Jésus, le feu dévorant - Shora Kuetu



Jean chapitre 6 : 62

Et si vous voyez le Fils de l’homme monter où il était auparavant ?...

Si vous voyez le Fils de l’homme monter…

Frères, Yehoshua est celui qui monte. Et quand il monte, il monte avec ses enfants, avec les captifs. Frères, ça veut dire quoi ? Ça veut dire que dans ce vent de réveil, les vrais enfants de Dieu vont monter. Les ennemis vont vouloir s’accrocher à nos pieds pour nous faire descendre. Frères, l’enfer ce n’est pas pour nous !

Yehoshua dit aux pharisiens et aux disciples qui ne croyaient pas à son message :
« Et si vous voyez le Fils de l’homme monter là où il était auparavant ? ».

Ça veut dire qu’avant qu’il ne vienne sur terre, il était quelque part, c’est-à-dire au ciel. Ça veut dire qu’il a connu une préexistence. Il a existé avant qu’il ne s’incarne.

Nous sommes dans Daniel. J’aime ce prophète. Daniel est mon prophète, mon frère prophète. C’est ton frère également. Bah oui frères ! Nous sommes un peuple élu, le peuple élu.

Nous sommes dans Daniel chapitre 10 : 1 (…)
La troisième année de Cyrus, roi de Perse, une parole fut révélée à Daniel, qu'on nommait Beltschatsar.

La Parole doit être révélée. La Parole, vous ne pouvez pas la comprendre dans une école théologique. La Parole de Dieu, mes amis, doit être révélée. Et sans la révélation de la Parole de Dieu, on ne peut pas connaître Dieu.

Or il est dit dans Jean 1 : 1 Au commencement était la Parole, la Parole était avec Dieu et la Parole était Dieu.

Donc ça veut dire quoi ici qu’une parole a été révélée à Daniel ? Ça veut dire que Yehoshua, la Parole de Dieu, la Parole qui est Dieu, s’est révélée à Daniel. Donc dans le chapitre 10 nous avons la révélation de Yehoshua à Daniel. Ce livre est similaire au livre d’Apocalypse. Une parole a été révélée.  Donc littéralement Yehoshua a été révélé à Daniel. Vous savez pourquoi ? Pourquoi on a cité en même temps Cyrus ?

Écoutez bien le message frères, le message prophétique. Comme vous savez, on ne prépare pas les messages. On se laisse enseigner en même temps. Dieu me donne des passages.

Il me dit : « Demande leur pourquoi la Parole de Dieu a-t-elle été révélée à Daniel à l’époque de Cyrus ? ». Vous allez comprendre pourquoi la Parole de Dieu doit être révélée frères.

Esaïe 44 : 28 Qui dit de Cyrus : Il est mon berger, et il accomplira tout mon bon plaisir ; disant même à Jérusalem : Tu seras rebâtie ! Et au temple : Tu seras fondé.

Frères, il est question ici de la restauration du temple et de la reconstruction de Jérusalem. Mais il fallait que Cyrus soit suscité en tant que roi, en tant que berger de Yahweh. Et quand Dieu suscite un roi, il suscite en même temps un prophète. Et Dieu ne peut pas susciter un prophète sans révéler Christ en tant que Parole.  Parce que le prophète révèle la Parole.

Et dans Esaïe 45 : 1 Ainsi parle Yahweh à son oint, à Cyrus…

Il appelle Cyrus son messie.        

…que je tiens par la main droite, pour terrasser les nations devant lui, et pour délier les ceintures des rois, pour ouvrir devant lui les portes, afin qu'elles ne soient point fermées. 3 J'irai devant toi, et j'aplanirai les lieux tortueux ; je romprai les portes d'airain, et je mettrai en pièces les barres de fer. Et je te donnerai des trésors cachés, et des richesses le plus secrètement gardées, afin que tu saches que JE SUIS Yahweh, le Dieu d'Israël, qui t'appelle par ton nom.

Verset 13 C'est moi qui ai suscité Cyrus dans ma justice, et j'aplanirai toutes ses voies ; il rebâtira ma ville, et libérera mes captifs, sans rançon ni présents, dit Yahweh des armées.

Frères, j’aime le Seigneur, mes amis.

Il faut comprendre ici que derrière Cyrus, il y a le Berger des bergers. Donc quand Dieu parle de Cyrus ici, prophétiquement il parle de Yehoshua. C’est ce que vous devez comprendre frères.

Voilà pourquoi Daniel a reçu la révélation de la Parole de Dieu. Yehoshua en tant que Parole. Qui d’autre peut rétablir le temple de Yahweh ? Qui d’autre est oint ?

Ô, Dieu, ton Dieu t’a oint d’une huile fraîche au-dessus de tes collègues.

Prophétiquement Cyrus c’est Yehoshua, le Dieu de gloire, mes amis.

Tu vas être libéré sans rançon. Pourquoi ? Si un pasteur te demande une offrande pour la prière, tu dois lui dire : « Pasteur, la Bible dit que je serai délivré sans rançon, sans présent parce que mon Dieu a payé le prix déjà ».

Voilà pourquoi, mes amis, la Bible dit : « La troisième année de Cyrus… ».

La troisième année, l’année de la résurrection.

« …roi de Perse ».

Le Saint-Esprit est magnifique. Il n’y a pas de hasard (…) pourquoi pas la première année ? Pourquoi pas la deuxième ? La troisième année !

Allons voir dans Osée 6.

Dieu me donne des passages comme ça. Il y a le feu sur moi là.

Ô Dieu, Dieu est magnifique. Vous voyez que Dieu est magnifique n’est-ce pas ?

Nous sommes dans Osée 6 : 1 Venez, diront-ils, et retournons à Yahweh ! Car c'est lui qui a déchiré, mais il nous guérira ; il a frappé, mais il bandera nos plaies. 2 Il nous rendra la vie dans deux jours ; et le troisième jour il nous relèvera, et nous vivrons en sa présence.

(…) Le troisième jour, il nous relèvera. Le relèvement a lieu le troisième jour. Le relèvement c’est la résurrection.

Il nous rendra la vie dans deux jours ; et le troisième jour il nous relèvera, et nous vivrons en sa présence.

Voilà pourquoi la troisième année du roi Cyrus, l’oint de Dieu, le messie, le berger de Yahweh, c’est là que la Parole va être révélée, c’est là que Yehoshua va se révéler à Daniel comme la Parole.

Et nous continuons dans la lecture.

Alors nous connaîtrons Yahweh, et nous poursuivrons à le connaître ; sa venue est aussi certaine que celle de l'aurore. Il viendra pour nous comme la pluie, comme la pluie de l'arrière-saison qui arrose la terre.

Quand Yehoshua va quelque part, il arrose. L’arrosage, c’est ça le feu, c’est ça le réveil. (…)

La Parole va être révélée à Daniel, cette Parole qui est véritable. Yehoshua, on l’appelle comment ? Le Véritable.

