Le jour du Seigneur - Shora Kuetu


LE JOUR DU SEIGNEUR
 
Shora Kuetu

Merci Seigneur.
Nous sommes dans 1 Thessaloniciens chapitre 5 :1.
Tout le monde y est ? C’est bon ?
Pour ce qui est des temps et des moments, mes frères, vous n'avez pas besoin qu'on vous en écrive, 2 puisque vous savez vous-mêmes très bien que le jour du Seigneur viendra comme un voleur dans la nuit. 3 Quand ils diront : Nous sommes en paix et en sûreté. Alors une destruction soudaine les surprendra, comme les douleurs de l'enfantement surprennent la femme enceinte, et ils n'échapperont pas. 4 Mais quant à vous, mes frères, vous n'êtes pas dans les ténèbres pour que ce jour-là vous surprenne comme un voleur ; 5 vous êtes tous des enfants de la lumière, et des enfants du jour. Nous ne sommes pas de la nuit ni des ténèbres. 6 Ne dormons donc pas comme les autres, mais veillons et soyons sobres. 7 Car ceux qui dorment, dorment la nuit, et ceux qui s'enivrent, s'enivrent la nuit. 8 Mais nous qui sommes enfants du jour, soyons sobres, ayant revêtu la cuirasse de la foi et de la charité, et ayant pour casque l'espérance du salut. 9 Car Dieu ne nous a pas destinés à la colère, mais à l'acquisition du salut par notre Seigneur Jésus-Christ, 10 qui est mort pour nous, afin que soit que nous veillons, soit que nous dormions, nous vivions avec lui. C'est pourquoi exhortez-vous réciproquement, et édifiez-vous tous, les uns les autres, comme aussi vous le faites.
Gloire à Dieu.

Paul parle à l’église. Ces frères et sœurs, macédoniens d’origine, avaient une relation particulière avec cet apôtre. D’ailleurs, c’étaient les seuls chrétiens de l’église primitive qui soutenaient autant Paul dans son appel. Et l’apôtre voulait à tout prix que ces chrétiens soient pris avec lui par le Seigneur, soit sauvés. Et il leur parle des temps et des moments. Il leur parle de l’heure, du jour, du jour où Dieu va intervenir.
Quand on regarde le monde tel qu’il est aujourd’hui, on se demande pourquoi Dieu permet autant d’atrocités. Les gens pèchent, ils continuent à vivre. Les gens tuent, ils continuent à vivre. Dans les églises les pasteurs font de plus en plus n’importe quoi, ils continuent à vivre. Et on se demande : « Seigneur, mais où es-tu ? Jusqu’à quand ? Plus ça va, plus le monde devient fou ».
Quand j’entends des pasteurs qui sont en Afrique notamment au Congo qui, alors que le salaire minimum est de 30 dollars par mois, vont parler de leur récolte, 850 000 euros parce qu’ils veulent construire de grands temples à leur propre gloire ; je me dis : Seigneur ce monde est perdu.
Quand je vois toutes ces fusillades ici et là, tous ces morts aussi bien en Europe, au Congo, qu’en Afrique, qu’au Rwanda, qu’en Angola, partout, en Amérique latine, je me dis : le monde va mal.
Vous savez à l’heure actuelle, je ne peux même plus mettre les pieds au Congo parce que nous dénonçons toutes les œuvres qui se pratiquent là-bas parce qu’il y en a assez, il y en a ras-le-bol. Partout ! Que ce soit en Europe, partout, on est devenus des « persona non grata » parce qu’on ne veut plus se taire.
Le monde est comme frappé d’amnésie, frappé de folie.
La majorité de ceux qui se disent chrétiens aujourd’hui, ils sont pires que les païens. Ce sont tout simplement des excités. C’est tout.
Alors où est le message ? Où est l’un Évangile ?
Paul dit : « vous connaissez, vous, l’heure. Vous savez comment ça va se passer. Vous savez comment ça va se passer. Vous savez que le Seigneur viendra comme un voleur ».
Je ne pense pas que si un voleur veut vous dérober, je ne pense pas qu’il vous enverra un courrier au préalable pour vous avertir. « Préparez-vous, je viendrai vers minuit dérober votre téléviseur ». Je ne pense pas que ça se passe comme ça. En fait, les voleurs nous prennent par surprise. On se réveille un matin et on s’aperçoit que, tiens, il n’y a plus le canapé qui était là. Tiens, il n’y a plus de téléviseur. Il n’y a plus de portable, il n’y a plus rien. Et bien ça va se passer de la même manière quand le Seigneur va prendre son peuple. Des gens vont se réveiller un matin il n’y a plus personne. Les vrais chrétiens j’entends par là. Plus personne !
