasteur qui t’appelle : « Dis à mon mari quand même de s’occuper des enfants ». Je dis « Donc lui il prêche comme ça, il ne s’occupe pas des enfants ?». « Non, mais tu le vois comme ça il n’y a rien à faire ». Je dis « Non, mais il y a des sorciers autour de moi, ce n’est pas possible ».
On envoie les enfants dans les colos mais les pères ne s’occupent pas des enfants. Si une fille comme ça vient voir son père pour lui parler et poser des questions. « Va là-bas, va là-bas ! Toi aussi tu ne fais que poser des questions tout le temps. Va là-bas ! ». Dis à ton voisin sorcellerie. Et quand on se retrouve dans l’assemblée comme ça, on voit du monde, on est excité. « Oh la, la ! J’ai un ministère. Dieu m’a montré… ». Dis à ton voisin il n’a rien vu. Mystification !
C’est pour cela vous les jeunes filles qui n’êtes pas encore mariées quand un homme vient vous voir, priez Dieu. Un homme qui vient vous voir qui est efféminé, il faut prier parce que demain il va devenir homosexuel, il faut prier pour que Dieu vous montre son cœur. Un homme doit rester homme. Dis à ton voisin il faut rester homme. Les jeunes garçons également priez, vous épousez une femme demain elle va devenir Jézabel, vous allez pleurer mais c’est trop tard. Pas de divorce chez les chrétiens. Il ne faut même pas envisager le divorce. « Oh non mais je souffre ». Mais qui t’a dit de l’épouser ? Il fallait d’abord prier. Les ténèbres règnent dans les familles.
Mes amis, combien de femmes ne viennent-elles pas nous voir pour nous dire « Frère, prie pour moi ». « Pourquoi ? ». « Toutes les nuits maintenant je me retrouve dans le lit avec un serpent et c’est mon mari ». « Et bien quand tu l’as épousé tu ne savais pas ? ». Les ténèbres ! Un homme m’appelle, il me dit « Tout le temps je vois ma femme bizarrement ». Frères et sœurs les ténèbres sont là. Vous croyez que les belles filles que vous voyez dehors qui se promènent comme des véritables sirènes des eaux, vous pensez que toutes ces filles sont propres ? (…) Vous allez voir ce qui se passe frères et sœurs, on n’a pas arrêté d’alerter les frères et sœurs pour leur dire que les ténèbres règnent frères et sœurs.
Est-ce que vous savez que le mariage est une alliance ? Qui le sait ? Et bien figure toi que Satan travaille aussi dans les alliances, les pactes. Donc si tu rentres dans l’alliance avec une femme qui n’est pas de Dieu, tu deviens une seul chair avec elle, ça veut dire qu’une femme sorcière, si tu l’épouses, si tu n’es pas sorcier mais parce que tu l’as épousée tu deviens sorcier inconsciemment. Et à chaque fois que tu vas avoir des rapports intimes avec, tu reçois la semence de la sorcellerie. « Oh non ! Il est beau ». « Oh non ! Elle est belle ». « Oui, vraiment elle à la grâce, elle chante, elle prêche… ». « Oh il a la grâce, il prêche ». Qui t’a dit qu’il est de Dieu ? Qui t’a dit ça ? On reconnaît l’arbre à ses fruits. Est-ce qu’on a dit qu’on reconnaît l’arbre à ses dons ? Non, hier on s’est trop fait avoir.
Je vous assure frères quand j’ai commencé le ministère, je venais de commencer, j’ai consacré un sorcier diacre. Ah on a appris frères ! Un homme qui était là tout zélé. J’ai dit « Oh ! Ce frère est zélé » consacré diacre. Sa femme sorcière aussi, tac diaconesse. Bah oui ! Et vous savez ce qui se passait ? Chaque jour cette femme venait me voir « Papa mon œil ne va pas bien ». Je prie pour elle. « Ah ! Maman qu’est-ce que tu souffres ». Je compatissais alors que c’était pour me pomper, pomper mon onction. Je prie pour elle « Ah Seigneur guéris la maman, guéris la maman ». Le lendemain « Papa, c’est la jambe. T’as vu la jambe ? Elle a gonflé ». « Oh maman ! ». On prie encore pour elle. Frères, cinq ans après à peu près la maman sorcière, le papa aussi, son mari, c’est lui qui conduisait notre minibus à l’époque pour aller chercher les frères et sœurs à la gare chaque dimanche. Donc chaque dimanche quand les frères et sœurs venaient à l’assemblée, ils étaient conduits par un sorcier. Mes amis, le jour où on l’a attrapée cette maman d’abord, on lui a parlé, j’étais là dans mon bureau. « Maman, dis-nous ». « Oh non ! Je fais seulement des songes où je me retrouve autour d’un feu avec des sorciers ». Je dis « Maman, tu ne fais pas de songes, tu es sorcière ».
Ils ont offert deux chikwangue, deux maniocs à un couple de pasteurs qui s’étaient mariés à l’époque. Le couple en question a mangé ces deux chikwangue. Vous savez quoi ? Le frère, le pasteur avait des problèmes d’estomac, des problèmes qui ont duré plus de sept ans. Et ces deux chikwangue c’était lui-même et sa femme. Ils se sont mangés. Vous voyez frères et sœurs ? Les ténèbres !
On nous dit que Christ pendant qu’il était sur la croix, pendant trois heures les ténèbres avaient envahi la terre au sixième jour. Et nous sommes vous et moi au sixième jour, dans la sixième dispensation, celle de l’Eglise. Il y en a eu sept. La première dispensation c’est celle de l’innocence avant la chute d’Adam. La deuxième dispensation c’est celle de la responsabilité. Quand l’Homme a chuté, l’Homme est devenu responsable de ses actes. La troisième dispensation c’est celle du gouvernement humain.
Les hommes arrêtez avec les femmes.
La quatrième dispensation c’est celle de la promesse, celle d’Abraham. Dieu lui promet une postérité. La cinquième dispensation c’est celle de la loi sur le mont Sinaï. Dieu donne la loi à Moïse. La sixième dispensation elle a été inaugurée par Yehoshua, par Christ à la croix et comment ? Il y a eu les ténèbres pendant trois heures. Et la septième et la dernière dispensation c’est celle du Royaume que nous attendons tous. Vous voyez frères et sœurs ? Et pendant la sixième dispensation les Ecritures nous apprennent que les ténèbres doivent dominer et ces ténèbres commencent d’abord dans les familles chrétiennes. Satan cherche à détruire la lumière, là où il y a la lumière. Si dans ta vie il y a la lumière Satan va essayer de l’éteindre. S’il y a la lumière dans ta famille Satan va essayer de l’éteindre. Comment ? Il va se servir de ton mari, il peut se servir de ta femme, de tes enfants tout simplement pour tuer la lumière de Dieu qui est en toi, pour l’éteindre. C’est comme ça que ça se passe ! Chaque chrétien à la lumière en lui, sur le front, au niveau du cœur il y a l’étoile qui brille. Il y en a elle brille plus que d’autres en fonction de l’appel, en fonction de la grâce, en fonction de la consécration des uns et des autres.
