La vallée de Beraca - Shora Kuetu




2 Chroniques 20 :1
Bonsoir frères et sœurs, merci pour votre présence, nous sommes en direct sur tv et radio2vie, il est 20h, enfin il est 19h15 pardon. Et nous sommes en direct sur tv et radio2vie. Donc le Seigneur est bon. Je voudrai dire merci au Seigneur. Et également aux frères et sœurs, qui nous ont soutenus hier pour la mission lors de notre passage à Bruxelles. Vous avez été nombreux ce samedi, à avoir répondu présent. Nous avons été encouragés, fortifiés de voir tous ces hommes et ces femmes qui étaient présents. Toute cette foule que le Seigneur attire par son Esprit, avec la parole qui guérit, qui sauve. Et toute ces personnes également se sont avancées pour le baptême, vous verrez les images mes amis. On n’a pas pu faire le direct samedi mais vous aurez bientôt les images. En tout cas merci  à vous tous qui nous avez soutenus.

Seigneur, nous bénissons ton nom pour cette soirée. Que toute la gloire te revienne. Merci pour ta parole qui nous guérit, merci pour l’évangile qui nous purifie, au nom de Yehoshua. Amen.
Il y aura bien sur tout à l’heure à 20h30, une émission sur un thème qui (…) vas certainement beaucoup nous encourager. Mais je voudrais juste apporter une courte exhortation pour encourager tous les enfants de Dieu, tous les frères et sœurs qui aiment le Seigneur, qui aiment la vérité, et se battent pour se maintenir dans la sanctification jusqu’au retour glorieux du Mashiah.
Nous sommes dans 2 Chroniques chapitre 20 : 1 à 30 Après ces choses, les fils de Moab et les fils d'Ammon, et avec eux les Maonites, vinrent contre Josaphat pour lui faire la guerre. On vint le rapporter à Josaphat, en disant : Il vient contre toi une grande multitude depuis l'autre bord de la mer, de Syrie ; et les voici à Hatsatson-Thamar, qui est En-Guédi. Alors Josaphat craignit ; mais il se disposa à rechercher Yahweh, et publia un jeûne pour tout Juda. Juda s'assembla donc pour rechercher Yahweh ; on vint même de toutes les villes de Juda pour chercher Yahweh. Et Josaphat se tint au milieu de l'assemblée de Juda et de Jérusalem, dans la maison de Yahweh, devant le nouveau parvis. Il dit : Yahweh, Dieu de nos pères ! N'es-tu pas Dieu dans les cieux, toi qui domines sur tous les royaumes des nations ? Ne tiens-tu pas dans ta main la force et la puissance, de sorte que nul ne peut résister ? N'est-ce pas toi, ô notre Dieu, qui as dépossédé les habitants de ce pays devant ton peuple d'Israël, et qui l'as donné pour toujours à la postérité d'Abraham, qui t'aimait ? Ils y ont habité et t'y ont bâti un sanctuaire pour ton Nom, en disant : S'il nous arrive quelque malheur, l'épée, le jugement, la peste, ou la famine, nous nous tiendrons devant cette maison, et en ta présence ; car ton Nom est en cette maison ; et nous crierons à toi dans notre détresse, et tu exauceras et tu délivreras ! Maintenant, voici les enfants d'Ammon et de Moab, et ceux de la montagne de Séir, chez lesquels tu ne permis pas à Israël d'entrer quand il venait du pays d'Egypte, car il se détourna d'eux, et ne les détruisit pas. Voici, pour nous récompenser, ils viennent nous chasser de ton héritage, que tu nous as fait posséder. Ô notre Dieu ! Ne seras-tu pas juge contre eux ? Car nous sommes sans force devant cette grande multitude qui vient contre nous, et nous ne savons que faire ; mais nos yeux sont sur toi. Or tout Juda se tenait devant Yahweh, même avec leurs petits enfants, leurs femmes et leurs fils.
