La vision - deuxième partie - Shora Kuetu



Lorsqu’il n’y a pas de vision, le peuple périt.

Il y a un autre passage où Dieu dit : « mon peuple périt parce qu’il lui manque la connaissance », il est sans connaissance, ou encore « égorgé », parce que le verbe hébreu dans ce passage signifie aussi « égorgé ». Les loups cruels égorgent le peuple du Seigneur parce qu’il est sans connaissance. On peut également être égorgé parce qu’on n’a ni révélation ni vision. Il se trouve que le dernier livre de la Bible s’appelle « Révélation » ; révélation que Dieu lui-même a donné. On a besoin de la révélation. Le Seigneur disait dans Luc : l’œil est la lampe du corps.

Un visionnaire est quelqu’un qui arrive à persuader les gens. L’auteur de l’épitre aux Hébreux chapitre 13 v17 disait : « laissez-vous persuadez » par vos conducteurs. Ça veut dire que les conducteurs d’emblée sont appelés à être des visionnaires. Donc il faut la persuasion, persuader les gens à faire les choses pour le Seigneur. Et on ne peut pas influencer positivement les gens si on n’est pas soi-même influencé par la vision. Donc le visionnaire doit être lui-même influencé, il doit croire ce qu’il fait pour pouvoir faire adhérer les gens à la vision.

Dans beaucoup d’église il n’y a pas la vision. Oui il y en a beaucoup, mais les visions qui viennent du Seigneur sont rares. Vous vous rappelez dans 1 Samuel chapitre 3 ?

Je crois que nous sommes dans la même configuration, dans les mêmes cas de figures, que Samuel ici. On nous dit qu’à cette époque la Parole était rare, et nous sommes dans cette époque justement où la Parole de Dieu est devenue rare. Qu’est-ce qu’on entend dans la plupart des assemblées : on entend des paroles d’hommes. Deux sœurs qui sont venu de Montréal, l’une d’entre elle me disait qu’elle a fait plus de 10 ans dans une assemblée, et elle n’a pas vu un seul miracle, et qu’elle n’avait jamais entendu les enseignements sur le péché, sur l’enfer. La Parole est devenue rare.

Les visions au temps de Samuel n’étaient pas fréquentes. Et c’est exactement ce qui se passe. Les visionnaires du Seigneur, il y en a très peu. Vous savez ces hommes et ces femmes qui viennent et qui disent : « voici le chemin, voici comment on doit fonctionner, avançons ». Et très souvent des visionnaires reçoivent le don de foi, dont il est question dans 1 Corinthien 12. Avec ce don de foi, les visionnaires fraient le chemin, ce sont des pionniers. Là où des gens voient des collines, des montagnes, lui ils voient le chemin qui conduit à la victoire, une route toute tracée.

Les visions sont rares … Quand j’entends les gens parler je me dis : « où sont les visionnaires de Dieu ». Oui, ils ont leur propre vision, la vision des grandeurs. Mais où sont les gens qui entendent Dieu, qui voient, comme Paul disait : « l’homme spirituel à la pensée de Christ. La vision c’est aussi de faire faire aux gens ce qu’il n’aime pas, mais aussi de les aimer à faire cela. On a vu par exemple Pierre qui ne pensaient pas pouvoir partager la Parole aux inconvertis, aux païens, aux nations, aux gentils, et un jour Dieu lui dira : « va voir Corneille, prêche la Parole ». Et il a fini par aimer cela.

Troisièmement, on l’a vu, la vision c’est la lampe. Nous sommes dans monde des ténèbres, et la vision t’éclaire, te montre le chemin. La vision motive, courage, crée l’unité, suscite la motivation. Les gens ne se rassemblent pas pour se rassembler. On ne va pas aller à l’assemblée pour les beaux yeux des prédicateurs, des pasteurs. Il doit y avoir une vision claire. On y va pourquoi ? Vous fréquentez des assemblées depuis des années, mais qu’est-ce que vous en tirez de toute cette réunion depuis des années ? Qu’avez-vous réalisé pour la gloire de Dieu ?

Et de l’autre côté, il y a l’homme, l’individu, toi en tant que chrétien, qu’as-tu reçu de Dieu ? Tu as 50 ans, il te reste 20 ans. Vous vous rendez compte qu’il y a juste que 20 ans qu’il vous reste à vivre ? Y’en a c’est 15 ; 20 ; 30 ans, ce n’est pas beaucoup. Et encore il faut éviter les aléas de la vie, les accidents, ce n’est pas évident.

Jésus a travaillé pendant 3 ans pour marquer le monde. Vous vous rendez compte du temps que l’on perd ? C’est pourquoi Paul dira : rachetez le temps, car les jours sont mauvais. 1 minute que l’on perd, 6 heures que l’on perd pour écouter des niaiseries, entendre des inepties, vous vous ne rendez pas compte à quelle point Satan veut que vous perdiez la vision. Le visionnaire est un économe. Il a la notion de la gestion du temps, il sait comment gérer son temps que Dieu lui a assigné. C’est important. Si vous faites une pause, un bilan, un retour sur votre marche chrétienne, qu’avez-vous accompli pour Dieu ? Je ne te parle pas des églises, mais de vous en tant qu’individu. Imagine que tu te retrouves devant le Seigneur, devant le tribunal de Christ, et tu dois rendre des comptes sur la gestion de ta vie, que diras-tu au Seigneur. Et je dis bien, chaque enfant de Dieu est un visionnaire, est appelé à être un visionnaire. Chacun de nous.