Littéralement la troisième année de Cyrus, Jésus s’est révélé à Daniel en tant que Parole véritable.

Nous sommes dans 1 Jean 5 : 20.

La divinité de Yehoshua.

Je vous ai dit, frères, ce n’est pas moi qui enseigne c’est l’Esprit qui enseigne. Je n’ai pas préparé ces choses. Je n’ai jamais vu les choses comme ça, c’est la première fois.

Or nous savons que le Fils de Dieu est venu, et il nous a donné l'intelligence pour connaître le Véritable ; et nous sommes dans le Véritable, en son Fils Jésus-Christ. Il est le vrai Dieu, et la vie éternelle.

On va relire encore.

Or nous savons que le Fils de Dieu est venu, et il nous a donné l'intelligence pour connaître le Véritable ; et nous sommes dans le Véritable, en son Fils Jésus-Christ. Il est le vrai Dieu, et la vie éternelle.

On relit encore la troisième fois.

Or nous savons que le Fils de Dieu est venu, et il nous a donné l'intelligence pour connaître le Véritable ; et nous sommes dans le Véritable, en son Fils Jésus-Christ. Il est le vrai Dieu, et la vie éternelle.

(…)

Apocalypse 3 : 7.

(…)

Ecris aussi à l'ange de l'église de Philadelphie : Voici ce que dit le Saint et le Véritable, qui a la clef de David, qui ouvre et nul ne ferme, qui ferme et nul n'ouvre.

Est-ce qu’on peut acclamer la Parole de Dieu, frères ?

« Et si vous voyez le Fils de l’homme monter là où il était auparavant ? »

Ça veut dire quoi ? (…) C’est comme si Yehoshua disait : « Avant que je ne vienne sur terre j’étais déjà là. J’ai visité Daniel ». (…)

Ici il s’est révélé à Daniel la troisième année du règne de Cyrus, roi de Perse. Pourquoi ? Parce que la troisième année c’est l’année de la résurrection. Or la résurrection c’est la justification. La résurrection c’est la délivrance. La résurrection c’est la guérison.

Daniel 10 :  1 Cette parole est véritable et annonce une grande guerre. Il fut attentif à cette parole, et il eut l'intelligence de la vision.

Il eut l’intelligence de la vision.

En ce temps-là, moi Daniel, je fus dans le deuil pendant trois semaines entières. 3 Je ne mangeai aucun mets délicat, il n'entra ni viande ni vin dans ma bouche, et je ne m'oignis point, jusqu'à ce que ces trois semaines entières soient accomplies. 4 Le vingt-quatrième jour du premier mois, j'étais au bord du grand fleuve qui est Hiddékel. 5 Je levai les yeux, et je regardai, et voici, il y avait un homme…

Et si vous voyez le Fils de l’homme.

un homme vêtu de lin, et ayant sur les reins une ceinture d'or fin d'Uphaz. 6 Son corps était comme de chrysolithe, et son visage brillait comme l'éclair, ses yeux étaient comme des flammes de feu, ses bras et ses pieds ressemblaient à de l'airain poli, et le son de sa voix était comme le bruit d'une multitude de gens.

Ce n’est pas un ange ici.

Moi, Daniel, je vis seul la vision, et les hommes qui étaient avec moi ne la virent point ; mais ils furent saisis d'une grande frayeur, et ils s'enfuirent pour se cacher. 8 Je restai seul, et je vis cette grande vision ; les forces me manquèrent, aussi mon visage changea jusqu'à être tout défait, et je ne conservai aucune vigueur.

Il est tombé en extase, il est tombé en syncope.

J'entendis le son de ses paroles ; et comme j'entendais le son de ses paroles, je tombai frappé d'étourdissement, la face contre terre.

Étourdi ! Ce n’est pas un ange ici. Pour vous montrer que ce n’est pas un ange, vous avez vu comment Daniel a décrit cet homme : la ceinture d’or, la robe, les yeux en feu…

Actes 9 : 1 Or Saul, respirant encore la menace et le carnage contre les disciples du Seigneur, s'adressa au grand-prêtre, 2 et lui demanda des lettres de sa part pour les porter aux synagogues de Damas, afin que, s'il trouvait quelques-uns de cette secte, hommes ou femmes, il les amène liés à Jérusalem. 3 Or il arriva qu'en marchant, il approcha de Damas et tout à coup une lumière resplendit du ciel comme un éclair autour de lui. 4 Il tomba par terre et il entendit une voix qui lui disait : Saul, Saul, pourquoi me persécutes-tu ? 5 Et il répondit : Qui es-tu, Seigneur ? Et le Seigneur lui dit : JE SUIS Jésus, que tu persécutes. Il te serait dur de regimber contre les aiguillons. 6 Alors, tout tremblant et tout effrayé, il dit : Seigneur, que veux-tu que je fasse ? Et le Seigneur lui dit : Lève-toi, entre dans la ville, et on te dira ce que tu dois faire. 7 Les hommes qui l'accompagnaient s'arrêtèrent tout épouvantés, entendant bien la voix, mais ne voyant personne.

Vous ne voyez pas des similitudes entre Daniel et Paul ? Il n’a pas changé sa manière de visiter ses serviteurs.
Et on va nous dire que Jésus n’est pas Dieu, on va nous dire qu’il n’est pas Seigneur (…) !
Mes amis, laissez-moi vous présenter la personne de Christ. Plus nous allons présenter la personne de Yehoshua plus les démons vont quitter les corps de manière naturelle. Simplement, sans forcer les gens seront guéris chez eux. Il n’y a pas forcément besoin d’imposition des mains.

Ici c’est Yehoshua le feu, la colonne de feu qui s’est révélée à Daniel. La Bible dit que ses yeux étaient en feu.

Daniel était un homme sage, Daniel était respecté. (…) Il était accompagné et les hommes qui étaient avec lui ont pris leurs jambes à leurs cous, et ils ont couru. Daniel ne pouvait pas courir parce que la révélation le concernait. C’était lui que Dieu visait. La révélation de Dieu est personnelle. La rencontre avec Jésus est une rencontre personnelle frères. Il va faire fuir les gens qui sont autour de toi, il va t’isoler et il va te visiter d’une telle manière ! (…) Daniel était sous le règne de Cyrus. Cyrus devait libérer le peuple, mais il fallait un prophète.
Daniel est tombé, il était étourdi, il était sans force, décomposé. Si vous lisez la suite, la Bible dit : « Une main m’a touché. Il m’a dit : Ne crains rien ».

Jésus est la personne que j’aime le plus au monde, Jésus est la personne la plus glorieuse. Frères, laissez-moi vous présenter ce Dieu, laissez-moi vous parler de ses aspects.

Il a communiqué des messages terribles à Daniel.