Maintenant que se passe ? Je prends un exemple, ce jeune homme s’il est chrétien, si la lumière de Dieu est en lui… que se passe mes amis ? Satan voudra régner sur lui. Comment ? S’il n’arrive pas à l’avoir par la cupidité il va lui envoyer une belle femme, ça on le sait, qui va venir pour le séduire mais une femme aussi bien dans le monde que dans l’église mais malheureusement souvent c’est dans les églises. Une femme qui va commencer à tourner autour de lui, à lui dire des belles paroles, des visions, des prophéties. Une femme qui va commencer à le contrôler avec ses dons, avec ses talents, elle peut avoir une belle voix, contrôler ce jeune homme tout simplement pour le tuer. Et qu’est-ce qui va se passer ? Elle va vouloir coucher avec ou le pousser à la convoitise une fois qu’il est éteint, elle l’abandonne. Ou encore elle va vouloir aller jusqu’à l’épouser et une fois qu’il est rentré dans l’alliance du mariage avec cette femme, ce jeune homme est fini. Et si maintenant Dieu avait prévu qu’au travers de la vie de ce jeune homme dix mille personnes soient gagnées dans le Royaume de Dieu et que chacune d’elle gagne dix mille autres et ainsi de suite et bien toutes ces âmes sont détruites dans l’œuf. Est-ce que quelqu’un comprend ? Si vous semez du maïs vous allez récolter quoi ? Cette femme sorcière qui est venue auprès de ce jeune homme à la semence de la sorcellerie. Qui le croit ? Parce qu’elle est sorcière donc si ils couchent ensemble, elle lui injecte la semence de la sorcellerie. Et lui il ne se rend pas compte mais le fait d’avoir couché cette fille il devient de ce fait sorcier inconsciemment. Et il porte en lui la semence de la sorcellerie. Et toute semence doit germer, toute semence doit produire. Tôt ou tard. Lui il ne se rend pas compte. Ils peuvent même se séparer mais il a déjà reçu la semence. S’il ne confesse pas pour être libéré, c’est fini pour lui, la semence va croître, va croître, va croître et ça va donner quoi ? Un jour il va commencer à faire des songes bizarres où il commence à sortir, à manger ici et là, il devient méchant, les gens ne le reconnaissent plus, il commence à faire tomber les frères et sœurs dans l’assemblée, il devient rebelle à ses parents… il est devenu sorcier inconsciemment. Et puis un jour viendra où tac ça va se déclencher et il va devenir un vrai sataniste consciemment. Si ce n’est pas la sorcellerie ça va être des maladies bizarres, la semence qui entre en lui va provoquer des problèmes cardiaques, des problèmes de reins. Si c’est une femme ça va provoquer des problèmes de fibrome, ça va créer des fibromes, des kystes bizarres, des myomes tout ça, ça va provoquer la stérilité. ça va provoquer chez l’homme la maladie de la prostate.
Vous jouez avec le diable, vous jouez avec les choses mais vous vendez, vous hypothéquez vos vies. Oh oui !
Est-ce que vous savez que dans les Ecritures le sperme est appelé sperma ? Sperma en grec c’est la semence. Vous vous ne rendez pas compte mes amis !
Vous avez vu des gens qui tombent malade rapidement ? On dit cancer généralisé, on ne comprend pas, personne ne comprend. « Mais comment ça se fait ? La personne était en bonne santé, du jour au lendemain cancer généralisé et puis les médecins disent dans trois mois la personne va mourir mais comment cela est-il possible ? ». Bah oui les semences. La personne là ou est-ce qu’elle est allée prendre la semence ? Marié ? Oui mais (…) est-ce que cet homme n’a pas connu une autre femme bizarre quelque part ? La semence !
Vous êtes les produits des semences que vous avez en vous. Si vous avez la semence d’un manguier vous allez produire des mangues, si vous avez la semence de l’avocatier vous allez produire des avocats, si vous avez la semence de la sorcellerie vous allez produire les œuvres de la sorcellerie. La haine par exemple. On ne comprend pas cet homme, cette personne, cette femme a du mal à lâcher le pardon. Quand elle t’attrape dans un problème, mes amis, c’est fini, elle peut passer devant toi, chrétienne, sans te dire bonjour. Voilà la sorcière ! Vous pensez que c’est seulement ceux qui volent la nuit ? Mais c’est ça, ce caractère-là ! On reconnait l’arbre à ses fruits. Ta langue, ta manière de parler, ta manière de t’habiller, ta manière de te comporter résulte de la semence qui est en toi. Si tu meurs comme ça, même si tu fréquentes les assemblées régulièrement tu vas en enfer.
Et c’est pour cela Jésus a dit « beaucoup diront : n’avons-nous pas prophétisé par ton nom ? N’avons-nous pas chassé les démons ? ». Le Seigneur dira « Je ne vous ai jamais connus ». Il va y avoir des surprises. Les gens vont aller voir le Seigneur avec leurs diplômes, ils vont aller voir le Seigneur avec leurs églises « Seigneur, Seigneur, tu as vu ? J’ai bâti quarante églises ». Le Seigneur dira « C’est bien mais je ne t’ai jamais connu ». Ta semence.
(…)
Je me rappelle une fois j’étais en Allemagne dans une église comme ça à Stuttgart tout le monde priait, tout le monde acceptait la prophétie d’une femme qui était là, tout le monde pensait que c’était une vraie prophétesse. J’arrive comme ça, je leur dit « C’est une sorcière ». Les gens m’ont dit « Non, non mais quand même ». Je dis « C’est une sorcière ». Elle a témoigné par la suite, elle a dit « Oui j’ai été initié dès le ventre de ma mère ». À Paris elle a témoigné devant l’assemblée, dans notre assemblée à Draveil elle a dit comment elle attaquait les gens. Femme de pasteur, sorcière. Elle a dit comment elle sortait ses enfants depuis son ventre dans le deuxième monde. Et le pasteur à chaque fois qu’il couchait avec elle, recevait la semence de la sorcellerie ça l’a détruit. Et l’église douze ans, treize ans après il n’y a même pas cinquante personnes.
Et dans beaucoup de familles françaises, belges, africaines, italiennes… il y a la semence de la sorcellerie, frères et sœurs, toutes ces délinquants là que vous voyez dans les cités ici et là c’est les conséquences de la sorcellerie. Ces femmes africaines qui ont des maladies de plus en plus bizarres, conséquence de la sorcellerie. La semence ! Vous allez vous accoupler avec des gens dont vous ne connaissez pas la moralité, des gens avec lesquels vous n’êtes pas mariés ! Même si vous êtes mariés il faut poser la question au Seigneur si vraiment votre mari se sanctifie.
Vous savez comment font les satanistes dans la Bible, les cultes de Baal, Astarté tout ça vous savez comment ça se pratiquait ? Il y avait des orgies sexuelles c’est là que les satanistes renouvelaient leur puissance, leurs forces. Vous savez comment font aujourd’hui les sorciers, les grands satanistes, les grands marabouts pour avoir plus de démons ? Ils font des orgies sexuelles c’est là qu’ils vont se retrouver homme avec homme, femme avec femme comme la Parole le dit et les démons se multiplient parce que dans les Ecritures il y a un principe qui dit que lorsque un démon sort d’un homme il va par des lieux arides, il cherche du repos, il ne va pas en trouver il va revenir, il va prendre sept autres esprits plus méchants que lui… c’est comme ça que ça se passe. C’est pour cela que dans les églises comme ça les sorciers viennent, on prie pour leur délivrance, ils sont délivrés, ils repartent, ils se rechargent encore plus et ils reviennent beaucoup plus forts.
