Christ à travers les âges - Introduction - Shora Kuetu




Bienvenue à tout le monde, dans le centre de formation Didasko.
Alors, on va parler de la prophétie biblique.
Seigneur, merci pour ton règne qui demeure parmi nous, au nom de Yehoshua, nous te soumettons nos pensées, nos cœurs, nous voulons que Tu sois l’enseignant de ce soir, de cette semaine, Seigneur, au nom de Yehoshua.
Nous sommes dans le livre de 2 Pierre chapitre premier, nous lirons à partir du verset 10 : « C'est pourquoi, mes frères, efforcez-vous plutôt à affermir votre vocation et votre élection ; car, en faisant cela, vous ne broncherez jamais. »

Verset 12 : « C'est pourquoi je ne négligerai pas de vous rappeler sans cesse ces choses, quoique vous ayez de la connaissance et que vous soyez fondés dans la vérité présente. 13 Car je crois qu'il est juste que je vous réveille par des avertissements, pendant que je suis dans cette tente, 14 sachant que dans peu de temps je dois la quitter, comme notre Seigneur Jésus-Christ lui-même me l'a déclaré. Mais j'aurai soin qu'après mon départ, vous puissiez toujours vous souvenir de ces choses. 16 Car ce n'est pas en suivant des fables composées avec artifice, que nous vous avons fait connaître la puissance et l'avènement de notre Seigneur Jésus-Christ, mais comme ayant vu sa majesté de nos propres yeux. 17 Car il reçut de Dieu le Père honneur et gloire, lorsque cette voix vint à lui du milieu de la gloire magnifique : Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai mis toute mon affection. 18 Et nous entendîmes cette voix envoyée du ciel, lorsque nous étions avec lui sur la sainte montagne. 19 Nous avons aussi la parole des prophètes qui est très ferme, à laquelle vous faites bien d'être attentifs, comme à une lampe qui brille dans un lieu obscur, jusqu'à ce que le jour vienne à paraître et que l’Étoile du matin se lève dans vos cœurs ; 20 sachez d'abord ceci: Qu'aucune prophétie de l’Écriture ne procède d'une interprétation particulière, 21 car la prophétie n'a jamais été autrefois apportée par la volonté humaine, mais c'est poussés par le Saint-Esprit que les saints hommes de Dieu ont parlé. »
Pierre avait le devoir de rappeler au troupeau du Seigneur les choses que le maître lui avait enseignées, que l’Esprit lui avait enseignées. Et il était conscient qu’il allait mourir rapidement comme le Seigneur le lui avait dit. Il est effectivement mort très tôt. Il disait qu’avant son départ, avant qu’il ne quitte cette tente, il devait absolument rappeler ces enseignements aux saints. Il n’a pas voulu négliger la charge, le devoir qu’il avait à accomplir. Quelles sont ces choses que Pierre avait reçues et qu’il devait absolument transmettre aux frères et sœurs ? Il est question justement de la prophétie biblique et il le dit lui-même. Verset 19 il dit : « Nous avons aussi la parole des prophètes qui est très ferme ». La parole des hommes peut changer. Mais la prophétie biblique ne change pas. Pourquoi ? Parce que le Seigneur dit qu’Il veille sur sa Parole pour l’accomplir. Il dit que cette Parole, la Parole prophétique est très ferme. Et Il dit aussi qu’il faut faire très très attention. Il faut être attentif à cette Parole comme une lampe qui brille dans un lieu obscur. Le lieu en question c'est le monde : nous sommes dans un monde de ténèbres et il nous faut la Parole prophétique pour être éclairé. Et la lampe ici comme vous le savez ce ne sont pas ces lampes que nous avons aujourd’hui, mais c’est vraiment cette lampe alimentée avec de l'huile, avec des petites mèches et qui ne pouvait pas de manière distincte éclairer toute la maison d'où elle était. Donc il fallait la prendre avec soi si on voulait voir un endroit bien distinctement. Donc elle donnait aux gens de cette époque un tout petit peu de lumière, mais pas totalement. Ça leur permettait quand même de voir un peu. Et Pierre dit que le monde est dans l’obscurité, plongé dans les ténèbres, comme les autres prophètes l'ont enseigné. Et dans ce monde de ténèbres seule la Parole prophétique peut véritablement nous donner l’éclairage dont nous avons besoin pour marcher jusqu’à au bout de notre pèlerinage, jusqu’au bout de notre marche. Et c’est justement à cause du fait qu'on doive s'attacher à la Parole prophétique, que l’ennemi dans beaucoup d’assemblées a voilé cette Parole. Le Seigneur le fait dire par Paul. Que le Dieu de ce siècle a aveuglé l’intelligence de beaucoup de personnes pour ne pas qu’ils voient la lumière justement de cette Parole. L’enseignement sur la Parole prophétique n’est pas beaucoup donné et beaucoup de gens ne peuvent pas se situer dans le temps. Ils ne comprennent pas le temps dans lequel nous sommes parce qu’il n’y a pas l’enseignement prophétique. Et là nous savons aussi qu’il y a deux types de prophéties : les prophéties conditionnelles et les prophéties inconditionnelles. Dieu dit par exemple dans Deutéronome 28 : « si tu obéis à ma voix, tu seras la tête et non la queue. » En parlant des enfants d’Israël. Il y a aussi des prophéties inconditionnelles qui ont un rapport avec la fin des temps, la restauration d’Israël, le retour du Messie... c’est-à-dire qu’on soit sanctifié ou pas, Jésus-Christ reviendra. Que l’on prie ou pas il y aura la troisième guerre mondiale. Donc ça ne sert à rien de prier pour ne pas qu’il ait la troisième guerre mondiale parce que les écritures nous disent qu’il y aura la guerre d’Armageddon. Donc, quand on est suffisamment enseigné, il y a des choses pour lesquelles on ne va pas prier, car ça ne sert à rien, ce sont des choses qui vont arriver, qui doivent arriver. Ce ne sont pas les prières qu’on fait qui peuvent changer la Parole prophétique inconditionnelle, la Parole écrite dans les épîtres notamment dans ce livre.
Et là, Pierre continue son discours en disant nous devons nous attacher à cette Parole prophétique jusqu’à ce que ce jour là vienne apparaître. Et il dit par la suite sachez que : «  Qu'aucune prophétie de l’Écriture ne procède d'une interprétation particulière »
C’est-à-dire on ne peut pas isoler un prophète des autres. Ça c’est clair. Et on ne peut pas non plus s'attribuer une Parole prophétique comme certains l’ont fait malheureusement, ils ont attribué Malachie chapitre quatre où il est question de l’avènement du Messie à Branham par exemple, en disant c’est lui l’Élie qui devait venir. Et ça c’est grave. Donc on ne peut pas utiliser la Parole prophétique comme ça en disant : c'est moi le prophète de Matthieu 25:6 qui doit venir !  où il est dit qu'à minuit quelqu’un est venu crier, et on dit : c'est lui qui crie ! Non ce n’est pas ça. Ça c’est une interprétation hasardeuse, particulière et ça amène forcément la déviation et beaucoup deviennent des sectes à cause de cela. Et donc Pierre nous met en garde. On ne peut pas isoler un prophète comme Michée, des autres prophètes. Et il continue en disant. : « car la prophétie n'a jamais été autrefois apportée par la volonté humaine, mais c'est poussés par le Saint-Esprit que les saints hommes de Dieu ont parlé. »
Donc déjà ici nous avons l’agent principal de la Parole prophétique c’est le Saint Esprit. Bien sûr comme on le sait, sans le Saint Esprit il n’y a pas de prophétie. Maintenant nous allons parler de la prophétie biblique mais particulièrement des âges. Il y en a plusieurs. Si on parle des âges, on ne peut pas ne pas parler bien sûr du Dieu qui a traversé ces âges. Donc en parlant des âges, il y en a plusieurs, notamment 7 principaux, mais il y a un huitième que nous allons aussi développer, qui est le dernier. En parlant de ces âges nous allons voir que le Maître Yehoshua était là à chaque fois.
On a compris qu'on a intérêt à s’attacher à la Parole prophétique, on a compris que c’est capital, c’est important. Maintenant on va prendre un autre passage dans le livre de Hébreux chapitre premier, nous allons beaucoup nous balader dans les écritures. Il y a des personnes qui peuvent se dire : mais qu’est-ce qu’il parle des âges ? c’est quoi tout ça les âges ? On n'entend pas parler, est-ce que c’est biblique ? Oui c’est biblique et comme vous le savez également, les écrits que vous avez ne sont pas les originaux, ce livre n’a pas été écrit en latin, en français... Or, le mot "âge" est un mot très biblique que beaucoup de traducteurs bibliques n’ont pas voulu utiliser. Ils ont choisi d’autres mots tels que "siècle" par exemple, proposé par Louis Segond, qui n’est pas un mot que Pierre a employé. D’accord ?
Donc dans Hébreux chapitre premier que lisons-nous  ? : « Dieu, qui autrefois a parlé à nos pères, à plusieurs reprises et de plusieurs manières par les prophètes, 2 nous a parlé en ces derniers jours par son Fils, qu'il a établi héritier de toutes choses, et par lequel il a aussi fait les âges »
"âge" vient du grec "Aion".
Notez les questions, c’est à la fin qu’on va pouvoir répondre aux questions pour ne pas perdre le fil, merci.
Aion signifie aussi "univers", par exemple, au pluriel, temps, mondes, âges, éternité... Parfois à jamais, perpétuité.
Et on apprend que les âges ont été créés. Donc ils n’existaient pas avant. Avant, il n’y avait pas de temps. Ça a été créé.
Et on va voir aussi dans Hébreux chapitre 11 verset trois : « Par la foi, nous comprenons que les âges ont été faits par la parole de Dieu, de sorte que les choses qui se voient n'ont pas été faites des choses visibles. »
Monde ou univers, c’est clair, il n’y a pas de problème, c’est le même mot. Mais nous avons voulu harmoniser ce mot grec "Aion", on l'a harmonisé pratiquement partout pour que les lecteurs de la Bible ne perdent pas le fil, parce que souvent les traducteurs vont prendre ce même terme, ce même mot grec, et ils vont le traduire dans un même chapitre par univers et ça c’est le chapitre 12 de Matthieu au verset premier, puis au verset quatre par monde et ailleurs par temps. Du coup, celui qui lit un peu le grec va être dans la confusion, il va se dire : mais qu’est-ce qui se passe ? Donc on a harmonisé, c’est aussi une des raisons pour lesquelles le Seigneur nous a poussé à faire cette révision, c'est pour harmoniser les mots partout, comme ça on ne perd pas le fil, de Genèse à Apocalypse. C’est un travail très très lourd. Juste une parenthèse, ceux qui n'arrivent pas à nous joindre au téléphone notamment moi, il ne faut pas vous inquiéter. La charge est terrible. Luther pour faire la révision de la Bible il a du s’enfermer plusieurs années. On n'a plus le temps pour répondre téléphone. Je pense que beaucoup ont compris cela.