Alors l'Esprit de Yahweh saisit au milieu de l'assemblée Jachaziel, fils de Zacharie, fils de Benaja, fils de Jeïel, fils de Matthania, Lévite, d'entre les fils d'Asaph, et il dit : Soyez attentifs, tout Juda et habitants de Jérusalem, et toi, roi Josaphat ! Ainsi parle Yahweh : Ne craignez point, et ne soyez point effrayés en face de cette grande multitude ; car ce ne sera pas à vous de combattre, mais à Dieu. Descendez demain vers eux ; les voici qui montent par la montée de Tsits, et vous les trouverez à l'extrémité de la vallée, en face du désert de Jeruel. Ce ne sera point à vous de combattre dans cette bataille ; présentez-vous, tenez-vous là, et voyez la délivrance que Yahweh va vous donner. Juda et Jérusalem, ne craignez point, et ne soyez point effrayés ! Demain, sortez au-devant d'eux, et Yahweh sera avec vous. Alors Josaphat s'inclina le visage contre terre, et tout Juda et les habitants de Jérusalem se jetèrent devant Yahweh, se prosternant devant Yahweh. Et les Lévites, d'entre les fils des Kehathites et d'entre les fils des Koréites, se levèrent pour célébrer Yahweh, le Dieu d'Israël, d'une voix haute et forte.
Puis, le matin, ils se levèrent de bonne heure et sortirent vers le désert de Tekoa. Et comme ils sortaient, Josaphat se tint debout et dit : Ecoutez-moi Juda et vous, habitants de Jérusalem ! Croyez en Yahweh, votre Dieu, et vous serez en sûreté ; croyez en ses prophètes, et vous réussirez. Puis, ayant consulté le peuple, il établit des chantres de Yahweh, qui célébraient sa sainte magnificence ; et marchant devant l'armée, ils disaient : Louez Yahweh, car sa miséricorde dure à toujours ! Et au moment où ils commencèrent le chant et la louange, Yahweh mit des embuscades contre les fils d'Ammon, de Moab, et ceux de la montagne de Séir, qui venaient contre Juda. Et ils furent battus. Les fils d'Ammon et de Moab se levèrent contre les habitants de la montagne de Séir pour les dévouer par interdit et les exterminer ; et quand ils en eurent fini avec les habitants de Séir, ils s'aidèrent l'un l'autre à se détruire mutuellement. Et quand Juda fut arrivé sur la hauteur d'où l'on voit le désert, ils regardèrent vers cette multitude, et voici, c'étaient des cadavres gisant à terre, et personne n'avait échappé. Ainsi Josaphat et son peuple vinrent pour piller leurs dépouilles, et ils trouvèrent parmi les cadavres des biens en abondance, et des objets précieux ; et ils en saisirent tant, qu'ils ne pouvaient tout porter ; et ils pillèrent le butin pendant trois jours, car il était considérable. Le quatrième jour, ils s'assemblèrent dans la vallée de Beraca ; car ils bénirent là Yahweh ; c'est pourquoi on a appelé ce lieu, jusqu'à ce jour, la vallée de Beraca. Et tous les hommes de Juda et de Jérusalem, et Josaphat à leur tête, s'en retournèrent, revenant à Jérusalem avec joie ; car Yahweh les avait réjouis au sujet de leurs ennemis. Ils entrèrent donc à Jérusalem, dans la maison de Yahweh, avec des luths, des harpes et des trompettes. Et la crainte de Dieu fut sur tous les royaumes des autres pays, lorsqu'ils apprirent que Yahweh avait combattu contre les ennemis d'Israël. Ainsi le royaume de Josaphat fut tranquille, et son Dieu lui donna du repos de toutes parts.
Quelle histoire, mes frères et sœurs, quelle histoire mes amis ! Une histoire glorieuse, une histoire qui a débuté tristement. Et on nous dit effectivement ici qu’il y a eu un complot des Ammonites, des Moabites, des Maonites, et aussi des habitants de Seir, c'est-à-dire les Edomites, les descendants d’Esaü, frère de Jacob. Et vous constaterez ici que ces habitants, ligués contre les hébreux avaient un lien de parenté avec ces derniers, avec les hébreux. Par exemple, vous savez que les Ammonites et les Moabites étaient descendants de Loth, et Loth était le neveu d’Abraham. Comme quoi les combats auxquels nous sommes soumis, nous chrétiens, également les épreuves auxquelles Dieu vous soumet, nous soumets, sont souvent provoquées par des gens qui sont proches.