Quelqu’un m’entend cet après-midi ?
Seigneur sauve nous !
Une fois que la famille, la souche familiale est détruite, une fois que le foyer est brisé, l’homme est dans son coin, la femme est dans le sien, les enfants sont complètement ballottés une semaine chez papa et une autre semaine chez maman, ballottés comme ça c’est fini, maintenant c’est le deuxième cercle, c’est la famille élargie : les cousins, les tantes, les oncles… la famille élargie. Et là aussi l’ennemi va commencer à affecter tout le monde. D’abord le noyau est détruit et ensuite ça va être la famille élargie. Cousins, cousines, tantes, oncles. C’est comme ça que l’ennemi va procéder à la séparation, au brisement, à la division.
Et ensuite le troisième cercle ce sont les amis à l’école, au travail les collègues, partout, les rencontres que vous faites frères et sœurs ici et là dans les boîtes de nuit où vous allez vous amuser. Les autres chrétiens que vous rencontrez dans les assemblées ici et là vous pensez qu’ils sont de Dieu alors qu’ils ne le sont pas. Ils deviennent vos amis, vous vous attachez à eux plus qu’à vos parents. Vous voyez frères et sœurs ? Et bien vous devez savoir qu’il y a beaucoup de gens qui sont au service de Satan et leur but c’est de vous éloigner du chemin qui conduit au ciel. Ils vont vous côtoyer, ils vont vous inculquer des choses qui n’ont rien à voir avec Dieu, ils vont commencer à vous inculquer des pensées abominables et voilà des jeunes femmes comme ça dont la souche familiale est détruite, elle va commencer à côtoyer des amis ici et là, elle va commencer à connaître les hommes, la masturbation, le péché sexuel, elle va commencer à avorter or une femme qui a tué comme ça c’est fini là mes amis, s’il n’y a pas une repentance publique, c’est fini ! Si tu as déjà avorté tu dois te lever tout à l’heure pour confesser pour que ce sang-là soit effacé parce que tu as du sang sur tes mains. Tu dois le savoir. Les meurtriers n’entreront pas au ciel. Tu dois le savoir jeune fille ! On ne se moque pas de Dieu. J’ai vu l’enfer plusieurs fois il y a beaucoup de jeunes filles comme ça en enfer, comme vous, des jeunes garçons en train de bruler. Des gens qui jouent avec l’église du Seigneur, qui pensaient que c’était leur entreprise « tout ça ah c’est moi, c’est moi, c’est grâce à moi ». C’est grâce à qui ? C’est toi qui est mort à la croix pour les âmes là ? Vous jouez avec les choses du Seigneur ! Dieu peut vous enlever, vous tuer, vous dormez, vous ne vous levez pas ! À cause de son œuvre.
Combien de jeunes à Paris qui sont tués ? Combien d’enfants de pasteurs que vous connaissez (…) et qui sont malades des maladies incurables ? à cause de l’œuvre du Seigneur. Dieu n’est pas notre copain parce que quand Dieu frappe une famille comme ça c’est jusqu’à la quatrième génération c’est-à-dire tu fais des enfants, des enfants, des enfants tout le monde subit la conséquence de la malédiction. La frappe du Seigneur, le jugement de Dieu. Très peu ont la crainte de Dieu, on s’est trop familiarisés avec le Seigneur « non c’est notre pote ! Non c’est notre grand-père. Il n’y a pas de problème ». Frères !!!! Vous pratiquez des choses contre nature tout ça ça paraît normal, banalisé, il n’y a pas de problème, il n’y a pas de souci ! Vous allez sur des sites pornographiques dans les coulisses, il n’y a pas de problème ! Les ténèbres sont là. Et les ténèbres ça attire. Une personne qui est dans les ténèbres va attirer les ténèbres. C’est comme ça que ça se passe. Ça veut dire que si tu es dans les ténèbres en tant qu’homme si tu mens, si tu es dans le péché tu ne vas attirer que des femmes comme toi.
Ça vous intéresse ?
Le nombre de personnes depuis qu’on organise les réunions de réveil on voit des cas c’est là que je me suis rendu compte qu’il y a des souffrances mes amis dans les familles. Des jeunes filles qui viennent et qui disent « voilà moi à trois ans mon père m’a violée », « moi à trois ans mon frère m’a violée » « moi a huit ans je sortais avec mon propre frère ». Des jeunes filles qui disaient « moi à huit ans j’allais avec ma grande sœur »…  T’entends des choses. On est là on se dit c’est fini Jésus n’est plus loin. C’est fini. Il n’est plus loin. Les ténèbres, le péché comme pas possible ! Le mal a pris de l’ampleur, il y a des racines du mal dans le cœur des gens. Vous allez voir les mêmes personnes qui vont tomber sous l’onction mais ça ne change toujours pas. Toujours le même caractère ! Si ton caractère ne change jamais après avoir reçu ce message du retour à la Parole depuis toutes ces années ça veut dire que tu as la semence de sorcier, tu as la semence de Lucifer. Ça veut dire que tel que tu es là il n’y a plus rien à faire. Il n’y a plus rien à faire ! Vous pouvez prêcher matin, midi et soir il dit « ce n’est pas pour moi, c’est pour les autres » c’est fini !
Qui a besoin de l’aide là ?
Les ténèbres !
Vous savez comment Satan fait ? Quand je vous dis que les ténèbres attirent les ténèbres je prends un exemple par exemple chez les Français vous avez un démon, le démon de la rébellion qui est là, quand il y a un problème en France on a tendance à descendre dans les rues pour manifester. Un français qui se convertit il aura un problème avec la rébellion par rapport au Seigneur, par rapport aux frères et sœurs que Dieu a établis. Vous allez voir par exemple en Afrique chez les congolais par exemple, chez les luba vous allez voir la racine de l’orgueil. Quand ils se convertissent si cette racine n’est pas ôtée ça va les poursuivre dans leur cœur. Chez les kongo vous allez voir la racine, mes amis, de l’avarice. Un kongo chez les kongo un kongo peut avoir des milliards et dormir dans une bicoque. Et le jour où il va mourir tout le monde va se rendre compte que son lit était rempli, c’était pas des coussins, c’était pas de la mousse, c’était des billets de banque. Chez les kongo. Vous voyez comment ça se passe ? Regardez bien les racines de vos tribus, de vos pays, Italie tout ça regardez bien vos racines… et bien quand vous arrivez au Seigneur ce sont des racines de ténèbres et c’est comme ça que Satan procède pour vous reconnecter à lui.
Hébreux 12 : 15 Veillez à ce que nul ne se prive de la grâce de Dieu; à ce qu'aucune racine d'amertume, poussant des rejetons, ne produise du trouble, et que plusieurs n'en soient infectés.
On parle de quoi ici ? De la racine d’amertume. Dites-vous bien, mes amis, nous parlons du règne des ténèbres, et bien dans chaque famille par rapport à l’origine de tes parents et bien il y a dans chaque famille une racine comme je vous l’ai dit. Chez les bamilékés au Cameroun il y a la racine de la sorcellerie, ils réclament les cranes des gens. Chez les bassa pareil. Il y a des réalités spirituelles comme ça derrière chaque tribu, derrière chaque peuple. Vous devez le savoir.
