Christ à travers les âges - Troisième partie - Shora Kuetu




On commence l’enseignement parce que ce soir nous allons parler de deux ou trois âges.
Christ à travers les âges. Quand on parle de Jésus-Christ, les gens se disent : « Il est venu il y a 2000 ans ». Mais ils ne savent pas qu'Il a toujours été là. Il a dit : « Avant qu’Abraham fut, JE SUIS ». Abraham a vécu à quelle époque ? Abraham a vécu, on va le voir tout à l'heure, vers 2018 avant J-C. C’est-à-dire plus de 2000 ans avant J.-C. Donc plus de 4000 ans avant nous. Et le Seigneur dit qu'avant qu’Il ne soit là, quand Il était là sur terre, Il a dit à cette époque : « Il y a 2000 avant nous, Abraham, Je l'ai croisé ». C’est pour cela qu’ils ont pris des pierres pour le lapider. Alors on ne peut pas parler de Jésus-Christ sans étudier les âges, ce n’est pas possible. Et comme on l’a vu les âges sont bibliques.

On a vu que les âges sont bibliques, dans 1 Timothée 1 :17, on nous dit que « Dieu est le roi des âges ». "Âge" vient du grec Aion qui veut dire "éternité, pour toujours, âges, génération". D’accord ? L’équivalent hébreu c’est "Dowr" ou Dore qui veut dire "génération, descendants...". On l’a vu. Et on a vu que les âges, il y a des âges qui sont éternels et il y a aussi des âges qui sont limités dans le temps et par le temps. Je suivais les informations tout à l’heure, et quelqu’un disait en parlant d’une personne, d’une star, que : son corps a pris un coup par le poids du temps. Ça m’a interpellé. Le poids. Le temps limité, l’âge limité. Comme un poids, ça t'écrase. Comme je le disais ici. Vous voyez, Dieu parle.
On a vu que ici c’est quel âge (à gauche de la ligne de temps) ? L’âge de l’innocence, c’est l’éternité. L’éternité passée. Et l’homme a été créé ici. Et on a vu ici Christ comme étant la lumière, la résurrection. Et ensuite l’homme va chuter. Genèse 3. Donc c’est quel âge ici ? L'âge du remplacement ou l’âge du péché a commencé ici aussi il n’y a pas de souci. L'âge du péché c'est de la chute au retour de Jésus. Le deuxième âge c’est l'âge du remplacement, ce qu’on a appelé hier l’âge de la responsabilité morale. Mais en fait je préfère l'âge du remplacement c’est-à-dire Adam en tant que gouverneur de la terre a été remplacé par le diable et le diable est devenu le dieu de ce siècle : De L’âge du règne péché ça c’est l'âge principal. Satan est devenu le dieu de cet âge dont Paul parle «  Si notre Évangile est voilé il est voilé pour ceux qui périssent pour ceux dont le dieu de cet âge a aveuglé l’intelligence. » Et les apôtres disaient : « Quand est-ce que ces choses vont arriver ? Et quel sera le signe de ton avènement et de l’achèvement de l’âge ? » Donc c’est cet âge-là. Vous l’avez compris, c'est l’âge du gouvernement du péché, du règne du péché, de la domination de satan, de la mort, nous sommes compressés par le temps ici. Alors les apôtres voulaient savoir quand est-ce que le Seigneur allait venir pour mettre fin à cet âge. Donc on a vu hier l'âge du remplacement ou de l'introduction du péché dans le monde.
Et ce soit on va parler d’un autre âge. On a vu que le Seigneur a coupé cet âge-là du règne du péché en plusieurs âges pour pouvoir se révéler à chaque fois. Parce que l’homme, à cause du péché, ne pouvait plus supporter la révélation de Dieu, sa présence. Dieu comme un père a compris que nous sommes des enfants, des ignorants, à cause du péché. Il va nous donner le lait du premier âge, ensuite en grandissant le lait du deuxième âge et ainsi de suite.
Alors dans le bureau tout à l’heure, je priais dans la présence du Seigneur et là, le Seigneur me donne aussi parce qu’Il est en train de bousculer le nom des âges à chaque fois. Logiquement ici c’est la on a appelé ça l'âge du gouvernement humain alors moi dans le bureau je recevais l’âge de Babylone. L'âge de Babylone, c’est là que Babylone a commencé exactement.
On y arrive, ne vous inquiétez pas. Si on peut lever la main, ça serait bien. Gardez vos questions.
Vraiment il faut avancer...
On est à l’école, s'il vous plaît, on ne parle pas, sauf pour poser des questions.
Nous sommes dans l'âge du gouvernement humain ou encore l'âge de la formation de Babylone, du début de Babylone, du règne de Babylone, sachez que pour Dieu, il y a seulement deux villes. Il y a Babylone et Jérusalem. C’est tout. Babylone représente le gouvernement humain. Le monde. La civilisation humaine. L’organisation gouvernementale humaine, le pouvoir humain. Et Jérusalem représente bien sûr la ville du Grand Roi. Lorsque Babylone était à son apogée, Jérusalem était détruite et lorsque Jérusalem était à son apogée, Babylone était détruite. Et ces deux villes sont toujours en compétition, en guerre je dirais plutôt. Toujours. Soit vous faites partie de Jérusalem soit vous faites partie de Babylone.
Et on a vu l’histoire de Noé rapidement, là on rentre dans le gouvernement humain, dans l’âge de Babylone. Nous sommes dans Genèse chapitre 10. On peut même lire à partir du chapitre neuf verset 29 : «Tout le temps donc que Noé vécut fut de neuf cent cinquante ans ; puis il mourut. » 
Avec la mort de Noé c’est la fin de l’âge, de quel âge ? De l’introduction du péché. C’est comme si Noé était venu clôturer cet âge avec le déluge mais les démons qui étaient là et qui travaillaient dans cet âge continuent bien sûr. Et avec la mort de Noé Dieu va maintenant faire que l'humanité passe à un autre âge. On bascule dans l’âge de Babylone avec qui ? Avec les descendants de Noé.
Chapitre 10 regardez bien : « Voici la postérité des fils de Noé : Sem, Cham et Japhet ; il leur naquit des fils après le déluge. Les fils de Japhet furent : Gomer, Magog, Madaï, Javan, Tubal, Meschec, et Tiras. »
Vous voyez on commence à citer les noms des pays.  Gog et Magog : un prince et son pays. Magog est la Russie et certainement la Chine, des pays du nord. Javan est la Grèce. On commence à citer les nations ici. Qui ne savait pas que Javan c’était la Grèce ? C’est le léopard mes amis.
Chapitre 10 : 3 : « Et les fils de Gomer : Aschkenaz, Riphat, et Togarma. » 5 : «  De ceux-là furent divisées les îles des nations selon leurs terres, chacun selon sa langue, selon leurs familles, entre leurs nations. »
Vous voyez, mais sachez une chose : ces langues, ces îles étaient divisées après la confusion de Babylone. Mais c’était un bloc parlant une même langue, tous les enfants de Noé. Dieu n’avait pas encore confondu leur langage.
Et là on continue au verset six : « Et les fils de Cham furent : Cusch, Mitsraïm, Puth, et Canaan. » Cusch veut dire noir, brûlé par le soleil ou encore Éthiopie. Verset 8 : « Cusch engendra aussi Nimrod, c'est lui qui commença à être puissant sur la terre. »
Donc l’éthiopien va engendrer Nimrod dont le nom signifie "rebelle", l’histoire du gouvernement humain commence avec Nimrod. Vous vous rendez compte ? C’est-à-dire c’est l'archétype parfait de l’Antéchrist. Tout de suite on nous parle de l’anti Christ. On comprend que le gouvernement humain, le gouvernement mondial, s'érige, se dresse, contre la loi de Dieu. L’âge de la naissance de Babylone. L’âge du gouvernement humain. Et là, tout de suite il y a un être, un homme, qui me vient, qui monte sur la scène. Et là, on nous dit d’emblée que c’était un noir. C’est quand même terrible, au comprend pourquoi l’Afrique est dans cet état-là mes amis. Un éthiopien, c’est-à-dire celui qui a commencé à être le premier à régner. Le premier empereur de l’histoire du monde : c’était un éthiopien. Un Africain. Est-ce à cause de cela que l’Afrique est dans cet état ? Certainement aussi... Parce que ce qu'un homme aura semé il le moissonnera. La rébellion ! Regardez les rebelles en Afrique il y a en toujours. Dès qu’un président est élu, il  a peur des rebelles. Et les mêmes, aussi un jour, il va dégommer tout le monde pour ne pas être remplacé. On a des Nimrod à chaque fois en Afrique. Vous voyez ? Il y a une semence qui est là. Qui commence à comprendre certaines choses. Qui n’avait pas vu les choses comme ça ? Guerre avec la rébellion toujours en Afrique. Citez-moi des pays en Afrique où il y a la démocratie, où les présidents sont élus normalement au suffrage universel. Il y en a très peu. C’est comme ça, leurs ancêtres étaient rebelles. Et on nous dit qu’il était un vaillant, c’était un guerrier. Les guerriers massaï en Afrique, les guerriers en Afrique centrale les héritiers, c’est ça. Il y a une semence, il faut qu'on étudie la Parole de Dieu pour connaître l’histoire du monde. C’est important. La nation africaine, c’est la première civilisation. À part celle de Caen bien sûr. L’histoire, quand on était à l’école, nous a appris que l’Afrique est le berceau de l’humanité. On nous le dit mais on nous cache les choses. Ce sont des choses qu’on doit vous enseigner, c’est important.