Que le Seigneur soit béni. Donc on apprend que par la foi nous apprenons que les âges ont été créés par la Parole de Dieu.
Donc les âges font partie des créatures, de la création mais avant la création, il n’y avait pas d’âges, il n’y avait pas de temps. Ça n’existait pas. Donc là vous avez compris que ça été créé par le Seigneur. Et donc nous sommes dans 1 Timothée chapitre premier verset 17 : « Au Roi des âges, incorruptible, invisible, à Dieu seul sage, soient honneur et gloire d'âges en âges ! Amen ! »
Donc là nous apprenons que dans 1 Timothée 1 :17 que Dieu, YEHOSHUA, est le Roi des âges. Donc Il a créé les âges et Il en est le Roi. Les âges, les temps. Donc là, c’est au pluriel. Nous apprenons ici qu’il y a plusieurs âges. Il faut vraiment le souligner parce que c’est important. Il y en a qui vont se dire : ils vont parler de sept âges, de huit âges mais est-ce que c’est biblique ? Oui c’est très biblique. Je dis bien il faut parfois aller voir l’étymologie des mots pour comprendre le sens de la phrase, pour comprendre la pensée de l’auteur. Donc nous apprenons que les âges ont été créés, nous apprenons que Dieu est le Roi des âges. Donc Il règne sur les âges. Et c’est pour cela qu’en parcourant ces âges nous allons voir la royauté du Messie justement. L’objectif de cet enseignement est de révéler au monde, aux frères et sœurs, la divinité de Jésus-Christ de Nazareth. C’est important. C’est ça l’objectif, ce n’est pas donner la connaissance pour donner la connaissance. Mais c’est amener les gens à découvrir le Seigneur. Parce que vous ne pouvez pas connaître quelqu’un si vous ne connaissez pas son passé. Donc en étudiant les âges, on découvre le passé de Yehoshua. Parce qu’Il a en tant qu’homme deux généalogies. Et en tant que Dieu il n’a pas de généalogie. Donc on va tout au long de ces enseignements, tout au long de cette semaine on va étudier les deux généalogies de Yehoshua homme et ensuite on va parler de Yehoshua, en tant que Dieu, le Dieu qui n’a pas de généalogie, l’Éternel, l’éternité. Nous apprenons aussi que les âges auront une fin, car ils ont été créés.
Nous sommes dans le livre de Matthieu chapitre 13 verset 39 : « et l'ennemi qui l'a semée, c'est le diable ; la moisson, c'est l'achèvement de l'âge, et les moissonneurs sont les anges. »
Écoutez très bien ici. Je voudrais vous poser juste une question. Ne répondez pas tous en même temps il faut lever la main s’il vous plaît. Qu’est-ce que la fin du monde ? Quand est-ce que la fin du monde aura lieu ? Une sœur dit : « Après le millénium ». Qui est d’accord avec elle ? C’est complètement faux. Pour beaucoup de gens la fin du monde c’est quand la terre sera détruite. Qui croyait en cela ? Si on vous a enseigné ça, il faut tout restaurer, il faut tout rectifier. Et demander pardon aux gens à qui vous avez enseigné cela. C’est faux. C’est pour cela qu'étudier les âges c’est capital pour la compréhension des écritures. C’est important. C’est complètement faux. On relit encore à partir du verset 24 Matthieu 13. On va prendre le temps de bien expliquer ces choses.
« Il leur proposa une autre parabole, et il dit : Le Royaume des cieux est semblable à un homme qui a semé de la bonne semence dans son champ. 25 Mais, pendant que les hommes dormaient, son ennemi vint et sema de l'ivraie parmi le blé, puis s'en alla. 26 Lorsque l'herbe eut poussé et donné du fruit, alors l'ivraie parut aussi. 27 Et les esclaves du maître de la maison vinrent à lui, et lui dirent : Seigneur, n'as-tu pas semé de la bonne semence dans ton champ ? D'où vient donc qu'il y a de l'ivraie ? 28 Mais il leur répondit : C'est un ennemi qui a fait cela. Et les esclaves lui dirent : Veux-tu donc que nous allions l'arracher ? 29 Et il leur dit : Non, de peur qu'en arrachant l'ivraie, vous ne déraciniez le blé en même temps. 30 Laissez-les croître tous deux ensemble jusqu'à la moisson ; et au temps de la moisson, je dirai aux moissonneurs : Arrachez premièrement l'ivraie, et liez-la en gerbes pour la brûler, mais amassez le blé dans mon grenier. »
L’explication de cette parabole à partir du verset 39 : « et l'ennemi qui l'a semée, c'est le diable ; la moisson, c'est l'achèvement de l'âge, et les moissonneurs sont les anges. »
La moisson c’est quoi ? L’achèvement de l’âge. Donc avant, dans toutes les bibles pratiquement même Martin, la première BJC. et deuxième c’est écrit à la fin du monde. C’est correct aussi. Mais nous avons voulu harmoniser parce que beaucoup de gens ont été influencés par les films d’Hollywood, les films tels que la fin du monde en 2012, avec le calendrier maya soi-disant. Donc pour beaucoup la fin du monde c’est la destruction de la terre. C’est les catastrophes, ce qu’ils appellent par défaut l’Apocalypse. C’est complètement faux. C’est une déformation des choses. Ça c’est vraiment l’ennemi qui a planté cette semence-là. Mais en fait, la fin du monde ou encore littéralement l’achèvement parce que le mot grec traduit par "fin" signifie premièrement "achèvement". On n’en parlera ne vous inquiétez pas. Ou encore "consommation". C’est-à-dire quand vous consommez quelque chose il y a un temps qui doit s’écouler. Comme un sablier vous vous rappelez ? Donc le temps coule comme un sablier. Comme un rouleau qu’on doit dérouler jusqu’à ce qu’il n’y est plus rien. Donc il y a un déroulement des choses jusqu’à la finalité. On dit c’est la fin c’est comme si ça intervient tout de suite non en fait il y a un déroulement comme un sablier. Les heures passent et Dieu compte jusqu’à ce qu’il n’y a plus rien. C’est pour cela que la définition le mot exact, la phrase exacte, c’est l’achèvement des âges. L’achèvement de l’âge. Je vais tout expliquer tout à l’heure. L’achèvement de l’âge. Ce qu’on appelle aussi la fin du monde. Et le Seigneur dit quand ça va intervenir ? Lorsqu’Il reviendra physiquement, avec l’église avec les anges et que les anges vont arracher de son royaume l’ivraie : Les païens. C’est ça la fin du monde. Qui commence à apprendre des choses quand même ? Noter toutes les questions que vous avez. Toutes les fois où vous avez enseigné que la fin du monde c’est quand Dieu va détruire la terre c’est que vous avez été influencés par Hollywood. C’est l’achèvement de l'âge actuel. On va rentrer tout au long de l’enseignement, sur la fin du monde ou l’achèvement De l'âge.
Pareil, dans Matthieu 24, les apôtres posent la question : quel sera le signe de ton avènement et de la fin du monde ? ou encore de l’achèvement de l’âge ? Pas des âges mais de l'âge. On va parler d’un âge principal ce soir. Quel sera le signe de ton  avènement, et de la consommation de l'âge ou de la fin de l'âge si vous voulez, bien sur la fin du monde.
Alors je disais qu’il y a plusieurs âges et vous avez vu que les âges ont été créés, donc "âges" veut dire "temps", l’équivalent hébreu de temps c'est "Done" qui veut dire "génération", âges, ou descendants aussi, perpétuité, temps. Donc ça ce sont les équivalents hébreu de Aion. On va juste lire par rapport à cet équivalent hébreu de Aion dans Genèse chapitre six, c’est là que l'on voit pour la première fois le mot Done.
Genèse chapitre 6 :8 : « Mais Noé trouva grâce aux yeux de Yahweh. 9 Voici la postérité de Noé. Noé était un homme juste et intègre en son temps ; Noé marchait avec Dieu. »
Noé était un homme juste et intègre en son temps. Donc vous pouvez aussi mettre "âge". Et ça c’est le mot Done. C’est l’équivalent de Aion.
Donc on voit qu'il y a des âges, plusieurs âges. Vous allez bien comprendre l’enseignement donc j’insiste, je me répète pour la bonne compréhension des uns et des autres. Et regardez le chapitre sept. Je veux qu’on lise dans Louis Segond. Qui a Louis Segond ici ? Pour voir comment certains traducteurs n’ont pas respecté l’harmonie, l’harmonisation des mots et des phrases ; du coup pour comprendre les choses c’est difficile si on veut vraiment étudier la prophétie biblique. Même des prophéties bibliques relatives au Messie sont parfois faussées. Qui peut lire cela dans Louis Segond ?
« Voici la postérité de Noé. Noé était un homme juste et intègre dans son temps; Noé marchait avec Dieu. »
Là, il a traduit correctement :Temps. Et au chapitre sept verset premier : « L’Éternel dit à Noé: Entre dans l'arche, toi et toute ta maison; car je t'ai vu juste devant moi parmi cette génération. »
Donc là, au lieu d’harmoniser, Done par Temps pour chaque traduction. Il change et traduit Done par "Génération". Ce n’est pas une mauvaise traduction mais le problème c’est qu’il a cassé l’harmonie. Du coup celui qui lit la Bible en français, il ne va pas comprendre que les deux mots temps et génération sont des traductions d’un même mot hébreu Done. Pourtant il est question d’un même personnage : Noé. Et dans la BJC, la Martin, Ostervald je pense ça été respecté l’harmonisation notamment ici. Et qu’est-ce qu’on y lit ?
« Et Yahweh dit à Noé : Entre, toi et toute ta maison dans l'arche ; car je t'ai vu juste devant moi en ce temps-ci. »
Donc temps ou âges.
Noé était un homme intègre en son temps. Et Dieu dit « et je t’ai vu juste en ce temps-ci » justement. Donc il y a une harmonisation. C’est important tout ça quand on traduit la Parole. Tout ça c'est pour vous montrer qu’il y a aussi le l’équivalent grec Aion.
Maintenant qu’est-ce qui se passe par rapport au temps, par rapport aux âges ?