Et là Seir c'est-à-dire Edom ; Esaü, comme vous le savez était le frère biologique de Jacob, c'est-à-dire l’ancêtre des hébreux. Donc vous voyez bien que cette grande coalition contre les hébreux était organisée par des gens de la même famille que les hébreux, des gens qui avaient du sang hébraïque, parce qu’Abraham est bien sûr descendant d’Eber, Eber c’est l’ancêtre des hébreux. Et le frère d’Abraham avait pour fils Lot. Donc Lot, le père, l’ancêtre des Ammonites et des Moabites, avait du sang hébreux. Et Seir c'est-à-dire Edom, les descendants d’Esaü, Esaü avait du sang hébreux car il était le fils de Jacob. Donc vous voyez mes amis, cette coalition était une coalition entre frères pour combattre les hébreux.
Et là on nous dit que Josaphat dont le nom signifie Yahweh est le juge, Yahweh jugera, Josaphat, un roi fidèle, un roi intègre, un roi qui acceptait de marcher selon les principes de Dieu, voilà qu’à cause de sa sainteté, à cause de son amour pour le Seigneur, pour la parole, pour la torah, il va subir cette grande épreuve.
Et d’ailleurs, je voudrais encourager tous les chrétiens qui sont persécutés à cause de leur marche chrétienne. Vous avez certainement constaté que dés l’instant ou vous avez accepté Yehoshua dans votre cœur, dans votre vie, dés l’instant où vous avez décidé de marcher selon la parole de Dieu, et bien les épreuves, les combats, les rejets, tout ça sont arrivés. Donc c’est tout à fait normal. C’est une vie normale les épreuves sont les conséquences. Les épreuves. Donc j’entends par là la persécution aussi. Ce sont des conséquences normales d’une vie sanctifiée. C’est un mode de vie auquel vous devez vous habituer. C’est un mode de vie auquel Dieu nous soumet. C’est pas toujours facile bien sûr.
Et là, on voit que Josaphat, un roi, un roi intègre comme on a vu, va se retrouver face à une grande coalition. Et on nous dit que c’était une grande multitude. On va parler même des nations, des frontières entre des nations alentour. Les nations qui sont autour d’Israël, qui le sont toujours. On parle de la Syrie. On nous parle de Thamar, En-Guédie.
Et là on nous dit au verset 3 qui Josaphat avait craint. Bien sûr, sur le plan humain, quand on se retrouve face à une telle multitude, la première réaction que l’on a souvent c’est la peur, les inquiétudes. Et donc vous voyez bien que cette histoire a mal commencé pour Josaphat. Elle a commencé par inspirer au roi Josaphat de la peur, de la frayeur. Et là, on nous dit que Josaphat va craindre pour sa vie et pour son peuple. Mais toute suite après on nous dit qu’il va se disposer à chercher Dieu. C’est ce qu’il faut faire lorsqu’on est face aux épreuves. Ça peut être une maladie, ça peux être une attaque de l’ennemi. Je ne sais pas ce que vous traversez comme situation difficile… La première des choses à faire quand on sent la peur, la peur de la mort, la peur de ce que les gens vont penser, il faut chercher Dieu. La prière. C’est la meilleure chose à faire, la prière. Parce que dans cette situation Dieu veut être consulté. Et quand on consulte le Seigneur dans une telle situation d’angoisse, de peur, de questionnement et bien Dieu ça le glorifie en même temps parce qu’il est Dieu. Il veut être consulté. Il doit être consulté parce que nous sommes ses enfants. Et là Josaphat va consulter le Seigneur et va publier un jeûne pour tout Juda. Donc vous voyez jeûne et prière. Donc là il va chercher le Seigneur dans la prière et dans le jeûne. Et on nous dit que Juda va s’assembler pour rechercher Yahweh. Donc il va y avoir une coalition, une unité nationale pour prier le Seigneur, chercher son nom. Et là, Josaphat va se tenir au milieu de l’assemblée de Juda et de Jérusalem, dans la maison bien sûr du Seigneur. Il était dans le temple de Jérusalem, dans la présence de Dieu. Il était au milieu, vous voyez c’est très significatif, parce qu’il avait la charge royale. C’était un dirigeant, un conducteur et il devait donner des consignes à suivre. Et il était un modèle ce roi. Et là, le peuple va rentrer dans la prière. On nous dit que tout Juda se tenait devant Dieu, même les enfants, les petits enfants, les femmes et leurs fils. Donc on voit bien qu’ils se sont tenus devant Dieu. Voilà l’endroit où il faut mener correctement le combat spirituel, le combat contre les ennemis. C’est devant le Seigneur, dans la prière.
