Dieu bâtit dans le silence - Shora Kuetu




Bonsoir frères et sœurs et bienvenue dans votre émission le chant du coq.
Seigneur, conduis-nous ce soir par ton Saint Esprit. Merci pour ta grâce, merci pour ta Seigneurie et ta parole qui nous purifie. Nous te bénissons Adonaï, Elohenu, Dieu d’Israël. Au nom de Yehoshua notre maître, nous te prions Père. Amen !
Sans plus tarder nous allons dans 1 Rois chapitre 6 : 1 Et il arriva, dans la quatre cent quatre-vingtième année après la sortie des enfants d'Israël du pays d'Egypte que Salomon bâtit la maison de Yahweh1, la quatrième année du règne de Salomon sur Israël, au mois de Ziv, qui est le second mois. 2 La maison que le roi Salomon bâtit à Yahweh avait soixante coudées de long, vingt de large, et trente de haut. 3 Le portique devant le temple de la maison avait vingt coudées de longueur, répondant à la largeur de la maison, et il avait dix coudées de profondeur sur le devant de la maison. 4 Il fit placer des fenêtres à la maison, fenêtres solidement grillées. 5 Il bâtit contre la muraille de la maison, à l'entour, des étages qui entouraient les murs de la maison, le temple et le Saint des saints, ainsi il fit des chambres latérales tout autour. 6 L'étage inférieur était large de cinq coudées, celui du milieu de six coudées et le troisième de sept coudées ; car il avait aménagé des retraites à la maison tout autour en dehors, afin que la charpente n'entrât pas dans les murailles de la maison. 7 Pour bâtir la maison, on se servit de pierres entièrement taillées dans les carrières, de sorte qu'en bâtissant la maison, on n'entendit ni marteau, ni hache, ni aucun outil de fer.
Voilà c’est le verset qui nous intéresse. On va rester sur le verset 7. Donc Salomon reçoit l’appel pour bâtir la maison de Dieu. Et comment Salomon s’est-il organisé pour construire cet édifice ? La parole nous dit au verset 7 que pour bâtir la maison on se servit de quoi ? « De pierres entièrement taillées dans les carrières ». Ou de pierres déjà taillées, des pierres entières, naturelles. Et on nous dit : « de sorte qu’en bâtissant la maison on n’entendit ni marteau, ni hache, ni aucun outil de fer ». En gros, aucun bruit.
Et je lisais ce passage hier ou avant-hier et le Seigneur a commencé à m’enseigner là-dessus, sur comment Dieu travaille. Dieu agit dans le silence. Mes amis, logiquement quand on construit une maison, on entend toutes sortes de bruits parce que les ouvriers travaillent. Donc il y a toutes sortes de bruits. On peut entendre les bruits des maçons, des charpentiers… avec leur marteau qui tapent dans les clous. Tous les corps de métier font chacun un bruit qui lui est approprié. Et ici on nous dit que Salomon, qui a reçu la sagesse de Dieu pour construire cette maison, pour diriger ce peuple, va choisir selon Dieu bien sûr, poussé par l’Esprit de Dieu, des pierres déjà travaillées dans les carrières.
Cette carrière représente la source, Dieu lui-même. Parce que ces pierres sortaient de cette carrière et nous avons pour origine le Seigneur, nous qui sommes des hommes et des femmes de Dieu, des hommes et des femmes, spirituels, nous qui sommes chrétiens. Notre source est en Christ, notre source est Christ lui-même Yehoshua notre Dieu. Et ici on nous dit qu’on n’a pas entendu les bruits des marteaux, des haches, ni aucun outil de fer. Donc on n’a pas entendu le bruit des outils. Donc Dieu travaillait dans le silence.
Et ça c’est un message qui va, je crois encourager beaucoup d’enfants de Dieu.
Nous sommes dans une génération où il y a tellement de bruit, les gens font tellement de bruit.
On va aller voir une église dans la Bible où il est dit : « tu fais beaucoup de bruit mais tu es mort. » Dieu disait à l’ange de l’église de Sardes.
Donc on va relire le verset 7 : « pour bâtir la maison, on se servit de pierres entièrement taillées ».