Vous vous rendez compte ?
On voit pourquoi beaucoup d’africains même ici sont têtus. Les enfants vis-à-vis des parents, têtus. La rébellion, la délinquance… On comprend Nimrod. Il y a une racine qui est là. Il faut insister là-dessus un peu, j’insiste pour que vous compreniez les choses. Et Nimrod c’est lui qui commença à être puissant sur la terre. Donc c’est le premier homme, un éthiopien, un Africain, un noir. C’est lui qui va être le premier homme à être puissant. Vous vous rendez compte. Mais pas avec la puissance de Dieu parce que c’était un rebelle. On comprend l’occultisme aussi en Afrique. Les grigris.
Qui commence à réaliser des choses, mes Amis ? Dis à ton voisin : tout est dans la Bible. Acclamons Jésus-Christ de Nazareth !
Et beaucoup d’historiens disent que par sa puissance Nimrod va être le premier homme à dire à tous les descendants de Noé dans Genèse 11 : « comme nous avons la même langue alors unissons-nous et faisons-nous un nom ». Voilà pourquoi beaucoup d’africains aiment les noms, les titres, archi-Bishop, apôtre, Docteur des nations... Quand ils sont députés c’est toujours : l’honorable député. Il y a toujours honorable avant.
Acclamons le Seigneur pour toutes ces illuminations que Dieu nous donne.
On trouve ça, la titromanie, un petit peu avec la papauté mais il y a une particularité africaine dans la titromanie, c’est un terme que nous avons inventé. C’est-à-dire l’amour effréné pour les titres. "Son excellence". Vous voyez c’est toujours en Afrique. Vous voyez tout est dans la Bible.
L’enseignement me fait du bien à moi-même, quand le Seigneur m’enseigne comme ça.
Et on dit quoi ?
Verset 9 : «  Il fut un puissant chasseur devant Yahweh. »
La chasse...
Et on nous dit aussi quoi ? C’est pourquoi l'on dit. Donc les gens parlaient sur lui, il était renommé. Et tout le monde parlait de lui. C’est Pourquoi tout le monde dit. Vous vous rendez compte ? Comme Nimrod. Il était tellement renommé que tout le monde parlait de lui, c’était la star à l’époque. Ça n’a pas commencé avec Hollywood. Tout le monde parlait de Nimrod. Le Monde voulait se comparer à lui, et les gens chantaient comme Nimrod, chasser comme Nimrod. Devant Yahweh, ils ne craignaient même pas Dieu. Littéralement : « en face de Yahweh »
Et le commencement de son règne fut Babel. Le commencement de son règne : Babel. Vous vous rendez compte. Donc le siège de son gouvernement c’était Babylone, le mot hébreu c’est pareil, ça veut dire que celui qui a mis Babylone en place c’est un noir. Et c’est terrible ! Un jour je pleurais je disais au Seigneur pourquoi l’Afrique est dans cet état alors qu’il y a toutes ces richesses. Le Seigneur me dit il faut  étudier l'histoire de Babylone, l’histoire de Nimrod.
Son siège était Babylone. "Babel" veut dire quoi ? "Confusion", voyez la confusion en Afrique. La confusion. Pourtant, c'est le continent le plus riche. La confusion. Il y a la confusion aussi dans le monde attention. Il peut y avoir un semblant d’ordre mais sur le plan spirituel il y a une confusion. Vous voyez ? Confusion. La confusion par le mélange : c’est ça Babylone.
L’âge de la naissance de Babylone. Et on nous dit : Verset 10 : « Et le commencement de son règne fut Babal, Erec, Accad, et Calné, au peys de Schinear. »
Pour la première fois où la Bible a mentionné le mot, le verbe régner ou le mot règne, ça un rapport avec Nimrod. Et le mot Hébreux traduit par règne signifie aussi royaume.  Ou encore, domination. Rappelez-vous que l'homme a été crée pour dominer, et là, Nimrod vient et commence à dominer sur ses semblables. C'est un dominateur ! Vous comprenez aussi pourquoi en Afrique, il y a autant de dictateurs. Je ne dis pas qu'en Europe il n'y a pas de dictateurs... La démocratie, c'est aussi une forme de dictature, c'est une oligarchie. Le commencement c'est Babel, c'est ça mes amis. C'est l'âge de la domination de Babylone. Schinear c'est Babylone , c'est à dire, pays au delà des deux fleuves.
Zacharie chapitre 5 pour retrouver Schinear là-bas, verset 5 : «L'ange qui me parlait sortit, et me dit : Lève maintenant tes yeux, et regarde ce qui sort là. Et je dis qu'est-ce ? Et il me répondit : C'est l'épha qui sort dehors. Puis il dit : C'est ici leur aspect dans tout le pays. Et voici, on portait une masse de plomb, et une femme était assise au milieu de l'épha. Il dit : C'est là l'iniquité ; puis il la repoussa dans l'épha, et il jeta la masse de plomb sur l'ouverture. Je levai les yeux et je regardai, et voici, deux femmes sortirent. Le vent soufflait dans leurs ailes : Elles avaient des ailes ; comme les ailes de la cigogne. Et elles enlevèrent l'épha entre la terre et le ciel. Je dis à l'Ange qui me parlait : Où emportent-elles l'épha ? Il me répondit : C'est pour lui bâtir une maison dans le pays de Schinear ; et quand elle sera prête, il sera déposé là, sur la base. » 
"L'épha" à l'époque était une unité de mesure, pour mesurer le blé notamment, et on s'en servait pour arnaquer les gens. "L'iniquité" signifie la condition d'une personne qui est sans loi. Les ailes de la cigogne. La cigogne était un animal impur. Sous Moïse, il ne fallait pas manger cet animal. Donc l’impureté se trouve avec ces femmes, accompagne ces femmes.
Donc cette femme assise sur l'épha est une femme, on nous dit que cette femme représente l’iniquité. Et cette femme, sa base, son territoire, son QG est où  ? Dans le pays de Schinear, donc à Babylone. Et Apocalypse 17 nous dit quoi ? Une femme est assise sur la bête sur son front est écrit Babylone la grande, la mère des prostituées et des impudiques et des abominations de la terre. Donc vous voyez ? Ça veut dire que Nimrod est associé à la femme. Le mystère de l’iniquité agit déjà. Dans deux Timothée deux. Vous vous rendez compte ? Il dit le mystère de l’iniquité agit déjà. On nous dit que cette femme c’est l’iniquité, l’éphas est l’iniquité. Transportée jusqu’à Babylone, c’est là qu’elle doit être. Et donc Nimrod travaille avec la femme assise sur la bête. Nimrod c’est la Babylone politique. La femme c’est la Babylone religieuse. Voilà l’âge de l’introduction de Babylone, l’âge du gouvernement humain : on a ces deux systèmes politico-religieux. Système politique et religieux. C’est terrible mes amis, tout est dans la Bible. C’est pour cela quand un Pape est élu la plupart des présidents pour lui faire allégeance vont le voir. C’est ça qu’il faut comprendre. Tout est dans la Bible. On nous dit que la femme on la transporte, elle est assise sur l'épha. C’est-à-dire c’est une marchande. Voilà pourquoi vos pasteurs vous vendent les enseignements, vous vendent des bibles, vous avez des bibles, des bibliothèques, des librairies chrétiennes, où on peut aller acheter les choses de Dieu, alors que le Maître a dit : Venez boire de l’eau gratuitement. C’est cette femme-là. C’est cette femme, cette église apostate qui est soutenue par l’esprit de Nimrod, l’esprit de l’anti-Christ. Et Nimrod est l’archétype, l’image des Césars, des pharaons, ou l'image des rois de ce monde. Nimrod, c’est le premier archétype parfait, dans le mal, de l’anti Christ. C’est terrible. Babylone.
Et c’est pour cela regardez ce que Jean dans Apocalypse 17. On va le lire. S’il vous plaît on a le temps ce soir, on va prendre le temps pour respecter ces choses-là. Il faut que les écailles tombent. Apocalypse 17 verset premier : « Puis l'un des sept anges qui tenaient les sept coupes de vint, et il m'adressa la parole, en disant : Viens, je te montrerai le jugement de la grande prostituée, qui est assise sur les grandes eaux. Avec elle, les rois de la terre ont commis la fornication, et les habitants de la terre ont été enivrés du vin de sa prostitution. Il me transporta en esprit dans un désert ; et je vis une femme assise sur une bête écarlate, pleine de noms de blasphème, ayant sept têtes et dix cornes. »
Vous voyez, elle est toujours assise cette femme. C’est une reine. Il y a une association entre  elle et Nimrod. Parce que les rois de la terre sont habités par l’esprit de Nimrod, l’esprit d’anti Christ. Elle enivre les gens et elle envoûte les gens et les gens abandonneront la vérité. La bête écarlate c'est Nimrod, c’est l’anti Christ.