Vous savez pourquoi beaucoup vont rester ? Parce qu’ils aiment le sexe. Parce que ça couche avant le mariage. Parce qu’ils sont idolâtres. Vous savez, c’est simple, pour savoir si quelqu’un aime le Seigneur, mettez-le à l’épreuve, vous allez voir. Quelqu’un peut être zélé : « j’aime Dieu, j’aime Dieu… » mais le jour où  il va tomber amoureux, il va commencer à coucher avec la femme en question et puis après aller se marier. Très peu partiront. Très peu. Nous sommes dans un temps où chacun doit se sauver. Chacun doit chercher à sauver sa vie d’abord. Et ceux qui sont sauvés doivent se battre pour conserver leur salut.
J’ai compris aussi que plus vous fréquentez les églises d’aujourd’hui, du vingt et unième siècle, plus vous risquez de perdre votre salut. Pourquoi ? Parce que dedans il n’y a que compétition. Les gens jouent des rôles. C’est tout ! Ils jouent des rôles. Vous avez besoin, quand vous priez, de fermer le visage, de faire semblant. Vous voyez ? On joue des rôles. Très peu sont vrais. Et la vérité a disparu. Elle a disparu.
Paul dit : « vous n’avez pas besoin, vous chrétiens de Thessalonique, vous chrétiens, qu’on vous parle encore du retour du Seigneur parce que vous connaissez, vous savez ces choses ». Mais aujourd’hui beaucoup de chrétiens ne savent même pas ce que c’est le jour du Seigneur. Le combat spirituel ils connaissent. Combat, combat, combat, combat, combat, combat, combat, combat... Ça, on leur a mis ça dans le crâne. Jeûner, ça, ils connaissent. Parler en langues, ils savent perler en langues. Mais le jour le plus important, le jour où Dieu va revenir, ils ne connaissent pas les signes. Ils ne connaissent pas. On n’en parle pas.
Vous savez, le Seigneur a dit quoi ? Ce qui arriva à l’époque de Noé, arrivera pareillement lors de son avènement. À l’époque de Noé, dites-moi : Noé était membre de quelle église ? Alléluia. Noé avait quel pasteur ? Noé était attaché à quel apôtre ? Dites-moi : il avait combien d’enfants ? 3 Donnez-moi le nom du pasteur des enfants de Noé ? Aucun, sauf Dieu lui-même. Mais Noé au lieu de chercher comme beaucoup de chrétiens aujourd’hui : « je veux m’attacher à un bâtiment, à un apôtre, à un prophète… » il a développé sa relation avec Adonaï, avec Dieu. Il a tellement développé sa relation avec Dieu qu’il a su former ses propres enfants à la maison. Vous, avec vos enfants ? Comment ça se passe à la maison ? Dans le bâtiment d’église, vous êtes des chrétiens, vont priez, vous chantez, à la maison vous faites quoi ?
J’ai parlé avec une famille il y a quelques jours, dimanche dernier. Je suis allé dans une assemblée. Une femme vient me voir, elle me dit : « voilà ce qu’il se passe avec mes enfants qui sont malades. Et mon mari et moi ainsi que nos enfants nous prions avec vous depuis au moins 15 ans ». Elle me dit : « Mes enfants sont malades, touchés par la même maladie et mon mari ne prie pas avec nous, il ne fait que dormir ». Vous voyez ? On est fatigués de l’hypocrisie. Vos maisons sont instables. Des enfants indisciplinés, éparpillés. Mais à l’assemblée tout le monde veut prendre le micro pour parler, tout le monde veut intercéder, tout le monde veut prêcher, tout le monde veut commencer à parler au micro pour montrer qu’ils savent prier. Des gens qui jouent des rôles.
« Oh non, mais apôtre, je n’arrive pas à t’appeler ». Tu n’as pas compris encore que nous sommes dans un temps où tu dois toi même aller vers Dieu au lieu de me chercher ?
Beaucoup vont rester ici. Dieu me montre, ici ce n’est même pas 10 % qui vont partir. Même pas ! Il y en a ici qui couchent avec les maris d’autrui. Y en a ici ça couche, ça va coucher avec des hommes et ça vient ici ! ici. Sorciers… pareil. La pornographie… la même chose. Des gens qui fument ici. Laissez-moi vous dire qu’il y en a beaucoup ici qui vont en enfer. Vous savez pourquoi ? On vous a mal prêché. Vos cœurs sont durs. Y en a, il n’y a plus rien à faire. Dieu me dit de vous dire il y en a ici, ils ne sont plus sauvables. C’est fini pour eux. Dieu me dit : « ils sont tellement endurcis qu’il n’y a plus rien à faire ». Vous direz : « mais qu’est-ce qu’il nous raconte ? » Pierre nous dit : « Il y en a qui sont nés pour être pris et détruits. »
Vous savez pourquoi ? On vous a habitué avec un évangile terrestre : Venez à Jésus, vous aurez le mariage. Venez à Jésus, vous serez bénis. venez à Jésus, vous aurez du travail.