Seigneur aide moi.
Quelle que soit la situation, quelle que soit ta maladie, je ne sais pas ce que les médecins t’ont dit, je ne sais pas ce que les médecins ont déclaré comme parole, je ne sais pas ce que les hommes ont décidé contre toi, contre ta famille, je ne sais pas ce que tes enfants traversent. Ce que tu traverse toi qui me suis en se moment. Je ne sais pas, je ne connais pas ta situation mais je sais une chose c’est que cette histoire si elle est écrite, si elle nous est racontée, c’est parce que nous sommes en tant que chrétiens appelés à rencontrer à peu près les mêmes difficultés, c'est-à-dire des coalitions de nos ennemis. Ça peut être des hommes, ça peut être des pharisiens, des religieux, des jaloux, ça peux être des sorciers ça peut être des démons, Satan lui-même, je ne sais pas. Mais en tout cas, une chose est sure parce que Dieu vous a appelé, parce que Dieu vous a mandaté, il va y avoir une coalition.
Ici on a vu qu’il y avait plusieurs peuples, il y avait les Ammonites, les Moabites, les habitants de Seir. Et on nous parle aussi des Maonites, c’est aussi les Ammonites mais c’était une tribu à part. Et donc on voit au moins quatre peuples ici qui vont s’unir pour attaquer Israël, pour attaquer Juda plus précisément. Juda parce qu’à cette époque il avait deux royaumes, celui du nord dont la capitale était la Samarie donc le royaume du nord Israël. Et celui du sud Juda dont la capitale était Jérusalem. Et de tout temps, depuis la nuit des temps, depuis le commencement du monde, les enfants de Dieu ont toujours fait face à une coalition de faux frères, une coalition de faux chrétiens qui s’unissent, qui se mettent ensemble dans les coulisses pour attaquer les enfants de Dieu. Et une coalition de démons. On a vu que dans Psaume 2, il est dit : pourquoi cette grande agitation ? Pourquoi les rois des nations ainsi que les princes sont ligués, se liguent-ils contre Yeoshua, le messie principalement, et contre Yahweh, contre Yahweh, contre son messie. Donc on voit bien que Pilate et Hérode s’étaient également ligués alors qu’ils étaient ennemis. Comme ils avaient un ennemi commun, Yeoshua, ils s’étaient ligués, ils avaient mis de côté leurs différends pour s’unir afin d’attaquer. Mais bonne nouvelle pour les enfants du Seigneur, la parole nous dit qu’ils vous feront la guerre mais ils ne vous vainqueront pas. C’est une bonne nouvelle que nous apprends la parole de Dieu.