Dieu ne bâtit aucune œuvre avec des briques. Dieu bâtit son œuvre avec des pierres que lui-même a taillées depuis le ciel. La carrière ici c’est le ciel, c’est Dieu lui-même. Dieu transforme nos vies dans sa présence. Il y a des gens qui veulent être façonnés dans les écoles théologiques. Il y a des gens qui pensent qu’ils vont être façonnés en fréquentant régulièrement les églises des hommes. Vous pouvez me fréquenter tous les jours et ne pas être taillé correctement. Guéhazi, serviteur du prophète Élisée, côtoyait Élisée tous les jours. Du matin au soir ! Il mangeait avec lui, il dormait avec lui mais il est mort lépreux. Et il a eu comme héritage la lèpre. Et il a transmis la lèpre à sa descendance. Pourtant il côtoyait l’homme le plus « onctionné » de l’époque, de sa génération. Et il est mort lépreux. Donc vous voyez bien que Élisée avait beau avoir la double portion, ce n’est pas lui qui pouvait tailler les gens. Seul Dieu nous façonne. Nous avons besoin d’aller à la carrière qui est Dieu lui-même.
Frères et sœurs, aujourd’hui on a essayé de faire l’œuvre avec des gens mais ces personnes n’étaient pas des pierres vivantes. C’étaient des briques. Or les briques sont fabriquées par les hommes.
On va aller voir dans Genèse chapitre 11. On va voir que Babylone construit son édifice avec des briques.
Alors toute la terre avait un même langage et une même parole. 2 Mais il arriva qu'étant partis de l'orient, ils trouvèrent une vallée au pays de Schinear où ils habitèrent. 3 Et ils se dirent l'un à l'autre : Allons ! Faisons des briques, et cuisons-les très bien au feu. Et la brique leur servit de pierre, et le bitume leur servit d'argile. 4 Puis ils dirent : Allons ! Bâtissons-nous une ville, et une tour dont le sommet soit jusqu'aux cieux ; et faisons-nous un nom, de peur que nous ne soyons dispersés sur toute la terre.
Donc vous avez deux matériaux qui sont utilisés pour construire une maison : des briques et des pierres vivantes. On ne peut jamais transformer une brique en pierre. Les briques représentent le religieux. Des hommes et des femmes de Dieu n’a pas appelé. Les briques, ce sont les hommes qui leur donnent leur forme. Mais les pierres vivantes sont façonnées par Dieu. à quel moment ? sous terre. À l’insu de tout le monde, dans le secret. Par la souffrance, par la pression des eaux, par la pression de la chaleur souterraine. Et ça dure des années et des années, voire des milliers d’années. Et quand on découvre ces pierres, ce sont des diamants, des rubis… toutes sortes de pierres précieuses. Et on sent que ces pierres précieuses sont vivantes. Mais les briques sont mortes.  
On retourne dans 1Rois.
Vous avez vu que les pierres avec lesquelles Salomon a bâti la maison de Dieu, le temple, étaient taillées depuis la carrière d’où elles étaient tirées.
Pour bâtir la maison, on se servit de pierres entièrement taillées dans les carrières…
Pourquoi ? Parce que les bruits c’est dans les carrières qu’on pouvait les entendre… et encore. Mais pour construire la maison, il n’y avait aucun bruit.
Ce n’est pas parce que quelqu’un ne fait pas de bruit que Dieu ne l’utilise pas. Ce n’est pas parce qu’on ne vous voit pas, que vous n’êtes pas sur YouTube, que Dieu n’est pas avec vous. Il y a beaucoup de gens qui font toutes sortes de bruits, pourtant il n’y a aucune œuvre qui se fait. Ils crient pour ne rien dire.
… de sorte qu'en bâtissant la maison, on n'entendit ni marteau, ni hache, ni aucun outil de fer.

Pourquoi ? Parce que je pense que quand cette maison a été terminée beaucoup étaient surpris. Beaucoup pouvaient se dire : « mais à quel moment cette maison a-t-elle été construite ? À quel moment ils ont posé la fondation ? » Parce qu’on n’entendait aucun bruit. Ce n’est pas parce que vous n’entendez rien que Dieu n’agit pas. Ce n’est pas parce que vous ne voyez rien que Dieu ne travaille pas. Ce n’est pas parce que vous ne recevez aucune prophétie, aucun songe que Dieu ne vous façonne pas. Ce n’est pas parce que vous ne voyez pas l’accomplissement des promesses que Dieu vous a faites que Dieu n’agit pas, que Dieu a oublié. Dieu travaille dans le secret. Dieu travaille dans le silence.