Verset 4 : « Et la femme était vêtue du pourpre et d'écarlate, et parée d'or, de pierres précieuses, et de perles ; et elle tenait à la main une coupe d'or, pleine des abominations de l'impureté de sa prostitution. Et il y avait sur son front un nom écrit, un mystère : Babylone la grande, la mère des impudicités et des abominations de la terre. »
La mère : La mère ici le grec utilise « meter » le terme veut dire littéralement "source". C’est Babylone qui est la source de toutes les impuretés, de toutes les abominations, des prostitutions de la terre. Ici le mot prostitution signifie aussi l’idolâtrie. Les fausses religions. Donc tout est né à Babylone, toutes les religions sont nées à Babylone. Parce que Babylone c’est l’origine de tout de tout ce mal. Satan va mettre en place ce système-là, ces deux systèmes politico- religieux pour amener les hommes à s’opposer à Dieu. À être des chasseurs devant Dieu, des chasseurs d’âmes. Voilà pourquoi beaucoup de politiciens, beaucoup de dirigeants politiques s’associent à la franc-maçonnerie, il y en a qui font des sacrifices humains parce que ce sont des chasseurs d’âmes, ils volent les âmes, ils prennent les âmes, le sang, ce sont des chasseurs en esprit, ça va chasser la nuit. C’est ça qu’il faut comprendre, c’est l’occultisme. Chasseur devant Dieu pas seulement chasseurs de gibier mais les hommes deviennent comme du gibier qu’il faut donner à satan pour avoir le pouvoir. Satan a dit quoi à Jésus ? il lui a montré en un instant, il L'a transporté sur une haute montagne, la montagne ici c’est le royaume de ce monde. Il dit : « si tu m’adores » c’est-à-dire si tu me prends pour ton Dieu, si tu m’offres des adorations, des hommages c’est-à-dire les âmes, tu auras le pouvoir pour gouverner. C’est ça. Et c’est terrible mes amis. Cet âge c’est chaud, nous avons besoin d’être enseigné, nous avons besoin de saisir les âges, de comprendre le fonctionnement de Dieu à travers les âges. Pour bien saisir l’œuvre de la Croix. Pourquoi Christ est venu. Pourquoi Dieu dans Apocalypse 18 dit « Mon peuple sortez du milieu de Babylone ». Pourquoi ? C’est terrible. Et là Nimrod commence à régner à Babylone et on nous dit qu’il était chasseur c’est-à-dire il sacrifiait des âmes. Pour être puissant. La puissance pour l’avoir, il faut des sacrifices. Plus tu donnes, plus tu es puissant. Et à côté, il y a la femme qui est là. Et dans l’histoire biblique, dans l’histoire des nations la femme qui était à côté de Nimrod selon les historiens c’était Semiramis, elle était à la fois la mère de Nimrod et sa propre femme. Et voilà comment ce Monsieur commence à régner dans le pays de Schinear c’est-à-dire Babylone la où il y a la base de la femme Zacharie 5 c’est-à-dire le mystère de l’iniquité. C'est là leur iniquité. Et Babylone c’est la confusion, la confusion c’est quoi ? C’est l’anarchie, c’est là où il n’y a pas de loi. La loi de Dieu bien sûr. C’est la confusion. Voilà.
On continue la lecture genèse 10  verset 11: « De ce pays-là sortit Assur, et il bâtit Ninive et les rues de la ville, Rehoboth-Hir et Calach, 12 et Résen, entre Ninive et Calach, qui est une grande ville. » 
Assure c’est l’Assyrie. Les assyriens. Et il bâtit quelle ville ? Ninive ça vous dit quelque chose mes amis ? Ninive c’était la ville de l’Assyrie. Des assyriens. Jonas a été envoyé là-bas vous vous rappelez ? Donc Rehoboth veut dire large espace. Et Hir veut dire simplement ville.
Pourquoi je m’arrête sur ce mot Rehoboth-Hir ? c’est-à-dire ville vient d’un terme hébreu qui signifie premièrement terreur. Angoisses. Voilà pourquoi les villes des nations sont dans l’angoisse, dans la terreur, avec des attentats, avec les guerres, avec la famine avec tout ce qu’il se passe dans ce monde. C’est la terreur les gens sont dans la terreur. C’est ça nos villes. La ville mondiale. Le monde devient un petit village, une ville que les hommes ont voulu bâtir dans genèse 11. Bâtissons-nous une ville !
Et là on continue. Qu’est-ce qu’ils ont fait ? Verset 13 : « Mitsraïm engendra les Ludim, les Anamim, les Lehabim, les Naphtuhim. » 
Il y a la tellement des noms mes amis. Alors pour votre information Mitsraïm c'est quel pays ? L’Égypte. Et que signifie Égypte ? "Dépression". Le mot Égypte signifie dépression. Terre de dépression. Égyptien veut dire doublement dans la dépression, doublement dépressif. C’est ça Babylone. La dépression. Ça n’a pas commencé aujourd’hui. Voilà pourquoi Freud a inventé la psychanalyse, voilà pourquoi les hommes ont inventé la psychologie parce que les gens sont dans la dépression parce qu’ils sont comprimés par le temps, compressés par le temps, ils sont comprimés, ils sont compressés par le temps. Alors il y a la dépression. Qui s’aperçoit que tout est dans la Parole de Dieu ? Vous voyez frères et sœurs ? Vous comprenez pourquoi Dieu parlait du shabbat, du repos parce que Dieu sait que le mot ville veut dire terreur. Le premier à avoir bâti une ville c’est qui ? Caïn la terreur ,loin de Dieu. C’est pourquoi vous allez dans les grandes villes c’est rempli de gens qui ont des problèmes psychiatriques, psychologique par ce qu’ils s'entre tuent, ils se suicident alors qu’ils sont directeurs de grandes compagnies. La terreur, le suicide. Ils ne sont pas heureux.
On continue mes amis. Donc vous voyez les nations, on voit Babylone, on voit l’Égypte, on voit la Grèce. Et il y a plein de villes ici et on va parler plus loin des cananéens. "Canaan" signifie quoi ? "Marchands". Tout ça, ils ont mis en place un système de marchands, de gens qui amènent la terreur. C’est ça, Babylone. Dans Babylone on voit les marchands. C’est pourquoi dans Apocalypse 18 on nous parle des marchands de Babylone qui seront en pleurs, parce que Babylone sera détruite en une heure. On y trouve les Égyptiens, c’est-à-dire la terreur, on y retrouve les marchands c’est-à-dire les cananéens, on y retrouve tout ça. C’est ça Babylone, c’est ça notre monde. C’est ça le gouvernement humain qu’ils ont mis en place parce qu’ils ont fait allégeance à satan. Comment les démons de dépression sont venus. C’est la confusion totale là-dedans. Vous comprenez ?
Et là on continue. Regardez le verset 32 de genèse 10 « Telles sont les familles des fils de Noé, selon leurs lignées, selon leurs nations. Et de ceux-là ont été divisées les nations sur la terre après le déluge. »
Et on va prendre genèse 9 :26 : « Il dit aussi : Béni soit Yahweh, Dieu de Sem ; et que Canaan soit leur esclave. »
Il dit aussi : Béni soit Yahweh Dieu de Sem. Donc dans cette confusion qu'était Babylone, un seul homme était une préfiguration de Christ : c’est Sem. Vous vous rendez compte ? Là ils ont eu juste une visitation. Et Sem vient de l’hébreu  "Shem" qui signifie "nom, renommée". Et les hébreux  avaient peur de pécher en citant le nom de Yahweh. Parce que Dieu disait dans Exode 20 : tu ne prendras pas le nom de ton Dieu en vain. Alors ils se sont dits, nous allons remplacer ce nom par Shem qui signifie nom et ils ont rajouté Ha devant et ça donnent Hashem. Ha c’est l’article le. Le nom. C’est pour ça que beaucoup d’hébreux appellent Dieu Hachem. Vous avez compris ? On acclame le Seigneur pour l’information. Gloire à Dieu ! Seigneur merci pour ta Parole.
Donc Sem, c'est le fils aîné de Noé. Et le fils aîné à l'époque appartenait d'emblée à qui ? À Dieu. Parce que Sem est passé de l'âge du règne du péché, de l’introduction du péché, du remplacement, à l’âge du gouvernement humain, de Babylone. Donc Dieu s’est servi de Sem certainement selon les historiens je le crois aussi pour que pendant cette confusion essayer de parler de Dieu. Parce que ce prénom signifie Nom. Donc peut-être que cet homme a dû dire aux gens pendant cette époque peut-être : Il y a un seul Nom qu’on doit adorer. Pas vos divinités. Mais certainement, il n’a pas été écouté. Et on suppose aussi que c’est lui, ce n’est pas sûr, mais on suppose que c’est lui qui a dû parler du Dieu unique, véritable, à Abraham. Parce que Abraham l'a un peu côtoyé vite fait. Vous voulez qu’on continue mes amis ? Donc c’est pour cela que Noé avant de mourir avait dit : Béni soit le Dieu de Sem. Il n’a pas dit le Dieu de Japhet ou de Came parce que les deux, Dieu n’était pas leur affaire. Mais Sem a été mis à part par Dieu, dans un temps de troubles Dieu se sert toujours de quelqu’un pour apporter la lumière. Alleluia !