Et là dans cette histoire, ce qui est assez marrant, ce qui est puissant, ce qui est encourageant pour tous ceux qui souffrent, c’est qu’au départ comme je vous l’ai dit, cette histoire a mal commencé. Elle a commencé par la tristesse, elle a commencé par la peur, Josaphat avait peur, les enfants d’Israël, mais on voit qu’ils ont transformé cette peur en prière, en jeûne. Et c’est ce qu’il faut faire. La parole nous dit au verset 14 que l’Esprit de Dieu va saisir au milieu de l’assemblée Jachaziel, qui était enfant d’Asaph, qui était un lévite, un lévite et aussi un prophète. Et Dieu va le saisir, et il va prophétiser. Et regardez la première parole que le Seigneur va dire : « Soyez attentifs, tout Juda et habitants de Jérusalem, et toi, roi Josaphat ! Ainsi parle Yahweh : Ne craignez point, et ne soyez point effrayés en face de cette grande multitude ». Donc Dieu vient et les rassure. Et c’est ça qui est magnifique avec notre Père céleste. Dieu ne voit pas nos difficultés comme nous nous les voyons. Dieu nous voit dans le futur. C’est pour ça que Yehoshua a dit sur la croix : « Tout est accompli ». Ca fait 2000 ans qu’il a déclaré cette parole : « Tout est accompli », mais pourtant on à l’impression que c’est comme si l’ennemi à encore le dessus sur certaines personnes, mais pourtant il a déjà été vaincu. Mes amis pour le Seigneur tout est déjà accompli. Donc le passé, le présent, pour Dieu tout ça c’est dans le futur. Dieu le voit déjà dans le futur. Donc en fait, il nous voit déjà dans la victoire. Si vous êtes malade, Dieu ne vous voit pas malade, Dieu vous voit déjà guéri. Parce que la parole dit que par les meurtrissures de Yehoshua, nous avons la guérison. Donc vous voyez, Dieu voit ses enfants libres, il voit ses enfants délivrés, guéris, restaurés, parce qu’il a déjà tout accompli.
Donc vous voyez qu’ici le prophète est saisi par Dieu et il va dire aux gens : « ne craignez point, et ne soyez point effrayés en face de cette grande coalition », donc Dieu rassure.
Seigneur, comment ne pas craindre cette grande foule ?
Humainement parlant, ce n’est pas évident, mais oui, la foi vient de ce que l’on entend, et ce que l’on entend vient de la parole du Seigneur. Ne vous arrêtez pas à vos maladies, ne vous arrêtez pas sur vos problèmes personnels, ne vous arrêtez pas sur les dires des hommes. Voyez Dieu, focalisez-vous sur celui qui vous a appelé, celui qui vous a mandaté.
Et là, le prophète vient et il prophétise.
Vous voyez quand on est en crise, quand on est abattu, Dieu envoie une parole appropriée… quelle grâce ! À cette époque, il y avait la Torah qui était la parole écrite, mais Dieu va saisir quelqu’un avec une parole appropriée, une parole qui était sortie pour cette circonstance. Donc il y a une parole ce soir, mon frère toi qui me suis, ma sœur toi qui me suis, il y a une parole pour toi ce soir de la part du Seigneur. Cette parole qui dit : “ne crains pas mon enfant“. Face à l’adversité, ce n’est pas facile, tu peux avoir des menaces, tu peux avoir de l’intimidation de l’ennemi, parce que l’ennemi aime intimider, avec des courriers, avec des mails, je sais pas ce que vous traversez mais je sais seulement une chose Dieu dit : « ne crains pas, il faut garder le repos, il faut garder le calme, il faut garder la paix, il ne faut pas sortir de la paix, il ne faut pas être dans l’agitation ». Vous savez nous les enfants de Dieu, nous ne pouvons pas nous agiter, nous nous agitons jamais, nous ne sommes pas dans les agitations, nous sommes dans le calme. Ce sont les enfants de l’ennemi qui s’agitent, qui s’excitent, qui tremblent, qui ont peur, qui veulent se justifier. Les enfants de Dieu sont calmes. Pourquoi ? parce qu’ils savent que tout est accompli. Tout est accompli. Vous savez une des armes de l’ennemi, c’est l’intimidation, parce qu’il veut nous faire faire des erreurs, il faut rester calme.
Et là, le prophète vient et dit : « ne craignez point, ne soyez point effrayés en face de ce monde, de toute cette grande multitude. Ce n’est pas vous qui allez combattre, c’est Dieu qui combattra pour vous ».
Donc vous voyez bien, frères et sœurs, nous suivons le Seigneur qui est au devant de nous, c’est notre Maître. Le berger marche devant nous et nous le suivons. Donc les obstacles qui sont devant nous, les épreuves, les combats, les problèmes ne sont pas nos problèmes. En fait, c’est Dieu qui les règle. C’est vrai que sur le plan humain, on ne voit pas physiquement Dieu. On peut être secoué, intimidé, mais il faut se ressaisir. Ressaisis-toi mon frère, ressaisis-toi ma sœur, soyez fortifiés, ressaisissez-vous, laissez Dieu se glorifier. Dieu marche au devant de vous, restez en prière, restez dans l’adoration.