Il y a un âge principal. Celui que nous allons étudier aujourd’hui. Cet âge principal commence ici : c’est-à-dire à la chute d’Adam et va jusqu’au retour du Mashiah. Ça c’est l’âge principal. Le temps principal. Ça s’appelle comment ? Ça s’appelle l’âge du règne du péché et bien sûr de satan.
Gloire à Dieu pour ceux qui suivent, pour ceux qui comprennent les choses. Donc ça, c’est l’âge principal.
Sachez que, avant la chute de l’Homme, il n’y avait pas besoin d’avoir de temps parce qu’il n’y avait pas de temps. C’était l’éternité. L’Homme avait été créé comme vous le savez pour vivre éternellement. Et quand il chute, Dieu va mettre en place les âges. Vous suivez ? Pourquoi vous me direz ? Les âges ont été créés. On a vu qu’il y aura la fin des âges. On est d’accord ? Or Dieu n’a pas créé l’Homme pour qu’il connaisse la fin. Donc avant sa chute les âges n’étaient pas là. Donc c’est la chute de l’Homme qui a poussé le Seigneur à mettre en place les âges, les temps, les différentes générations... Mais un même temps Dieu, avant de créer le monde, les anges, tout, Il savait qu’Il allait créer un homme, que cet homme allait chuter et qu’Il allait mettre en place des âges. Il savait tout cela à l’avance. Pourquoi Il n’a pas arrêté le processus du péché ? Il est Dieu, Il fait ce qu’il veut. Il n’a de comptes à rendre à personne. Et quelqu’un a compris cela, David dans Psaumes 115 au verset 3, il dit notre Dieu est au ciel et non pas Vatican ou ailleurs. Il dit et Il fait tout ce qu’Il veut. Parce que, à un moment donné, il se posait des questions Dieu pourquoi y a ça, pourquoi il y a ci ? Il a compris un jour que « Je suis Dieu, Je fais ce que je veux. » Et il l’a écrit.
Seigneur sauve-nous !
Alors nous sommes dans 1 Corinthiens chapitre deux verset sept pour vous montrer qu’avant les âges il n’y avait pas de temps.
« Mais nous prêchons la sagesse de Dieu, qui est un mystère, c'est-à-dire cachée, que Dieu avant les âges, avait prédestinée pour notre gloire, 8 sagesse qu'aucun des chefs de cet âge n'a connue, car s'ils l'avaient connue, ils n'auraient pas crucifié le Seigneur de gloire. » 37 43
Avant les âges : donc là vous avez une information importante ; il y avait autre chose avant les âges. Donc on voit bien qu’il y avait un autre temps avant les âges. En fait, il n’y avait pas de temps c’était l’éternité. « Que Dieu avant les âges », donc avant les âges c’était l’éternité. C’est-à-dire : quand Dieu a créé Adam, Dieu l’a créé dans l’éternité. Il a créé pour qu'il vive éternellement, quand Il a dit : créons l’Homme à notre image, c’était l’éternité. Et quand Il a créé l’Homme, c’était l’éternité. Quand la Bible dit que l’Homme devint une âme vivante c’était l’éternité. Et c’est pour cela que le Seigneur lui a dit : « si tu manges ce fruit tu mourras tu mourras. » C’est-à-dire tu seras limité par les âges, ta vie va couler comme un sablier jusqu’à ce qu’il n’y a plus de sable en haut et là c’est fini. Donc, c’est le péché qui a permis au Seigneur de mettre en place les âges. C’est l’Homme lui-même en fait. Et ça, c’est terrible quand même ! Cet âge-là principal, c’est ce qu’on appelle aussi : le monde dans lequel nous sommes, le temps dans lequel nous sommes. C’est pour cela Paul dit : rachetez le temps.
Ici c’est l’éternité bien sûr, avant l'intervention de satan et la chute d'Adam. Et plus loin, c’est aussi l’éternité. C’est comme si l’éternité a été coupée en deux, comme un fil. Vous comprenez ? Dieu a prévu que l’homme vive éternellement, c’est une ligne continue, pas discontinue, mais à cause du péché, ça fait ça. Et là, il y a une parenthèse : ça s’appelle le temps. Qu’est-ce qu’il se passe ? Comme nous sommes liés par le temps, nous sommes confinés par le temps, le temps nous tue. C’est ça le temps. Que tu dors ou pas, le temps te tue à petit feu. Que tu le veuilles ou pas. Que tu ailles dans tous les sens, dans n’importe quelle direction, tu es rattrapé par le temps. Conçu dans le temps, on grandit dans le temps et au fur et à mesure qu’est-ce qu’il se passe ? On vieillit. On se rase la barbe, ça repousse, les cheveux, ça repousse, les ongles ça repousse... La vue baisse, l'ouïe baisse... Les jambes commencent à trembler. On dit : il est pris par le temps. Et Dieu lui, Il est hors du temps. Donc Adam a créé un paradoxe temporel. À cause du péché, bon ce n’est pas vraiment ça, mais il a créé un trou, pas un trou noir.
Et satan devient justement le dieu ici [Shora Kuetu montre sur le tableau l'espace entre les deux éternités] et lui, il sait que le temps va s’arrêter. Alors il nous aveugle avec des choses passagères. Parce que lui, il a connu ce temps d’avant. Il a connu l’éternité et il sait qu’il y aura une autre éternité devant. C’est pour cela qu’on parle de l’éternité passée et de l’éternité future mais en fait pour Dieu ça continue. Pour les anges, il n’y a pas eu d’arrêt. Mais pour nous, il y a eu un arrêt une parenthèse. Et maintenant satan connaît, il sait qu'il y a des personnes qui sont appelées à vivre pendant l’éternité avec le Seigneur. Donc pendant ce temps court Dieu dit : Rachetez mon peuple, rachetez le temps parce que ça va finir. Satan vient il dit : t’as vu cette belle voiture, tu as vu cette belle maison ? On s’accroche à ces choses-là. Et on perd le temps et quand on arrive ici, quand notre temps arrive à la fin, on meurt et, tac, on bascule dans l’éternité, mais soit en bas soit en haut...
C’est terrible ! Qui commence à saisir ?
C’est pour cela le Seigneur a toujours dit : Aujourd’hui repentez-vous ! Aujourd’hui, Maintenant c’est aujourd'hui le jour du salut. Parce que demain ? Jacques dit : il ne faut pas dire que demain nous irons, ici nous ferons ceci nous ferons cela, il dit : vous ne connaissez pas ce qui peut arriver demain.
2 Corinthiens chapitre quatre verset trois : « Si notre Évangile est encore voilé, il ne l'est que pour ceux qui périssent ; pour les incrédules dont le dieu de cet âge a aveuglé l'entendement, afin qu'ils ne soient pas éclairés par la lumière de l’Évangile de la gloire de Christ, lequel est l'image de Dieu. »
Donc il a aveuglé, le dieu de ce siècle a aveuglé l’entendement des personnes, l’esprit des personnes qui ne comprennent pas le message de Dieu, l’Évangile. Donc Adam tombe, une parenthèse s’ouvre, c’est comme si l’éternité été coupée ici pour les hommes et non pour les anges, non pour Dieu. Du coup satan vient, il dit : « Je prends les clés et je vais régner pendant ce temps où les humains vont être confinés, écrasés par le temps. »
Pour comprendre encore le temps. Vous êtes dans une pièce et le toit se met à descendre. Vous comprenez ? Il y a une pression qui est exercée sur vous. Et indépendamment de votre volonté, vous commencez à rapetisser, à devenir petit petit petit jusqu’à ce que vous allez être écrasé, ça s’appelle la mort. Et pendant que ce toit descend sur vous, Dieu, qui est hors de cette pièce, regarde et Il dit : « Repentez-vous ! Repentez-vous, préparez-vous ! ». Mais satan, qui est dans cette même pièce, qui lui n’est pas confiné par le temps, séduit les gens et ils ne voient pas que le toit descend sur eux.
Ça, c’est le premier âge, l’âge du règne du péché. Ça c’est le principal. Satan règne, même si cet âge est découpé par plusieurs autres âges, celui-ci est comme une ligne continue, pareille, jusqu’à la fin.
C’est pour cela les apôtres posent la question au Seigneur dans Matthieu 24 verset trois : « Puis s'étant assis sur la Montagne des Oliviers, ses disciples vinrent à lui en particulier, et lui dirent : Dis-nous quand ces choses arriveront-elles, et quel sera le signe de ton avènement et de l'achèvement de l'âge ? »
De quel âge parle-t-on ici ? Pas de l’âge de la loi, pas de l’âge de la promesse, mais il est question de l’âge du règne du péché. Parce que, quand Adam est tombé dans le péché, il y a comme un monde qui a été créé. Ce monde s’appelle l’âge, le temps. C’est là que les temps, les âges, ont été créés. Donc un monde, qui n’a pas connu avant, a été créé. Ce monde, c'est le monde du règne du péché, c’est la période, je peux dire aussi période, c’est la période de la domination du péché, du règne du péché. Que les hommes le veuillent ou pas ils sont tous pécheurs, ils naissent pécheurs et sont contaminés par le péché, ils doivent lutter avec le péché et les démons dominent, règnent sur beaucoup de gens, d'où les esprits de domination. Donc en péchant, c’est comme si Adam mettait en place ce monde. Bien sûr, le Seigneur a prévu ces choses dans sa souveraineté mais c'est le pécher qui a poussé le Seigneur à mettre en place ces âges. Donc les apôtres disent : Seigneur, quand est-ce que cet âge va finir ? C’est ça la question des apôtres. Ce n’était pas quand est-ce que la terre va être détruite ? Quand est-ce que Tu vas mettre fin au règne du péché ? Ce qu’on appelle la fin du monde. Parce qu’ils étaient sous la domination des Romains, quand est-ce que Tu vas mettre fin à la domination des hommes sur les autres hommes ? Est-ce que la fin du monde interviendra ? Ils voulaient dire aussi littéralement : quand est-ce que Tu vas établir ton royaume ? C’était ça leur préoccupation majeure, ce n’était pas la destruction de la terre comme beaucoup l’ont cru hier. Et Jésus dira, d’abord dans la parabole du blé et de l'ivraie, Il leur avait dit quand est-ce que l’achèvement de l’âge allait intervenir, Il avait dit c’est pendant la moisson car la moisson c’est la fin du monde ou l’achèvement de l’âge. Et la moisson c’est quand ? Quand les anges reviendront avec le Seigneur pour séparer les chrétiens qui vont se convertir pendant la grande tribulation et les païens. La séparation du blé et de l'ivraie. C’est là la fin du monde mais là la terre n’est pas encore détruite, le royaume n’est pas encore tout de suite établi, donc la fin du monde ce n’est pas les catastrophes les avions tombent ce n’est pas ça la fin du monde. La fin du monde qu’en Jésus-Christ reviendra, Il va mettre fin à ce monde tel que nous le comprenons le règne des péchés, le règne des hommes sur les autres hommes. Pour comprendre encore l’âge, les âges ici on peut traduire aussi : par le système des hommes ou le système actuel des choses. Rappelez-vous bien qu’Il va détruire deux systèmes qui règnent sur ce monde : le système politique et le système religieux. Donc Babylone. On est d’accord ? Donc la fin du monde, c’est la fin du Babylone parce que le monde c’est Babylone, Babylone c’est le monde. On comprend mieux les choses-là.