Ça vous dit quelque chose ? ça vous fait du bien ? Vous voyez cette confusion tout ça, Sem a connu Nimrod, parce que Sem était déjà âgé, c’était un vieillard avec la barbe blanche, un grand vieillard mais Dieu l’a conservé en vie pour qu’il soit le témoin de sa grandeur. Parce qui a témoigné, qui a raconté l’histoire du déluge à ses enfants pour que nous soyons au courant de cela si ce n’est cet ancêtre que nous avons eu : Sem. Voilà comment ça s’est passé. De bouche à oreille, de génération en génération. Il faut prier le véritable Dieu, il faut craindre Dieu, il faut adorer le véritable Dieu, Yahweh et c’est lui le véritable Dieu. Et Abraham était certainement  encore petit alors que son père terra qui lui était un idolâtre selon Josue 24. Donc Dieu a préparé Abraham, il a reçu la semence de la Parole. Et il y avait cette confusion qui était là. L'image de Christ ici comme je vous l’ai dit pendant l’âge de Babylone : Sem on est d’accord ? C’est pour cela parmi les ancêtres de Yehoshua on trouve Sem. D’où l’antisémitisme. Donc antisémitisme c’est des gens qui sont contre Sem. Antisémite c’est quelqu’un qui est anti-Sem. On acclame le Seigneur ! gloire à Dieu !
Qui se rend compte que Dieu est grand mes amis ?
Seigneur merci pour ta Parole.
Anti-Sem. Les sémites sont les descendants de Sem. Comme les lévites sont les descendants de Lévi. C’est terrible Seigneur ta Parole. Vous voyez il faut des enseignements parce que on est toujours là recevez... on s’excite... on ne va pas être enseigné... Il faut prendre des notes, on rentre à la maison, on fait des recherches.
Seigneur merci. Pendant des années le Seigneur, je ne voulais pas trop, je pensais qu’il fallait tout simplement aller à gauche à droite. Le Seigneur dit : Il faut enseigner. Prends les choses en main toi-même, enseigne. C’est fini de dire aux gens, ce n’est pas de l’orgueil, il dit : il faut enseigner c’est à toi que j’ai donné les rouleaux. C’est à toi de faire le travail parce que les gens tu leur confies la charge ils veulent créer leur entreprise, ils veulent faire du plagiat.
Il faut être descendants de Sem spirituellement pour avoir la semence de Sem. Si tu es descendants de Came tu ne vas pas recevoir la grâce. Vous voulez qu’on continue mes amis ? C’était juste une parenthèse. On n’arrête là où on continue ? Parce que moi-même je suis enseigné comme vous. Ce n’est pas moi. C’est pour cela que toute la gloire revient à Jésus. Je ne prépare rien à l’avance et Dieu lui-même vient. Seigneur c'est chaud. Et Jésus avait raison Il dit : Je vous enverrai un autre défenseur. Quand Il viendra Il vous enseignera. Nous voulons faire un coucou à notre Papa céleste pour le Saint Esprit. Père reçoit tous ces bisous pour toi seul. Au nom de Jésus de Nazareth. Il le mérite. Sur son trône Il mérite vraiment. Que les anges voient qu’il y a des humains qui aiment le père. Gloire à Dieu. Sem porteur d’un message. Porteur d’un message, d’un fardeau. Il fallait qu’il transmettre un héritage. On a ici bien sûr l’ancêtre de Yehoshua qui était là, qui a fait correctement son travail.
Il y avait aussi l’ancêtre des hébreux. Dans genèse 10 : 25.
À partir du verset 21 nous allons voir les enfants de Sem : « Et il naquit aussi des fils à Sem, père de tous les fils d'Héber, et frère aîné de Japhet. Et les fils de Sem furent : Elam, Assur, Arpacschad, Lud et Aram.
Et Héber c'est l’ancêtre des hébreux.
Aram = araméen, c’est-à-dire les Syriens. Celui qui n’aime pas les Syriens est antisémite aussi. Ce n’est pas que les juifs. Qui ne savait pas ça ? Vous avez l’information. Donc nous pouvons aussi en tant que chrétiens cotiser et soutenir aussi financièrement les orphelins de Syrie, les veuves de Syrie, avec le peu de choses que Dieu nous donne, je crois qu’on va s’organiser comme ça et avec un peu de ce financement on envoie quelque part pour aider les veuves. Parce que ces femmes sont décapitées par des fous, par des malades. On doit aider tout ce monde. On continue mes amis.
Verset 25 : « Et il naquit à Héber deux fils : Le nom de l'un était Péleg, parce que de son temps la terre fut partagée ; et le nom de son frère était Jokhan. » 48.50
La terre fut partagée de son temps. Regardez bien pour vous montrer que Sem n’était pas encore mort, on nous dit que la terre était partagée au temps de qui ? Au temps de Héber. Héber était le fils de qui ? De Sem. Donc quand il y a eu la confusion de genèse 11, Sem était encore là. C’était un vieillard peut-être, donc c’est lui certainement qu’a transmis certaines choses à Abraham.
Genèse 11 : 1 : « Alors toute la terre avait un même langage et une même parole. Mais il arriva qu'étant partis de l'orient, ils trouvèrent une vallée au pays de Schinear où ils habitèrent. »
Ils sont venus tous s’installer où ? C’est là où il y avait Nimrod, donc c’est Nimrod qui était leur empereur, leur roi, leur chef. Sem était un vieillard. Un vieillard. Il y a toujours une flamme qui reste allumée pendant l’apostasie. Dieu veille toujours à ce qu’une flamme reste, une mèche, pour enflammer les autres. Et là qu’est-ce qu’ils disent ? Ils sont à Babylone tous ensemble et ils se dirent l’un à l’autre.
Verset 3 : « Allons ! Faisons des briques, et cuisons-les très bien au feu. Et la brique leur servit de pierre, et le bitume leur servit d'argile. Puis ils dirent : Allons ! Bâtissons-nous une ville, et une tour dont le sommet soit jusqu'aux cieux ; »
Voilà la ville en question. La terreur, l’angoisse. Une tour. Les ziggourats en hébreu : Édifice dédié à l’adoration des divinités parce que Babylone signifie aussi porte des dieux. C’est pourquoi ils voulaient atteindre la divinité. Quelle divinité ? satan.
Regardez bien, regardez la tour, on va bien filmer ça. Et on nous dit que le sommet seulement devait être au ciel. Donc ici la tour c’est un pyramidion. Une petite pyramide. Et là c’est le corps, c’est le reste de la pyramide. Ici c’est le peuple, les ignorants et ici ce sont les illuminés, les illuminati. Les sommités. L’oligarchie. Les maîtres de ce monde. La gnose. La connaissance secrète qui ne peut être transmise qu’aux initiés. Donc il faut avoir la connaissance, il faut une initiation, l’initiation luciférienne. La franc-maçonnerie avec des degrés, la Rose-Croix des degrés vous comprenez ? Donc vous avez des degrés, ici plusieurs degrés, il y en a en tout 33. Et quand on passe au-dessus des 33, c’est l’illumination, d'où illuminati. Vous comprenez ? C’est pour cela on dit seulement la tour, seulement le sommet devait être aux cieux, pas le corps. Et là vous avez ici dans Babylone, la naissance du cléricalisme, le clergé est ici, c’est le laïc le corps le peuple et ici c’est le clergé. Le cléricalisme. Et là vous avez ici le corps pastoral, la tête, le pyramidion, alors que Paul dira : il y a un seul corps. Christ nous a introduit dans le Saint des Saints, dans le lieu Saint au Ciel. Mais dans Babylone, c’est seulement les initiés. C’est pour cela que vous entendez parler, de corps pastoral, réunions pour les pasteurs, pas pour les autres ça a commencé ici. C’est grave. Vous avez ici le sacerdotalisme, c’est-à-dire la médiation humaine pour aller vers Dieu, il faut passer par les pasteurs soi-disant, c’est pour cela qu’il faut ce qu’ils s’habillent différemment de vous, ils sont toujours en costard et cravate, ou encore pour les églises soi-disant de réveil au indépendante évangélique et pour les autres, c'est soutane il faut qu’ils soient différents, c’est tout ça, c’est Babylone la différence.
Ici il y a un vide pour passer de cet endroit à ça, il faut l’initiation, c’est pour cela que pour les pasteurs, c’est l’ordination pour passer du corps du peuple à ce corps, c’est une initiation démoniaque, on met de l'huile, ils sont en soutane et là maintenant ils reçoivent selon eux une puissance indélébile, une puissance qui va leur permettre de travailler pour le Seigneur. C’est la confusion totale il y a beaucoup de choses à dire là-dessus. Beaucoup de choses, voilà pourquoi on a tous ces combats aussi pour votre information parce qu’on ne veut pas être là (au niveau du pyramidion). Il y a quelques jours cinq jours j’ai fait un songe, quelqu’un qui pouvait enseigner ici et là je ne dirais pas le nom mais je me prépare il avait plein de feuilles il écrivait je dormais j’ai vu ce songe et il vient me voir et me dit : tu vas enseigner avec ces feuilles-là. J’ai dit non je n'enseigne pas avec tes feuilles, tu vas dire. Je dirais tout ce que Dieu me dira de dire, et jamais je n’utiliserai les feuilles pour pouvoir enseigner et je me suis réveillé, je ne changerai pas de message... C’est pour cela je le dis l'affirme encore, je suis seul avec mon Dieu, Il me dit de crier et c’est ce que je vais faire de plus en plus. Fini. Un tel va avoir son émission vous voulez avoir vos émissions faites vos plagiats à gauche à droite mais là c’est fini. J’ai eu très peur quand je me suis réveillé je me suis dit : Seigneur c’est ce qu’il voulait faire. Vous voyez ? C’est chaud. L’heure est grave. C’est pour cela ceux qui tiennent ferme qui veulent rester ici avec le peuple, avec le Seigneur ils sont combattus par ce corps. Élie était combattu par ce corps. Les initiés de Baal. Il n’y a rien de nouveau le sur la terre. Ils sont toujours plus nombreux que nous. Ce sont des associations parce que Babylone c’est le mélange la confusion par le mélange, ils ne sont pas unis mais ils se mélangent quand même comme ça l’argile et le faire de Daniel deux.
