La double nature de Jésus-Christ - Shora Kuetu



 100%HOMME ET 100% DIEU



En tant qu’Homme, 100% Homme, Jésus-Christ a été engendré, donc en tant que Fils, il a été engendré, car la Parole nous le dit. C'est normal car il s'est révélé en tant qu’Homme et en tant que Fils, le Fils de l'Homme, comme Adam avant sa chute. Donc il avait une nature sainte, pieuse. Quand on fait une approche biblique de cette double nature de Yeshua, on n'a pas de difficulté à comprendre cette différence qu'il y a entre le Père, le Fils et le Saint Esprit.

Pourquoi, y a-t-il autant de confusions ? Arius disait au IVème siècle que le Fils était créé et d'autres disent en fait que c'est la trinité, cette confusion vient du fait qu'ils ont du mal à saisir la double nature de Dieu, de Yeshua précisément. Et cette difficulté pousse certains à dire qu'en fait, Jésus Christ est un Être créé 100% Homme et qu'il n'est pas Divin, pas Dieu et d'autres disent en fait qu'il est Dieu, pas Homme. Or c'est cette double nature qui est là. Donc c'est normal que certains apôtres disent :"Au nom du Père et de son Fils Yeshua". On voit le « du » et le « et » des propositions qui marquent sa double nature justement car il joue des rôles. Le fils est un rôle, c'est une fonction en même temps ; le père c'est aussi un rôle qu'il va jouer et c'est en même temps une fonction. C'est la double nature justement. Et celui qui comprend bien la double nature de Yeshua comprend tout ce problème-là.

Dans le symbole d’Athanase, nous avons un triangle, on a le Père, le Fils, le Saint Esprit. Ils disent que le Père est Dieu, le Fils est Dieu et le Saint Esprit est Dieu. Par contre, ils disent que le Père n’est pas le Fils et le Fils n’est pas le Père. Le Père n’est pas le Saint-Esprit et le Saint-Esprit n’est pas le Père. Le Fils n’est pas le Saint-Esprit et le Saint Esprit n’est pas le Fils. Ils ont tort et ils ont en même temps raison. Nous sommes d’accord : le Père est Dieu, le Fils est Dieu, le Saint Esprit est Dieu car Dieu est Esprit. Mais lorsqu’ils disent que le Fils n’est pas le Père, je dirai qu’ils ont raison dans le sens où la fonction du Fils n'est pas la fonction du Père. Il est question ici des fonctions. Parce que le Père a une fonction, le Fils a une fonction et le Saint Esprit a une fonction. Mais ils ne veulent pas l’admettre, ils disent que ce ne sont pas des fonctions ce sont des personnes distinctes. Et ils ont établi le principe de la trinité. C'est pour cela qu'ils vont les séparer, alors que Dieu n'est pas une personne pour commencer. Le dictionnaire nous dit en première définition qu'"une personne est un Être limité". Et ils ont utilisé le mot Persona un terme qui nous vient des romains qui l’utilisaient pour parler des comédiens, des Hommes du théâtre, car ce mot signifie porter un masque parce qu’à l’époque les comédiens avaient des masques.  Ils vont se servir de ce mot persona, notamment Athanase, pour parler des personnes de Dieu, la personne du Père, la personne du Fils, et la personne du Saint Esprit, et ils ont crée trois personnes, alors que ce sont des fonctions. 

Donc si on comprend ce concept, alors oui la fonction du Fils n'est pas celle du Père, car la fonction du Fils c'est justement de nous montrer le modèle des fils que le Père veut. Car ce modèle on ne l'avait plus à cause de la chute d'Adam et Eve. Quand ils ont chuté, ils n'étaient plus enfants de Dieu, fils et fille de Dieu ; ils avaient perdu l'Image de Dieu. Dieu voulait un modèle de fils et cela il l'a trouvé en lui-même. C’est pour cela qu’il est devenu homme. Le Fils a été engendré, il est devenu Homme pour nous montrer ce modèle, cette fonction de fils. C'est pour cela qu'on l'appelle notre Grand Frère. Il nous appelle ses frères.
Ensuite il y a la fonction du Saint Esprit qui est de nous conduire dans toute la vérité, « Il vous conduira dans toute la vérité, il vous révélera les choses à venir ». Il inspire les écritures, etc... Et la fonction du Père, qui est le géniteur, celui qui engendre, c'est celui à qui on adresse et qui reçoit nos prières.
Donc ce triangle, il faut le comprendre par rapport aux fonctions. Maintenant le Fils en tant que Dieu il est Père, le Saint Esprit est Dieu et c'est le même Dieu qui joue des fonctions, des rôles.