Je prends un exemple si Satan veut vous atteindre, s’il veut atteindre ce jeune homme, s’il veut que les ténèbres règnent dans sa vie, le premier exemple, il va envoyer une femme. Deuxièmement, il va chercher à savoir de quelle tribu, de quel pays il est et il va remonter au fondateur de sa tribu. Parce que chaque fondateur de chaque tribu a signé des pactes avec Satan. Maintenant si dans sa tribu il y a l’orgueil, ce jeune homme par exemple il est chrétien mais si dans sa tribu il y a la racine d’orgueil, Satan ne va pas l’attaquer par la cigarette parce qu’il sait que ce n’est pas sa faiblesse. Si Satan veut qu’il soit fumeur, ivrogne, impudique, coléreux, il doit d’abord passer par la racine principale. C’est comme quand vous avez un poste de téléviseur, si vous voulez capter les chaînes de télé il faut une antenne. Et l’antenne pour ce jeune homme c’est la racine de sa famille c’est l’orgueil. Donc du coup Satan va commencer à lui envoyer des pensées du genre « Personne ne peut te corriger. Personne ne peut te donner des leçons. Personne ne peut parce que tu es un grand homme, parce que c’est grâce à toi que l’œuvre se fait. Tu mesures 1m90, tu es noir, tu es blanc, tu es cela ». Les pensées comme ça vont commencer à lui être envoyées Et il va gonfler, il va gonfler, il va gonfler… et l’orgueil, cette racine qui va commencer à pousser des rejetons et parmi ces rejetons il y a quoi ? Et bien il y a l’impudicité, automatiquement qui vient parce que les ténèbres attirent les ténèbres. Il y a l’orgueil qui est là à la base, l’impudicité vient, la cupidité vient, la méchanceté vient, le trouble, la division vient, la bagarre avec sa femme ça vient. Tout ça, ça prend place dans son cœur pourtant il est chrétien, il écoute la Parole, il acclame quand on prêche la Parole, il tombe sous l’onction mais il a ouvert des portes aux esprits impurs et il s’est fait reconnecter à l’arbre de sa famille.
C’est pour cela dans Romains chapitre 11 Paul nous dit au verset 17 et au verset 24 que nous avons été coupés de l’olivier sauvage et greffés sur l’olivier franc. L’olivier sauvage c’est d’abord le monde c’est aussi, mes amis, les racines familiales. Quand un enfant sort du ventre de sa mère qu’est-ce qu’il se passe ? On coupe quoi ? Le cordon ombilical. Et bien il y a aussi un cordon ombilical spirituel pour chacun de nous, ce sont les cordons ombilicaux spirituels qui nous lient à nos  familles, qui nous lient à nos parents, qui nous lient à nos ancêtres, à nos cultures, à nos tribus, à nos nations, à nos pays : belges, français, allemands, congolais, italiens… Toutes ces racines sont là, ce que la Bible appelle le vieil homme qui est là en chacun de nous, la chair qui a des désirs contraires à ceux de l’Esprit. Comment un chrétien peut-il avoir des désirs contraires à ceux de l’Esprit ? Bien évidemment parce que la chair est toujours là. L’antenne que Satan voudra toujours utiliser pour te reconnecter aux démons, au royaume des ténèbres, c’est ta propre chair. Bah oui ! Et si ta chair est une chair luba et bien Satan passera par l’orgueil. Si ta chair est d’origine kongo et bien c’est l’avarice, si c’est d’origine française c’est l’orgueil, c’est la rébellion. Et si dans ta famille il y a une forte présence de la sorcellerie et bien tu es prédestiné à devenir sorcier. Et au temps convenable il va y avoir un déclenchement comme le sida qui est un virus qui dort et puis au bout de quelques années il se réveille et la maladie se déclare. C’est pour cela il y a des gens dans les églises vous pouvez leur prêcher matin, midi et soir « arrêtez avec les produits de beauté, arrêtez de vous éclaircir » vous pouvez parler matin, midi et soir vous allez voir le lendemain ils reviennent, ils deviennent encore plus clairs. Pourquoi ? Parce que quelque part il y a la semence qui est là. Vous pouvez rigoler… c’est la vérité frères. Vous voulez qu’on vous aide ? Je vous aime beaucoup c’est pour cela Dieu me dit de vous parler comme ça ! Ça va vous libérer de beaucoup de choses vous allez voir.
Je faisais la délivrance la dernière fois d’une sœur elle était chargée, une femme une jeune fille qui est venue me voir comme ça elle dit « je souffre ». Elle prie dans une assemblée à Paris, elle est tombée sur une vidéo sur Internet, elle est venue au programme de réveil, elle a appelé d’abord et puis elle est venue. Elle me dit voilà une jeune fille, 26 ans, elle dit « moi j’étais lesbienne je sortais avec une femme arabe… » c’est une femme africaine « … avec une femme arabe algérienne et en même temps avec les hommes à gauche à droite. Depuis l’âge de huit ans je ne dors pas, je suis violée par des démons chaque nuit ». Vous voyez frères et sœurs ? « Je parle de mes problèmes aux pasteurs ils disent non c’est dans ta tête ». Je prie pour elle, les démons se manifestent comme pas possible, elle vomit, les démons sont sortis, elle revient, les démons revenaient encore quelques jours après, de nouveau elle passe par la délivrance. Et Dieu me dit « les démons ne veulent pas partir parce qu’elle porte des cheveux, les Brésiliennes il faut qu’elle enlève ça ». Vous avez des cheveux bizarres là, les démons sont attachés à vos têtes, vous avez des sirènes des eaux, vous avez des serpents qui sont sur vos têtes mes sœurs. Vous rigolez mais c’est la vérité. Les Brésiliennes, les cheveux, les femmes hindous font des vœux à Shiva. Shiva c’est la déesse des eaux, c’est la reine des eaux ! Elles vendent ces cheveux une fois rasés, on les amène dans le temple de Shiva, de Krishna et ensuite ces cheveux atterrissent ici en Europe et partout, partout et vous là vous  commencez à les porter, vous ne savez même pas ce que c’est, au lieu d’être naturelles, mes sœurs, vous commencez à vous complexer parce que vous avez des cheveux crépus et voilà comment cette femme était toujours possédée. Et quand Dieu m’a parlé de ça je lui dis « Va au petit coin, va à coté enlève tes cheveux ». Une sœur l’a accompagnée et quand elle est revenue plus rien.
Le Seigneur dit dans Jean 14 « Satan vient et il n’a rien en moi. Le prince de ce monde vient il n’a rien en moi ». Quand Satan vient qu’est-ce que tu as qui lui appartient ? Qu’est-ce que tu as ? Ta vie que tu mènes n’est-elle pas basée sur le mensonge ? Tu es mariée, tu te fais passer pour une femme libre, femme seule pour toucher les allocations ? C’est du mensonge frères et sœurs ! Tu es marié, tu es chrétien soi-disant, pourtant tes papiers c’est quelqu’un d’autre qui les utilise pour aller travailler. Tu es chrétienne femme belge et à chaque fois tu mens à ton employeur parce que tu sens un peu de fatigue tu vas voir ton médecin pour t’arranger avec lui afin qu’il t’arrête pour ne pas que tu travailles quelques semaines… Mensonge ! C’est pour cela que beaucoup ne sont pas délivrés. C’est pour cela que beaucoup de femmes se retrouvent seules, beaucoup de femmes, beaucoup d’hommes se retrouvent seuls. Frères, il faut une véritable repentance sinon à 50 ans tu vas toujours te retrouver à tourner en rond, à faire du surplace, soixante ans toujours comme ça. Tu ne trouves pas anormal qu’à ton âge tu sois toujours célibataire, que tu sois toujours à gauche à droite, tu trouves ça normal ? T’as des enfants qui sont là qui t’attendent tu trouves normal toi chrétien soi-disant que ta famille soit brisée et tu trouves ça normal ? Quel est ton témoignage vis-à-vis de ta belle-famille, de tes frères et sœurs, de tes cousins cousines, des païens, de tes collègues ? Quel est ton témoignage ? Le problème c’est quoi ? C’est qu’il y a la semence de la sorcellerie dans ton cœur, il y a la rébellion aussi dans ton cœur parce que l’homme n’aime pas Dieu. C’est pour cela qu’il y a la marque de la bête 666. Pourquoi trois 6 ? L’Homme a été créé comme vous l’avez compris le sixième jour et c’est la triple rébellion de l’Homme contre Dieu.