Regardez ces jeunes hommes, efféminés aujourd’hui : boucles d’oreilles, cheveux comme des femmes… Cette génération est une génération perdue. Perdue. Vous avez vu ?
C’est fini ! Y a plus de temps. Si vous n’avez pas compris que vous devez rapidement, mais rapidement prendre vos enfants à la maison pour commencer à prier d’abord à la maison, c’est que vous allez rester. Chaque famille doit avoir une église locale à la maison. Chaque famille.
Le Seigneur a dit quoi ? Ce qui arriva à l’époque de Lot arrivera pareillement lors du retour de Yehoshua. Lot allait dans quelle assemblée ? Lot qui était son pasteur ? Qui était son apôtre ? Quelle était sa dénomination ? Pourtant Dieu l’a sauvé. Vous avez vu ? Ça veut dire quoi ? Quand Jésus disait que ce qui arriva à l’époque de Noé et de Lot arrivera pareillement lors de son retour, il veut nous dire que ceux qui vont partir, ce sont ceux et celles qui ont une relation avec Dieu et non avec les hommes. Aujourd’hui, si on vous sort de l’église locale, vous perdez la foi. « Oh !  L’église a fermé ». vous avez vu ? Beaucoup de chrétiens craignent Dieu par rapport à leurs pasteurs.
Vous voulez que je parle encore ? Ce message c’est pour vous sauver, c’est pour vous dire que l’enfer existe. Je veux que tu l’entendes bien comme il faut ce matin que si tu meurs tel que tu es là, tu vas bruler pendant l’éternité. Et ça va être à cause de qui ? ça va être à cause d’un homme ? Un homme ! C’est à cause d’un homme que tu vas aller en bas ? À cause d’une femme tu vas aller en bas ? À cause de l’argent tu vas aller en bas ? à cause de ta voix ? À cause de ton corps ?
Nous ne sommes pas des fonctionnaires, nous n’avons pas de salaire, nous n’en voulons pas ! Nous voulons dire aux frères et sœurs que nous sommes à la fin, que tout est fini. Un message a été dépêché du ciel : ne courez plus après les hommes, vous devez chacun chez vous développer votre relation avec Dieu. Chacun.
« Oh ! Père je veux être formé » Vous n’avez pas compris que l’heure est finie ? Vous ne voyez pas que le monde est fini, que le monde c’est la fin ?
Paul dit : « quand les hommes diront nous sommes en paix et sureté ». Laissez-moi vous dire, il a parlé de l’ONU. Ils ont créé cet organisme pour la paix, c’est écrit là. Vous avez vu ? Depuis la fin de la première guerre mondiale, c'est là qu'ils ont créé la Société des Nations et à la fin de la deuxième guerre mondiale ils ont créé l'ONU. Cette parole s’est accomplie. Pour la paix. Les casques bleus. Vous n’avez pas vu ? Il n'y a plus de temps. Il n'y a plus de temps.
Et ceux qui prêchaient la vérité hier, ceux qui craignaient Dieu hier, commencent à faire marche arrière aujourd'hui. Ils sont attrapés par le monde, ils ne se rendent même plus compte.
Tu vas présenter quoi à Dieu ? Ta maison, ton travail ? Tu vas présenter quoi à Dieu ? Celui qui t'a créé, tu lui diras quoi ce jour-là ? C'est la confusion, c'est la fin.
Il dit qu'il viendra comme un voleur. Et ils seront surpris. Oh oui !
Dans l'est de la RDC, ils ont envoyé plus de 15 000 soldats, plus de 15 000 casques bleus mais il y a encore des tueries. Vous avez vu la confusion ?
Je ne crois pas à toutes ces choses, tous ces organismes c’est du bidon. Excusez-moi, mais c’est de la bêtise. Voilà ! C’est de la fumée. Ils nous enfument. Et quand on voit des enfants de six mois violés, alors que ce monsieur en costume arrête de nous raconter des salades. Il faudrait qu’ils entendent que celui qui a créé le monde est en train de revenir pour juger tout le monde ici. Tout le monde.
Vous avez vu ? Vous avez vu que l’Europe est devenue musulmane ? Vous n’avez pas compris encore ? Vous devez le comprendre ça.
La destruction soudaine. Tout ce que tu as construit, que nous avons construit pendant des années, avec du sable, ça va être renversé, détruit. C’est du sable ! On met beaucoup d’énergie dans du sable.
« Oh ! moi, mon ministère ». T’es encore à ce niveau-là ? « Frère, tu sais j’ai des maux de tête ». T’es encore à ce niveau-là ? Tout le temps le même problème, tout le temps maux de tête, tout le temps maris de nuit… t’es encore à ce niveau-là ?