Nous allons prendre 1 Timothée 3-16 : « Le mystère de la piété est grand, Dieu a été manifesté en chair. » 100% Homme et 100% Dieu et c'est la base de la foi que nous professons.
1 Jean 4-1 : « Mes biens aimés ne croyez pas à tout esprit mais éprouvez les esprits pour savoir s'ils sont de Dieu, car plusieurs faux prophètes sont venus dans le monde. Reconnaissez à cette marque l'Esprit de Dieu : Tout esprit qui confesse que Jésus Christ est venu est chair est de Dieu et tout esprit qui ne confesse point que Jésus-Christ est venu en chair n'est pas de Dieu ; c'est l'esprit de l'antichrist dont vous avez appris la venue, et qui maintenant est déjà dans le monde. » Et si Jean a écrit cet épître dans les années 95 c'est pour une raison bien précise, car à cette époque les gnostiques, qui appartenaient à une secte qui mettait l'accent sur la gnose, c'est à dire la connaissance secrète, initiatique, disaient que seule l'élite, les personnes initiées pouvaient atteindre cette connaissance secrète. Ils disaient aussi que Jésus Christ n'était pas venu en chair mais que le Messie était juste un esprit. L'Islam dit aussi que Christ n'est pas mort physiquement. Il y a aussi de plus en plus de théologiens même évangéliques, qui remettent en cause l'incarnation de Dieu, la naissance miraculeuse du Seigneur, sa mort physique et sa résurrection corporelle. Donc la gnose était une secte qui combattait beaucoup la foi chrétienne et le message évangélique. Et Jean qui a vécu avec Jésus, qui a mangé avec lui, qui a vu sa mort et sa résurrection, était bien placé pour pouvoir témoigner qu'Il était bien né de cette femme. Et il dit catégoriquement que si quelqu'un ne reconnaît pas cela, n'est pas de Dieu mais c’est l'esprit de l'antichrist qui travaille déjà dès le premier siècle. Jean, comme Paul, met l'accent sur le fait que Christ est aussi totalement humain, 100% homme. Nous avons le témoignage de Jean dans 1 Jean 4 et le témoignage de Paul dans 1 Timothée.

Luc 24 -36 à 43 : « Comme ils tenaient ces discours, Jésus se présenta lui-même au milieu d'eux et leur dit : Que la paix soit avec vous ! mais eux tout terrifiés et effrayés croyaient voir un esprit. Et il leur dit : Pourquoi êtes-vous troublés et pourquoi monte-t-il des pensées dans vos cœurs ? Voyez mes mains et mes pieds, c'est bien moi. Touchez moi et voyez : car un esprit n'a ni chair ni os, comme vous voyez que j'ai. Et en disant cela, il leur montra ses mains et ses pieds. Mais comme dans leur joie, ils ne croyaient pas encore et qu'ils  s'étonnaient, il leur dit : Avez-vous ici quelque chose à manger ? Et ils lui présentèrent un morceau de poisson rôti et un rayon de miel, et l'ayant pris, il mangea avec eux. » Vous voyez bien qu'on parle de Yeshua après sa résurrection et les apôtres pensaient voir un esprit et il leur dit : « non vous n'avez pas devant vous un esprit », il avait un corps humain comme vous et moi, ils ont pu le toucher. Donc 100% homme et c'est le même corps glorieux que nous aurons après la résurrection, un corps glorieux, un corps glorifié, qu’on peut toucher et n'étant plus limité dans l'espace et dans le temps, capable de traverser la matière, mais c'est un corps physique. On mangera également pendant l'éternité parce que Yehoshua a mangé après sa résurrection. On voit qu'il est venu en chair, justifié, palpé par des hommes. Il est mort, non en tant que Dieu, c'est très important, Dieu ne meurt pas. Il y a la double nature de Jésus Christ : la nature divine et la nature humaine. Il n'a pas non plus vaincu le diable en tant que Dieu. Il n'a pas vaincu le péché en tant que Dieu. Dieu n’a pas à se mettre devant le diable pour le combattre parce qu’il n’a pas que ça à faire. Il est beaucoup plus puissant que le diable. C'est son ennemi, mais il est venu le vaincre en tant qu'homme grâce à la puissance du Saint Esprit. Sinon ce ne serait pas juste, s’il avait vaincu le diable en tant que Dieu et qu’il nous demanderait de le vaincre aussi, on lui répondrait : « mais Seigneur, toi tu es Dieu donc c'est plus facile pour toi, nous on est humains, avec nos imperfections. Tu ne peux pas nous demander quelque chose que toi seul peut faire. » C'est pour cela qu'il a vaincu en tant qu'homme grâce au Saint Esprit, pour nous montrer le chemin. C'est comme s’il nous disait : « J'ai pu le vaincre grâce à mon Esprit donc vous aussi vous pouvez le faire grâce à mon Esprit ». Le sacrifice parfait offert au Père était un sacrifice totalement humain. Cette humanité remonte depuis l'éternité, ça n’a pas commencé il y a 2000 ans. Il y a toujours eu une partie humaine dans ce Dieu. Ça peut vous choquer mais dans les créatures angéliques il y a une partie humaine, les quatre êtres vivants, les quatre animaux dont il est question dans Ézéchiel 1, apocalypse 4, 5, l'un de ces animaux avait la face d'un homme, Ézéchiel les a vus avant l'incarnation. Dans notre Dieu, en Dieu, il y avait cette nature humaine, c'est pour cela qu'il dira : « Créons l'homme à notre image ». C’est un mystère ! C'est pour cela qu'il tient tant à l'Homme, qu'il est apparu comme un vrai Homme, parce qu’en lui il y a déjà cette partie-là, cette notion.

Ézéchiel a beaucoup été appelé le fils de l'Homme, c'est le seul prophète qui a écrit un livre où il est souvent fait mention du fils de l'homme, en fait Ézéchiel était un type de l'humanité de Yeshua, il était sacrificateur, descendant d’Aaron, et prophète. Donc Ézéchiel a exercé ces deux fonctions. Et il sortait d'Anatoth, la ville des prêtes. Luc a aussi beaucoup appelé Yeshua le fils de l'homme, c'est le seul évangile où il est fait mention plus de 100 fois de cette expression. C’est pour s'identifier à l’humanité qu'il était venu sauver. Pourquoi le fils de l’homme ? Le fils de l'homme c'est le fils d'Adam. L'homme Adam. Parce que la première fois où il est question de l’homme c’est avec Adam. « Créons l'homme à notre image ».