On ne fait pas les choses pour faire, mais parce que Dieu nous les montre. Le visionnaire qui a saisi la pensée ; le message du Seigneur ne peut pas être tué par la sorcellerie, ne peut pas être détruit. Je vous assure. Parce que Dieu dit dans Jérémie 1 : je veille sur ma Parole pour l’accomplir. La vision que tu as reçue, c’est la Parole de Dieu que tu as reçu. C’est une Parole qui t’a été donnée. Si Dieu te dit occupe-toi des veuves, c’est une parole qu’il t’a donnée. Donc il veille sur cette parole. Donc si tu es fidèle, forcément, il veille sur toi. Le problème c’est que beaucoup de chrétiens ne sont plus visionnaires parce qu’ils se préoccupent des autres, ils passent leur temps sur les autres. D’autres sont focalisés sur leur problème. Ils ne se focalisent pas sur les intérêts du Royaume ; ce que Dieu veut sur les urgences. C’est pourquoi que les chrétiens ont besoins de marabouts. C’est pour cela qu’ils ont besoin que des pasteurs soient comme des marabouts pour pouvoir les consultent régulièrement. Et ça c’est un piège dans lequel beaucoup sont tombé et d’où il faut sortir. Hier je disais à une sœur, « tu ne peux pas venir me voir toujours pour le même problème ». Il faut sortir de ces choses (ce raisonnement) pour aller plus loin, sinon on fait du surplace, et ce n’est pas ça la vie chrétienne. Ce n’est pas ce que Dieu veut. Moi je refuse ça ! Il fut refusé ça !

Dieu ne peut pas appeler deux personnes et leur dire : « voilà la vision que vous allez faire ». Non. Dieu ne fonctionne pas comme ça, il a toujours appelé une personne, femme ou homme, à qui il va confier une mission, une vision, une charge, une responsabilité, avec des capacités. Et cette personne-là va en parler aux autres. Et ceux dont Dieu avait mis la même pensée les cœurs vont naturellement adhérer. C'est-à-dire quand tu vas parler de ce projet, les personnes dont les cœurs Dieu a déposé cette même semence te diront : « c’est ce que le Seigneur m’avait montré / m’avait ; donc je veux participer à ce travail ». C’est d’abord une personne qui reçoit la vision, la pensée. De la même manière, Dieu avait dit à Moïse : « vous me ferez le tabernacle selon le modèle que je vais te montrer. Toi tu as vu, et tu vas donner l’information aux autres. Tu vas informer, retranscrire, leur partager cela aux autres, et l’Esprit va convaincre les uns les autres pour travailler.

Quand on discute avec certaines personnes, quand on leur demande c’est quoi leur vision, ils donnent Matthieu 28. Oui, mais Matthieu 28 c’est la vision générale, mais après y a des spécialités. Dans quoi le Seigneur t’a spécialisé, parce que dans le Royaume c’est ça. Nous sommes dans un corps. La main sa spécialité c’est attraper des choses, toucher, prendre, saisir. La bouche c’est manger, parler. On ne peut pas lui demander autre chose. L’estomac c’est pareil, il prend toutes les vitamines, après il va redistribué. Les reins servent à filtrer, nettoyer, etc… chacun à sa fonction, une vision, c'est-à-dire une manière de procéder. Mais dans la francophonie on est trop habitués aux pasteurs. C’est pour cela qu'il n’y a plus de vision. Quand on dit à quelqu’un Dieu t’a appelé, dans sa tête, il est pasteur, qu'il faut à tout prix qu'il commence une église, parce que on fait comprendre aux gens que si tu n’as pas église c’est que t’es pas appelé. C’est pour cela que tout le monde veut être pasteur. Même quand on leur dit : « mais écoutez, votre église, depuis 5 ans y a combien de membres ? » Ils disent 4. Il faut savoir dire : « on arrête » pour passer à autre chose. Ce n’est pas parce qu’on peut ouvrir sa maison qu'il faut forcément faire une église. C’est ce que les gens doivent comprendre. Y a plusieurs types d’appel, et y’en a qui ont perdu leur vision. Dieu leur avait donné la vision pour nourrir les pauvres, eux ils ont décidé d’être des enseignants. Y a une confusion. Dieu ne t’a jamais appelé à faire un centre de formation, tu en crée un, les gens ne viendront pas … c’est pas ton appel. Les gens veulent reproduire ce qu'ils voient ailleurs. Ça ne se passe pas comme ça. C’est Dieu qui doit planter dans ton cœur une vision. C’est une semence.

On va parler d’un grand visionnaire dans la Bible. Dieu dit dans Esaïe que Jérusalem devait être rebâtie. Esaïe a prophétisé au 8ème siècle avant Jésus Christ. Suivez bien.

Les visionnaires ne sont pas suscités comme ça parce que y a des prophéties qui avaient été libéré. Dieu libère cette prophétie, et des années après, un visionnaire va ête suscité. Dans Esaïe 45 :13, Dieu dit ceci :

C'est moi qui ai suscité Cyrus dans ma justice, et j'aplanirai toutes ses voies ; il rebâtira ma ville, et libérera mes captifs, sans rançon ni présents, dit Yahweh des armées

Esaïe va prophétiser près de 100 ans avant que ne naissent Cyrus. C’est-à-dire près de 1 siècle avant que cet homme ne soit né, qu'il allait être utilisé par Dieu pour libérer les captifs juifs. Dieu dit que Jérusalem allait être rebâti alors qu’elle n’était pas à cet époque détruite. C’est terrible comment Dieu est précis. Et il donnera le nom de celui qu'il va utiliser pour reconstruire, rebâtir Jérusalem. Et 30 ans après, Jérémie va prophétiser au Juif de se repentir. Ils n’ont pas écouté, Dieu envoi Nebucadnesor, qui détruit la ville, prend les juifs, les emmène à Babylone, et Dieu dit : je donne à Babylone 70 ans. Et pdt 70 ans, Babylone règnera sur la terre, Jérusalem détruite. Il y a eu des gens qui était déporté de Jérusalem à Babylone.