Satan est rentré dans les églises, il a envoyé beaucoup de pasteurs qui vous amusent, qui amusent la galerie, qui vous font rire du matin au soir. C’est devenu des théâtres. Hollywood version chrétienne paganisée. C’est ça les églises. Vous avez vu ? Ces gens qui viennent et qui disent : « on a 1 000 000 maintenant pour construire un bâtiment pour Dieu ». Tout ça c’est du sable.
Vous avez vu ? On va tous être dans un cercueil, tous ici. Personne ne pourra dire qu’il pourra échapper. Tu seras enterré, je serai enterré. Tout le monde. Mais tu diras quoi à Dieu ? Quand tu seras face au Créateur, tu diras quoi ?
Ces gens qui meurent dans toutes ces fusillades qu’il y a en Europe, ces gens qui meurent dans ces avions qui tombent, ces gens-là, il y en a beaucoup qui ignoraient la mort.
Le jour du Seigneur. Ça va être terrible. Ce jour-là.
Mais laissez-moi d’abord vous dire que chacun ici à son jour. Chacun de nous ici. Le jour de ta mort Dieu le connaît, tout est consigné. Comment ça va se passer ? Ça va te trouver dans quoi ? Ça va te trouver comme ce pasteur qui était en train de tromper sa femme, qui était sur une femme et qui a piqué une crise cardiaque sur une femme nue ?
L’éternité.
Mais quant à vous, mes frères, vous n'êtes pas dans les ténèbres pour que ce jour-là vous surprenne comme un voleur.
Vous n’êtes pas dans les ténèbres.
Paul parle de ceux qui sont éclairés, les vrais chrétiens.
Les ténèbres c’est quoi ? La parole dit quoi ? « Lève-toi et sois illuminé car ta lumière arrive ». « Voici les ténèbres couvrent la terre ». C’est le cas aujourd’hui. Des lois anti Christ sont votées. Vous le voyez vous-même. Les églises qui bénissent les unions des homosexuels, vous le voyez aujourd’hui. Sodome et Gomorrhe, vous le voyez aujourd’hui. Vous voulez quoi encore ? Où sont les prophètes ? Où sont les prophètes qui crient ? Ils sont en train de faire la queue derrière vous pour avoir un bout de pain ! Les ténèbres. Le péché. Le péché. Ça sent le péché partout. Partout.
Vous avez vu ces jeunes garçons qui viennent prier avec des caleçons ? Tu viens ici en caleçon ? Tu te crois où ? Faut lui dire d’aller mettre son pantalon, qu’il aille mettre un pantalon là-bas. Ce n’est pas un théâtre ici.
C’est la confusion. On a des gens qui sont tordus, qui sont nés tordus, ils grandissent tordus, ils vont dans les églises, ils sont tordus.
Voilà pourquoi au niveau de l’Europe Dieu me dit : « sors, va encore plus loin. Va encore plus loin, pour crier. Dis leur que je reviens. Dis leur que je reviens ».
Les ténèbres. Vous avez vu ? Les ténèbres. La confusion. Vous avez vu le nombre de personnes qui ont des problèmes mentaux ? Vous avez vu le nombre de personnes qui se suicident aujourd’hui ? Vous avez vu ça ? Le taux de suicide. Notre génération a battu tous les records. Tous les records. Le nombre de divorcés-remariés dans les églises. Vous avez vu ? Chez les pasteurs d’abord. C’est les ténèbres. C’est les ténèbres. Les ténèbres.
Les gens seront surpris. Ils vont courir dans leurs bâtiments d’église, et ils vont pleurer. « Pasteur pourquoi tu ne nous a pas dit la vérité ? ». Les pasteurs vont répondre : « mais vous savez que nous avons un loyer à payer ? Et si on vous prêchait la vérité vous alliez tous partir. Vous risquez de partir ». Il va y avoir des pleurs, des pleurs, des pleurs.
Le Seigneur a dit quoi ?
Paul dit : « Ne dormons donc pas comme les autres ». Mais beaucoup dorment. Beaucoup dorment. Ils sont morts, morts, morts. Les autres là, c’est qui ? Les religieux. Parce que les païens ils sont morts. Les religieux ils dorment. Ça chante mais ils dorment. Donc ils n’entendent pas le son de Dieu. Ils sont endormis. Donc aujourd’hui les autres dorment. Toi, ne dors pas comme les autres. Non. Non. Si les autres ont fait le choix de dormir, toi ne fais pas le même choix. Et si tu fais le choix de rester éveillé, tu seras rejeté. D’accord, accepte-le !
Vous avez vu notre génération ? Plus tu aimes la vérité, plus les gens te traitent de faux. C’est ça notre génération. Voilà. Notre génération aime le théâtre. Les gens qui font du théâtre depuis leur maison devant leurs ordinateurs, les gens aiment ça. Vous avez vu ça ? C’est la confusion. Voilà notre génération.