Hébreux chapitre 2 verset 11 : « Car et celui qui sanctifie et ceux qui sont sanctifiés descendent tous d'un même père. C'est pourquoi il n'a pas honte de les appeler ses frères» Donc là nous sommes d'abord dans l’humanité de Yeshua. La double nature de Jésus Christ nous parle en même temps des deux identités de Yeshua. Quand on parle de l'identité de Dieu on voit en même temps notre propre identité. Quand on comprend l'identité du Père, on comprend en même temps notre identité de fils et de fille. La révélation de Dieu vous donne à saisir votre propre identité. Si Dieu se révèle à vous, Il vous révèle en même temps qui vous êtes. S'il se révèle à vous comme un Père, vous rentrez automatiquement dans votre identité de fils et de fille, et donc forcément en tant qu'hériter et qu’héritière. Et en tant que tel, vous n'avez pas besoin de courir après les pasteurs, ni après nous, pour exposer vos problèmes, c'est de l’idolâtrie. Quand on est enseigné, on est plus comme ça. Si on rentre dans l'humanité de Yeshua, nous découvrons notre propre humanité. Jésus-Christ homme a pleuré, donc ça fait partie de notre humanité de pleurer. Il ne faut pas en avoir honte. Refuser de pleurer quand tu as mal, c'est de l'orgueil. Le Seigneur a parfois esquivé certaines personnes quand il y avait des combats, refuser cela c'est aussi de l'orgueil. C'est pour cela que beaucoup meurent ! "Avec l'onction que j'ai, ils ne vont pas m’atteindre", tu vas mourir ! Si quelqu'un vient avec une arme, ne va pas lui parler en langue ! Sauve-toi ! Paul a été descendu dans une corbeille par la fenêtre. Il s’est sauvé. L'humanité de Yeshua nous enseigne beaucoup de choses... Il dit : « La chair est faible », ça sort de la bouche de Jésus-Christ, c'est qu'il a gouté à la faiblesse de la chair. Il a été tenté en toute chose, donc il a aussi été tenté par les femmes. Qu’est-ce que vous croyez ? Il y des femmes qui l'ont dragué, des riches qui ont essayé de le corrompre ! Quand vous avez des attaques, des pensées impures, vous commencez à pleurer. C’est comme si c’est quelque chose de nouveau qui vous arrivait. Quand on est nouvellement converti, on pense que tout est fini, et quelques jours après on redescend sur terre et on réalise que la chair est toujours là. Et beaucoup cherchent la délivrance, or ce n'est pas la délivrance qu’il faut chercher. C'est une réalité à laquelle vous ne pouvez pas échapper. C’est comme ça jusqu'à la mort, c'est à vous de prier pour avoir la force de dominer ces pulsions. On est humain ! Tu ne veux pas penser telle chose mais la pensée te vient. Il faut comprendre que c'est la chair d'abord, et prendre des mesures. Il ne faut pas commencer à te morfondre en cherchant l’imposition des mains. Ce n’est pas comme ça que ça va partir. Les sectes vous disent que vous êtes possédés et tout de suite c’est délivrance. Vous jeunez ça ne part pas ! Vous ne pouvez pas vous débarrasser de votre chair ! Tu es marié, mais tu as une pensée qui vient : « oh cette femme est belle ou cet homme est beau. Va avec ! », mais ce n'est pas forcément la possession c'est la chair ! C'est comme ça, le Seigneur l'a dit, la chair est faible, l’humanité… La chair aime le maquillage, aime manger, aime dormir... La chair te dit : « Je ne suis pas n’importe quoi ! » Un peu de levain, elle gonfle ! Une belle parole te tue, ça te met sur un pied d’estal. Quand on devient chrétien, beaucoup pensent qu’ils deviennent des dieux. Ils veulent faire trois jours de jeûne à sec. Ils ne comprennent pas qu’ils sont d’abord charnels, humains. Ils ont des limites. Et quand ils veulent jeûner et qu’ils n’y arrivent pas, ils se sentent mal parce que les autres y arrivent et eux ils n’y arrivent pas. Et du coup c’est la compétition dans l’église. Ils oublient qu’ils sont charnels, humains. Ils ne prennent pas soin de leur santé, ils mangent n'importe comment et quand ils meurent, ils disent que c’est un démon qui les a attaqués ! Seigneur, sauve nous...

Vous voyez, L'humanité de Jésus Christ nous fait entrer dans notre propre réalité. Il ne faut jamais oublier cela.

Il a pris un corps semblable au nôtre, il n'a pas honte de les appeler frères, car il a pris une chair comme nous. Il a commencé à ressentir des tentations, des pensées bizarres, des attaques, mais Jésus-Christ n'est pas tombé bien sûr. Il n'y a pas de tentation à laquelle tu as été soumis par laquelle il n'est pas passé.

Hébreux 2-14 : « J'annoncerai ton nom à mes frères et je te louerai au milieu de l'assemblée. Et encore, je me confierai en lui ; et encore : me voici, moi et les enfants que Dieu m'a donné. Ainsi donc, puisque les enfants participent à la chair, et au sang, lui aussi de même  participé aux même choses, afin que, par la mort, il rende impuissant celui qui avait le pouvoir de la mort, c'est à dire le diable, et qu'il délivre tous ceux qui, par crainte de la mort, étaient assujettis toute leur vie à la servitude. Car en vérité il n'a nullement secouru les anges, mais il secouru la postérité d'Abraham. C'est pourquoi il a fallu qu'il soit semblable en toutes choses à ses frères. »  

Les anges ici ce sont des démons car les autres anges n'ont pas besoin d'être secourus ; vous voyez l'importance que Dieu accorde aux Hommes, Jésus Christ n'est pas mort pour secourir les anges déchus mais les Hommes, la postérité d’Abraham. Postérité ici c’est le sperme dans lequel il y a le spermatozoïde, le sperme d'Adam et Ève, donc tous les humains littéralement.