Ce n’est pas normal qu’on dise toujours aux mêmes jeunes, aux mêmes frères, aux mêmes sœurs « Arrêtez avec la convoitise. Depuis 15 ans, depuis 10 ans c’est le même problème que tu as ». Ça veut dire que tu es déjà destiné à l’enfer, tu t’es destiné toi-même à l’enfer. Quelle est la vérité que tu n’as pas entendue honnêtement ? Quel est le message que tu n’as pas entendu ? Combien de pasteurs n’ont-ils pas entendu ton problème ? Pose-toi la question pourquoi il n’y a toujours pas de changement. Ça veut dire que peut-être que je ne suis pas membre du Royaume de Dieu. Bah oui ! Peut-être que tu fais partie de l’ivraie et tu ne te rends même pas compte ! C’est pour cela Matthieu 7 nous dit que quand le Seigneur va revenir beaucoup lui diront « n’avons-nous pas prophétisé par ton nom ? » ils vont lui dire « Seigneur, Seigneur ». Ils vont se rendre compte que Dieu ne les connaissaient pas et ils vont être étonnés « comment cela est-il possible ? Mais on t’a servi ». C’est grave !
Ces choses-là dans beaucoup d’églises on n’en parle pas. Vous savez pourquoi ? Parce que beaucoup veulent avoir de l’argent seulement, beaucoup de prédicateurs ils veulent l’argent c’est tout. Ils n’ont pas intérêt à vous voir libérer, à vous dire toutes ces choses-là.
Est-ce que quelqu’un apprend ici ? Qui se rend compte que sa famille à des problèmes ?
Vous allez voir dans ces familles souvent il y a de problèmes de divorce, remariage ou de belles femmes qui ne se marient jamais. Jamais de la vie. Des hommes qui sont beaux mais jamais de mariage. Pourtant ils sont beaux, ils sont bien présentables mais il y a toujours un problème avec le mariage. Pourquoi ? Il y a une semence. Le caractère ! Il y a une semence.
Tu luttes avec quoi ? La colère, le mensonge ? Tu luttes avec quoi ? Le doute, la peur, la timidité ?
Et tous ces gens quand ils fréquentent les assemblées que se passe frères et sœurs ? Ils peuvent avoir la connaissance. Vous pouvez leur dire « arrêtez les concerts payants » par exemple combien de chrétiens à qui je dis personnellement « on a vérifié dans les Ecritures donnez-moi un seul verset ou vous avez vu un concert payant. Donnez-moi un seul verset ». « Oui frère Shora tu as raison c’est écrit. Oui tu as raison on ne peut pas adorer Dieu, aller adorer Dieu tout en payant ». Quand vous allez au ciel chez vous, quand vous allez vous agenouiller pour prier là est ce que vous allez donner de l’argent au Seigneur pour l’adorer ? Mais ces concerts payants vous êtes les premiers à remplir ces bâtiments. Vous voyez frères ? Et bien c’est ça les chrétiens d’aujourd’hui. Et qui sont ceux qui chantent là-bas ? Des impudiques ! À ces concerts, partout ! Vous êtes là assis sur vos chaises, des véritables escrocs, des véritables hypocrites. J’étais à Kin là-bas je vous dis ce n’est pas seulement en Belgique ici c’est partout. Dieu me dit « il faut que tu parles de plus en plus. Il faut que tu parles ». Vous avez vu où, dans quelle Bible où on a fait payer quelqu’un une formation biblique, c’est où ? Pourtant même à Paris là-bas il y a des églises ou les gens payent leur formation biblique 450 euros pour entendre quoi ? « Vous allez être des champions, vous êtes bénis, vous êtes la tête et non la queue ». Vous voyez frères et sœurs ? Et ça va payer les concerts payants à Kinshasa ici et là. J’ai vu à Kinshasa un autre impudique là-bas qui chante là-bas à Kinshasa qui a fait un concert au Grand hôtel vous savez combien c’était l’entrée ? 150 dollars ! Et vous savez combien, mes amis, est le SMIC là-bas à Kinshasa mes amis ? Moins de 50 dollars. Je suis allé à Kinshasa je leur ai dit « vous êtes tous des impudiques ici ». On m’a posé la question « Est-ce qu’il n’y a pas une église à Kinshasa, en RDC ? ». Je leur ai dit « Il n’y a pas d’église ! Toutes les églises visibles sont des églises paganisées. Tous ces pasteurs sont des voleurs, des mendiants, des cupides, des divorcés et remariés ». Et ceux qui font des concerts ici et là vous savez qui sont ces gens-là ? Même ceux qui font des concerts ici, ce monsieur divorcé remarié il a épousé une femme blanche qu’il a délaissée là-bas pour épouser une femme africaine. Et vous êtes là vous chantez « Jésus est Seigneur… ». L’impudicité ! Et c’est moi maintenant qu’il faut ramener dans le droit chemin ?
Vous savez une des racines que j’ai trouvé chez les africains ? Posez moi la question laquelle ? L’hypocrisie. La sœur est blanche mais l’Africain s’il sait que le faite de dire qu’elle est blanche peut lui causer des problèmes pour éviter les problèmes il dira « non elle est noire ». Par contre quand la sœur va tourner le dos il va dire « c’est une blanche elle se prend pour qui ? ».
Combien d’enfants africains sont violés dans les familles ici ? Beaucoup de gens le savent mais personne ne dit rien. Combien ? Combien sont-ils violés par leurs parents ?
Concert payants ! Où sont les réformateurs ici en Belgique ? Où sont-ils qu’ils se lève et qu’ils dénoncent ces choses ouvertement ? Mais vous êtes là assis et c’est vous qui allez acclamer là-dedans. Vous allez enrichir ces voleurs. On va me dire « non, non mais on loue la salle, on loue les instruments ». Et bien ici est ce qu’on ne loue pas la salle ?
Vous savez ce qu’il se passe dans les églises qui ont reçu le message ? Au lieu de vivre le message, ils commencent à se faire la guerre entre eux, les uns les autres, qui est qui, qui fait quoi, qui machin… les uns et les autres ! C’est la guéguerre bien comme il faut donc du coup Satan gagne du terrain dehors et personne ne le voit ! Voilà ! A Paris là-bas, il n’y a plus de concert payant vraiment. Quand il y a un concert, quand j’apprends ça ou les frères et sœurs on va à Tv2vie ou on va sur place pour leur dire « Repentez-vous ».
Les vendeurs de pigeons dans le temple du Père !