Allons dans Néhémie. Son message concerne chacun de nous. 70 ans après, cet homme, Néhémie va être appelé. Ecoutez, dans le Royaume de Dieu, il n’y a pas de chômeur, ça n’existe pas. Tout le monde est appelé à faire quelque chose pour Dieu. Et quand on a fini son travail, sa vision, Dieu nous reprend. Quand un enfant de Dieu meurt, s’il craignait sa Dieu, c’est qu'il a fini sa mission.
Néhémie 1
Il arriva au mois de Kisleu, la vingtième année, comme j'étais à Suse, la capitale,  Hanani, l'un de mes frères, et quelques hommes arrivèrent de Juda. Je les questionnai au sujet des Juifs rescapés qui étaient restés de la captivité et au sujet de Jérusalem.  Et ils me dirent : Ceux qui sont restés de la captivité sont là dans la province, dans une grande misère et dans l'opprobre ; et la muraille de Jérusalem demeure renversée et ses portes ont été consumées par le feu.

Il entend que la ville était dans la désolation... regardez la réaction qu’il va avoir. Il va pleurer, jeûner. Un visionnaire prie et jeûne. Et c’est qui un visionnaire ? C’est un chrétien.

Joel 2 dit : Et il arrivera après cela, que je répandrai mon Esprit sur toute chair ; et vos fils et vos filles prophétiseront ; vos vieillards auront des songes, et vos jeunes gens verront des visions. 29 Et même en ces jours-là, je répandrai mon Esprit sur les esclaves, hommes et femmes. Joel 2 :28

Aussi bien des visions oculaires (des flashs que l’on peut avoir pendant la prière) que des objectifs à atteindre. C’est comme ça que Dieu communique sa pensée. Donc tous les chrétiens sont appelés à être des visionnaires. Maintenant chacun doit savoir quelle est sa vision.

Il faut qu’on vous dise qui vous êtes, votre identité. Un visionnaire ne peut pas être mangé par la sorcellerie. Ta vision n’est pas d’aller dans une assemblée, de t’asseoir et écouter le bishop du 1er au 31 janvier ! Y a des choses à faire tous les jours.

Le visionnaire prie, il parle à Dieu, il va demander pardon pour le péché de ses pères et de ses propres péchés.

Néhémie 2
Et il arriva, au mois de Nisan, la vingtième année du roi Artaxerxès, comme le vin était devant lui, je pris le vin et le présentai au roi. Or je n'avais jamais eu mauvais visage devant lui.  Et le roi me dit : Pourquoi as-tu mauvais visage, puisque tu n'es point malade ? Cela ne peut être qu'une tristesse de cœur. Je fus alors saisi d'une grande crainte, et je répondis au roi : Que le roi vive éternellement ! Comment n'aurais-je pas mauvais visage, puisque la ville où sont les sépulcres de mes pères demeure désolée et que ses portes ont été consumées par le feu ? Et le roi dit : Que me demandes-tu ? Alors je priai le Dieu des cieux, et je dis au roi : Si le roi le trouve bon, et si ton serviteur lui est agréable, envoie-moi en Juda, vers la ville des sépulcres de mes pères, pour la rebâtir

Voilà la vision qu'il a eu ! Rebâtir Jérusalem. Et ce n’était pas n’importe quelle vision. C’est ce que nous avons tous reçu en tant que chrétiens : rebâtir les hommes. Les hommes sont détruits par le péché. Vos amis à l’école, vos copines, copains, ils sont détruits. Nous sommes des temples, et ces temples-là sont détruits. Vos enfants, vos femmes, votre entourage, vos pères, vos mères, il faut les reconstruire. Nous sommes des bâtisseurs, des réparateurs de brèches, des restaurateurs. C’est pour cela que je disais que ce livre de Néhémie nous concerne tous. On a pris votre vision, on a confié ça aux pasteurs, et vous vous faites quoi ? Vous on vous a dit : « asseyez-vous, acclamez les hommes, donnez la dîme vous serez béni », on vous a rendu puérils, on vous a rendu stérile. Beaucoup sont dans la niaiserie depuis des années, ils ne savent même pas ce que Dieu attend d’eux. C’est grave. Et Dieu est en train de revenir. Vous avez vu le nombre de personnes qui vont en enfer ? le nombre de jeunes qui vont en enfer ? On a perdu beaucoup de temps.

Nous sommes ici (dans ce chapitre de Néhémie) au premier mois de Kisleu ; on va dire Novembre / Décembre. Ensuite on nous parle du mois de Nisan, ça correspond à Mars / Avril. Nisan veut dire littéralement « commencement ». C’est le premier mois du calendrier religieux. Et c’est pendant ce mois que les hébreux célébraient la fête de pâques. C’est pendant ce mois que les hébreux étaient sortis de l’Egypte, célébraient la pâque. Donc vous voyez bien que toute vision a un commencement. On commence bien quelque part. Et ici c’est Nisan, la pâque. Donc tu ne peux pas commencer ta vision sans être passé par la croix. Il faut avoir au préalable fait l’expérience de la croix, donc la naissance nouvelle, pour prétendre être visionnaire. Parce que nous sommes visionnaires du ciel.

Vous voyez, il y a des visionnaires terrestres, comme Paul le disait : « ils ont pour dieu leur ventre ». Mais nous, si nous faisons des choses c’est pour le Royaume, pour notre Père céleste, pour sa gloire.

De Décembre à Avril, pendat 5 mois, Néhémie à certainement jeûné et prié. Il est resté en prière pendant des mois et des mois pour sa ville. Le visionnaire doit être une personne de prière, parce que c’est dans la prière qu’on va être ensemencé, qu’on va recevoir la semence, parce qu'on est en relation avec celui qui donne les visions. Nous sommes comme une terre, qui reçoit la graine, la semence. Et c’est dans la prière, le jeûne, que tu reçois de Dieu. Ce n’est pas dans une école théologique où tu vas sortir avec le raisonnement, et tu vas dire que Dieu n’agit plus.