« C'est pourquoi il a fallu qu'il soit semblable en toute chose à ses frères », c'est en TOUT. Toutes les tentations que tu connais, le Seigneur les a connues. « afin qu'il soit un Grand-Prêtre miséricordieux et fidèle dans les choses de Dieu, pour faire la propitiation pour les péchés du peuple ; en effet, parce qu'il a souffert lui-même lorsqu'il a été tenté, il peut secourir ceux qui sont tentés.» Comment voulez-vous sauver quelqu'un si vous n'avez jamais expérimenté sa souffrance ? C'est pour cela que notre Dieu est le seul Dieu qui peut sauver l'humanité car il est passé par là contrairement à d'autres divinités qui n'ont jamais été Homme. Il a vaincu le racisme donc il sait ce que c'est. Il a vécu le racisme. Il devait passer par la Samarie, on lui a dit « NON, tu es Juif. »
La parole nous dit aussi « pour faire la propitiation pour les péchés du peuple, car il a souffert lui-même il est puissant pour secourir ceux qui sont tentés ». Hébreux 3-1 : «  c'est pourquoi, mes frères saints, vous qui êtes participants de la vocation céleste, considérez attentivement Jésus Christ, l'Apôtre et le Grand Prêtre que nous confessons, qui a été fidèle à celui qui l'a établi, comme le fut Moise dans tout sa maison. Car Jésus Christ a été jugé digne d'une gloire d'autant supérieure à celle de Moise, que celui qui a construit une maison, a plus d'honneur que la maison même. »

Pour son humanité on peut voir aussi Esaïe 9-5 « Car un enfant nous est né, un fils nous a été donné, et l'empire reposera sur son épaule : On l'appellera l'Admirable, le conseiller, le Dieu Puissant, la Père d'éternité, le prince de paix, pour accroitre l'empire et une paix sans fin au trône de David et à son royaume. »

Dans Matthieu 26-41 il a dit : «Veillez et priez, afin que vous ne tombiez pas en tentation, car l'esprit est prompt, mais la chair est faible » parce qu'il a porté cette chair et a vu sa faiblesse. Mais attention, nous avons l'Esprit de Dieu pour avoir la force de gérer la chair. Il a pris cette forme humaine justement pour nous délivrer de toutes ses faiblesses, d'abord celles qui nous faisaient tomber dans le péché. On peut être faible physiquement mais sur le plan spirituel être fort pour gérer les pulsions de la chair, tels que la colère, la manque de maîtrise de soi.

Et fils de l'homme nous ramène à Adam qui signifie aussi terrien ou l'Homme, le A de Abraham, de da de David qui font partie de la généalogie de Yeshua, le m du Mashia. Donc Dieu dans sa souveraineté avait prévu la lignée du messie, avant nous, avant même que l'homme ne soit formé et ne tombe. Il y avait deux Adam et le tout premier c’est Jésus Christ, Dieu lui-même. 1 Corinthiens 15 nous dit que Jésus est le dernier Adam. C’est l'original. Et la copie c’est Adam, l'homme qui a chuté, donc pour sauver la descendance d’Adam, il fallait l’original. Vous remarquerez qu’à partir de Genèse 12 c'est comme s’il y avait une nouvelle création, une nouvelle œuvre avec Abraham, quand il va lui demander de sortir de la Mésopotamie, il va commencer quelque chose de nouveau. Et donc avec Abraham nous avons la foi.

La foi dans l’œuvre de la croix, qui est une œuvre totalement humaine, le sacrifice humain, c'est la foi dans cette œuvre-là qui nous sauve. Si tu crois qu’il est mort et ressuscité en tant qu’homme tu seras sauvé. Donc il faut la foi. C'était la lignée d’Abraham. Abraham est aussi le père. Dans David, nous avons le Roi. Yeshua homme pour qu'il prétende au trône de David, il a été adopté par Joseph, c'est Joseph qui était descendant direct de David. Donc il pouvait prétendre être l'héritier du trône. Et cette adoption préfigurait notre propre adoption. Tout a été prévu ! Rien n’a été laissé au hasard. Nous avons été adoptés. Il fallait qu'il soit comme nous en toute chose.

Dans la lignée de chaque être humain, il y a au moins une prostituée, au moins un noir, au moins un étranger, au moins un blanc, un indien, un arabe, un voleur, un roi, de l'inceste, tout ça... Il ne pouvait délivrer tous ces gens là avec autant de bagages sans en avoir lui-même. C’est pour cela que dans sa lignée, il y a Rahab, une prostituée. Ruth, la moabite, alors que les moabites étaient des descendants d’une relation incestueuse avec Lot et ses filles. Il y avait aussi des voleurs, polygames, violeurs etc... Il était comme nous. Donc quand Satan vient nous attaquer en disant que dans notre famille il y a tel ou tel lien, on peut dire aussi que dans la lignée de Jésus Christ il y avait aussi tout cela. Mais lui il n’a pas hérité de cela car on hérite tout ça du père. Le fait est que Joseph était le père adoptif, il n'a pas mis sa semence, c'est là la différence. Jésus-Christ n'avait pas de semence polluée, c'est là est la différence : pour sauver, il fallait une semence divine non polluée, la sanctification. Alléluia, gloire à Dieu !