L’argile c’est la religion, le fer c’est le côté politique. Et là c’est la statue de Nabuchodonosor c’est ici. C’est l’alliance entre Pilate et Hérode. Pourquoi ce tumulte parmi les nations ? Pourquoi ces vaines pensées parmi les peuples ? Psaumes deux, pourquoi les rois de la terre se liguent-ils avec les princes contre Yahweh et son oint, son messie ? C’est ça. Tout ça. Frères tout dans est la Parole de Dieu. Moi je dis toujours ne cherchez pas à savoir où je prie, sauvez-vous. C’est grave.
Comprenez-vous des choses ? C’est plus clair pour vous maintenant ? Quand on utilise les âges. C’est pour ça qu’Ecclésiaste dit : il n’y a rien de nouveau sur la terre, ce qui existe a déjà existé. Ici il n’y avait pas de frontières. Donc il y a la ville et il y a la tour. Pas de frontières. C’est-à-dire un seul langage, le langage monétaire. Sexuel. En seul message. Et là, mes amis qu’est-ce qui se passe ? Ils ont dit : faisons-nous un nom. D’où l’accent sur les noms aujourd’hui. Les dénominations ça a pris naissance là. Les "ismes", tous les "ismes" : pentecôtisme, catholicisme. C’est là. Faisons-nous un nom, la titromanie est née là. Ils voulaient opposer leur nom, au Nom de Dieu. Alors que Sem c’était Schèm un seul nom. Ils ont dit non, faisons-nous un nom. Alors là qu’est-ce que Dieu dit ? Descendons. Descendons. Nous avons aussi une préfiguration le retour du Mashiah. Il reviendra, Il va descendre lorsque Babylone aura atteint son apogée. Et c’est le cas actuellement. Descendons. C’est pour ça qu’Il va descendre, Il va descendre. Alleliua ! On acclame le Seigneur. Gloire à Dieu. Seigneur merci.
Regardez bien, Dieu est descendu premièrement lors de la création de l’homme. Et Dieu descend aussi ici lors de la confusion. Il y a eu plusieurs descentes de Dieu, Il descend lors de la création d’Adam, Il descend lors de la confusion de Babylone pour mettre pour confondre tout le monde. Disperser tout le monde. Il est descendu pour voir ce qui c'était passé dans Sodome et Gomorrhe. À chaque fois quand Il descend : C’est le jugement. Il est descendu sur le mont Sinaï. Il est descendu dans le temple et Il est descendu en tant que Yehoshua. Maintenant Babylone, elle est reconstruite. La statue de Nabuchodonosor est reconstruite. La bête blessée mortellement et restaurée, guérie selon Apocalypse 13. Et nous sommes fatigués, il y a la confusion, où sont les vrais pasteurs, où sont les vrais prophètes, tout le monde a le même langage, prospérité financière, « Venez à Jésus vous serez riche, donnez la dîme ...». Alors que l’Eglise a déjà été bâtie il y a 2000 ans. Il n’a pas dit que vous devez construire des églises, Il n'a pas dit ça. C’est écrit. On voit des gens qui dénonçaient Babylone hier, ils font alliance avec tous ces pasteurs qui sont sur Internet, qui sont à Kinshasa qui dépouillent les pauvres, qui dépouillent les gens. On voit toutes ces choses. Mes amis, c’est la confusion totale. Les vrais prophètes, on les traite de faux, on les traite de gourou, de magicien, on les lapide, on les chasse, on les pourchasse. Et les faux sont acclamés. Adulés parce qu’ils ont des connexions. Le Seigneur a dit : « Vous serez haïs de tous à cause de mon Nom, vous serez haïs de tous, vous serez poursuivi ». C’est la même chose aujourd'hui. Ils veulent te museler, ils ne veulent plus que les prophètes parlent, ils disent : « non c’est le lynchage médiatique il ne faut pas qu’il parle, il n’y a pas l’amour ». Tout est fait pour faire taire les gens dans une époque de confusion, dans un âge de Babylone, de confusion. Et c’est ce qui se passe aujourd’hui, la danse prophétique, la danse est entrée dans l’église, quelle danse ? Mystiques diaboliques... et ceux qui vont danser selon Dieu une fois ou deux fois selon leur dire, c’est du tai-chi. Le rap est rentré, le rock est rentré, on dit : il faut toucher la jeunesse, alors que c’est l’Esprit qui convainc et non les danses. Tout est mélangé. Le Seigneur a dit qu'il va répandre son Esprit sur la jeunesse, Il n’a pas dit qu’Il va répandre le rap pour qu’ils soient touchés ! Tout est mélangé dans la tête des gens, ils sont dans l’orgueil les gens de cette génération, ils pensent être des détenteurs connaissant la Parole alors qu’ils sont dans le péché. C’est le mélange, les gens couchent ensemble et vivent ensemble alors qu'ils ne sont pas mariés. Le raisonnement dans cette génération ,c’est Babylone, c’est la confusion. Tout est mélangé. Tout est mélangé.
Sem est venu, Sem a parlé et qui a écouté ? Seulement Abraham et Dieu dit : Descendons. Confondons leur langage. Et Dieu est descendu. Alleluia ! Gloire à Dieu. Et là Il dit : voici ce n’est qu’un seul et même peuple ils ont un même langage. Et ils commencent à travailler et maintenant rien ne les empêchera d’exécuter ce qu’ils ont projeté.
Verset 7 : « Allons descendons, et là confondons leur langage afin qu’ils n’entendent plus le langage les uns des autres. Ainsi Yahweh les dispersa de là par toute la terre, et ils cessèrent de bâtir la ville. C'est pourquoi on l'appela du nom de Babel, car c'est là que Yahweh confondit le langage de toute la terre, et c'est de là que Yahweh les dispersa sur toute la terre.»
Donc plus loin quand on a lu tout à l’heure qu'ils ont été dispersés, en fait ils ont été dispersés par Dieu lui-même. Ça veut dire que Sem était encore là, c’était un vieillard. Certainement après il est mort. Dispersés. Et regardez ce qu’il se passe au verset 10 de genèse 11. On revient encore sur Sem : « Voici la postérité de Sem : Sem âgé de cent ans, engendra Arpacschad, deux ans après le déluge. »
Donc on fait un résumé de Sem. Et on va jusqu’à parler d'Abram. Vous voyez non ? Et regardez au verset au verset 29 : « Et Abram et Nachor prirent chacun une femme. Le nom de la femme d'Abram était Saraï ; et le nom de la femme de Nachor était Milca, fille de Haran, père de Milca et de Jisca. Et Saraï était stérile et n'avait point d'enfants. Térach prit son fils Abram, et Lot fils de son fils, qui était fils de Haran, et Saraï, sa belle-fille, femme d'Abram, son fils, et ils sortirent ensemble d'Ur en Chaldée pour aller au pays de Canaan, et ils vinrent jusqu'à Charan, et ils y habitèrent.»
Donc là après cette confusion, le père d'Abram d’abord Térach dont le nom signifie "retard" prend son fils, prend son petit-fils Lot : sortons d’ici. Ils sortent. Ils vont à Charan. Et Dieu avait déjà parlé à Abraham, il fallait qu’il sorte de là. Et dans Genèse 12 on nous dit quoi ? Vous avez vu non ? Pour toi, pas pour les autres, Sauves toi. Le salut est d’abord personnel.
Sauve-toi, cours. Quitte la confusion, sors de Babylone.
Et qu’est-ce qui se passe ici mes amis ? Posez moi la question, qu’est-ce qui se passe ?
Saint Esprit, nous sortons de l’âge de Babylone, Babylone est toujours là, mais nous sortons de l'âge du commencement de Babylone pour rentrer dans l’âge de la promesse. Le quatrième âge c’est bien vous suivez. Premier âge : l’éternité, l'âge de l’éternité, de l’innocence. Deuxième âge : l'age du remplacement, Adam est remplacé par le diable, il devient le dieu de ce siècle. Adam n’était pas Dieu mais gouverneur. Et ensuite l’âge de l’instauration de Babylone et là avec Abraham l’âge qui dit promesse ? Voilà mais en fait dans le bureau Dieu me disait autre chose encore. Il me disait c’est l’âge d’abord de la restauration de la foi. Alleluia ! C’est magnifique !