Un pasteur arrêté, enfermé parce qu’il vendait des armes au Congo, Dieu le met en prison, huit ans après il sort handicapé, ont l’accueille comme un roi. Vous voyez la confusion du peuple, la confusion des pasteurs, la confusion de ce monde ? Vous avez vu ? Vous avez vu la confusion avec les pasteurs européens qui sont pour la plupart francs-maçons ? La confusion !
Vous savez pourquoi ils sont endormis ? Parce qu’ils sont ivres. Paul dit : « Ceux qui s’enivrent, s’enivrent la nuit ». Ils sont ivres. Mais de quoi ? Vous avez vu dans Apocalypse 17 cette femme assise sur la bête écarlate ? Cette femme à une coupe dans sa main remplie du vin de sa débauche. Et elle est en train d’enivrer les gens. Voilà. Vous avez vu ?
Le premier homme à s’enivrer vous savez lequel c’est ? Noé. Il s’est déshabillé. Et l’impudicité est rentrée dans sa maison à cause de lui. La nudité. Vous avez vu ? Les gens sont de plus en plus ivres, alors ils se déshabillent de plus en plus. Ils ont des femmes qui ont des caleçons jusqu’ici qui sortent dehors, qui se dandinent. Vous avez vu ça ? Des hommes efféminés. Vous avez vu ça ? Ils sont ivres. Vous avez vu ? Ils prennent la Bible, ils prêchent pour avoir l’argent. Vous avez vu ? Ils sont ivres, envoûtés. Ils vont vous parler du combat spirituel. Quel combat spirituel ? Ils sont possédés. Quel combat spirituel ?
Je disais à une église qu’on a implantée, je leur ai dit de la part du Seigneur : « vous êtes une secte ». Ils ont dit : « Mais non, mais qu’est-ce que tu nous racontes ? ». Vous êtes une secte, vous êtes tous possédés. Vous êtes envoûtés, enivrés, le vin de la débauche est rentré. Ils ont dit : « Non ! » Quelques mois après, tous sont passés par la délivrance. Plus de 95% possédés. Démons. Sortez démons. Sortez démons. Toute l’assemblée possédée. Vous avez vu ? L’ivresse.
Si Dieu vous montrait dans l’esprit, l’état de vos églises, vous verrez que ce sont des femmes en train de tituber, en train de chanceler. Elles sont ivres, elles sont en train de tâtonner dans tous les sens. Ces femmes-là, ces églises-là sont ivres. Vous avez vu toutes ces femmes, toutes ces églises qui vont faire leur pèlerinage en Israël croyant que Dieu est encore là-bas. Vous avez vu ça ? Alors que la parole dit que Dieu est au ciel et ils cherchent encore Dieu quelque part sur terre ici. Vous avez vu ça ? L’ivresse. Vous avez vu tous ces catholiques qui vont à Lourdes chercher Dieu là-bas, qui prient Marie, qui prient les saints ? Vous avez vu ça ? Ils sont ivres ces chrétiens-là. Vous avez vu ces chrétiens qui ont des photos de leurs pasteurs dans leur maison, sur leur calendrier ? Vous avez vu ça ? Photo de pasteurs ! Vous avez vu ça ? Ils sont ivres. Vous avez vu ? Vous avez vu toutes ces églises, ces bâtiments d’églises qui ont des dessins d’Israël avec un menora, avec un grand chandelier ? Vous avez vu ça ?
Ils cherchent à combler le vide que l’Esprit a laissé. Vous savez le vide causé par le péché, ils comblent ça par autre chose. Vous avez vu ça ? L’ivresse ! Il n’y a plus rien. Vous avez vu ? La nature a horreur du vide. Quand il y a un vide, la nature le comble. Vous avez vu ?
Seigneur, sauve nous.
Et Paul dit que nous devons avoir la foi. Nous sommes enfants du jour, nous devons nous revêtir de la cuirasse de la foi. La foi a disparu. Vous avez vu ? La foi a disparu. Notre génération compte très peu d’hommes et des femmes de foi. Vous avez vu tous ces pasteurs qui disent : « si on ne paie pas la dîme, comment allons nous faire pour payer la salle ? » Vous avez vu ? Ils ont remplacé Dieu par l’argent, par la dîme. Vous avez vu ça ? Ils n’ont pas foi. Vous avez vu ? La foi ! Le Seigneur a dit : « Quand le fils de l’homme reviendra trouvera-t-il la foi ? » La foi a disparu. Vous avez vu le nombre de chrétiens qui envoient de l’argent en Afrique à leur prophète pour qu’il leur prédise l’avenir ? Vous avez vu ça ? Il n’y a plus la foi. C’est fini ça. Il n’y a plus la foi. Vous avez vu ça ? C’est la confusion totale. La confusion totale. Vous avez vu ces églises ? Vous avez vu ? Comment elles sont organisées en congrès, organisées en fédération, avec des fiches de paie. Vous avez vu ça ? Il n’y a plus la foi. Ce n’est pas ça l’église de Jésus. Ce n’est pas ça l’église de Jésus. Non !