Donc David est le roi, donc comme Jésus Christ a été adopté, il était légitime de droit pour pouvoir délivrer Israël en tant que Roi, d'où le lion de la tribu de Juda. Et Satan n'y a vu que du feu, parce qu’il se disait que si le Messie n’était pas engendré par un homme, il ne pouvait pas être roi. Mais il n'a pas vu l'adoption venir, c'était un mystère pour lui. C'est pour cela qu'il ne voulait pas que Joseph prenne Marie, il l'a poussé à divorcer certainement. Mais l'ange a dit : « Non, prends là ! Il y a une œuvre » Amen. En tant que Dieu, il est le Roi depuis l'éternité mais en tant que Homme aussi, il était Roi. Et il fallait ce transfert-là.

Ensuite le Mashia, c'est l’autorité, l'onction, l'huile, la puissance.

C’est pour cela que dans les deux généalogies de Jésus Christ on remonte jusqu'à Adam.

Dans Genèse 5, il est dit qu’Adam va engendrer un fils à son image, ce n’était plus à l'image de Dieu. C'était à l'image du péché, c'est terrible... Quand on comprend l’humanité de Jésus Christ, on comprend l'amour de Dieu pour l’humanité ! Comment un Dieu si saint, si glorieux a t-il pu choisir d’habiter le corps humain, un corps limité ? C'est incroyable, c’est pour ça que beaucoup de raisonneurs ne peuvent pas comprendre ce mystère. C'est un mystère ! C’est 1 jean 4 c'est l’esprit d'antichrist, ils limitent Dieu et ils disent que ce n’est pas le cas parce qu’ils sont tellement fanatiques et aveuglés.

C’est pour cela que Paul dit que la faiblesse de Dieu est une force. Ça parait comme une faiblesse mais en fait c’est sa force, c'est son amour, c'est l'incarnation de ce Dieu.

C’est pour cela que ceux qui tombent dans le péché et qui se disent chrétiens, il y a un problème. Jacques et Jean sont clairs : celui qui vit dans le péché n'est pas né de Dieu. Non, l’humanité de Jésus Christ, sa mort et sa résurrection a vaincu le péché, en tant qu’homme. Donc celui qui devient un nouvel homme créé par Dieu, ne vit plus dans le péché. On ne pratique plus volontairement le péché ! Quand on prêche cela on dit qu'on est dur, mais non ! C'est qu'il n'y a pas la conversion, tu n'es pas dedans, tu es sympathisant c'est tout, car l'humanité de Yeshua nous permet de crucifier notre vieil homme ! Romains 6 : 6.

Dans Colossiens 2-9 on nous dit : « car en lui habite corporellement toute la plénitude de la divinité. » Toute la plénitude de la divinité, pas une partie ! Si toute la plénitude de la divinité habite en Jésus Christ, vous allez me dire "mais où se trouve le Père ?", mais c'est lui le Dieu tout puissant ! Toute la plénitude de la divinité habite en lui. Rien que ce passage devrait fermer la bouche aux trinitaires. Mais en tant que Dieu, c’est le Père puisqu'il y a un seul Dieu.

En tant que homme, qu'être engendré, que fils, il occupe la fonction de sacrificateur, c'est à dire la médiation entre le Père et nous. Il est le grand prêtre. C’est à dire qu’on ne peut pas aller vers Dieu, sans passer par lui, par son sacrifice, son œuvre. C’est le moyen. Il n'y a pas trois personnes sur le trône il y a un seul Dieu. Le Saint Esprit c’est son esprit, ce n'est pas une personne à part, c'est l'Esprit de Dieu. On l'appelle aussi l'Esprit de Jésus Christ. En tant qu’homme il a pleuré, il s'est reposé, il a dormi en pleine tempête dans la barque. Donc dans les églises où il faut faire veillée sur veillée, des nuits entières en prière, on vous empêche de dormir, ce sont des sectes. Si on vous dit : « Ce mois-ci on va faire 40 jours de jeûne à sec, tout le monde doit jeûner » secte ! Dites plutôt : « On aimerait jeûner, ce qui peuvent qu’ils le fassent, ceux qui ne peuvent pas, ce n'est pas grave ». C'est pour discipliner la chair, tout simplement. Nous sommes disciples. La chair à des désirs, elle a besoin d’être disciplinée. Et c'est aussi par obéissance au Seigneur. Cela permet aussi d'être plus concentré. Ce n'est pas pour être plus proche du Seigneur puisqu'il est en nous...

Nous ne pouvions pas appeler Dieu Père s'il ne s'était pas incarné. La révélation du Père nous permet d'être dans notre propre identité de fils et de fille de Dieu, d'héritier, d'héritière. C'est parce que Dieu est devenu Homme que nous sommes aujourd'hui Chrétiens, enfants de Dieu, fils et fille de Dieu. Cette identité vient de l’œuvre de la croix.