(…)

Frères, imaginez que c’est ce Jésus qui a bâti l’Eglise. C’est ce Jésus qui est l’Epoux de l’Ekklesia. Maintenant imaginez l’Ekklesia, (…) comment doit-elle être ? Parce que nous sommes son corps.

Vous voulez mettre en place des organisations religieuses… moi ça ne m’intéresse plus frères. Vous voulez créer vos ministères, donner vos numéros pour que les gens vous appellent vous, au lieu d’aller vers Jésus ? Ça c’est la religion frères. On amène les gens à nous. « Appelez-moi ! Voilà mon adresse mail, voilà mon numéro de téléphone ». Ça, c’est la magie, c’est la sorcellerie ! On fait l’apologie de la personne. Nous devons donner le téléphone de Jésus-Christ de Nazareth frères. C’est ça le message frères. C’est ça le retour à la Parole. On donne le numéro et l’adresse mail de Jésus. C’est Jérémie 33 : 3 Invoque moi et je te répondrai. Et je t’annoncerai de grandes choses, des choses cachées que tu ne connais pas. C’est ça le message frères. Le temps est arrivé où on doit révéler Jésus aux gens. On doit dire aux gens : « Ce n’est pas nous, ce n’est pas nous qui faisons. Allez vers Jésus. Invoquez Jésus. Priez Jésus ». C’est ça le message frères. Paul ne donnait pas ses coordonnées personnelles pour que les gens aillent chez lui! Ce n’est pas ça le message. Il faut qu’on présente Jésus sous tous ses aspects. C’est ça l’Évangile ! C’est fini le temps de la confusion, le temps de l’arnaque.

Paul, un autre Monsieur qui a rencontré Jésus. Il allait à Damas pour combattre l’Ekklesia, le corps de Christ. Frères, il était religieux. Il avait sa Torah avec lui. Il était accompagné de gens qui étaient armés et qui voulaient en découdre avec la femme de Jésus.  Sur la route, la Bible dit qu’une grande lumière… Oh non, Yehoshua, laisse-moi te faire un bisou ce soir. Frères, la Bible dit que les gars qui étaient avec Paul n’ont rien pigé, ils n’ont rien saisi. Frères, ils ont tapé la fuite, tout le monde est tombé. Ils étaient sur des chevaux. Plaqués au sol. Paul, le grand érudit, le grand théologien, l’homme le plus zélé dans le judaïsme, il le dit lui-même dans Galates 1. Paul qui était voyant, il est devenu aveugle. La lumière était trop éclatante, trop forte. Il entend une voix qui l’appelle : « Saul, Saul pourquoi me persécutes-tu ? ». Il dit : « Mais qui es-tu Seigneur ? » « Qui es-tu Seigneur ? ». Lui qui était religieux, il ne savait pas qui était ce Dieu qu’il servait. Il dit : « Je suis Yehoshua que tu persécutes ».

Waouh ! Frères, non, Dieu est trop fort, il est trop fort.

Apocalypse 1 : 9 Moi Jean, qui suis aussi votre frère et qui participe à la tribulation, au règne, et à la patience de Jésus-Christ, j'étais sur l'île appelée Patmos à cause de la parole de Dieu, et du témoignage de Jésus-Christ. 10 Je fus ravi en esprit au jour du Seigneur, et j'entendis derrière moi une voix forte, comme le son d'une trompette, 11 qui disait : JE SUIS l'Alpha et l'Oméga, le premier et le dernier. Ecris dans un livre ce que tu vois, et envoie-le aux sept églises qui sont en Asie, à savoir à Ephèse, à Smyrne, à Pergame, à Thyatire, à Sardes, à Philadelphie, et à Laodicée. 12 Alors je me retournai pour voir celui dont la voix m'avait parlé, et après m'être retourné, je vis sept chandeliers d'or, 13 et au milieu des sept chandeliers d'or, quelqu'un qui ressemblait à un fils d'homme…

Il ressemblait à qui ? À un fils d’homme. Et c’est ce que Daniel a vu également.

… vêtu d’une longue robe, et ayant une ceinture d’or sur la poitrine.

La même chose que Daniel.             

Sa tête et ses cheveux étaient blancs comme de la laine blanche, et comme de la neige, et ses yeux étaient comme une flamme de feu. 15 Ses pieds étaient semblables à de l'airain ardent, comme s'ils avaient été embrasés dans une fournaise ; et sa voix était comme le bruit des grandes eaux. 16 Et il avait dans sa main droite sept étoiles, et de sa bouche sortait une épée aiguë à deux tranchants, et son visage était semblable au soleil lorsqu'il brille dans sa force. 17 Quand je le vis, je tombai à ses pieds comme mort.

Qu’est-ce qui s’est passé ? Jean tomba à ses pieds. Jean a fait quoi ? Il est tombé comme Daniel, comme Paul. Qui peut rester debout quand Yehoshua se manifeste dans une réunion de réveil ? « Oh non moi je suis philosophe, je suis président, je ne bouge pas ». Tu tomberas malgré toi. Nous sommes à une époque de gens qui tombent malgré eux parce que Yehoshua se révèle. Daniel est tombé, Paul est tombé, les disciples sur la montagne de la transfiguration sont tombés. On dit que Jean était le disciple le plus proche de Yehoshua. Mais ici c’est Jésus Dieu, et Jean ne l’a pas reconnu. Quand Jean l’a vu, la Bible dit qu’il est tombé. Comme quoi ? Comme mort. Ça veut dire quoi ? Ça veut dire que si on voulait le réveiller, il n’allait pas se réveiller. Il était tombé en syncope, il était étourdi comme Daniel. La nuée de Dieu, le feu de Dieu, le feu dévorant.

Quand je le vis, je tombai à ses pieds comme mort. Il posa sur moi sa main droite en disant : Ne crains point !

Ça veut dire quoi ? Quand on rencontre Jésus-Christ en tant que colonne de feu, Yehoshua en tant que feu dévorant, Yehoshua en tant que Dieu, on va craindre, on va avoir peur, on va trembler, on va chercher à fuir, on va chercher à raser les murs, on va s’enterrer soi-même. Mais les vrais enfants de Dieu, les messagers de Dieu, Dieu (…) pose d’abord la main droite sur eux et il leur dit : « Ne craignez point ». Il n’a pas changé sa manière de se révéler à son peuple.

Nous retournons dans Daniel 10 là-bas on va voir qu’il a posé la même main sur Daniel. La même chose, la même méthode, la même manière.

Daniel 10 : 10 Et voici, une main me toucha et me fit mettre sur mes genoux, et sur les paumes de mes mains. 11 Puis il me dit : Daniel, homme aimé de Dieu, sois attentif aux paroles que je vais te dire, et tiens-toi debout à la place où tu es ; car je suis maintenant envoyé vers toi. Lorsqu'il m'eut ainsi parlé, je me tins debout en tremblant.