Dieu parle mes amis. Dans mon cœur j’ai dit Seigneurs c’est terrible. Pourquoi Seigneur l’âge de la restauration de la foi, Il me dit : oui parce que la foi, les gens adoraient les divinités païennes, les gens adoraient d’autres dieux. Comme dans Josué 24. De l’autre côté. Allons voir Josue 24. Allons voir Josué 24 verset trois. Il y a quelque chose de magnifique. C’est beau la Parole de Dieu. Josue 24
Verset un à trois : « Josué assembla toutes les tribus d'Israël à Sichem, et il convoqua les anciens d'Israël, ses chefs, ses juges, et ses officiers, qui se présentèrent devant Dieu. Et Josué dit à tout le peuple : Ainsi parle Yahweh, le Dieu d'Israël : Vos pères, Térach, père d'Abraham, et père de Nachor, ont anciennement habité de l'autre côté du fleuve, où ils servaient d'autres dieux. Mais j'ai pris votre père Abraham de l'autre côté du fleuve, je lui fis parcourir tout le pays de Canaan, je multipliai sa postérité, et lui donnai Isaac. »
Où ils servaient d’autres dieux ! et Dieu dit : J’ai pris votre père Abraham, Je l'ai fait sortir de là. Donc Dieu va prendre Abraham pour que cet homme soit utilisé à fin de restaurer, pour la restauration de la foi, donc là c’est d’abord l’âge de la restauration de la foi et de la promesse bien sûre. N’est-ce pas étonnant que cet homme, que si ce n’est pas étonnant qu'il ait été appelé par la suite le père de la foi, je vais vous dire quelque chose, je vous ai déjà dit cette chose-là, regardez le premier homme s’appelait comment ? Adam, Dieu sait toutes choses à l’avance on est d’accord, ne fait rien au hasard, si Il donne un nom à quelqu’un c’est que ce nom a une signification on est d’accord ? C'est l'architecte par excellence. Donc Dieu avant de créer Adam, Il savait qu’Il allait créer un homme qui allait chuter et que cet homme qui allait être utilisé par l’ennemi pour que la foi soit mise par terre, et qu'il faillait quelqu’un d’autre pour restaurer la foi, c’est pour cela que quand il a donné son nom à Adam en commençant par "A" c'est Abraham, dans le nom d’Adam il y a il y avait Abraham qui était caché. Dieu savait toutes choses parce que Adam, Abraham était le descendant d’Adam, voilà pourquoi la foi a été restaurée par Abraham, le père d’une multitude de nations. "Da" c'est David le Royaume. Et le "M" c'est le Messie, c'est pour cela que le Messie est le 2ème Adam.
Donc Dieu a caché son plan dans ce nom-là. Magnifique Saint Esprit, Alleluia !
L’âge de la restauration de la foi. Allons voir cette foi. Vous voulez qu’on aille vérifier ? Vous êtes sûr mes amis. Gloire à Dieu ! on est excité n’est-ce pas ? Hébreux chapitre 11. Donc après Noé il n’y avait pas plus de foi, avec la mort de Noé et de Sem, finie la foi, les gens quand  on leur parlait de Dieu, ils disaient :  mais quel Dieu ? Ayez foi en Dieu, mais quel Dieu ? parce que la foi vient de ce que l’on entend, mais le problème c’est que les gens entendaient Nimrod, donc ils étaient amenés à adorer d’autres divinités. Et là, Abraham a entendu la voix donc la Parole de Dieu. Parce que Dieu l’a appelé. Il a eu foi. Et regardez bien hébreux 11 à partir du verset 9 : « Par la foi, il demeura comme étranger sur la terre, qui lui avait été promise, comme si elle ne lui avait pas appartenu, demeurant sous des tentes avec Isaac et Jacob, qui étaient héritiers avec lui de la même promesse. »
Donc vous voyez ici on nous parle de la foi et de la promesse. Donc c’est l’âge de la restauration de la foi et aussi l'âge de la promesse. Voilà.
Vous voyez ? Et là, on nous dit qu’il est sorti sans savoir où il allait. Voilà la foi. Je ne sais pas ce que le lendemain me réserve, mais je crois que Dieu va faire. Oh je crois plutôt que Dieu a déjà fait. Il ne faut pas chercher à savoir, on va aller où ? Comment ça va se passer ? Arrêtez avec ces questions, ce n’est pas ça la foi. Et dans la foi il y a l’obéissance. Par la foi, il a obéi. C’est tout.
Beaucoup de gens sont enseignés, beaucoup de gens ont compris, « moi, je suis votre pasteur, je m’en vais, je quitte ». Gloire à Dieu... Bon courage. Les gens ont foi, ils savent où ils vont avec le Seigneur. Ils attendent la cité. Je finis bientôt comme on va bientôt répondre aux questions. Quand on a foi en Dieu, on n'est plus perturbé par ce que les gens disent. C’est ça la foi. Il est venu restaurer la foi. Mais vous allez voir comment cette fois s’est manifestée. C’est terrible.
Romains chapitre 4, vous allez entendre ce qui est écrit là, c’est fort ce que Paul a reçu. Romains chapitre quatre à partir du verset premier : « Que dirons-nous donc qu'Abraham, notre père,  obtenu selon la chair ? Certes, si Abraham a été Abraham a cru en Dieu, et que cela lui a été imputé à justice. Or à celui qui fiat les œuvres , le salaire ne lui est pas imputé comme une grâce, mais comme une chose due ; mais à celui qui ne fait pas les œuvres, mais qui croit en celui qui justifie le méchant, sa foi lui est imputée à justice. De même, aussi David exprime la bénédiction de l'homme à qui Dieu impute la justice sans les œuvres en disant : Béni sont ceux qui les iniquités sont pardonnés, et dont les péchés sont couverts. Béni est l'homme à qui le Seigneur n'impute pas on péché ! Cette déclaration de bénédiction est-elle seulement pou les circoncis,ou également pour les incirconcis ? Car nous disons que la foi a été imputée à Abraham à justice. Comment donc lui a-t-elle été imputée ? Était-ce après ou avant sa circoncision ? Il n'était pas encore circoncis, mais il était incirconcis. Puis il reçu le signe de la circoncision, comme sceau de la justice, qu'il avait obtenue par la foi quand il était incirconcis, afin d'être le père de tous les incirconcis qui croient, pour que la justice leur soit aussi imputée, et le père des circoncis, qui ne sont pas seulement circoncis, mais encore qui marchent sur les traces de la foi de notre père Abraham, quand il était incirconcis. Car ce n'est pas par la loi que la promesse d'être héritier du monde a été faite à Abraham, ou à sa postérité (c'est à dire Christ), mais par la justice de la foi. Or si ceux qui sont de la loi sont les héritiers, la foi est anéantie, et la promesse est abolie. Car la loi produit la colère, et là où il n'y a pas de loi, il n'y a pas non plus de transgression. C'est donc par la foi, afin que ce soit par la grâce, et afin que la promesse soit assurée à toute la postérité, non seulement à celle qui est de la loi, mais aussi à celle qui est de la foi d'Abraham, qui est le père de nous tous, selon qui est écrit : Je t'ai établi père de plusieurs nations, devant Dieu, en qui il a cru, lequel fait vivre les morts, et qui appelle les choses qui ne sont pas comme si elles étaient. Et Abraham ayant espéré contre toute espérance, crut qu'il deviendrait le père de plusieurs nations, selon ce qui lui avait été dit : Ainsi sera ta postérité. Et n'étant pas faible dans la foi, il n'eut pas égard à son propre corps déjà atteint par la mort, vu qu'il avait environ cent ans, ni à l'état de mort de la matrice de Sara. »
Son corps était déjà atteint par la mort. Quand on parle de son corps ça veut dire… Alléluia !!
Vous comprenez ? Quand on parle du corps-là c’est d’abord l’organe de reproduction, c’est-à-dire Abraham, il était tellement impuissant sexuellement, même le Viagra ne pouvait pas le soigner. C’est ça le mot hébreu, le corps est déjà atteint par la mort, c’est-à-dire l’organe de reproduction était complètement fatigué, il n’y a plus rien plus aucun l’espoir fini. Parce que ses ancêtres à 300 ans ils continuaient à avoir des enfants, mais lui et Sara fini, il n’y a plus rien à faire, atteint par la mort. Premièrement. Mais il croit quand même contre toute espérance qu’il aura un enfant qui sortira de ses entrailles, que son corps allait être redressé, Ressuscité.
On continue.
Même la matrice de Sara ne pouvait même plus garder un bébé. Tout était aussi mort. Mais Abraham : ce que j’ai vu ce que j’ai entendu de ce Dieu-là ma foi est boussetée, je ne marche pas par la vue mais je marche par la foi ! Je crois même si les médecins disent que je vais mourir dans trois mois, moi je crois ! Oh ! Jésus-Christ !
Je crois que celui qui m’a créé, celui qui a dit qu’il n’aura pas de femmes stériles, qu’il n’y aura pas de stérilité dans ton pays. Celui qui a dit qu'il n’est pas bon que l’homme soit seul, celui qui a dit qu’il faut remplir la terre. Je crois que Jésus Christ. Que tu sois impuissant, mais toi tu as la foi et ta femme aussi. La femme a dit non, parce que nous sommes un, si je suis guéri, délivré, elle sera délivrée en même temps. Quelle démonstration de la puissance de Dieu. La foi c’est quand il y a la mort, c’est quand il y a l’impossibilité, c’est quand tous les hommes disent : c’est fini, quand les spécialistes disent, c’est fini, nous somme bloqués, c'est là que le spécialiste des spécialistes, le Dieu tout-puissant, c’est là qu’Il se lève, et Job dit : je sais que mon rédempteur est vivant et qu’Il s’élèvera, Il s’appelle l’Alpha et l’oméga, le premier et le dernier. Il a reçu le Nom qui est au-dessus de tout nom afin qu’au Nom de Jésus tout genou fléchisse !Et que toute langue confesse que Jésus est Seigneur. Acclame le ! Nous voulons t’élever ce soir encore Seigneur mon Dieu. La foi. La foi. Ta foi t’a guéri, ta foi t’a délivré disait le Seigneur, ta foi ce soir te sauve, ta foi ce soir te guérit. Tes enfants se convertiront, tes enfants seront délivrés, ta fille se convertira par ta foi. Jésus va la rencontrer.

N’écoute plus les hommes qui te parlent. C’est l’ennemi qui veut te décourager. Dieu t’a parlé, Il t'a fait des promesses.