C’est pour cela que je n’ai pas d’amis. Mon seul ami c’est le Saint Esprit. Je ne suis pas venu pour te dire « Dieu m’a dit donne l’offrande » ça m’intéresse pas. On finit la mission, on vous encourage, on rentre. Les vrais enfants du Seigneur vont demander la délivrance.
Qui parle ?
J’étais à Kinshasa, à Brazzaville pareil j’ai dit « Ici à Brazzaville où sont les prophètes ? ». On m’a dit « Mais il n’y a pas de prophète ici ». J’ai dit « Mais qu’est-ce qu’ils font les prophètes ici ? ». Ils prophétisent quand ils ont du pain sous la dent. Ils ont peur d’être tués. Je suis passé au journal de 20 heures à la télévision brazzavilloise (…) j’ai dit « ici il n’y a pas de l’église ce sont des voleurs que vous avez ici ». Parce que quand un prophète est dans une ville toute la ville est au courant qu’il y a quelque chose qui se passe là. Vous les prophètes d’aujourd’hui « Dieu m’a montré ton mariage », « Dieu m’a montré que tu as un grand ministère » mais où sont les prophètes qui disent quand il y a un voleur qui arrive dans la ville, il se lève, il dit « Ici il y a un voleur. N’allez pas là-bas ! ». Vous êtes là vous les caressez. « Non ce n’est pas grave Dieu va changer la personne ». Mais jusqu’à quand ? Tu ne vois pas que tu es déjà mangé toi-même ? Sentiments ! Dis à ton voisin sentiments. Vous savez comme les souris, les souris quand elles mangent les pieds de quelqu’un, elles soufflent en même temps. La personne fait des cauchemars. (…) Le matin quand tu te réveilles comme ça et bien t’es complètement mangé. C’est comme ça que ça se passe quand on est dans les sentiments.
Qui croit que David était un chantre de l’Eternel ? Qui croit que David avait un instrument de musique ? Donnez-moi un verset où vous avez vu David faire un concert payant. Donnez-moi un verset ! Qui croit que la Bible est vraie ? Mais donnez-moi des versets. Mais pourquoi vous suivez ces choses-là ?
J’étais à Kinshasa j’ai vu un chanteur que vous connaissez, très connu, j’ai vu l’impudicité dans leur vie, j’ai vu les magouilles, j’ai dit publiquement, j’ai dit « toi là je ferme ton ministère c’est fini ». Et ce monsieur depuis ça ne marche plus, fini, depuis six ans là il n’y a plus rien. Il sort un album là, fini. (…) Vous avez vu Asaph faire des clips ? Même à Paris je leur ai dit « vous faites des albums, pas de photos, si vous voulez faire vos photos là dites aux gens que vous ne travaillez plus avec moi comme ça au moins vous êtes libres mais si vous dites que nous sommes  ensemble il faut qu’on ait le même langage. Vous faites vos albums, vos livres, photo, photo… ». Quelle photo frères et sœurs ? Vous avez vu la photo de Jésus où c’est ? Ce n’est pas le Jésus qu’on vous montre sur vos photos que vous avez dans vos maisons, Jésus n’est pas blond aux yeux bleus ! (…) Vous avez vu David dire « Allez venez, les affiches sont là. Moi David le chantre de l’Eternel ! Voilà l’entrée c’est 30 euros, il n’y a pas de problème pour les VIP tout ça c’est 50 euros vous serez proche du trône » ? C’est vous qui achetez leur musique, leurs albums, c’est vous qui les enrichissez. Et je bénis Dieu pour les gens qui arrêtent ces concerts, qui annulent, je ne sais pas s’ils ont baissé les bras ces gens-là. Vous ne vous rendez pas compte que Dieu commence à utiliser des païens pour aller fermer les bâtiments d’église des faux pasteurs ? Mais c’est parce que vous êtes des peureux, des pleutres. « Non, non moi je ne veux pas de problème ». Ma sœur il faut que tu parles. Dis à ton voisin il faut que tu parles.
Je suis sûr que t’es en train de dire « mais qu’est-ce qui lui arrive à ce monsieur ? ». Mais si tu regardes Tv2vie tu dois savoir comment Dieu agit.
Tu arrives à Brazza, les pasteurs disent « il faut qu’il parte », tu arrives à Kin comme ça ils se mobilisent « il faut qu’on le renvoie » mais le problème c’est que je suis kinois. Tu vas me renvoyer de mon propre pays ? Même si j’ai la nationalité française parce que j’ai grandi à Paris mais je vais te parler en lingala, entre nous on va parler frères, ce n’est pas un problème pour te montrer que je suis du pays aussi. Tu vas me renvoyer de quel pays ?
Un frère est venu me voir hier il me dit « Fais attention parce que j’ai fait des songes où on t’a brulé vif (…)». J’ai dit « C’est bien ça, c’est magnifique ». Mais vous savez je n’ai pas peur de la mort. Plus tu m’attaque plus je deviens dangereux. Plus les gens disent « ne parles pas » plus je vais parler. Dis à ton voisin c’est comme ça qu’il est.
Il ne faut pas oublier frères vous savez il y a 21 ans sur Paris comme vous savez j’étais un malade, j’étais un ouf, j’étais un délinquant, un malade… tu m’aurais connu, ceux qui me regardaient dans les yeux, je leur rentrais dedans. Je vous dis. Quand je prenais le train, le métro ceux qui me regardaient comme ça « Y a un problème ? », avec mon pistolet « Y a un problème ? » et ceux qui m’attaquaient je revenais encore avec plus de force. Je me rappelle un jour un congolais je lui ai donné de l’argent pour qu’il me fasse des papiers parce que je voulais faire ma demande. Il mange, il mange, il m’arnaque, je dis « ok mon gars ». je l’appelle, il me rembarre, je dis « ok tu vas voir ». Un grand frère du quartier. Je dis « tu vas voir ». Frère, Dieu comme Paul Dieu l’a pris, il a brisé son caractère maintenant Paul pouvait affronter les gens. J’ai dit « tu vas voir ». Frères, j’ai appelé mes potes, j’ai dit « venez un peu » ils ont pris des battes, ils ont pris des couteaux, j’ai pris mon pistolet j’ai dit « Maintenant on va débarquer chez toi ». J’avais une clé passe partout, je l’ai toujours, elle ouvre tous les immeubles de France j’arrive chez lui, j’ouvre. On était une vingtaine, le gars il s’est mis sous le lit. J’ai dit « maintenant on va régler nos affaires ». Et Dieu savait tout ça il dit « celui-là je vais le laisser dans la délinquance un peu qu’il ait ce caractère-là, quand je vais l’appeler il va affronter les faux prophètes ». Maintenant Dieu m’a pris, il m’a sanctifié. Maintenant il dit « va parler ». Et tu peux me menacer « Ne viens pas ». Je viendrais ! Parce qu’il faut que les enfants de Dieu soient libérés, il faut que les vrais chrétiens prennent courage et ceux qui n’osent pas parler ils vont se lever, ils vont se mettre à prophétiser, à proclamer le retour de Jésus de Nazareth.
Toi qui dis amen c’est bien mais il ne faut pas qu’on te voit assis avec des voleurs encore. C’est ça le problème avec le chrétien congolais, belge, français.
L’onction est là, ne vous inquiétez pas. Dieu veut que je parle encore un peu.