Seigneur enseigne-nous...
Rappelez-vous bien, je vous pose la question qui a introduit humanité dans le temps limité ? Adam. Donc c’est lui qui a introduit le monde, à cause du péché, dans le système actuel des choses. Et les apôtres disaient maintenant Seigneur, toi qui es le deuxième Adam, quand est-ce que Tu vas mettre fin à ce monde ? C’est ça la question des apôtres. Le premier Adam a introduit l’humanité dans le temps limité et le deuxième Adam va mettre fin à ce monde pour nous introduire dans un autre âge. Après cet âge-là, il y a un autre âge qui arrive. On va en parler. Seigneur sauve-nous !
Luc chapitre 20 verset 35, mais juste avant de lire ce verset lisons Éphésiens chapitre deux à partir du premier verset : « Et lorsque vous étiez morts dans vos fautes et dans vos péchés, 2 dans lesquels vous marchiez autrefois, suivant l'âge de ce monde… »
Suivant l’âge de ce monde, et c'est que nous faisions avant... Et Segond traduit ce passage comment ? Là ils ont vraiment fait n’importent quoi : "selon le train de ce monde". Alors que "Aion" ne veut dire en aucun cas "train". Va trouver TGV dans la Bible ! Le train c’est aussi le mode de vie. Vous comprenez. La c’est juste pour... C’est vrai que l’idée, on peut la trouver mais là il faut traduire les choses correctement. L’âge de ce monde. Monde ici ce n’est pas Aion, monde c'est "cosmos". Donc lorsque les Grecs voulaient parler de la beauté du monde, de l’organisation du monde, d’un monde organisé dans l’harmonie, ils n’utilisaient pas Aion ils utilisaient "cosmos" qui veut dire un gouvernement bien organisé, un monde bien harmonieux. Ça c’est l’ordre. Là, Paul nous fait comprendre que, malgré l’ordre dans ce monde, malgré une certaine organisation, c’est ça le "cosmos", néanmoins cette organisation fait partie de lâge c’est-à-dire d’un monde qui va être détruit, qui va s’arrêter. C’est ça l’idée de Paul. Il dit avant on suivait l’âge de ce monde, c’est-à-dire l’organisation harmonieuse de cet âge. Pourtant ça va passer, mais on était ébloui. Cet âge va finir. De la chute de l’homme au retour du Mashiah : l’âge principal. Ça on l’a compris. On va lire un passage qu’on a vu tout à l’heure pour vous montrer qu’après cet âge-là principal donc l’âge du règne du péché. Il y a un autre âge qui vient et nous l'attendons justement.
Nous sommes dans Luc chapitre 20 verset 35 : « mais ceux qui seront trouvés dignes d'avoir part à l'âge à venir et à la résurrection des morts ne prendront ni femmes ni maris. »
Donc il y a un âge à venir. Vous voyez bien que ça, ce sont des passages que vous devez noter, qui vous montrent qu’il y a plusieurs âges. Donc il y a un âge à venir. Il faut être trouvé fidèle pour faire parti de cet âge. Au Seigneur, merci ! Alléluia ! Amen.
Éphésiens chapitre deux verset sept : « afin de montrer dans les âges à venir les immenses richesses de sa grâce par sa bonté envers nous, en Jésus-Christ. »
Dans les âges avenir il n'y en a pas seulement un, mais il y en a plusieurs. Qu’est-ce qui nous raconte encore ce Monsieur ? Il n’y a pas un seul âge, mais il y a là deux ou trois autres. Mais oui bien sûr on va le voir pas de problème. Vous notez tout ça. Vous pouvez même écrire des livres là-dessus si vous voulez.
Hébreux chapitre six verset cinq : « qui ont goûté la bonne parole de Dieu, et les puissances de l'âge à venir. »
Les puissances de l’âge à venir. Et si ces gens tombent, c’est impossible qu'ils reviennent encore à la conversion. On a goûté aux puissances de l’âge à venir. C’est ça la conversion. Dieu te montre, te donne un avant-goût de l’âge à venir. Et toi, tu te dis : Non moi je ne veux plus être ébloui par l’organisation de cet âge présent. C’est fini. Vous avez compris ? Gloire à Dieu !
Il y a un passage aussi qu’il faut noter par rapport à la fin de l’âge, pour que vous compreniez que cet âge va finir. La fin du monde. Matthieu 28 verset 20 : Et voici je suis avec vous jusqu’à la fin ou l’achèvement de l’âge. 
Matthieu 28 :20 : « Et enseignez-leur à garder tout ce que je vous ai ordonné. Et voici, JE SUIS avec vous tous les jours jusqu'à l'achèvement de l'âge. Amen ! »
Jusqu’à la fin du monde, c’est-à-dire « quand Je reviendrai avec les anges avec l’Église pour mettre de l’ordre », c’est ça la fin de l’âge actuel. Donc regardez bien vous avez un sablier. Et vous avez le sable, ça coule. Et pendant que le sable coule, le Seigneur continue à être avec nous. Et quand il n'y aura plus de sable ici, dans le sablier, alors cette coupe en bas sera pleine. Et c’est quand la coupe déborde que Dieu descend. Vous comprenez ? Et là maintenant Il dira : « La coupe d’en bas est pleine Je vais descendre pour juger le monde », c’est ça la fin du monde, c’est quand l’Église va juger les anges et le monde. Selon 1 Corinthiens six : ne savez-vous pas que les saints jugeront le monde. C’est ça la fin du monde : c’est le jugement des nations. Mais après le monde, la terre, va continuer encore parce qu’il y a 1000 ans sur terre avec le Seigneur.
Dans la Bible, il y a beaucoup de choses, si Dieu t’ouvre les yeux. C’est pour cela qu’avant d’enseigner, il faut être enseigné. Il faut être enseigné. Et chez les hébreux l’enseignement n’était pas réservé aux jeunes, c’était les vieillards, parce qu’il y a l’expérience.
Et là mes amis, le Seigneur dit : Je suis avec vous jusqu’à l’achèvement de l’âge. Quelle promesse ! Quelle belle promesse Il nous a faite ici. Magnifique Seigneur...
Donc le temps coule. Comme les scientifiques nous l’ont appris. L’écoulement des temps. C’est ça. On dit il n’y a pas longtemps elle était enceinte, elle a accouché. Le temps passe, tu es embarqué. Tu veux faire stop. Tu ne peux pas. Tu es coincé. De la naissance à la mort. L’achèvement. Voyez logiquement on doit mourir à quel âge selon la Bible ? 70 ans et pour les plus forts 80 ans. Vous voyez l’image de l’achèvement du temps. En 80 ans le temps coule, le temps va s’achever en 80 ans. Le Seigneur dit : Vous ne voyez pas qu’il ne vous reste que très peu de temps. Accrochez-vous à moi pour être dégagés du temps. Non, à 80 à 75 ans on est toujours accroché au monde, toujours avec les belles voitures. Tu ne te rends pas compte que bientôt c’est fini. Ton temps s’achève bientôt. Les vrais prophètes ont la notion de l’achèvement de leur temps. Et quand Paul était à la fin il dit : j’ai achevé la course. C’est ça l’achèvement du temps. J’ai combattu le bon combat, j’ai garde la foi et j’ai achevé la course. Désormais la couronne m’est réservée. Parce que le temps ne nous appartient pas. On le dit souvent.
Maintenant l’homme tombe. De la chute au retour du Mashiah, c'est le règne du péché. L’homme devient aveuglé par le péché. Donc ils ne pouvaient plus avoir, les descendants d'Adam, la pleine révélation de Dieu. Déjà quand Dieu est venu le soir pour parler à Adam... Là c’était l’introduction maintenant le message commence parce qu’Il est sur moi bien comme il faut leur. On acclame le Seigneur.
On le sait quand Il te saisit, c’est magnifique ! Et vous me dîtes d’arrêter le message, de changer le message. Attendez... Prenez tout ce que vous voulez sauf le Saint Esprit. C’est magnifique quand Il t'attrape comme ça.
Regardez bien. Est-ce qu’on peut acclamer le Saint Esprit s’il vous plaît ? C'est beau Alleliua !
C’est fort. Maintenant Adam tombe dans le péché, il devient comme un bébé, ignorant. Voyez ce que je veux dire ? Vous ne pouvez pas donner à un bébé n’importe quelle nourriture. Il y a les premier âge, deuxième âge, troisième âge... Si vous lui donnez le quatrième âge : constipation. Adam tombe, il devient un bébé ignorant. Le Seigneur vient lui parler, le vent est arrivé dans le jardin d’Éden. Il entend la voix du maître. « Adam où es-tu ? » Quand Adam a entendu les éclairs, c’est comme ça que Dieu est quand Il descend comme sur le mont Sinaï. Là Il est dans la joie, Il descend pour parler à son peuple, et c’est des éclairs, des coups de tonnerre. Adam, il se cache. Pourquoi ? Il a eu peur. Parce que c’était un bébé. La notion, la connaissance, tout a disparu. Parce que, par le péché, on perd la connaissance. On perd la Révélation. On perd la communion. Il a tout perdu Adam. Alors il va prendre des feuilles de figuiers, il se fait des vêtements. Pourquoi ? Parce qu'on ne peut pas paraître devant Dieu nu. C'est pour cela que Dieu avait demandé à Moïse de lui faire des vêtements pour le grand prêtre et le prêtre qui s’approchait de Lui. Ce sont les vêtements que Adam avait perdus. La tiare, le casque du Salut, c'est Yehoshua, dont le nom signifie Yahweh est Salut. La ceinture, Yehoshua. Le bouclier de la foi Yehoshua, les chaussures Yehoshua, Adam avait ça. Donc quand il tombe dans le péché, il perd ça. Il me faut d’autres vêtements pour paraître devant Dieu. Donc il va mettre les feuilles et quand Dieu va venir le soir, les vêtements ont éclaté, il se retrouve nu. Il s'était habillé avec des feuilles mais quand Dieu vient, Adam était nu. Il a dit : Je suis nu. Il n’y avait plus de feuilles, c’était parti. Ça n’a pas résisté à La Présence. Donc il se cache. Dieu vient plusieurs années après sur le mont de Sinaï, Il dit à Moïse : Que le peuple vienne autour de la montagne comme ça Je vais descendre et ils vont voir. Dieu descend Il parle. Le peuple dit à Moïse : s'il te plaît dis à Dieu de ne plus nous adresser une seule Parole de peur que nous mourions. Parle toi avec Dieu et viens nous transmettre son message parce qu’on tremble.