Nous sommes dans Lamentations de Jérémie chapitre 3 à partir du verset 19 [Zayin.] Souviens-toi de mon affliction, et de mon pauvre état qui n'est qu'absinthe et que fiel ; 20 mon âme s'en souvient sans cesse, et elle est abattue au-dedans de moi. 21 Je rappellerai ces choses à mon cœur, et c'est pourquoi j'aurai de l'espérance : 22 [Heth.] C'est grâce aux bontés de Yahweh que nous n'avons point été consumés, parce que ses compassions ne sont pas épuisées ; 23 elles se renouvellent chaque matin. C'est une chose grande que ta fidélité ! 24 Yahweh est ma portion, dit mon âme ; c'est pourquoi j'espère en lui. 25 [Teth.] Yahweh est bon pour ceux qui espèrent en lui, pour l'âme qui le cherche. 26 Il est bon d'espérer et d'attendre en silence la délivrance de Yahweh.
Jérémie était dans la dépression, c’est pour cela qu’il se lamentait. Il se lamentait tellement que le verset 26 a été révélé pour le consoler. « Il est bon d’espérer et d’attendre… » comment ? « En silence la délivrance de Yahweh ». Pas dans l’agitation. Pas dans les cris. Pas dans les grands bruits. Mais en silence, dans le calme.
On va relire parce qu’il est vraiment magnifique ce passage.
« Yahweh est ma portion. Yahweh est mon héritage, ma part. »
D’espérer. L’espoir, l’espérance, l’attente. Comment ? Dans le silence. La délivrance de Yahweh. Et ça c’est magnifique. Dieu nous impose le silence. C’est comme s’il vient dire à quelqu’un qui pleure, qui souffre : « Tais toi ! ». Le silence ici, ça peut être l’oubli. Tu es oublié. Personne ne parle de toi, personne ne pense à toi, personne ne te calcule, personne t’appelle. Mais cela ne veut pas dire que Dieu ne travaille pas. On entend toutes sortes de bruits, mais Dieu aime le silence. Salomon bâtissait la maison sans bruit, dans le repos. Et ça c’est magnifique. Les pierres étaient déjà taillées par Dieu. Quand Dieu nous taille, on pleure. Et quand il commence à nous bâtir, on est dans la joie, dans le silence, dans le repos. Au ciel, il y aura des surprises. Il y aura des gens au ciel qui vont être plus couronnés que nous autres parce que c’étaient des gens qui étaient dans le calme, qui n’étaient pas forcément connus, mais pourtant Dieu travaillait avec eux. Et c’est comme ça que Dieu a bâti son Eglise.
On va lire un passage dans Luc chapitre 17 :20 Or les pharisiens demandèrent à Jésus quand viendrait le Royaume de Dieu. Il leur répondit, et leur dit : Le Royaume de Dieu ne vient pas de manière à attirer l'attention. 21 Et on ne dira pas : Il est ici ; ou : Il est là. Car voici, le Royaume de Dieu est au milieu de vous.
Le Seigneur dit : « voici mon serviteur, il ne va pas crier, il ne va pas hausser le ton. » Et c’est ce que le Seigneur Yehoshua est venu faire. Les pharisiens lui posent la question : « Quand est ce que le Royaume viendra ? » Pourtant le Royaume était au milieu d’eux. Souvent quand Dieu est avec nous on ne s’en rend pas forcément compte parce que beaucoup de chrétiens veulent ce qui est sensationnel, excitation. Mais Dieu ce n’est pas ça. Dieu c’est dans le repos, dans le calme. Le Seigneur dit : « mais le Royaume est déjà au milieu de vous. On ne dira pas qu’il est ici, qu’il est là. Il est déjà là. » Voyez les religieux ! Ils s’attendaient à beaucoup de bruit. Ils voulaient de grandes démonstrations. Dieu était déjà là et Dieu opérait dans le calme, dans le silence.
Allons voir une église qui pensait que Dieu était dans les bruits. Aujourd’hui quand on voit comment les assemblées chantent, avec toutes sortes d’instruments, avec une grande chorale, il faut à tout prix que les gens s’habillent en soutane parce que ça frappe le regard. L’homme veut tout ce qui frappe le regard. Dieu regarde au cœur.