On nous dit que Néhémie avait un visage défait. Voilà un visionnaire. Ils portent dans leur cœur le fardeau de Dieu. Ils ont la compassion des âmes. Proverbes nous dit qu’un cœur attristé se manifeste sur le visage. Quand un cœur est attristé, le visage est triste. Le cœur de Néhémie souffrait parce qu’il a appris que son peuple était dans la désolation, que le temple, les murailles étaient détruites. […]

Néhémie 2 :9
J'allai donc vers les gouverneurs qui sont de l'autre côté du fleuve et je leur donnai les lettres du roi. Le roi avait aussi envoyé avec moi des chefs de l'armée et des cavaliers.  Quand Sanballat, le Horonite, et Tobija, le serviteur Ammonite, l'apprirent, ils eurent un très grand déplaisir de ce qu'il venait un homme pour procurer du bien aux enfants d'Israël.

La vision que tu as reçue va susciter naturellement des ennemis. J’aimerai marteler là-dessus. Quand je me suis converti, on ne m’a pas préparé à l’adversité. Et un visionnaire qui n’est pas préparé peut facilement se décourager à cause des attaques, des critiques, des moqueries, et c’est important d’être préparé. C'est-à-dire qu'il y a des gens qui n’attendent que toi, que tu reçoives une vision du Seigneur, un ordre. Pour Néhémie, c’était Sanballat, Tobija. Ils ont eu un déplaisir, de la colère, de la jalousie de ce que quelqu’un venait pour faire du bien aux enfants d’Israël.

Le monde n’aime pas les gens bien ! Les gens ne veulent pas qu’on en parle, de l’injustice, etc… c’est pas un problème pour beaucoup. On n’a pas forcément besoin d’être prédicateur pour s’indigner par rapport à toutes ces atrocités.
Et là, ils se dressent contre Néhémie.

Néhémie 2 :11
Ainsi j'arrivai à Jérusalem et j'y passai trois jours. 12 Puis je me levai de nuit, avec quelques hommes ; mais je ne dis à personne ce que Dieu avait mis dans mon cœur de faire pour Jérusalem.

Le visionnaire doit savoir à qui partager, avec qui partager. Il arrive, il va inspecter la ville, regarder, visiter la ville pendant 3 jours, sans parler à qui que ce soit de la vision, de ses projets, de ses intentions.

13 Je sortis donc de nuit par la porte de la vallée et me dirigeai vers la source du dragon, vers la porte du fumier ; et je considérai les murailles de Jérusalem qui étaient en ruines, et ses portes consumées par le feu.

Le visionnaire doit avoir une vision globale du travail qu'il est amené à faire, parce que si tu ne considères pas les hommes ou la ville où Dieu t’envoie… parce que si Dieu te dit je veux que tu nourrisses les pauvres, il faut les approcher. On peut aider tout le monde, mais si tu veux pousser loin ton travail, si tu veux faire un travail profond, il faut approcher les gens, les connaître. Dieu a fonctionné comme ça avec nous. Il est devenu homme pour mieux nous aimer.

Donc Néhémie à d’abord observé, il a fait une analyse générale sur l’état du pays. Quels sont les choses à faire, par où il faut commencer… C’est avoir l’information à faire, connaître son travail. Il fallait avoir cette connaissance-là.

16 Or les magistrats ne savaient pas où j'étais allé, ni ce que je faisais ; car je n'avais rien dit jusqu'à ce moment, ni aux Juifs, ni aux prêtres, ni aux chefs, ni aux magistrats, ni au reste de ceux qui s'occupaient des affaires.

17 Alors je leur dis : Vous voyez la misère dans laquelle nous sommes ! Comment Jérusalem demeure désolée et ses portes brûlées par le feu ! Venez et rebâtissons les murailles de Jérusalem et nous ne serons plus dans l'opprobre.18 Et je leur déclarai comment la main de mon Dieu avait été bonne sur moi, et quelles paroles le roi m'avait dites. Alors ils dirent : Levons-nous et bâtissons ! Ils fortifièrent leurs mains pour bien faire.

Personne jusqu’à ce que Néhémie arrive n’était fort, les gens étaient découragés, abattus, et là, il arrive, il leur dit : voilà ce qu’on va faire ! Il présente la vision. Le visionnaire doit être capable d’exposer de manière claire et nette la vision qu'il a reçue, ce qu'il compte faire. Il expose la vision : on va rebâtir la ville, les murailles. Et là on nous dit que c’est le peuple qui va dire : levons-nous et rebâtissons. Mais il aura fallu d’abord qu’un homme se lève pour que les autres se lèvent. Si tu veux que tout le monde se lève en même temps que toi, tu ne feras jamais quelque chose pour le Seigneur. Quand j’entends des gens dire : "on est seuls, on est pas nombreux", je leur dis mais c’est comme ça que Dieu commence. Vous voulez commencer avec 10000 personnes ? vous ne ferez jamais rien. La vision est née dans l’intimité, seul avec Dieu. Ensuite Néhémie la partage au roi. Dieu convinc ce roi pour lui donner des lettres, des soldats, des moyens pour l’accompagner. Il inspecte la ville, il va considérer la ville tous ses détails. Et là il va voir le peuple pour dire : « travaillons ». Et là, l’histoire a commencé.

Mais Sanballat, le Horonite, Tobija, le serviteur Ammonite, et Guéschem, l'Arabe, l'ayant appris, se moquèrent de nous et nous méprisèrent. Ils dirent : Qu'est-ce que vous faites ? Ne vous rebellez-vous pas contre le roi ? 20 Mais je leur répliquai et leur dit : Le Dieu des cieux lui-même nous donnera le succès ! Nous, qui sommes ses serviteurs, nous nous lèverons et nous bâtirons ; mais vous, vous n'avez ni part, ni droit, ni souvenir, à Jérusalem.