Sur le mont de la transfiguration Dieu descend et Pierre, Jacques et Jean se retrouvent par terre, ils ont tremblé. Dieu dit : « Bon comme l’Homme tremble à cause de ma présence qu’est-ce que je vais faire ? Si je lui donne toute la révélation de ma personne il va fuir, il va mourir. Alors Je vais couper ce temps, comme le lait, en plusieurs âges, le lait premiers âges, les deuxièmes âges... jusqu’à ce que la révélation pleine vienne. » La pleine révélation. Alléluia !
Est-ce qu’on peut acclamer le Saint Esprit frères et sœurs ? Il est magnifique notre Dieu, Il est glorieux !
L’apôtre Paul dit : « Aussi longtemps que l’héritier est enfant ignorant, il ne diffère en rien d’un esclave quoi qu’il soit le maître de tout... » Donc par le péché nous sommes devenus des ignorants. Dieu dit : « Si je leur donne tout, ils vont être constipés donc il faut donner petit à petit. Donc coupons cet âge-là, l’âge principal, en plusieurs petits âges. »
Nous sommes dans Apocalypse chapitre 19. Écoutez il y a quelque chose de fort ici, qu’un ange a dit à Jean. Au verset 10 : « Alors je tombais à ses pieds pour l'adorer, mais il me dit : Garde-toi de le faire ! Je suis ton compagnon de service, et celui de tes frères qui ont le témoignage de Jésus. Adore Dieu ! Car le témoignage de Jésus est l'Esprit de la prophétie. » Le témoignage de Jésus est l’esprit de la prophétie. Écoutez très bien ici. Nous parlons de la prophétie biblique donc le témoignage de Christ est l’esprit de la prophétie. Or l’Esprit ici vient de "pneuma", en grec, qui veut dire quoi ? Qui veut dire "vent" d’abord. Ce mot signifie d’abord "vent" pas premièrement "esprit". Vous allez comprendre pourquoi. Le vent souffle... Et la racine de pneuma c’est"Pneo" : Souffler. Le verbe souffler, respirer. Ça, c’est la racine de pneuma. On va comprendre pourquoi, qu'est-ce que c'est ça vraiment.
Nous sommes dans Jean chapitre trois verset huit.
On va aller rapidement parce qu’il y a une onction sur moi, je suis tout excité. Le témoignage de Jésus est l’Esprit de la prophétie, en fait littéralement : le témoignage de Jésus est le mouvement du vent, parce que "pneuma" veut dire aussi "mouvements", d’accord ? Mouvements du vent, le mouvement de l’air, c’est ça le pneuma, pneuma veut dire vent ou encore mouvement de l’air, ça ne vous dit rien ? « Au commencement Dieu créa les cieux et la terre, la terre devint informe et vide, et il y avait l’Esprit de Dieu qui se mouvait au dessus des eaux » donc il y avait le mouvement de l’Esprit de Dieu au-dessus des eaux. Le déplacement. Vous comprenez ? D’Esprit, le vent de Dieu c’est toujours déplacé. Donc ça veut dire quoi ? Dans Jean 3:8, le vent souffle. Le  vent souffle, Pneo, où Il veut. Tu en entends le bruit mais tu ne sais ni d’où Il vient ni d'où Il part. Donc le vent de Dieu sort de l’éternité ici, et va souffler tout au long de cet âge. Jean dit : le témoignage de Jésus. Par le témoignage d’un homme, pas la révélation de Shora, pas la révélation d’un docteur, pas la révélation d’une église, d’un pape mais la révélation de Jésus de Nazareth. Littéralement je vais vous dire ceci, ce que l’ange a dit. L’homme tombe dans le péché, il rentre dans un monde où il est coincé dans le temps, mais Dieu veut sauver cet homme-là. Il va par son Esprit souffler, le temps c’est comme un tuyau et nous sommes coincés là-dedans. Et dans ce tuyau, il y a un mouvement de l’Esprit jusqu’à la fin de ce tuyau. Et pendant la traversée du tuyau, pendant que le vent traverse ce tuyau, ce vent apporte la révélation de Jésus-Christ. Parce que, en dehors de Jésus-Christ, il n’y a pas de salut, il n’y a pas de guérison, il n’y a pas de délivrance, il n’y a pas de miracles. Le vent souffle encore mes amis ! Il est là ! A genoux !
C’est pour cela, à la naissance de l’Église, il y a eu un vent impétueux qui est sorti du ciel. La Parole devient vivante, les écailles tombent encore ce soir.
Seigneur, nous sommes à genoux pour reconnaître ta grandeur, ta majesté, pour te reconnaître, Toi le seul véritable Dieu que nous adorons, Jésus de Nazareth.
Vous garderez ma Parole. Nous pouvons l’acclamer que toute la gloire lui revienne, merci Seigneur Jésus. !
[Une personne, parmi les apprenants, dit : « Mon fils, tu prêches ma Parole, Shora, prêche ma Parole, les gens viendront, les gens viendront, annonce mon Évangile. Prêche ma parole. Prêche ma Parole à toutes les nations... »]
Voyez mes amis, c’est terrible comment la Parole devient vivante, devient Vie. Donc le Seigneur voit son peuple enfermé dans ce tuyau, qui est le temps, l’âge. Et Il est l’Éternel en dehors du temps. Et Il souffle de sa bouche, Il souffle. C’est l’Esprit. Pneuma veut dire aussi haleine, c’est comme notre haleine. L’Esprit de Dieu c’est l’haleine de Dieu, le souffle. Et quand l’Esprit viendra Il ne parlera pas de lui-même, Il parlera de moi. Donc pendant tout cet âge-là, le vent il y a un mouvement de Dieu. D’Esprit saisit David, l'Esprit saisit Gédéon,... l’Esprit c’est le mouvement, le vent à chaque fois, c’est pourquoi quand Dieu prend Ézéchiel et l’amène sur cette vallée, Il lui dit : Fils de l’homme parle, et quand il a parlé, il y a eu un mouvement, le vent a soufflé. Il dit : Dis au vent de souffler des quatre coins de la terre mon Dieu mon roi. Et le vent a soufflé encore. Et là le souffle amène à chaque fois la révélation de qui ? De Jésus de Nazareth. Et quand l’Église est née il y a eu quoi ? Un vent impétueux, un vent qui sort d’où ? Ce vend sort toujours du ciel. C’est pour cela le Seigneur a dit : le vent souffle où il veut tu en entends le bruit mais tu ne sais pas d’où il vient ni ou il va. Il vient du ciel, Il attrape les gens ici Il leur révèle Christ, Il prend ses gens, Il les amène au ciel. Mon Dieu, mon roi, c’est comme un tourbillon. Ça vient, ça arrache les gens qui étaient enfermés par leurs familles, qui étaient dans les liens familiaux, Il les arrache du péché, Il leur révèle l’amour de Jésus de Nazareth, ils tombent amoureux de Jésus de Nazareth. Ils découvrent Christ, la Parole Vivante. Ils sont arrachés de la terre jusqu’au ciel. C'est pour cela, Jean dit : le témoignage de Yehoshua c’est le mouvement du vent, de l’air, c'est ça qu’il faut comprendre. Le témoignage Jésus c’est le but de ce mouvement de l’air, de l'haleine de Dieu. C’est pour révéler Christ. Voir le Seigneur. Dieu qu’est-ce qu’Il fait ? Il va découper ce temps en plusieurs morceaux afin que nous supportions la révélation. Donc Il se révèle au fur et à mesure. C’est pour ça, Pierre nous dit : les prophètes qui ont prophétisé touchant la grâce ils voulaient sonder l’époque et les circonstances marquée par l’esprit de Christ qui était en eux. C’est son Esprit qui guidait les prophètes. C’est son vent. Et un avion ne peut voler sans le vent. Tu veux le décollage de ta famille, de ton œuvre, de l’œuvre que Dieu t’a confiée ? Il faut le vent. C’est le vent de Dieu, l'Esprit de Dieu qui peut te sortir de l’attraction terrestre. Il vient et Il découpe. Mon Dieu !
Beaucoup ont parlé du premier âge avant la chute de l’homme comme de l’âge de l’innocence. Ça c’est l’éternité, oui il y avait l’innocence mais il n’y avait pas de temps. Donc on ne va pas compter cet âge comme étant le début des sept âges, parce que c’était l’éternité. On peut le faire mais bon, je préfère commencer par là quand l’homme a chuté. Pour votre information là, avant la chute, c’est l’innocence, l’Homme était innocent avant sa chute c’était l’éternité quand même, l'innocence et bien sûr l’éternité passée continue toujours ici. Mais vous remarquerez que pendant ce temps où l’Homme n’était pas du tout dans le péché, Dieu s’était pleinement révélé. Là on voit déjà Dieu depuis Genèse 1. Au commencement : Dieu. Et d’emblée, on nous dit qu’il y a Dieu, Il est au ciel donc  il faut qu'Il se révèle. Alors Dieu dit quoi ? Il y avait les ténèbres à la surface de l’abîme et l’Esprit se mouvait au-dessus des eaux. Et Dieu dit : Que la lumière apparaisse. Esaïe nous dit que : Yahweh est la lumière. Ça vous le savez. Dieu, dès le commencement, nous dit qu’Il est la lumière. En fait la première révélation de Dieu que nous avons le reçu c’est la lumière. Et ça c’est fort. La lumière. Esaïe 60 nous le dit : « Lève-toi, sois illuminé, car ta lumière arrive, et la gloire de Yahweh se lève sur toi. »
Donc la première révélation que Dieu nous donne de Lui c’est la lumière, c’est-à-dire la gloire. On ne peut pas dissocier la lumière de la gloire. Le feu. La lumière c’est le feu. Ça, c’est la première révélation que nous avons dans la Bible de Dieu. Que la lumière arrive, que la lumière apparaisse. Donc ça veut dire que si Dieu veut faire quoique ce soit dans nos vies il amène d’abord la lumière. Dans le l’âge de l’innocence, Adam était en pleine lumière. Parce que quand on nous dit que Adam va se cacher, voilà les ténèbres, il se cache. Satan se cache. Les cafards quand on allume la lumière dans une pièce ils se cachent. Ils ne supportent pas la lumière. Pendant l'âge de l’innocence, c’est une période indéfinie d’éternité, Dieu s’est révélé, aussi aux anges, comme étant la gloire, la lumière qui éclaire tout. En fait cette lumière expose tout. C’est pour cela quand il y a un mouvement de réveil quelque part, quand il y a une réforme, c’est tout de suite la lumière qui arrive. Et là où il y a la lumière il y a forcément la séparation. C’est obligé. Là où il y a la lumière forcément, là où la lumière arrive, la séparation est obligatoire. Donc on ne peut pas avoir des méga Church avec la lumière de Dieu. C’est impossible. Oublier cette pensée là... Jésus la lumière du monde a fini seul. Il ne faut jamais l’oublier. Lève-toi et sois éclairé car ta lumière arrive. Donc c'est une lumière qui marche. Nous sommes dans la même configuration dans Genèse 1.