Dieu dit à quelqu’un : Je vais me manifester dans ta vie pour ne pas que mon Nom soit blasphémé. À cause de son Nom, Il tient à son nom, et Il va confondre tes ennemis, Il va les confondre un à un. Un par un. Même si tu n’as rien selon les hommes, tu as la foi ce soir. C’est une richesse. Le Seigneur n’a pas dit par ton jeûne tu es guéri non, mais par la foi. Dis seulement un mot, disait cet officier, une Parole et mon serviteur sera guéri : la foi. Sans les œuvres. Vous voyez comment Dieu est bon, mes amis. Ça c’est magnifique. Il a cru. Et quand Dieu lui dit : Donne-moi ton fils celui que tu aimes, Abraham n’avait pas d’exemple d’une personne morte et ressuscitée. Avant Abraham il n’y avait pas eu de résurrection, il a cru que Dieu est assez puissant tout-puissant pour ressusciter son fils si jamais il mourait physiquement. Par la foi, nous n’avons pas besoin d’avoir des exemples, on entend seulement Dieu nous parler dans notre chambre, dans l’intimité. Et Dieu dit : voilà c’est par toi que je vais passer. Et tu crois. Ça ne dépend pas d’âge, de couleur, de sexe, des études faites ou pas, c’est la foi seulement la disposition de ton cœur. Et c’est cet âge que Dieu va mettre en place. Et se servir de cet homme le père de la foi, Il l'appelait à deux reprises : Mon ami, l’ami de Dieu. La foi a été restaurée et c’est aussi l’âge de la révélation en tant que père.
 C’est là que le père a été révélé, un tout petit peu... Le père qui a attendu pendant 100 ans pour avoir cet enfant qui sort de ses entrailles. Voilà pourquoi le père a attendu toutes ces années pour que, toi, tu sois engendré aujourd’hui. Mes amis, le quatrième âge, vous vous rendez compte ? Et on nous dit dans Galates 4 que : la promesse n’a pas été faite aux descendants mais à La postérité : c’est Christ. C’est l’âge de la promesse, la postérité à qui la promesse avait été faite. Selon laquelle les nations allaient être libérées, beaucoup de nations. C'est Yehoshua. Vous rendez compte mes amis ? Et quel est l’image, la préfiguration de Christ que nous avons pendant l’âge de la promesse, l'âge de la restauration de la foi, nous avons bien évidemment le cœur du père, c’est pour cela que Yehoshua a dit : Celui qui m’a vu, a vu le père, on l’appellera : Père Éternel. Et on voit aussi Isaac, le sacrifice d’Isaac c’est une préfiguration la mort et la résurrection dans genèse 20. Et l’ange de Yahweh, ça c’est magnifique. L’ange de Yahweh qui rentre en action pour la première fois à quel moment ? quand Agar égyptienne pleurait parce que l’enfant qu’elle avait eu avec Abraham mourrait de soif, et qu’est-ce que Dieu va faire, Yehoshua bien sûr, Il quitte le ciel pour qui ? Pour ce bébé, parce que c’est la semence d’Abraham, ceux qui ont la semence de Dieu, quand ils pleurent, tu n’as pas besoin d’être intelligent selon le monde pour que Dieu t' exauce, il faut que tu sois de la semence, Dieu entend ses enfants. Agar a été sauvé parce qu'elle l’avait ce bébé, Dieu n’abandonne jamais sa semence. Jamais ! Je vous dis jamais, Il est venu chercher les siens, l'enfant pleure : pas d'eau. Agar était chassée par Sarah et Abraham, mais l'enfant était là. Et l'ange de Yahweh veille sur le bébé dans le désert, sans eau mais la semence de Dieu en toi, la Parole de Dieu, la Parole que tu as reçue, Dieu veille sur la semence. Satan vient pour t'agresser, pour te tuer, mais l'ange de Yahweh était là, et l'ange de Yahweh campe autour de ceux qui les craignent pour les délivrer. Alléluia ! L'ange de Yahweh est entré en action à cause d'un enfant. L'ange de Yahweh c'est Yahweh lui-même, parce que dans genèse 22 quand Il est apparu à Abraham l'ange est apparu.
Et Dieu se mis à jurer par lui-même. Dieu a juré par lui-même, parce qu'il n’y avait pas plus grand que lui donc Il dit : Je le jure par moi-même. Donc l’ange de Yahweh est Yahweh lui-même. Les parents de Gédéon ont vu l’ange de Yahweh, Manohac et sa femme ont vu l’ange de Yahweh. Voilà ils ont dit : nous mourrons parce que nous avons Dieu face a face. L’ange de Yahweh est monté dans la fumée de l’offrande. Or, Seul Dieu peut prendre l’offrande de quelqu’un. Ce n’est pas n’importe quel ange, c’est Dieu lui-même. Et dans Malachie 3, il est dit quoi ? Soudain entrera dans son temple le messager de l’alliance ou l’ange de l’alliance c’est-à-dire Yehoshua. L’ange de Yahweh, c'était  des apparitions de Yehoshua avant son incarnation. L’ange parle en son propre Nom. Il dit : Je le jure par moi-même. Quelle puissance ! Jésus-Christ de Nazareth. C’est pour ça Il dit : Abraham votre père a vu mon jour. Pendant l’âge de la promesse, de la restauration de la foi, qu’est-ce qu’on y voit comme préfiguration de Yehoshua ? On y voit aussi Melchisédek dans genèse 14. Pourquoi ? pour restaurer la communion, restaurer l’adoration, le culte. Parce qu’Il est venu en tant que grand prêtre. Or les prêtres sont dans l’adoration. Vous comprenez mes amis ? Parce que à cause d’Adam, l’adoration, la relation était rompue. Yehoshua, lui-même Melchisédek vient, et Il vient avec quoi ? Avec du pain et du vin. C’est le repas du Seigneur, celui qui ne mangera pas de ce pain, ma chair, et qui ne boira pas de mon sang n’aura pas la vie. Melchisédek est venu avec ça, c’est pour ça Yehoshua a dit, dans Jean VIII, votre père Abraham a vu mon jour et s’en est réjouis. Parce qu’il a mangé le pain et a bu le vin. Parce que sans le pain, on ne peut pas être le père de la foi, parce que le pain c'est la Parole. Vous avez compris mes amis. Il a mangé la pâque, la pâque, c’est le pain. Abraham a célébré la Pâques. Christ est le pain de vie. Yehoshua est venu du Ciel en tant que Roi de Salem, Salem c'est Jérusalem, fondement de paix. Jérusalem est la ville du grand roi. Roi de Salem. Melchisédek. Et quand Il vient comme ça Il révèle à Abraham le Nom de El Elyon, le Dieu très haut, ça c’est la dimension de Melchisédek, c'est la hauteur, c’est la prière qui monte, l’adoration, le prêtre qui adore et qui monte, la fumée des offrandes qui monte, le El Elyon. C'est Yehoshua aussi ! Voilà pourquoi l’auteur des épîtres aux hébreux. Yehoshua est venu comme Melchisédek, Il est le grand prêtre selon l’ordre, c’est-à-dire selon l’arrangement. Selon la position de Melchisédek, et on nous dit dans hébreux sept que ce Melchisédek était roi de Salem. Il n’a ni père ni mère, ni commencement de jour, ni fin de vie. Vous vous rendez compte ? Il n’a ni père ni mère, et on nous dit qu’Il est rendu semblable au fils de Dieu. En tant que Dieu, Il n’a pas de père Il n’a pas de mère. Il a reçu, Il a un sacerdoce ou une prêtrise qui n’est pas transmissible. Le temps nous manque je clôture parce qu’il faut les questions-réponses dans hébreux on nous dit que tandis que les prêtres, quand les épîtres aux hébreux étaient écrites le temple de Jérusalem n’était pas encore détruit, donc il y avait encore des sacrifices mosaïques dans le temple. Christ était ressuscité déjà au ciel. Et l’auteur des épîtres aux hébreux dits quoi ? Tandis que dans le temple de Jérusalem les prêtres sont debout pour faire le service qui ne peut pas nous sanctifier, mais Christ en tant que grand prêtre s’est assis, donc il y a deux types de sacerdoce : le premier les gens sont debout en train de travailler, ils souffrent mais lui Il a déjà tout accompli, Il est au ciel, Il est assis maintenant. Il est assis, avec qui ? Il est assis avec toi, Il est assis avec moi, Il est assis sur le trône donc mes amis tous les jours Il intercède. Tous les jours, toutes les secondes qui passent, quand l’ennemi veut attaquer, une intercession mes amis, indéfinie, infinie. Même quand tu ne peux pas prier parce que tu es fatigué, t’inquiètes pas mon ami. Ne te sens pas condamner parce que ça peut arriver parfois, Seigneur garde moi. Mais il faut adorer quand même le Seigneur tous les jours. Trois jeunes trois jours à secs trois jours de jeunes je serai condamné. Non mon ami. Chaque jour il y a une intercession. Le sang crie Victoire chaque jour. Il est assis, Il ne s’agite pas. Il n’est pas debout comme les prêtres dans le temple comme nos Bishop aujourd’hui se fatiguent, lui Il est assis, Il a tout accompli. Melchisédek. Le pain, le vin. Abraham a vécu ça. L’ange de Yahweh, le père de la foi. Isaac le sacrifice. Pendant l’âge de la promesse, on a la relation du père Abraham, on a la révélation du fils Isaac, on a même Christ la résurrection parce que Isaac était ressuscité. Le bélier, c’est le père des brebis. C’est aussi la révélation du père, le bélier. Isaac dit : il y a le feu, il y a le bois. Où est l'agneau ? Le feu c’est le jugement, le bois c’est la croix, où est l’agneau qui doit aller sur la croix pour que le feu tombe sur lui. L’ange dit : c’est le temps du Père d’abord c’est-à-dire le bélier. L’agneau est caché. C’est pour cela quand Jean est venu. Il a répondu à la question qu’Isaac a posé plus de 400 ans après plus de 1500 ans après il a répondu : Voici l'Agneau ! Alléluia !