Apocalypse chapitre 3 verset 1er Ecris aussi à l'ange de l'église de Sardes : Voici ce que dit celui qui a les sept Esprits de Dieu, et les sept étoiles : Je connais tes œuvres. Tu as la réputation d'être vivant, mais tu es mort.
Cette église fait beaucoup de bruit. Mais Dieu ne l’a construit pas, ne l’a bâtit pas. Car Dieu bâtit dans le silence. Gloire à Dieu.
Seigneur, sauve-nous.
(…)
Donc quelqu’un qui vit c’est quelqu’un qui respire, qui parle, qui s’exprime, quelqu’un qui peut faire du bruit, beaucoup de bruit. Pourtant cette personne, comme le Seigneur le dit par rapport à cette église qui paraissait vivante, cette église pouvait chanter, pouvait avoir toutes sortes de chorales, pouvait crier. Mais malheureusement cette église était morte. Donc elle avait la réputation. Les gens étaient au courant que cette église existait, les gens entendaient parler de cette église, les gens entendaient parler de cette église parce qu’elle faisait du bruit mais elle était morte, morte. C’est le cas de beaucoup d’églises aujourd’hui. Il y a tellement de bruit : du gospel toutes sorte de bruits, des cris mais est-ce que Dieu est véritablement là, réellement là ?
On va voir un autre passage dans le livre de 1 Rois chapitre 19 : 8 « Il se leva donc, mangea et but ; puis avec la force que lui donna cette nourriture, il marcha quarante jours et quarante nuits jusqu'à Horeb, la montagne de Dieu. 9 Et là, il entra dans une caverne et y passa la nuit. Et voici, la parole de Yahweh vint à lui en ces mots : Que fais-tu ici, Elie ? 10 Et il répondit : J'ai été jaloux, j'ai été jaloux pour Yahweh, le Dieu des armées, parce que les enfants d'Israël ont abandonné ton alliance, ils ont renversé tes autels, ils ont tué tes prophètes par l'épée ; je suis resté, moi seul, et ils cherchent à m'enlever la vie ! 11 Yahweh lui dit : Sors et tiens-toi sur la montagne devant Yahweh. Et voici, Yahweh passa. Et devant Yahweh, il y eut un grand vent impétueux qui déchirait les montagnes et brisait les rochers… »
Vous voyez il y a eu un grand vent, c’était terrible, on entendait des bruits. Quand un vent souffle comme ça, en plus en vent impétueux, il y a du bruit. Mais Dieu n’était pas dedans. On nous dit « mais Yahweh n’était pas dans ce vent. » Donc ce ne sont pas tous les mouvements spirituels que Dieu approuve. Parce que le vent ici c’est aussi le mouvement, c’est l’action de l’Esprit. Parce que vent c’est aussi l’esprit. Or il y a l’Esprit de Dieu et il y a aussi l’esprit démoniaque, satanique. Donc tous les mouvements religieux ne sont pas de Dieu. Dieu ne se trouve pas dans tous les mouvements religieux. Ce n’est pas parce qu’il y a du bruit ici et là que Dieu est dedans.
« mais Yahweh n'était pas dans ce vent. Après le vent, ce fut un tremblement de terre ; mais Yahweh n'était pas dans ce tremblement de terre. »
Et quand il y a un tremblement de terre, on entend des bruits. Mais Dieu n’était pas dedans. Il était où ?
 « 12 Après le tremblement de terre, un feu ; mais Yahweh n'était pas dans le feu. »
Pareil quand il y a un feu, il y a du bruit et ça fait des dégâts.
« Et après le feu vint un murmure doux et léger. 13 Et il arriva que dès qu'Elie l'entendit… »
Donc en fait, ici le mot murmure signifie aussi un cri doux et calme. Tu l’entends mais tu ne l’’entends pas avec tes oreilles physiques. Tu l’entends avec l’oreille spirituelle. Il faut que Dieu t’ouvre les yeux spirituels, les yeux du cœur, l’oreille spirituelle pour entendre cette voix, pour reconnaître la voix de Dieu dans le silence. Et quelle a été l’attitude d’Elie le prophète ? Regardez bien, il va prendre son manteau, il va s’envelopper, il va voiler son visage. Parce que tu ne peux pas t’approcher de Dieu sans être couvert, sans être habillé. Or le manteau ici c’est l’image du Seigneur Yehoshua. Paul dit : « revêtez-vous de Christ. » Adam quand Dieu est venu le visiter Adam était nu et il ne pouvait pas se tenir devant Dieu et il s’est caché. Donc il fallait ce manteau. La double portion. Yehoshua c’est la double portion, c’est le premier-né Yehoshua homme. Donc Elie prend ce manteau, il se couvre avec.