Le Seigneur, Jésus Christ homme est né en Israël de la tribu de Juda, car Marie était de la tribu de Levi. Il n'était pas 100% Juif, même si ça peut vous choquer, car dans sa lignée, il y avait aussi des étrangers. Il représentait l'humanité. C'est ce qui est glorieux, il a incorporé toute l'humanité dans sa lignée. C’est pour cela qu’il disait à Abraham : « Toutes les nations seront bénies en toi ». Les quatre évangiles, nous présentent son humanité, le "fils de l'Homme", il le disait souvent : « le fils de l’homme est maître du sabbat »; on voit aussi l’œuvre de Dieu, Emmanuel. On voit comment il a grandi, comment il était soumis à ses parents. Il s'est occupé de l’œuvre de son Père, Yeshua Homme est notre modèle, le modèle pour prier, le modèle le plus parfait. C’est pour cela avant de chercher des modèles chez les hommes, cherchez d’abord Christ le modèle parfait. Comment il était avec ses parents, ses frères aussi, comment il a vécu dans son pays, comment il respectait les lois de son pays, tout ça, c’est important. Il payait ses impôts. Il obéissait à ses parents. Quand on se dit chrétien, on obéit à ses parents, on ne leur manque pas de respect. Il a nourri les gens, il était compatissant, il pleurait pour les gens, pour Lazare, voir comment ils souffraient ça l'a ému, il était ému de compassion en tant qu’homme. Il n’était pas raciste, il n'était pas misogyne : il a pris soin d’envoyer ses 12 apôtres chercher à manger pour être seul avec la samaritaine. Il voyait les humains comme Dieu les voit, en tant que homme. S'il a réussi sa mission c'est qu'il dépendait totalement du Père. Regardez comme il était tout le temps en relation avec le Père ; il disait lui-même que c’est le Père qui lui avait tout enseigné. C’est l’homme qui parlait. C'est notre modèle. 100% Homme. « Le Père est plus grand que moi » : c'est sa nature humaine qui s'exprimait à ce moment-là. Le Père est au-dessus de tout. Il avait une relation particulière avec le Père, il trouvait du temps pour le passer avec le Père. Il ne cherchait pas être reconnu par un quelconque homme de Dieu, pas du tout. Il était versé dans les écritures. Il payait ses impôts. Il arrive quelque part, on interpelle Pierre. Le Seigneur dit « on va payer pour ne pas les scandaliser ». Vous voyez le modèle ? Aujourd'hui, les gens se disent chrétien mais ils font n’importe quoi, ils manquent de respect ! Il a fait à manger, (pour les hommes qui refusent de faire à manger) il préparait pour les autres, tôt le matin il se retirait pour pouvoir prier. Il y avait la foule mais parfois il restait seul pour renvoyer les gens comme un protocole, comme quelqu’un qui travaille dans une équipe d’accueil. C'est une autre vision qu'on a de Jésus ici que celles que beaucoup de pasteurs veulent nous présenter.

« Père, s'il est possible que cette coupe s'éloigne moi, toutefois non ma volonté mais ta volonté ». Ouah ! En tant que Homme il a connu la trahison de ses proches. En tant qu’homme il a été flagellé, il a saigné, il a été rejeté. Ses propres frères ne croyaient pas en lui et sa propre mère dans un premier temps... Il a subi tout ça. En tant que Homme il n'a pas non  plus étudié. On ne dit pas qu’il ne faut pas étudier. Il a été comme nous. Comprendre cela est la clé de notre Salut ! Le Salut est dans l’humanité de Yehoshua. Le Salut prend la source dans le cœur du Père, dans l’amour du Père et dans son humanité, et s'est concrétisé au travers de l’œuvre de la croix. L’humain est venu sauver les humains ! Comprendre la nature humaine de Yehoshua, c’est comprendre notre propre salut. Pourquoi Dieu est devenu homme ? Pourquoi il a accepté toutes ces faiblesses ? Pourquoi il a accepté de vivre au milieu des hommes pendant 33 ans et demi ? Pourquoi il a mangé et bu avec eux, marché, pleuré et dormi avec eux ? Pourquoi ? Parce que l'humain est au centre du cœur de Dieu. Le cœur de Dieu est rempli de l'Homme, de la vision pour l’Homme. Le Père ne pense qu’à l’Homme pour le bien de l’Homme. Il a créé les anges dans le but de nous servir, nous les Hommes ! Nous occupons la pensée du Père. C'est impressionnant. Toi dans ta petitesse tu occupes les pensées de ton Créateur ! Toi dans tes faiblesses, tes problèmes, tes imperfections… tu occupes le cœur du Père chaque jour depuis l'éternité au point où il a créé Gabriel, Michael, tous les archanges, tous les anges pour te servir, des anges guerriers, puissants. Il envoie son Esprit pour te conduire, pour t'enseigner, pour te purifier. Il a envoyé tous ses prophètes pour te libérer. Il donne tout cet argent pour que tu aies la connaissance. Il dispose de tout pour que toi, tu sois bien, que tu aies la connaissance. Tu es au centre de son cœur ! Il a quitté son trône tellement qu'il t'aime, même si personne ne t'aime, même si personne ne veut te voir, même si ton mari est parti, même si ta famille te rejette… le cœur du Père bat chaque jour pour toi. Au point où il s’est dit : « Comment je vais faire maintenant que l'Homme s'est égaré, même si mon cœur saigne, je dois descendre sur terre, là où ils vivent dans les poubelles, dans les immondices ». Et le Père a pris la forme humaine, il est venu là où tu vivais, il t'a pris avec son sang, le sang de Dieu qui coulait dans ses veines, il a fait couler son sang mes amis, on a mis la couronne d'épines dans son crâne, le sang giclait de partout, on lui a craché dessus, on lui a donné des coups de poings sur son visage, sur son nez. Il a eu des hématomes dans son visage, Isaïe nous dit qu'il était défiguré… pour ne plus que tu sois dans la masturbation, pour ne plus que tu sois dans la convoitise, pour ne plus que tu sois raciste, pour ne plus que tu sois tribaliste. Parce que, à chaque fois que tu vas détester ton frère, ta sœur c’est comme si tu mettais un coup de poignard dans le cœur du Père. Alors que son cœur saigne assez comme ça ! A chaque fois que tu es raciste vis-à-vis des blancs, des noirs, des arabes tu poignardes le cœur de Dieu. Même les anges ne comprennent pas, ils veulent plonger leur regard dans l’Evangile, nous dit Pierre, parce qu’ils ne comprennent pas comment un Dieu aussi puissant peut-il s’arrêter sur les Hommes comme ça, qui sont si faibles ! Comment Dieu va accepter de devenir faible pour sauver ceux qui sont faibles ! c'est incompréhensible ! Son amour ne peut être sondé, compris, saisi ! Comment cela est-il possible ?
Dieu devient homme. Dieu marche parmi les hommes, pour sauver les hommes. Même Satan s'est moqué de nous : « C’est fini pour lui » il a cru qu'il nous avait eu, et Dieu n'a pas dit son dernier mot. Dieu qui est tout puissant, complètement saint, accepte tout ce rejet, ces blessures, à cause de nous ! Voilà comment Dieu nous aime, Alleluia ! Aucune maladie qui te frappe, que Dieu ne peut guérir. Voilà comment le Père nous aime. Non seulement il s’est sacrifié pour toi mais il est venu habiter dans ton cœur sous la forme de l'Esprit de sainteté, de Victoire. S'il a remporté la victoire par cet Esprit tu peux aussi mener ce combat et remporter cette victoire au nom de Yeshua. Quelques soient les attaques, les épreuves, les sentiments qui peuvent être envoyés à ton esprit. Tu peux mener correctement ce combat. Tu peux remporter cette victoire au nom de Yehsua. Tu peux vaincre la masturbation, le mensonge, la cigarette... ! « A chaque fois que tu le fais tu me blesse ! Ta chair peut-être encore crucifiée aujourd'hui. Et mon Esprit va te rendre libre. Tu peux mettre de côté cette haine que tu as parce que tu as été blessé. Tu peux mettre de côté cette colère que tu as parce que tu as été rejeté. Tu peux mettre de côté toute cette souffrance, tu peux mettre de côté cette pensée qui t’anime depuis quelques jours. Tu peux jeter hors de ta maison. Tu peux les mettre dehors ! Tu peux ! Fils d’Abraham ! fille d’Abraham », ce sentiment de nullité qui te fais croire que tu n’es rien, qui te fais croire que tu es incapable de faire quoi que ce soit, d’entreprendre quoi que ce soit, que tu es limité, que Dieu ne peut plus te pardonner, te libérer, que Dieu ne peut plus rien pour toi. Le Seigneur te dit de mettre de côté toutes ces pensées, et laisser mon esprit travailler en toi, façonner ton âme.