La main touche et ensuite c’est un autre ange qui vient et qui va parler à Daniel, l’ange messager. Mes amis, avant que Daniel ne soit un messager, il a dû rencontrer Yehoshua en tant que Dieu. Vous ne pouvez pas être témoin de quelqu’un que vous n’avez jamais vu ! Vous ne pouvez pas témoigner de quelqu’un qui ne vous a pas parlé, qui ne vous a pas envoyé. Vous ne pouvez pas prier pour les malades alors que vous n’avez pas expérimenté la guérison. Vous ne pouvez pas chasser les démons alors que les démons ne vous connaissent pas.
Il faut d’abord que votre nom soit inscrit dans le livre rouge des démons, sur la liste des recherchés, des « wanted ». C’est alors que vous pouvez chasser les démons au nom de Yehoshua. Les démons disaient aux fils de Scéva dans Actes 19 : 15 Je connais Jésus, et je sais qui est Paul ; mais vous, qui êtes-vous ? « Nous sommes prêtres, notre père est grand prêtre ». Mais ce n’est pas comme ça que ça se passe. Ce n’est pas héréditaire l’onction.

Il pose la main sur Daniel. Il a secoué ses genoux.

C’est le Dieu que j’aime, je le kiff, je veux vous le présenter jusqu’à ce qu’il vienne nous chercher. Je n’ai plus d’autres messages.

Daniel a reçu la révélation de Yehoshua. Et quand Jean l’a vu, Jean tombe raide mort. L’apôtre qui était le plus proche de Jésus, il est tombé raide mort. Il a tremblé, son corps était secoué comme une feuille. Yehoshua pose sa main droite et lui dit : « Ne crains point ». Et il continue « Je suis… » quoi ? Apocalypse 1 : 18 Je suis le premier et le dernier et le vivant.

L’alpha et l’oméga.      

« J’étais mort et voici je suis vivant aux siècles des siècles. Et je tiens… ».

J’aime ça.

« Je tiens les clés de la mort et du séjour des morts. Écris ce que tu as vu et ce qui doit arriver ensuite ».

« Écris ce que tu as vu… ».

C’est-à-dire « Parle de moi ».

Jean a vu quoi ici ? Il a vu qui ? Yehoshua ressuscité. Et Yehoshua lui dit : « Ecris ce que tu viens de voir parce qu’il faut que les églises aient cette révélation parce que Satan veut la cacher, mais il faut que les églises aient cette révélation sur ma personne. Il faut que l’Eglise sache que je suis le Dieu qui tient les clés de la mort et du séjour des morts ». Or l’ennemi le plus puissant de l’homme c’est la mort. Et Dieu lui dit, Jésus lui dit : « Envoie cela aux églises ».

Vous avez vu comment Jean a commencé son livre ? Révélation de Yehoshua. Ça, c’est magnifique. C’est pour cela que Jean a commencé par dire : « Révélation de Jésus-Christ », parce que Yehoshua lui a dit : « Ecris ce que tu as vu ». Il n’a pas dit révélation du pape ou révélation de Shora Kuetu ou d’un ministère, d’une église locale, d’une église baptiste. Révélation de Jésus-Christ que Dieu lui a donnée. C’est terrible révélation de Dieu que Dieu lui a donnée.

Révélation de Jésus Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt…

Frères, les vrais serviteurs de Dieu recevront la révélation de Yehoshua et connaîtront l’avenir parce qu’il est dit que Dieu ne fait rien sans avoir révélé à ses serviteurs les prophètes son secret.

Yehoshua dit à Jean : « Ne crains pas. J’étais mort maintenant je suis vivant aux siècles des siècles ». Frères, nous allons avoir la révélation de Yehoshua aux siècles des siècles, pendant l’éternité. Tous les jours Yehoshua va se révéler à nous et nous allons toujours être émerveillés. Personne ne pourra dire au ciel : « ça y est ! Je n’ai plus besoin de Yehoshua » parce qu’on va se fatiguer sinon… tous les jours. Il est tellement infini qu’il va se révéler tous les jours.

Et Jean l’a décrit : ses cheveux, ses yeux, tous les aspects de son corps, toutes les parties de son corps, les membres de son corps ont été révélés à Jean. Le feu, les yeux, ça c’est l’aspect prophétique. Voilà pourquoi quand le réveil est déclenché par Dieu, les prophètes sont suscités. Les prophètes commencent à voir pour guider le peuple. Voilà pourquoi quand il y a le réveil, les pieds de Yehoshua sont révélés c’est-à-dire le zèle. Les pieds d’airain. L’airain c’est le jugement, c’est l’autorité. La Bible dit : « Qu’ils sont beaux les pieds de ceux qui annoncent l’Évangile ». Les pieds ce sont les évangélistes, ce sont des ministères qui sont envoyés dans les nations pour fouler les serpents et les scorpions.

« Voici je vous ai donné le pouvoir de marcher… ».

Ça veut dire quoi ? Quel est ce pouvoir-là ?

Les pieds : l’airain.

C’est ça le réveil ! Les yeux de Yehoshua sont révélés, l’aspect prophétique. On voit même dans l’ombre.

Les cheveux : la sagesse.

La robe : la justice.

La ceinture : la vérité rétablie.

La Parole : l’épée qui sort de sa bouche pour séparer l’ivraie du blé dans les églises.

Ça, c’est l’aspect prophétique, l’aspect apostolique. Les apôtres qui sont mandatés, qui viennent et qui séparent.
On peut les traiter de gourous, de sorciers… c’est ça l’autorité apostolique, c’est ça l’autorité gouvernementale, c’est ça l’autorité que l’Eglise doit posséder pour pouvoir faire avancer le Royaume de Dieu.

« J’étais mort et maintenant je suis vivant ».

Ça c’est quoi ? Les deux aspects de l’Évangile, la mort et la résurrection de Jésus-Christ de Nazareth. Ces deux vérités sont rétablies.

1 Corinthiens 15 : 14  Et si Christ n'est pas ressuscité, notre prédication est donc vaine, et votre foi aussi est vaine.

Mais la puissance de la résurrection c’est quoi ? Ce n’est pas un bâtiment, ce n’est pas le fait d’aller dans un bâtiment où on va écouter un homme qui n’a même pas Dieu avec lui. C’est le feu, c’est le réveil.