Y a du succès dans l’œuvre que Dieu fait. S’il n’y en a pas, arrête ! Tu fais un séminaire, y a quatre pèlerins, il faut arrêter ! Dieu n’est pas dedans. Tu pries pour un handicapé, ça ne marche pas, frère, faut d’abord arrêter. Après on accuse la personne malade en disant : "tu n’as pas foi…"

Tobija, Sanballat, Guéschem, il y a eu une association de plusieurs personnes  pour combattre le travail que Dieu a commencé à faire. Donc attends toi à ce que les gens se liguent contre toi. Et ça, ça fait mal ! Pourtant tu n’as rien fait de mal. Tu as simplement dit : "Dieu m’a mis à cœur quelque chose…" ce n’est pas toi qu'ils combattent, c’est la vision qu'ils veulent détruire. Si tu perds la vision, ils vont te laisser tranquille puisque tu n’es plus sur la scène. C’est pourquoi il faut garder la vision.

Les gens vont se moquer de vous, vous traiter de tous les noms, de vos origines, européennes, africaines, des îles, Asie, peu importe, ils vont se moquer.

Néhémie 3
Eliaschib, le grand-prêtre, se leva donc avec ses frères, les prêtres, et ils rebâtirent la porte des brebis. Ils la consacrèrent et en posèrent les battants

La première porte qui a été rebâtie est la porte des brebis. Jésus dit dans Jean 10 "je suis la porte des brebis." C’est par cette porte que passaient les brebis pour le sacrifice. Donc ils ont compris qu'ils ne pouvaient rebâtir les murailles sans passer par la croix, le sacrifice. Le visionnaire est un homme ou une femme dont la vie est constamment sur l’autel, la croix. Ils ont compris qu'ils ne pouvaient rien entreprendre pour Dieu si la relation n'était pas rétablie avec le ciel. Si tu vas sur un site, la première chose que tu vas faire c’est chercher la connexion pour surfer. Pour surfer il faut une connexion. L’autel c’est la connexion divine.
Les visionnaires cherchent la connexion avec Dieu. Un visionnaire qui doit atteindre ses objectifs ne doit pas perdre la connexion avec le Seigneur, sinon tu deviens aveugle, tu ne sais plus où tu vas. Mais si tu as la connexion c’est Dieu qui te dira: "arrête toi", comme ce fut le cas avec Paul dans Actes 16. Il voulait aller en Phrygie, Asie, Dieu lui dit non, il tâtonnait. Parce que Paul, à un moment donné, avait perdu la connexion. C’était un homme comme toi et moi, ça arrive. Et puis on nous dit que la nuit, Paul a eu une vision, connexion rétablie ! Ça arrive, parfois on a peu de connexion, on dit au Seigneur : « actuellement je n’entends rien, je ne vois rien, je prie mais c’est comme si Dieu ne me parle plus ».  Tu jeûnes, tu pries, tu dors, attaque de maris de nuit ! Tu dis : « Seigneur, pourquoi ? ». Tu te réveilles comme en colère, tu dis : « mais je pensais… ».

Donc ils ont commencé par la porte des brebis, parce qu’il fallait qu’elle soit sacrifiée comme des brebis. Vous avez vu, un homme reçoit l’appel, c’est tout un peuple qui s’implique. Au chapitre 3, où ils étaient ces prêtes-là ? Abattus. Un homme a reçu l’appel et ils ont été restaurés dans leur fonction, parce qu'un homme a saisi la pensée de Dieu. Et si vous prenez le chapitre 3, on ne cite que des prêtres qui ont commencé à travailler. Y a eu comme un réveil. Quand on parle de la restauration on parle aussi de réforme. Ils ont commencé à restaurer toutes les portes, parce que dans Psaume 24, il est dit : "portes, élevez vos linteaux, afin que le roi de gloire fasse son entrée." Voilà pourquoi ils ont restauré les portes. Donc tu dois commencer par la connexion, et ensuite la porte. C’est par là que les guérisons viendront, les miracles, gloire à Dieu !

Puis regardez au chapitre 4, on retrouve encore Sanballat ! Toi aussi ça va arriver ! Néhémie était en train de bosser, les Sanballat, les Tobija étaient derrière leur clavier en train d’observer, comme ce soir. C’est l’histoire qui se réécrit. Les prêtes travaillent dans le chapitre 3, réparent, restaurent, et chapitre 4, de nouveau voici Sanballat.

Or il arriva lorsque Sanballat apprit que nous rebâtissions la muraille, qu'il fut saisi de colère et très irrité. Il se moqua des Juifs.

Un seul homme a été combattu par toute une armée.

2 Et il dit en présence de ses frères, et des gens de guerre de Samarie : Que font ces faibles Juifs ? Les laissera-t-on faire ? Sacrifieront-ils ? Et achèveront-ils tout en un jour ? Pourront-ils faire revenir à la vie les pierres des monceaux de poussière, puisqu'elles sont brûlées ?

Vous avez vu l’orgueil ? L’arrogance ? Ils vont te minimiser parce que tu es une femme noire, blanche, arabe, métisse, etc… je ne sais d’où tu viens mais tu peux être méprisé à cause de ça. Mais attention, quand je suis faible c’est alors que je suis fort ! Vous voyez la sagesse du Seigneur ? Il prend les faibles et il met sur eux une onction terrible ! […] Moïse a délivré les esclaves d’Israël à 80 ans, avec un simple bâton, contre l’armée la plus puissante du monde. Un visionnaire de 80 ans. Ne méprisez personne ! […]

« Oh Seigneur je ne sais pas parler… » Dieu dit ne t’inquiète pas. Moïse aussi était begue. Paul avait une infirmité. Dieu prend tes faiblesses pour se glorifier à travers elles ! Quand tu vas plier tes genoux, ce sont des conversions, des restaurations ! Il ne faut plus te minimiser ! Ta maladie ne t’emmènera pas à la mort. L’opposition que tu vis dans ta famille, tes amis, Dieu te prépare. La vision va grandir, va toucher ton peuple, ton île. Tu ne peux pas fuir l’appel.