Bien qu'il soit fils il a appris l'obéissance par les choses qu'il a souffertes. Dans son humanité, Dieu permet la souffrance, voilà pourquoi ta chair souffre, ton âme pleure, tu saignes, tu te sens tellement brisé. Tu ne comprends pas, depuis que tu es converti, c'est souffrance sur souffrance. C'est la croix. L’humanité de Jésus c'est la croix ! Tu es en train d’expérimenter la croix. Tu voulais voir la gloire de Dieu, tu as demandé à voir sa gloire… Voilà la croix ! Il t’a mis sur la croix, il est en train de façonner ton âme, de travailler ta vie, ton caractère. Il ne t'a pas abandonné, il sait ce qu'il t'a promis ! Les visions que tu as eues, les songes que tu as eus. Il t’a parlé le Seigneur. Combien de fois il t’a parlé ? Il sait combien tu pleures pour ta famille, il sait combien tu veux être guéri… Il le sait ! Le problème c’est qu’il t’a mis sur la croix, il est en train de te façonner.

Le Seigneur dit : « Je veux libérer ta famille à travers toi. Sauver ta mère, ton père, tes frères, tes sœurs, tes cousins et tes cousines… par toi. Je vais les sauver. Je te fais passer par la croix. La solitude tu es dedans, c'est moi qui t'impose cela, je t'enseigne ! Tu veux que je marche avec toi comme Henoch a marché avec moi. Tu me l’a demandé souvent comme Noé a marché avec moi. Je veux te mettre de plus en plus sur le Mont Carmel afin de défendre ma parole. Mais je veux te faire passer par ce chemin solitaire ! Tu voulais que Dieu te parle, te donne des directives. Et le Seigneur te dis, je te façonne pour ma gloire, tu vas découvrir à quel point tu es faible pour que ma gloire éclate ». Paul disait : « Seigneur éloigne de moi ce démon », et le Seigneur lui disait : « ma grâce te suffit ». Car quand je suis faible c'est alors que je suis fort. Dieu veut que tu réalises à quel point tu es faible. Afin que sa gloire éclate. Afin que quand sa gloire va éclater tu ne dises pas que c'est toi qui a fait.

Il va bâtir pout toi un foyer solide pour toi mais il veut que tu marches par la foi. Tu dois prendre de bonnes décisions pour cette année nouvelle, qui commence.