« il s'enveloppa le visage de son manteau, il sortit et se tint à l'entrée de la caverne. Et voici, une voix lui fit entendre ces paroles : Que fais-tu ici Elie ? »
Ça ne vous rappelle pas quelqu’un ? « Adam où es-tu ? Où es-tu ? » Tu n’es pas à l’endroit où Dieu t’a placé. Tu n’es pas au lieu de la rencontre. Que fais-tu ici ? Ça c’est un thème que je vais développer si Dieu le permet vendredi soir si c’est sa volonté parfaite. Que fais-tu ici ? Est-ce que tu es au bon endroit ? Ce n’est pas l’enseignement de ce soir.
Il y a eu un doux murmure, léger. Et c’est là-dedans que Dieu était.
Le thème ce soir c’est quoi ? Dieu bâtit dans le silence, Dieu travaille dans le silence.
Psaume 37 à partir du verset 1er. C’est un psaume que j’aime beaucoup aussi.
« Psaume de David. [Aleph.] Ne t'irrite pas contre les méchants, ne jalouse pas ceux qui s'adonnent à la perversité. »
Souvent les chrétiens vont imiter les païens. « Ah, les païens ils se marient, nous on est enfant de Dieu mais on n’arrive pas se marier. Seigneur, comment ça se fait ? Mes sœurs se marient, mes frères se marient et moi je n’arrive pas ? » Dieu dit : « tu es irrité parce que les méchants réussissent. »
« 2 Car ils seront soudainement retranchés comme le foin, et ils se faneront comme l'herbe verte. 3 [Beth.] Confie-toi en Yahweh, et fais ce qui est bon ; aie le pays pour demeure et la fidélité pour pâture. »
Et là, la fidélité pour pâture. Donc mange la fidélité tous les jours.
« 4 Fais de Yahweh tes délices, et il t'accordera ce que ton cœur désire. »
On aime beaucoup ce passage aussi. C’est le passage le plus connu des chrétiens, un des passages que les chrétiens connaissent par cœur.
 5 [Guimel.] Recommande tes voies à Yahweh, confie-toi en lui et il agira. Il manifestera ta justice comme la lumière, et ton droit comme le soleil à son midi. »
Alors pour que Dieu agisse que faut-il faire ? Le verset qui suit.
« [Daleth.] Garde le silence devant Yahweh, et tremble devant lui. Ne t'irrite point contre celui qui réussit dans ses voies, contre celui qui vient à bout de ses mauvais desseins. 8 [He.] Laisse la colère, et abandonne la rage ; ne t'irrite pas pour faire le mal. »
Garde le silence devant Yahweh. Laisse les gens se moquer de toi. Laisse les gens te critiquer. Laisse ta famille te rejeter. Laisse les gens te mépriser. Ne réponds pas, garde le silence. Car Dieu travaille dans le silence, dans le repos pas dans l’agitation. Ne t’irrite pas, ne t’agite pas car dans l’agitation, tu vas faire des raccourcis, tu vas commencer à vouloir faire comme Abraham qui est allé avec Agar et ça a donné Ismaël et ça a causé des problèmes aux gens. Garde le repos soit dans le repos, dans le shabbat. Mes amis, Dieu travaille dans le silence.