Vous êtes des visionnaires, vous avez des shofars. […] Tu ne dois plus te condamner, rester sur le passé, tu dois saisir l’appel, le temps, pour aller de l’avant ! Les gens sont en colère contre toi depuis ta conversion. Avant ils étaient gentils, depuis que tu t’es converti, ils ont changé, parce que tu as reçu la vision, parce que tu as reçu la vision. Tu ne dois surtout pas baisser les bras. Cette génération a besoin de cette semence que Dieu a déposée en toi.

Tant que Néhémie n’avait pas répondu à l’appel, Sanballat n’était pas en colère. Y a des gens qui se lèvent contre toi parce que leur royaume est menacé. Ta vision prendra de l’ampleur. Néhémie à prier : O Dieu écoute comment nous sommes méprisés. 

Néhémie 4 :4 - Ô notre Dieu, écoute comment nous sommes méprisés ! Fais retourner leurs insultes sur leur tête, et livre-les au pillage sur une terre de captivité. 5 Ne couvre point leur iniquité, et que leur péché ne soit point effacé de devant ta face ; car ils ont irrité les bâtisseurs

Oui, tout visionnaire est méprisé. Un visionnaire n’est méprisé que dans sa patrie. Ils vont te mépriser.

Et en tant que bâtisseur tant que la maison n’est pas achevée, tu ne peux pas te reposer. Même après ta mort tes œuvres continueront à témoigner du Seigneur, à gagner des âmes dans le Royaume de Dieu.

Mais quand Sanballat et Tobija, les Arabes, les Ammonites et les Asdodiens eurent appris que la muraille de Jérusalem avait été refaite, et qu'on avait commencé à fermer les brèches, ils s'enflammèrent de colère. 8 Et ils se liguèrent tous ensemble pour venir faire la guerre contre Jérusalem et y mettre la confusion

Et là ce n’était plus seulement un arabe, mais des arabes. Ce n’était plus seulement un amonite, mais des ammonites, ils se sont ligués comme Hérode et Pilate. La Bible est vraie. Beaucoup de chrétiens, quand ils voient les gens se liguer, ils se découragent. Vos meilleurs amis d’aujourd’hui peuvent être vos pires ennemis de demain. La sœur qui t’accompagne partout, parce que tu acceptes de servir, d’obéir à Dieu, elle peut devenir ton ennemie.

« Celui avec qui je mangeais mon pain, a levé le talon contre moi ».

Ils voulaient voir Jérusalem toujours écrasé, toujours écrasé. Y a des gens qui ne veulent pas voir ton succès. Ils ne t’aiment pas alors que tu ne leur as rien fait. Ils te détestent, ils te haïssent. Depuis que tu t’es converti, tu te retrouves seul et tu dis : « pourquoi moi ?», « Seigneur, pourquoi tout ça ? ». Ce rejet, cette souffrance parfois tu ne sais pas à qui parler. Tu te demande si ce n’est pas toi qui devient fou.

9 Alors nous priâmes notre Dieu, et nous établîmes une garde contre eux, jour et nuit, à cause d'eux. 10 Et Juda disait : La force des ouvriers est affaiblie, et il y a beaucoup de débris, en sorte que nous ne pourrons pas bâtir la muraille. 11 Et nos ennemis disaient : Qu'ils n'en sachent rien et qu'ils ne voient rien, jusqu'à ce que nous entrions au milieu d'eux ; nous les tuerons et ferons ainsi cesser l'ouvrage

C’est terrible. Ils ont voulu s’infiltrer. En tant que visionnaire, les gens viendront. Ils viendront. Néhémie a mis des gardes, des gens qui sonnaient du shofar.

17 Ceux qui bâtissaient la muraille, et ceux qui portaient ou chargeaient les fardeaux, travaillaient chacun d'une main, et de l'autre ils tenaient une arme

Le visionnaire doit être armé. Mais pas des armes physiques, mais l’armure du combattant d’Ephésiens 6. Le bouclier de la foi, la ceinture de vérité, le casque du salut. C’est une guerre ! Tu ne la veux pas, mais c’est une guerre. Dans Psaume 120, David dit : « je suis pour la paix, mais quand j’en parle, ils sont pour la guerre ». Avant je ne comprenais pas. Je pensais que tout le monde était gentil, que tout le monde était correct, jusqu’à ce que le Seigneur me fasse comprendre que jusqu’à la fin de ta vie terrestre, tu seras en guerre ! Un visionnaire qui ne comprend pas qu'il est en guerre, il mourra avant. Paul dit si nous marchons dans la chair, nous ne combattons pas selon la chair ! Y a beaucoup d’hommes de Dieu, de visionnaires qui ont été empoisonnés, parce qu'ils ont cru que tout le monde était frère / sœur. Ils ont oublié qu'il y a des Tobija, des Sanballat. Peut-être que tu es fiancée à un Tobija…

Verset 23 - Et nous ne quitterons point nos vêtements, ni moi, ni mes frères, ni mes serviteurs, ni les hommes de garde qui me suivaient ; chacun n'avait que ses armes et de l'eau

Les armes, l’eau qui est la parole, les vêtements de justice. Bien armé, bien équipé ! Tu penses que l’œuvre que tu as commencée, que tout le monde va être d’accord avec toi ? Tu vas voir que des gens avec qui tu étais frère, tes amis, vont commencer à se lever. Et tu vas te dire : "quel mal ai-je fait ?" Tu déranges, tout simplement. C’est la vision. Néhémie a souffert.

Or il arriva que Sanballat, Tobija, et Guéschem, l'Arabe, et le reste de nos ennemis apprirent que j'avais rebâti la muraille, et qu'il n'y restait aucune brèche (bien que jusqu'à ce temps-là, je n'avais pas encore mis les battants aux portes.) 2 Alors Sanballat et Guéschem m'envoyèrent dire : Viens, et ayons ensemble une rencontre dans les villages qui sont dans la vallée d'Ono. Or ils avaient comploté de me faire du mal.