L’humanité de Dieu c’est la croix. C’est le paroxysme. Son humanité a pris toute sa dimension prophétique à la croix, c'est pour cela qu'il a dit : « si quelqu'un veut me suivre, qu'il se charge de sa propre croix. » La croix c’est la descente, Yeshua Homme nous amène à la croix. Yeshua Dieu nous amène au ciel. Il n'y a pas de ciel sans la croix, il faut tout laisser à la croix, les doutes, les pensées mauvaises... La croix a été prévue pour l’homme et non pour Dieu. Son humanité a donné de l’espoir à tous les descendants de Dieu qui étaient condamnés à la mort, à l’échec. Sa victoire sur la chair, sur le péché, sur les démons, par son Esprit, a donné un espoir à l’humanité. Si vous voulez sauver l'humanité présentez leur Yeshua homme aussi. C’est la solution. Regardez comment Satan présente les hommes, les stars tout ça... Ce n’est pas ça. Mais présentez leur l’homme de Galilée, le Fils de l’homme, le Fils d’Adam.

Aucun peuple ne peut dire que jésus Christ leur appartient à eux seul. Même si certains juifs messianiques le disent. C’est devenu une secte. Comme si Yeshua était à eux. Non, on a vu dans sa lignée, il y avait de tout. Donc c’est l’homme qui vient sauver les humains.  Jésus est l'homme qui vient sauver tous les Hommes, Amen. Dieu veut que tous les hommes soient sauvés et viennent à la vérité. 1 Timothée 2 : 4.

Réponses aux questions :

-        Chacun a sa relation avec le Seigneur, donc vouloir tout généraliser est une erreur. Laissons-nous guider par le Seigneur, faisons lui confiance, il nous conduit. Chaque homme a des directives précises. Il faut grandir, il ne faut pas enfermer les gens.

-        Dans Dieu il y a l’humanité, donc Satan a peut-être été jaloux. Gabriel n'est pas assis sur le trône comme nous, il est à côté... L'identité des chrétiens est la question centrale...

-        Les exigences divines sont telles que si tu tue, tu dois être tué, œil pour œil, dent pour dent, la loi du talion. L'homme ici ne pouvait pas les atteindre, c'est au-dessus de sa portée. Personne ne peut atteindre sa sainteté. C’est impossible. Alors Dieu a décidé de descendre au niveau de l'homme pécheur en se servant de ce corps comme une maison, avec un sang pur de Dieu, il a accompli l’œuvre de la croix en tant qu'homme, il a pris tous les hommes qui ont confiance en lui pour les faire monter dans les lieux célestes avec lui. Il a répondu aux exigences de la justice divine parce que son sang était pur. Ici donc nous avons la grâce pour mener une vie sainte avec la parole de Dieu et avec l'Esprit de Dieu de dire non à Satan. Parce que notre chair est contrôlée par l’Esprit de Dieu à condition qu’on médite la parole, qu’on prie, qu’on laisse Dieu nous diriger. Les pensées impures viennent toujours, mais il ne faut pas les garder, il faut les rejeter au nom de Jésus Christ. Il ne faut pas céder, on peut dire non car on a reçu la parole.

Adam avait un corps parfait, sans défaut, mais corruptible, parce qu’il est tombé. Corruptible : c’est possibilité d’être corrompu. Il y a une différence entre être parfait et incorruptible. Est-ce que tu peux corrompre l’or ? Non ! Mais l’or brut est-il parfait ? Non ! Il y a des imperfections. Adam était parfait. Satan aussi était parfait mais il s'est laissé corrompre. Adam était parfait : beau, sur le plan moral, il n’avait pas de défauts physiques, ni moral. Mais il était corruptible par sa femme et sa femme par le Serpent. L’œuvre de la croix nous amène au-dessus d'Adam et Ève. Non seulement nous sommes parfaits mais nous aurons des corps incorruptible au retour du Seigneur. En esprit c’est déjà le cas. Donc au-dessus de l’œuvre primitive. On ne pourra plus jamais tomber, fini. Il peut y avoir dix millions de serpents, on ne pourra plus jamais tomber. 1 corinthiens 15 nous le dit.

-        Dans l'esprit nous avons la victoire sur les démons et le péché, mais physiquement on est comme avant. Un aveugle qui se convertit ne va pas forcément commencer à voir à moins que Dieu ne le guérisse. Physiquement il n’y a pas de changement. Alors qu’après la résurrection nous serons changés. Spirituellement nous avons la victoire sur le péché et les démons. Nous pouvons dire non quand nous sommes tentés. Mais si on ne fait pas attention on peut tomber. Physiquement on est en dessous d'Adam avant sa chute. Avant sa chute, Adam n’était pas malade. Mais quel que soit l’onction, on peut attraper un rhume.

-        A notre conversion tout est oublié, pardonné, mais les dégâts, les conséquences de nos péchés peuvent rester à vie.


Matthieu 25:1 à 13

Alors le royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, allèrent à la rencontre de l'époux. Cinq d'entre elles étaient folles, et cinq sages. Les folles, en prenant leurs lampes, ne prirent point d'huile avec elles; mais les sages prirent, avec leurs lampes, de l'huile dans des vases. Comme l'époux tardait, toutes s'assoupirent et s'endormirent. Au milieu de la nuit, on cria: Voici l'époux, allez à sa rencontre! Alors toutes ces vierges se réveillèrent, et préparèrent leurs lampes. Les folles dirent aux sages: Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s'éteignent. Les sages répondirent: Non; il n'y en aurait pas assez pour nous et pour vous; allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous. Pendant qu'elles allaient en acheter, l'époux arriva; celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée. Plus tard, les autres vierges vinrent, et dirent: Seigneur, Seigneur, ouvre-nous. Mais il répondit: Je vous le dis en vérité, je ne vous connais pas. Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l'heure. Matthieu 25: 1 à 13