Salomon a bâti la maison dans le repos, dans le silence. Laisse les gens parler, toi continues à faire l’œuvre du Seigneur. Ça ne sert à rien de vouloir te justifier comme nous on a fait hier, les erreurs qu’on a commises hier, aujourd’hui on comprend grâce au Seigneur. On bénit Dieu pour les détracteurs et on ne s’arrête pas sur eux parce qu’ils font la pub. Les gens qui vous critiquent ne peuvent que faire votre publicité, c’est tout. C’est une grâce. Donc ne vous laissez plus décourager à cause des attaques, à cause des épreuves, à cause des mauvaises langues. Bénissez le Seigneur ! Parce que si les gens vous regardent, vous suivent de près pour vous critiquer, c’est que vous êtes devenus importants. Donc il faut bénir le Seigneur. Ne soyez pas découragés parce que les païens réussissent. Ne soyez pas découragés parce que les faux chrétiens réussissent. Restez silencieux devant Dieu. Dans le silence, dans le repos… c’est ce que Salomon a fait. Pendant que les gens voulaient l’attaquer Salomon bâtissait dans le repos. Il utilisait des pierres déjà taillées dans les carrières entièrement taillées. Des pierres entières littéralement. Pas des pierres à qui il manquait des morceaux. Des pierres entières. Dieu veut qu’on soit entier avec lui, qu’on soit vrais, qu’on soit intègres. Et c’est comme ça que Dieu travaille. Ce n’est pas parce que vous ne sentez pas les choses que Dieu n’est pas là. Non nous marchons par la foi et non par la vue. Ne soyons pas des chrétiens qui veulent toucher, qui veulent voir avant d’agir. Qui veulent palper. Non ! Dieu a dit que là où deux ou trois s’assemblent en son nom, il est là. Croyez qu’il est là avec vous et qu’il agira. Même si tout le monde dit : « c’est fini » vous, continuez à espérer. Ne courez pas après les pasteurs, après les hommes. Jésus travaille dans le silence.
Regardez bien il est né dans une étable. Le Dieu tout-puissant Yahweh est devenu homme et il est né parmi les animaux, dans le silence. À 12 ans il était dans le temple, le Dieu tout-puissant dans le silence. Honnêtement quand il a dit aux disciples : « Allez dans tel village, vous allez voir un ânon qui est attaché, détachez-le et amenez-le-moi. Si ses maîtres vous disent : pourquoi le détachez-vous ? dites le Maître en a besoin. » Jésus travaille dans le silence. Il aurait pu dire aux disciples : « allez leur dire que je suis Jésus-Christ de Nazareth, le créateur du ciel et de la terre. Je suis Dieu je fais telle chose » Non ! Il a dit : « dites le Maître en a besoin. » Et ça s’arrête là.
Il n’y a pas besoin de se justifier. Il n’y a pas besoin de dire que tu es apôtre. Je n’ai pas besoin de porter un titre même si on est dans la fonction apostolique, frères et sœurs ce n’est pas le titre qui nous change. On peut vous ordonner apôtre, tous les jours on peut vous imposer les mains pour vous reconnaitre apôtre, mais si Dieu n’est pas avec vous, vous allez faire du bruit. Nous avons des ministères de bruit sur YouTube. Ils font beaucoup de bruits, mais il n’y a pas de Dieu. Ils crient, il n’y a rien. Ils crient : « démons sortez ! » Les démons disent : « nous savons qui est Jésus-Christ et vous qui êtes-vous ? »
Frères c’est dans le silence. Il y a des hommes de Dieu, des femmes de Dieu, des chrétiens véritables, ils ne parlent pas beaucoup. Quand les gens viennent les voir pour la prière, ils disent : « c’est réglé. » Dans le silence. Et les choses se font.
Le silence de Dieu, mes amis, est très dangereux. Travaillons dans le silence.
Moi y a des gens qui viennent me voir : « frère, Dieu fait des choses avec toi ». Mais on ne vous montre pas tout. Il y a beaucoup de choses que le Seigneur fait dans le silence. On veut travailler dans le silence. Pendant que certains vont crier partout, nous on veut travailler dans le silence, dans le repos et l’œuvre se fait. Ici et là Dieu guérit, Dieu touche… on ne montre pas tous les témoignages de guérison parce qu’on se dit qu’il faut donner l’essentiel pour que Christ soit glorifié. Le reste, que les gens le découvrent eux-mêmes. Travaillons dans le silence ! Ne cherchez pas vous montrer. Il y a des gens qui veulent mettre leurs photos partout sur YouTube, Facebook… photo de leurs femmes, leurs enfants. Ce n’est pas ça ! Être un homme de Dieu, être chrétien c’est travailler dans le silence, dans le secret, dans le lieu secret, c’est là que Dieu travaille.
On va finir avec ce passage dans Matthieu chapitre 6 à partir du verset 1 « Gardez-vous de pratiquer votre justice devant les hommes, pour en être vus… »
Faire du bruit ! « Ah ! Je fais ci, je fais ça » Non !