Esaïe 60 verset 19 « Tu n'auras plus le soleil pour la lumière du jour, et la lueur de la lune ne t'éclairera plus, mais Yahweh sera pour toi ta lumière éternelle, et ton Dieu sera ta gloire. »  
Donc si Yahweh est la lumière éternelle qui ne s’arrête jamais, Yahweh est cette lumière et Jésus vient et Il dit : Je suis la lumière, donc il ne peut pas y avoir deux lumières. Donc si Jésus est la lumière du monde, Jésus est Yahweh. Donc quand Dieu dit : Que la lumière arrive, paraisse. Littéralement Dieu dit : Que Jésus vienne.
Verset 20 : « Ton soleil ne se couchera plus, et ta lune ne se retirera plus, car Yahweh sera pour toi la lumière éternelle, et les jours de ton deuil seront finis. »
Ton soleil : donc Il se révèle comme le soleil, qui ne va plus jamais se coucher. On est d’accord. Quelqu’un a dit tout à l’heure jusqu’à ce que le l’étoile du matin se lève dans vos cœurs et Jésus dit : Je suis l’étoile brillante du matin. Jésus-Christ est la lumière, c’est lui notre soleil véritable. Et on continue. Et ta lune ne se retirera plus...  Mes amis, vous voulez que Dieu se serve de vous, que Dieu vous accompagne ? Soyez dans la lumière. Et quelqu’un a dit : au commencement était la Parole et la Parole était tournée vers Dieu et Dieu était la Parole. Et non la "Parole était Dieu". Et Dieu était la parole. Ça aussi on a rectifié parce que tout le monde a mis : la Parole était Dieu alors que le grec nous dit : Et Dieu était la Parole : ça renforce encore la divinité de Yehoshua. Qu’est-ce qu’on apprend ? On nous dit que cette Parole était la lumière des hommes qui était au commencement. Et la lumière brille dans les ténèbres et les ténèbres ne l’ont pas saisi. Tout le monde a mis "reçu", mais non c’est "saisir", il faut saisir son temps quand la lumière passe parce que la lumière traverse les âges. Quand les autres traducteurs disent : il faut recevoir, ils n'ont rien compris, ils doivent s’asseoir pour être enseignés, ce n’est pas recevoir c'est saisir. La lumière traverse le tuyau, le temps et les enfants de Dieu saisissent. La femme qui perdait son sang la lumière passait qu’est-ce qu’elle a fait ? Elle n’a pas reçu, elle l’a saisie. Et quand on saisit, on reçoit après.
L’aveugle Bartimée, la Lumière passait. Qu’est-ce qu’il a fait ? Il a saisi et ensuite il a reçu la guérison. Vous voulez recevoir sans saisir d’abord. Vous voyez que Jésus est la Lumière. Jésus est celui qui est venu au commencement. Que La Lumière apparaisse. Parce que cette Lumière, comme vous l’avez compris, n’a rien à voir avec la lumière du soleil et de la lune parce que les deux astres, les deux grands luminaires ont été créés le quatrième jour. Mais dès le premier jour on nous dit que la Lumière était là. Et Dieu vit que la Lumière était bonne. Bonne, Dieu le sait ! Il y a des gens qui disent que : Jésus dit qu’il n’est pas bon, mais vous n’avez pas compris, en tant que Dieu, Il est bon. Et Dieu a séparé la Lumière d’avec les ténèbres. Vous savez que quand la Lumière est arrivée les ténèbres ne l’ont pas saisie. Cette Parole est dure, qui peut l’entendre ? Voilà pourquoi on dit qu'il y a toujours des séparations là-bas ? Mais c’est normal, vous ne comprenez pas que plus Dieu envoie la Lumière plus les ténèbres se retirent. Tout le monde part... Vous n’avez rien compris, vous êtes des religieux, vous voulez pouvoir remplir des méga Church ? Vous n’avez pas compris. Et Dieu va séparer. Et Dieu va appeler la Lumière.. Une autre révélation de Yehoshua. Voilà pourquoi on dit le jour de Christ, le jour du Seigneur. Son jour c’est Son jour. Dieu a prévu Ce jour-là. Il y eut un soir et il y eut un matin ce fut le jour Un. Un jour mis à part. Un. C’est le jour. Dès le commencement Dieu nous dit qu’il va y avoir Un jour ou la Lumière apparaîtra. La lumière va apparaître quand ? Maintenant c’est le jour du Seigneur donc dès Genèses 6 là-bas le premier jour c’est Le jour de Christ. C’est Le jour où Je vais apparaître comme La lumière qui éclaire le monde. Les ténèbres couvrent la terre mais sur toi la gloire de Yahweh se lève. Quand l’église est née il y avait des langues de feu. Mais à votre avis c’était pourquoi ? pour éclairer la lumière, Yehoshua. Il dit : Pendant que Je suis sur terre Je suis La lumière du monde, celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres. Donc les choses que l’on cache, où on dit : « il faut la sagesse, il ne faut pas tout dire, il dit tout... » Mais c’est ça La lumière ! Quand on éclaire, tout le monde va voir la saleté qu’il a sur le visage. Là il y a quelque chose à enlever. Mais s’il n’y a pas la lumière, on ne voit rien à enlever.
Donc Adam était dans cette pleine lumière, il a goûté à La lumière, Yehoshua. Dans cet âge, l’innocence, l’éternité bien sûre. Pendant cette période de l’éternité, il n’y a pas de fin. On n’a pas de mots pour dire sinon, on est humain, on comprend pas sans ce mot. Yehoshua se révèle aussi quand Il dit : Créons l’homme à notre image. Le fils est l’image du Dieu invisible. Donc une autre révélation que Dieu a donné de lui-même c’est Adam. Dieu quitte le trône. Les anges le regardent  quitter le trône. Pendant ce temps de l’éternité, Il quitte le trône et Il descend sur terre, pourtant quand Il a créé le lion, Il dit : Que les lions viennent, et les lions se sont créés. Il était sur le trône mais quand il fallait créer l’homme, Dieu dit : Je dois descendre. C’est en prévision de sa propre descente un jour. Et Dieu quitte le trône et on nous dit : l’éternel Dieu forma. Former ici c’est avec tes mains. Forma l’homme de la poussière de la terre. Il a touché l’argile comme ça. L’ange Gabriel, Michael..., tout le monde regardait le Père en train de former quelqu’un. Membre par membre, organe par organe, tel un potier. Et c’est comme s’Il disait : ça, ça va être l’image de ma personne quand Je viendrais. Parce qu'Il savait que satan était déjà là. Satan devait certainement regarder de loin. Il Créé l’homme avec la terre que satan foulait. L’argile et quand Il a fini, Il va maintenant souffler. Il dit : Va dominer, va gérer le monde maintenant. Ça c’est une grande révélation de sa propre personne, de son Être. C’est l’homme. Et quand les anges voyaient Adam, au travers d’Adam ils voyaient Dieu, qui allait venir un jour le Mashiah. Il appelle les animaux, il leur donne des noms : toi c'est lion... N’est-ce pas que nous aurons des noms nouveaux ? Qui va nous les donner ? Yehoshua comme Adam, le premier Adam. Mais Il ne s’est pas arrêté à sa propre révélation. Il dit : Non, si Je me révèle forcément Je veux révéler celle que j’aime. Il n’est pas bon que l’homme soit seul Je lui ferai une aide semblable à lui. Alors Il va l’endormir, la mort de Yehoshua comme vous le savez. Il prend sa cote, l’Église sort. L’église sort. Oh, Dieu est magnifique frères et sœurs. Comment Dieu appelle la mort "le sommeil". Quand Adam est mort Il a dit : Adam dort ; dans les écritures il est rare que Dieu dise : il est mort, Il dit : il dort, Je vais le réveiller. Et Paul dit quoi ? Ceux qui dorment en Christ seront ressuscités. La mort n’existe pas. Pour Dieu tout le monde est vivant. Voilà pourquoi Il se décrit comme le Dieu d’Abraham, d’Isaac et de Jacob car le Dieu de la Bible n’est pas le Dieu des morts.
Il va endormir Adam, voilà Dieu, Il se révèle ici comme le premier anesthésiste. Il se révèle comme le premier chirurgien qui a fait une transplantation d’organes. Il a pris une cote. Il est le premier à avoir fait un don d’organes. Et Ève sort. Il dit : voici cette fois-ci celle qui est l’os de mes os la chair de ma chair. Voilà pourquoi Dieu devait devenir homme pour sauver la chair que tu es, l’os que tu es. Voilà pourquoi quand Il est ressuscité en tant qu’homme il a dit : touchez-moi un esprit n’a ni os ni chair comme vous voyez que j’ai. Il s’est révélé dans cet âge comme étant la résurrection. Parce qu’Il a endormi Adam et Il a ressuscité. Alors que la mort, le péché n’était pas encore sur terre. Satan était là, mais le péché n’avait pas encore frappé l’humanité. Personne n’était encore mort. Mais pourtant Dieu avait déjà vaincu la mort c’est pour cela on nous dit...  quoi ? Mais nous avons un Jésus trop fort ! Jésus est trop fort. Jésus. On nous dit dans Jean 1 : la Parole qui était au commencement et la parole a été faite chair : non. Ce n’est pas "faite", ce n’est pas le verbe "faire" c’est le verbe "devenir". Quand dit la Parole a été faite chair c’est comme si quelqu’un l'a transformée en chair, non le mot exact c'est la Paroles est devenue chair. Pareil comme Adam, Il l'a fait chair lui-même, puis Il a dit : Maintenant je vais devenir homme, et Il est devenu chair. On ne dit pas : Il a habité parmi nous, non, ce n’est pas ça... oui l’idée y est. Mais littéralement : Il a dressé son tabernacle parmi les hommes. C’est la nouvelle BJC, c’est une bombe !