Je suis allé à côté la pour voir la boutique, la boîte de nuit d’à côté-là, le monsieur qui ne veut pas lâcher cette femme pour qu’elle se marie alors qu’il est marié tout le monde le sait ici. (…). Plus personne ne parle. C’est comme ça que les chrétiens sont. « C’est grave ce qu’il dit là. Il faut qu’on fasse attention ». Vous avez peur de quoi ? Je ne vous dis pas de quitter là-bas de venir ici mais il faut que je parle. Dis à ton voisin il faut parler. Les ténèbres !
(…)
Je regarde les musiciens (…) avec un son, ça pousse les gens à séduire, si tu ne fais pas attention, ta jambe là… Je disais à quelqu’un « toi fais attention avec ta jambe… ». Hier soir j’ai eu un frère au téléphone il me dit « mais tu sais la femme de tel ancien », je dis « oui », « mais j’ai vu sur YouTube, elle était à un mariage. J’ai vu qu’elle était en train de danser du Madilou ». Madilou c’est un ex chanteur congolais. J’ai dit « Ah bon ? » Il dit « Oui ils ont prié d’abord c’était au mariage de quelqu’un, ils ont d’abord prié et puis après quand ils ont mis le son de Madilou et bien la sœur avec la femme d’un ex diacre, mes amis là c’était le rumba ». Qui se rend compte qu’il y a des problèmes ? Vous êtes là comme ça quand vous entendez les vieux sons, les vieilles chansons, vous vous arrêtez un peu là, vous êtes là en langue, vous faites comme de la résistance alors que vous êtes dedans. Qui veut se repentir ? Honnêtement. Les ténèbres !
On est fatigués. Pourquoi Dieu me pousse à vous parler comme ça ? Ce n’est pas pour vous condamner c’est parce qu’il y a un ras-le-bol.
Comment nous en tant que chrétiens sommes-nous arrivés à organiser des concerts payants et vous qui êtes soi-disant enfants de Dieu, qui aimez la vérité vous allez faire la queue pour donner de l’argent à ces producteurs de musique, à ces païens et vous rentrez là-dedans, vous êtes assis pour pouvoir commencer à chanter, à adorer ? Comment êtes-vous tombés si bas honnêtement ? Y en a ce n’est pas l’ignorance, c’est vrai qu’il y en a qui sont ignorants mais d’autres c’est parce qu’ils aiment cette ambiance. Et ça fait mal au cœur du Père.
Vous savez le nombre d’européens qui ne font pas confiance aux chrétiens d’origine africaine, aux pasteurs d’origine africaine ? Partout où j’ai voyagé, (…) à chaque fois que j’allais dans un pays étranger en Côte d’Ivoire, au Gabon, au Canada, aux États-Unis… je suis français d’origine congolaise mais je vous assure à chaque fois que j’allais dans ces pays on me disait « les pasteurs zaïrois on en a assez ». « Les musiciens zaïrois on a assez ». Je vais régulièrement à Kinshasa je vous assure ces musiciens parfois on va les voir pour leur parler. Les musiciens que vous écoutez, dont vous écoutez la musique laissez-moi vous dire actuellement je n’en connais pas qui sont dans la sanctification, homme ou femme, je n’en connais pas. Dieu a permis que notamment au niveau des autorités en Afrique, je tairai les noms, que le message les touche et ces autorités nous disent, nous donnent des informations, me disent comment elles attrapent des musiciens congolais dans la drogue, dans les histoires des faux papiers pour faire voyager les gens en Europe. Mes amis c’est horrible. Alors je me dis est-ce que tous les chrétiens doivent-ils avoir ce témoignage ? Et tous ces jeunes qui viennent comme ça au Seigneur où sont les modèles pour les encadrer ? Honnêtement ? Où sont les modèles ? Où sont les pères dans la foi ?
Il y en a ils vont dire c’est dur. Bah oui mais c’est le prix à payer.
Alors que faire pour sortir de toutes ces ténèbres ? Mes amis, c’est la lumière. Il faut aller vers la lumière la lumière. Yehoshua a dit qu’il est la lumière du monde. Et vous savez quand on arrive dans la lumière il se passe des choses. Dans Genèse 1 Au commencement Dieu créa les cieux et la terre, la terre devint informe et vide et il y avait des ténèbres à la surface de l’abîme. Des ténèbres étaient à la surface de l’abîme « et l’Esprit de Dieu se mouvait au-dessus des eaux ». « Dieu dit que la lumière soit, paraisse et la lumière parut ».
Deux choses se sont passées : la première c’est quoi ? C’est la séparation. Quand la lumière arrive dans la vie de quelqu’un elle amène la connaissance comme là cet après-midi ceux qui étaient réellement dans l’ignorance sont premièrement interpellés. Ceux qui sont destinés au ciel sont interpellés. « Waou c’est comme ça ? Mais je ne savais pas que convoiter était mauvais, que mentir était mauvais. Je ne savais pas que je devais confesser ma sorcellerie, que je devais confesser publiquement le faite que j’ai avorté. Je ne savais pas ». Parce que quand vous cachez vos péchés, c’est les ténèbres et Satan opère comme ça. Donc il y a l’interpellation, on est convaincu du péché et la lumière arrive comme ça, donc elle donne premièrement la connaissance. Elle te révèle ton état donc tu reçois la connaissance sur ton état actuel qui ne plait pas à Dieu. Et cette révélation sur ton état peut  produire la tristesse, peut produire une forme, une sorte de condamnation. Mais Dieu n’est pas là pour te condamner. Et la deuxième chose après avoir reçu la connaissance, l’éclairage sur son état, sur le péché et bien la deuxième chose qu’il faut opérer, qu’il faut faire c’est la séparation mais une séparation définitive. La séparation c’est d’abord une séparation par rapport au péché, aux mauvaises habitudes, la séparation par rapport aux pensées impures, la séparation d’avec les pensées impures, d’avec le cœur de péché. Ça un rapport avec ta propre vie d’abord en dehors des frères et sœurs c’est d’abord une séparation par rapport à tes habitudes qui ne plaisent pas Dieu. Et deuxièmement la séparation doit être avec la mauvaise compagnie car une mauvaise compagnie corrompt les bonnes mœurs. Si tu côtoies des gens qui ne sont pas dans la sanctification tu dois les avertir, si ils ne veulent pas écouter ne sois plus dans les sentiments sépare-toi d’avec les hommes et les femmes qui peuvent t’induire dans le péché, qui peuvent t’amener en enfer. Prend la décision d’arrêter avec eux. Moi c’est ce que j’ai fait. C’est pour cela qu’à Paris il y a eu un grand nettoyage comme vous le savez. Il y en a qui ont cru qu’en partant ils allaient partir avec Dieu mais ils se sont rendu compte que Dieu on ne peut pas le tromper. La séparation ! Quand Dieu a demandé à Abraham de se séparer d’avec Lot, son neveu Abraham n’a pas fait de sentiments. Nous sommes tellement dans les sentiments. « Ça fait des années qu’on est ensemble ». Frères, écoutez-moi je vais vous dire une chose, chez moi si quelqu’un vient me voir pour commencer à me raconter des histoires je lui dis « Pas ici ». Ma femme que beaucoup connaissent, pareil, de par sa culture, les femmes ne vont pas l’appeler pour lui raconter des histoires, elle les met à leur place tout de suite donc elles la connaissent. Donc tu ne peux pas m’appeler pour me raconter des histoires sur les frères et sœurs. Quand les gens m’appellent comme ça je leur dis « vous avez été voir ça avec eux ? Est-ce que tu as réglé ça avec lui ? », « Oh non ! », « Va le voir sinon je vais te balancer comme ça c’est réglé ». Ça évite les problèmes ! Parce que je dois travailler pour mon salut, Jésus revient. On peut partir du jour au lendemain. Si tu pars dans cet état tu vas aller où ?