« autrement, vous ne recevrez pas la récompense de votre Père qui est dans les cieux. 2 Donc, lorsque tu fais ton aumône, ne fais pas sonner la trompette devant toi, comme font les hypocrites dans les synagogues et dans les rues, afin d'être glorifiés par les hommes. Je vous le dis en vérité, ils reçoivent leur récompense. 3 Mais quand tu fais ton aumône, que ta main gauche ne sache pas ce que fait ta droite, 4 afin que ton aumône se fasse en secret ; et ton Père, qui voit ce qui se fait dans le secret, te récompensera publiquement. 5 Et quand tu pries, ne sois pas comme les hypocrites, car ils aiment à prier en se tenant debout dans les synagogues et aux coins des rues, pour être vus des hommes. Je vous le dis en vérité, ils reçoivent leur récompense… »
On le voit dans les églises, il y a des gens qui se sentent condamnés parce qu’ils se disent : « nous on ne sait pas prier à haute voix. » Et quand ils entendent des frères et sœurs soi-disant qui se mettent à prier, tout le monde est impressionné. Ils parlent bien, ils prient bien, ils parlent en langues, ils prophétisent et les gens se disent : « moi je ne peux pas prier. Nous on peut pas prier, parce qu’on ne sait pas prier, et on va prier dans notre cœur ». Et ils se sentent condamnés parce qu’ils n’arrivent pas à prier haute voix. Et les muets comment font-ils ? On les condamne parce qu’ils ne parlent pas. Les sourds comment font-ils ? Dieu regarde au cœur.
« 6 Mais toi, quand tu pries, entre dans ta chambre, et ayant fermé ta porte, prie ton Père, qui est là dans ce lieu secret ; et ton Père, qui te voit dans ce lieu secret, te récompensera publiquement. »
Donc nos actions, les œuvres que nous faisons dans le secret, dans les coulisses, devant Dieu on les fait ; Dieu qu’est-ce qu’il fait ? Il nous élève devant les hommes. Il nous justifie devant les hommes publiquement. Nous on travaille dans le secret et Dieu c’est lui qui nous élève devant les hommes.
On finit avec 1 Rois 6 verset 7, le verset avec lequel nous avons construit cet enseignement grâce au Seigneur.
« Pour bâtir la maison, on se servit de pierres entièrement taillées dans les carrières, de sorte qu'en bâtissant la maison, on n'entendit ni marteau, ni hache, ni aucun outil de fer. »
Dieu est notre carrière, notre source, sa parole est notre source. Et Dieu, la carrière peut aussi représenter le pays où tu vis, la ville où tu habites. Dieu peut te former là, pour t’envoyer ailleurs. Parce que tu vas bâtir une œuvre dans un autre pays, dans une autre ville. Il te déplace. Il te forme à l’Est et il t’envoie à l’ouest pour aller bâtir le travail là-bas. Les pierres étaient bâties, travaillées, taillées dans les carrières, donc loin de l’endroit où Salomon devait construire la maison. Et il y a eu un transport, un déplacement. Dieu te façonne ici peut-être que tu finiras ta vie en Angola. Peut-être que tu finiras ta vie en Amérique latine, au Japon, en Côte d’Ivoire. C’est ça le Seigneur. Donc il te bâtit dans une carrière et la carrière c’est l’endroit où tu habites. Il te dit : « je vais t’envoyer ailleurs. » C’est pour cela qu’il faut être dans l’esprit de sorte que là on nous dit : « Pour bâtir la maison, on se servit de pierres entièrement taillées dans les carrières, de sorte qu'en bâtissant la maison, on n'entendit ni marteau, ni hache, ni aucun outil de fer. » Parce que devant Dieu on garde le silence pour pouvoir l’écouter. Et ça c’est magnifique.
Bâtissons comme Salomon dans le silence, avec des pierres vivantes.
Pierre nous dit dans 1 Pierre 2 à partir du verset 4 à 5 « et vous-mêmes comme des pierres vivantes vous êtes édifiés pour former une maison spirituelle. » Une maison spirituelle. Des pierres vivantes. Voilà le travail que Dieu fait.