C’est ce que ce peuple avait fait. Et là, mes amis, on nous dit qu’après que le prophète ait prophétisé, Dieu va donner des démarches à suivre. Il va dire au verset 16 : « Descendez demain vers eux ».
Descendez !
Vous vous rendez compte, frères et sœurs, humainement parlant, ils auraient dû se cacher, parce qu’ils étaient effrayés, mais Dieu dit : « maintenant soyez fortifiés ». Et ils ont retrouvé la force. « Alors descendez maintenant vers eux » c'est-à-dire « attaquez, attaquez » ! Notre Dieu est le Dieu des armées, il n’est pas un peureux, ce n’est pas un pleutre, nous n’avons pas un petit Dieu, nous avons le Dieu tout puissant avec nous.
Et la parole nous dit dans Psaumes 74 qu’avec Dieu, nous ferons des exploits, frères et sœurs, c’est magnifique.
Descendez !
C'est-à-dire qu’il y a eu un temps de prière, de retrait, ils ont cherché la face du Seigneur, ils se tenaient devant Dieu. Ça c’est la première des choses à faire quand on est face à une maladie, face à une attaque, à une agression, face aux critiques, aux murmures, on se tient devant Dieu, et il nous donne des directives. Et une fois que l’on a remporté le combat dans la présence de Dieu, il nous dit : « descendez maintenant ». Là c’est pourquoi ? C’est pour aller tout simplement prendre sa bénédiction. Pourquoi ? Parce que vous allez voir cette histoire, elle s’est bien terminée, elle a commencé par la frayeur, elle a commencé par la peur, et se termine par, mes amis, la joie. C’est ça qui est magnifique avec le Seigneur.
Et là qu’est-ce qu’il se passe ? Et bien le peuple descend, et là on nous dit qu’au moment où ils ont commencé le chant de louange… donc dans les épreuves, louons Dieu. La louange. Apprenons à louer Dieu dans les épreuves, dans les difficultés. Là le peuple, mes amis, ils sont descendus sur le terrain de la guerre, ils ont commencé à louer Dieu, avec les instruments de musique, à louer le Seigneur. Et la parole nous dit qu’au moment où ils ont commencé la louange et le chant, Dieu va mettre des embuscades, contre les fils d’Ammon, de Moab et ceux de la montagne de Seir qui venaient contre Juda et ils furent battus. Et la bible nous dit que les fils d’Ammon et de Moab se levèrent contre les habitants de la montagne de Seir pour les dévouer par interdit et les exterminer. Donc il y a eu la guerre entre eux. Vous voyez ? C’est ça qui est magnifique. C'est-à-dire qu’à un moment donné les gens vont se coaliser contre vous, se mettre ensemble contre vous. Mais comme ils ne sont pas d’accord entre eux, il ne faut pas croire, ils ne sont pas d’accord à 100%, il y a des choses qu’ils se reprochent, mais comme ils ont un ennemi commun, ils vont oublier provisoirement leurs conflits, leurs divergences. Mais ne vous inquiétez pas, Dieu va les mener à se battre entre eux, comme il est dit dans Esaïe 19 :2 : « j'armerai l'Egyptien contre l'Egyptien ».  Ils combattront royaume contre royaume, peuple contre peuple, frère contre frère. Ils vont s’achever, et c’est exactement ce qu’il s’est passé ici : les moabites et les ammonites, comme ils étaient frères, les descendants de Loth, ils vont se liguer contre les habitants d’Edom, les descendants d’Esaü, frère de Jacob, et ils vont décapiter tous ces gens.