Ne dormez pas. Quand on dort avec un tel message c’est qu’on a vraiment un problème.
On est fatigués de la confusion, on est fatigués de l’hypocrisie. On est fatigués ! On va prêcher Dieu tout-puissant, il est tout puissant. Vous avez déjà gouté à ça ? On prêche des choses que l’on ne vit pas. On fait Dieu menteur. « Il a dit : tout est accompli ». Vous êtes sûrs ? Oui, il a tout accompli, c’est vrai, mais comment ça se passe dans votre vie ? Comment ça se passe dans votre foyer ?
Seigneur, sauve nous.
Qui s’aperçoit que nous avons des problèmes ?
Alors là Paul dit : la cuirasse de la foi et de la charité. L’amour. Où est l’amour ? La charité. L’amour pour Dieu. Où est cet amour ? Vous savez les deux plus grands commandements que le Seigneur nous a laissés, on n’en parle pas dans les assemblées. Y en a deux seulement. Vous avez vu ces prophètes qui viennent vous voir, qui vous disent : « les sept clés de la bénédiction ». Vous avez vu ces enseignements erronés, démoniaques ? Vous avez vu ? Deux commandements seulement : Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur, de toute ton âme, de toute ta force et de toute ta pensée. Et ton prochain comme toi-même. Il a dit quoi ? Il y a seulement deux. Satan vient il dit : « non, si tu ne paies pas la dîme à ton pasteur tu ne seras pas béni ». Vous avez vu ça ? « Si tu ne donnes pas l’action de grâces, tu ne seras pas de béni ». Vous avez vu ? Satan vient il dit : « il faut qu’on construise un bâtiment qui coûte 1 000 000 pour Dieu ». Vous avez vu ?
Seigneur, sauve nous.
Tu te dis mais Seigneur pourquoi les gens ne comprennent pas les choses qui sont faciles ? Dieu répond : « ils sont ivres ».
Paul dit : « car Dieu ne nous a pas destiné à la colère mais à l’acquisition du salut par notre Seigneur Jésus-Christ ».
Dieu ne nous a pas destiné à la colère. Donc il y a une colère qui arrive. Il y a une colère qui arrive. Mes amis, ça, ce n’est rien, ce que le monde connait, c’est rien par rapport à ce qui va se passer. Pour l’instant ce que le monde traverse n’est rien par rapport à la colère qui arrive. Il y a des gens qui sont destinés à la colère. Quoi que vous fassiez, ils iront à la colère, ils subiront la colère de Dieu. Il n’y a rien à faire. Rien à faire !
Dieu est bon. Seigneur, sauve nous.
Il est minuit dans l’horloge de Dieu. Les 10 vierges sont endormies. Nous sommes dans Matthieu 25 actuellement. Elles sont endormies, elles ronflent. Comme certains, ils dorment. Ils dorment. Même physiquement ils passent leur vie à dormir. Ils dorment. Ils ont tellement de problèmes qu’ils dorment, physiquement et spirituellement. Je m’étonne que des chrétiens dorment… la semaine, ils travaillent, ok. Mais le week-end de 20 heures, 21 heures au lendemain 9 heures… il y a un problème.
Réveillez le Mr s’il vous plaît. On va veiller sur vous.
Vous voulez la Parole, non ?
On prie aujourd’hui, on se sanctifie demain, tu couches encore avec le mari d’autrui. Vous jouez avec le sexe.
Il y a une personne ici, tu as couché avec un homme il n’y a pas longtemps et tu ne sais pas encore que tu as attrapé le sida. Tu ne le sais pas encore mais tu as attrapé le sida. Tu joues trop avec le feu. Tu ne me crois pas ? Tu viendras me voir un jour pour dire : « frère, c’étais moi ».
Seigneur, sauve nous.