Ils ont vu qu’ils n’ont pas réussi par le découragement, ils ont dit : "cette fois ci on va en venir aux mains !" Tes ennemis, vont d’abord t’attaquer de loin : ils vont se moquer, ils vont parler mal de toi. S’ils voient qu'ils ne peuvent pas te toucher, cette fois-ci ils vont tout faire pour t’atteindre physiquement. C’est ce qui se passe à chaque fois. Ils ont fait un complot pour détruire Néhémie physiquement. Si tu n’es pas prudent, ça peut t’arriver. Tu as reçu une vision, faut pas l’oublier. Tu penses que Satan va rester les bras croisés ?

Mais j'envoyai des messagers vers eux pour leur dire : J'ai un grand ouvrage à faire, et je ne puis descendre. Le travail serait interrompu pendant que je le quitterais pour aller vers vous

Ils veulent te faire perdre ton temps. Néhémie ne s'est pas laisser faire, il avait un objectif a atteindre. Tant que tu n’as pas achevé la mission, ne laisse personne te distraire.

L’œuvre que Dieu t’as dit de faire, tu l’as fait ? Tu veux t’associer avec des gens, est ce que Dieu t’as dit de t’associer avec ces gens-là ? Est-ce que Dieu t’as dit te prendre untel ou untel ? On a pris des Sanballat, des Tobija, et ça a donné ce que ça donné après.

Que personne ne te fasse interrompre le travail ! Personne !

Ils m'envoyèrent quatre fois le même message ; et je leur retournai le même message. 5 Alors Sanballat m'envoya ce même message une cinquième fois par son jeune serviteur, qui tenait à la main une lettre ouverte.

5 fois !

6 Il y était écrit : On entend dire parmi les nations, et Gaschmu le dit, que vous pensez, toi et les Juifs, à vous révolter, et que c'est pour cela que tu rebâtis la muraille. Et tu vas, dit-on, devenir leur roi ; 7 et que tu as même établi des prophètes pour te proclamer à Jérusalem et pour dire : Il est roi de Juda. Et maintenant, on fera entendre au roi ces mêmes choses. Viens donc afin que nous consultions ensemble. 8 Et je lui envoyai dire : Il n'existe aucune des choses dont tu parles, mais c'est toi qui l'inventes dans ton propre cœur !

Ils vont inventer des histoires ! Et si tu n’as pas le discernement tu dis « ah c’est vrai, c’est vrai, c’est vrai ». Il a essayé par tous les moyens. D’abord par l’intimidation, il n’a pas réussi. Par les moqueries, il n’a pas réussi. Il voulait en venir aux mains. Et cette fois-ci il vient par la ruse : « viens on va discuter, etc… ». Il a inventé des choses. Beaucoup de personnes sont sorties de la vision du Seigneur parce qu’ils ont cru aux mensonges. Manque de sagesse. Tu peux perdre des années comme ça parce que tu as ouvert tes oreilles aux niaiseries, aux mensonges de l’ennemi sans dire au Seigneur : « parle-moi, confirme-moi ».

Néhémie a souffert, Pierre a souffert, Paul a souffert, tous les visionnaires ont souffert. On les a accusés faussement. Regardez la femme de Potiphar, elle a dit que Joseph voulait coucher avec lui ! Si y avait internet, elle allait faire des vidéos. Quand ça va t’arriver, faut pas baisser les bras. Faut pas dire : « Oh Seigneur, mais pourquoi on me dit ça ? Je n’ai rien fait... ». Dieu va te dire « T’arrêtes ? J’appelle quelqu’un d’autre à ta place ! ». Moi je dis « Seigneur, je veux achever la mission que tu m’as confiée. Personne ne va l’achever à ma place, je veux ma couronne ». Y a deux choses pour lesquelles je veux achever ma mission. La première c’est parce que j’aime Dieu, je veux lui être fidèle. Et la seconde, c’est parce que je veux mes couronnes. Je vais achever la mission moi-même.

N’écoutes pas les gens qui vont parler. Fait ! Balance le message, diffuse le message, parle !

9 Car tous ces gens voulaient nous effrayer, en disant : Leurs mains relâcheront le travail, de sorte qu'il ne se fera point. Maintenant donc, ô Dieu, fortifie-moi !

Le but de Satan, de la pression, c’est de t’effrayer pour que tu sois découragé… Le but de l’intimidation c’est de te faire asseoir, de te faire faire marche arrière.

 10 Je me rendis à la maison de Schemaeja, fils de Delaja, fils de Mehétabeel. Il s'était enfermé et il me dit : Rencontrons-nous dans la maison de Dieu, au milieu du temple et fermons les portes du temple ; car ils doivent venir pour te tuer, et ils viendront pendant la nuit pour te tuer. 11 Mais je répondis : Un homme tel que moi s'enfuirait-il ? Et quel homme tel que moi pourrait entrer dans le temple pour sauver sa vie ? Je n'y entrerai point. 12 Et voilà, je reconnus bien que Dieu ne l'avait point envoyé, mais qu'il avait prononcé cette prophétie contre moi parce que Sanballat et Tobija lui avaient donné de l'argent.

Quand ils ont vu qu'ils n’ont pas pu atteindre Néhémie par tous ces moyens, ils ont utilisé maintenant la prophétie. Des faux prophètes viendront ! « Dieu m’a dit… ». « Oh Dieu m’a donné un songe cette nuit, il m’a dit que ce n’est pas bien de faire ça … ». Quand Dieu t’a parlé aucun prophète n’était là, tu étais seule avec Dieu. Ils vont utiliser la fausse prophétie pour te décourager, des fausses visions, des faux frères ! Si tu n’as pas le discernement tu vas écouter les fausses prophéties et tu vas te faire avoir. « Dieu a dit … ». Je ne veux pas vous écouter. Je veux obéir au Seigneur. On a donné la vision aux faux prophètes pour détruire la vision de Néhémie. Y a des gens qui seront payé pour te détruire. C’est terrible.