Quand ils ont fini, la bible dit : « et quand ils eurent finis avec les habitants de Seir, ils cédèrent l’un à l’autre de se détruirent mutuellement », quand ils ont fini avec les habitants d’Edom, ils vont céder. Et l’hébreu dit effectivement, se secourir, s’aider, s’entre-aider, ils vont se soutenir l’un l’autre pour se détruire, et ça c’est fort ! C'est-à-dire, ils vont retourner leurs épées contre les autres. Donc ils se sont mangé eux-mêmes, ils se sont détruit eux-mêmes.
Frères et sœurs, c’est ça qui est magnifique, c'est-à-dire les gens qui te font la guerre, les problèmes, l’homme qui veut te tuer, il ne faut pas t’inquiéter. Mon frère, sois en paix, sois en prière, reste en prière, continue à faire confiance au Seigneur, et tu vas voir ce que Dieu va faire.
Et là, ils se sont aidés, ils se sont détruits eux-mêmes, et quand ils ont fini de se détruire, on nous dit : « Ainsi Josaphat et son peuple vinrent pour piller leurs dépouilles, et ils trouvèrent parmi les cadavres des biens en abondance, et des objets précieux ».
Donc ils ont détruit tous ces gens, ils se sont détruits eux-mêmes, et Josaphat est venu avec son peuple et qu’est-ce qu’ils ont fait ? Ils ont vu leurs dépouilles, leurs cadavres, tout ce qui était par terre, et ils ont dépouillé ces gens. ça nous ramène à Colossiens 2, la bible dit que Yehoshua à dépouillé les principautés et les dominations et il a triomphé d’elles, il les a exposées publiquement en triomphant d’elles à la croix. Donc c’est ça qui est magnifique. Dieu voulait que son peuple dépouille les nations mais il fallait qu’il y ait une situation, une guerre. Donc toutes choses concourent au bien de ceux qui aiment Dieu. Les épreuves, vos épreuves sont, si vous craignez Dieu, sont permises par le Seigneur pour vous amener à vous dépouiller de vos ennemis, pour vous amener à vous dépouiller des gens qui se liguent contre vous.
Et là, on nous dit : « et ils en saisirent tant, qu'ils ne pouvaient tout porter ». 
Il y avait tellement de choses à transporter qu’ils ont mis trois jours. Vous vous rendez compte ?
Et on nous dit : « Le quatrième jour, ils s'assemblèrent dans la vallée de Beraca ».
Beraca veut dire bénédiction, et ils ont appelé ce lieu Beraca, lieu de la bénédiction ou encore bénédiction. Vous vous rendez compte mes amis ? Pour être bénis, il fallait traverser toute une épreuve. Vous voulez être bénis par le Seigneur ? Oui nous sommes bénis de toutes sortes de bénédictions dans les lieux célestes, de toutes sortes de bénédictions spirituelles dans les lieux célestes en Christ, on est déjà bénie, mais si vous voulez que cette bénédiction se matérialise par les âmes qui sont gagnées pour la gloire de Dieu, par des guérisons, des délivrances… et bien Dieu peut permettre des mauvaises nouvelles si vous craignez Dieu. Donc ça c’est juste pour vous amener à la bénédiction, à rentrer dans la bénédiction, à posséder votre héritage, c’est tout. Pourquoi ? Parce que l’onction qu’il y a sur votre vie, votre appel, toute ces choses provoquent de la jalousie chez vos ennemis qui ne peuvent pas se passer de vous. Ils ne peuvent que vous attaquer. Parce quand on attaque celui que Dieu a élevé, si vous n’étiez pas important les gens ne parleraient pas de vous, si vous n’étiez pas important les gens ne vous critiqueraient pas. Donc comprenez qu’alors que vous vous étiez tranquille dans votre coin, les gens parlent, parce qu’il y a la grâce sur votre vie. Alors restez fermement attaché au Seigneur, et au nom de Yehoshua. Tes ennemis n’auront pas le choix que de chercher à savoir qu’est-ce que vous êtes devenu, parce que c’est votre appel qui fait ça.
Je suis convaincu que je parle ce soir à quelqu’un, qui était abattu, qui était blessé, qui va retrouver de la force.
Et là mes amis, ils sont rentrés dans bénédiction, Beraca.