Regardez Yehoshua se révèle à Moïse sous la forme d’un buisson ardent. Le feu ! Quand le feu s’est manifesté, Moïse était habillé, il avait des sandales, Dieu lui dit : « Ôte tes souliers parce que comme le feu est descendu ici, la montagne est sanctifiée ». Frères, quand il y a le réveil quelque part, le feu est envoyé. Yehoshua la colonne se manifeste, automatiquement la sanctification commence à affecter les gens, les gens commencent à confesser leurs péchés. Vous montez dans le train les gens commencent à confesser, à pleurer leurs péchés comme (à l’époque de) John Wesley, comme Charles Finney. Les gens vont se déchausser pour mettre les véritables chaussures, le zèle. Moïse va en Égypte et il libère le peuple. Et qui marchait devant eux ? La colonne de feu, la colonne de nuée. (…) La nuée protégeait les enfants d’Israël du soleil qui pouvait les frapper comme un (…) parasol. La nuée ! Le feu c’était carrément comme l’électricité pendant la nuit. Le soleil levant. C’est-à-dire que dans les ténèbres des nations nous pouvons marcher quand même frères.

Le peuple qui marchait dans la région de l’ombre de la mort a vu une grande lumière.

Mêmes ceux qui étaient dans les ténèbres. Esaïe 8 : 23, Matthieu 4 :17.

La nuée, c’est la journée. Elle nous protège du soleil, des attaques de l’ennemi. La nuée, nous habille. C’est notre habillement. Et la nuit pendant que Satan opère, un peuple ne dort pas, un peuple est toujours debout. Un peuple suit la nuée, un peuple suit la colonne de feu. La colonne de nuée nous amène vers la mer Rouge pour nous faire traverser cette mer. La mer c’est les nations, la mer c’est la confusion, la mer c’est Thalassa, la mer c’est yam en hébreu, c’est la confusion. Mais au milieu de la confusion, il y a un peuple qui traverse, (…) il y a un peuple qui suit le feu de Dieu, Yehoshua. Frères, quand ils ont traversé la mer, ils arrivent de l’autre côté dans le désert, et la nuée est toujours là. Si la nuée restait quelque part pendant trente-trois jours, ils restaient là. Et quand ils ont traversé le Jourdain pour aller à Canaan, la nuée est rentrée dans l’arche, dans le tabernacle. Déjà dans le désert. Ça veut dire quoi ? Regardez la révélation frères. La nuée qui les a fait traverser le désert, la mer. Quand ils arrivent dans le désert, la nuée entre aussi de temps à autre dans le tabernacle, la tente d’assignation. La tente d’assignation c’est le corps, la nuée c’est Dieu. Et maintenant à l’époque de la grâce, la même nuée, la même colonne est revenue, habitant dans un homme. La nuée va tabernacler dans un homme. Yehoshua, l’homme, le Fils de l’homme, le fils adoptif de Joseph, le fils de Marie a été utilisé comme le tabernacle, comme un corps provisoire pour être habité par la nuée, par le feu, la colonne. Mes amis, mes amis c’est ce feu-là, cette colonne de feu qui a habité Yehoshua homme pendant 33 ans. Frères, cette colonne de feu est venue dix jours après le départ de Yehoshua au ciel. Cette colonne de feu, Yehoshua lui-même est revenu sous la forme de l’Esprit. Et cette colonne a habité de nouveau un corps, le corps nouveau, l’Ekklesia. Tout à coup, il vint du ciel un bruit comme celui d’un vent impétueux. Pour faire quoi ? Pour habiter un autre tabernacle, le corps de la femme de Yehoshua, le corps de Yehoshua, sa femme. Des langues de feu se posèrent sur chacun. Vous n’avez pas compris ? C’est la même nuée, la même colonne de feu qui a dirigé Moïse, qui est revenue pour habiter les hommes que nous sommes. Quand cette colonne de feu t’habite, tu ne peux que parler, tu ne peux que prophétiser, tu ne peux que manifester la gloire, tu ne peux que chanter, tu ne peux qu’adorer, tu ne peux que chasser les démons…

La colonne a habité le tabernacle dans le désert.
La colonne a habité le temple de Salomon. La colonne a quitté le temple de Salomon à cause du péché.
La colonne est revenue sur terre habitant Yehoshua homme pendant 33 ans.
La colonne est répartie au ciel. Dix jours après la colonne est revenue se posant sur les cent-vingt disciples et ils ont commencé à raconter les merveilles de Dieu.

Et l’Eglise s’est endormie pendant des années et des années, des décennies.
Et de nouveau, parce qu’il y a la colonne de feu qui revient, il envoie ce réveil et de nouveau le feu est ranimé, rallumé dans les corps des enfants, des véritables enfants de Dieu et ça se répand dans les nations.
Et le seul message qui est proclamé, c’est la personne de Yehoshua.
Et beaucoup de gens vont tomber amoureux de Yehoshua et vont partir à l’enlèvement de l’Eglise.

Dieu me donne un passage : la colonne de feu qui a secoué Jérémie notre frère.

Yehoshua en tant que colonne de feu, Yehoshua en tant que feu.

Vous aimez la Parole, n’est-ce pas que vous aimez la Parole ? Je sais que vous êtes des amoureux de la Parole et que vous voulez bien la connaître.

Jérémie 20 : 7 à 9 Ô Yahweh ! Tu m'as persuadé, et je me suis laissé persuader ; tu m'as saisi et tu m'as vaincu. Je suis un objet de moquerie chaque jour, chacun se moque de moi. 8 Car depuis que je parle, je n'ai fait que pousser des cris, que proclamer violence et dévastation ! Et la parole de Yahweh est pour moi un sujet d'opprobre et de moquerie chaque jour. 9 C'est pourquoi j'ai dit : Je ne ferai plus mention de lui, je ne parlerai plus en son Nom ; mais il y a dans mon cœur comme un feu dévorant, renfermé dans mes os ; je suis fatigué de le porter, et je n'en peux plus.

Y a dans mon cœur quoi ? Un feu dévorant.

Donc le cœur humain est le nouveau tabernacle dans lequel la colonne de feu habite.

Et comme c’est du cœur que viennent les mauvaises pensées, quand ce cœur est habité par le feu, et quand la bouche commence à s’exprimer, c’est le feu (qui se manifeste)… Et les démons ont peur du feu. Ce feu c’est la sainteté.

Jérémie disait : « Je ne veux plus parler parce que je suis trop critiqué par mes amis, par mes compatriotes. On me traite de faux prophète ». Mais quand bien même il ne voulait plus parler, il y avait dans son cœur ce feu dévorant. Il fallait qu’il ouvre sa bouche pour qu’il sorte. Il dit : « Il y a dans mon cœur… ». Quel feu ? « Un feu dévorant… », un feu « qui est renfermé dans mes os ». Vous savez les os c’est quoi ? Les os c’est comme la charpente du corps humain. Imaginez que dans ces os, il y a le feu… tu ne peux plus rester assis, tu ne peux plus marcher normalement. Oh ! « Je m’efforce de le contenir…» Qui peut contenir Dieu ? « Je ne le puis ».

Laissez l’Esprit de Dieu dire quelque chose encore là.

Je sais que vous aimez la Parole de Dieu, je sais que vous aimez le message du temps. Dieu est grand. Seigneur, tu es magnifique, tu es glorieux.