On est tellement naïf, on pense que tout le monde est bon, que tout le monde a de bonnes intentions. Faites attention ! Développez votre relation avec le Seigneur, ça va vous épargner des choses. Parce que Dieu est celui qui parle clairement à ses enfants. Et s’il vous a parlé, qu'il pleuve, qu'il neige, même si le plus grand apôtre vient, si Dieu t’a parlé, obéis !

13 Car il était leur pensionnaire pour m'épouvanter, et pour m'obliger à agir de la sorte, et à commettre cette faute, afin qu'ils aient quelque mauvaise chose à me reprocher

Ils veulent vous pousser à faire une erreur, pour se focaliser dessus et vous accuser.

14 Ô mon Dieu ! Souviens-toi de Tobija et de Sanballat, et de leurs actions et aussi de Noadia, la prophétesse, et du reste des prophètes qui cherchaient à m'effrayer !

Donc y a eu aussi une armée de prophète contre Néhémie. Je vais poser une question : pourquoi Satan s’était acharné ainsi contre cet homme ? Vous voulez le savoir ? Jésus Christ va revenir à Jérusalem. Il va régner où ? A Jérusalem qui est la ville du grand roi. Donc Satan en attaquant Néhémie, attaquait le règne de Jésus Christ.

Y a eu deux réalités : la Babylone politique (les armées de ce monde, les Arabes, les Amonites, …) ; la Babylone religieuse (les faux prophètes) qui se ont mis ensemble pour détruire la vision de Néhémie. On nous parle même d’une prophétesse : Noadia. Ce nom signifie rencontre avec Dieu. Cette femme faisait croire aux gens qu’elle pouvait les faire rencontrer Yahweh. « Oh Dieu m’a dit … ». Faites attention, manipulation, sorcellerie, magie noire, magie blanche, infiltration, etc…

« Voilà ce que je crois avoir reçu, je te le soumets, mais fais ce que Dieu te dit … ». Voilà comment un enfant de Dieu doit parler. Les prophètes sont venus : « Néhémie, ne fait par-ci, ne fais pas ça ». Néhémie leur dit : « mais quand moi j’ai reçu la vision, vous étiez où ? ». Y en a qui vont vous attraper à la fin des réunions, pour vous dire « ah toi, tu seras ci, tu seras ça ». Faites attention, ces paroles-là vous gonflent ! Ils prophétisent dans les coulisses, ils attrapent les âmes dans les coulisses pour détruire les âmes ! Tout le monde n’est pas de Dieu.

15 Néanmoins, la muraille fut achevée le vingt-cinquième jour du mois d'Elul, en cinquante-deux jours.

5+2=7, c’est la perfection. Donc Néhémie n’a pas cédé face à la pression, il a tenu bon.

17 Mais aussi en ce temps-là, les chefs de Juda adressaient fréquemment des lettres à Tobija, et celles de Tobija venaient à eux. 18 Car il y en avait plusieurs en Juda qui s'étaient liés à lui par serment, parce qu'il était gendre de Schecania, fils d'Arach, et que son fils Jochanan avait pris la fille de Meschullam, fils de Bérékia. 19 Ils racontaient même du bien de lui en ma présence, et lui rapportaient mes paroles. Et Tobija envoyait des lettres pour m'effrayer.

On comprend pourquoi Tobija était persévérant. Parce qu’il avait des alliés. Ils ne sont pas de Dieu, c’est l’ivraie. Ils sont liés par des alliances antichrist, tout ça parce que tu as reçu la vision. J’ai vu des pasteurs mourir physiquement, d’autre spirituellement, parce qu’ils n’ont pas compris qu'ils étaient visionnaires. D’autres qui avaient des visions fortes pour délivrer des forteresses. Elles ont perdu la vision parce qu’elles étaient blessées, elles n’avaient pris garde aux interpellations du Seigneur, et se sont alliés aux mauvaises personnes. Ils ont tout perdu.

Néhémie a achevé la course. Tu veux finir la mission correctement ? Tu dois savoir avec qui trainer, et ne pas subir l’amitié des gens ! C’est important. Avant je ne comprenais pas ce principe. La parole dit celui qui traine avec les sages devient sage. Dis-moi avec qui tu traines, je te dirai qui tu es. En tant que visionnaire tu es un aigle, l’aigle a une vision perçante. L’aigle voit de loin, c’est un solitaire, il chasse en général seul, il ne mange pas de la nourriture pourrie.

L’aigle n’a pas peur des tempêtes, il profite de ça pour aller encore plus haut. Tout le monde a peur de l’aigle royal. Et l’aigle, son ennemi juré c’est le serpent. Quand l’aigle descend, y a une force de frappe, il attrape le serpent avec ses pattes, il l’étrangle ! Et avec son bec, l’épée, la parole prophétique, il frappe !

Esaie 40 dit que les jeunes gens se fatiguent, mais ceux qui s’attendent à Yahweh renouvellent leur force !

Matthieu 25:1 à 13

Alors le royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, allèrent à la rencontre de l'époux. Cinq d'entre elles étaient folles, et cinq sages. Les folles, en prenant leurs lampes, ne prirent point d'huile avec elles; mais les sages prirent, avec leurs lampes, de l'huile dans des vases. Comme l'époux tardait, toutes s'assoupirent et s'endormirent. Au milieu de la nuit, on cria: Voici l'époux, allez à sa rencontre! Alors toutes ces vierges se réveillèrent, et préparèrent leurs lampes. Les folles dirent aux sages: Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s'éteignent. Les sages répondirent: Non; il n'y en aurait pas assez pour nous et pour vous; allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous. Pendant qu'elles allaient en acheter, l'époux arriva; celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée. Plus tard, les autres vierges vinrent, et dirent: Seigneur, Seigneur, ouvre-nous. Mais il répondit: Je vous le dis en vérité, je ne vous connais pas. Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l'heure. Matthieu 25: 1 à 13