Voila le message de ce soir. Beraca, la vallée de Beraca, la vallée de la bénédiction. Ah ! oui frère pour rentrer dans certains héritages il faut passer par les épreuves. C’est ça le Seigneur notre Dieu, ce sont des écoles, où on ne peut pas être qualifié, on ne peut pas être sanctionné avec un diplôme, si on n’est pas passé par certaines épreuves, une série d’épreuves. C’est comme ça que Dieu procède notre Père. C’est ça le Royaume de Dieu. Nous marchons de victoire en victoire. Dieu est grand. La leçon que nous apprenons ici c’est que dans les épreuves, tenons nous dans la présence de Dieu, et laissons Dieu faire son travail au nom de Yehoshua.
Bénissez vos ennemis, priez pour ceux qui vous persécutent, avancez, faites l’œuvre du Seigneur, continuez à gagner les âmes pour le Seigneur avec la grâce qu’il vous a faite. Continuez à enseigner, continuez à prier, continuez à témoigner malgré les épreuves. Même si vous ne voyez pas les résultats tout de suite, ils viendront. Continuez à faire l’œuvre du Seigneur, continuez à marcher dans la sanctification, continuez à méditer la parole de Dieu. Même si vous vous dites que l’âge avance, vous n’êtes toujours pas marié, les autres sont dans le péché et se marient, faites confiance à Dieu. Je sais une chose, Dieu ne ment jamais, Dieu est fidèle, quoi que les gens pensent, quelque soit la durée du temps, quelque soit le temps que cela peut prendre, le Seigneur finira par vous justifier, il finira par se glorifier. Tenez ferme, restez dans sa présence, faites l’œuvre de Dieu, Dieu vous justifiera, Dieu justifie toujours l’œuvre qu’il a appelé.
Qu’est-ce que les gens n’ont pas dit sur Jésus ? faux prophète, Belzébul… qu’est-ce  qu’ils n’ont pas dit ? Le Seigneur a dit si on a fait ça au bois vert, combien à plus forte raison, le bois sec, ils feront plus ? Nous sommes des bois secs, donc c’est normal que tu traverses, mon frère, cette situation, c’est normal que ta famille traverse cette situation, étant chrétien, c’est normal que tu passes par ce feu. Dieu veut te qualifier, Dieu veut vous qualifier, Dieu veut vous amener de la confusion à la joie, il veut vous amener de la peur à la proclamation glorieuse de son nom. Louez Dieu, dans toutes les circonstances, glorifions le Seigneur, magnifions son nom, et surtout faites exactement ce que Dieu vous dit de faire, exactement ! Faites l’œuvre ! Je sais une chose : la semence que Dieu a mis en vous, personne ne peut la détruire. Au contraire, cette semence, elle ne fera que germer, et vos ennemis seront obligés de constater l’œuvre qui se fait, obligé ! Alors faites l’œuvre du Seigneur s’il vous plait au nom de Yehoshua.
Que Dieu soit béni !
Nous avons un Dieu qui parle, qui donne des songes à son peuple, il montre qui est qui.
Soyez fortifiés mes amis.
Je vous donne rendez-vous dans quelques minutes, à 20 h pour une émission spéciale. Au revoir !  

Matthieu 25:1 à 13

Alors le royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, allèrent à la rencontre de l'époux. Cinq d'entre elles étaient folles, et cinq sages. Les folles, en prenant leurs lampes, ne prirent point d'huile avec elles; mais les sages prirent, avec leurs lampes, de l'huile dans des vases. Comme l'époux tardait, toutes s'assoupirent et s'endormirent. Au milieu de la nuit, on cria: Voici l'époux, allez à sa rencontre! Alors toutes ces vierges se réveillèrent, et préparèrent leurs lampes. Les folles dirent aux sages: Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s'éteignent. Les sages répondirent: Non; il n'y en aurait pas assez pour nous et pour vous; allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous. Pendant qu'elles allaient en acheter, l'époux arriva; celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée. Plus tard, les autres vierges vinrent, et dirent: Seigneur, Seigneur, ouvre-nous. Mais il répondit: Je vous le dis en vérité, je ne vous connais pas. Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l'heure. Matthieu 25: 1 à 13