Jésus est trop fort. Mes amis. Vous n’avez pas compris qu’il a répondu à la question d’Isaac, on interroge parce que personne n'avait répondu à la question : où est l'agneau ? Il savait qu’il y a une question qui avait été posée, mais l’agneau n’avait pas été donné, on a donné le bélier, il fallait l’agneau qui a un an, qui est innocent, qui est un enfant. Voilà pourquoi on dit : Un enfant nous est donné, un fils nous est donné. Alléluia ! Acclamons Jésus de Nazareth !
Acclame Jésus, Il est trop fort ! Dieu est glorieux. Dieu est tout-puissant, frères et sœurs. Dis à ton voisin : la Parole ! Dis à ton voisin : la Parole. Amen. Il n’était pas le seul à répondre à la question, on amène Jésus à Pilate. Pourquoi ? Posez moi la question pourquoi ? Pour qu'un sacrifice soit agréé, agréable à Dieu, il fallait l’examiner pour qu’il soit vraiment sans défaut. Pilate, un païen, a examiné l’agneau il l'a examiné sur toutes ses coutures. Sa femme n’a pas dormi cette nuit là-bas, à son mari elle dit : Chéri ne touche pas à cet homme il est juste, il est sans défaut, il n’est pas comme les autres, il est parfait. Il est parfait.
Jésus ! Jésus, mon Dieu.
Il est là le Seigneur...
Il a dit : Qui de vous peut me convaincre de péché ? Il est le seul à avoir dit ça. Il est trop fort.
Regardez ce n’est pas fini. Ce n’est pas fini. Asseyez-vous vous aller voir. Il fallait que l’agneau soit examiné par les païens qui n’étaient pas soumis à la loi de Dieu, ils l'ont examiné. Toute la nuit la femme a rêvé : non il est juste. Pilate a dit : Amenez-moi une bassine, remplissez-là d'eau, je me lave les mains, je n’y suis pour rien, dans le sang de ce juste, c’est votre affaire. Donc il fallait un deuxième examen cette fois-ci par la législation juive, c’est-à-dire les religieux. Ils l’ont examiné ils ont pris des faux témoins, ils l’ont examiné, ils ont vu qu’Il était sans défaut. Pilate prend Jésus-Christ, il l'amène devant la foule et dit quoi dans Jean XIX ? « Voici l’homme ». Voici Adam. L’homme c’est Adam. Voici Adam. Il a répondu à la question d’Isaac, un païen : voici l’homme. Il y a un pasteur congolais qui s’appelle "Voici l’homme", c’est un antichrist. Voici l’homme ne s’applique qu'à Jésus seul. L’homme de Galilée. L’homme qui peut sauver l’humanité parce qu’Il n’a pas sauvé l'humanité en tant que Dieu mais en tant qu’homme. Ayant l’Esprit de Dieu. Il a vaincu satan non en tant que Dieu mais en tant que homme. Parce que Dieu ne peut pas se comparer à satan, Dieu est trop fort. Satan est quoi ou qui par rapport à Dieu ? Je suis trop fort pour toi c’est moi qui t’ai créé en tant que chérubins tu es devenu malin, je vais devenir homme je vais prendre la chair que tu as vaincue, la chair faible que tu as manipulée. Le mystère de la piétée est grand, Dieu a été manifesté en chair. L’homme de Galilée, l’homme de Galilée, l’homme le plus beau, l’homme le plus galant, l’homme le plus puissant l’homme, plus le plus magnifique, Il est magnifiquement magnifique, Il est grandement grand, Jésus de Nazareth. Voici l’homme. Il l’a présenté et qu’est-ce que le peuple a dit : Que son sang retombe sur nous, ils n'ont pas compris qu'ils prophétisaient parce que si le sang n’était pas retombé sur nous on ne serait pas purifié frères et sœurs. Jésus de Nazareth. Jésus est trop fort frères et sœurs. Je l’aime ! Que son sang retombe sur nous et sur nos enfants. Et Dieu avait dit quoi ? Je répandrai sur vous une eau pure et vous serez purifiés. Le sang purifie, le sang est tombé sur nous, purification. Cette foule était coincée dans la prophétie, il fallait la libation, la libation c’est quoi ? Répandre le sang. C’est ça la libation que le sang retombe sur nous, c’est ça frères, la Parole. La Parole, le grand prêtre lui pose la question : Es-tu le Messie ou pas, es-tu le fils de Dieu ? Jésus dit aux hébreux : Vous verrez le fils de l’homme descendre du ciel. Le grand prêtre prend ses vêtements. Or Dieu dit dans Lévitique que les grands prêtres ne devaient pas déchirer leurs vêtements parce qui s’ils le faisaient, ils mettaient fin à leur ministère. Et ce que le grand prêtre n’a pas compris c'est qu’en déchirant ses vêtements, il mettait fin à son ministère. Pour laisser place au grand Prêtre selon l'ordre de Melchisédek par excellence Jésus-Christ de Nazareth !
Il est là. Jésus ! Le roi des Roi !
Jésus est notre grand prêtre. C’est magnifique.
Nous t’adorons, nous t'élevons. Nous te magnifions Jésus. Tu es grand. Il est trop fort.
Vous voyez à quel point Dieu est grand ? Il a cédé sa place. Vous savez pourquoi ? C’est le grand prêtre qui est venu c’est le Melchisédek. Parce que sa mère Marie était de la tribu de Lévy, c’était une lévite. Et son père de la tribu de Juda. Juda : c’est la royauté. Lévy : la prêtrise. L’autre, il déchire ses vêtements. L’onction de Christ est telle qu’Il n’a pas besoin de dire cède-moi ta place. Les gens cédaient eux-mêmes. Parce que le grand prêtre quand il s’approchait de Dieu il fallait qu’il soit couvert. Or ce monsieur on pouvait voir son corps, on pouvait voir ses parties intimes parce qu’il y avait des trous partout. Il n’était plus couvert.
Il est né roi. Il a grandi comme Roi. Il a parlé comme un Roi. Et quand Il ont arrêté Il n’a pas dit mettez moi une couronne, ils ont pris une couronne d’épines. Jésus. Je l’aime. Je suis amoureux de Yéhoshua. Jamais homme ne m’a touché comme Jésus. Tous les actes posés étaient des actes prophétiques. On a dit quoi ? Couronné de gloire. Ils ont pris une couronne d’épines. Ils ont pris un manteau de pourpre tunique. Royale. Ils ont pris un bâton. Tout était prévu. Et ils se mettaient à genoux : oh roi des juifs. Il n’a pas dit : mettez sur un panneau,  un écriteau : Celui-ci est le Jésus de Nazareth, le roi des juifs. C’est eux-mêmes qui l'on écrit. Pilate un païen. Ils ont mis. Les juifs ont lu ça et ont dit : non, il faut qu’il change. Pilate, il faut que tu me mettes : celui-ci a dit. Pilate a dit : ce qui est écrit est écrit.
Je veux dire à quelqu’un qui est fatigué. Si ce qu'un homme a écrit ne pouvait pas être révoqué et ce que Dieu a écrit, ce que Dieu a gravé. Là où Dieu a dit que tu seras avec lui au ciel qui te peut te sortir de là ? Frères, ils vont te faire la guerre, c’est normal mais Dieu a écrit que tu vas mourir dans la gloire, que tu vas achever la mission, c’est écrit. Il a dit quoi : tant que le ciel et la terre subsisteront il ne disparaîtra pas un seul iota, une petite lettre, aucune lettre jusqu’à tout soit arrivé. Ne t’inquiète plus, ne te dérange plus, fais confiance à Dieu, ne sois plus agité, ne sois plus tremblant ,crois seulement. Pas en moi, mais en celui qui nous a créé. Yehoshua de Nazareth. Il mérite qu’on le loue.
On a fini.
Questions.

Matthieu 25:1 à 13

Alors le royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, allèrent à la rencontre de l'époux. Cinq d'entre elles étaient folles, et cinq sages. Les folles, en prenant leurs lampes, ne prirent point d'huile avec elles; mais les sages prirent, avec leurs lampes, de l'huile dans des vases. Comme l'époux tardait, toutes s'assoupirent et s'endormirent. Au milieu de la nuit, on cria: Voici l'époux, allez à sa rencontre! Alors toutes ces vierges se réveillèrent, et préparèrent leurs lampes. Les folles dirent aux sages: Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s'éteignent. Les sages répondirent: Non; il n'y en aurait pas assez pour nous et pour vous; allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous. Pendant qu'elles allaient en acheter, l'époux arriva; celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée. Plus tard, les autres vierges vinrent, et dirent: Seigneur, Seigneur, ouvre-nous. Mais il répondit: Je vous le dis en vérité, je ne vous connais pas. Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l'heure. Matthieu 25: 1 à 13