Quand Pierre et Jean disent sur le monde de la transfiguration : Seigneur laisse nous dresser trois tentes. Pierre n’avait pas compris que Yehoshua, le Dieu d’Abraham, avait déjà lui-même dressé sa tente, Son tabernacle. Frères, il y a des choses mes amis. Vous voyez ? Tout ça avant la chute de l’Homme. Il s’est révélé comme la résurrection. Avant que la mort n’intervienne Il nous a démontré la puissance de la résurrection. Jésus a dit quoi dans Jean 11 ? : Je suis la résurrection et la Vie. Tout ça c’est avant. Jésus ! Quand on parle de Jésus, beaucoup pensent que Jésus a commencé à manifester sa gloire quand Il est venu sur terre. Mais ce n’est pas ça, mes amis. Allons dans le passé, allons voir dans cet âge-là. Il ne s'est pas arrêté là. Il se révèle véritablement comme l’Homme Adam, l’homme avec sa femme. Donc quand le Père voyait ce couple-là, Il se voyait lui-même en tant qu’homme avec son ekklesia, avec toi, avec moi, ça s’appelle la prédestination. Ceux qu’Il a connu d’avance, Il les a prédestinés, ceux qu’Il a prédestinés Il les a aussi appelés. Ceux qu'Il a appelés, Il les a aussi justifiés, ceux qu’Il a justifiés, Il les a aussi glorifiés. Il nous a connu d’avance. Ce n’est pas fini. Il créé ce couple : Christ et l’Église.  Il se dit : Maintenant il faut une nourriture éternelle. Une nourriture qui donne la Vie tout le temps, même s'ils ont la vie éternelle maintenant, il faut une nourriture qui donne la vie, c’est ça l’éternité. Il se dit : Je vais leur révéler un autre pas aspect de mon être. Il va planter un jardin, L’arbre était au milieu. L’arbre de vie et Il dit dans Jean 15 : Je suis la vigne ou le cep. Jésus se présente comme ça : L’arbre de vie. C’est un arbre dont le fruit, dont le jus de fruits est assimilé à la vie. Or, c’est la vigne, le vin, l’alliance. Il leur a montré l’alliance. Au milieu. Pas dans un coin. Au milieu. Et Il est assis où sur le trône ? Au milieu. Yehoshua, L’arbre de vie avant la chute. Tout ça, Il l'a révélé à Adam. Et Adam, il prenait ce fruit, il mangeait : Oh, c'est délicieux... Il mangeait Christ...
Rappelez-vous bien que la terre est une copie du ciel. Donc, s’il y avait ce jardin sur terre là-haut il y en avait un autre. Il y en avait même plusieurs, satan avait aussi un jardin, un Eden. Ça, avant la chute, Adam était innocent, Adam jouissait de ces choses et mangeait Christ tout le temps. Il était la copie de Jésus. Est-ce que vous vous rendez compte ? Satan n’est pas la copie de Dieu. Nous ne sommes pas des Dieux, je parle de Yehoshua homme. Copie. Parce que c’est notre grand frère. C’est pour ça que quand on voyait les premiers chrétiens on disait : Ils sont comme le leur maître. Et on les appelait commet ? Chrétiens ! Qui a mangé Jésus , personne. Qui peut te manger si tu crains Christ ? Personne. Et la terre est une copie, tout ce qu’il y avait sur terre c’était la copie du ciel. Tout ça c’est avant, Dieu s’est révélé comme ça mes amis, vous vous rendez compte : lumière, la résurrection, Adam, la plus grande révélation de cette période c'est Adam. Qui est l’Homme ? Qui est l’Homme pour que toi Dieu tu te souviennes de lui ? Il a dit à Adam : tu vas diriger tout ça. Même les démons tu vas les diriger. Tu vas les contrôler. Le serpent était soumis à Adam avant sa chute, aucun démon ne pouvait le terrasser. C’était le gouverneur de la terre. Adam convoquait les animaux et tout monde était là, ça discutait, ça parlait. Les animaux parlaient parce que le serpent parlait. Il a discuté avec Ève. Les chiens n’aboyaient pas. C’est venu après, les chats ne miaulaient pas, c'est venu après. Ça parlait bien comme il faut. Ça chantait. L’ânesse de Balaam a parlé non ? Ça été restauré juste pendant cette période-là. Après c’est parti. À cause du péché. On a mal comprit les choses. Adam pouvait s’asseoir sous un arbre, L’arbre de vie avec un bœuf en train discuter. Adam prend ce fruit, il mange. Les anges venaient parler avec lui certainement. Gabriel, Michael tout ça, tous les anges, les séraphins ça discutait avec Adam, il pouvait aller au ciel quand il voulait, il redescendait. C’est l’image de Christ, c'est l’image du maître. Tout le monde le respectait. Et Dieu savait qu’Adam c’était juste une copie qu’il allait chuter et que lui-même, le vrai Adam, comme Paul le dit, allait venir. Satan n’y voyait que du feu. Seigneur sauve-nous. Vous vous rendez compte ?
Je prends un exemple, aujourd’hui nous avons toutes sortes de cancer qui tétanisent, qui font mal, des dégâts dans les pays, dans les nations. Imaginez avant ce cancer, avant le sida, toutes les maladies incurables, imaginez Que Dieu avait déjà prévu une pilule pour la guérison alors que la maladie n'était pas encore là. Imaginez quand les anges pouvaient lui poser la question : « c’est quoi cette pilule ? » - « ça c’est pour guérir le cancer » « c’est quoi le cancer ? » « ça va venir ». Oh Jésus de Nazareth... « C’est quoi ça maître ? » « Ça c’est L’arbre de vie, les fruits ça apporte la vie » « Ah bon, mais on a déjà la vie éternelle ? » « Ne vous inquiétez pas, la mort viendra un jour,et tous ceux qui regarderont à cet arbre auront la vie. » « Mais c’est quoi les branches de cet arbre ? » « L’arbre là, c’est Christ. Les branches ça c’est l’église. » Nous sommes des branches, des sarments. L’arbre nous porte et nous nous portons des fruits donc on n'a aucune raison de se glorifier. C’est ça l’église : tout était déjà prévu. Et satan a commencé à convoiter ça. Il dit : « Quoi ! cette terre que j’ai foulé c’est lui qui dirige tout ça ici ? Et la terre ! S'il mange le fruit il va vivre éternellement non. Moi j’ai perdu l’éternité. La vie éternelle. Alors je dois le détruire. » Mais ce qu’il ignorait, c'est  qu'on peut détruire une copie, mais l’original impossible. On peut détruire la terre, mais le ciel c’est impossible, parce que le ciel c’est l’original.
Regardez, L’arbre de vie, n’est-ce pas qu’on le voit aussi dans la nouvelle Jérusalem ?, donc vous voyez bien que le premier arbre, le terrestre, c’était une copie. Copie. Satan convoite, il dit : « non, c’est pas possible quel couple magnifique, qu’ils sont soudés, ils s’aiment. C’est ça, non il faut que je détruise. Il faut. » Il va voir la femme, dis à ton voisin: la femme. Vous comprenez pourquoi la femme aime les belles paroles. Vous allez voir un homme qui n’est pas beau mais il sait parler, il va parler, il va voir une belle femme, comment il a fait ? Il parle bien. Il a la tchatche. Il a le verbe. On n’en a vu. Tu dis : mais Seigneur comment il a fait ce monsieur ? Parce que la femme veut qu’on l’écoute, il faut que l’homme soit patient, qu’il soit à l’écoute, qu’il ouvre grandement son oreille et qu’il ait un cœur. Il dit : oui tu as raison. Personne ne te comprend mais moi je te comprends. Parce que la femme c’est le cœur, l’homme c’est la tête, le cerveau. Le cerveau raisonne, le cœur parle. C’est de l’abondance du cœur que la bouche parle. Même s’il n’est pas là, il est patient, tu te vides et à la fin la femme dit : Vraiment il écoute celui là quand même. Il n’est pas beau, c’est pas mon style mais il sait écouter. Donc je crois que je peux. Et la tac, elle tombe amoureuse. Et satan connaît ça. Il sait alors il est parti voir Ève, Adam était à côté. « Quoi ? Dieu a dit : vous ne mangerez pas de tous les arbres du jardin. » Ce n’est pas ce que Dieu avait dit, il a détourné la chose. Pour coincer la femme, une question très insidieuse. Comme la femme aime écouter, elle aime parler aussi. Qui t’a dit de parler avec un serpent ? «  Non, Dieu n’a pas dit ça, Dieu a dit qu’il ne faut pas manger l’arbre qui est là. Sinon on va mourir. » Satan dit « vous ne mourrez pas. Vous ne mourrez pas. Vous serez comme Dieu. » Pour la connaissance du bien et du mal. Mais si vous dites à une femme qu’elle va être Dieu, une divinité. Je vous assure, c’est chaud. L’homme est le chef de la femme et vous dites à une femme qu’elle va être chef. Vous la tuez. On  inverse les rôles, les fonctions. Là, il parle. Elle parle. Et la femme va voir le fruit. On va en parler demain. Là on va parler de l’âge du péché, quand le péché va s’introduire dans le monde.
Donc ce soir, c’est juste une introduction. Il y a l’âge principal, l’âge du règne du péché et bien sûr avant cet âge il y a l’innocence. C’est l’éternité c’est vrai, mais on peut prendre ça aussi comme le premier âge quoique je n’aime pas trop mais ça va nous aider quand même.
Pendant l’âge de l’innocence, avant la chute de l’homme, Dieu c’était déjà révélé :
                                                                                                                                                                                La lumière, le jour,
                                                                                                                                                                                Il a révélé Son jour, le jour où Il va intervenir
                                                                                                                                                                                Il s’est révélé comme étant La résurrection.  On a vu même la terre produire, la terre va donner naissance, des fruits vont germer, des plantes vont germer de la terre, ça c’est l’image de la résurrection. Si ce grain de blé qui tombe en terre ne meurt, il ne peut produire des fruits. Il parlait de sa propre semence, sa propre vie, sa mort et sa résurrection. Donc on a vu tout ça, la résurrection, avant même que l’homme ne soit créé avant même que la mort n'intervienne, le Seigneur c’était déjà révélé comme le Dieu de la résurrection.