Hébreux 12 : 29 Car notre Dieu est aussi un feu dévorant.

Jésus = feu. Mais quel feu ? Feu dévorant !

C’est pour ça que Jean-Baptiste a dit dans Matthieu 3 : 11 Pour moi, je vous baptise d'eau en signe de repentance ; mais celui qui vient après moi est plus puissant que moi, et je ne suis pas digne de porter ses souliers. Celui-là vous baptisera du Saint-Esprit et de feu.

Tu prends quelqu’un, tu le mets dans du feu dévorant. Maintenant, dis-moi cette personne-là est-ce qu’elle va être religieuse ? Est-ce qu’elle va dire : « Non, je suis timide » ? Ce n’est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné.

Ranime la flamme du don de l’Esprit que tu as reçu par l’imposition de mes mains.

L’Eglise est née dans le feu. De quelle église es-tu ? On n’adhère pas à l’Église de Jésus, on y entre par le baptême de feu. C’est ça la vraie conversion.

Ce n’est pas une adhésion intellectuelle, ce n’est pas le fait d’avoir une carte de membre, ce n’est pas le fait de connaître un pasteur, ce n’est pas le fait d’aller dans une église bâtiment, ce n’est pas le fait d’aller dans une cathédrale, c’est le fait d’être pris par Dieu lui-même, Jésus, et d’être baptisé, plongé dans le feu. Et il ne te sort pas de là, il te laisse dans le feu en permanence.

C’est pour cela que celui qui a écrit cette lettre, l’épître aux Hébreux dit : « notre Dieu… » pas leur Dieu à eux, « notre Dieu… » à nous « … est aussi un feu dévorant ».

Ça veut dire quoi ? Ça veut dire que les pécheurs n’ont pas besoin de fournir beaucoup d’efforts pour pouvoir abandonner le péché. S’ils se convertissent, ils sont pris et plongés dans le feu dévorant et le feu dévorant purifie.

La colonne de feu, Yehoshua en tant que feu, c’est ça le message de ce soir que l’Esprit a donné à l’Eglise. Jésus en tant que feu dévorant, Jésus le Dieu dévorant, le feu dévorant.

L’Esprit de Dieu est en train de me donner des passages encore.

On a mal connu Jésus, on a mal compris Jésus. Nous on est là : « Non, moi je suis timide. Je ne sais pas parler… moi je suis, je suis… » Mes frères vous croyez quoi ? « Il faut que j’aille dans une école théologique pour apprendre les versets par cœur ». Ça, c’est le diable même qui vous envoie là-bas frères.

Esaïe 33 : 14.

Oh ! Mon Dieu je suis dans la joie ! Oh ! Jésus de Nazareth révèle-toi Seigneur, révèle-toi ce soir encore. On a soif.

Les pécheurs sont effrayés dans Sion, et le tremblement saisit les hypocrites : Qui de nous pourra séjourner avec le feu dévorant ? Qui de nous pourra séjourner avec les flammes éternelles ?

Tu peux répéter… Je n’ai pas bien compris.

Les pécheurs sont effrayés dans Sion, et le tremblement saisit les hypocrites : Qui de nous pourra séjourner avec le feu dévorant ? Qui de nous pourra séjourner avec les flammes éternelles ?

Les pécheurs sont effrayés quand il y a le réveil, les gens sont effrayés. Quand Dieu a réveillé Jacob, la Bible dit que les ennemis de Jacob étaient effrayés. Le feu dévorant qui marchait devant Jacob. Frères, laissez-moi vous dire qu’il n’y a que Yehoshua en tant que feu qui peut dévorer la convoitise dans ta vie, qui peut dévorer la masturbation, qui peut dévorer le racisme, qui peut dévorer la timidité... Qui de nous peut rester auprès d’un feu dévorant ? On a dit qui ? Celui qui marche dans la justice. Tu comprends pourquoi le chandelier qui est l’Eglise devait avoir sept feux et devait éclairer en face ? Parce que ce n’est pas l’hypocrisie. Notre Dieu n’est pas hypocrite. C’est en face qu’il fait les choses. C’est devant. Sept feux, sept lampes, ça c’est Yehoshua, les sept Esprits de Dieu qui sont devant le trône selon Apocalypse 4 : 5. Vous voyez frères, c’est ça Yehoshua. Le feu dévorant à sept feux, le feu dévorant à sept aspects, les sept aspects, les sept lampes du chandelier. Yehoshua.

Nombres 31 :22 à 23 En général l'or, l'argent, l'airain, le fer, l'étain, le plomb ; 23 tout ce qui peut passer par le feu, vous le ferez passer par le feu pour le rendre pur. Seulement on purifiera avec l'eau de purification toutes les choses qui ne peuvent aller au feu, vous les ferez passer dans l'eau.

Pour être purifié, il faut passer par le baptême de feu. Voilà pourquoi dans 1 Pierre 3 : 21 Pierre nous dit que le baptême d’eau ne purifie pas, c’est juste un engagement. C’est le baptême de feu qui purifie et ce baptême, il n’y a que Yehoshua qui peut le faire.

Je vais vous dire encore autre chose que Dieu vient de me dire à l’oreille, il m’a dit : « Dis leur : Savez-vous pourquoi Schadrac, Méschac et Abed-Nego n’étaient pas consumés par le feu de Nebucadnetsar ? ».

Il dit : « Parce que je suis le feu dévorant et ce feu a reconnu son Créateur ».                                                                                        

« Oh non je vais préparer mon message avec une feuille, avec un stylo ». Frères, ça, c’est la religion, ça, c’est la religion… méditez la Bible chez vous, laissez-vous guider, c’est ça le réveil. Ouvrez la bouche.

Marc 13 :11 « Et quand ils vous emmèneront pour vous livrer, ne soyez pas en peine par avance de ce que vous aurez à dire, et ne le méditez pas ; mais dites ce qui vous sera donné en ce moment-là ; car ce ne sera pas vous qui parlerez, mais le Saint-Esprit.»

C’est ça le réveil, c’est ça l’Eglise, c’est ça Yehoshua.

On a mal compris la Parole de Dieu, on a voulu enfermer Dieu dans nos raisonnements, dans nos traditions, nos dogmes, nos mentalités, nos cultures. Voilà pourquoi il n’y a plus le réveil, il n’y a plus les guérisons, les miracles, il n’y a plus le baptême, il n’y a plus de confession, de repentance… il n’y a plus rien.

Et chacun veut bâtir son empire, chacun veut bâtir son ministère. « Non, moi c’est mon ministère. Voilà c’est mon site avec mes photos. Je sors mon album. Il faut qu’on paye ». Voilà, la religion est rentrée, la cupidité, la course à la richesse, à l’enrichissement et on a oublié le message véritable c’est la passion de Yehoshua. Voilà pourquoi Dieu m’a dit : « Tous les messages que tu as prêchés avant c’était pour balayer maintenant le message véritable que je te donne… ». En fait, c’est maintenant que je commence le ministère, « … c’est la révélation de Yehoshua ». C’est ça les messagers.