Et ces pierres sont taillées par qui ? Par le Seigneur lui-même, pas par les hommes. Cherchez à être façonnés par le Seigneur et non par les hommes. Si un pasteur vous dit : « Venez je vais vous former, vous façonner ». Il va vous faire faire n’importe quoi sous prétexte qu’il vous forme c’est de la manipulation. On entend des pasteurs dire : « je vais vous former comme Élisée a été formé par Élie. Élisée versait de l’eau dans les mains d’Elie ». Et ils veulent que vous les serviez sous prétexte qu’ils veulent servir le Seigneur. C’est de la manipulation, c’est de la sorcellerie, c’est l’esprit de contrôle, c’est l’esprit de Jézabel. Et il faut quitter ce genre de pasteurs, d’église. Si un pasteur vous dit : « vous devez ouvrir la porte de ma voiture, amener mes enfants à l’école, tailler mon gazon, ma pelouse, parce que c’est comme ça que vous allez être formés ». Non c’est l’esclavage. C’est Dieu qui nous taille. C’est Dieu qui nous façonne. Ce ne sont pas les hommes, c’est Dieu qui a les outils nécessaires, les outils qu’il faut pour nous tailler. C’est ça l’Évangile mes amis. On voit des pasteurs qui utilisent des frères et sœurs pour leur faire faire des courses à gauche à droite sous prétextes qu’ils sont entrain de les former, les tailler, les façonner. Ça c’est la sorcellerie.
On a eu le cas de deux jeunes femmes qui sont venues de Londres, de jeunes sœurs, qui étaient manipulées par une autre femme qui se faisait passer pour une prophétesse et qui prenait l’argent, le salaire de ces femmes pour elle. Parfois elle les invitait au restaurant, elle commandait à manger pour elle et elle disait à ces jeunes femmes de rester là et de la regarder manger. Et elle leur disait : « Si vous sentez de la colère en vous, de la haine contre moi c’est que vous n’êtes pas brisées ». Et elles croyaient que c’était vraiment le Seigneur qui les formait comme ça soi-disant pour briser leur caractère. Voilà la sorcellerie, l’esprit des Jézabel. Vous devez vous séparer d’avec de telles personnes, c’est de la manipulation. C’est Dieu qui nous taille, c’est Dieu qui nous façonne, c’est le Seigneur lui-même qui nous forme et il nous forme tous les jours. Nous ne sommes pas appelés à être des esclaves des hommes qui nous manipulent, nous faire faire n’importent quoi. Il y en a même qui vont jusqu’à dire aux femmes de coucher avec eux. Leur disant que c’est ça la formation. C’est de la sorcellerie. Quittez ces assemblées frères et sœurs.
Dieu est celui qui nous façonne, qui nous forme et il nous forme dans le silence pendant que vous êtes en train de pleurer chez vous, dans la solitude. Vous avez l’impression d’être incompris, incomprises, rejetés. Et c’est là que Dieu travaille. Faites-lui confiance ! Il est esprit et il vous voit. Il est avec vous, il est chez vous. Dieu est esprit. Il nous voit. Et si vous invoquez son nom il va se révéler. Ne courez plus après les hommes, courez après le Seigneur qui est esprit.

Que Dieu vous garde frères et sœurs ! A bientôt, au revoir.

Matthieu 25:1 à 13

Alors le royaume des cieux sera semblable à dix vierges qui, ayant pris leurs lampes, allèrent à la rencontre de l'époux. Cinq d'entre elles étaient folles, et cinq sages. Les folles, en prenant leurs lampes, ne prirent point d'huile avec elles; mais les sages prirent, avec leurs lampes, de l'huile dans des vases. Comme l'époux tardait, toutes s'assoupirent et s'endormirent. Au milieu de la nuit, on cria: Voici l'époux, allez à sa rencontre! Alors toutes ces vierges se réveillèrent, et préparèrent leurs lampes. Les folles dirent aux sages: Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s'éteignent. Les sages répondirent: Non; il n'y en aurait pas assez pour nous et pour vous; allez plutôt chez ceux qui en vendent, et achetez-en pour vous. Pendant qu'elles allaient en acheter, l'époux arriva; celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle des noces, et la porte fut fermée. Plus tard, les autres vierges vinrent, et dirent: Seigneur, Seigneur, ouvre-nous. Mais il répondit: Je vous le dis en vérité, je ne vous connais pas. Veillez donc, puisque vous ne savez ni le jour, ni l'heure. Matthieu 25: 1 à 13