La séparation d’avec ton cœur mauvais, la séparation d’avec les personnes qui ne sont pas de Dieu.
Et ne venez pas non plus à la formation Didasko à Paris si votre vie ne change pas, ça ne sert à rien, on vous dira « ne venez plus parce que vous prenez les places des gens qui veulent véritablement changer ». Il faut être radical frères.
Vous savez il y a un an, il y a pratiquement plus d’un an et trois mois quelque chose comme ça quand Dieu m’a ravi au ciel j’ai vu les archanges dans le Saint des Saints. Plein d’archanges… Michael était là, Gabriel était là. J’ai parlé longuement avec Gabriel, j’ai vu ces archanges qui étaient là. Tout est déjà prêt pour le retour du Seigneur, tout est prêt, tout est mis en place. Donc je ne veux pas rater ça. Et tu peux rater le ciel à cause des cancans, tu peux rater le ciel à cause murmures, tu peux rater le ciel à cause de deux ou trois personnes avec lesquelles tu formes un groupe pour commencer à parler, parler, parler au lieu de prier et jeûner, on rentre dans les histoires inutiles. Frères attention ! On a plus de temps. C’est ce que je dis aux frères et sœurs en France, je leur ai dit « non, non je n’ai plus de temps frères. Laissez-moi aller vers le Seigneur. Vous ne voulez pas avancer ? Eh bien moi j’avance ». Oh frères, nous avons des problèmes. J’ai dit « ça fait combien de temps que vous existez, ça fait combien un an, deux ans, trois ans ? Et bien Débrouillez-vous ! Vous connaissez la Parole ? », « Oui ! », « ah bah priez, méditez la Parole. Comment agir qu’est-ce qu’il faut faire par rapport à telle ou telle situation ? ». On donne des conseils. Mais frères on a plus le temps, on a plus le temps. Vous avez quel âge ? La durée d’une vie sur terre est de 70 ans, vous avez quel âge ? 50 ans ? Il vous reste 20 ans. Et ce n’est pas sûr que vous les finissiez et vous ne vous rendez pas compte qu’à votre âge vous êtes encore attachés à des choses avec lesquelles il faut se détacher ?
Ah non frères ! Moi pour ma vie, la vie de ma femme, mes enfants pour leur salut, je suis prêt à tout frères et sœurs. Ah oui ! Josué a dit « choisissez qui vous voulez servir moi et ma maison nous servirons l’Eternel ». C’est ça frères.
Qui veut aller au ciel ici ? Je crois que c’est tout le monde. Ne laisse personne te distraire. Dis à ton voisin que personne ne te distrait. Personne ! « Ah c’est mon cousin. Eh cousin ! » Au ciel il n’y a pas cousin. « C’est ma femme ! ». Il n’y a ni homme ni femme, ni juif ni grec. Nous sommes tous un en Christ.
Il y en a qui vont dire « mais ce monsieur n’a plus de cœur ». « Mais celui-là c’était son fils ». Quel fils ? « Mais celle-là c’était sa fille ». Je leur ai dit « Vous là avec vos histoires de papa et maman moi je ne veux plus de ça ». « C’est mon papa spirituel ». Non ! Notre père spirituel c’est Adonaï. Il est au ciel. A l’époque, c’était comme ça ! « Oh mon fils c’est pas grave Dieu va te relever ». Dieu m’a dit « Si tu continues comme ça c’est fini ! ». Ah ba il y a quelques années encore c’était ça. « Ah c’est ma fifille ». Dieu dit « il faut régler tout ça ». Donc du coup j’ai dit aux frères et sœurs qui disent « ah c’est mon père spirituel ». J’ai dit « ah c’est bien mais voilà le père spirituel il est là-haut ». Comme ça moi ça me permet de corriger quand il faut corriger. Les gens pensent que je ne corrige pas les frères et sœurs, frères je le fais dans les coulisses. On travaille !
Vous qui étiez découragés, vous qui êtes découragés c’est le temps de vous relever. Vous qui êtes fatigués par rapport à la prière frères sœurs, Jésus revient. Je vous assure j’ai parlé longuement avec Gabriel la Bible parle de Gabriel, depuis que je sers Dieu c’est la première fois que mes yeux ont vu l’ange Gabriel, il existe. Je lui parlais je lui posais des questions. Un jeune homme de 20 ans à peu près. Je lui pose des questions « alors ça qui s’occupe de tel instrument ? ». Il me dit « c’est moi avec les autres qui sont là ». Et Michael était là-bas on avait tous des sandales, tout le monde était là. Je lui pose des questions Gabriel, on discutait, ses yeux brillaient comme ça. « Oulala… » je lui dis « c’est pas possible Gabriel ». Un ange a commencé à parler dans une langue inconnue et j’ai reçu l’interprétation. « Jésus revient c’est la réalité ». Gabriel avait une outre remplie d’eau, il l’a ouverte, il m’a fait boire. Et quand on m’a ramené sur la terre j’ai compris que je devais encore davantage crier. C’est pour cela que je crie comme ça de plus en plus. Ce n’est pas parce que je deviens plus méchant. C’est parce que je veux être sauvé parce que l’Epouse dans les nations se prépare déjà pour le retour du Seigneur. Les vrais chrétiens vous n’allez plus les voir avec les yeux comme ça ! Ils sont de plus en plus cachés frères et sœurs. C’est pour cela fini la bagarre par rapport aux titres par rapport aux postes, fini la division par rapport à l’église.
Frères chacun doit savoir ce qu’il veut ! Moi, ce n’est pas le ministère qui m’intéresse, c’est plus le micro, je veux être sauvé frères et sœurs. Je viens de la part du Seigneur pour vous dire arrêtez avec les sentiments. Maintenant séparez-vous d’avec le péché parce que Jésus revient, ceux qui ne sont pas séparés d’avec le péché, ceux qui ne sont pas séparés d’avec la mauvaise compagnie ne pourront pas partir à l’enlèvement parce qu’ils sont lourds !


Matthieu 25:1 à 13

Alors le royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, allèrent à la rencontre de l'époux. Cinq d'entre elles étaient folles, et cinq sages. Les folles, en prenant leurs lampes, ne prirent point d'huile avec elles; mais les sages prirent, avec leurs lampes, de l'huile dans des vases. Comme l'époux tardait, toutes s'assoupirent et s'endormirent. Au milieu de la nuit, on cria: Voici l'époux, allez à sa rencontre! Alors toutes ces vierges se réveillèrent, et préparèrent leurs lampes. Les folles dirent aux sages: Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s'éteignent. Les sages répondirent: Non; il n'y en aurait pas assez pour nous et pour vous; allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous. Pendant qu'elles allaient en acheter, l'époux arriva; celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée. Plus tard, les autres vierges vinrent, et dirent: Seigneur, Seigneur, ouvre-nous. Mais il répondit: Je vous le dis en vérité, je ne vous connais pas. Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l'heure. Matthieu 25: 1 à 13