Nous sommes tous en tant que chrétiens des messagers, la Parole le dit. Je ne dis pas que je suis le seul messager, nous sommes tous des messagers parce que nous sommes appelés à témoigner de Christ, c’est dans 2 Corinthiens 3. Mais un messager est celui qui révèle le message sur lequel il est basé et ce message c’est la personne de Yehoshua. Et un messager n’est pas celui qui va dire aux gens : « Voilà mon numéro de téléphone appelez-moi ». Ce n’est pas ça ! Jean Baptiste n’a pas fait ça. Il disait aux apôtres : « Suivez l’Agneau ! ». Il a dit à ses disciples : « C’est lui l’Agneau, suivez-le ! » C’est ça les messagers. Ceux qui vont vous donner leur numéro de téléphone, c’est pour vous amener à eux afin de commencer à dire : « Payez mon billet, je veux aller à tel endroit. Faites ceci, faites cela ».  Frères, on a dépassé ce niveau-là. C’est fini ! Les écailles sont tombées. Maintenant les gens veulent de Jésus. C’est ça le message.

Frères, donc vous comprenez pourquoi quand quelqu’un est appelé, ce feu dévorant se transforme en épreuves. Il va t’éprouver pour te rendre pur, d’où les épreuves. Il me donne un autre passage là. Je suis excité mes amis.

Jésus, je t’aime trop.

1 Pierre 1 : 3 à 7 Béni soit Dieu et Père de notre Seigneur Jésus-Christ, qui par sa grande miséricorde nous a fait naître de nouveau pour une espérance vivante, par la résurrection de Jésus-Christ d'entre les morts, 4 pour un héritage incorruptible, et qui ne peut ni se souiller, ni se flétrir, qui est conservé dans les cieux pour nous 5 qui sommes gardés par la puissance de Dieu, par la foi, afin que nous obtenions le salut, qui est prêt à être révélé dans les derniers temps ! 6 En quoi vous vous réjouissez, quoique vous soyez maintenant affligés pour un peu de temps par diverses épreuves, vu que cela est convenable, 7 afin que l'épreuve de votre foi, beaucoup plus précieuse que l'or périssable, et qui toutefois est éprouvé par le feu, ait pour résultat la louange, l'honneur et la gloire, lorsque Jésus-Christ sera révélé…

Éprouvés par quoi ? Par le feu. Par qui ? Je dirais. Par le feu. Le feu est une personne ici. Éprouvé par le feu. Quand on est baptisé dans ce feu, on est éprouvé.

… ait pour résultat la louange…

Quand Schadrac, Méschac et Abed-Nego ont été éprouvés, quand ils sont sortis de là, la louange est montée, la louange « Alléluia, alléluia ».

Frères, parlez-nous de Jésus !

Encore quoi ?

… la gloire…

Donc la gloire et quoi encore ?

… et l’honneur…

La louange, la gloire, l’honneur sont les conséquences du feu dans nos vies, les résultats du feu. Parce que le feu c’est la gloire, la gloire c’est le feu. Or Yehoshua reviendra chercher une Eglise comment ? Glorieuse. Littéralement dans le feu. (…) Une église glorieuse, sans tâche, ni ride… Mais quel est l’élément que Dieu utilise dans la Bible pour sanctifier, pour purifier ? On l’a vu dans Nombres 31 , le feu. L’eau, le feu. Bah oui ! Bah oui !

Il me donne encore un autre passage.

Juges 15 : 4 à 8 Samson s'en alla donc. Il prit trois cents renards, il prit aussi des torches ; puis il tourna les renards queue contre queue, et mit une torche entre les deux queues, au milieu. 5 Puis il mit le feu aux torches, et lâcha les renards dans les blés des Philistins, et brûla le tas de gerbes, le blé sur pied jusqu'aux plantations d'oliviers. 6 Les Philistins dirent : Qui a fait cela ? On répondit : Samson, le gendre du Thimnien, parce qu'il lui a pris sa femme et l'a donnée à son compagnon. Les Philistins montèrent, et ils la brûlèrent au feu, elle avec son père. 7 Alors Samson leur dit : Est-ce donc ainsi que vous faites ? Je ne cesserai qu'après m'être vengé de vous. 8 Et il les battit dos et ventre, et en fit un grand carnage ; puis il descendit, et demeura dans une caverne du rocher d'Etam.…

Nous sommes ces renards-là. Samson a pris deux renards à chaque fois et il les a envoyés en mission. Vous croyez que c’est en vain que Yehoshua envoyait deux par deux les apôtres ? Tout est dans la Bible. Je vous ai dit qu’il a dit dans Jean 6 qu’avant de venir sur terre, il était quelque part. Donc c’est lui qui a inspiré Samson, pour aller amener le réveil dans le champ des Philistins. Or dans la Bible le champ c’est le monde, or dans le monde il y a le blé et l’ivraie, et il faut enflammer tout le monde. Deux par deux. Pourquoi ? Parce que dans Ecclésiaste 4 il est dit que « Deux valent mieux qu’un. Si l’un tombe, l’autre le relève ». Parce qu’il faut que l’objectif soit atteint : Embraser le champ des Philistins.

Voilà les illuminations que Dieu nous donne gratuitement.

Yehoshua, le feu, s’est révélé à Samson.

Il a utilisé 300 renards. Pourquoi 300 ? Le chiffre 3, le réveil. La résurrection c’est le réveil.

Mes amis, Il va clôturer maintenant avec quelque chose de terrible encore frères.

Juge 7 : 1 Jerubbaal qui est Gédéon, et tout le peuple qui était avec lui, se levèrent de bon matin et campèrent près de la source de Harod. Le camp de Madian était au nord, vers la colline de Moré, dans la vallée. 2 Yahweh dit à Gédéon : Le peuple qui est avec toi est trop nombreux pour que je livre Madian entre ses mains, de peur qu'Israël ne se glorifie contre moi, en disant : C'est ma main qui m'a délivré. 3 Maintenant donc fais publier ceci aux oreilles du peuple, et qu'on dise : Que celui qui est craintif et qui a peur s'en retourne et s'éloigne de la montagne de Galaad. Vingt-deux mille hommes parmi le peuple s'en retournèrent et il en resta dix mille. 4 Yahweh dit à Gédéon : Le peuple est encore trop nombreux. Fais-les descendre vers l'eau et là je les épurerai ; et celui dont je te dirai : Que celui-ci aille avec toi, ira avec toi ; et celui dont je te dirai : Que celui-ci n'aille pas avec toi, n'ira pas avec toi. 5 Il fit donc descendre le peuple vers l'eau ; et Yahweh dit à Gédéon : Tous ceux qui laperont l'eau avec la langue comme lape le chien, tu les sépareras de tous ceux qui se mettront à genoux pour boire. 6 Ceux qui lapèrent l'eau en la portant à la bouche avec leur main furent au nombre de trois cents hommes et tout le reste du peuple se mit à genoux pour boire. 7 Alors Yahweh dit à Gédéon : C'est par les trois cents hommes qui ont lapé, que je vous délivrerai et que je livrerai Madian entre tes mains. Que tout le reste du peuple s'en aille donc chacun chez soi.