                                                                                                                                                                                Il s’est révélé particulièrement comme étant l’homme. Dieu par Adam nous fait comprendre qu’Il allait devenir Homme. L’homme qui va gouverner le monde, qui va asseoir le règne de 1000 ans sur terre. C’est pour ça dans 1 Corinthiens 15 Yehoshua homme est présenté par Paul comme étant le deuxième Adam. Pourquoi ? Parce qu’Il aime l’homme. Il aime l’homme. Dieu aime tellement l’homme. Le Seigneur a beaucoup investi dans l’homme. Et je vais aller encore plus loin il a plus investi dans l’homme que dans les anges. Vous vous rendez compte ?
                                                                                                                                                                                Il s’est révélé aussi pendant sept âges comme L’arbre de vie, L’alliance. Il a dit je ne mangerai plus le fruit de la vigne donc l’arbre de vie.


Questions :
 1)  -  « Le renvoi de Lucifer sur la terre fait-il partie des âges ? »
En fait là, c’est toujours l’éternité. En fait, les âges, les temps limités ont vraiment commencé avec le péché. Mais on va quand même parler de l’innocence c’est aussi l'époque de l’éternité. Donc on va quand même débuter les âges avec l’innocence. C’est l’éternité passée.
 2)  - « Apocalypse 20 10, il est écrit : Et le diable qui les séduisait fut jeté dans l'étang de feu et de soufre, où sont la bête et le faux prophète. Et ils seront tourmentés jour et nuit, d'âges en âges.  Ça veut dire que, une fois qu’il va être délié, il y aura encore d’autres âges ? »
Bien sûr, c'est ce qu’on va développer, comme je vous le disais, après le millénium, il y a d’autres âges qui vont arriver, on va parler de ces âges.
Vous avez compris quand même l’enseignement d’introduction de ce soir ? C’est assez clair ?
3 )   -   «  Les chrétiens qui meurent sont dans la parenthèse, sont-ils toujours dans le temps ? »
Leur corps physique oui, la preuve, ça pourrit ça se dégrade, mais leur esprit sort du temps.
Question : Mais leur esprit est où ?
Réponse : Ils sont dans la gloire.
Question : Dans l’éternité ?
Réponse : Bien sûr, ils rentrent dans un temps indéfini, infini, c’est l’éternité.
4 )  -   « Quand Paul dit que les morts ne vont pas nous devancer, que voulait-il dire ?
Les corps physiques, ceux qui sont morts en Christ, leurs corps physiques qui ne vont pas être réveillés pour nous devancer.
5 )  -  «  Comme on parlait de l’âge depuis tout à l’heure, je me demande si, dans chaque âge, depuis l’ancien Adam, satan a plusieurs facettes, en fait, est-ce que dans genèse on l’appelle le séducteur parce qu’il a séduit Ève ? Et, à chaque fois que les âges se déroulaient satan avait un nom parce qu’il avait une fonction particulière qu’il avait prise ?
Oui, avec le déroulement des âges, les choses se dévoilent, c’est comme un rouleau, Dieu se révèle et en même temps quand Il se révèle à nous, Il nous révèle aussi d’autres aspects de l’ennemi. En fait, c’est jusqu’à la fin, jusqu’à la fin du déroulement De l'âge, la connaissance va augmenter au fur et à mesure on grandit, c'est la croissance forcément.
Est-ce que ça vous intéresse tous ces enseignements ? Oui
6 )  -   « J’aimerais savoir par rapport à Ève, quand elle a péché, la mort est venue et c’est par là que son fils Abel et Caïn, Caïn a tué Abel, est-ce qu’après Dieu leur a pardonnés, à Ève ?
Oui, on verra ça. Tu poses la question demain je vais t’expliquer. Comme on va parler de cette période-là justement, oui, Dieu a pardonné à Adam et Ève parce que dans Genèse 4, on nous dit que les hommes ont commencé à invoquer Dieu.
Ce soir nous avons parlé de l’innocence, l’éternité passée et on l’a utilisé comme étant le premier temps, mais en fait c’est le temps indéfini, le temps éternel, c’est l’innocence. Donc demain à partir de la chute de l’homme on va développer les choses au fur et à mesure, comment pendant ces âges le Seigneur s’est révélé à nous.
7 )  -   « J’avais une question par rapport à Genèse 1 verset 14, c’était le quatrième jour que le Seigneur avait créé les astres pour séparer les temps. Parce qu’en fait vous avez dit que le temps a commence avec le péché mais là on voit qu'Il avait déjà créé ça ?
Dans genèse 1 : 14 on nous dit que le Seigneur au quatrième jour va créer les deux grands luminaires pour marquer les époques, les saisons, le temps. Effectivement, mais ça c’est en prévision de ce qui allait se passer après, parce que le Seigneur savait que l’homme allait chuter. Il le savait. C’est pour cela que ces choses étaient déjà prévues. Et d’ailleurs prophétiquement la lune et le soleil, c’est Israël. Donc ça c’est un encore un enseignement. On a déjà donné cet enseignement-là. C’est Israël parce que Israël est l’horloge de Dieu. En regardant Jérusalem ce qu’il se passe autour de Jérusalem notamment la guerre Israëlo palestinienne on comprend qu'on est vraiment à la fin. Donc ça marque le temps de Dieu.
8 )  -   « Moi j’aimerais savoir, étant donné que la notion d'âge a commencé niveau de la chute d’Adam et qu’avant c’était l’éternité, mais Dieu a créé pendant la période d’éternité les luminaires pour fixer ce qui est les temps, est-ce que ce temps-là c’était par anticipation avec l’âge ? »
La lune et le soleil étaient créés pour marquer les temps, les époques, les saisons. Le Seigneur a fait des copies. En fait le soleil la lune, c’est Dieu lui-même. Il a dit dans Genèse. C’est pour marquer aussi des temps prophétiques. C’est aussi Israël parce que dans la vision de Joseph dans genèse 37 il a vu le soleil, Jacob, la lune, sa mère, se prosterner devant lui. Et les 11 étoiles. Donc ses frères. Et on voit dans Apocalypse 12 une femme qui avait une couronne de 12 étoiles, c’est Israël. Quand Dieu, dans genèse 1, dit qu'Il a créé les deux grands liminaires pour marquer les temps, les époques, des périodes Il parlait aussi prophétiquement d’Israël. Parce que avant la chute de l’homme c’était l’éternité même si il pouvait y avoir plusieurs saisons, l’homme ne pouvait pas souffrir du froid parce qu'il n’y avait pas de souffrance. Mais effectivement Il a parlé aussi en prévision de ce qui allait se passer après. L’éternité, la notion de temps fini n’était pas là. Avant la chez de l’homme, parce que les temps finis, parce que l’homme n’était pas créé pour vieillir par exemple. Nous vieillissons parce que le temps coule, s'écoule, alors que là avant la chute de l’homme les temps ne s’écoulaient pas c’étaient l’éternité.
9 )  -  «  En fait tout ça, c’est vraiment que l’humiliation de l’ennemi, quand je vois les propos par rapport au temps dans lequel on se trouve, avant de commencer les âges il y avait cette éternité qui était déjà placée là, et la création de l’homme, le fait que Dieu a créé l’homme sur la terre, c’est vraiment l’humiliation de l’ennemi face à tout ce qu’il a pu faire au ciel ? »
C'est plutôt, le jugement, Dieu l’a jugé. C’est pour cela que le Seigneur a créé aussi l’homme. Ce n’est pas parce que satan a chuté qu’Il a créé l’homme, c’était dans son plan même bien avant de créer les anges, c’était son plan parfait de créer l’homme un jour. Mais en créant l’homme, Il lui a donné la domination sur toute la création, la création terrestre, même l’univers, mêmes les astres, Adam gérait tout ça. Et d’ailleurs par rapport au temps dont il est question le marquage des périodes, des saisons, selon genèse 1 : 14 vous remarquerez que le calendrier hébraïque. Il y en a quatre. Mais le plus connu état calendrier luni solaire. Les mois sont lunaires donc c’est à chaque nouvelle lune que le mois commence. Et les années sont solaires. Vous savez ça non ? Donc effectivement cette Parole s’est accomplie. Vous ne savez pas ça ? A la prochaine session nous allons parler des calendriers hébraïques. Et là vous allez découvrir des choses mes amis avec les fêtes, avec elle. Pourquoi 7 fêtes pourquoi pas neuf ? Nous allons parler des sept jours de la création. Et pourquoi le septième le shabbat pourquoi Dieu a pris, et non mis six jours, pourquoi Il a pris sept jours. C’est des signatures. Le calendrier hébraïque, le premier donc il y a le calendrier civil, les deux plus grands calendriers et le calendrier religieux. L’enseignement est fini, juste pour vous donner un avant-goût de la prochaine session. Dans le calendrier religieux, la première fête de ce calendrier c’est la tête de shabbat. Non de pâques qui commencent le 14 du mois de Nissan. Mars avril. C’est le premier mois du calendrier religieux c’est le mois d'abib qui veut dire aussi mûrissement des fruits. Des fruits qui mûrissent. Ça c’est le calendrier civile qui commence avec la fête au septième mois, avec la fête des trompette. Et dans ce mois il y a la fête de Yom Kipour le grand jour. D'où la fête des trompette, d’où la dernière trompette qui va retentir. Donc l’église va partir au septième mois mais le mois en question est connu seulement du Seigneur pas de nous, parce que Dieu a son calendrier céleste. Et le septième mois c’est là où le grand prêtre rentrait dans le Saint des Saints. Et là le grand prêtre va se révéler à nous.
Seigneur sauve-nous ! Dieu est grand.
Vous avez été nourris ? On acclame le Seigneur !
Merci Seigneur...




Matthieu 25:1 à 13

Alors le royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, allèrent à la rencontre de l'époux. Cinq d'entre elles étaient folles, et cinq sages. Les folles, en prenant leurs lampes, ne prirent point d'huile avec elles; mais les sages prirent, avec leurs lampes, de l'huile dans des vases. Comme l'époux tardait, toutes s'assoupirent et s'endormirent. Au milieu de la nuit, on cria: Voici l'époux, allez à sa rencontre! Alors toutes ces vierges se réveillèrent, et préparèrent leurs lampes. Les folles dirent aux sages: Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s'éteignent. Les sages répondirent: Non; il n'y en aurait pas assez pour nous et pour vous; allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous. Pendant qu'elles allaient en acheter, l'époux arriva; celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée. Plus tard, les autres vierges vinrent, et dirent: Seigneur, Seigneur, ouvre-nous. Mais il répondit: Je vous le dis en vérité, je ne vous connais pas. Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l'heure. Matthieu 25: 1 à 13