Regardez dans le monde, Dieu envoie juste une poignée de personnes qui viennent et qui crient. Il y en a très peu. Mais c’est des frères et sœurs qui sont persécutés, qui sont lapidés, poursuivis, traités de tous les noms. Ils ont un seul message : annoncer le retour du Mashiah. C’est tout. La repentance, la repentance. Ils ne parlent pas de l’argent, ils ne parlent pas des bâtiments qu’ils vont construire. Non ! La repentance. Ils ne vous prêcheront pas de les suivre. Non ! Pourquoi ? Parce qu’il est minuit. Il est minuit. Ils viennent et ils frappent, ils disent : « réveillez-vous, réveillez-vous, réveillez-vous, réveillez-vous, réveillez-vous, réveillez-vous… » Et les vrais enfants de Dieu dans le monde, quand ils entendent se son là, l’Esprit leur dit : « voilà ce que je vous ai déjà communiqué avant ». Ils ont la confirmation de la parole. Et ils préparent leur famille, ils se préparent. Il y en a pleins qui quittent Babylone, qui quittent le péché, qui se sanctifient. Et ils sont dans la solitude, ils sont seuls, ils sont incompris, ils sont rejetés. Mais ils suivent la parole de Dieu et ils se préparent à l’enlèvement de l’Eglise, ils se préparent au retour du Mashiah, ils se préparent au retour du Roi des nations, du lion de la tribu de Juda. Il y en a qui sortent de plus en plus. Blancs, noirs, africains, européens, asiatiques… l’Esprit, il y a un mouvement de l’Esprit actuellement dans les nations. Le Saint Esprit va de maison en maison pour interpeller les enfants de Dieu. Et les vrais apôtres se lèvent, les vrais prophètes se lèvent et se mettent à proclamer le retour du Mashiah.
Le Seigneur dit à cette église : « ne cherchez plus à ce que les pasteurs te reconnaissent. Au contraire ce qui va authentifier que je suis avec toi c’est la persécution. Ce qui va confirmer que c’est moi qui t’ai établi c’est le rejet ». Actuellement les enfants véritables du Seigneur pleurent. Ils pleurent.
Tu t’es convertie et cet homme est venu te voir, il a couché avec toi, il te sort de la présence de Dieu. Cette femme est venue coucher avec toi, elle te sort de la présence de Dieu.
Il est l’heure que tu retrouves ta relation avec Dieu. Il est l’heure ! Il est l’heure.
Nous sommes des enfants du jour.
Il va y avoir de plus en plus de séparations. Des séparations avec des amis sur Facebook. Dieu va te séparer, il va t’isoler pour passer plus de temps dans l’intercession pour son peuple. Il ne t’a pas appelé pour que tu plaises aux gens. Il ne t’a pas appelé pour que les gens t’acclament.
Mon frère enlève ton chewing-gum, je te l’ai dit tout à l’heure, enlève ça s’il te plait. Enlève le chewing-gum s’il te plait.
Vous avez vu ces deux prophètes dans Apocalypse 11 ? Ils ont été persécutés. Vous avez vu ? Vous avez vu ces deux prophètes ? Vous avez vu Eli, Élisée ? Vous avez vu ? Jérémie, Michée. Vous avez vu ? Vous avez vu Paul, Pierre, Jacques et Jean ? Tous ces messagers. Ça va être ton lot. Ton lot à toi, ton lot à toi. Ton lot.
Dieu te sort de cette assemblée, il te sort de là, il te sort de là. Tu chantais dans cette chorale. Tu as vu ? Tu es là. Dieu te sort de cette chorale. Chantez pour proclamer le retour de Mashiah désormais.
Son jugement va s’abattre dans les assemblées. Son jugement va s’abattre dans les assemblées. Son jugement. Le feu dévorant arrive. Le feu dévorant arrive. Personne ne pourra se cacher face à sa colère. Personne ne pourra se cacher face à sa colère. Personne. Je peux voir ces pasteurs qui se cachent dans leur bureau sous les tables. Je peux voir ces prophètes qui se cachent. Ça va est terrible. Je peux voir ces bishops être sous leur voiture face à la colère de l’Agneau de Dieu. Je peux voir ces généraux se cacher. Je peux voir ces militaires se cacher.
Le jour de Yahweh.
Dieu ne t’a pas destiné à la colère. Tu es là, tu as perdu beaucoup d’années, tu as perdu beaucoup d’années, tu as perdu du temps, tu as perdu des années. Et aujourd’hui Dieu vient te chercher de nouveau. Aujourd’hui, il vient de nouveau te chercher. Tu as baissé dans ta marche chrétienne, tu as baissé de niveau à cause des hommes qui t’ont déçu, qui t’ont blessé. Dieu vient aujourd’hui te dire : « il est l’heure que tu reviennes à moi mon enfant. Il est l’heure que tu reviennes à la maison ». Ce n’est pas un homme qui est mort à la croix pour toi. Ce n’est pas un homme qui a versé son sang pour toi. Ce n’est pas un homme qui a payé le prix pour toi. Ce n’est pas un homme qui est ton Pasteur. Un seul est ton pasteur Jésus de Nazareth. Et il vient te rendre libre ce matin, il vient te chercher. Il est l’heure.
Il ne faut pas m’acclamer, on acclame le Seigneur, c’est lui qu’il faut acclamer mes amis.
Il est l’heure que tu te sanctifies. Il est l’heure que tu viennes à Dieu.
Tu t’es égaré. Tu t’es éloigné. Tu t’es éloigné. Tu t’es éloigné du trône de la grâce.
Je veux que tu pries.
Ce n’est pas moi qu’il faut regarder.