300 toujours le chiffre 3.

(…)


Verset 19 Gédéon et les cent hommes qui étaient avec lui arrivèrent à l'extrémité du camp, au commencement de la veille de la nuit, comme on venait de placer les gardes. Ils sonnèrent du shofar et brisèrent les cruches qu'ils avaient à la main.

Les trois corps de cent personnes chacun. 300.

Ainsi les trois corps sonnèrent du shofar, et brisèrent les cruches ; ils saisirent de la main gauche les flambeaux et de la main droite les shofars pour sonner et ils s'écrièrent : L'épée de Yahweh et de Gédéon !

Les gens qui sonnent la trompette sont des prophètes. Ils ont d’un côté le shofar et de l’autre les flambeaux. La nuée, la colonne. Et ils vont dans le camp de l’ennemi, des Madianites, pour s’emparer du butin et libérer les captifs, préparer, la voie du Seigneur. Ils vont briser le pied d’Achéra, renverser les forteresses que le père de Gédéon avait établies. Ils vont renverser les fausses doctrines que nos pères spirituels ont établies. Les pères de l’église. Dieu ne peut pas envoyer quelqu’un pour sonner la trompette sans l’accompagner avec le feu. Frères, tout est dans la Bible.

Voilà pourquoi le premier verset que je vous ai donné de la part du Seigneur c’est Jean 6 et si vous voyez le fils de l’homme monter où il était auparavant avant qu’il ne vienne sur terre.

Et voilà pourquoi avant qu’il ne vienne sur terre, il a d’abord envoyé des messagers. Gédéon a eu la révélation de Yehoshua en tant que feu. Moïse a eu la révélation de Yehoshua en tant que feu, le buisson ardent. Le feu ardent a détruit Sodome et Gomorrhe. Lot a eu la révélation du feu. Adam, on dit que Dieu souffla dans ses narines un souffle de vie. Le verbe souffler, naphak, veut dire allumer avec le feu. Dieu est le feu. Maintenant pourquoi il n’y a plus ce feu ?  C’est parce que il y a tellement la compromission. Les gens veulent plus faire leur ministère plutôt que de présenter Christ aux gens. Ils veulent plus s’enrichir plutôt que de parler de Jésus. Et ceux qui sont dénoncés à cause de leurs vols, ils vont chercher aussi à accuser les autres. Non, c’est fini la distraction. Présentez-nous Yehoshua ! C’est ça le message. Yehoshua, le feu dévorant. Il y a tellement de choses à dire là-dessus. Mais je vous ai dit jusqu’à ce qu’il revienne on va parler de Yehoshua sous plusieurs aspects.

C’est ce que Dieu m’a dit clairement « Présente Yehoshua ».

Je me rappelle j’étais en Côte d’Ivoire il y a six ans, sept ans, dans une conférence. Un ministère américain qui faisait partie des orateurs est venu me voir. Il me dit : « Dieu t’appelle pour révéler Christ. Ecris un livre sur la personne de Christ ». Frères, j’ai mis presque sept ans pour écrire ce livre qui va sortir, si Dieu le veut, en janvier 2013.

Tout ce que vous voyez, toutes ces guérisons, toutes ces délivrances, toutes ces conversions, toutes ces repentances, tous ces ministères que Dieu suscite ici et là. Les nations, des noirs, des Arabes, des Français de souche, des blancs, des Européens, des Indiens dans les nations… Des ministères que vous voyez, des gens qui viennent de la Martinique pour une semaine avec toute leur famille... Ça, c’est l’œuvre de Dieu. C’est pour cela que ceux qui attribuent cette œuvre à Satan commencent à blasphémer comme le Seigneur l’a dit. Et je vous assure, il y aura des jugements terribles. Oh oui ! Je vous l’annonce clairement ce soir il y aura des jugements terribles. Terribles ! Les enfants dans la foi que j’ai formés, à qui j’ai montré comment on lit la Bible, comment on prêche et qui se permettent de dire que ça, que c’est la sorcellerie ! Il y aura des gens à genoux pour demander pardon parce que ça va être fort le jugement de Dieu. Là où il y a la gloire de Dieu il y a le jugement. Un père dans la foi, frères attention ! Dieu est juste. Cette génération ne connaît plus Dieu. Il n’y a tellement plus la gloire de Dieu que les gens se permettent n’importe quoi. Des jeunes qui ont prêché la Parole de Dieu ici et là et qui croient qu’ils sont arrivés et qui vont dire que tous ces miracles, toutes ces guérisons c’est le diable.
Mais vous hypothéquez vos familles de génération en génération. Quand on n’est pas d’accord avec quelque chose parce qu’on n’a pas compris, on doit fermer sa bouche et aller prier quelque part et se faire oublier. C’est la génération des Koré. Et c’est pour cela que Dieu va tellement intervenir que ça va amener la crainte. Vous ne pouvez pas craindre Dieu s’il n’agit pas. Quand Ananias et Saphira ont été frappés, c’est alors que la crainte de Dieu a été restaurée. Et c’est pour cela, je vous l’annonce, ce soir, des jugements terribles vont s’abattre sur les gens qui attribuent l’œuvre de Dieu à Satan. Terribles ! Parce que Dieu ne va pas laisser toutes ces âmes mourir. Jamais frères !

Craignons Dieu ! Je n’avais même pas prévu de parler de cela, mais Dieu interpelle.



Matthieu 25:1 à 13

Alors le royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, allèrent à la rencontre de l'époux. Cinq d'entre elles étaient folles, et cinq sages. Les folles, en prenant leurs lampes, ne prirent point d'huile avec elles; mais les sages prirent, avec leurs lampes, de l'huile dans des vases. Comme l'époux tardait, toutes s'assoupirent et s'endormirent. Au milieu de la nuit, on cria: Voici l'époux, allez à sa rencontre! Alors toutes ces vierges se réveillèrent, et préparèrent leurs lampes. Les folles dirent aux sages: Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s'éteignent. Les sages répondirent: Non; il n'y en aurait pas assez pour nous et pour vous; allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous. Pendant qu'elles allaient en acheter, l'époux arriva; celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée. Plus tard, les autres vierges vinrent, et dirent: Seigneur, Seigneur, ouvre-nous. Mais il répondit: Je vous le dis en vérité, je ne vous connais pas. Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l'heure. Matthieu 25: 1 à 13