Il est l’heure que tu reviennes. Il est l’heure que tu reviennes à la maison. Il est l’heure que tu reviennes à Dieu, à ton premier amour.
Souviens-toi quand tu t’es converti. Souviens-toi quand tu as reçu ton baptême ce jour-là. Souviens-toi, il n’y avait aucun apôtre à tes côtés. Il n’y avait aucun prophète à tes côtés. Il n’y avait aucun pasteur à tes côtés. Et aujourd’hui Dieu te dit : « reviens ! Reviens ! Reviens pendant qu’il est encore temps. Reviens à la maison ».
Tu t’es converti en 86, Dieu t’avait béni par sa présence. Tu t’es converti dans les années 80, tu as connu le réveil et Dieu te dit : «mon enfant, reviens à moi ».
Tu as fait des vœux, tu as fait un vœu à Dieu. Tu as fait un vœu à Dieu, tu as fait une alliance avec Dieu. Aujourd’hui, reviens devant le trône, oublies le ministère, oublies ces pasteurs… reviens vers ton Père céleste.
Dieu envoie les anges qui arrachent son peuple des liens de la mort, qui arrache ses enfants de la confusion, de la malédiction.
Il t’a donné tous ces enfants c’est parce qu’il veut les sauver, c’est parce qu’il veut sauver beaucoup de gens.
Il est l’heure. Il est l’heure. Il est l’heure. Il est l’heure. Il est l’heure.
Jésus revient Jésus revient. Jésus revient. Jésus revient. Voilà le message : Jésus revient. Jésus revient, repentons-nous. Jésus revient, repentez-vous. Jésus revient : repens-toi, repens-toi. Repens-toi. Repens-toi. Repens-toi.
Des avortements : repens-toi. De la convoitise : repens-toi. Du mensonge : repens-toi.
Il revient. Il revient. Il revient et revient.
Il a préparé une place. Il a préparé une place. Il vient te chercher. Église, le Maître vient te chercher. Il vient te chercher. Il vient te chercher. Il revient te chercher. Il revient te prendre. Il revient te prendre, Il l’a promis afin que nous soyons là où il est.
Voici je viens comme un voleur. Retiens ce que tu as reçu, afin que personne ne prenne ta part.
Le Soleil-Levant, l’Étoile brillante du matin est de retour.
Ton Père t’aime. Ton Père céleste t’aime. Ton Père céleste t’aime.
C’est le jour de ton salut. C’est le jour de ton salut. C’est le jour de ton salut.
Ne regarde plus à tes parents, à tes enfants. Le salut est d’abord personnel. C’est toi que Dieu veut sauver d’abord. Lot n’a pas regardé à sa femme. Continue d’avancer. Tu es presque arrivé au sommet. Ne perds pas toutes ces années de souffrance. Continue. Continue. Continue. Tu as parlé ? Les gens n’ont pas écouté ? Ne t’arrête pas sur eux. Continue. Continue. Ton mari ne veut pas ? Toi, continues. Ta femme ne veut pas ? Toi, continues.
Seigneur merci.
Oh ! Père. Oh ! Père. Dieu à des ambassadeurs qu’il a établi, qu’il a positionné. Des sentinelles.
Père, merci.
(…)
La Parole dit : « Même vu la saison, parce qu'il est déjà l'heure de nous réveiller du sommeil ; car maintenant le salut est plus près de nous que lorsque nous avons cru. 12 La nuit est avancée et le jour approche. Rejetons donc les œuvres des ténèbres, et soyons revêtus des armes de lumière ». Romains 13 : 11.
C’est l’heure.
Le Seigneur dit : « quand vous verrez ces choses-là, levez vos yeux car votre délivrance est proche ».
Dieu pleure.
Il n’y a pas d’autre message : Repentons-nous, préparons-nous, sanctifions nous, craignons Dieu. Yehoshua revient. C’est tout.


Matthieu 25:1 à 13

Alors le royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, allèrent à la rencontre de l'époux. Cinq d'entre elles étaient folles, et cinq sages. Les folles, en prenant leurs lampes, ne prirent point d'huile avec elles; mais les sages prirent, avec leurs lampes, de l'huile dans des vases. Comme l'époux tardait, toutes s'assoupirent et s'endormirent. Au milieu de la nuit, on cria: Voici l'époux, allez à sa rencontre! Alors toutes ces vierges se réveillèrent, et préparèrent leurs lampes. Les folles dirent aux sages: Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s'éteignent. Les sages répondirent: Non; il n'y en aurait pas assez pour nous et pour vous; allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous. Pendant qu'elles allaient en acheter, l'époux arriva; celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée. Plus tard, les autres vierges vinrent, et dirent: Seigneur, Seigneur, ouvre-nous. Mais il répondit: Je vous le dis en vérité, je ne vous connais pas. Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l'heure. Matthieu 25: 1 à 13